Partagez
Aller en bas
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:01

Le Doc' semble avoir pris une décision finalement, sa relation avec Wiloh évoluant rapidement, cette dernière vivant a Lavandière travaillant a La Coupe, c'est à la suite d'un appel de C'Shan, son ami à brumé, que le médecin décide de partir y réinstaller son cabinet médical, désireux à son tour d'aider le miqo'te et le nouveau projet de la glacerie. Thay peu réticent lui qui apprécie tant la plage et Limsa, il organisa son déménagement durant une journée entière, engageant la main d’œuvre pour finalement s'installer dans le Tapas Ta Glace. Pouvant facilement rejoindre sa belle à Uldah ou en Lavandière via les Ethérite, bien qu'il soit grognon à cette idée à chaque fois.

Il recevra la visite de Naya après celle de wiloh, présentant son nouveau cabinet, aménagé différemment.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:02

Le doc' s'est finalement installé à Brumée, un emménagement durant deux jours, se réjouissant de faire découvrir le lieu à sa belle prochainement.












Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:03



-<souffle un rire et pas que, le poils hérissé, il la dévore des yeux tendrement, complètement envouté et souriant.> Tu es ...en robe wiwi..<souriant en coin, toujours aussi doux et calme qu'à son habitude, malgré son cœur qui semble battre à tout rompre.>

- Laissez-moi m'introduire : la duchesse de Saint Troudeballe ! *S'incline, peu sérieuse, se retenant de rire, elle s'incline.*
- ... <Eclate de rire>
- En robe ? J'ai un short en dessous, tu crois quoi. *Tire la langue*
- Je m'en fou, tout le reste c'est une robe et on le vois pas ton short <ricane et soupire doucement, tentant de retenir un nouveau rire, le regard amoureux> T'es sublime WIloh, je sais pas pourquoi tu as mis ça mais merci, c'était une bonne surprise.

- J'avais envie d'une tenue légère avec cette chaleur.

C'thay Tia abaisses ses oreilles comme un gros chat boudeur, le regard tout penaud.
- C'est pas aussi incroyable hein, c'est une robe quoi. *Roule des yeux, amusée, souriante*
- C'est donc pas pour moi ?
- Le jour où je mettrai une robe pour toi, c'est qu'on se marie. *Tire la langue puis tique à sa propre phrase, rougissant subitement* Ah euh enfin c'est pas comme si ça allait arriver !

-<hausse un sourcil, plus sérieux il la scrute encore, du moins son visage> juste une robe ? wiloh, il y a encore deux semaines tu me disais JA-MAIS <amusé bien que perplexe> il t'es arrivé un truc ? <il est sérieux le con vient même lui caresser la joue et profite pour regarder sa tête, des fois qu'elle aurait pris un coup puis ricane à ses dire, agitant une oreille> il y a deux semaines tu avais aussi dit qu'à ton mariage tu n'en mettras pas...<penchant la tête, doux mais vraiment perplexe et curieux> tout va bien chérie ?

-C'est pas une robe de fifille au moins ! *Ricane en secouant ses oreilles*
- La chaleur m'ait tapé sur la tête je crois. *Amusée, lui sourit tendrement*
- C'est une robe du thanalan, c'est..ouvert partout, c'est super court, short ou pas...<souffle amusé mais conquis, il se penche pour effleurer ses lèvres des siennes, son regard plonger dans ses yeux vert feuille> peu importe tant que c'est toujours toi. <doux, puis ajoute, taquin> j'aurais postuler dans une glacerie avant si ça te fais mettre une robe…

Thay emmènera sa miqo'te visiter le cabinet médical, ce dernier enfin aménagé et terminé.

- J'ai fait en sorte que ce soit plus spacieux, respirable, contrairement à l'autre, je crois que c'est pas trop mal, t'en dis quoi ? -*Pouffe de rire* La robe te met vraiment dans tous tes états ? *Amusée* C'est pas mal oui ! On circule mieux !

-Je vois pas de quoi tu parles...<élargissant son sourire de beau gosse chieur.>
- C'est toi qui a dit que tu étais noué d'amour. *Tire la langue, taquine et joueuse*
-J'ai dit ça moi ? <haussant un sourcil, il dresse une oreille> hm je m'en souviens pas, j'ai dû prendre un coup de chaud aussi sur le crâne.
-Tsss... *Sourit en coin, amusée secouant la tête doucement*


Une balade s'en suivi au bord de la mer, sur la petite falaise le miqo'te emmènera sa belle à l'écart pour un instant de tendresse.


Le couché de soleil se partage alors en échange de baiser langoureux et de caresses délicate jusqu'à la tombée de la nuit, avant qu'il ne l'emmène à son nouvel appartement pour une visite guidée, entre autre...


[HRP]Attention, le contenu qui va suivre pourrait ne pas vous convenir puisqu'il contient des passages à tendance érotique.[/HRP]

Spoiler:

Lorsque deux êtres sont amoureux,
Rien n'est plus doux à leurs cœurs étonnés
Que la perspective du premier baiser.

A la pensée d'être embrassé,
Par celui que l'on aime, le fantasme est très fort.
Le désir caché que l'on a de l'être aimé nous fait frissonner.

Nous attendons et retardons cet instant tant espéré
Pour mieux l'accueillir, s'en délecter jusqu'à l'ivresse.

Deux bouches se frôlent à peine,
Puis osent, et se pressent l'une contre l'autre,
Deux cœurs battent la chamade
Puis, timidement, nos langues se goûtent
Fiévreuse, avides et consentantes.
La fusion émotionnelle s'accomplit
Par le miracle charnel du baiser. Vient l'instant des premiers gestes.

Nos mains se touchent. Nos doigts se mêlent.
Nos regards s'accrochent l'un à l'autre,
Se parlent, s'enveloppent d'une l'envie folle d'être fusionnels.
C'est le moment le plus magique et cette première étreinte,
Que l'on oserait s'imaginer ! Un frisson nous envahit de plaisir
Il monte en nous, nous parcourt tout entier, nous électrise.

Lèvres contre lèvres, corps contre corps
Assaillis par le besoin de connaître l'amour charnel,
Nous ne contrôlons plus nos sens.
Affolés par des sensations qui nous enflamment.
Notre désir se fait plus pressant, plus exigeant.
La magie de l’amour opère et nous transporte.

Comme dans un songe; un rêve tout éveillé.
Au-delà du raisonnable au-delà de toute réalité.
Ce baiser, d'abord timide, hésitant,
Est devenu plus ardent, plus passionné
Pour nous amener inexorablement à nous appartenir.

Nos corps brûlants se laissent aller à ce jeu de l'amour.
Qui nous dévore nous consume,
Jusqu'à l'oubli total de ce qui nous entoure.
Nos yeux se ferment, nos sens en ébullition dirigent nos actes
Et le temps se fige. C'est l'alchimie de l'amour.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:04


Wiloh entre doucement, tête baissée. Elle a les vêtements et les mains couvertes de sang, se dirigeant dans la salle de bain sans vérifier que Thay est là. Elle retire ses vêtements pour les mettre dans le panier.

- Wiwi ?!! <Inquiet la suivant du regard>
- Ah tu es là ! *Dresse les oreilles de surprise, l'air navré*
- Chérie...qu'est-ce qui s’est passé...<les oreilles dressées, sourcils froncés> tu n'es pas en tenu de chasse pourtant, t'es blessée ? <La scrutant, il dégluti, trop de souvenir lui revenant en mémoire mais garde contenance.> Oui je...j'étais à la cuisine ma puce...

- Le chocobo de Fred est mort. Et c'est ma faute... *Baisse les yeux et les oreilles, tripotant le tissu de sa robe en sang avec nervosité*
- Mais...<soupire navrée et vient l'enlacer contre lui, rien à foutre qu'elle soit crado> qu'est-ce qui s’est passé ? un accident ? Wiloh se laisse enlacée, encore sous le choc.
- Une agression d'Amal'jah...
- Et en quoi est-ce ta faute alors ?

Thay l'emmène vers la baignoire il ira se glisser avec elle, en pantalon, rien à foutre.
- Parce que ça ne serait pas arrivé si je ne l'avais pas emmené au Thanalan Oriental...
- Ma chérie...<soupire doucement il prend l'éponge et vient frotter lentement avec le savon ses bras et les traces sur sa peau, la gardant contre lui> tu ne peux pas t'en vouloir, tu pouvais pas prévoir que ça allait se produire...si tu penses comme ça, alors tu ne fais plus rien, tu ne sortirais plus, ça aurait pu tout autant lui arriver ailleurs... avec quelqu'un d'autre, quand c'est son heure c'est son heure ma belle.

- Je voulais l'emmener à la Pierre d'Azeyma, puisqu'il est très croyant envers elle, pour qu'il s'ouvre un peu... *Soupire un peu une fois dans l'eau* ça n’a même pas marché et son meilleur ami s'est fait tuer. Il m'en veut au point de ne vouloir même plus me voir... *Renifle un peu, les yeux bas*

- Y' pas que ça aussi... *Enlace ses bras autour de lui, posant son front sur son épaule* Thay hausse un sourcil inquiet, glissant une main sur sa joue, il dresse l'oreille la toisant amoureusement. -quoi d'autre ? <Reposant un baiser sur son crâne roux.>
- Un groupe de la Tribu des Coeurls nous a aidés à s'en débarrasser, des Amal ‘Jah. Sauf que parmi eux, il y avait mon professeur.

- Hm...et…c'est une mauvaise chose ? <Curieux, penchant un peu la tête.> Wiloh...tu n'es pas obligé de tout me dire, et saches qu'il devra me passer sur le corps avant de t'atteindre, je laisserais personne t'arracher à moi peu importe la raison. <Doux bien que ferme et déterminer, un léger grondement en sa gorge.> Et si je dois affronter ton Nunh aussi, je le ferais.
- Il est sûrement mort depuis, le Nunh ...

La discussion s'éternisant encore, Thay décide d'emmener sa belle à la glacerie pour lui changer les idées.


Le couple rentrera une bonne heure après avec des glaces, pour une soirée en amoureux, dégustation et tendresse, remontant le moral de sa rouquine comme il sait si bien le faire.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:04


- *lp* Salut Thay comment tu vas ? *douce et souriante*
- <lp> salut Naya, je fais aller <baille doucement, des bruits d'ustensiles de cuisine raisonne derrière> et toi ?
- Je ne te dérange pas ? dis-moi tu aurais du temps à m'accorder, j'ai un mandat et je pense que je vais avoir besoin d'un médecin. On fait moitié moitié, soit 10.000 gils chacun.
- euh...<ricane> tu ne me déranges pas non, wiwi se repose, elle a ...fin disons qu'on a un petit ennui mais ça va et j'ai du temps oui. Encore un coeurl géant à dégommer ? <Tiquant ensuite> pas mal la prime, ce n’est pas ce qui m'intéresse le plus mais, d'accord, quand et où ?

- A Roncenoir, mais je préfère te prévenir y a peut-être du démoniaque de caché ou on va.
- <lp> grommelle, je n’aime pas ces trucs-là, tu fais chier Naya...<soufflant un rire même si grognon> mais j’arrive, je m'en voudrais que tu reviennes avec une saloperie ou que tu reviennes pas. Donne-moi une heure et je suis là.

- Je suis plus inquiète pour la troupe d'immortel portée disparu je t'explique à ton arrivée.



- Alors je t'explique un caporal des immortels m'a demandé de venir ici... oui c'est ça il semble que cette nuit il est vue des lumières bleues pas très loin et on voulut aller voir ce que c'était, puis y a eu une énorme explosion…visiblement y a un court d'eau qui passe sous la montagne, l'un des coté a été fermée…On va aller voir ce qui s'est passée et si y a d'éventuel survivant, le caporal n'a pas assez d'homme pour en envoyer, du coup il nous demande ça *douce*

Une fois devant la grotte, thay analysera les traces et le terrain à l’entrée.


- Bon ils sont passés par ici, l'explosion on peut la sentir encore mais il y a autre chose que je n’arrive pas à discerner. <Soupire> je ne suis pas expert en truc étrange, j'ai eu peu de cas.
- Bien allons voir ça *semblant sûre d'elle, sautant dans l'eau à pied joint*
- T'es certaine de vouloir faire ça à deux ? J'aime pas du tout ce que je ressens à l'intérieur, cette chose est bien là, et si une armée n’y est pas arrivé…...<grommelle.>Tu sais que Wiloh va te démonter la tronche si tu m'embarque dans un truc qui nous dépasse...<boudeur, un sourire en coin.>

Le duo progresse alors dans la grotte, aux aguets ils trouveront un premier cadavre lacérer sur un rocher, ne pouvant rien faire pour lui, ils continueront lentement jusqu’à entendre un râle humain, Thay s’approchera de l’homme agonisant, jaugeant son état, et malgré ses avertissements, le doc’ viendra abréger ses souffrances, l’endormant paisiblement pour qu’il s’éteigne sans douleur. Quelques mètres plus loin un bruit d’eau semble entourer Naya et le miqo’te, ils s’arrêtent, observant le plafond de la grotte et les parois rocheuses, méfiant.

Soudainement thay verra un éclair bleu venir frapper Naya a une vitesse sur humaine, il pourra entendre la jeune femme hurler de douleur avant de rouler dans l'eau.


- Naya !!! <Fronce les sourcils et lève son bâton et cette fois oui il mettra un bouclier d'Ether autour d'eux pour plusieurs minutes, venant l'aider à se relever.> tu n'as rien ?

Naya lâche son épée portant la main à son casque essayant de l'enlever en criant de douleur, visiblement le coup porté a été d’une violence exceptionnelle, le heaume a été coupé sur le côté gauche. Sans la protection magique de l’élémentaliste elle serait surement morte.

- <l'aidera à retirer son casque> putain Naya on n’a pas ce qui faut là sans mon bouclier tu serais plus là...<gronde, observant si elle est blessée au vue de l'état du casque.> La barrière d'Ether va pas tenir longtemps il rode surement autour....

Thay constate alors rapidement le sang qui parcourt le visage de la miqo’te, une balafre sur le faciès gauche, semble avoir amoché l’œil. Rehaussant les yeux au plafond de la grotte, la vue des Miqo’tes

- Je sais ce que c'est...faut qu'on sorte de la et vite...on n’est pas de taille...* Naya regardant le plafond de son dernier œil valide*



- <Fronce encore inquiet, le souffle plus court en observant le visage de Naya de sa main libre il vient reposer cette dernière sur son œil, pour stopper rapidement l'hémorragie du moins ce qu’il peut faire sur l'instant en restant attentif autour alors que le bouclier faibli> putain Naya je dois te sortir de là on se tire....Ouais...aller...<il s'appuie sur son bâton et se redresse, la soutenant comme il peut par la taille, son bâton dans l'autre main illuminant encore le lieu.> dès que la barrière se termine on fonce...<il lancera un second bouclier sur eux, puisque Naya à dégommer le premier sur elle.>

- ça risque d’être compliqué...*regardant le plafond* y'en a pas qu'une *serrant les dents elle se relève venant ramasser son épée dans l'eau* Thay tu peux faire écrouler l'entrée de la caverne une fois qu'on sera dehors ?

- comment ça...<lève les yeux sur le plafond, la gardant contre lui et grogne> je te jure toi et tes plans foireux...Oui évidemment que je peux mais je dois avoir un laps de temps pour me concentrer et faire trembler les roches....
- Bien dès que ton bouclier s'arrête on court vers la sortie.
- Tu vas y arriver seule avec un œil ou je te tiens ?
- ça va aller...même si ça fait mal....

Une fois le bouclier ayant céder une ombre bondira sur eux, plus pars instinct qu'autre chose Naya poussera Thay alors que la créature lui tombera dessus devenant rouge soudainement, éclairant autour d'eux.


Thay est donc propulser en arrière, pas le temps de courir, il atterrit dans la flotte, lâchant son bâton non, loin, il reprendra ses esprits rapidement en voyant la lueur bleutée et récupère son arme hurlant sur la créature pour attirer son attention. Alors que du coin de l’œil il perçoit une seconde créature sur sa droite, debout sur le rocher.

- JE SUIS ICI SALOPERIE !!!!

La créature essayera de croquer Naya, elle ne se laisse pas faire pour autant, lui envoyant un coup de poing, essayant de prendre une dague.


Thay Pivote sur lui-même d'un mouvement rapide, bras tendu presque telle une danse dans le même temps il enverra une énorme boule d'eau contre la créature sur sa droite dans le but de la projeter contre la falaise plus loin et gagner un peu de temps, il fonce en direction de la créature de Naya et tentera, glissant au sol dans l'eau peu profonde, d’utiliser un sort de vent cette fois pour déstabiliser la créature et laisser le temps à Naya de prendre une arme.

La seconde créature se prendra la boule de d'eau, un bruit de griffe qui râpe sur la pierre se fera entendre alors que la chose glissera en arrière sans pour autant  percuter le mur, visiblement elles semblent très résistante, quand a Naya elle profitera que Thay déstabilise la créature prenant une dague dans son bouclier venant la planter dans le ventre mou de la bestiole lui arrachant un hurlement de terreur, avant  de tomber morte, elle profitera de l'aide de Thay pour la dégager, mais à peine débarrassée de la première la seconde bondit sur eux, Naya envoyant son bouclier pour dévier la course de la bestiole.

- <Thay restera en rempart entre Naya et la créature, dos à la bestiole, voyant le bouclier la déstabiliser, il se relève et incante> j'ai besoin de temps…envoi lui autre chose !!! <Son bâton tournoyant dans l'air il a besoin de quelque seconde pour tenter un sort de sommeil sur la créature.>  


Soudainement une autre créature tombera du plafond, venant attraper le bras de Naya qui vient de lancer le bouclier envoyant un puissant coup de queue sur Thay, le projetant à plusieurs mètres vers la sortie de la caverne, l'arrêtant dans son sort.


Thay se fait projeter en arrière violemment, percutant dos au sol, son bâton volant contre la roche il tombe, inconscient, qui plus est l'eau étant relativement profonde une fois allongé, le miqo’te risquant de se noyer sous peu.

Naya hurlera de douleur, alors que son bras tombera dans l'eau, elle plantera la dague dans l'œil de la créature transperçant la bête, qui s'écroulera morte, elle tournera vers Thay, elle utilisera son flash pour éblouir la créature courant vers son ami pour le sortir de l'eau le tirant de son bras valide sur le rocher.

- THAY!!!! reveil toi bordel!!!! *lui donne une claque*

Thay émerge dans un grondement sourd, endolori et ouvre les yeux plafond, il mettra quelques secondes à réaliser la chose puis avise Naya, se redressant faiblement sur le roche… « on se tire » ...il tique la voyant ensanglantée, un bras en moins il ne réfléchira pas une seconde de plus pour venir la porter et tenter de courir vers la sortie, délaissant son bâton dans la grotte.

- *la créature semble toujours aveuglée par le flash, mais au loin des petites lumières bleues tomberont du plafond dans l'eau* Non... *le repoussant* Ecoute moi bien Thay...c'est important...ces bêtes sont des créatures du néant...des démons très dangereux.... Faut que tu ailles prévenir les immortels, ferme la caverne.... Je vais les retenir le temps que tu lances ton sort quand il sera prêt prévient moi que je sorte... d’accord *souriant malgré son œil et son bras gauche en moins. *

- HORS DE QUESTION TU PLAISANTES TU TE VIDES DE TON SANG NAYA ! Tu ne pourras pas sortir seule !!! <il tente à nouveau de s'approcher pour l'attraper, observant les lueurs bleutées au loin qui se dirige dans leur direction> on a le temps viens avec moi bordel !

- Et tante pas de discuter tu sais que j'ai raison…si on ne ferme pas cette caverne pour laisser le temps au immortel de se préparer à l'affrontement, il y aura un nombre incalculable de mort…et oui je sais perd pas de temps sinon on y arrivera pas *douce, posant une main sur son visage* va prévenir tout le monde….

Naya le repousse pour le faire tomber sur les fesses, puis court vers l'endroit où le bâton semble être tombé essayant de le trouver pour lui envoyer.

Thay grogne de rage, le regard embrumé et rougit, elle a raison et prendra la direction de la sortie en courant, une fois dehors il commencera à incante, les parois de la grotte trembleront de plus en plus fort, certaines roches tombant, se fracassant dans l'eau.

- Naya...dépêche-toi !!!


Les créateurs arriveront alors vers Naya, son Ether montant en puissance alors qu'elle utilise son serment de bouclier, plantant le bâton dans l'eau, une vive lumière jaillira du sol utilisant son cercle du destin, elle regarde les créatures charger puis être percutées par la lumière qui semble les bruler les arrêtant dans leur course.

- NAYAAAAA !!! ça va tomber !!!

Naya court alors vers la sortie le bâton en main, manquant de trébucher plusieurs fois, regardant les rochers tomber à l'entrée, arrivée à proximité de Thay elle lui tend son bâton pour qu'il l'attrape et la tire.

Thay attrape le bout du bâton et tire Naya contre lui, une fois son arme en main, il lui ait bien plus facile d'utiliser l'Ether pour achever sa tâche et faire tomber violement les rochers pour refermer la grotte. Se jetant au sol plus loin retombant sur le dos, Naya au-dessus de lui il pivote un peu pour la protéger des éventuels débris et de la poussière que l'impact va procurer.

Naya se redressant un peu, elle étire un sourire envers thay.
Le miqo’te Ricane rendant le sourire.

Quand soudain, Naya se raidit, du sang venant s’échapper de sa bouche, le regard apeuré s’écarquillant de surprise, son armure semble être transpercée par une queue de créature bien plus conséquente, la lueur rougeâtre de cette dernière illuminant la vision d’horreur sous le regard du miqo’te impuissant. Naya se faisant alors happer vers la caverne dans un hurlement, tenant fermement le bâton, thay agripper à l’autre bout. Au vue la force employé par la créature, aucune chance qu'il la retienne avec le bâton thay la lâchera dans un hurlement de rage, la voyant disparaitre dans la caverne avant l'effondrement.

Se redressant en larmes et enragé, le miqo’te court en direction de l'effondrement, peine perdu surement, hurlant le nom de la miqo'te, puis finalement pivote et partira en courant en direction de la ville pour chercher de l’aide, pas idiot il se doute bien que Naya ne survivra pas à tout ça.

Arrivé sur place… le temps semble passer bien rapidement, comme si le jour et la nuit ne faisait plus qu'un, quand il arrivera à horizon, il verra la ville ravagée, une tempête de sable, le ciel semblant obscurcit par une éclipse, au loin il pourra voir Ul’dah en proie aux flammes voyant des silhouettes et des lumières rouges de toute part.


Transpirant Thay se réveil soudainement, haletant il sera alors rapidement rassuré et câliner par sa miqo’te qui fut réveillée auprès de lui.

-Un cauchemar…un foutu cauchemar… <bougon, tentant de reprendre son souffle.>


Dans la matinée le miqo’te ira sans tarder au cabinet de son amie, désireux de la serrer contre lui et de s’assurer qu’elle va bien, tel un enfant inquiet bêtement mais adorablement mignon, il racontera sa mésaventure nocturne à Naya. Avant de rejoindre Wiloh a Gridania....

...


Dernière édition par Admin le Mar 18 Sep - 12:08, édité 1 fois
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:05



- J'ai quelque chose à te donner, je voudrais...enfin j'avais prévu…que ce soit à un moment précis et sympa, mais pourquoi chipoter, autant profiter du fait qu'on soit qu'à deux aujourd'hui.

Thay remonte une main d'une caresse tendre et délicate sur sa joue.

- Mh ? Quoi donc ? *Dresse les oreilles, surprise, souriant tendrement à son geste, caressant son coup de ses pouces*

- viens...installe toi...<la prenant par la main allant l'installée sur le divan pour se mettre près d'elle.>
- Si tu préfères, on peut attendre le moment précis que tu souhaites, ça ne me dérange pas.

Thay fouille dans sa poche et vient en sortir un écrin allongé, bleu.


- <ricane> ce n’est pas une demande en mariage non plus t'en fais pas, peu importe le lieu et puis...avec ce que t'as traversé, je pense que c'est le bon moment pour te faire du bien. <Lui tend l'écrin.>

- Mh ? *Souffle un léger rire, arquant un sourcil, intriguée, prenant l'écrin*
- si tu l'ouvres ça marche mieux...<souriant en coin sans la quitter amoureusement du regard.>
- je n’ose pas ouvrir... *Souffle un rire, souriant timidement*

Thay souffle un rire et viens s'installer derrière elle pour l'enlacer, la laissant découvrir.

-ça ne va pas te mordre, promis...dit toi que si t'aimes l'or, tu vas adorer ouvrir l'écrin.

Wiloh ronronne dans ses bras puis ouvre l'écrin, curieuse.
-Ha ? *Agite les oreilles, souriante*


[A l'intérieur de ce dernier, deux collier s'unissent, le premier est un cœur argenté, la chaine semble être faite pour un homme, le second, une flèche en or, le collier doré sublime la création qui semble en réalité faite l'une pour l'autre, la flèche pouvant s'ancrer dans le cœur et se dissocier.]


- <sourit en coin> c'était un cadeau logique, tu as pourfendu mon cœur d'une de tes flèches... L'argenté est pour moi <ricane> tu as l'autre.

Wiloh souffle un rire, son sourire s'élargissant, elle semble vraiment touchée, les yeux légèrement humides, elle est un peu sensible aujourd'hui. Elle se tourne vers lui pour l'embrasser avec beaucoup de douceur et d'amour.

Thay ronronne doucement, un petit ricanement suivant à la réaction il la serre contre lui amoureusement, rendant le baiser, doux et aimant, la dévorant du regard.

- Je t'aime ma wiwi...

Wiloh décide alors de partager certaines révélations de son passé à Thay qui l'écoutera attentif et compatissant, curieux il la suivra sagement à chaque étape, écoutant, observant.



Puis elle l'emmènera dans un coin reculé en forêt central, là elle lui fera part de son plus gros secret, un échange de confidences tendres, thay reconnaissant acceptant sans mal chaque facette de la vie de sa rouquine sans broncher, la soutenant même dans les parties les plus sombres et éprouvantes.



Ils termineront leur journée à l'ombre d'un arbre près de la rivière profitant de chaque moment passé ensemble comme si c'était le dernier.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:08


Thay s'approche, de la miqo’te assise au comptoir du Tapas, il s'accapare sa demoiselle et digne d'un film des années 20 il l'a fait doucement penchée en arrière dans ses bras en venant reposer ses lèvres sur les siennes d'un baiser fougueux, expert et terriblement amoureux. Haussant un sourcil ensuite, il détache ses lèvres des siennes, toujours penché sur elle, il ricane et souffle du nez faussement boudeur.

Wiloh pose ses mains mouillées de part et d'autres la chevelure sombre de son amoureux, amusée, rendant le baiser.

-rare ? quoi je suis chiant et trop sérieux normalement c'est ça... ?
- Non, tu es surtout fatigué normalement. *Tire la langue, et lui lape la lèvre*

[Midinette glousse encore et toujours en les laissant dans leur bulle d'ado amoureux.]

- Hé bien ici les patients sont moins atteints, moins nombreux etttttt je suis de bonne humeur parce que demain soir, on sort à deux, femme ! <S’installe amusé>
- Femme, et puis quoi encore ? *Ricane, et lui poke le nez, amusée*
- Et si t'es occupée je m'en fou...tu te désoccupes...<ricane>

Thay souffle un rire docilement en fait il baisse les oreilles et ronronne comme un chaton en venant câliner son nez du sien.

- Non, je ne suis pas occupée normalement ! Mais j'abandonnerai tout pour toi s'il le faut pour ton bonheur. *Lui fait un clin d'oeil*
- Mrrrh...<attrape son foutu poncho d'une main au col et l'attire contre lui, il craque à ses mots, lui volant un autre baiser plus tendre mais toujours joueur.>

Wiloh sourit, agitant ses oreilles, éclaboussant peut-être légèrement Thay.
- Tu vas choper froid comme ça...prend ta boisson on monte je vais nous faire un feu et te sécher...<jouant des sourcils, étirant un sourire qui en dit long, agitant lui aussi ses oreilles.>

Wiloh écarquille les yeux et souffle un rire, lèvres contre lèvres.
- Mhmh, d'accord. *Sourit en coin, amusée*

Robyne Wiloh se lève, et vient le câliner, frottant sa tête contre sa joue et son cou pour le mouiller avec ses cheveux et ses vêtements.

- Moooh, ce que je t'aime toi ! *Rieuse*
- <souffle un rire, il craque encore, hérissant le poil, ronronnant comme un gosse sous les câlins, l'enlaçant contre lui par la taille, un murmure contre ses lèvres> et moi plus encore....

Thay repose ses lèvres à nouveau d'un baiser bien plus brulant mais toujours d'une infime tendresse amoureuse, une main glissant en sa nuque pour la capturée contre lui, sans pudeur.

Wiloh se rapproche de lui dans une étreinte collée mouillée chaude avec joie, ronronnant en douceur, elle enroule ses bras autour de ses épaules, et l'embrasse tout aussi chaleureusement.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:08

Ce soir là, Thay emmène sa belle pour une soirée aventure, devant les portes du Kyogen, Wiloh est un peu nerveuse, intriguée et impatiente à la fois.

Le couple sera accueilli par une charmante Xaela, Slaun pour un jeu des plus original. Dans le manoir l'ambiance artistique et mystique a su saisir immédiatement les participants.





La lourde porte se fermant derrière les amoureux, l'angoisse est palpable malgré qu'ils s'en amusent, l'enquête s'entame.






Ce sont les Maîtres mots de cette soirée inoubliable pour le jeune couple, qui plus est, les tourtereaux réussiront à en sortir indemne ou presque...

Wiloh conquise par le trésor, sautillant comme une gamine sous le regard tendre et amusé de son mâle, son but était atteint, faire rêver sa wiwi et voir son visage irradié de joie et d'amusement.






Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:09


Thay coupe alors la linkperle, le regard inquiet, navré se reposant sur sa rouquine qu’il était venu chercher pour leur soirée.

« Pardonne-moi mon amour, je dois y aller… »

Il affronta le cœur lourd le regard penaud et déçu de sa compagne. Lui qui avait pourtant tout fait pour ne pas être dérangé en cette soirée par son travail, cet appel avait eu l’impact de perturbé et d’agiter le miqo’te à tel point, qu’il ne put refuser, et ce malgré la déception et l’inquiétude qui se lisait sur le minois de sa belle.

« Tu seras toujours ma priorité ma wiwi, avant mon travail s’il le faut…malgré ce que je suis, pour toi je ferais tout. »


Lui avait-il dit un soir dans leur nid douillet sous la lumière tamisée.

Et pourtant, il poussa la porte de l’Antique, d’un pas pressé, sans se retourner, disparaissant dans le quartier, assombri par la nuit tombée.



Déterminé, son arme en main, le doc’ arriva sur les lieux indiqués, analysant l’ampleur des dégâts et la situation précaire qui se déroulait sous ses yeux. Le campement ravagé, la caravane assaillie encore de quelques flèches s’y étant plantées, son ami gisant au loin coincé sous la roulotte, il observe le carnage, les kobolds ayant succombés jonchaient le sol, mais une horde était encore présente, saccageant encore ce qu’il reste à détruire, ayant même délaissé le blessé à son sort, coincé sous une roue, le Miqo’te n’hésita pas longtemps avant de foncer dans le tas, son bâton en main dans un cri rageur et effrayant.


La lutte acharnée durera plusieurs longues minutes, sorts magiques, éboulement, cris et agonie, Thay donne tout ce qu’il a pour venir à bout du premier groupe, non sans mal, et non sans être blessé à plusieurs reprise, au flanc, à l’épaule, un cri lui fut arraché sentant les griffes déchirer la peau de son dos, néanmoins partiellement protéger par son blouson en cuir, il ne capitule pas, une vie est en jeu. Il finira par retomber lourdement au sol s’agrippant à des cadavres pour se redresser, tentant de rejoindre son ami…



-Je…suis là… <dit-il la voix enrouée, la gorge nouée en s’accroupissant près du blessé...un regard en arrière sur la horde au loin qui s’approche à grande vitesse>

-La…caisse…<l’homme souriant sous son masque faiblement, inquiet , son regard trahissant qu’il a abandonné la bataille, Thay n’aura jamais le temps de le sortir de sa posture avant l’arrivée des Kobolds en grand nombre.> dans …la ..caravane..prend là…elle compte plus que tout…j’ai échoué...vas-t-en maintenant…je…je vais les retenir…gagner du temps.

-<fronce les sourcils> E’dan je te laisserais pas ici, je reviens te chercher…
-Non ! <fit-il toussant, la moitié de son corps écrasé sous la charrette> ils…ne l’ont pas trouvé..Thay..fonce ! Emmène la caisse…

Thay jeta un œil sur le baril d’explosifs près de l’homme, inquiet comprenant ses intentions, le souffle court, il acquiesce, enlace son ami d’un dernier baiser sur son front.

-Je m’en charges…mon frère…


Thay s’engouffre alors dans la caravane après avoir littéralement défoncé la porte arrière, cherchant du regard, il vient tirer la petite caisse pour jeter un œil à l’intérieur, sourcil froncé, son cœur semble rater un bon, réalisant la portée de sa mission, il referma cette dernière et partira à la hâte en direction de la rivière. La horde se faisant entendre au loin, rageuse, les Kobold arrivant au campement à plusieurs mètres de là…



Le miqo’te s’agenouille fébrilement, le visage crispé sous la douleur de ses blessures, il reposera la caisse soigneusement dans la barque, un dernier regard en arrière, le souffle court, il se crispa à nouveau à l’explosion qui retenti, raisonnant sur les parois alentours des falaises nocéenne. Le regard humide, un battement cil et son ami n’était plus, une dernière pensée, les derniers souvenirs de leur passé s’évanouissant avec la fumée grisâtre qui s’élèvera dans le ciel étoilé.  Il se glissa finalement dans la barque et pris les rames, emmenant son chargement avec lui en direction de la forêt.


Montant les marches du cabanon qu’il connait bien, tapis dans la forêt, il vient pousser la porte du pied, son chargement reposé, il retire ses vêtements et ouvrira rapidement le contenant, un soupire de soulagement suivant, tout va bien, il se laissera tomber au sol pour reprendre ses esprits, un temps de silence pour son ami, avant de remonter la main à son oreille, tentant d’activé une première fois sa linkperle, sans succès. Le miqo’te prendra le temps de soigner à l’éther ses propres blessures, du moins assez pour tenir le coup cette nuit, le matin pointant déjà, les premières lueurs du soleil passant sous la porte de la cabane, il tente un nouvel appel.


-Wiloh…<un grésillement, la réception est plus que mauvaise, il indiquera comme il peut, par des mots hachurés le lieu du carnage, le campement dans un premier temps, ne sachant pas si elle l’entend, épuisé, connaissant sa miqo’te, il a confiance au fait qu’elle arrivera le pister en partant de là.> soit…prudente…les kobolds…viens me chercher.

La transmission se coupa alors avant qu’il finisse par s’assoupir, éreinté, les oiseaux de la faune alentour entamant leur chant matinal…
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:11



Arrivée sur place, qu'elle soit discrète ou non, pour l'instant rien d'alarmant, le lieu est incendié, des cadavres de kobold gisent au sol, certain les uns sur les autres. Une caravane en pièce, possiblement même des morceaux de cadavre humain qui traine également. Beurk. Si elle est attentive, non loin trois hommes semble se disputer, ils n'ont pas l'air commode ni de la garde non plus, trois hyur à première vue.

Wiloh observe les cadavres de sous son masque, l'air insensible, et descends de Sherwood, lui indiquant de rester en retrait sans bouger à l'attendre, elle pouvait lui faire confiance, et s'avança vers les trois hyurois.


- C'est quoi ce foutoir ici ?


L'un deux sur le point de cogner son confrère s'arrête dans son élan et avise la demoiselle.
-Qu'est-ce que ça peu te foutre minette, fait demi-tour c'est tout ! on s'en charge.

Le second et le troisième se taisant soumis au premier bien qu'observant l'arrivant d'un regard qui en dit long et des plus lubrique.
- *Elle plisse les yeux, et soupire, lassée, elle semble de mauvaise humeur, croisant ses bras* Je veux juste savoir ce qui s'est passé, et pourquoi vous n'éteignez pas ce fichu feu ? Il va se propager, vous savez.
-Rien à foutre du feu on est pas là pour ça, on cherche les responsables mais ces deux imbéciles sont pas foutu de suivre une piste <tapant sur le crâne de son compère> mais...peut être que toi tu peux…<souriant en coin, carnassier en la reluquant.>  

Wiloh hausse un sourcil, les bras croisés, ses oreilles dressées en arrière montre sa mauvaise humeur.
- Je cherche quelqu'un aussi, je sais qu'il est dans ces lieux. Et pourquoi je vous aiderais au juste ?
- disons qu'on peut te payer grassement pour ton aide, si ça se trouve on cherche la même personne, elle est partie avec un truc qui appartient à notre patron et tu ne veux pas avoir à faire à lui, tu comprends bien que là avec ce que tu as vue on peut pas te laisser repartir si tu nous aide pas, alors disons que tu nous aides pour...sauver ta peau ? <Dit-il en lâchant son pote pour s'avancer doucement de deux pas vers la miqo'te.>

- *Lâche un rire sarcastique avant de reprendre un visage neutre* Mais bien sûr, je vais craindre des rigolos comme vous qui ne savent pas traquer, hm ? Ne jugez pas un livre à sa couverture. L'offre est intéressante et peut-être que j'avancerais dans ma recherche ou bien peut-être que vous me retarderez pour rien, qui sait. *Elle hausse les épaules, restant statique*

Le chef perd patience, il gronde et recule de plus pas entre ses deux comparses.
- Chopez-là !

Les deux autres tarderont pas à s'avancer rapidement mais fixant la jeune femme, ce n’est pas des courageux pour autant, l'un d'eux sortant deux dagues, l'autre tient en main une sorte de ...gourdin ?

- Sérieusement...? *Pousse un soupir, et se positionne de façon à se battre qu'aux poings, gardant son arc dans son dos. *

Le premier bondi sur la jeune femme avec son gourdin d’un mouvement de bras ample de ce dernier dans le but de venir faucher les jambes de la miqo’te et la renverser.
Le deuxième gars avec les dagues soupire blasé voyant son ami galérer comme un novice, il n’a pas encore bougé lui.
Wiloh viendra esquivée d'un bond sur le côté, et dégaine ses dagues des bottes en voyant qu'ils veulent vraiment du mal.

Le type aux dagues fronce les sourcils voyant la miqo'te sortir des lames, et fera une foulée derrière elle rapide et furtif pour tenter de l'attraper par derrière, ils ne veulent pas la tuer visiblement, vivante elle aurait plus de valeur. Le type au gourdin quant à lui, reculera, pas con, un gourdin contre des lames il laisse son collègue faire.

-Non mais bande de débile, allez-y à deux dessus !
-ouais mais…cheffe elle a des dagues...<penaud et inquiète, son gourdin levé toujours.>

Wiloh tourne la tête, ayant eu le temps de réagir, elle se baisse pour ne pas se faire attraper et fait un revers de la dague dans le ventre de la surineur derrière elle, mais seulement avec la poignée de bois pour ne pas faire de blessés, juste lui faire mal dans l'estomac.

- A deux sur une fille, hein... Avez-vous tellement peu confiance en vous que vous êtes obligés d'y aller à deux ? *Ricane, provocatrice volontairement, elle avait besoin de tacler un peu aussi pour se défouler*

Le surineur a le souffle coupé et penche en avant perdant l'équilibre surpris, il tentera de rendre un coup bien qu'il se stop dans son élan, voyant l'autre gars s'effondrer au sol avec son gourdin, une flèche dans la tête, sortie de nul part.

- <Le chef bug un instant et grogne> "on se tire bouge-toi le cul !" <Partant en direction de la rivière et de la falaise, bien plus loin que le petit embarcadère.>

Wiloh dressent les oreilles d'étonnement, et observe les alentours, sur ses gardes*

Le surineur observe la miqo'te, il n'ose pas bougé vue sa posture sachant pas trop si elle va le laisser filer ou non. Wiloh lui criera dessus pour lui faire peur et qu'il fuit. Elle souffle du nez ensuite et cherche à trouver la provenance de la flèche, se cachant derrière les débris au cas où elle serait visée aussi.

- Quels imbéciles... Une perte de temps, comme je disais...

Tout est calme, aucune flèche aucune odeur ni danger, même son chocobo pourrait-être en train de brouter peinard.
Wiloh range ses dagues et dégaine son arc cette fois, en prévision d'une nouvelle attaque à distance, jetant un coup d’œil à la flèche pour savoir s'il y a une origine homme-bête derrière cela. Elle fronce les sourcils, et reste sur ses gardes, profitant du calme toutefois pour étudier la scène qui a eu lieu ici plus tôt, cherchant des indices quelconques pour lui indiquer la position de Thay.

Elle verra alors les traces de botte qu'elle peut reconnaitre, ceux du miqo'te semble partir de la caravane en feu jusqu'à l’embarcadère non loin. C'est un pas lourd et empressé qui a quitter les lieux, elle sont néanmoins pas récente, surement plusieurs heures.
Wiloh suivra les traces au trot, suivie de Sherwood, craignant le pire avec le souvenir des autres hommes qui sont allés dans cette direction.


Une fois sur place, aucune trace des types, ils ont surement longé la rivière à pieds puisqu'il n'y a qu'une seule barque en place attachée. La seconde n'est plus là, les cordages abandonnés en témoignent. Elle entendra alors petit son, comme quelque chose qui tape contre la coque de la barque, coincé entre le mur et le bois, ballotté par le mouvement de l'eau.
Tiquant de l'oreille, elle se penche au-dessus de l'eau avec méfiance essayant de voir ce qui fait ce bruit inhabituel.

Le chapeau du miqo’te semble être à l’origine des clapotis entendu par la miqo’te.
Wiloh écarquille les yeux et tire le chapeau hors de l'eau, examinant s'il y a un trou d'une balle ou autre arme, et s'il y a du sang, l'angoisse grimpant, mais le chapeau est intact néanmoins tâché de sang au vue les giclées qu'il y a dû y avoir durant le combat.


Elle pousse un soupir de soulagement, mais pour combien de temps, gardant le chapeau avec elle, grimpant sur la seule barque restante, la seule piste qu'elle a pour le moment

La barque l'emmènera à l'unique destination sur cette rivière, un autre embarcadère proche d'une nature plus forestière à l'intérieur des terres, là aussi le lieu est encore paisible c'est très tôt.
Elle respire un peu l'air frais par rapport à la fumée plus tôt, et cherche à savoir si des gens sont présents ou d'autres empreintes de pas.

Sur place il n’y a personne mais des empruntes peut-être plus loin dans la terre qui s'enfonce dans la forêt, néanmoins il y a celle qu'elle connait pas aussi une autre paire de botte inconnue. Tout est relativement calme, la nature se réveil doucement, les oiseaux chantent, signe qu'il Il n’y a pas  de danger, bien qu'ils soient plus silencieux au passage de la miqo'te qu'ils arrivent à sentir.


Wiloh suivra alors avec méfiance les traces de pas, repoussant les feuilles des arbustes, vérifiant toujours autour d'elle en même temps, elle se méfiait davantage avec les deux hommes qui rôdent et cette nouvelle empreinte de pas inconnue. Elle ne changera pas sa méfiance malgré le calme, son instinct de chasseuse lui soufflant de rester prudente après l'incident ayant eu lieu plus loin. Après une longue marche, sans soucis, jusqu'à la rivière pour reprendre les traces de l'autre côté, au détour d’un rocher, la miqo'te apercevra alors une cabane isolée, abandonnée ou utilisée pour le chasseur de la région. Tout est toujours relativement calme mais les secondes traces de botte laissent penser que la personne a passé il y a très peu de temps, elle est surement sur ses talons, lorsqu'elle relèvera les yeux en direction de la bâtisse, elle pourra voir un homme armé d'un arc sur le point de s'introduire, il est encore sur les marches, silencieux.

La jeune miqo’te fronce le nez, se recouvrant d’un peu de boue pour ne pas être repérée à l'odeur, et marche vite, talon et orteils dans cet ordre pour réduire d'autant plus ses bruits de pas en approche furtif de chasseur vers l'archer.  Elle ne sera pour l'instant pas repérée, l'homme semble surtout ravi d'atteindre ce qu'il pense être sa proie cachée dans la cabane et continue sa progression jusqu'à la porte.

Elle ne sera pour l'instant pas repérée, l'homme semble surtout ravi d'atteindre ce qu'il pense être sa proie cachée dans la cabane et continue sa progression jusqu'à la porte.

- Plus un geste, vous ! *Etire la corde de son arc, la voix se haussant d'un ton menaçant, elle ne patiente plus* Ou je n'hésiterais pas à vous la planter dans votre crâne... *L'air froide et sans pitié*

L'homme donnera un grand coup de pied dans la porte et bande son arc à l'intérieur malgré l'avertissement, tout ce passe en une seconde et il mettra en joue le miqo'te à l'intérieur, pas le temps de réfléchir, il faut faire vite.


A l'intérieur Thay semble protéger une caisse bien qu'il soit affalé au sol, les yeux écarquiller sur la porte, bien trop faible pour se défendre il fait juste rempart de son corps, essoufflé, dressant les oreilles surpris à l'entente de la voix de la miqo'te.

Wiloh tire alors sa flèche sans hésitation. L'homme décoche, déstabilisé, la flèche frôle le miqo'te maladroitement pour se planter dans le mur alors qu'il tombe sur le ventre, la flèche plantée dans le dos dans un râle colérique, rien de vital n'est touché mais il est en mauvaise posture, néanmoins hargneux, il rampe sortant une lame de sa botte pour s'approcher du miqo'te blessé plus loin, surement pour l'atteindre.

Wiloh se rapprochera en vitesse, et vint prendre sa dague, la glissant sous la gorge de l'homme, l'enroulant avec son autre bras, ayant laissé tomber son arc derrière elle.

- Pas question que tu le touche...Lâche cette arme, je ne compte pas t'épargner sinon...

Thay cille la voyant faire et soupire soulagée, il retombe sur le dos pour reprendre son souffle, le mec est mal barré avec la tigresse. Le type grogne encore et lâchera son arme, il saigne abondement, et commence à perdre doucement conscience.

Wiloh semble presque méconnaissable de la sorte, encore plus menaçante et haineuse dans sa voix. Elle tape dans la dague pour l'éloigner de l'homme avec le pied, et le laisse tomber au sol agonisant, et viendra s'approcher de son mâle.

- Thay, réponds-moi...*Elle pose ses mains sur lui, regardant en premier temps s'il était gravement blessé, inquiète, même si elle tente de garder son sang-froid habituel dans ce genre de situation de chasse*
- hmmmm...<étire un sourire yeux clos, il est conscient mais il morfle, le souffle court> ça va...merci...t'en as mis du temps chéri...<taquin et chieur.>
Wiloh souffle un léger rire, mais reprend son sérieux, jetant un regard en arrière vers Sherwood près de son arc par terre.

Thay dévie le regard sur la petite caisse près de lui, étirant un doux sourire bien que navré il avise la miqo'te ensuite.
-on doit ramener cette caisse à la maison chérie...
- Allez, il faut qu'on bouge. Y'en a sûrement d'autres comme lui. Mais tu devras me donner une explication sur tout ça.
-<soupire...baissant les oreilles, le pauvre se fait gronder> re-...regarde dans la caisse...tu comprendras...<tentant de se rasseoir dans un râle le dos lacérer, l'épaule brûlée en partie, une belle lacération sur le flanc gauche également.>
Wiloh fronce les sourcils et viendra ouvrir la caisse sans attente, ne voulant pas perdre trop de temps, craignant d'être attaqués de dos.


A l'intérieur se trouve une petite choupette miqo'te brune d'environ 20 mois, endormie paisiblement sur un drap, a des années lumières de se douter de ce qui se passe, elle tien contre elle un carnet, et semble avoir une particularité, elle a deux queue adorablement liée l'une à l'autre.

- Qu...?! *Elle a un geste de recul, presque effrayée par l'enfant d'un coup* C'est quoi ça ?
- <haletant il regard wiloh, fatigué> M'yia. <étirant un faible sourire.>
-<wiloh affiche un air d'incompréhension, mais ses yeux sont cachés par son masque de Robyne, elle secoue lentement la tête* Attends, attends... Je comprends pas...C'est une enfant Miqo'te, et... elle a deux queues... Et tu la garde avec toi, et... Tu es dans un sale état...
<hoche et dégluti> Je...t'expliquerais...on doit la ramener, la mettre en sécurité wiwi...

Wiloh semble presque fuir l'enfant du regard, le traumatisme de la mère ayant perdue son enfant ressort intensément à ce moment-là, elle respire fortement.

- <fronce les sourcils en douceur et grimace en se penchant pour prendre sa main> wiwi...elle a besoin de nous, on...a besoin de toi là...
- O-Okay okay... <Elle referme la caisse avec distance, et la soulève, la mettant doucement dans la sacoche du chocobo avec précaution.> O-Ouais j-je sais... *Se mord la lèvre, ayant perdu son sang-froid* Thay récupère ses affaires se redressant péniblement pour atteindre le chocobo avec l'aide de wiloh. Accroche-toi, il n'y a pas vraiment de place pour deux sur Sherwood, je vais courir à côté de lui avec mon arc et surveiller la caisse...

Thay hoche d'un mince sourire fatigué, il s'affale sur le chocobo, le couple prenant la route du retour avec précaution, jusqu’à la maison, le petit trésor avec eux…
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:13


C'thay pousse la porte faiblement, la petite miqo'te brune de 20 mois dans les bras, cette dernière semi endormir se suçotant le pouce, elle semble avoir une particularité, deux queues qui pendouille derrière elle. Le miqo'te semble légèrement épuisé, pâlot mais gardera un sourire courtois vers les présents, un bandage à l'épaule perceptible sous sa chemise.
- Bonsoir...<d'un mince sourire>
- Bonsoir!
- Naya..<d'un doux bien que faible sourire, il avise Djin ensuite> Je suis thay, Yuna est en haut ?

Naya tourne la tête et tombe à la renverse en voyant l'état de Thay et le colis qu'il a dans les bras.
[Djin] - Han, l'est trop chou! *agitant les oreilles en observant la petite*Ouais! Elle t'attend! *sourit*
- <hoche puis avise naya> Quoi je suis si monstrueux avec un bébé dans les bras ? <Ricane, bien qu'il tousse ensuite, pas en forme le doc'.> je ne vais pas pouvoir te ramasser par contre...

Bhaldwyn aide naya à se relever.
- Thay ?! Mais qu'est ce qui t'es arrivée c'est qui cette petite choupette ?
- Vous allez bien madame ? hum en tout cas votre enfant ne perdra jamais l'équilibre elle *ricane*
- <souffle un rire au miqo'te agitant une oreille> oui j'imagine qu'elle va avoir cette avantage.

Le doc’ apportera M’yia auprès de Yuna, sa compagne n’ayant pas le moral depuis deux jours, elle est partie au concert qui eut lieu ce soir-là au Relais des quatre tours. Thay sortira en suivant Naya qui l’escortera jusqu’au lieu mais ils seront rapidement interceptés dès leur sortie devant le Tapas.


- Bien je n’aurai pas à jouer les gardes du corps *douce*
- Ah je...j'allais te rejoindre à la soirée...<doux d'un sourire bien qu'il abaisse fortement les oreilles en arrière.> Wiloh semble légèrement agacée, le visage cependant neutre de tout sourire.
- Mh...
- ça ne s'est pas bien passé ? <Penchant un peu la tête à sa réaction>

Wiloh souffle baissant la tête en la secouant, ayant un peu bu, elle n'est pas vraiment dans son état habituel, riant sarcastiquement.
- Nooon, tout va bien.
- *Naya, sa tête tourne de gauche a droit, de droite à gauche, elle va finir par avoir un torticolis*
- ...<soupire doucement, puis tique et dresse l'oreille, entrouvrant les lèvres, écarquillant les yeux> oh putain...<se facepalm littéralement> non tu...tu ne crois pas que c'est la mienne en fait, si ?

Wiloh relève la tête, le regard hautain, souriant en coin.
Le couple semble ne pas avoir eu le temps de discuté du cas de bébé, et ça se ressent clairement.
- Wiwi...<doux d'un tendre sourire navré, le souffle un peu plus court fatigué par les blessures qui le tiraille> Elle n'est pas de moi...je t’assure.
Wiloh serre légèrement la mâchoire, alors que naya recule doucement.
[naya]- Hum je vais vous laisser *gênée*
- Non mais...fin...elle ne me ressemble même pas...<dérivant une main vers la porte, blasé pour le coup, inquiet>
Wiloh observe son geste, fronçant les sourcils, perdant son sourire narquois.
- Je le saurais si j'avais eu un enfant quelque part Wiloh...tu me crois mauvais mâle et mauvais père pour être capable d'abandonner une ancienne compagne dans une telle situation ?
- Je ne sais pas. Dans le fond, je ne te connais pas.
- Je l'ai confiée à Yuna, je voulais...te rejoindre, je sens bien que...tu ne vas pas bien, je suis navré, je pensais pas que c'était...à ce point-là ou ...<soupire>

Wiloh soupire, ses yeux s'humidifiant légèrement, l'air toujours dur, la mâchoire serrée.
- Ce n'est pas ma fille Wiloh ! <Gronde, fronçant les sourcils pour le coup, la queue s'hérissant dans un râle suivant, il contracte ses muscles et ça ne fait pas du bien, il est épuisé qui plus est.>
- Elle est à qui alors ?
- Mais elle a besoin de moi, son père m'a sauvé la vie fut un temps, un vieil ami...je lui dois bien ça.
- ça remonte à loin...<soupire et grimace il finit par aller s'asseoir dans un soupire.>
- Pourquoi tu t'étais caché ?
- Parce qu'ils veulent la petite...elle est...spécial...j'ignores à quel point, le dernier appel amical de son père pour m'annoncer qu'il allait être papa date d'il y a plus d'un an, ensuite il m'a appelé une seule fois me disant qu'il…allait faire quelque chose et qu'il aurait besoin de moi un jour...<soupire>

Une dispute pas trop agressive mais première dispute tout de même, éclate dans le jardin, et ce même après les explications en détails du miqo’te envers sa belle.

Wiloh poussant un soupir, elle les rouvre à demi, fixant le sol tête baissée, son chapeau couvrant ses yeux ainsi à ceux de Thay.
- Et donc...?
- Et donc quoi. Je n’en sais rien moi...il me la confié, il...était coincé sous la charrette je ne pouvais pas l'aider, la vie de sa fille était plus importante à ses yeux. J'ai fait ce qu'il fallait c'est tout.

- Non. Et donc tu vas faire quoi ?
- Je ? je vais faire quoi ? <Fronce le sourcils inquiet la toisant à nouveau> on est concerné tous les deux Wiloh, ce n'est pas à moi de prendre cette décision, si ?
- Comment ça "on" ? *Relève les yeux vers lui, l'air en colère*
- On ne peut pas ...la ramenée au clan, mon ami n'a pas de famille c'était solaire solitaire, un combattant...on peut...la mettre en sécurité un temps et ensuite songée à une adoption dans une bonne famille...<tique à la réaction.>

-D'accord.
- Mais juste un temps seulement.
- Et...par on je parles de toi et moi Wiloh c'est...je vais la garder avec moi un temps, je dois régler la menace qui pèse sur elle, mais tu fais partie de ma vie et je n’ai pas le droit de te l'imposée.
- Non, tu n'as pas le droit. *D'un ton froid et bas*
- <hoche doucement, les oreilles en arrière> un temps oui...et si je change d'avis, je te le dirais...c'est la fille d'un ami...je connaissais bien son père, elle fera toujours partie de ma vie, qu'elle reste avec moi ou non...Si tu ne veux pas t'impliquer, autant me quitter tout de suite Wiloh...<fronçant les sourcils sur la miqo'te sur le même ton qu'elle.>

Wiloh se fige et fronce les sourcils, un léger geste de recul.
- Je suis le seule qui peut lui parler de son père et de son histoire, tu te doutes bien que je vais pas la placée et me tirer <fronce les sourcils> je ne suis pas comme ça, si je ne l’ai gardé pas, j'irais au moins la voir et garderais un lien avec elle.
- Tu ne comprends pas... *Se lève, ses yeux brillant de larmes, légèrement tremblotante de colère et de peine* Tch, et merde... *Tape dans le tabouret en bois, et tourne les talons*


Thay devant la cheminée, soupire sentant Wiloh passer furtivement, il ne bouge pas, la petite est réveillée sur le lit mais calme, elle fait sa feignasse en jouant avec ses pieds, ceux-ci en l'air, elle tient un pied d'une main et suce son pouce de l'autre avant de poser les yeux sur Wiloh et de lui sourire mignonnement. Ses grands yeux sont couleur miel, rond et de long cils mettent en valeur son minois. Sa beauté est indéniable.

Wiloh s'apprêtait à vider ses affaires dans un sac, une petite mine sur le visage, et s'arrête, croisant le regard miel de la petite, elle laisse tomber doucement un vêtement à ses pieds, ainsi que ses genoux d'ailleurs, tremblotante légèrement en fixant le bel enfant. Thay dressa l'oreille, glissant un regard vers la chambre.

Après un échange douloureux, quelques gazouillis, thay réussi un peu à calmer les craintes de la rouquine.
-Doucement chérie, ne retient rien...lâche tout...<doux d'un murmure le visage enfoui dans son coup contre son épaule> ça va aller...je suis là. <La berçant doucement contre lui.>
-Ce n’est pas juste... <Sanglotant> Pourquoi tu me fais ça... ?C'est trop dur de ne pas craquer en voyant ça...

Myia observe la scène sans comprendre, néanmoins l'émotion ça, ça la fera réagir, les oreilles basses elle pivote sur le ventre et rampe jusqu'au bout du lit pour observer le couple.
- dada bou bobo ?

Thay dresse l'oreille, prenant l'accusation comme une claque, allant pour répondre il dévie les yeux sur la petite penchée vers eux et étire un sourire, un soupire suivant> je n'ai rien fait...Wiloh...j'y suis pour rien…mais...je crois que la vie t'offre une chance de guérir. Et elle a deux queue et un sourire à tomber cette chance...<souriant en coin le cœur lourd malgré tout.>

-C'est à toi qu'elle appartient cette chance, moi je suis incapable de te donner ça... Une... Famille... <Elle détourne les yeux honteusement, en réalité elle se sent surtout coupable en voyant les petits moments de bonheur entre Thay et Myia, dont elle se retire le droit de partager.>

- Wiloh...regarde nous...<doux d'un sourire, il vient chercher son regard du sien et se place pour se mettre à ses côtés la gardant contre lui, relevant son menton de deux doigts> c'est à toi qu'elle sourit...elle est ici avec nous, pas seulement avec moi...on fera. Ce que tu as envie, t'as une chance de partager sa vie et de m'aider. N'ai pas peur de t'attacher, elle remplacera jamais ce que tu as perdu, mais elle peut te réconcilier avec la mère que tu es au fond de toi.

- Je ne suis pas faite pour ça, sinon j'en serais capable... *Le visage relevé par ses doigts, elle le regarde avec un visage empli de douleur et de chagrin inondé par ses larmes*
Hé bien..donne toi le temps de vérifier ça..on doit la garder ici un moment, tu..peux venir quand tu veux ça ne change rien <doux dun sourire, remontant sa main pour caresser sa joue.> Je t'aiderais..si..tu vois que ça ne va pas tu peux partir à tout moment, je suis certain que tu en es capable moi, je le vois dans tes yeux quand tu la regarde, la souffrance finira par laisse place à ton instinct, ne résiste pas comme une tête de mûle, la vie t'as enlevé un enfant, là elle te donne une chance d'en aider une autre.


Miya est silencieuse les observant, sur le ventre le menton sur ses bras pliés au bord du lit, ses deux queues battantes derrière elle comme deux antennes.

- Un pas après l'autre, au jour le jour, on fait ça depuis le début non ? cette fois à trois, un temps, et ensuite on décidera ce qu'on fera, je me plierais à ce que tu voudras.
Wiloh détourne doucement son regard sur elle, avec difficulté. Elle déglutit, buvant littéralement les paroles de Thay.

<M’yia est ravie qu'on la regarde enfin et sourit a Wiloh, tendant une main vers le chapeau> ça !...ça !! <C’est une demande, pointant du doigt la tête de la miqo'te, curieuse.>

Wiloh lève les yeux vers son chapeau, et le retire, le lui donnant, plongée dans ses songes dans lequel se déroule un combat intérieur.

Myia rit, un petit rire communicatif et cristallin qui raisonne dans la pièce alors qu'elle disparait sous le chapeau qu'elle a tentée de mettre sur sa propre tête. Wiloh dresse les oreilles, étonnée par ce rire, elle n'avait jamais entendu un bébé rire et semblait complètement absorbée par ce dernier, le regard incrédule. Thay sourit en coin voyant Wiloh, il tend une main et retire le chapeau, la petite s'y agrippe souriante et pivote sur le dos, thay viendra la faire rire encore en chatouillant son flanc, et ça fonctionne, la petite se tortille riant encore, le poil s'hérissant.

-Mmh... Ce n’est pas trop compliqué ça... *Lève le chapeau avec son index, l'air sur ses gardes. Cela lui donne un goût étrange de découvrir un bébé* - Non, jouer avec un enfant c'est pas compliqué, et elle, la faire rire non plus apparemment...<ricane> le compliqué c'est quand ils sont malades, mais je suis doc' et quand ils ont faim, et t'es chasseuse...<souriant finement> elle ira bien...et nous aussi...<glissant un baiser dans le cou de la miqo'te.>

- Si tu le dis... *Baisse un peu ses oreilles, fermant les yeux dans un soupir en baissant la pression de ses épaules*
- Malheureusement...elle est jeune, elle va finir par oublier son père, ne plus le réclamer et ne plus souffrir de son absence, surtout si on la distrait...et en temps voulu, quand elle pourra comprendre je lui expliquerais qui était son père, elle doit grandir en le sachant. <Doux fixant la petite avant de sourire a wiloh>

Thay se redresse, se détachant de wiwi pour filer en direction de la cuisine.
-Je vais lui faire son lait chaud.
- *Elle regarde la petite et tilt* Euh je suis censée la surveiller...? <La petite roule et se laisse glissée au sol, sur le ventre pour toucher pied, elle viendra prendre la main de wiloh pointant la porte pour suivre thay surement> ça ?!..
- Oui ou laisse là allée...j'ai rangé ce qui pourrait être cassé ou dangereux, elle court partout méfies-toi..<ricane>
- Ha ! Elle me touche ! Euh Thaaaaay ? <La voix mal assurée, elle regarde la petite un peu avec inquiète.> Ah euh d'accord, bon euh... Tu veux aller par là, okay okay... *Inspire pour se donner du courage, un peu perplexe et bouge légèrement vers la porte*

La petite sursaute à la réaction retirant sa main, les oreilles dressées, elles les abaissent ensuite, non pas sur le point de pleurer, ce qui serait logique, mais elle rit et touche du doigt la jambe de wiloh, joueuse, voir si elle a encore peur.

- Ha ! *Sursaute* Que ?!
M’yia rit encore et sautille sur place, puis vient cacher son visage dans ses mains, joueuse toujours> caché !
- *La regarde un peu avec effroi* Elle fait quoi ? Je suis sûre que c'est démoniaque ces trucs-là...Cachée...?! *Arque un sourcil* Mais non, je te vois encore...
- Wiloh...<se marre dans la cuisine faisant chauffer le lait> elle joue !
- [Nan ! caché ! <elle enlève les mains, puis les remets, puis encore, souriant a Wiloh les queue battantes derrière elle.>]
- fait semblant de la chercher...
- Ah ? Elle joue. D'accoooord... Euh bah, je ne te vois pas alors si tu es cachée...


M’yia glousse ravie d'être bien cachée puis part en courant vers le divan, elle fera un bon de miqo'te, puis s'agrippe au tissu pour se hisser.
-Caché ! <Cette fois la petite est sous un coussin, du moins la tête, le reste du corps et les queues en dehors.>
-<la regarde surprise par tant d’énergie, se grattant une oreille> Bon …euh, je dis « ohlalala mais où est-elle ? et ça passe ?
- C'est ça oui ?! tu fais semblant de la chercher et que tu l'as vu pas ensuite tu la surprend et tu la chatouille, elle adore ça.
-Je ne comprends vraiment pas ce qui est amusant... Elle joue donc le jeu, et fait semblant de chercher, dans l'aquarium, la cheminée, que des endroits improbables où un enfant irait se cacher.

-<éclate de rire la voyant faire suivant le tout du regard depuis la cuisine, croisant les bras, amusé lui.> hin hin...

-Bon, on l'a perdu, c'est finiiiii, oh mon dieu, qu'allons-nous faire ? <Wiloh sur joue le truc, puis sourit un peu en voyant le regard de Thay, continuant> Si je l'attrape, je la mange ! Mmh, une petite souris se cache là-dessous ? Ça fera mon quatre heure... Groaaa ! *Fait semblant de grogner et d'être un monstre, marchant de large pas exagérés, soulevant d'un coup le coussin* Je t'ai eu !

La soirée se termina avec rires, câlin et une Wiloh qui déserte le lit pour dormir sur le divan, laissant thay se charger de la petite jusqu’à l’achat d’un lit pour cette dernière.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:14


La journée ensoleillée s'est déroulée tranquillement pour le trio, achat en ville pour la petite, nouveau lit à barreau pour bébé à installer dans leur chambre, c'est qu'en soirée que le couple prit enfin le temps d'échanger leur craintes et de dénouer les mal entendu qui perduraient et rendaient Wiloh distante et angoissée.


-Je ne l'ai pas pensé une seule fois Thay... Elle soupire doucement Tu as fait des conclusions trop rapidement, sans même savoir ce que je pensais réellement. Jamais je ne te dirais de l'abandonner, tu es ce qui est de mieux qui peut lui arriver. J'étais comme elle, orpheline tôt, mais pas assez puisque j'ai su construire des souvenirs de ma mère. Mais je n'ai pas la même chance qu'elle de pouvoir grandir en dehors d'un Clan. Alors, je refuse qu'elle vive seule, et dans un endroit pareil. On la garde. Mais... Je ne pourrais cesser de me rappeler l'enfant que je voulais avoir, l'enfant que j'ai mis tant de temps et de difficulté morale à avoir, et l'enfant que j'ai perdu avec tout le reste... Et c'est juste ça qui est dur, douloureux pour moi. Je... suis jalouse, je l'avoue. Elle rougit honteusement, la tête baissée, serrant un peu les poings. Tu ne me connais pas assez pour savoir ce que je pense, et je ne te connais pas assez non plus pour voir que tu es prêt à faire route seul, sans moi. Comme si je n'allais pas faire tout mon possible pour t'aider. Je ne serais pas venue illico presto si je ne marchais pas avec toi...

-<Dégluti, les oreilles au plus basse, il en vient à en avoir les larmes aux yeux, son cœur ratant un bon à ses mots alors que son souffle s'accélère.> wiwi je...<soupire, tellement honteux et touché que pour une fois il en perd ses moyens, la gardant contre lui sans savoir quoi répondre, penaud.>

Wiloh ferme les yeux pour retenir ses larmes, ayant dit ce qui lui tenait à cœur depuis quelques jours en plus de la veille, ne prononçant plus aucun mot ensuite. Poussant un long soupir fébrile, l'attente d'une réponse de Thay la torture mais elle tente de le dissimuler en gardant ses yeux clos.

-Je n'aurais pas...dû douter de toi, ni-toi de moi, c'est un fait, on se connais mal encore mais…tu vois, là on...progresses, je suis...très touché par tes mots wiloh, j'aurais jamais cru avoir une femme sur qui compter à ce point-là. Je t’aime comme un dingue et...je n’imagine pas ma vie sans toi, je me contre fou que tu puisses ou non me donner un enfant, je comprends que tu n'arrives pas à accepter celle d'une autre qui a eu la chance de connaître ça mais...

Wiloh se fige légèrement en craignant la suite du "mais".
- je sais aussi que je suis médecin et si je dois passer les dernières années de ma vie à chercher une solution pour te donner des formules et des remèdes pour favoriser une grossesse je le ferais wiloh, rien n'est perdu encore, les miracles existent, toi tu es le mien.


La soirée se terminera finalement le cœur plus légé un repas à trois, un bain jeux avec la petite puis une soirée en amoureux au coin du feu pour des massages et des partages aimant et passionnés.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:14


- C'est ouvert...<amusé, la petite dans les bras qu'il tient de côté, la seconde en train de préparer un biberon de lait.>
- *ouvre doucement la porte entrant avec un panier* Salut Thay *douce*
- Hey, salut Naya...tenue de plage ? <Ricane détaillant vite fait ce qu'elle porte pour revenir à la petite et lui tendre le biberon ensuite, cette dernière battant de se deux queues derrière elle.>
- Je t’embête pas ? Oui j'avais des affaires a récupéré du coup j'en profite pour faire un coucou et après direction flotte
- T'es magnifique comme toujours <doux et sincère> tu vas bien sinon ?

[M'yia tend une main tout sourire en agitant les oreilles pour tenter d'atteindre la fleur.]
- *rosie* merci c'est gentil, oui ça va *douce* et toi tu sembles avoir bien récupéré *elle décroche la fleur de ses cheveux pour venir la donner à la chouquette à croquer*
- Oh non, non elle va la massacrée hein ce serait dommage...<ricane et l'attrape au passage la remettant dans la chevelure de la miqo'te, souriant amusé>
- Je suis...désolé Naya pour l'autre soir c'était un peu tendu. <Soupire navré.>



- Mais je vais mieux oui, on, on va mieux...<souriant en coin> tiens tu veux voir la chambre qu'on a aménagé ? <ricane, tout fier le miqo'te papa poule gaga.>
- Il n’y a pas de soucis *douce* j'ai cru comprendre qu'avec Wiloh c'était un sujet sensible *gênée* ça peut de temps que vous êtes ensemble et pouf une petite minette qui pop à l'improviste...je pense que même moi ça m'aurait fait bizarre *souriant en coin*
- C'est choux *amusée*
- Oui je sais..<soupire> elle était en droit de réagir comme ça évidemment mais on a pu s'expliquer, et elle s'adapte à la petite on passe pas mal de journée tous les trois, elle s'amusent ensemble, c'est sympa. J'ai pris des congés pour en profiter.
- Je suis heureuse pour vous trois. C'thay repose la petite vers ses jouets, avec son biberon et bloc la porte pour qu'elle reste ouverte.
- tu veux boire un truc ?
- Hum verre de jus de fruit si tu as s'il te plait *déposant le panier à l'entrée*
- C'est temporaire hein...fin'...normalement, pour l'instant on doit protéger la gamine et ensuite on verra, si on la place dans une famille. <D’un doux sourire, bien que mince, l'idée ne l'enchante pas forcément mais il semble prêt à le faire puis hoche, filant à la cuisine pour servir un grand verre de jus de fruits, et un autre pour lui-même.>
- Et toi ...ton boulot, tout ça, ça avance ?
- *prend le verre de jus fruit lui adressant un sourire* merci Docteur mamours papa gâteau *taquine, pouffant de rire*


Le moment de discussion prendra fin peu de temps après, thay ravie de la visite surprise de son amie.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:15


Arrivée à Costa le couple avec la petite, observera le monde sur place, reconnaissant des visages amicaux, et d'autres visage connu, des retrouvailles également, en l’occurrence Thay échangeant des mots avec Madison et Wiloh avec Xynia. Djin est aussi présent et restera relativement souvent avec le duo.







Le trio, y compris la petite miqo'te "Lila" sur les épaules de thay, seront invités à suivre Xynia et des connaissances pour une baignade à la plage au frais, après voir tout de même savourer quelques grillades et cocktails.


Thay prendra le temps d'aller se baigner avec Lila, seul, sentant une légère tension de wiloh, elle semble un peu nerveuse, différente voir agacée, un ressenti qu'il peine à comprendre pensant que la petite étant la gêne, il s'éloignera un peu pour laisser sa compagne tranquille. Il sera rejoint par les jeunes mariés pour une petite discussion amicale et sympathique.


- En tout cas s'tu cherches des jouets pour l'petite on en a plein au Bzar de l'Orée. Et meme des boites à musiques.
- Ah vraiment ? il se trouve ou ce Bazard ?
[Hyun]- Tu ne perds pas l'nord, hein ?
- Ah mais l'info est très intéressante, on fait encore sa nouvelle chambre <ricane> elle est déjà pourrie gâtée.
- A La Coupe ! Secteur 17 maison 5 ! *Amusée*
-Elle essayerai de vendre de la glace à Ishgard si elle pouvait
- <ricane et hoche amusé et courtois toujours> j'vous remercie dans ce cas j'y ferais un saut.
- Ouais mais c'par c'que j'aime bien mon Bazar !
- C'est votre boutique à tous les deux ?
- Nan, j'suis gérante avec une amie, Chabi.
- Très bien je passerais dans ce cas merci pour le tuyau, moi j'suis médecin mais vous le savez déjà je crois, donc au besoin, hésitez pas, même si j'espère ne jamais vous voir. <Souriant en coin.>

- Ah justement, j'avais commencé a apprendre à faire des soins, surtout avec l'plantes, mais j'ai arreté... *Moue* Surtout à cause d'la disparition d'mon mentor. Mais t'as des conseils ?
- J'ai un petit labo au cabinet que je loue dans le Tapas, si besoin, hésitez pas, je peux vous aider un peu, je fabrique mes propres remèdes pour mes patients, à base de plante aussi.
- Elle est douée en plus. C'est bien dommage de pas utiliser tout ça. Enfin pas plus souvent.
- Oui quand on a un don il faut l'exploiter au mieux pour aider les autres, je suis bien d'accord.
- Juste au dessu du Tapas ? Surtout que donner des coups c'pas mon truc.
- Oui, la gérante est une bonne amie on était tous deux à l'antique, et du coup...je squatte avec mon cabinet <ricane> donc en plus d'une aide pour vos remèdes, vous avez les glaces à portées <amusé>
- J'passerais t'voir *Rit en voyant la petite faire*Elle s'agrippe déjà bien.
- <ricane> ouais pas mal de monde commence à défiler, je crois que la patronne va commencer à faire des soirées sous peu, vous aurez surement des invitations, c'est souvent privé, mais avec une liste de nom et de tournus pour que tout le monde puisse participer.
- on ne peut pas faire comme l'antique ouvert à tous vue la place donc ce sera chaque fois plus convivial et en petit comité. Et volontiers, passe me voir dans ce cas...<soufflant un rire> j'ai pas mal de bouquin aussi pour t'aider dans tes recherches au besoin.


La soirée se déroulera bien, wiloh toujours un peu étrange mais thay reste attentif et tendre, tentant de faire en sorte qu'ils passent une bonne soirée. De nouvelles rencontre sympathique, des jeux bon enfant dans l'eau pour certain et la petite Lila profitant pleinement du tout.


Thay aura même le temps de s'occuper un peu de sa miqo'te, pour l'emmener à l'écart après la proposition de Djin pour garder Lila un peu près de lui, château de sable au programme.


- Doc!
- Ouais ?!
- File moi la petite et allez profiter! On va faire des pâtés!
[Wiloh]- Non non, ça va aller, j'vais pas me baigner de toute façon.
- non mais on peut avoir cinq minutes de répit à nous on va prendre l'offre chérie...
Wiloh arque un sourcil, étonnée, puis souffle légèrement dans un petit sourire.
- Lila, je te présente Djin...<sourit en coin et dépose la petite sur le dos du miqo'te, cette dernière riant.>
- Salut salut Lili! On va s'éclater tu vas voir! *amusé, il viendra lui tendre une tresse ornée de perle*
[Lila jouera avec et surtout, elle te te de tout mettre à la bouche à cet âge.]
- Merci Djin, on et pas loin au besoin et on fait pas long, je t'en dois une !

Thay fonce sur wiloh ensuite sans ménagement, comme un rugbyman et la soulève sur son épaule en la portant comme un sac de patate, trop glamour. - On va pas à l'eau promis panique pas...mais je t’emmène !
- Qu'- ?! *Se fait soulevée sans être prévenue, prise de surprise, écarquillant les yeux* Woah, qu'est-ce que...?


La soirée se terminera à nouveau au bar, cocktail et nouvelle rencontre amicale. Avant que Thay ne finisse par rentrer chez lui avec la petite, laissant wiloh profiter encore un peu de la soirée avec ses rencontres.

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:16


Wiloh entre sans toquer, se faisant toutefois discrète.
Le doc’ est concentré sur ses fioles et pivote pour aller vers ses papiers avant de sursauter en voyant la miqo'te, le poil hérissé, il souffle un rire.
Wiloh sourit en voyant Thay dans sa blouse, croisant ses bras, l'air amoureuse.
- Merde j'ai failli tout lâcher ! <Ricane> t'es arrivée furtivement chérie, t'es là depuis longtemps ?
- Oh non, je viens d'arriver. *Rit* Thay étire un sourire en coin, tiquant à son regard amoureux, qu'il rend tout autant agitant une oreille, il dépose ses analyses sur le bureau puis s'approche doucement.
- tout va bien ?
- Je passais juste te nourrir un peu. *Lève un petit sachet*


- Je vais bien et toi ? *Souriante, agitant ses oreilles*
- <se pince la lèvre avisant le sachet, touché, mais clairement amusé> hin hin..<une main glissant sur sa croupe pour l'attirée contre lui> une vrai petite femme au foyer hm ? <taquin, effleurant son nez du sien> chérie...on est dans un Tapas ? et..<tique dressant l'oreille intrigué> t'as pas cuisiné, si ?

- Non, t'as cru que j'allais cuisiner moi ? *Ricane, se laissant aller contre lui* Regarde ce que c'est, et tu verras que ça vient pas d'ici ! *Tire la langue*

Thay souffle un rire et se détache alors, allant jusqu'à son divan, il a faim le bougre, observant donc dans le sachet une fois installé. Le sachet dévoilant alors des crabes fris, ceux de Costa del Sol qu'ils avaient déjà mangés une fois ensemble.

- Je n'en avais pas vu à la soirée à la plage alors, je me suis dit que ça aurait pu te manquer.
- <sourit en coin, glissant un regard vers la petite qui dors plus loin et revient à sa rouquine> Carrément, à chaque fois ça me fait penser à toi. <doux se penchant pour prendre sa main et la tirer vers lui> Merci wiwi, tu as peur que je t’oublie ?< repose le sachet ensuite, et retire sa chemise médical, entre la chaleur et le fait que ce soit la pause miam, autant se détendre un peu, lâchant également ses sandales hingashiennes au sol.>
- *Sourit tendrement puis dresse une oreille, surprise de la question* C-Comment ça...? C'est juste que j'avais envie de... m'excuser. *Se frotte la nuque, détournant timidement le regard*
- Je ne sais pas, peut être que je travaille un peu trop, et avec la petite on a moins de temps ensemble à deux, du coup tu t'es dit je vais lui aller lui apporter un truc qui va lui rappeler nos débuts, tous les deux…<souriant en coin, oui le psy va toujours chercher trop loin.>
- <cille et dresse l'oreille à son tour> t’excuser ? développe ? <Souriant en coin il gobe un crabe frit gardant sa mire sur elle.>
- Un petit peu ? *Poke son nez* Et bien... Je n'avais pas été très sympa justement à cette soirée à la plage avec la petite...
- <sourit doucement> Bien m'dame dans ce cas, tata Yuna va pouponner et nous on va se tirer à deux quelque part ça te dis ? un jour précis qui te ferais plaisir ? Ah oui...ça. <sourit doucement baissant les oreilles, sans lui en vouloir> tu étais un peu à cran oui mais...je t'en veux pas chérie c'est pas mal de changement d'un coup.
- Oh ? *Dresse les oreilles, surprise*
- Un peu oui... Mais je ne sais pas aussi comment me comporter avec un enfant à la plage, et près de l'eau ceci dit. *Se frotte la nuque, un peu gênée*
- Tu étais nerveuse à cause de ta phobie et d'avoir la petite à charge aussi c'était donc une double angoisse ? <Doux, caressant sa joue un instant, cherchant à comprendre.>


- Oui, c'est le cas... *Sourit doucement à sa caresse, soupirant légèrement en fermant les yeux quelques secondes, avant de plonger son regard vert feuille dans celui de jade de son bien aimé*

- Hm..<baisse les oreilles, il craque littéralement à sa bouille comme toujours et s'avance un peu, délaissant les crabes pour venir l'attirée au-dessus de lui, caressant son dos tendrement> Merci pour tes excuses wiloh, et excuse-moi je suis un piètre psy pour le coup j'aurais dû faire le lien. <soupire d'un murmure sincèrement navré.>

- Je ne t'en veux pas, ne t'inquiète pas. *Sourit doucement, venant embrasser son front en se penchant au-dessus de lui alors* Je suis rassurée que tu me pardonnes, j'avais un peu peur que tu m'en veuille sur la longue... *Oreilles mi-basses*

-<souffle un rire et soupire> Me connaitrais-tu aussi mal wiwi ? <doux toujours un peu amusé> je ne suis pas rancunier et si tu n'étais pas venue de toi même pour communiquer, je serais venu voir ce qui n'allais pas ce soir-là, j'attendais de voir si tu faisais l'effort, puisque tu apprends à ce qu'on puisse avoir des dialogues et tout ce dire, je suis fier de toi. Et plus sérieusement, pas besoin de faire ce genre de truc pour gagner quelque chose ou te faire pardonner Wiloh, le pardon se donne par amour, pas avec un échange, encore moins de luxure.

- <sourit en coin agitant les oreilles, presque rêveur> et hm...aurais-je le droit à une danse aussi ? <demandera-t-il comme un gosse, en récupérant le sachet pour manger dans le même temps> ou m'dame, je mange.
- Ce sera une sureupriseuh ! *Ricane*
- <souffle un rire et grommelle faussement boudeur en machouillant> hmpf..rgrghbblb. <il garde néanmoins sa mire sur elle, amusé> Alors on se l'a fait cette virée neige ? <souriant finement.>

- Virée neige ? *Penche la tête, remuant la queue* Il n'y a pas de neige en été, chéri ! *Rit, elle ne semble pas vraiment comprendre de quoi il parle*
- Oui, tu te souviens on en avait parler, cabane, cheminée, bataille de boule de neige profiter un peu avec cette chaleur, aller au frais ça changerai un peu. Ishgarde chérie...<ricanant>

- Owh ! Ah oui, c'est vrai ! Mais, ce n'est pas risqué pour Lila ?
- J'ai dit virée à deux en amoureux, un après-midi, une nuit au chaud et on rentre le lendemain, Yuna peu surement s'en charger je la préviendrais à l'avance pour qu'elle s'organise.
- Oh, pourquoi pas alors. *Sourit doucement* Mais, j'espère que tu ne te force pas à la mettre de côté à cause de moi, si ?
- Alors...ma puce, un couple ne doit jamais s'oublier à cause d'un enfant, on doit prendre le temps ensemble c'est important <doux caressant sa joue à nouveau> l'intimité c'est vitale sinon on lui consacre trop de chose et on en perd ensemble, ce n'est pas bon.
- Mmh, pas faux... *Sourit doucement, frottant sa joue contre sa main dans un petit ronron*
- <sourit en coin et tentera de lui carrer un bout de crabe dans la bouche, joueur> mange ! t'as mangé toi ?
- Ouais, j'en ai piqué en chemin... *Tire la langue, l'air d'un petit diablotin*
- <souffle un rire, blasé> je ne suis pas surpris, et sinon, quoi de neuf de ton côté ? niveau boulot ou activité quand je suis la tête dans mes fioles ou avec la petite.
- Je cherche du travail, mais je vais me concentrer sur une nouvelle affaire qui risque de rapporter gros, malgré des risques. *Sourit en coin, l'air confiante*
- Ah ? tu veux dire en tant que Robyne ou, toi ?
- <ricane> des risques hm ? je serais là au besoin pour te réparer même si je ne préfère pas. <Soupire> rapporter gros ? tu me raconteras ? tu as besoin de quelque chose ? <Doux toujours>

-Mes hommes ont récupérés des informations sur un convoi assez conséquent, on attaquera entre la forêt du Nord et le Coerthas. Et ne t'en fais pas, on gère mon amour. *Sourit tendrement, venant l'enlacer autour du cou et poser un bisou sur ses lèvres.*
- <sourit tendrement, hochant il accueil son étreinte et son baiser qu'il rendra amoureusement> j'ai confiance en toi et tes...hommes. <ricanant> pour le boulot, tu voulais pas postuler ici ? on serait ensemble plus souvent. <câlinant son nez du sien>

- Si, mais il y a encore de la place, j'ai vu pas mal de serveurs et serveuses déjà. *Penche un peu une oreille*
- Une serveuse et un serveur c'est tout et ce n’est pas plus mal pour faire une marge d'horaires tu serais justement encore plus libre de choisir quand tu veux te pointer j'imagine, tu devrais en parler à Yuna.
- Tu crois ? J'essaierai alors quand je le croiserais.
- Elle t'aime bien, elle aimait bien bosser avec toi à l'Antique et elle sait que t'es proche de moi ici en plus, alors je ne vois pas pourquoi elle refuserait.
- Mais il ne faudrait pas que je te dérange dans ton travail, non plus. *Sourit doucement, attendrie, caressant sa joue*
- Elle a fui là <ricane> elle rentre demain, elle a une vie un peu mouvementée ces temps, un vrai courant d'air, j'ai entendu deux trois truc mais je l'ennui pas plus que ça, elle est assez discrète sur sa vie privée comme toujours.

- Me déranger ? tu plaisantes, je mange en bas souvent, je descends pour boire et voir ta bouille à chaque fois se serait le pied, un peu comme ce qu'on faisait à l'Antique au final, et toi tu peux monter quand tu veux dès lors que je ne suis pas avec un patient chéri.
- D'accord, ce serait super, en effet. *Sourit tendrement, agitant les oreilles*
- Bon la petite dort encore, j'ai du boulot, une patiente enceinte que je dois orienter à l'hospice de La Coupe, d'ailleurs je compte y faire un tour prochainement tu veux venir ?


Le couple sera interrompu peu de temps après dans leur discussion, par l'arrivée de Naya, cherchant à joindre Thay.

- *entre dans le cabinet* Bonjourrrr Thay tu es la ?
- Hey.
- Salut Wiloh, je ne vous dérange pas j'espère *gênée*
- Ah salut Naya ! elle partait je reprenais le boulot...ça va ? Thay enfile sa chemise, un sachet de crabe de bouffe dans la main.
- Oui et toi ? *rosie légèrement voyant le doc torse nue*
- Pas trop mal <souriant en coin la voyant rosir> je peux faire quelque chose pour toi ?
- Je venais te voir pour la bestiole de ton rêve Wiloh se dirige vers la petite qui somnole, pour ne pas déranger Thay et Naya.
- La bestiole de mo-...euh ouais entre...mais j'ai du mal à te suivre là..
- Tu ne te rappelles pas ? *douce* tu sais la créature qui brillait rouge ou bleue ?


[La petite est réveillée et a aussi faim, Wiloh la soulève un peu maladroitement, apprenant toujours petit à petit à s'adapter, et revient près d'eux, intriguée en les entendant, remuant une oreille]

Thay sourit tendrement et vient gratouiller une oreille de la petite, attentif à naya et songeur.
- *sourit en voyant la petite choupette* et bien elle se porte bien on dirait *douce*
- ouais je me souviens de cette bestiole merci ça m'a hanté un moment <ricane> et donc... ?
Wiloh sourit légèrement, fronçant les sourcils en regardant Thay puis Naya.
- Je sais ce que c'est....*inquiète* c'est bien une créature du néant mais d'après ce que j'ai découvert on en a pas croisé depuis très longtemps....
- ...<ricane et agite une oreille> t'es entrain de te foutre de moi hm ?
- Attends, t'es en train de dire que les bestioles de son cauchemar, ont vraiment existés ?
- Son nom c'est Moorwen c'est une créature principalement nocturne
- ...
Thay baisse les oreilles se contractant un peu, sourcils froncés en fixant naya.
Wiloh écarquille les yeux, et regarde Thay et sa réaction, inquiète, les oreilles basses.
- Comment j'aurais pu savoir ça moi, c'est peut-être juste un truc que j'ai étudié dans le passer et mon cerveau à fait le reste, je ne vois pas le souci.

Naya sort un petit papier qu’elle déplie avant de le tendre au doc’.


- Je pensais que c'était complètement irréaliste comme bestiole moi ! Vu ce que tu en décrivais...
Thay récupère le papier jetant un œil il souffle par les narines et le lui rend, fissa, nerveux le doc'.
- tu veux en venir ou Naya là ? Faut croire que non..<plus doux vers wiloh mais observant naya.>
- Tu sais où était la grotte de ton rêve ?
- Donc ça existes, bien et alors ? ça ne veut pas dire que tout va se produire pour autant, ce serait complètement dingue, j'suis pas un médium ou j'sais pas quoi moi. Ouais je le sais, mais je ne te le dirais pas, tu vas foncer là-bas tête baissée.
[Wiloh.]- Thay, calme-toi...
- Il faut vérifier si cette bestiole est bien réelle et si elle est déjà là-bas.... Écoute elle se reproduit à raison d'un double par semaine, qui met une semaine à devenir une menace mortelle...
- <hausse un sourcil et grommelle> Donc tu veux faire un premier passage là-bas pour observer le lieu vite fait, uniquement ça hm ?
- Oui... je sais ce que c'est et je connais ses points faibles.
- Tu veux y aller quand ?
- Dès que ma nouvelle armure sera prête.
- Et elle le sera quand ?
- On vient...t'as pas le choix et si c'est une créature du néant j'ai d'autre contact pour venir avec nous.
- Je vais passer voir Leckard pour le savoir...*plisse et regarde Thay* Contact tes contact alors mais vous ne venez pas et si vous voulez la raison elle est dans les bras de wiloh.

- Des professionnel dans le domaine je veux dire, là on ne va pas taper un coeurl géant Naya, et vue ce que j'ai vue dans ce foutu rêve...<soupire>...<hérisse le poil dérivant les yeux sur la gamine un instant> Et moi soigneur, et ton meilleur ami et tu rêves si tu penses que je te laisserais emmener ma femme là-bas avec toi sans venir. Quant à Lila, elle a perdu son père oui c'est un drame, mais j'ai ma vie aussi et c'est la vie de chacun, elle devra s'y faire.

- C'est mon domaine c'est une façon de parler *souriant*
- On vient, point barre sinon démerdes-toi pour trouver le lieu.
- C'est une très mauvaise blague Naya, si tu fais ça à Thay. <souriant en coin> Non wiloh..<doux pour elle> naya ne le ferais pas pour plaisanter, elle est sérieuse je penses.
- Je sais, et c'est franchement débile.
- D'aller voir sur place ?
- Elle peut au moins faire ça pour te rassurer que ce n'est pas prémonitoire ton cauchemar.
- Si je fais quoi a Thay ? Attendez un peu je n’ai rien à perdre comparé à vous…S’il vous arrive quelque chose ou finira cette petite ?
- Je comprends pas chérie, c'est ce qu'elle fait justement, d'aller voir sur place pour s'assurer qu'il n'y a rien, non ?
- Justement, tu n'as rien à perdre. Pourquoi refuser que l'on vienne.
- Le cas de la petite c'est déjà en cours, t'en fais pas que j'ai du monde pour prendre soin d'elle et une potentielle famille d'accueil sous la main prochainement. <sourit doucement et soupire> naya...le fait d'être parent, même temporairement ne doit pas mettre notre vie ou devoir en pause...je suis ce que je suis et wiloh aussi, on est compétent, c'est notre vie, et si on a des enfants ils feront avec, comme tout le monde.
- Oui mais vous devez voir les choses autrement aussi....*soupirant et marmonnant*



- Si l'un de vous est blessée je m'en voudrait...
- Ce n’est pas à toi de nous dire comment voir les choses...on te fait pas chier nous avec ta façon de voir sur ta vie privée hm ? alors là c'est pareil, c'est notre décision, tu respectes, comme on respect la tienne sur d'autre sujet.
- Si l'un de nous est blessé je serais là pour ça et t'as pas à t'en vouloir c'est notre choix, pas le tiens.
- *plisse les yeux, visiblement énervée* Tu marques un point, mais renoncer à aimer une personne n'a rien à voir avec le moorwen.... Et sans savoir ou est cette grotte je passerai trop de temps a la chercher pour m'en occuper seule...j'ai pas le choix mais vous êtes embêtant - T'as pas le choix en fait, on vient, point barre.
- <sourit en coin> Donc, dit nous quand et on sera là, appel moi quand t'auras organisé cette virée. On y va qu'à trois ou on demande déjà du renfort juste au cas où ?
- Pour demander du renfort faudra déjà savoir ou leur dire de venir au besoin...si Il n’y a rien ça ne sert à rien de déplacer tout le monde tu ne crois pas ?
- Donc on y va à trois sur place pour voir ce qui s'y trouve, on ne fait rien et on rentre pour demander de l'aide au besoin, c'est le plan hm ? donc rien de dangereux.
- Faudra rentrer dans la caverne.... Voir si la bestiole y est, si elle y voir combien elles sont.
- A moins que tu la siffle depuis l'entrée ?
- Mauvaise idée. Si elle est restée à l'intérieur, c'est qu'elle n'a pas trouvé la sortie. Or, si tu l'attire en sifflant de l'extérieur, tu vas la guider vers la sortie.
- hm…c'est une possibilité, mais si on doit aller voir dedans, alors on n’y va pas qu’à trois, si c'est déjà présent, vue ce que j'ai vue, on aura aucune chance.
- Et tac, tout est foutu.
- Tu pars du principe qu'elle y est depuis toujours on en aurait surement déjà entendu parler non ? Si elle vient d'arriver et qu'elle se sert de la grotte comme refuge.
- Je préfère faire bouger des pro, pour rien que d'avoir une emmerde et ne pas avoir de pro avec nous.
- Mais tu as dit qu'elle se reproduisait chaque semaine.
- Au pire on les paiera grassement.
- Une copie par jour, qui devient mortellement dangereux en une semaine
- On en serait déjà envahi. Tu vois ? Donc elle n'est pas là depuis toujours.
- Oui donc pour moi soit elle n'y est pas soit elle est arrivée y a peu dans la grotte non ?
- Des bêtes en troupe se savent dangereuses et attaqueront les plus faibles, tu ne crois pas ?
- Oui ça me semble logique, donc on doit faire vite. <soupire>
- Quand tu chasses, tu dois penser comme ta proie pour être encore plus efficace.
- <hausse un sourcil sur wiloh souriant en coin> je doute qu'il y ait pas mal de bestiole qui entre dans cette grotte pour aller dire coucou à la créature, et si ils sentent quelque chose ils vont pas aller parler aux gardes, mais ouais faudrait voir si la faune alentours changent de comportement déjà.
- Chaque créature est une part entière du Moorwen... pas un individu distinct.
- C'est quoi Morrwen ?
- La créature du rêve de Thay *ressortant le papier pour le tendre a Wiloh*
- La créature du néant qu'elle a montré en dessin..<soupire doucement> l'appel pas comme ça putain c'est pas ma créature du rêve. <ronchon.>
[Wiloh]- C'est moi, ta créature de tes rêves...
- *tousse* vu les rêves bizarres qu'il fait je m'inquièterai à ta place
-Bref moi j'ai du boulot, oust les filles on attend de tes nouvelles naya plus précise et moi je contact yuna' pour ses contacts, elle traine avec un groupe bizarre ces temps, mais compétent, il parait. <vient poser un bec sur le front de la petite, puis sur les lèvres à wiloh et sur la joue à naya au passage, retournant à son labo, ronchon toujours.> Et ouais ! c'est toi ma créature de rêve ! <souriant en coin finalement.>
- Comment il nous dégage l'autre...
- J'ai toutes les infos me manque que le lieu et mon armure *soupirant*
- Bien, mon arc et mes flèches seront de ton côté, Naya.
- le lieu tu l'auras sur le moment avec ma présence…comme convenu...
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:18


Après avoir préparé un tas de chose à la maison en douce souvent en riant et repoussant wiloh lui disant d'aller plus loin pour ne pas regarder, le doc’ au fourneau aura cuisiner de quoi se ravitailler durant leur virée,  l'odeur embaumait l'appartement, la torturant surement la miqo’te gourmande.
Ils prendront ensuite un vol pour Lavandière, puis un chocobo en direction du Ranch avant de poursuivre à pieds.

- Tu dois trouver ça bizarre hm ? <souriant en coin il prend sa main, thay porte un gros sac sur le dos.>
- Un peu oui...*Une oreille penchée, un sourire curieux et amusé, serrant ses doigts autour des siens,
Wiloh porte un sac en forme de guitare, un tambourin à la ceinture avec sa flûte duduk.
- Tant mieux c'est le but que tu sois surprise et que tu cogites <ricane> en route...<l'emmenant avec lui par la main> tu vas vite deviner le lieu de toute manière. Je t'aide à porter quelque chose au fait ou ça ira ?
- Ah ? *Toujours intriguée* Oh non, ça ira merci ! Je suis plus costaud que j'en ai l'air.
- ouais j'ai eu un aperçu <soufflant un rire.> Tiens d'ailleurs a dix-sept heure ce soir j'ai ton amie qui vient me voir.
- Mon amie ? Tu parles de qui ? *Arque un sourcil*
- Xyniah je crois Xayniah, xaa...bref..<rit doucement> je sais jamais le retenir son nom.
- Ouais bah c'est ce que j'ai dit non ? <amusé>


- Hé, mais ce chemin ne mène qu'à un endroit... *Rougit un peu, regardant Thay avec étonnement*
- <sourit en coin> exactement chérie...ça ne t'ennui pas ? <d'un tendre sourire venant caresser sa joue> si c'est...un lieu réserver à toi et...fin' on peut faire demi-tour, mais je pensais que ça te ferais plaisir.
- *Elle se pince les lèvres entre elle, retenant un sourire un peu niais, touchée*
- <souffle un rire> alors on continue, j'ai ma réponse.
- N-Non, ça me fait très plaisir, juste que... C'est la première fois que c'est quelqu'un d'autre qui m'y emmène... - <Sourit en coin> je dois rattraper le coup et me faire pardonner, autant mettre le paquet...<amusé>
- Te faire pardonner...? Pour ?
- Ouais de ne pas avoir été là avec toi à cette soirée dansante hier...
- Oh... Ce n'est pas grave tu sais, je m'y suis habitué.


- <relâche doucement sa main et vient reposer soigneusement son sac au sol, se penchant pour l'ouvrir.>
- Oui et alors ? <lui souriant tendrement> mon métier me donne des contraintes, on doit faire avec, ça ne veut pas dire que je ne peux pas prendre le temps autrement pour te combler chérie. La petite est avec Yunaia, ça l'arrange bien elle est crevée, elle va se reposer et pouponner toute la journée. <souriant en coin, il sort une grosse couverture qu'il repose au sol dans un premier temps> installe toi.

Elle hoche la tête et pose son sac en forme de guitare, et ses autres instruments par-dessus.
- Mets-toi à l'aise on va manger dans un premier temps, et…je suis curieux de t'entendre jouer, si t'as bien envie de faire ça, peu importe ce qui ce passer, ou faire venir ton amie...ça me ferais plaisir.
- *Elle vient s'installer sur la couverture au sol ensuite, assise en tailleur, remuant la queue, les oreilles droites avec un sourire un peu enfantin*
- Oh. Hum, pour la faire venir, il faudrait le cristal qu'elle m'a laissé dans la boîte.


Thay commence à sortir les repas dans les boites et les boissons qu'il dépose sur la couverture, il semble avoir autre chose emballé de planqué dans son gros sac. Wiloh suