Partagez
Aller en bas
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:30


La visite surprise d'un ami de la miqo'te aura été brève, mais sympathique, cette dernière pas réellement en état de partager sa terrible soirée d'hier, elle préféra restée relativement silencieuse et avec son mâle pour le reste de la journée.

- Sur cela...Passez une bonne journée tous les deux
- Je vous en pries, bonne journée Monsieur Leckard.
- Un ami à toi ? <d'un doux sourire, bien qu'intrigué>
- C'était un client de l'Antique. Je l'ai aidé lors d'une traque à la bête une fois, mais j'étais pas dans la bonne zone.
- Oh je me disais bien que sa tronche me disais quelque chose, brièvement.<ricanant> il semble beaucoup se soucier de toi pour un simple client. <amusé, agitant l'oreille> <hochant ensuite il s'approche finalement> tu veux aller faire ta balade ou on prend le temps de parler un peu ?
- Mmh, il a dit qu'il voulait faire plus amples connaissances avec mi, et pas en tant que serveuse. *Hausse une épaule*
- <sourit en coin> je vois...espérons qu'il soit donc du genre à respecter le fait que tu sois en couple, un nouvel ami n'est pas un mal, si tout de fois ce n'est pas autre chose qu'il cherche. <caressant sa joue en douceur, ajustant une mèche de cheveux tendrement.>
- Mmh... On peut parler si tu veux... *Baissant un peu ses oreilles* Je saurais le repousser si c'est le cas.


- J'ai toute confiance en toi à ce niveau-là, et je ne suis pas de nature jaloux, dans une certaine limite <ricane et soupire s'accroupissant> chérie...tu te souviens de quoi ? pour hier soir ? Wiloh ferme légèrement les yeux à sa caresse sur la joue, ce contact l'apaisant.
- Je... Me souviens qu'on soit allés à l'arbre...Et après, je me sentais différente quand c'était devenu urgent...Comme si j'étais redevenue la Wiloh d'il y a 5 ans, le jour de la mort d'Elianh. La peur de la perdre m'a fait perdre la raison, je ne voulais qu'une chose : la sauver. C'est difficile à expliquer...

- <hoche doucement> les traumatismes est remonté, ça t'as envoyé dans le passé, tu as...temporairement régressée. <doux d'un sourire, ne lui en voulant pas> et t'as failli me tuer au passage aussi, mais, je le vis pas mal Wiloh, je suis médecin, psy...je connais un peu le mental des gens, les souffrances, les peurs paniques, les choses qui les rendent irrationnelle et puis... ce n'était pas elle wiwi, c'était un parasite, une entité dans ton Ether, qui a utiliser Elianh et ton désirs pour prendre forme et s'attaquer à nous, tu étais sous son emprise.

- Je te jure que jamais je ne te tuerais...
- Ce n'est pas de ta faute. Je le sais...pas de ton propre chef du moins mais si j'avai pas esquiver ta flèche...
- C'est ma faute quand même...
- Encore une fois c'était plus toi, alors tu ne dois pas t'en vouloir d'accord ? Non <soupire doucement prenant ses mains dans les siennes> tu étais manipulée, cette chose s'est servie de ton amour pour elle, de ta peur de la perdre, des choses qui sont propre à tous les humains, tu n'y pouvais rien.

Wiloh serre ses mains dans les siennes, baissant les oreilles.
- Dans le fond, j'ai jamais réussi à surpasser le deuil...Et ça a créé ça...

- Exactement, tu vois que tu comprends, tu étais liée de cœur et d'âme avec elle, en acceptant pas sa disparition <soupire d'un doux sourire> à présent tu peux faire ton deuil, avoir un nouveau départ, une nouvelle vie, sans elle, mais sans l'oublier pour autant, la souffrance et le manque va s'atténuer avec le temps, et je serais là pour combler l'espace dans ton cœur, si tu me laisse faire. Wiloh se penche légèrement, venant l'enlacer, sa tête contre son ventre.

- J'étais si heureuse de croire que je pouvais la revoir...J'ai vraiment eu le sentiment de la ressentir mourir encore une fois, quand Eylion l'a détruite...Je me suis sentie mourir avec elle hier soir... *Reniflant légèrement*


- <soupire doucement et l'attire contre lui, quitte à la faire glisser au sol dans ses bras> viens là...
Wiloh se laisse guider dans ses bras, soupirant fébrilement.
- J'ignores si c'était elle ou non Wiloh, ce que je sais c'est que ton ressenti est dû à ta souffrance, à ton deuil, j'ai du mal à comprendre pourquoi elle t'a laissée cette clé et cette boite si c'était si néfaste pour toi, ou bien si ce parasite était dissocié à elle <soupire> j'admets que je n'ai pas tout compris. Tu penses que si on y retourne pour la flute et tout ça, on n’arrivera pas la faire revenir ?
- Je veux pas réessayer... *Secoue la tête*
- Pas tout de suite...Je ne sais pas non plus, je ne comprends pas comment ça a pu arriver, ni pourquoi...
- C'est normal oui je comprends et on a tout le temps qu'il faut, c'est à toi de décider, je vais aller enterrer tout ça là-bas à nouveau, et tu décideras si on y retourne un jour ou non, si tu préfères profiter de cette situation pour tourner la page.
-On verra, oui...Je me sens complètement perdue et démunie, je crois que je vais devenir collante pour retrouver le cocon qu'elle m'offrait, enfin que je m'offrais en faisant appel à ce que je croyais être son esprit...

- <sourit en coin> si t'es collante avec moi pas de soucis, tu peux venir avec moi pour les urgences, mais je vais prendre un congé, indéterminé, je reste près de toi Wiloh, chaque fois que tu auras besoin je serais pas loin, si t'as besoin de prendre l'air sans moi je t'attendrais. On peut aussi se faire ce petit voyage dans la neige, si tu veux ? ça va te changer les idées, on sera qu'à deux.

- ça me ferait plaisir, oui. T'es vraiment le meilleur, toujours aux p'tits soins de ta chérie, j'ai tellement de chance.... *Sourit doucement, et vient l'enlacer, le visage dans son cou, risquant de le faire basculer sur le dos sûrement*

- <souffle un rire et ricane, il se laisse tomber sur le dos, joueur et câlin en la serrant contre lui> le meilleur je sais pas mais...tant que je te rends heureuse et inversement, c'est l'essentiel, tout va bien wiloh, tout ira bien pour l'avenir aussi, je suis confiant. <Venant reposer ses baisers le long de son cou également.>

Wiloh sourit un peu plus, apaisée et le cœur réchauffé par les paroles de Thay semblables à un baume pour ses blessures psychologiques, se blottissant bien contre lui.

- Bah moi je te le dis, tu es l'une des meilleures choses qu'il me soit arriver. *Se redressant, les mains de chaque côté de sa tête pour se soutenir, venant embrasser d'une douceur aimante son doc*

- <sourit en coin, touché il frissonne encore sous l'étreinte tendre, à même le sol> tu es mon trésor le plus précieux wiloh, la meilleure chose qui me soit arrivée aussi. <d'un murmure à son oreille, venant ensuite chercher ses lèvres des siennes, avide et amoureux, d'un baiser passionné mais en rien charnel, ni aguicheur, lui transmettant la force de son amour, une main dans la nuque caressant la chevelure de la jeune femme d'une infime tendresse.>
Wiloh sourit avec tendresse, l'embrassant avec avidité et besoin, avant de s'écarter par manque de souffle.

- <ricane> bah alors mademoiselle ? on fait de l'apnée ? <taquin, revenant assaillir ses lèvre avec gourmandise avant de rouler au sol pour se mettre au dessus d'elle, son visage enfoui dans son cou dans une myriade de baiser tendre et de mordillements joueurs et câlin.>

Wiloh souffle un rire, roulant des yeux, s'abandonnant au joueur, ronronnant en caressant sa chevelure qui lui chatouille aussi le cou.

C'thay la câlinera autant qu'elle le souhaite, tendre et amoureux, le reste de la journée appartiendra aux désirs de wiloh, il se pliera à tout ce qu'elle souhaitera faire ou entreprendre.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:31

Thay étant en congé depuis plusieurs jours, jusqu'au rétablissement de wiloh quant à leur mésaventure avec le parasite, il s'évertue à être auprès d'elle à chaque instant, parfois la laissant seule pour ses entrainements à elle ou ses chasses, sachant qu'elle en a besoin. Mais ce matin là, c'est un appel de son amie Yunaia, le cœur lourd, qui lui fit quitter l'appartement en direction de son cabinet dès le levé du jour.


Thay écoutera attentivement tout le récit de la jeune femme, il semble surtout impressionné de son calme, tentant d’analyser si c’est réellement une sérénité ou si elle est davantage en mode « bombe à retardement. Un doux sourire compatissant, puis parfois surpris et curieux, il est là, à l’écoute en tant qu’ami et psy, pour tenter d’aider son amie à comprendre, se calmer, analyser posément la situation. Néanmoins, il lui fallut connaître toute l’histoire. Tenu au secret médical puisque la jeune femme à demander une séance. Yunaia terminera ses mots, les larmes aux yeux malgré un sourire qui se décide envers son ami, un sourire doux, mais cruellement douloureux.

-Je vois c’est compliqué <soupire doucement> et étrange en effet, cruel aussi oui en un sens, mais, Yu’, c’est aussi une magnifique preuve d’amour tu ne crois pas ?
-<Penche doucement la tête> Comment ça ? de sacrifier un amour pour un autre tu trouves que c’est une belle preuve ? <douce>
-Eh bien, Eylion te connait mieux que personne, tu l’as dit non ? et il te libère en un sens, pour que tu puisses avoir une vie saine, avec des choses que lui ne peux pas t’offrir.
-<soupire et grommelle> faut arrêter avec ça, c’est avec lui que je me sens bien.
-Hm...je m’explique..<se redressant il ira s’asseoir sur le divan face à elle.>


-Je veux bien ton avis ou autre oui…une explication d’une personne extérieure à tout ce foutoir me ferais du bien. <douce d’un minima sourire s’étirant.>

-<Hoche lui souriant navré> Eylion et Solid, viennent d’un monde différent du tien, en un sens, du moins ils vivent, constamment dans une certaine noirceur si je comprends bien. Entourer de chose parfois dangereuse, obscure. Tous deux, sont condamnés à une vie interminable, à voir défiler les gens, de voir mourir leur proche….

-<soupire> Thay je sais ça…mais…je crois pas qu’il aurait choisi Solid juste à cause de ça si ?

-Non, laisse-moi terminé petite tête blonde…<doux, souriant en coin.>Ce que je veux dire, c’est que l’amour qu’il te porte justement, le pousse à te laisser vivre une vie différente, tu l’as dit toi-même, il avait le choix entre deux vies, mais toi aussi au final, celle de pouvoir avoir une vie normal, avec un homme normal, avec ton travail, il sait ce qu’il est, il sait qu’il peut être un ami, un protecteur, il l’a prouvé, il en est capable, mais il t’aime au point où il ne veut pas te faire souffrir et t’imposer une vie qui finalement ne correspond justement à pas à ce que tu es. C’est du moins ce que m’inspire ton récit, c’est mon interprétation Yu’ je peux me tromper.

-Hm…<songeuse, elle dégluti baissant les yeux, les dérivants non loin dans la pièce.>

-C’est justement parce qu’il te connait, et qu’il se connait qu’il a fait ce choix, parce qu’au final, il est fatalement plus compatible avec Solid, parce qu’ils sont dans le même univers, un univers difficile, dont toi tu es la petite colombe blanche qu’il tente de préserver. Et comme tu l’as dit vous avez votre amitié, c’est déjà une richesse.

-Oui mais, tu crois sincèrement qu’on ne s’aimera plus, il y a forcément, toutes ses choses qui vont rester. <Grimace une moue suivant>


-Oui mais avec le temps se sera moins douloureux j’imagine, votre fidélité l’un à l’autre, le fait d’être là l’un pour l’autre de vous soutenir, c’est ça qu’il faut garder, il aura sa vie éternelle avec Solid, et toi tu finiras par trouver un type bien Yu’ <souriant en coin> ce ne sera pas la vie que tu voulais, ni la personne, mais ce sera une vie sans doute mieux selon ce que tu es réellement. Du moins c’est ce qu’il pense.

-Hm…<hoche doucement d’un mince sourire, elle cogite fixant le doc’> je crois que je vois ou tu veux en venir oui. Mais, je ne veux pas changer d’avis sur mes projets, je veux les aider, je ne serais pas que la petite gérante du Tapas, j’ai envie de plus de rester auprès d’eux c’est…ma famille tu sais en quelques semaines tout s’est enchainé et j’ai découvert tout ça sur mon don et ma mère, Eylion…voudra toujours m’aider tu crois ?

-Je doute qu’il soit du genre à t’abandonner pour autant, d’extérieur, et de ce que tu me dis, je pense qu’il vous faut juste du temps pour digérer cette épreuve traversée, et ensuite reprendre vos projets, entrainements et autre, en espérant qu’il arrivera à passer au-dessus de tout ça, parce que, Yu’, au final, c’est vraiment lui qui souffre le plus, crois-moi. <doux et navré.>


-Je sais…c’est ce qui me rend dingue. Mais…Merci Thay, je me sens…un peu mieux, plus légère.

-Mais,<soupire l’air navré de la suite> garde à l’idée qu’il se peut que ce soit trop dur pour lui, ou même pour Solid qui sait, que tu sois avec eux, que tu gravite autour d’un homme qui t’aime ou même qui t’as aimé un temps, ça peut-être difficile à gérer pour l’un ou l’autre, peut-être pas pour toi, mais penses-y, envisage qu’il voudra peut être plus te mêler à leur mission ou autre, ou à t’entrainer, peut-être même qu’en un sens il a peur aussi, de ce que tu pourrais devenir, il est peut-être dans un idéal de la charmante serveuse sans histoire et heureuse qu’il a connu et qu’il se sent coupable de ce qu’il est et de ce qu’il t’apporte dans la vie, de parfois négatif, ou douloureux ou éprouvant. Il se peut qu’il se protège du coup lui-même aussi.

-Hm <hoche doucement> mais… si tu as raison Thay, à ce niveau-là, je le vivrais comme un abandon, il m’a promis qu’il ne le fera pas. <Fronçant les sourcils, une angoisse naissante en sa gorge à cette idée> que des choses changent oui dans nos attitudes, mais dans nos projets, ce serait injuste. <Secoue la tête et sourit doucement> non ça…il ne le fera pas, il me lâchera pas, je vais…juste attendre que tout ça ce calme, je vais reprendre mon travail dès demain et attendre qu’il revienne me voir quand il ira mieux.

-<Acquiesce d’un sourire amical mais satisfait> Oui, tu fais bien, courage ma grande, t’es une nana pleine de ressource, émotionnellement et psychologiquement <ricane> je t’ai toujours trouvé très forte, regarde d’où tu viens et où tu en es, et tu l’as fait seule. Qui a besoin d’un mec quand t’es comme tu es hein ?! <Taquin surtout>

-<Pouffe doucement> Mouais…aller je file, merci Thay…et tu marques un point là, oui, j’ai besoin d’aucun homme dans ma vie pour la réussir, c’est certain. <Un clin d’œil suivant avant de quitter la pièce.>
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:31


C'thay descend de l'étage, pause, durant son boulot surement, quittant le cabinet. Nasan regarde les alentours.
- y a comme un truc qui a changé ...
- Bonjour ici-...<cille et dresse les oreilles, le poil s'hérissant en avisant la xaela puis souffle un rire finalement> salut Nasan, un peu ouais.
- ça me surprend presque de te voir ici, alors que c'est toi que j'venais voir
- Salut Naya, Thiev'…<hochant pour les deux, d'un doux sourire.>
[Mindy sert les clients et monte à l'étage rapidement, elle a surement entendu un truc que les autres non pas fait gaffe.]

Nasan esquisse un sourire en coin, voyant la réaction du miqo'te
- *observe Mindy levant un sourcil*
- Hé bien, il n’y a rien de surprenant, le lieu à changer en glacerie et restaurant <sourit doucement> maiis vue que c'est toujours mon ami, j'ai mon cabinet en haut, ça n'a pas changé.

[Mindy revient avec une petite miqo'te de 20 mois qui chouinait, elle vient de se réveiller et l'apportera à Thay tout sourire.]

- Ouais ! <Pour naya et ricane pour mindy récupérant Lila> merci mindy, elle dormait mais dès que je quitte la pièce, sans mon odeur c'est le drame <ricane, la petite blottie contre lui.>
- je vois ... la médecine n'a jamais été très lucrative de toute manière.
- lucrative ? c'est à dire ? <revenant à Nasan>
- ça gagne moins ...tu ne m'invite même pas à prendre une glace ? on dirait que tu n'es pas spécialement heureux de me revoir.
- Disons que je fais pas ça pour l'argent tu sais bien.<doux d'un sourire amical, berçant un peu la petite qui somnole> Je suis surpris, mais ravi de voir que tu vas bien, et tu ne me laisse pas le temps..<soufflant un rire> installe toi je t’apporte une carte.


- s't'un peu criard non ?
- Ici c'est la glacerie, en bas le restaurant et bar à Tapas, si tu veux visiter.
- pourquoi pas
- C'est le but, couleurs vivent, sucreries, bonbons, glace, les gosses adorent ça.
- j'aime bien les poissons dans le bocal
- Et voilà...la gérante c'est yunaia, les fondateurs, ce sont d'autre personne, mais mon ami reste le propriétaire du lieu, d'où le fait que mon cabinet a pu rester.
- <sourit en coin> non Nasan, ne le chasse pas pour le bouffer, merci. <taquin>
- non c'est bon, j'ai assez donné pour aujourd'hui.
- Je vois, tu peux t'installer ou tu veux hein, j'ai la carte <l'agitant de sa main libre>
- beaucoup de changements dis donc, il s'est passé quelque chose pour que ça change ainsi ?
- <sourit doucement et ira s'asseoir, lui, la petite à son petit poid.> rien de spécial, le clan évoluait pas, mon ami et sa compagne voyageait pas mal, du coup quand un type plein de fric s'est pointé pour un projet, il a accepté. Et toi ? quoi de neuf ? t'es à nouveau dans la région ? durée déterminée j'imagine ?
- ..... Non, je suis un esprit qui vient te hanter
- ... Nasan le dira sur un ton très froid et presque sérieux
- Très amusant <souriant en coin> mais j'admets que ta venue m'intrigue. C’thay ne semble pas impressionné pour autant, gardant un sourire amical bien que possiblement sur la réserve, vue l'attitude de son exe.
- en fait je venais te demander quelques bandages, les miens ont pris l'eau ... bon et je venais aussi te revoir, puisque, comme tu peux l'voir, je suis dans les environ à nouveau
- <hoche doucement, puis hausse un sourcil> tu es blessée ? Et...tu veux des soins de ma part ? <souffle un rire, oreilles dressées> ça par contre je vais devoir le noter quelque part du coup.

[Mindy sourit à l’arrivée de Wiloh, elle l’informera que Thay et la petite sont en bas avec une...xaela étrange, mindy semble un peu gênée à cette mention.]

Wiloh fronce les sourcils à la remarque de Mindy.
- Ouais, ça je sais mais t'es pas du genre non plus à demander des soins ou une aide, mais j'ai ce qu'il te faut ouais…<tiquant il étire un plus tendre sourire en voyant wiloh arrivé, oreille dressée> salut chérie.
- Salut Thay. *Salue de la main brièvement*
[Nasan]- j'imagine que ce n'est plus moi que tu appelles ainsi *tournant le regard derrière elle
- Mh bonjour.
- En effet, je te présente Wiloh, ma compagne. Wiloh, voici Nasan. <d'un doux sourire toujours>
- salut Wiloh dresse les oreilles en arrière, méfiante, penchant un peu la tête.
C'thay fini par se redresser, dans un soupire, gardant la petite contre lui.
- Je passais juste prendre une commande de plats à emporter pour l'entraînement.
- ça marche...<souriant en coin, la suivant des yeux.> Nasan remue la queue très lentement - Nasan, tu veux donc des bandages ? ou je te fais le soin qui va avec ?
Wiloh jette un coup d'œil discret vers la femme intriguée par ce qu'elle a dit en arrivant, prenant la commande que lui tend Ed.
- t'as pas chômé pour en retrouver une autre dis donc
- <hausse un sourcil> l'amour ça se commande, pas, et j'ai en effet trouvé celle qui me convient, mais ça fait des mois Nasan, ce n’est pas comme si toi et moi c'était hier. Et je suis heureux, merci de t'en soucier <souriant en coin>
- je sais, ne t'en fais pas, j'te charrie.
Wiloh reste silencieuse, observant l'échange.
- Et sinon tu comptes me répondre pour tes soins et tes bandages ? parce que le cabinet c'est en haut.
- il me faudra des bandages donc, comme je disais, avec quelques désinfectant aussi si tu en as, ça m'évitera de devoir aller en chercher ailleurs. - <hoche> j'ai ce qu'il faut, t'as de quoi payer ? <Étirant un sourire, difficile à savoir s’il taquine ou s’il est sérieux, il s'amuse aussi tant qu'à faire.>
- je crois que tu me connais suffisamment pour savoir quels sont mes moyens de paiements
- Tu files tout de suite ma puce ou tu restes un peu ?
- Je peux rester un peu, je ne suis pas pressée...
- <ricane> ce sera donc gratuit...en souvenir d'un passé commun et d'une amitié qu'on était sensée gardée, la preuve en est, ta visite, même si c'est pour un service, ça me fait plaisir. <Sincère d'un sourire amical bien que toujours mesuré.> Bien alors allons au cabinet que je te passes tout ça.

- tu veux plus la glace que tu m'as demandé du coup ?
- ça me fait quand même plaisir de voir que tu t'en sort plutôt bien. Je te suis
- Je te remercies, tout va bien oui, et pour la petite, c'est pas ma fille <ricane> c'est celle d'un ami, qui est décédé, elle est à ma charge pour l'instant, on l'élève avec wiloh, pour le reste on verra bien.
- ne te sens pas obligé de te la justifier devant moi

- Tu n'es pas obligé de lui dire.
- Ce n’est pas une justification pour autant...une précision simplement. En quoi c'est mal de le lui dire ? <haussant un sourcil>
- C'était pas réellement nécessaire. *Hausse les épaules*
- Je suis honnête chérie tu le sais.
- Hmhm, je dis juste que tu n'es pas obligé. Pas que c'est mal.
- Je préfères clarifier avant que les ont dits et ragots et autre finissent par tourner, les langues de putes de la région ...<soufflant par les narines> tu sais bien. <doux toujours.> Bien on monte...
[Nasan]- tu ne parles pas de moi là j'espère
- Tu sais...
- Non, tu te prends pour les gens de la région ? <ricane> toujours aussi susceptible toi.
- Si les "on dit" c'est que c'est notre fille, je m'en fiche.
- par tous les esprit, non
- <étire un sourire, là il est ravi au commentaire de wiloh, montant les marches>


L’échange se fera plusieurs minutes encore, se donnant des nouvelles l’un et l’autre sur le chemin parcouru depuis leur séparation.


- tu sais qu'après ... les derniers événements de notre vie commune, il y a eu quelques changements ... je suis rentrée dans ma tribu, aux Steppes,puis je suis repartie pour en voyage, pour me redécouvrir, un retour à la nature en quelques sortes
- <hoche, attentif> c'était bénéfique j'imagine, et je suis ravi si tout c'est bien passé dans ta tribu.
- hem ....
- <hausse un sourcil> quoi ?
- ça s'est pas bien passé ... pour un xaela ....j'ai eu un premier conflit avec mon père, on s'est battu .... Encore ... ensuite y a eu un désaccord dans la tribu ... on allait se battre, mais on a eu un autre désaccord avec une autre tribu, alors on s'est battu tous ensemble avec eux plutôt ... ensuite, on m'a laissé ma chance de faire ce voyage, c'était mieux que l'exile..... en gros .... voilà

Wiloh soupire un peu, et sort sa flute de son étui, l'observant simplement entre ses mains, pensive.
- le printemps, dans les Steppes, c'est toujours un grand moment de poésie
- ...Je vois, donc en fait t'es exilée, mais plus en danger, finalement t'as enfin ta liberté hm ? <sourit doucement>
- on peut dire ça, enfin non, mais ..c'est compliqué
- C'est une bonne chose, tu vas pouvoir aller de l'avant, et faire ce qui te plais, ça me fait plaisir pour toi. c'est toujours compliqué avec toi ouais..<ricane> mais tu t'en tires toujours, je m'inquiète pas, et puis t'as un doc' sous la main au besoin, quand t'es trop casse-cou.


Thay expliquera alors a Nasan et Wiloh, qu'il refuse de l'aide de son exe dans un groupe pour la mission de Naya, les deux jeunes femmes peinant à comprendre, c'est lorsqu'il dira qu'il est prêt à donner sa vie pour wiloh si il faut que cette dernière quittera la pièce assez rapidement, boudeuse. Nasan ne comprenant pas la méfiance de thay quant à elle alors qu'elle ne faisait que proposer son aide et son talent de chasseuse au besoin.

- Pour l'instant, t'es mon exe, une personne que j'apprécie mais que je ne connais plus vraiment au final, alors je t'emmènerais pas en mission avec la femme que j'aime sans m'assurer que tu n'es pas un danger.<doux mais sincère comme toujours, direct.>
- bien sûr que je suis dangereuse, je ne serais pas chasseresse autrement ! mais si tu penses que je pourrais m'en prendre à elle, tu te méprends vraiment à mon sujet .
- je retire ce que j'ai dis ... décidément t'as pas de bol avec les femmes
- C'est rien...mais je te retiens pas, t'en fais pas je gères. Les femmes caractérielle je commences à être rodé <souriant en coin>
- bon allé, je te laisse avant que la nuit ne tombe .
- Détrompe toi, wiloh est réellement la femme de ma vie, et malgré son petit caractère, on est heureux, et compatible, elle est juste...<soupire> on a juste une mauvaise passe, surtout elle avec son passé et des soucis qu'on a en parti réglé, donc elle est ronchon.
- hmph, ce n'est pas à moi que tu dois dire ça ... c'est avec elle que tu dois en parler. la communication est la base de toute relation saine.
- C'est fait, mais c'est toi qui a fait la remarque, je précise donc que ce que tu vois n'est pas forcément, ce que tu crois. J'ai beaucoup de chance de l'avoir. <d'un doux sourire, le bougre est bien accro amoureux oui et s'en cache pas.>
- .... j'ai pas compris, mais soit, disons ça. Je file.

Thay partira alors à la recherche de sa demoiselle boudeuse, direction le lieu d'entrainement hors de brumée qu'elle semble apprécié ces deniers temps.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:32


Wiloh est juste assise les yeux fermés, les mains placées de façon à méditer.

- <étire un doux sourire et ira s'installer près d'elle.> t'es obligée de méditer si prêt du bord chéri ? <doux, voir inquiet.>
- *Remue juste une oreille à son approche, le visage impassible, yeux clos* Non, je ne suis obligée de rien...*Les paumes des mains ouvertes sur le ciel, superposées l'une sur l'autre, les pouces en contact, respirant lentement*
- chérie...<s’accroupit doucement, rien à foutre s’il la déconcentre, caressant sa joue tendrement> désolé...pour ce que j'ai dis.
- Ce que tu as dit ? *Cille légèrement au contact*

- ce n’était pas le moment...mal choisi ouais au vue de la situation <grimace> j'ai été maladroit. Mais...je t'aime wiwi, t'es...mon âme sœur, ma moitié et si je dois laisser ma vie pour la tienne je le ferais je suis comme ça, tu le sais hm ?
- *Ouvre les yeux et tourne le visage vers lui, le regard profondément peiné*


- Je sais mais... Je ne veux pas d'un second sacrifice pour moi...Je ne le supporterais pas... *Baisse les oreilles*
- <soupire à son regard, les oreilles basses, ça lui déchire le cœur.> Très bien, alors, tu me demandes de ne pas risquer ma vie pour la tienne ? jamais ? si je sais que je ne risques rien ou juste d'être blessé, je le ferais, mais, je te promets, wiloh que dans un autre cas, même si te voir mourir m'arracherais le cœur, je serais plus malheureux encore de te savoir souffrir de ma mort, alors, promis, je donnerais pas ma vie pour toi, mais ne m'interdit pas de tenter de te sauver quand même d'accord, c'est un bon compromis non ?

- *Soupire un peu, baissant les yeux* Je sais que ça ne se fait pas de te demander ça...
- C'est vrai, mais tu sais aussi que je t’aime comme un dingue wiloh et je comprends ta souffrance, je la vie avec toi chaque jour depuis ce parasite, et je sais que si je venais à mourir pour toi, ça te tuerais de toute manière. Tu préfères donner ta vie, je respect ce choix, d'où ma promesse. Tout comme toi respect et fait moi confiance si je tente de te sauver sachant que ma vie n’est pas en danger pour autant, d'accord ? Je ne resterais jamais inactif si je peux t'aider ou te protéger, ça c'est trop m'en demander.


- D'accord... *Sourit légèrement, détournant les yeux* C'est un peu égoïste de ma part de te faire partager ma souffrance chaque jour...
- Non, si je ne souffrais pas c'est que je ne t'aimerais pas, c'est ce que font les couples qui s'aiment wiloh, ils partagent, les joies, les peines, les difficultés. <d'une main remontant sur sa joue, une nouvelle caresse pour dévier son visage vers lui> laisse-moi t'aimer comme j'ai envie, petite peste. <d'un murmure tendre, un fin sourire en coin, venant effleurer ses lèvres des siennes>

- Hey, tu sais ce qu'elle te dit la petite peste...? *Sourit doucement, amusée, mais aussi attendrie par ses gestes et ses paroles*
- Elle va rien dire du tout....<taquin, bien que sa voix se fait plus chaude et tendre, il viendra lui clouer le bec d'un baiser langoureux, aimant. Leurs lèvres s'unissant dans une danse lascive empreint de ses sentiments, un baiser reflétant à quel point il veut la chérir et la garder près de lui.>
- *Pose ses mains sur ses joues, remuant les oreilles de joie, amusée, lui rendant son baiser*
- Elle allait dire qu'elle t'aime, idiot...!*Riant doucement contre ses lèvres*

- <ricane> hmpf...bah elle l'a fait en rendant se baiser non ? <amusé>
- <ouvrant le regard, encore gourmand d'un baiser il se retient mais la soulèvera un peu en reposant son derrière au sol, l'attirant contre lui.> Je voulais te parler de Lila, mais...je vais peut-être te laissée l’entrainée hm ? <doux et navré>

- Me parler de Lila ? *Surprise, souriant doucement* Non non ne t'en fais pas... J'ai fait quelque chose de mal avec elle ?
- Non pas du tout chérie..<rit doucement> ne penses pas à mal directement. En fait, Eylion est venu la voir...un soir il y a quelques jours.
- Si c'est pour le pot de purée de carottes disparu, c'est euh Monthy !
- Et ...il a fait une analyse d'Ether que j'ai autorisé, pour tenter de comprendre pourquoi mon ami avait mentionné le fait qu'elle soit spéciale.

- ...
- Ah, lui... *Baisse les oreilles, soupirant*
- J'étais pas au courant mais merci...<éclatant de rire>
- Fichtre ! *Pouffe de rire*
- Je note que tu aime les pots de carotte...euh je veux dire Monthy aime ça donc...<hochant amusé, faussement sérieux.> Oui donc, lui comme tu dis, mais c'était utile..<sourit doucement plus concentré>
- Tu as appris quelque chose ?
- Il dit qu'elle a un don inné, pour la magie d'eau visiblement, mais à un très haut niveau déjà, il se peut qu'on ait...des petits soucis prochainement pour l'aider à maitriser ça du genre...inondation ou gaffe de bébé mais version, petit génie magique et élémentaire. <souriant en coin navré>
- *Écarquille les yeux, se figeant légèrement à la mention de l'eau*
- Euh... Tant qu'elle ne crée pas de danger...*Étire un léger sourire, un peu inquiète quand même*
- <agite les oreilles, il marque un temps et souffle un rire> merde ouais...l'eau j'avais pas pensé à ... oui fin c'est juste de l'eau chérie non ce n’est pas grave au contraire on va pouvoir s'amuser un peu je vais pouvoir lui apprendre et toi contrôler un peu ta peur pour elle, au final on y gagnerait tous.

- Apprend à voir les choses positivement ma puce, et puis avoir une super petite mage avec un pouvoir, c'est utile, moi je suis confiant, rassuré, elle risque même de nous protéger elle un jour <ricane> qui sait.
- J'espère... *Baisse un peu les oreilles*
- ça t'angoisse à ce point là ?
- J'ai pas envie qu'un de nous, y compris elle, finisse noyé à cause de ça...
- Noyer ? comment tu veux qu'on finisse noyer alors qu'elle joue avec un peu d'eau ? elle en produit pas chérie, elle va apprendre à maitriser son bain par exemple, ou un verre pour commencer, tu vas pas te noyer dans un verre si ? <taquine, affichant son sourire de chieur.>
- *Fait une moue boudeuse* Je suis sérieuse...Tu ne sais pas qu'un bébé comme elle peut se noyer dans une flaque d'eau ? *Semble vraiment se préoccuper de Lila*

-Moi aussi..<sourit en coin caressant sa joue> personne ne vas se noyer, primo parce que je maitrise la chose tout comme elle, et que je veillerais sur vous, et elle, elle maitrisera surement mieux que moi à terme et elle ne va pas nous noyer au contraire, c'est même utile pour ne pas se noyer de l'avoir près de nous. Si, mais...qui irait la laissée seule dans une flaque d'eau ? <souriant tendrement> On s'en occupe bien wiloh, toi y compris, tu dramatise et tu t'inquiètes tr-...<il marqua un temps en élargissant un sourire de chieur dont il a le secret>...Oh..tu t'inquiètes pour Lila ou je rêves ? <taquin, câlinant son nez du sien>

- Quoi ? *Plisse les yeux* C'est pas comme si je le faisais vraiment, c'est parce que euh tu tiens à elle que je le fais. Je veux pas te voir triste... *Détournant les yeux, faisant mine d'être insensible au sujet de Lila, même si c'est un peu tard pour ça, elle a juste un peu sa fierté qui ressort*

- Han bah voyons !! je vais te croire, alors ma petite wiwi s'inquiète pour la petite...<taquin et joueur il vient la chatouiller au flanc, commençant à se pencher pour la faire basculée dans l'herbe, ricanant>

-Hey ! *Rit aux chatouilles, se laissant tomber sur le dos dans l'herbe, se débattant dans ses bras en essayant d'attraper ses poignets*
- <riant il se débat aussi pour continuer de chatouiller, l'écrasant de son poids avant de venir mordre le cou de la miqo'te, tendrement joueur sans forcer, néanmoins il la laissera prendre se poignets, il s'en fou.>

- *Rit, écartant ses mains* Maiiis c'est pas du jeu ça !
- <rit et relâche doucement son étreinte et ses chatouilles, restant au-dessus d'elle, en appui de ses mains, son regard tendre, pétillant de malice jouer et envieux, il susurre lèvres contre lèvres> l'herbe est confortable tu trouves pas ? <taquin> On en profite ? il n’y a personne...<ricanant, jouant des sourcils> et il va faire nuit...<murmurant toujours en jouant de ses lèvres sensuellement amoureux>
- *Pouffe de rire* Quand même pas, si...? *Amusée et joueuse*
- siiii


Soufflant un rire, il lui dérobera un baiser, puis viendra s’accaparer amoureusement de son corps et de son cœur, avec fougue amoureuse, au gré des mouvements de l’herbe subissant leur tendresse sulfureuse et pour ce, tout le reste de la soirée. Enivré par leur étreinte, leur corps luisant sous le reflet de la lune alors que le fracas des vagues contre la falaise viendront rythmer leur danse nocturne.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:32


Aether arrivera tranquillement, au coté du miqo'te a l'air grognon... Comme à son habitude, en fait même peut-être un tantinet plus grognon d'ordinaire.
- Je suis curieuse de te voir à l'oeuvre, Elichou !
- ... Ey-lion...!
- Ey-lichouuuuuu !
- ... Ey-lion *fit-il en plissant l'oeil*
C'thay arrive sur les lieux, seul, wiloh visiblement pas présente, ou en retard.
- Tay-tay !
- Bonsoir..<d'un sourire courtois, inclinant du chef pour la jeune femme et le grincheux, amical cela dit.>
- ...
- therther, ravi de vous voir aussi. <souriant en coin>
Eylion lança un regard compatissant après le "Tay-tay"
- Il n'y a personne d'autre ?
- Je crois qu'il va y avoir un peu de retard...
-Bonsoir Monsieur Wolkan..<inclinant du chef.>
- désolé, j'arrive un peu tardivement. *Ne semblant pas rentrer dans les détails.*
-Wol-Wol ! Des félins, un canin... et moi ♪
Wolkan a l'air d’hésiter à sourire, ou s'enfuir, mais finalement, il saluera Aether.
- ... *Il regarda Aether, perplexe avant de saluer Wolkan d'un geste de main et de tête*

La discussion poursuivra plusieurs minute en attendant wiloh, thay décidera de passer un appel pour s’assurer que tout va bien et savoir si ils doivent partir devant avant son arrivée.

- Hrm... Enfin *continua t'il de ronchonner*
- Ah ? Wol-Wol a trouvé un nonosse ?
- Non, je ne suis pas là pour ça, j'ai cru voir une lumière mais ça n'a rien de surprenant avec les monstres qui rôdent.
- Bah...
[Thay]- quelle couleur la lumière ?
- Donc on commence le répérage sans Wiloh ?
- Ce n'est pas nécessaire, ne vous en faites pas, j'ai l'habitude. Pour ce qui est de la lumière, elle était bleue.
- Oui elle va nous rejoindre.
- Une lumière bleue...?
- Bleue ? *regarden Thay grimacant* on dirait que tu deviens un devin
- <souffle par les narines à nouveau hochant, il est légèrement plus tendu.>
- Ah ! L'éthérite ?
- Oui, une lumière bleue, mais je n'ai rien vu de plus.
Le groupe prit enfin la route, plusieurs longues minutes de trajet s’enfonçant dans le désert.  


- ... Je peux te porter mais je ne suis pas sûr que tu aimeras la façon
- Là ? Bon, voyons voir...
- *Bas.* Ne rentrez pas dans son jeu, ou ça va être encore pire.
Wolkan hume vers l'endroit désigné, méfiant vu le dessin qu'on lui a montré.
Aether utilise son casque, lui permettant de visualiser les formes de chaleur.
- *Bas* On est déjà dans le pire *dit-il avec un rictus*
- *plisse les yeux observant l'entrée de la crotte*

C'thay est cloué sur place fixant le lieu, une chair de poule sur sa peau, c'est lui qui est ronchon pour le coup, il ne semble ni vouloir avancer, ni reculer, d'une respiration un peu plus courte.

- Je sais me rendre furtir, je peux essayer de m'approcher ainsi si besoin.
- ... *Il tourna la tête avant d'ouvrir son grimoire, tâchant de lancer son sort d'analyse pour voir s'il y avait des éléments magiques à repérer de là où ils étaient et pendant qu'il cherchait et lançait son sort, il souligna* Il me semble que c'était, à la base, Wolkan et Wiloh qui devaient aller en repérage compte tenu de leurs talents en discrétion, non? Et nous qui restons en renfort derrière?

- S'il y a quelque chose dedans, il n'a pas le sang chaud en tout cas ! Voyons voir l'éther maintenant.
- <soupire> on est trop loin pour ressentir l’oppression qu'on avait une fois devant, il y avait comme, une sorte de sensation vraiment flippante et pesante juste à l'entrée.
- Ah ah ah !
- Il... y a quelque chose de magique à l'intérieur *dit-il, l'azur de son oeil étant devenu luminescent sous l'effet de son sort* Et visiblement, ce n'est pas quelque chose d'amical vu la nature de l'aura
- Elichou ! Tu m'as devançé !!!
- En effet, <passant un regard sur Eylion> si il y a des traces ou autre wiloh et Wolkan devraient aller voir, fin'...wolkan du coup.

La première analyse de la première entrée se déroulera calmement plutôt rassurant en un sens malgré qu’il y ait clairement quelque chose d’anormal qui sommeil d’après l’analyse des mages sur place. Ils décidèrent d’aller en direction de la seconde entrée, néanmoins….


- je vous y mènes...
- Ah, allons à l'autre alors !
[wolkan]- Non, attendez.
Eylion s'apprêtait à les suivre quand il entendit Wolkan
C'thay ia passe dans la flotte et pat pat le triton au passage, thay l'ami des bêtes.
Wolkan a les yeux levés vers la falaise, semblant soudainement sur ses gardes.
- hm ?
- Il y a une grosse créature qui nous a remarqué et qui nous observe en ce moment même.
- Tu as vu ce que c'était?
-*porte la main a son épée prête à la tirer au besoin*
- ... <toujours tendu et silencieux, caressant d'une main le triton.>
- Hum qui chasse qui...
- J'ai vu une ombre géante avec des lumières bleues.
- Ah non ! Je ne suis pas de la nourriture à fourmi géante !
- Hm... Nous devrions avancer... et surveiller nos arrières Aether suivra le groupe, regardant pas par moment derrière elle, de voir un truc moche lui arriver dessus.

[Wolkan]- Attention Aether, il y a des sangsues dans cette rivière.
- HIIIIIIIIIIIIII !
- ...
- ...??
- Heureusement qu'on avait dit discret...
- ...WOL-WOL !
- Tu parles d'une mission de repérage *gênée*
- Et elle continue à beugler ...<grogne>
- Aether...?? *fit-il, éberlué*
- *L'air innocent.* Allons, il n'est pas utile de crier.
- C'est sa faute ! *montrant Wolkan*



Wolkan passe et patpat la tête d'Aether, puis opine à Eylion et ira s'approcher tout en se rendant furtif, encore. Wiloh arrive et les rejoint à l'endroit indiqué par linkperle par Thay.

C'thay agite une oreille, tiquant, il passe un regard sur wiloh d'un doux mais mince sourire, il semble tendu comme un string et ronchon. Elle grimace en avisant Eylion, baissant les oreilles, et se rapprochant de Thay dans le silence. Eylion surveillait l'entrée de son côté, son oeil azur étant luminescent, sans doute sous l'effet de son sort d'analyse. - Désolée... *Chuchotant* J'ai eu un soucis avec mes hommes pour tu sais quoi...

[Aether]- Dites... normalement, il n'y pas des criquets qui font "kri-kri-kri" durant la nuit ou des trucs du genre ? Je trouve que c'est calme... je pourrai presque dormir ici.

- <bassement pour wiloh> c'est rien t'en fais pas...je leur montre le second accès, on a vérifier la première et ça à confirmer certaines chose <soupire> wokan a vue une créature par contre derrière nous vers la falaise qui semblait nous regarder, pour l'instant rien d'autre mais c'est déjà assez flippant, et les lumières bleues sont présentes aussi. On pense que ça sommeil encore par contre d'après l'analyse des mages.

- Mmh je vois... Merci du rapport. Je ne sais pas si je saurais être très utile de mon côté...
- ... Comme je l'ai déjà dit, je doute que Thay soit parano... Le silence inhabituel des lieux ne fait que renforcer ce point. Si la compagne veut être utile avec ses capacités de discrétion, Wolkan est devant...

Wiloh comme à son habitude un peu impulsive échangera quelques « politesses » avec Eylion et prendra le pas en direction de l’autre côté de la grotte, en soit, celle qui terrifie Thay et qu’il ne faut pas emprunter. Elle y entrera, Thay réalisant la mauvaise direction un brun plus tard, pris de panique fonce en direction de la taverne suivie du groupe qui tente de le retenir. Trop tard, les voilà à l’intérieur…

- <essouflé il s'arrête net sans un bruit et fait un signe a wiloh dune main sur sa bouche> chuuut. Eylion cherchait à arrêter le médecin, bras libre tendu Wiloh lui fait signe des oreilles et de la main de se taire et de se mettre à couvert.

[Eylion]- *Il parla à voix basse* Ça ne va pas, non?! Il faut sortir d'ici avant qu'on ait une emmerde...! Wiloh fronce les sourcils face à Eylion Grenn.

Wiloh continue ses gestes, Thay pourra sûrement reconnaître le style de communication des chasseurs de sa Tribu.
- Oui...on sort en silence...
- ... Wiloh a dit qu'elle savait gérer, on est en train de foutre en l'air le repérage qu'autre chose...! *souffla t'il, toujours à voix basse tout en se baissant en voyant les gestes de la chasseresse*

Wiloh tire violemment son bras de la main de Thay, le grondant juste avec les yeux et oreilles en arrière, elle, est accroupie, arme en mains.
- Ma puce...range ton arme...<doux mais ferme> en silence, et on sort, pour l'instant tout est endormi ici.>
- *Il essaya de tirer Thay* ... Elle est là pour ça, pour repérer avec Wolkan...
- On n’est pas prêt, on devait juste surveiller l'extérieur...<soupire, terriblement angoissé, il la supplie des yeux.>


C’est alors qu’une lueure bleutée émanant légèrement l’attention des deux miqo’te
Wiloh lui fait signe de se taire de nouvea, elle n'ouvre pas la bouche une seule fois.
- *Il s'arrêta quand il leva l'oeil*
- l'extérieur...je lui avais demandé de ne pas entrer...<gronde avec les yeux aussi tiens.>
- *Il garda le silence de son côté, comme fasciné*

Wiloh observe les deux, suivant leur regard, et souffle du nez silencieusement, balayant ses oreilles en arrière en se massant l'arête du nez.
Thay suivra le regard d’Eylion, puis fixera à son tour le plafond à nouveau, fronçant les sourcils, se taisant, bien qu'il lutte, il n’est pas simple à hypnotiser. Wiloh les pointe tous les deux du doigt, puis la sortie.

- *Il ne bougea pas, visiblement son attention captée par les lumières* Wiloh se mord la joue, se retenant de lâcher un juron, elle range son arme et tente de les tirer dehors.
-*Elle n'aura pas de mal à le faire du côté d'Eylion, poids plume comme il est*
- <idem pour lui, il a du mal à se détacher des lumières, crispé> ça...c'était...pas...dans ...le rêve.


- Reprenez-vous bon sang...
- hmpf....<grogne doucement se frottant les yeux et agite les oreilles> ça va, ça va...putain...<bassement agacé.> c'était pas sensé faire ça...
- *Il cligna l'oeil, reprenant ses esprits* ... Une... *Il se massa la tempe* sorte de... protection?
- Et tu n'étais pas censé me suivre non plus.
- aucune foutue idée mais dans le rêve...comme ils étaient éveillés, il y avait pas cette hypnose.
- C'est un putain de miracle que rien ne nous soit tombé dessus...
- *Se fige, et sort son arc, se retournant vivement* Putain... !
- Tu n'étais pas sensée entrée encore moins par là bas wiloh...<soufflant par les narines> on regardait ici...t'as rien écouté t'es partie en tête brûlée, justement par l'entrée ou....
- Mais... On ne va pas rester fi...??
- On se taille, y'en a une qui rentre à sa maison, et c'est juste ici...
- On se taille par ou ? ...<gromelle> elle nous a déjà vu ?
Eylion on entre et on sort de l'autre côté en silence.
- Je peux savoir ça, je ne suis pas dans ses yeux, mais je la sens... *Reniflant l'air et agitant les oreilles, les sens à l'affût*



Trop tard, la bête surgis et bondit devant le groupe.
- Non là c'est trop tard on la neutralise en espérant que ça réveil personne d'autre....

Eylion  se retourna donc à la remarque de Wiloh et vit la créature qui se mit à bondir sur eux. Il utilisa aussitôt son grimoire pour lancer un sort de Bourrasque, de façon à la faire reculer.

- visez les yeux, gaffe à la queue, elle fou des décharges j'crois... C'thay placera un bouclier d'Ether sur ses compagnons près de lui.
- Reçu. *Tire sur la corde de son arc, sa flèche prête à être décochée*

Wolkan effectuera ce qui semble être des mûdras, mais au moment où il leva la main pour faire quelque chose... rien ne se passa. Aether quant à elle ne pouvant pas se permettre d'attaquer, elle essaie d'observer la concentration énergétique de la créature, voir si l'éther est plus puissant a un moment ou a un endroit précis, et ce durant tout le combat, afin d'aider comme elle peut le groupe.

La créature, elle prendra de plein fouet la bourrasque de l’arcaniste, percutant la falaise sur le côté.
- ... On devrait la contourner et l'inciter à nous suivre tout en attaquant... Ne retournons pas à l'intérieur de la grotte, on peut encore atteindre le chemin devant nous.
- Wolkan...?! On dirait que tu n’as aucune source d'énergie ! Tu as égaré ton cristal ?
- Mais et s'il nous suit en dehors de son coin jusqu'à un villlage, que sais-je ?!

Thay hoche pour Eylion bâton en main il prend le pas en gardant l'animal à l’œil, puis lèvera ce dernier pour tenter de la propulser d'une seconde bourrasque aussi pour l’écraser encore sur le rocher, le but étant de réellement dégager le passage. Wiloh tira une autre flèche, pour déstabiliser avant de partir sur le chemin, en dernière ligne.

Aether criera au groupe d'en face "Son éther a changé en même temps qu'il a changé de couleur ! Soyez prudent !"
- <Gromelle écoutant Aether> putain, comment ça son Ether change.. ?
- "Je vais avoir besoin de temps pour comprendre en détail, gardez vos distance en attendant !
- Elle est sonnée et blessée on devrait l'achever...mais j'ai rien d'asser discret pour ça...
- Tch... *Grognant, elle prépare une seconde flèche sans la tirer, attendant de voir la réaction en retour de la créature*
- *Il continua de reculer, réservant son action pour le moment, prêt à la lancer à n'importe quel moment* ... Est-ce que la couleur correspondrait aux éléments, Aether?
- *Tirera donc sa flèche de nouveau, essayant de faire preuve de plus de précision*

Wolkan se fie aux sons, il viendra décrocher l'une de ses dagues et se précipite vers la créature, il tentera de percevoir la source du grognement qu'elle fait pour planter sa dague dans sa gorge, quitte à devoir bondir.


Un coup de queue magistrale viendra faire voler le lupin, lui-même soutenu finalement par le vent d’Eylion pour permettre un atterrissage en douceur, fort heureusement. Les dagues semblaient avoir glisser sur la peau, les points faibles étant les yeux, le ventre et la bouche, c’est finalement une attaque groupée et mieux organiser de trois actions du trio qui viendra à bout de la première créature.

- "Tay-Tay ! essaie d'apaiser la créature avec de l'éther comme le sort Sérénité ! Modifier sa composition actuelle pourrait le calmer !"
- <tique aux dire d'Aether, il l'avait fait dans son rêve et ça avait fonctionné mais pas longtemps, il lève son bâton et incante pour tenter d’assoupir l'animal>
- *la flèche de wiwi fera mouche et se plantera dans l’œil arrachant un crie de douleur a la créature, un crie a vous glacer le sang*
- <thay profite de sa souffrance après la flèche et son incantation pour balancer le sort sérénité sur la créature.>
- *Baisse ses oreilles, grommelant dans une grimace*
- <se crispe au cris, espérons que ça ne réveil pas les autres.>
- Merde... *Il semblait penser la même chose que Thay*

La creature semblera changer de couleur le rouge faiblissant, quand a Aether elle pourra entendre un craquement derrière elle.
- Ferme-la bordel... *à la créature*


Au final, Wiloh arrivera a éventrer la creature endormi, alors que le serpent de Eylion se glissera dans la gueule pour la bruler la créature poussera un crie stridant alors que la seconde semblera devenir encore plus rouge bondissant chargeant le lupin l'envoyant voler contre la paroi de la falaise, Naya poussera alors Aether sur le côté pour la protéger, prenant la charge de la seconde créature de plein fouet l'envoyant voler a plusieurs mètre. Visiblement le crie de souffrance de la créature en aura attirée une deuxième alors que la première venait à mourir.

- "Ca marche, ça m-hu ?"
En entendant le craquement, Wolkan se décide à retirer son bandeau de fortune et foncera vers derrière.
- Merde !
- Merde... Il y en a combien comme ça... *pesta t'il entre ses canines*
- t'as pas idée....<grommelle angoissé mais concentré sur son apaisement de la créature>


Cette fois, le combat fut bien plus dangereux, la deuxième créature ayant appris les erreurs de sa comparse, elle semble bien plus futé. Ses actions surprenant le groupe à plusierus reprise. Même les flammes de l’arcaniste semblaient être évitée cette fois. Là ou son serpent de feu avait pourtant carbonisé la première de l’intérieur.

 
- On en a une autre et le deuxième groupe à eu moins de chance...<crispé à souhait.>
- *Il esquissa un sourire* Elles sont vulnérables au Feu, on dirait. Excellente nouvelle...! *Il se tourna pour voir ce qu'il se passait derrière*
- Oh merde...
Thay fonce en direction d'Aether, levant son bâton pour élever une égide d'Ether autour deux. Wiloh tentera alors de revenir à l'assaut, prenant de l'élan avant de bondir pour s'élancer sur sa tête, dague en avant pour viser les yeux.
Wolkan semble sonné, pour le moment.
-Wiloh ! <fronce la voyant faire alors qu'il aide d'une main Aether à se redresser, la gardant contre lui.>

Eylion, quand il vit que la créature menaçait Aether, il écarta les mains pour invoquer un autre Serpent de Feu. Sa main libre, opposée à celle du grimoire, guida l'invocation vers le ventre de la créature, tâchant d'éviter Wiloh. Son action eut un peu de retard car il devait savoir ce que Wiloh visait exactement.

Thay arrivera a lever son bouclier pour protéger Aether, mais étant un mur magique la pauvre wiwi en fera les frais étant repoussé au moment de l'apparition tombant au sol, la créature voyant le serpent de feu semblera l'esquiver visiblement elle a apprit.

- "Il faut changer de méthode !"
- Je vous avait prévenu que c'est intelligent cette saloperie...

Wiloh souffle, soulagée, mais revient vite sur ses pieds, lançant un merci vers Thay. Une distraction qui lui coutera cher. La créature bondira sur Wiloh profitant du merci a Thay pour l'attraper dans sa gueule, lui saisissant une jambe commençant à la secouer comme un chien avec son jouet la frappant au sol comme une poupée de chiffon, avant de bondir pour se diriger vers la caverne avec la wiwi en bouche, miam.

Cette fois, Wolkan se redresse, et sa forme a l'air d'avoir changé, il semble entièrement Lupin, il poussera un grognement de rage et tentera de bondir sur la créature pour planter sa main griffue dans son œil droite, agrippant avec son autre main sur elle.

Thay lâche un cris rageur à la scène, il allait visiblement bondir sur la créature lui aussi à son passage, mais se fait devancer par wolkan, il tentera de lancer son bâton par la pointe avec la lme comme une lance dans le flanc de la créature vers son ventre après l'assaut de wolkan.

- ...!! Merde! *Il tâcha d'incanter à toute vitesse, prenant sa dague tout en incantant un sort pour que le Vent l'envoie en plein dans l’œil gauche de la créature là où Wolkan s'attaquait au droit* Pauvre bête visiblement vouloir croquer une rouquine était pas la meilleur des idées, Wolkan plantera sa dague dans l'oeil, la créature se redressera alors pour essayer de dégager le lupin, dans un même temps le wol se verra descendre de la monture grâce au coup de vent d'Eylion qui percutera aussi la bestiole, quant au bâton de Thay celui frôlera la peau fragile de la créature l’éventrant avant de se planter au sol.


La pauvre wiloh jouera alors les filles de l'air car dans un mouvement de tête la créature l'aura envoyer avec violence vers le rocher a côté de Naya qui aura ressui au dernier moment a se relever pour intercepter le colis, frappant elle aussi le rocher, un craquement se faisant entendre.


- ... Moi, je dis, on fout le Feu à cette putain de caverne.

C'thay n'aura rien le temps de faire au vol plané de wiloh suivant le tout du regard impuissant et sans son bâton il soupire de soulagement ou presque en voyant naya la réceptionner et encaisser à sa place, courant vers les deux femmes, laissant les autres se démerder avec la bestiole.

- On crame tout ce qui est à l'intérieur
-Eylion, non ! Il faut vraiment partir, j'expliquerai après !

Thay apportera un premier soin à la jambe de wiloh, arrêtant l’hémorragie, s’assurant de l’état des deux miqo’te, il ne tardera pas à prendre wiloh dans les bras et à quitter le lieu sans se retourner. Plus loin il viendra la soulagée de ses douleurs dans un sommeil profond, prenant le pas en direction du campement le plus proche.

Durant le trajet, laissant le groupe près de la caverne, il se sentira suivi un bref instant, notant la présence humaine, c’est une silhouette qu’il verra partir dans les fourrés. Il ne s’attardera pas, pas le temps, la miqo’te blessée il fini par rejoindre le campement pour entamer des premiers soins dans le but de soulager la jeune femme assoupie.

Il sera rejoint par le groupe peu de temps après, Naya le bras cassé, le doc’ finira par saluer tout le monde après un échange rapide invitant naya à le suivre, il allait devoir soigner ses deux demoiselles et au vue de l’état wiloh il en aurait pour des jours...
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:35


C'thay reposera wiloh sur le lit avant de venir retirer ses fringues et ses bottes etc....
- Alors qu'est ce qu'elle a ? *douce et inquiète* C'thay s'assure qu'elle soit encore bien somnolante pour ne pas souffrir et ira se changer.
- fractures au niveau des os surtout, je vais mettre un moment à réparer tout ça plusieurs nuits...<soupire> et fiole, et baume...je vais sortir le stock. La jambe ça devrait aller, les hématomes je vais gérer aussi. Mais pour la suite de tes projets, comptes pas sur nous. Regarde avec la brigade et des mercenaires capable d'affronter ça.

- Je m'en doute....je suis navrée *soupirant s'approchant du matou* tu n'as rien toi ?
C'thay repose le tout sur le lit et avise naya et son bras.
- ça va faire mal...t'es prête ? <prenant doucement le bras de façon adéquate, il sait ce qu'il fait> à trois je remet ça en place et je te mets une atèle, pour le soin à l'Ether, trouve un médecin qui doit pas s'épuiser pour sa femme, mais je te donnerais un baume.
- Tu peux m'aider a la remettre en place ? oui vasy pas la peine de feinter en le faisant a 1 "craque" elle aura pas le temps de finir sa phrase en fait.
- Et voilà...tu peux m'insulter, j'arrives pour l'immobiliser.
- *grimace* putin d'enf....*grogant*

C'thay prend soigneusement son bras, d'un doux sourire navré et crevé, et viendra le fixer avec l’attèle contre la poitrine de la jeune femme, une sangle qu'il passera derrière son dos pour attacher le tout, délicat sans la brusquer.

- Je t'aime aussi <souriant en coin, posant un bec sur son front> aller va te reposer, j'ai du boulot.
- Je suis navrée pour Wiloh...j'aurai dut réagire plus vite...et mettre mon armure...j'ai hésité tellement j'aurai dut écouter mon instinct. Je vais rester avec vous cette nuit...j'imagine que tu vas passer la nuit à la soigner.

- <soupire et dégluti, il vient l'enlacer contre lui sans brusquer son bras, un baiser sur sa tête> elle aurait pu y passer contre ce rocher naya, elle te doit surement la vie et toi t'as ma reconnaissance éternelle. <doux d'un murmure à la gorge nouée> merci...j'ai..flipper quand j'ai entendu le craquement, et j'ai eu peur pour toi aussi, mais je te sais plus résistante à ce niveau là. <soupire et hoche> ouais a intervalle je dois dormir et prendre des fioles pour y arriver..ton aide sera utile pour prendre le relais ou lui faire boire des potions pour calmer la douleur et l'endormir si elle se réveil.

- T'en fait pas c'est normal c'est l'une de mes rares copines je pouvais pas la laisser mourir et te voir sombrer dans une profonde dépression *essayant de détendre l'atmosphère avec son sens del'humour foireux comme d'habitude*
- Je te remercies, là je vais la nettoyer, tu peux attendre au salon, je vais la vêtir et faire les premiers soins sur sa jambe, étaler un baume partout sur ses contusions et pour ses os. Le plus gros du boulot je le ferais dans deux heures quand j'aurais récupérer un peu. si elle meurt, je survivrais pas, je préfère partir avec elle. <doux mais cruellement sérieux et sincère.>

- Tu as intérêt a me réveiller pour prendre le relais, car y a de forte chance que dès que je pose mes fesses dans le canap je m'endorme. Et arrête de dire des bêtises *grondant*

-Promis, je te réveillerais. <sourit doucement la relâchant> laisse moi bosser là.

C'thay Tia prendra plusieurs minutes pour nettoyer la demoiselle, avec le seau et l'éponge, observant toutes les contusions, mémorisant les emplacements, les dégâts, il infusera un peu d'Ether pour scanner les os à réparer tout à l'heure, puis viendra s'attarder sur la jambe et la plaie, son kit de soin non loin.


- Merde....
C'thay Tia se penche pour caresser sa chevelure et son visage, la gorge nouée, il viendra reposer un baiser sur ses lèvres en douceur avant d'entamer le soin en profondeur, s'attardant sur le nerf de la jambe visiblement touché, inquiet, il sera méticuleux durant 30 minutes au moins pour tenter de réparer les dégâts.

Wiloh se réveille légèrement, elle plane complètement au vu de son regard fatigué, la panique montant petit à petit en regardant tout autour, perdue.
- Je suis là chérie…<doux, on voit un beau thay prince charmant entouré de lueure bleutée, sa main sur sa cuisse> ne bouge pas trop ma puce doucement, tu devrais pas avoir mal, on est chez nous. Mais...je dois réparer ton nerf à la cuisse si tu veux ne pas boiter à vie.

Rougit un peu en voyant son beau docteur, elle croit rêver, mais son rêve se casse quand il lui parle de sa jambe, sursautant en tentant de se redresser sur ses coudes.

- Quoi...?
- Wiloh...<blasé> bouge pas...<doux mais ferme> je m'en occupe mais si tu bouge je vais foirer mon Ether travail à l'intérieur de te chairs là. Wiloh reprend sa position couchée alors, inquiète, regardant Thay, la bouche à demi ouverte, elle cherche ses mots.
- ça va aller...<sourit doucement se voulant rassurant continuant sa tâche> naya est au salon on va se relayer cette nuit pour tes antidouleurs et mes soins, je dormirais près de toi pour récupérer de temps à autre en avalant des potions. <grimace, il aime pas ça et c'est pas super bon pour sa santé.> j'ai du boulot au niveau de tes os surtout. Les baumes se chargeront des contusions. On ira voir un médecin à l'hosto pour ta rééducation, t'as bien morflé mais c'est pas perdu <sourit doucement> des exercices et autres à faire, mais un doc' qualifié à ce niveau là c'est mieux.
- Bordel... Je l'ai pas vu venir...
- moi non plus, on a rien vu venir. <soupire il dira rien de plus..>


Naya restera pour aider thay durant la nuit, une fois wiloh soignée, nettoyée et calmée, après une discussion et un petit thé. C’est Auprès d’elle qu’il s’allongera pour récupérer un peu jusqu’au prochain soins.

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:35



<lp> Bonjour Xynia, c'est Thay. <doux bien que fatigué>

<LP> Bonjour Thay, c'fais longtemps, désolée j'avais perdus ma perle. T'as du boulot pour moi ? Son sourire se ressens dans ses paroles

<LP> je venais aux nouvelles surtout, oui j'ai su qu'il s'était passé quelque chose mais j'ai rapidement été rassuré de savoir que tu allais bien, navré de n'avoir pas donné de nouvelles avant mais..<soupire> j'ai eu des soucis personnel, j'ai dû prendre congé et ..j'allais reprendre et t'appeler, néanmoins, je dois rester au chevet de ma compagne encore quelques jours.


<LP> Oh j'espère qu'elle vas bien, et si j'peux aider faut pas hésité ! Quand tu auras du temps il faudrait qu'on s'voit pour discuter un peu. Sinon, j'ai envoyé mes réponses pour l'devoir, comme ça tu as un peu d'chose pour t'changer les idées. J'ai hâte de continuer les cours avec toi.


<lp> Je te remercies Xynia et oui elle se remet doucement mais je m'épuises pas mal avec les soins, ça va prendre encore un jour ou deux, pour ton devoir je m'y mets dès que j'ai un moment, j'ai hâte mais je suis certain que tu as réussi à répondre. <doux et courtois toujours> écoute si tu veux passer boire un café et nous dire bonjour, tu es la bienvenue, que wiloh soit réveillée ou non je serais là pour accueillir.

<LP> J'passerais vous voir alors ! En tout cas j'le redis mais si tu as besoin d'aide hésite pas !
Bon courage à vous deux et j'te rappel pour te dire quand j'passerais.


<LP> ça marche oui, merci Xynia, à bientôt.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:36


Naya tirera violemment sur les rennes pour stopper la monture.
- Salut !! sympa la dégaine. Pauvre chocobo, t'es au courant qu'ils sont intelligents et que tu peux simplement lui parler et tirer juste un peu pour le faire s'arrêter ? <souriant en coin>
- Merci *douce* Happy est une tête de mule *amusée* il a du mal écouter par moment.
- Ah, tu devrais le confier à wiloh pour le dressage elle t'aiderait. <souriant en coin, rangeant les plantes dans sa besace>
- Quand il est lancé à cette vitesse rien ne l'arrête...Comment elle va ?
- <ricane> mieux, demain on sort un peu...ça lui fera du bien. Et toi ton bras ? monter en chocobo blessée c'est pas malin.
- et ses blessures elle s'en remet bien ? *douce* tant mieux oui rester enfermé c'est pas la meilleur chose...on bras ça va.... J’ai plus mal.
- Oui, tu doutes de mes soins ? <Ricanant, il soupire fatigué, continuant à fouiller et remplir ses besaces à sa ceinture.>
- Elle s'est levée et tout alors ? elle ne gardera pas de séquelle pour sa jambe ?
- Peur ? <haussant un sourcil> Sa jambe elle va devoir faire de le rééducation, j'ai contacter un médecin spécialisé.
- tu as une sale tête
- mais ça devrait aller. <sourit doucement, faiblement.> Je sais, merci...<souriant en coin>
- Tant mieux alors *douce* je suis navrée pour tout ça tu sais...
- mais je manque de plantes pour les soins, je dois refaire du stock, pas le choix. Je sais, tu n'y es pour rien...et puis...ce "don" que j'ai, j'en veux pas ...j’espère que c'était juste cette fois-ci. Il y a autre chose qui m'inquiète.


-Tu penses que tu as un don de...voyance un truc du genre ? je t’écoute ?
- je ne sais pas trop ce que j'ai mais ça me fait chier...et...on était suivi avec wiloh le soir ou je l'ai ramenée au camp blessée. <soupire> j'ai juste eu le temps de voir une silhouette partir dans les fourrés dans l'obscurité, mais je suis convaincu que ça nous suivait, c'était un homme je crois. Et je pense qu'il suit wiloh aussi.

- *penche la tête sur le côté l'écoutant intriguée le laissant continuer*...vraiment ? Mince et tu l'as laissé seul la ? *inquiète*
- Chez nous elle ne risque rien, et puis je lui ai rien dit, un souci supplémentaire...<grimace> je lui en parlerais demain, parce qu’ils font qu'on tente de le piéger.


- Je dois aller en noscéa tu viens ? <souriant en coin, la voyant monter sur son chocobo de trait.> je prends ça pour un oui !
- je me vois bien en rousse *ricanant pour essayer de lui changer les idées*
- hein ?!
- S’il faut se faire passer pour wiloh
- tiens ce n’est pas con ça...<ricane> mais t'as pas la bonne coupe et tu vas hurler de devoir la couper aussi cours qu'elle <amusé> t'en fais pas on va trouver une autre solution.

- *rougit* disons qu'on se voit peu, il fait la guerre avec son clan, j'ai dut partir de shirogane pour pas qu'on m'utilise contre lui...car on a déjà essayé...sinon ça se passe bien il est chou.
- t'étais en danger ? ou tu l'es potentiellement à cause de son clan ?
- <ricane> il est...chou hm ?...c'est pas vraiment ce qu'on dit de son mec, ou quand on est amoureuse.
- Disons qu'un jour en rentrant chez lui deux ninja me sont tombé dessus...je sais pas si c'est moi qu'ils attendaient ou lui…mais du coup ils se sont servi de moi pour le faire venir dans un lieu précis et l'attaquer.
- Je vois...content que t'ai rien eu, il a dû gérer contre deux ninja, il est quoi lui au juste ?
- tsss je l'adore il est craquant...j'ai trop envie d'être avec lui hein...*gênée les joues rose*
- Ah voilà, là c'est l'attitude d'une nana qui aime bien son mec...<ricane> tu l'aimes ?
- je me suis occupée des deux ninja chez lui quand je les ai entendu avec le linkperle que la cible était en route et bien....je sais pas ce que sait alors je peux pas te dire...*gênée* mais je tiens vraiment à lui j'aimerai tellement être avec lui...il me manque...*soupirant*
- <hausse un sourcil> surprenant, tu m'épates. <doux et sincère>
- pourquoi ? j'avais 'élément de surprise avec moi hein, ils me pensaient sans défense *gênée* je ne pense pas qu'ils se feront avoir deux fois.
- hm..<sourit en coin et s'approche pour retirer son chapeau et la serrer dans ses bras en mode nounours> aller un câlin qui compensera un peu ça...il va revenir, ou t'as qu'à y retourner.
- *glousse et se blottit contre le mâle en mode câlin* je préfère éviter d'y aller...c'est un garde du corps et on pourrait m'utiliser contre lui pour atteindre celle qu'il protège c'est trop dangereux et pas raisonnable...et pas de commentaire hein *amusée*
- <sourit en coin la gardant contre lui, reposant un baiser sur son front> d'accord...pas de commentaire, je suis heureux si tu l'es malgré tout, et puis au moins ça pimente ta vie, tu t'ennuiera pas avec lui.

Le duo partira alors peu de temps après la fin de la récolte du doc’. Ils iront manger une glace et continuer de discuter un peu avant que thay ne finisse par rejoindre wiloh. Plus tard dans la soirée, il viendra au laboratoire pour commencer ses créations, potions de soins et autre avec la récolte du jour.

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:37


Cette nuit là, Thay occupé à son laboratoire recevra un appel linkperle qui lui glacera le sang.


-B-Bonjour, monsieur, désolée de vous déranger, mais nous avons un problème...
Ici le concierge, des voisins se s- hé attendez un bruit de crépitement Bonjour, je suis un soldat des casques jaunes. Vous devriez venir, nous avons quelques questions à vous poser. Il s'est passé quelque chose dans votre appartement tout à l'heure.



Les battements de son cœur s'accélère, il se figea sur place avant de bondir et de se changer pour courir jusqu'à l'appartement non loin dans le quartier.


Quelques soldats des casques jaunes sont dans l'immeuble du Mât de Hune, avec les voisins du dessous de l'appart de Thay.
Thay s’engouffre dans le hall de l'immeuble, haletant, le poil hérissé et le visage crispé d'une angoisse qui semble lui couper le souffle à chaque respiration.

[Soldat] Ah vous êtes sûrement le jeune homme qui habite le numéro onze. Je me trompe ?
- C'thay oui...<tente-t-il de prononcé observant la porte pour l'étage, près à détaler> il y avait une femme, miqo'te rousse et un bébé, elles vont bien ?
- Personne n'a vu ces personnes malheureusement... *Il semble un peu mal à l'aise, invitant les voisins du dessous à rentrer chez eux* Vos voisins ont entendu des bruits sourds ainsi que les cris de ce bébé.


Thay ne le laissera pas terminé, son cœur rate un battement, il fonce en direction de l'étage et du couloir pour s'engouffrer dans l'appartement, sauf si un soldat le plaque au sol, parce qu'il est déterminé à passer.

- Attend- *Pas le temps, le miqo’te est déjà parti*

Thay découvrira alors, un appartement avec des traînées de sang sur le sol de l'entrée jusqu'à la chambre du bébé, du sang sur le coin du canapé, les livres de l'étagère par terre, l'arc et le carquois de wiloh à leur place. Il dégluti, les oreilles basses, tremblant il ira voir dans la chambre le lit de la petite, un soupir de soulagement tout de fois, notant qu’il n’y a pas de sang. Il fouillera ensuite partout, jusqu’à la salle de bain sans succès.
Il ignore les gardes et remonte une main à sa linkperle.


< Sa voix est noué, tremblante, il est désemparé, paniqué, presque en larme dans une once de colère> Naya, là, j'ai besoin de toi...du sang dans l'appartement, plus de wiloh, plus de lili...je...je sais pas où aller ni quoi faire....on doit les retrouver. <des voix de garde casque jaune derrière et quelque voisins surement, se fait entendre, interrogent les gens du bâtiment> je…j'étais au cabinet et ...<inspire> retrouve moi à gridania, je pars maintenant. Prévient-moi si tu ne peux pas je cherchais...une autre aide.

Un appel similaire se fera ensuite pour Nasan, puis plus tard une fois à gridania, il appellera Djin, le serveur du tapas, après tout c’est plus ou moins le seul ami masculin que le doc’ possède et en qui il a confiance par le biais de Yunaia. Cette dernière mise au courant, prendra le temps de prévenir la brigade rouge au besoin en renfort. Les appelles terminés il fouillera l'appartement, notant la dague, il esquisse un faible sourire "au moins elle s'est défendue, la hargneuse."


- Monsieur, excusez-nous, mais nous voudrions en savoir un peu plus, tout va bien chez vous, n'est-ce pas ? Quelqu'un en voudrait-t-il à la femme qui vous accompagnait ici ?
- Non tout va pas bien vous voyez bien que ma famille à disparue et qu'il y a du sang partout ! <il retourne tous les meubles, toute la baraque s’il faut, la colère prenant place à la panique, il cherche, un indice, n'importe quoi.>
- Nous essayons de comprendre justement comment cela a pu arriver... Nous avons quelques témoigna- calmez-vous !
- J'en sais rien moi, un cinglé qui...<tique> aller enquêter auprès des camps miqo'te, tribu des C...<siffla-t-il rageux entre ses dents, assis au sol il pousse de ses pieds le divan pour l'envoyer valser, cherchant en dessous des meubles.> Cherchez une wiloh, rousse environ la vingtaine, un bébé de vingt mois, brune. Lili, elle répond à ce nom.
- Hm, bien nous ferons tout notre possible. Nous allons contacter les autorités uldiennes sûrement pour vous aider...


- Merci, je vais pas rester sans rien faire je vous préviens, faites votre boulot, parce que si c'est moi qui le fait ça va être un carnage...<dit-il froidement avant d'entrer dans la chambre pour se changer et récupérer son arme.>
- Monsieur, vous savez la violence ne résout rien... *Tentant de raisonner*
-Dit-le à celui qui a peut-être étaler le sang de ma compagne ou de ma fille...<la gorge noué, rageux et sec.>
- Nous savons à peu près de qui il s'agit, mais cela peut aider votre recherche...*Il déglutit, ne sachant pas quoi ajouter* Navré monsieur pour ce qu'il s'est passé ici...

Thay ajuste son équipement et quitte la pièce sans un mot de plus en direction de la sortie, il ira rejoindre les deux personnes contactées, sans même avoir répondu au type ni saluer qui que ce soit en partant.

L’homme n’ajoutera rien, il demandera au concierge de refermer l'appartement tandis que les casques jaunes s'occupe d'apaiser la panique chez les voisins.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:38



- Salut Doc'..
- <hoche d'un sourire filant, bref, crispé et inquiet mais reconnaissante.> Merci Djin, navré d'avoir demandé à yu' de te réveiller si tard.
- Bonjourrr *douce mais sérieuse*
- T'en fais pas pour ça. *secoue doucement la tête, fronçant les sourcils*
- Salut Naya'.
- Salut...<doux la gorge noué en voyant naya, entre colère et angoisse il semble tenter de garder la tête froide> merci, désolé pour le réveil un peu brusque. <soupire>
- Tu n'as pas à être désolé on va la retrouver t'en fait pas.

- Les casques jaunes savent déjà plus ou moins de qui il s'agit apparemment, et ils ont les infos sur wiloh et la petite, je leur ai dit de chercher du côté des clan miqo'te C', c'est le passé de wiloh qui la rattrape, on se sentait suivi ces temps et elle m'avait confié que son menthor de l'époque l'avait revue dernièrement, la pensant morte, je crois qu'il ...qu'il veut finir le travail. <son souffle légèrement plus court> on a peu de temps, en espérant que ce soit pas trop tard. Mais, si je commence par ici c'est parce qu'elle a un lieu précis, je voudrais vérifier, et elle est souvent dans la région, elle y a son appartement, à partir de là je me suis dit que le type le savais aussi.

- *Hoche la tête* Si tu sais où chercher alors on te suit Doc'.
- j'imagine qu'il faut être discret non ?
- Naya, est-ce que tu peux aller interroger les gens à l'embarcadère de la taverne, voir s’ils sont venus en vol, puis interroger celui qui mène à lavandière. La discrétion oui et non de toute manière on enquête on a pas le choix, mais je penses qu'il a mieux à faire que de nous surveiller. Description...Un miqo'te roux ou châtain, c'est tout ce qu'on a, et évidemment wiloh et Lili.

- J'y vais on se tient au courant.
- Djin si tu peux interroger les gardes ici aux alentour, s’ils ont pris l'éthérite, même en pleine nuit, des gens les ont surement vu, on n’entre pas dans une ville sans être remarqué, ah mais le plus important...c'est la valise...le type portait la valise, surement avec les filles dedans. <Dégluti doucement prenant son souffle.>
- La valise? *Fronce les sourcils* Une malle donc. Ouais, ça ne passe pas inaperçu.
- On se voir dans une heure ici pour se donner les infos trouvées.
- *hoche la tête*
- Exact, je vais vérifier de mon côté à son appartement et au lieu dans la forêt, on reste en contact par linkperle.
- ça marche. *hoche la tête*


Thay arriva à l’appartement peu de temps après, ce dernier ravagé, sombre, des objets au sol. Quelqu'un est passé par là, par effraction la porte étant ouverte à l’arrivée du miqo’te. Il cherchera des traces de sang ou autre et ira directement voir la fameuse boites à musique de Wiloh. Cette dernière en place, il constatera alors aucune trace de sang, un portrait de Elianh sur le mur, offert par un ami de la miqo’te mais don thay n’avais pas eu connaissance à ce jour. Le portrait avait été déchiré, directement sur le mur, quant à la boite, elle est abimée mais contient toujours la clé.


Il récupéra le tout soigneusement sur lui dans un sac en cuir qu'il tient en bandoulière, après une petite fouille supplémentaire, le doc’ prendra la route en direction du Ranch, sur place il prendra un chocobo, en direction de l’arbre de Wiloh, espérant peut-être l’y croiser si tout de fois elle aurait voulu s’y réfugier en échappant à son agresseur.


- *lp* Thay, Djin, le skipper me confirme avoir vu un mâle miqo'te roux passer dans la nuit avec une grosse malle de voyage en direction de la forêt*


Thay reçoit l’information de naya dans son oreille, au même instant où il reposera les yeux sur un miqo’te aux cheveux blancs, dos à thay, ce dernier se tient au pied de l’arbre, la boîte puzzle entre ses mains.

-<lp> quelle forêt ? donne-nous des coordonnées, elle est grande, il a pris quelle sortie ? demandera le miqo’te tout en fixant l’inconnu.

- <LP> J'ai une piste… J'attends confirmation…


- <fronce les sourcils, une main sur son bâton plié à la thay il s'approchera, méfiant> Bonsoir ? Mon chocobo est blessé à une patte <souriant courtois, du moins il s'efforce> vous n'auriez pas juste de quoi lui faire un petit garrot ? <se gratte l'oreille, écoutant les infos de ses deux complices.>

L'homme se retourne, il semble avoir un grand regard peiné, un Miqo'te Lunaire vieux, à la peau sombre et aux yeux orangers. Comme l'homme qui accompagnait Wiloh à une soirée au Tapas.

<lp> - Je suis au grand arbre près du ranch de branchearqué, un type est là, pas le bon mais il tient une boite à wiloh. <le doc observant l’homme lorsqu’il se retourna> fausse alerte, continuez, je crois que j'ai trouvé un membre de la famille a wiloh.

- <LP> J'ai une piste, un miqo'te trainant une malle est sortie par la porte de la vipère jaune, vers la forêt du nord.


- <soupire doucement> MOnsieur ? <s'inclinant doucement avec respect> je vais la retrouvée, elle et Lili, on est trois sur le coup-là on enquête, on a pas eu le plaisir de se rencontrer encore. C'thay, je suis le compagnon de Wiloh. Le vieux miqo’te cacha la boîte dans son dos, et soupira.

- <lp> bien joué, suit la piste et tiens nous au courant.
- <lp> Ca marche.
- *lp de naya* le skipper me confirme qu'il n'a pas repris de bateau pour la forêt est.


- Oh. Elle l'a donc remplacé, elle qui disait que c'était son âme soeur... *Soupirant* Je ne vois pas de quoi vous parlez. Wiloh a disparu ?
- <hausse un sourcil et soupire> elle ne l'a pas remplacé Monsieur, elle l'aimera toujours, mais elle m'aime également et elle va de l'avant pour vivre sa vie. <d'un mince sourire navré> en effet, elle a été enlevée cette nuit dans notre appartement, avec notre fille adoptive. <Déglutissant> on a une piste pour la forêt du nord, je venais juste m'assurer ici au cas où elle serait venue se réfugier si elle avait réussi à fuire.

<lp> alors on fonce forêt du nord, je vous y rejoins, et je serais surement accompagné


L'échange entre le miqo'te âgé et le doc' fut peu comode, le doc' lui arrachant la boite des mains, découvrant qu'elle appartenait a Elianh et que c'est son père, l'homme en question sur place qui l'avait enterrer là. Thay promis de convaincre wiloh de la lui rendre au moment venu, une fois toute cette situation réglée. Il fut contrarié de constaté le manque d'empathie du vieil homme, et à la fois touché par sa peine. " Je ne veux pas aider à la recherche. Elle a suffisamment créer de la zizanie dans ma famille." avait-il dit en contrariant d'avantage le doc' qui fini par reprendre la route en direction de ses deux comparses en forêt du nord.


- Bon.... Ou il a été payé pour ne rien voir
- Alors ? <essoufflé, mais moins que son chocobo.>qui ça ?
- J'ai demandé aux vigile de la tour et à ceux-là.. *désigne les deux derrière* Ils ne l'ont pas vu... Du coup ça se complique vu qu'il y a deux chemin possible...

- On peut les corrompre vous pensez pare que si c'est le cas je vais être moins tendre moi....
- A moins qu'il soit passé dans des recoins.. Mais avec une grosse malle...Des vigiles sombres corrompues? mh..
- Proposez une somme plus grosse pour ces deux-là, j'ai de quoi payer, regardez s’ils parlent, et sinon manière forte, rien à foutre, je me charge de celui de la tour.
- Ça me parait gros… Mais tout est possible après tout...manière forte manière forte.. C'est des vigiles hein.. *
Thay ira interroger le premier vigile, peu courtois mais gardant contenance, il sera interrompu par sa linkperle à nouveau.

- <LP, murmurant* C'thay..?
-<LP murmurant> Un type nous observe depuis les hauteur.. Au sud de ta position... Y a moyen que tu le prenne a revers si tu l'as joue fine...
- <hausse un sourcil> je m'en occupe, je te dirais quand je suis en position mais c'est pas mon domaine. <soupire>


L'homme semble alors se satisfaire de ce qu’il voit du trio et prend le pas en direction de la forêt.
Thay remarqua le déplacement, il délaissera le pauvre vigile à son appel pour suivre le miqo’te discrètement à distance respectable et malgré l’obscurité il ne le lâchera pas du regard, transmettant les informations à ses deux amis rester légèrement en retrait.


L'homme semble grand, avec une longue chevelure de dread locks roux foncés, il n'a qu'un gourdin épais aux deux extrémités.

Thay ne le verra plus en bas, mais en haut, sur les rochers, l'observant avec la queue agitée d'amusement, la lumière de la lune ne permettant pas de voir son visage, puisqu'elle frappe dans son dos.

- <LP> Je t'ai en visuel. On est la si jamais.
- <lp> trouve un moyen de contourner pour monter à revers, il est sur les rochers en hauteur. Je vais l'occuper en me montrant...plus le choix...<soupire>


- Prévisible. Comment auriez-vous pu chasser le chasseur en maître...? *Penchant la tête, l'air amusé*
- Je ne compte pas te chasser, je vais te faire la peau ! Descend de ton perchoir si le chasseur n'a pas peur de sa proie !

-<lp> Djin, que l'un de vous reste près à m'aider, l'autre, tente de regarder si il y a des traces dans le coin qui mène quelque part, mais je doute qui nous ai guidé vers les filles et sa planque, on sait jamais.


Le doc’ s’assurant en linkperle d’organiser quelque chose tout en distrayant le miqo’te aux dreds avec leur échange.

- Oh...Tu crois que j'ai peur ? Mais... Qui te dit que tu es la proie, jeune coeurl ?

- *lp*c'est ce que j'allais dire il n'est pas seul...


- Tu as déjà ta prise, mais ce que tu as pris m'appartient ! ou sont les filles ?! qu'est-ce que tu veux ?!
- Nous ne chassons jamais une seule proie. Quel intérêt, sinon ? Nous préférons chasser un troupeau. *Sourire carnassier, des quinzaines de Miqo'te viennent les encercler, 5 avec le Miqo'te mâle, et 5 pour chacun des autres* Ce que je veux ? Récupérer mon dû. *Chacune est armée*

Djin observe les miqo'tes qui l'encercle, faisant un petit coucou de ses doigts en se redressant.

-<LP> Hem... Doc'... Je crois que je me suis fait des potes...


- C'Wiloh m'appartient en premier.
- <souffle par les narines il dresse les oreilles et lève une main à cette dernière venant de répondre.> Alors rend moi la petite, ça c’est à moi !
- Bien. Négocions. *Il saute et le rejoint, mais ses comparses semblent protéger ses arrières avec des arcs*

- <lp> ne faites rien pour l'instant.


Le miqo’te roux claque des doigts, et l'une d'entre elle ramène un sac, qu'il prend, la laissant repartir rejoindre les autres.
- <observe le petit manège une main sur son bâton plié à la taille.> Tu crois sincèrement qu'on est venu qu'à trois hm ?
-<Il ouvre le sac et en sort la petite, endormie, qu'il garde dans ses bras> Bien ! J'espère que tu es à l'écoute. Ça serait dommage qu'il arrive du mal à la seule personne qui t'appartient, hm ? *Plissant les yeux dans un sourire narquois*.


- Ce sont des gamines avec toi, surement de bonne chasseuse mais je doute qu'elles fassent le poids contre des guerriers entrainés avec des cristaux, ou encore des mages, ou peut-être même des entités, qui sait. <souriant en coin>
- <pose les yeux sur la petite serrant la mâchoire.>
- C'est vrai, elles ne sont pas aussi fortes que ma C'Wiloh contre tes petits copains. Quelle tristesse... Tellement peinée par la mort de sa petite peste de Lunaire qu'elle s'est créé l'illusion de l'invoquer. Ce n'est pas complètement fou ? *Ricanant*

- j’espère que tu y tiens à tes femelles, parce que ce qui arrives ça va pas être du joli, prouve-moi que wiloh n'est pas déjà morte et je verrais pour vous épargner, dans le cas contraire, je serais même presque à sacrifié l'enfant que tu portes pour réduire en cendre ton clan tout entier.

- Bon. Soyons simples bref, rapide efficace. Je veux que tu me laisses C'Wiloh et je te rendrais ta petite chose saine et sauve.
- que je te la laisse ? <haussant un sourcil> tu veux simplement la ramenée dans ton clan ?
- Tu serais prêt à sacrifier la petite ? *La soulevant devant ses yeux, amusé*Bien sûr que non, c'est de la folie de la ramener.
- Prouve moi que wiloh est encore en vie pour commencer.

Il hochera la tête, et lance une linkperle vers Thay, directement connectée à Wiloh.

- <se penche gardant un œil sur lui et prend la linkperle> wiloh ?
- Thay...? *La voix est très faible avec des crépitements*
- <lp> c'est moi ma puce..<soupire> tu vas bien ? t'as rien ?


-C'est une linkperle à usage unique. Après cela, elle ne te servira à rien, alors profite-en tant que tu le peux. Quand j'irais la rejoindre, je me débarrasserais de celle que je lui ai donné.

- Je crois que ça va, tes médocs m'ont bien shooté, mais j'ai un peu mal à la tête...
- tu sais où tu te trouves ? <soupire> on est en mauvaise posture là, je dois sauver Lila, wiloh, j'ai pas le choix, je dois négocier ou ça va être un carnage. <fixe l'homme toujours parlant bassement> je reviendrais te chercher. Tu penses qu'il veut te garder ou te faire la peau ?
- Sauve-la, alors, s'il te plaît... Je vais m'en sortir, comme toujours, mais là, je ne vois rien du tout, je suis serrée et attachée dans un tout petit truc...
- <hausse un sourcil> t'as assez d'oxygène ? t'es pas enterrée au moins ?
- Il a dit qu'il voulait me garder... Je croyais qu'il voulait me tuer mais il m'a dit qu'il me voulait moi... Je ne comprends pas...Ça va, je crois...
- <grommelle> je ne le laisserai pas faire...mais là, trop de vie sont en jeu y compris ses gamines avec lui. On te retrouvera, tiens le coup mon amour. Mais...je t'ai promis de pas risquer ma vie alors je vais prendre Lila et la mettre à l’abri.
- D'accord... *Reniflant dans un léger sanglot retenu*
- Je t'aime..<d'un mince sourire la gorge nouée avant de jeter la linkperle>


- Parfait ! Procédons à l'échange alors. *Sourit, confiant*
- L'échange, tu as déjà wiloh donne-moi la petite et on en reste là.

Le miqo’te roux hochera la tête, pose la petite soigneusement sur le sol et s'écarte en reculant lentement, levant les mains pour montrer qu'il n'y a pas de pièges.

Thay s'avance observant les cinq miqo'tes et autre, puis ramasse la petite soigneusement, remontant une main à son oreille il prend le pas pour quitter la clairière, une aura bleutée viendra entourer le duo d'un bouclier d'ether alors qu'il contact Djin et les autres.

- <lp> J’ai Lila, ne faites rien, laissez-les partir <soupir> on reviendra chercher Wiloh, en plus grand nombre.



…. A suivre…
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:41



<lp> Bonjour xynia, c'est thay..<doux a mi-voix, visiblement il va pas bien DU TOUT.>
-LP- Bonjour Thay c’va bien ? J'vais passer au Tapas voir si tout vas bien. C'm'inquiète d'pas avoir d'réponse.
<lp> Xynia, désolé je suis...à l'extérieur de la ville...<essouflé, la voix fatigué> tout ne va pas bien non justement, je pourrais pas te voir prochainement, impossible de dire combien de temps.

-LP- J'veux t'aider, comment j'peux faire ? T'as pas le droit de refuser ! Aller dis-moi comment j'peux t'aider.

<lp> Wiloh et Lila ont été enlevée, il y a deux soir, chez nous, la nuit même j'ai réussi à récupérer et négocier Lila, mais...l'ancien Nunh de wiloh la tient captive je ne sais pas ou...je suis en train de la chercher, de prendre contact avec tout un tas de personnes que je peux solliciter. <soupire> on pense qu'elle est quelque part à Gridania, forêt du Nord du moins on a retrouvé Lila là-bas…Si tu veux m'aider je peux te donner la description du type, un miqo'te, avec des dreds, roux, assez tribal, c'est un clan, le clan des C' les autorités sont déjà au courant et sur leur piste aussi. <doux bien que la gorge noué, abattu> j'oses…même pas imaginer ce qu'il fait endurer à wiloh en ce moment Xynia je vais devenir dingue, mais je lâcherais pas, Yunaia s'occupe de la petite elle est en sécurité et moi je cours partout pour avoir des informations, Djin et Naya m'aident également. Si vous entendez quelque chose tenez moi au courant, on ne sera pas de trop à la chercher.

<un long silence se laisse entendre, le doc' se retenant en serrant les dents pour ne verser aucune larme de rage et de colère, l'angoisse clairement palpable dans sa voix.>


<LP> Putin d'Nunh d'merde, j'vais t'aider. J'vais aller demander autours d'moi. J'suis pas trop dans les coutumes Miqo'te mais j'sais où tenter d'trouver des informations. J'irais vois Djin et Naya pour leur dire que j'vais les aidés. Mais toi faut que tu tiennes l'coup, c'pas grave d'être en colère et d'laisser éclater. Mais baisse pas l'bras, on va retrouver ta rousse ! Hésite pas à prendre un thé à la camomille pour t'relaxer un peu et dormir, c'est important ! Enfin t'sais déjà tout ça ! Et promis quand on trouvera c'Nunh, j'lui donnerais un bon coup d'pied dans ses cou... Se coupe quelque instant Désolée, courage et oublis pas t'es pas tout seul à chercher.

<Esquisse un léger sourire, surement touché par les dires de son élève> Merci Xynia, et tant fait pas on est plusieurs à vouloir le faire morfler quand on le retrouvera mais, je laisserais le plaisir à wiloh de lui faire ce qu'elle veut, elle va avoir besoin de se venger pour évacuer, je n’ose pas imaginer la portée de son traumatisme. J'avais à peine commencé et réussi à travailler sur son passé à ce niveau-là avec elle et...<soupire> bref, surtout ne faites rien, pour Djin et Naya, chacun fait de son côté, fait de même mais ramener moi les infos, j'ai une équipe prête à aider le moment venu pour la récupérer.

-LP- Bien professeur !

T'sais les traumatismes c'comme toutes blessures, bien soigner avec beaucoup d'temps. Ca guérit et même si j'suis sûr que Wiloh dira que non, c'est une femme forte alors elle y arrivera !

J'te tiendrais au courant de c'que j'trouve, hésite pas si t'as besoin d'parler, pour réfléchir c'mieux à plusieurs que seul.

Lâche rien !

<Lp> Merci xy' tu as raison oui, je lâcherai pas, je retrouverais ma femme....à bientôt on se tient au courant.


Description du Nunh en image :
Spoiler:
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:41


Curious est en train de remonter les marches, ajustant son kimono. C'thay toc puis entre, sachant pas trop s’il peut en fait. Curious reluquera le miqo'te, avant de le saluer.

-Bonsoir !
-Oh, bonsoir...<d'un mince, très mince sourire, il est trempé, les yeux cernés, épuisé mais étire un sourire courtois et "sympathique" bien qu'il soit bref. >
-Oulah, vous arrive quoi a vous ?
-C'thay je...je suis le doc', enfin..<soupire cherchant ses mots en passant une main sur son visage> J'ai besoin d'aide...<dégluti, il tente de garder contenance> je connais Eylion et votre chef, Solid, est-ce que..je pourrais les voir, si ils sont présent ?
- ...je suis aussi un chef ici, vous savez ! De quoi avez-vous besoin ?
- Non je l'ignorais, navré, mais en même temps votre nom n'est pas inscrit sur le front. <souriant en coin faiblement> J'ai besoin de savoir si la brigade peut nous aider d'ici quelques jours, pour un sauvetage. <soupire>
- C’est pas grave, qu'est-ce que j'peux faire pour vous ?
- Je...viens de le dire Monsieur..<doux bien que vraiment à bout de force, physique et moral.>
- Ma foi, ouais ? Tant que vous avez de quoi payer !
- J'ai ce qu'il faut oui c'est pas un soucis..<hochant> ma femme à été enlevée par un Nunh, j'ai..<tate son blouson cherchant son carnet> j’enquête depuis deux jours sans arrêt, j'ai déjà des informations, on est plusieurs à la chercher ...<grommelle, finissant par sortir ses notes qui ont été épargnées par la pluie.>

- C'est pour lui tordre la peau du cou ?
- J'ai juste besoin de savoir si votre équipe peut nous aider dans le sauvetage, dès qu'on saura le lieu et combien ils sont. Évidemment, mais surtout pour la sortir de là.
- On s'ra au rendez-vous, tout comme vos gils ici !
- <soupire soulagé, hochant d'un mince sourire reconnaissant> Merci, je...je vais mettre ses notes au propres sur les informations, je vous envoie tout ça pour que vous sachiez de quoi il s'agit et à quoi on à faire, et le moment venu je vous dirais le lieu mais...<soupire> j'suis pas…militaire Monsieur, j'ai bien certains amis qui m'aident, mais niveau tactique, entrainement, méthode ou autre.
- Entendu ! On va vous la sauver, votre femme !
- Oh, va se débrouiller de mettre tout ce qu'il faut, va !


C'thay étire un sourire à nouveau gardant ce qu'il lui reste de fierté mâle dans un regard s'humidifiant à cette lueur d'espoir.
- merci...Monsieur... ?
-Curious Beast !
- Et vous ?
- C'thay, enchanté...<inclinant du chef, courtois malgré son état>
- Ah ah... allez, avec un peu de chance, elle ne sera pas trop amochée !
- Je vous écris prochainement, avez-vous des...questions ou des demandes ? je suis médecin et alchimiste, je peux vous fournir en soin ou autre si besoin, en plus des gils mais...fin nos amis commun le savent déjà. Même si le grincheux pesterait à la mention "d'ami" que je viens de prononcer.

- Non, j'te fais confiance ! Si ta femelle est en jeu, j'suis certain que tu ne te moque pas de nous !
- Amochée elle le sera...elle est droguée aux dernière nouvelles et je ne veux même pas penser à ce qui lui fait subir mais au moins j'ai la certitude qu'il veut la garder avec lui et en vie. <soupire>
- Ah bah, c'est un mâle, à moins qu'il soit nécrophile...Mais on lui f'ra passer l'envie de recommencer !
- On est plusieurs à avoir cette envie mais...ma femme aura se plaisir si possible, elle va en avoir besoin psychologiquement. Il est à elle. Si elle sera en état pour ça. Elle décidera.
- J'comprend. Envoyez les papiers, et on s'en occupe.
- Merci..<inclinant encore du chef> salutations à la brigade, et bonne soirée Monsieur Beast.
- Egalement !
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:42


De retour au cabinet, Thay rédigera une missive à l'attention de la Brigade rouge et de ses autres comparses qui l'aident pour l'enquête.


Il prendra le temps de se reposer qu'en méditant, le doc' ne dort pas, il médite, il mange et il voyage pour ses enquêtes, sans relâche, son corps semble commencer à se faire à ce rythme frénétique et possiblement épuisant, mais au vue de son expérience malgré que cela fait bien longtemps qu'il n'a pas été aussi éprouvé, le doc' est déterminé, il doit tenir le coup pour la retrouver, et il doit surtout rester en forme. Ce n'est pas épuisé et mal nourrit qu'il pourra la sortir de là. Les jours défilent, il est conscient que chaque jour qui passe, est une torture supplémentaire pour sa femme, mais il sait aussi qu'arriver en sale état ne l'aidera pas. Il prend donc le temps, si on peu dire, de prendre soin de lui, tout en poursuivant les recherches.


Il arrivera ce matin à Uldah, s'installant à La Coupe chez un ami, reprenant des forces avant de commencer à se rendre dans différent lieu marchand entre autre afin d'interroger subtilement certaines personnes. En parallèle, ses contactes et son enquêteur privé travaille tout autant à trouver plus d'informations encore.

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:42


<lp> Oui ? <Bassement, la voix rauque et fatiguée>

<lp>J'me sens d'humeur de jouer à chat.<la voix plutôt basse mais enjouée de Nasan se fait entendre.> et j'ai trouvé plein de camarades de jeu .... Si tu vois s'que j'veux dire.

<lp> Ah ? c’est-à-dire ?

<lp> J'ai retrouvé le marchand itinérant qui a transporté Wiloh et le miqo’te, il m'a indiqué approximativement où est-ce qu'il étaient descendu. J'ai retrouvé leur piste sur place, non loin de Roncenoir, et j'ai remonté jusqu'au thanalan méridional. Près d'une rivière, le miqo’te a été rejoint par beaucoup de ses jeunes femelles, et ils se sont débarrasser du fauteuil roulant. J'ai continué de pister, distinguant des empreintes plus profondes, celle laissées par les personnes qui portaient probablement Wiloh, et au bout d'un moment, j'ai remarqué que plusieurs jeunes miqo’tes m'observaient discrètement. J'ai fait mine de rien, passant un faux appel pour les tromper en m'éloignant, avant de te contacter Thay... Pas que l'idée d'un combat seule contre quinze me dérangeait.

<lp> T'es génial Nasan, je te remercies, et t'as bien fait de ne rien faire pour l'instant, on a une organisation et on ira en bloc en temps voulu. Là je suis à la petite Ala migho, un autre allié va me rejoindre, je suis suivi par une miqo'te chasseuse mais qui semble surtout vouloir attirer mon attention et me montrer quelque chose, elle a l'air inquiète, je vais voir avec Leckard si on peut la suivre ou la chopée. Je continue de fouiner dans le coin en direction du lieu où les miqo'tes ont emmener wiloh après sa recapture <soupire> je te tiens au courant et si tu veux me rejoindre pour qu'on continue ensemble t'es la bienvenue évidemment, on s'en rapproche, mais on doit juste trouver le lieu, voir combien ils sont et on attaquera plus tard une fois tout le monde prêt et sur place.

<lp> de ce que j'ai pu voir, de mes charmantes observatrices et des traces au sol, il y a effectivement une quinzaine d'individu environ, j'ai surtout vu des jeunes femelles...

<lp> Ouais je sais mais aux dernières nouvelles, il ramène pas wiloh au clan, les autres savent surement pas, il a juste quelques disciples fidèles à lui et qui sont pas toujours avec lui. Quoi qu'il en soit je suis à la petite Ala migho, je te tiens au courant, si tu me rejoins dit-le moi je te dirais ou je me trouve. Merci Nasan, on se tient au courant.


Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:43

Leckard tire sur les rennes de la monture en voyant ce qui ressemble à un Miqo'te.
- C'Thay ? C'est bien vous ? *dit-il en essayant de percer à jour les ténèbres environnant.
- <hausse un sourcil> Monsieur Leckard ? bonjour...<courtois, le sourire est absent mais vue la situation, c'est normal.> C'est bien moi oui...
- Ha... je vous cherchais... je commençais à me demander si comme Wikoh vous vous étiez volatilisé.

Leckard tend la main à Thay, le médecin empoignant cette dernière pour le saluer.
-Non je suis toujours là, sur une piste en ce moment...<glissant un regard derrière leckard s'approchant pour parler plus bassement> et je suis suivi, votre présence m'arrange bien vous pourriez peut-être m'aider.

- Volontiers... mais peut être pourriez-vous combler mon ignorance... j'avoue être inquiet pour Wiloh... elle ne donne pas signe de vie … que ce passe-t-il ? *dit-il sur le ton de la confidence*
- ...<soupire et sort deux rouleaux de sa ceinture, les lui tendant> copies des lettres à mes alliés, prenez le temps de lire vous comprendrez. Leckard reste attentif autour de lui tout en doucement dénouer la dragonne de son armes. C'thay le laissera lire, patientant en observant les alentours aussi, attentif.

- Vous souhaitez aider j'imagine ? vous êtes capable de travailler en équipe et de ne rien faire en solo de stupide ? <méfiant oui.>
- Je suppose que c'est en représailles au fait qu’elle a rompue avec les traditions. Je suis un combattant expérimenté. Je tente, la plupart du temps, de gérer mes actes par logique et calme... la précipitation et la stupidité est une dague sous une gorge.
- En effet, ce Nunh veut la possédée, elle, et elle seule, visiblement il touche même pas ses autres femelles <soupire crispant la mâchoire à son tour>
- Le Nuhn... c'est celui de son ancien clan ?
- Bien, dans ce cas vous seriez un allié efficace, je vous remercie d'avance. Oui, son ancien Nunh qui la pensait morte à vrai dire mais il est tombé sur elle il y a quelques semaines <soupire>
- Tombé par hasard ou traquer ?

- Un hasard...ensuite elle se sentait suivie et par la suite je me suis senti suivi un jour avant qu'il ne l'enlève, elle et notre fille à l'appartement pendant que j'étais à mon labo, elle m'a pas dit tout de suite ses doutes et ses craintes sinon j'aurais fait ce qu'il faut et serait resté avec elle, j'étais pas méfiant <soupire> et puis qui penserait qu'on puisse enlever une femme et un bébé dans un immeuble en plein brumée. Qui qu'il en soit on a sauvé Lila, j'ai dû négocier avec lui, on était encerclé d'une quinzaine e miqo'te on était trois et un bébé, j'ai pu parler à wiloh j'avais confirmation qu'elle était en vie alors j'ai sauvé notre fille et commencé les recherches pour retrouver wiloh.

- Bon… la bonne nouvelle c'est que WIloh a était vu vivante... donc il ne cherche pas à la tuer pour la punir...


- On le savait déjà ça, il veut la possédée je vous passe les détails...donc non il ne la tuera pas. Mais il faut garder à l'esprit que lors de notre intervention il pourrait, la tuer et se tuer ensuite pour qu'elle lui appartienne, il est assez cinglé pour le faire. <soupire>

-Mais il veut la posséder ... comme une femme...enfin vous voyez... ou bien comme un chef qui possédé des homme et femme de main ?
- Elle est à lui <soupire grinçant des dents> sa chose, rien à voir avec le clan il s'est même isolé avec elle apparemment, il est obnubilé par elle, il veut qu'elle.

- Alors dans ce cas.... Il faut vous protéger... s’il est cinglé comme vous dite je crains que vous êtes la cible de son courroux. Je ne connais pas encore assez WIloh autant que je voudrais... mais elle se laissera pas faire et je parie qu'il va vous accuser d'être celui qui fait qu’elle s'offre pas à sa "grandeur" ... Je pense qu'il va essayer de vous faire disparaitre pour que Wiloh lui "appartient"…Vous êtes son obstacle.

Le duo partira ensemble dans le désert, ils attendront de voir à nouveau la miqo'te qui suit Thay afin de tenter de l'interrogée, ou du moins la suivre si c'est ce qu'elle souhaite, l'attente est évidemment insoutenable pour le miqo'te qui prendra le temps de méditer pour se détendre, ce concentrer et se reposer, partageant un repas au coin du feu avec l'homme bien qu'il soit peu enclin à la discussion entre homme.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:43

-<lp> Thay j'ai trouvé ! Proche de la grotte nord de l'oasis des U.
-<lp> hein ? mais...t'es ou, chez les U ?
-<lp> oui j'ai passé un certain temps avec les U accompagnée de mon mentor. Je me suis trouvée une cache et j'observe l'entrée.
-<lp> l'entrée de quoi Naya je comprends rien, tu causes comme si je savais de quoi il s'agit, t'as trouvé quoi ?
-<lp> l'oasis perdu de la tribu des U. Y a un tunnel qui passe sous la montagne. Ils m'ont dit que la porte Nord était bloquée. J’y suis et visiblement j'ai trouvé Wiloh et le Nunh.

-<lp> surtout ne fait rien Naya, tu es certaine qu'ils y sont, ils sont combien sur place à faire des allées et venues ?
-<lp> Je ne bouge pas je vais voir si y a pas un accès d’une ancienne galerie... pour le monde je dirais une quinzaine.
-<lp> s très bien merci Naya, <soupire> je vais passer l'information, soit prudente ne fait rien, je vais organiser le tout avec les autres et tu seras prévenue quand on débarquera ça risque de prendre un jour ou deux, je suis navré, ça va aller coincée là-bas à surveillée ?

-<lp> combien de temps ? Cette après-midi j'ai vu le Nunh sortir avec deux miqo’tes aller chercher des vivre... wiloh est envie je l'entend crier de douleur je sais pas si je rester encore longtemps sans rien faire... j'ai envie de lui tomber dessus à cet enfoiré pendant sa prochaine sortie. <Visiblement à cran bien qu'elle parle calmement.>

-<lp> Naya, non ! surtout pas <soupire> laisse nous régler ça, dit toi que c'est wiloh qui devra se venger, je compte bien ne pas le tuer ce salopard, elle pourra en faire ce qu'elle voudra, elle va en avoir besoin pour guérir et se venger.

-<lp> bien comme tu veux…Une condition je veux plus t’entendre dire de tuer ces gamines... Alors prévient tout le monde...on les abat que si on a pas le choix d'accord ?<douce mais ferme> et ne me met pas l’écart de votre assaut.
-<lp> évidemment Naya, t’en fais pas. Je te tiens au courant, te fais pas chopée. <plus doux.>


Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:44


[size=150]Thay s'installera alors, pour ce qu'il espère, être, la dernière fois. Rédigeant une lettre finale à ses compagnons. Le sauvetage de Wiloh est en place et il n'attendra pas un jour de plus. [/size]


Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:44


- <Incline du chef pour Eylion d'un sourire crispé, discret mais reconnaissant à l'arrivée du miqo'te>

Naya est en place, l'entrée de la grotte semble calme pour l'instant, j'attendais qu'on soit tous présent pour lui demander confirmation. Je tiens à vous remercier, encore une fois, et malgré mes indications, c'est évident que si votre vie est en danger, elle est prioritaire sur les gamines ou le Nunh.

- Il va falloir s'organiser pour éviter de se tirer dans les pattes *maugréa l'Arcaniste*
- Tu as une ordre d'idée de combien ils sont là-dedans? *réajuste les lanières de son casque*
- ... J'aurai éventuellement une idée pour ma part sauf si vous avez déjà convenu de quelque chose
- Quinze au total environ, mais une grande partie va être neutralisée avant, durant leur repas, on a une alliée à l'intérieur qui s'en charge. Quant à savoir combien avec le nunh et wiloh on ne le sait pas, naya peux pas voire d'ici. On t’écoute Eylion, je ne suis pas entrainé pour ça, la brigade si et en tant que combattant il fallait un leader, vue que vous avez été mandaté, ça te reviens je pense. Pour les autres se sont des proches et des amis qui aides.

- Mais ... tu es sûr que ce n’est pas un traquenard de cette alliée ? Tu es certain qu’elle joue franc jeu ? *vérifie ensuite son matériel*

- Normalement ce n’est pas le cas, on peut être sûr de rien mais elle sait qu’elles vont toute y passer si elle ne fait rien. Et elles sont plusieurs à détester le Nunh elle y compris.


Nasan fut celle qui neutralisa en partie le Nunh à l'entrée de la grotte, les deux gardes assoupies retombant au sol, une autre miqo'te viendra tirer ce dernier touché au genoux dans la grotte alors que Thay et le groupe court en direction de ces dernier. La miqo'te du clan faisant barage pendant que le Nunh tente de s'enfuir à l'intérieur, allant chercher du renfort, le groupe face au barage entreprendront plusieurs actions, devant faire face par la suite à quatre chasseuse. Le reste du clan visiblement assoupie comme convenu, par la complice à l'intérieur.


C'est alors que wiloh apparait dans le fond, Naya étant la seule à pouvoir la voir de par sa visière nocturne liée à son armure.
- *elle tire son épée, puis la pointe vers Wiloh* WILOH!!!! *elle tente visiblement d'attirer l'attention de son amie, quitte attirer ses flèches aussi* Reprend toi ma belle!!!!! Tu es forte plus forte qu'il le pense! Il t'en faut plus pour baisser les bras! Regarde on est on est tous là pour te secourir!*grognant en voyant l’état de la miqo'te*

Eylion, pour le moment, le Miqo'te incante, l'œil fermé. Des lueurs bleutées se rassemblent autour de son grimoire, sa main libre au-dessus de la page illuminée. Il prépare clairement un sort de masse tant qu'on ne tente pas de le déconcentrer.

Naya ayant assomé une première archère avec une charge avant de tomber à cause d'un tacle sur la seconde qui malgré le coup de boubou semble encore consciente et se débat comme elle peu sous le tank, Naya lèvera son poing ganté pour essayer de l’assomer d'un coup de poing.

[Le nunh]- Wiloh. Rappelles toi de ce que je t'ai dit. Ils ne sont pas là pour te secourir, mais pour que tu finisses comme tes sœurs. Venge-les. *détournant le regard vers elle*

C'thay jauge la situation, naya en mauvaise posture, il décide d'aider Aezen et le Nunh blessé c'est une bourrasque de vent qu'il enverra sur le Nunh, profitant qu'il détourne le regard pour parler à wiloh et le projeter contre la paroi rocheuse.

C'lahn ne peut rien faire, même s'il aurait vu l'attaque venir. Il est violamment projeté contre le mur, grinçant fortement des dents, la douleur de son genou étant réellement insupportable. Il essai de se relever, en s'agrippant à la parois.


C'lahn ne peut rien faire, même s'il aurait vu l'attaque venir. Il est violamment projeté contre le mur, grinçant fortement des dents, la douleur de son genou étant réellement insupportable. Il essai de se relever, en s'agrippant à la paroie.

Leckard viendra frapper la défense de la miqo’te de son épée pour tenter de briser sa défense pour pouvoir placer un coup violent du plat de son bouclier sur sa frimousse. Laissant le Nunh blessé au xamouraï.

-*La flèche de wiloh percutera l'armure de Naya qui encaissera, en grognant quand même sous l'impact de la flèche*, grognant* Bordel de merde...*relevant* Bien Wiloh sort ta colère alors...


La Miqo’te viendra comme prévu placer son bouclier pour se protéger. Cependant la mauvaise manufacture de celui-ci viens se révéler au détriment de la défense de la chasseuse. La pauvre se voit arracher des mains son seul mur protecteur. Elle recule vivement d'un sautillement puis viens jeter un regard au Nunh qui douille sa maman puis à la troupe d'en face. Son regard semble complétement désemparé, elle jette un dernier regard à Wiloh avant de laisser tomber son épée sur le sol et se tirer en courant en mode " Fuck this shit, I'm out ! "

C'thay cille en voyant la miqo'te se barrer et ne fera rien pour la retenir, c'est mieux pour elle oui.

-*Naya se prend le coup d'arc, même si le coup est puissant son armure semble encaisser, même si l'impact est violent, elle encaisse sans broncher* Wiloh...je suis ton ami et jamais je te frapperai...*laissant tomber son bouclier au sol* Reprend toi ma belle.... on te veux rien....*elle percutera le mur derrière elle*

Eylion continuait de se concentrer de son côté, remarquant à peine ce qu'il se passait autour

[le Nunh]- Ne... ne l'écoute pas. Ne te laisse pas manipuler. *il ramasse sa lance, se redressant, la jambe toujours tremblante, mais pas décidé à capituler*
Nasan tournera un regard vers la fuyarde ... hésitant à l'abattre dans sa fuite ... finalement non, la xaela se montre clémente aujourd'hui ...
Wiloh respirant fortement, elle jette un regard à la Miqo'te qui fuit, puis à l'archère derrière elle complètement paniquée qui n'agit pas, se tournant vers Naya en dressant le poing pour frapper son casque, mais c'est plus sa main qui prend chère que Naya pour le coup... Mais elle continue de l'asséner, la peur, la colère, la panique dans laquelle elle prend la source de sa force et persévérance dans ses coups*

Aezen n'aura pas laissé au nunh le temps de ramasser sa lance, il attaquera durant sa relevé, fondant sur lui pour enfoncer sa lame dans son flanc, sans ménagement. Il ne touchera néanmoins, aucun organe vital.

C'lahn se prend l'attaque sans autre solution possible. Il se crispe, une grimace bien dessinée sur son visage, agonisant en silence. Il tombe ensuite à terre, sur ses genoux. Aezen il retirera sa lame d'un geste vif, avant de la glisser contre le cou du Nunh, en attente.
- Rends-toi... Dis leurs de déposer les armes... Cesse cette folie... *d'un ton calme* Tu peux encore épargner la vie de te ces jeunes filles... *soufflant du nez*

Le Miqo'te arcaniste ouvrit l'œil quand l'incantation arriva à son terme. Cependant, quand il vit la nouvelle situation, son sort ne se prêtait pas... Trop de gens en mêlée, le Nunh maîtrisé, une archère pétrifiée... Pour le moment, il garda son sort bloqué, sa main au-dessus son grimoire tremblant pour le contenir.

Wiloh se fatigue par ses coups, tenant à peine debout, il y a toujours la marque de la blessure par la créature du néant à sa jambe qui la tiraille, mais la drogue la fait complètement halluciner. Elle frappe encore un peu, mais plus lentement, elle s'épuise complètement.

C'lahn regarde Wiloh, puis se regardant lui même. Ce sentiment d'impuissance lui était presque étranger, il perd ses moyens et est submergée d'une infinie quantité de pensées. Il ne répondra pas tout de suite. L'archère quant à elle tombe à genoux, et lève les mains, elle abandonne en voyant son Nunh mis à terre.*

C'thay après sa bourrasque voyant wiloh près de naya terrorisée en train de se de se déchainée sur elle, il foncera en sa direction pour tenter de la plaquer au sol dans ses bras, dégageant une grosse quantité d'Ether pour la calmer.
- Hrm... *Il finit par faire dissiper son sort, voyant que le combat arrivait à son terme*

C'lahn regarde à nouveau Wiloh, silencieux, gardant sa douleur pour lui. Il vient ensuite sentir une profonde haine monter en lui. Cette vue lui était insupportable.

Leckard viendra décrocher une paire de menotte fraichement créer pour le nunh et lui lance dessus sans mot dire supposant qu'il va comprendre ce que l'on attend de lui*

- Ne me touchez pas !! *Se débattant, terrorisée, mais l'éther dégagé par Thay le calme petit à petit, alors qu'elle regarde Naya et Thay, perdue, elle semble blessée, des plaies sur les épaules, bras, jambes, les mains bandées, complètement ensanglantées, la joue droite avec une plaie et l’arcade sourcilière ouverte aussi et saignant sur son œil droit*

[C’lan]- Je vois... C'est donc fini...
- Quelle perspicacité *fit le Miqo'te, sarcastique*
- Comment ai-je pu échouer... Comment... *il vient attraper simplement les menottes dans les mains, regardant cet objet symbole de capitulation*
Nasan braquera par geste réflexe cette autre fuyarde, hésitant à nouveau entre la laisser partir ou l'abattre ...

- Je ne sais pas... Peut-être parce que tu es une enflure qui traite mal tes proches et qui récolte ce... *Il vit alors l'hésitation de Nasan et il porta une main sur l'arc de celle-ci, avec un regard signifiant "Non"*
- <Thay tiens la miqo'te qui s'agite contre lui fermement susurrant à son oreille pour tenter de l'apaiser.> c'est fini ma puce...c'est moi Thay, j'ai ...pas réussi à venir plus tôt mais on va rentrer chez nous...

[Aezen]- Toi seul a décidé du chemin à suivre pour en arriver à cette finalité. Il ne tient qu'à toi de l'assumer à présent.
Nasan tourne ses yeux vers Elyion, l'espace d'une seconde, c'est un regard noir et cruel qui l'observe ... puis Nasan relâche lentement la corde et vient remettre la flèche dans son carquois, calmement.

- On devrait pas rester pour le réveil de son clan, je veux éviter d'autre perte...<soupire doucement attendant que wiloh se calme, déjà prêt à se redresser en la portant avec lui en princesse, son Ether toujours actif dans le but de l'assoupir un peu.>

C'lahn Nunh détournera ensuite le regard vers Wiloh, puis avec l'infime force qu'il lui reste, il vient repousser la lame du katana, quitte à se couper, puis se dirige vers Wiloh, presque en rampent, désespéré. Il ne pouvait bien évidemment pas capituler. S'en fichant d'être abattu dans la seconde qui suit, il avance, lentement, un regard noir pointé sur Wiloh, les mains probablement en sang en se libérant de la menace du katana.

- T-Thay...? *Tressautant dans ses bras à cause des spasmes procurés par ses sanglots et ses tremblotements de douleur que crée son corps blessé* - Connasse... j'aurai dû te tuer... quand j'en avais encore l'occasion... Tu ne sers à rien... Je... je vais te saigner... !!! - Oui ma puce c'est moi...<d'un doux bien que mince sourire, les oreilles basses en la câlinant toujours> je suis là...c'est fini... Aezen viendra agripper la cheville du Nunh qui rampe.

- baillonez ce crétin de Nunh je ne veux pas qu'il puisse sortir un mot. Wiloh semble terrorisée devant C'lahn. *s'approche du nunh, le soulèvera et lui enverra un coup de genou dans les parties*

- J'AURAI DU TE TUER... TU ES UNE HONTE A TES ANCETRES, A TA MERE.
- QUELQU'UN PEU LE FAIRE TAIRE ?!!
-*Il aura l'air intrigué pendant un bref instant devant ce qu'il percevait de Nasan, semblant noter des détails étranges dans le comportement de cette dernière. Il fut interrompu dans ses réflexions par l'action en cours et hocha la tête* J'ai ce qu'il faut, tenez le bien, ça me facilitera la tâche

Wiloh ne quitte pas des yeux C'Lanh qui se fait maitriser par les autres, baissant les oreilles à ses dires, secouant la tête en plaquant ses mains sur ses oreilles.
Eylion dégaina son grimoire avant d'incanter un sort de Sommeil

- Je suis désolée mère... *Sanglotant dans les bras de Thay*
- <hausse un sourcil dressant l'oreille> mère ?...wiloh...tu as vue ta mère quelque part ?
- Laissons faire Eylion. *souriant à Nasan*
- ... certes
- Par contre.. je penses que Thay a raison.. Ne restons pas plus longtemps que nécessaire. Stabilisons-le et partons... Il a eu son compte de trou dans la peau pour ce soir, je pense.
C'lahn vient s'écrouler suite au coup douloureux, perdant connaissance dans la seconde qui suit. Nasan range sa flèche

- *Murmurant, seulement audible pour Thay* Je suis mauvaise, je suis mauvaise, je suis mauvaise... *Se répétant comme une leçon apprise, encore déstabilisée par la drogue et la torture psychologique que lui a fait subir le Nunh*

Leckard et Nasan emmèneront alors le Nunh dans le lieu secret, indiqué par Thay, il sera alors sous bonne garde les jours suivant, sous l’emprise d’un groupe de mercenaire peu fréquentable et très bien payé par le médecin pour le surveiller. Thay quant à lui rentrera chez wiloh, accompagné de Naya en Lavandière.


...
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:45


- Elle va pas tarder à se réveillée, je vais la dévêtir, tu peux faire couler un bain s'il te plait, je dois la laver et désinfecter ses plaies...t'as rien toi ? -Comment elle va ? *douce et inquiète enlevant son casque*
- comment veux-tu que je le saches naya....et du peu que j'ai vue, elle a pas toute sa tête surement de la drogue.

C'thay après l'avoir reposée, avant de la déshabiller il retire au moins ses fringues gardant son pantalon, le bâton contre le mur. - Heu…heu *observant la taille énorme de la baignoire* c'est fait.

Wiloh dort pour le moment, Thay constatant l’étendue des dégâts sur son corps en retirant les peaux et les bandages.
- Elle risque plus rien, les mercenaires que j'ai engagés et nasan ...le nunh endormi ça devrait aller.
- J'espère que je lui ai pas fait trop mal *gênée*
- Merci...<soupire doucement constatant les dégâts, il dégluti, silencieux> elle a connu pire visiblement t'en fais pas...<d'une voix grave, la gorge nouée mais pas agressif pour autant, surtout accablé>
- Tu n'as pas à me remercier Thay....c'est ta chérie et mon amie.
- <soupire et caresse doucement le front de sa faim d'un revers de main> ma puce, tu m'auras jamais donné autant de boulot que là, on est pas prêt de sortir d'ici.

C'thay hochera pour naya, tiquant d'une oreille avant de soulever wiloh pour l'emmener avec lui dans la baignoire.
- Il l'a torturée cet enflure....les couilles c'était trop gentil....
Wiloh se fait soulevée sans effort, elle est plus légère sans la peau d'animal sur elle.
- t'en fais pas...wiloh lui fera bien pire une fois qu'elle ira mieux, et les types avec qui je l'ai laissé vont bien s'amuser, il sera surement au goût de certain d'entre eux...<serrant la mâchoire, oui oui, il a laissé le nunh avec de méchant garçon qui aime les petit cul velu.>
- *observe le corps de la miqo'te, serrant les dents en voyant dans l'état qu'elle est ne demandant même si il l'a violé ou pas, serrant les poings a s'en faire péter les phalange puis regarde Thay et soupir* Tu fais comme lui
- Et alors ?! <Gronde> va pas me faire la moral…c'est pas le moment C'thay, et oui, thay est possiblement pas rester aussi gentil au cœur tendre c'était à prévoir.
- ...Je ne te fait pas la moral Thay....c'est un constat rien de plus...voilà pourquoi être amoureuse me dégoute au final...mais bon on l'a sauvé c'est le principal.


C'thay Tia prendra le temps de la laver, soigneusement à l'aide d'une éponge et du savon, sur chaque plaie, les ongles manquant y compris, puis sa chevelure, au petit soin, silencieux et le coeur lourd, très lourd.
- Puis tu vaux mieux que cette raclure....
- <hochera aux dires de la miqo'te, sans plus, concentré sur sa tâche, dévorant des yeux amoureusement sa miqo'te qu'il pensait clairement ne plus revoir en vie.>

Wiloh se réveille doucement par la chaleur et la douceur des gestes de Thay pour la nettoyer, sentant ses plaies la piquer légèrement.

- <étire un doux sourire reposant les yeux dans les siens> ça va mon amour on est rentré...tout va bien...je vais...commencer les soins ce soir tu commences à être rodée...tu te souviens ?
- Prend soin d'elle *douce* je vais rentrer moi.
- Merci Naya, pour tout...<doux d'un sourire par-dessus son épaule> je t'appel demain.
Wiloh sursaute en reprenant ses esprits, regardant Thay, inquiète, perdue, rien qu'à sa tête, on le voit qu'elle n'a pas compris comment elle est arrivée.

- on est chez toi...tu te souviens de ton appartement chéri ?
- O-Oui... *Articule doucement, grimaçant de douleur* C'thay repose une main sur le front en douceur, pas de geste brusque, elle connait le geste normalement.

- je vais retirer ta douleur hm...comme on fait d'habitude tu ne vas pas dormir mais l'endorphine va te soulagée, je pourrais mieux te soigner. Je vais purger ton corps de la drogue aussi.

Wiloh le laissera faire, lui faisant pleinement confiance, hochant la tête d'un air entendu à ses consignes, lui rendant un petit sourire, le regard soulagé, et amoureux, venant poser une main sur sa joue jusqu'à se rendre compte de l'absence de ses ongles, écarquillant ses yeux et se retenant de crier d'effroi, le souffle coupé.
- Q-Qu'est-ce que....?!
- Ah..c'est rien ma puce ça va repousser, tu mettra de joli gants...<la gorge noué, rendant le même regard, un frisson le parcourant à sa caresse sur la joue, les oreilles plaquées en arrière> je te demande pardon je...j'ai pas été assez prudent et j'ai..peut être pas fait le bon choix, ni assez rapide pour venir te chercher, mais ..je te jures wiloh j'ai fait tout ce que je pouvais en fonction de ce que j'avais et j'ai réuni une armée de guerrier pour venir te chercher dès qu'on a su ou tu étais.


Wiloh repose les yeux sur lui, inquiète, et pose son front contre le sien en fermant les yeux, se blottissant dans ses bras. C'thay, la main dans le dos de la miqo'te, la seconde sur son ventre il infuse encore son ether pour calmer ses douleurs, aidant son métabolisme à se battre contre la drogue mais ne pouvant hélas rien faire contre le traumatisme.

- Je te quittes plus...plus jamais…une seule seconde...<d'un murmure la gardant contre lui possessivement câlin et tendre.>
- Ne t'excuse pas mon amour... Je t'aime tellement, j'ai eu si peur de ne plus jamais te revoir, j'ai eu... Simplement peur...*Reniflant, soufflant un rire nerveux* Je ne vais plus te quitter non plus aussi...
- <étire un sourire de soulagement, une oreille tiquant à ses mots reconnaissant enfin sa miqo'te, il reposera un baiser sur son front> je t'emmène au sec, je vais te soigner tout ça, appliquer les baumes et...je dois t'occulter pour voir les dégâts interne éventuel, tu en as la force chérie ?

Wiloh semble s'apaiser, ses muscles se détendant ainsi que la douleur grâce à l'éther infusé par le doc'.
- ça devrait aller, surtout si je reste en étoile de mer... *Souffle un rire, tentant l'humour pour autant se détendre elle que l'ambiance, même si pour elle-même c'est plutôt dur*

C'thay se redressera doucement, la portant contre lui toujours, jusqu'au lit, soufflant un rire à ses mots, un soupire suivant, il dégluti, le poil s'hérissant rien qu'à l'idée de savoir ce que le Nunh a fait sur elle, il gardera contenance, pour elle, faisant fit de ses envies de meurtre, bien trop soulagé de l'avoir près de lui à nouveau. Il reposera la miqo'te en douceur, allant chercher sa trousse de soin.

Wiloh s'allonge, soupirant en profitant du confort d'un lit qu'elle n'a pas connu pendant deux longues semaines.

- <sourit tendrement> dès demain je suis au petit soin, j'ai déjà tout prévu...t'en fais pas...nourriture, réserve ici, je sors pas sans toi, on sortira ensemble dès que tu iras mieux. Et...on ne retourne pas chez moi, j'ai prévu un déménagement aussi, je veux plus mettre les pieds dans l'appartement<soupire et sort le matériel, il viendra en premier lieu soigner chaque plaie, bandage et baume, n'allant pas encore voir la partie dite intime, sensible et meurtrie de la jeune femme.>

- *Sourit doucement, hochant la tête* Merci... Tu ne te moque si je te dis que la grognasse a encore faim...?
- ...tu as faim ? là tout de suite tu veux dire ? <souriant en coin surprise mais ravi, soulagé même.>
- J'ai la dalle tu veux dire, je n’ai pas mangé depuis je ne sais combien de temps, je ne voyais pas le soleil où j'étais, et c'était terriblement long... *Soupire, fermant les yeux*


- Je suis désolée...J'ai essayé de lutter, je te le promets... *Sa peur est perceptible dans sa voix nouée*
- Bon sang ma puce ne t'excuse pas ...c'est moi...<baissant les oreilles> j'suis...un peu chamboulé aussi, et maladroit, je fais un piètre psy mais...on va traiter tout ça étape par étape hm, physique et ton traumatisme ensuite. Hein ? mais...<fronce et s'allonge près d'elle pour la prendre dans ses bras> putain wiloh je sais...je refuses que tu culpabilise pour ça, c'est pas de ta faute.

- D'accord... Ne doute pas de toi, Thay...
- je crois que...<soupire et dégluti> je vais avoir besoin d'une thérapie aussi tu sais...on ...en sort pas indemne ni l'un ni l'autre là, mais ensemble on va y arriver d'accord ? Wiloh sourit doucement, posant une main sur la sienne.
- On va y arriver oui...
- bien maintenant, tais-toi piplette que je me concentre un peu ...<souriant en coin il fermera les yeux, l'ether émanant de sa main sur son ventre il viendra parcourir le tout en douceur s'assurant des lésions éventuelle subies ou non.>
- Pardon... *Souffle un rire le laissant faire, en regardant vers la boîte à musique, puis vers Thay, attentive aux expression de son visage*
- <l'ether parcourt jusqu'à son intimité, une douceur chaleur discrète pas intrusive.>

C'thay tique d'une oreille, fronçant un sourcil, le souffle calme mais faible, fatigué mais il gère, son cœur semble s'emballer soudainement alors qu'il intensifie l'ether, comme voulant chercher certains détails. Sa main descendra doucement sur un côté du ventre de la miqo'te, les lésions ont été constatée mais il semble chercher autre chose. Le miqo’te fini par déglutir, un léger soupire suivant de soulagement alors qu'il ouvre le regard devant lui, semblant réfléchir. L'ether se dissipant un peu, une lueur dans le regard, il reprend un peu ses esprits reposant les yeux sur elle d'un doux sourire, peut-être un peu inquiet mais rien d'alarmant non plus quand on le connait.

Wiloh parcourt les expressions faciales de Thay, inquiète, et douce, admirant un peu en même temps celui qu'elle aime et n'a pas revu depuis si longtemps.
- Tout va bien alors, mais je sens un "mais", je me trompe...? *Tentant de deviner*
- Rien qu'on ne puisse pas gérer et soigner ma chérie...<doux d'un murmure légèrement haletant> je...je vais finir les soins et te faire à manger hm.

- Je suis désolée...J'ai essayé de lutter, je te le promets... *Sa peur est perceptible dans sa voix nouée*
- Bon sang ma puce ne t'excuse pas ...c'est moi...<baissant les oreilles> j'suis...un peu chamboulé aussi, et maladroit, je fais un piètre psy mais...on va traiter tout ça étape par étape hm, physique et ton traumatisme ensuite. Hein ? mais...<fronce et s'allonge près d'elle pour la prendre dans ses bras> putain wiloh je sais...je refuses que tu culpabilise pour ça, c'est pas de ta faute.

- D'accord... Ne doute pas de toi, Thay...
- je crois que...<soupire et dégluti> je vais avoir besoin d'une thérapie aussi tu sais...on ...en sort pas indemne ni l'un ni l'autre là, mais ensemble on va y arriver d'accord ? Wiloh sourit doucement, posant une main sur la sienne.
- On va y arriver oui...
- bien maintenant, tais-toi piplette que je me concentre un peu ...<souriant en coin il fermera les yeux, l'ether émanant de sa main sur son ventre il viendra parcourir le tout en douceur s'assurant des lésions éventuelle subies ou non.>
- Pardon... *Souffle un rire le laissant faire, en regardant vers la boîte à musique, puis vers Thay, attentive aux expression de son visage*
- <l'ether parcourt jusqu'à son intimité, une douceur chaleur discrète pas intrusive.>

C'thay tique d'une oreille, fronçant un sourcil, le souffle calme mais faible, fatigué mais il gère, son cœur semble s'emballer soudainement alors qu'il intensifie l'ether, comme voulant chercher certains détails. Sa main descendra doucement sur un côté du ventre de la miqo'te, les lésions ont été constatée mais il semble chercher autre chose. Le miqo’te fini par déglutir, un léger soupire suivant de soulagement alors qu'il ouvre le regard devant lui, semblant réfléchir. L'ether se dissipant un peu, une lueur dans le regard, il reprend un peu ses esprits reposant les yeux sur elle d'un doux sourire, peut-être un peu inquiet mais rien d'alarmant non plus quand on le connait.

Wiloh parcourt les expressions faciales de Thay, inquiète, et douce, admirant un peu en même temps celui qu'elle aime et n'a pas revu depuis si longtemps.
- Tout va bien alors, mais je sens un "mais", je me trompe...? *Tentant de deviner*
- Rien qu'on ne puisse pas gérer et soigner ma chérie...<doux d'un murmure légèrement haletant> je...je vais finir les soins et te faire à manger hm.


C'thay reprend ses applications de baume et autre, concentré mais visiblement perturbé.
- O-Okay... *Plissant les yeux, elle n'ajoutera rien, observant juste Thay quelques secondes, avant de soupirer et détourner le visage en fermant les yeux*
- <soupire hésitant au vue de sa réaction il s'arrête l'observant amoureusement> Wiloh ?
- Mh,mh ? *D'une petite voix, sans bouger, l'air confortable sur le lit*
- Je...je vais être papa...<étire un sourire doux en coin, comme un gosse, en son expression se mêle une émotion plutôt forte qu'il contient, ce n'est pas une mauvaise nouvelle pour lui mais il appréhende la réaction de la miqo'te.>

- Quoi ? *Se redresse d'un coup, assise, les yeux grands ouverts, sa respiration s'accélérant, regardant Thay pour savoir s'il se moque d'elle ou non, ayant très peur*
- A-Attends, tu veux parler de Lila ? *Perdue*
- Oui je...fin'...doucement ma puce...<plaquant ses oreilles en arrière> tu es enceinte chérie...mais...si mes calculs sont bon c'est pas de lui, je suis convaincu. <souriant faiblement, ému toujours> c'est le notre...et...c'est un sacré coriace d'avoir tenu le coup à ce que tu as subi...<tantant un peu d'humour?>

C'thay retombe sur le cul, parce que bon la nouvelle fait un choc quand même.
Wiloh pose une main sur son front, clignant des yeux plusieurs fois, ayant du mal à réaliser, alors qu'un sourire s'élargit sur ses lèvres.
- Pour de vrai...?
- <cille en voyant le sourire> oui je...je viens de le voir...et la gestation vient d'au moins un mois...environ alors...fin' sauf si t'as fricoté ailleurs...<ricane> c'est le notre.

- Bien sûr que non je n’irais jamais voire ailleurs Thay ! *Le regardant avec un air de reproche, mais elle ne peut le maintenir, trop émue par la nouvelle, elle saute à son cou et l'embrasse amoureusement, comme si sa vie en dépendait*

- hmpf...<souffle un rire il tiendra l'équilibre de justesse pour pas tomber du lit, percuté par la miqo'te en la gardant contre lui> ah...c'est ...une bonne nouvelle alors ?
- <rendant le baiser évidemment, entre deux rire et soupir de soulagement, tout aussi passionné qu'elle.>
- Je...crois ? Ce n’était même pas sûr d'arriver au moins une autre fois ! Et puis là... Boom quoi ! T'imagine, je vais être grosse mais pas à cause du chocolat, enfin si peut-être, mais surtout à cause d'un bébé ! C'est génial ! Mais... *Baisse les oreilles, soudainement inquiète, regardant vers Thay* Ce n'est pas trop tôt pour toi par rapport à notre relation...?

- <cille à son débis de parole, pouffant de rire, agitant les oreilles peinant à suivre mais la dévorant des yeux amoureusement ravis> tu...plaisantes putain j'ai trente ans et t'es l'amour de ma vie wiloh...s’il y a bien un moment où je suis prêt à avoir une famille c'est maintenant et avec toi.

Wiloh rougit, surprise, et sourit tendrement, l'air sincèrement soulagée et posera timidement une main sur son ventre.
- Il a tenu alors...
- Je comprends pourquoi t'as la dalle du coup...<ricanant la voyant faire il joindre sa main à la sienne.> Ouais c'est un guerrier, il tient ça de sa mère parce que bon moi...<pouffe encore.>

- *Soufflant un rire, venant embrasser sa joue* Tu n’es pas trop mal non plus en "guerrier" aussi, tu sais.
- seulement quand t'es en danger...<souriant en coin tendrement venant capturer ses lèvres tendrement possessif et amoureux> bon tu me laisse finir les soins qu'on s'empiffre, et demain je fais livrer du chocolat, j'avais pas songé à ça. <souriant en coin, taquin> ma grosse.
- Tu auras une bonne raison de me traiter de grosse quand je le serai vraiment ! *Tirant la langue, amusée et attendrie par son attention pour le chocolat toutefois. *

- <souffle un rire, faible mais sincère, la gardant dans ses bras finalement> et...si on dormait un peu hm ? on a plusieurs jours pour te réparer et lui il va bien t'en fais pas.

- Pas de refus, j'ai presque pas dormi... *Souriant doucement, en se blottissant dans ses bras*

- hmpf...alors...on va faire ça...ouais j'suis claqué...<s'allonge contre elle, la gardant dans ses bras en parcourant sa nuque de baiser tendre et délicat, ne s'osant pas trop, hésitant à ce qu'il peut faire ou ne pas faire qui pourrait la brusquée dans ses attentions.> Elle restera dans ses bras, profitant de sa chaleur et douceur, elle ne fera rien d'autre, juste ça, semble l’apaisée et l’aide à se redonner du courage d’autant plus depuis la nouvelle annoncée.


...
Contenu sponsorisé

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum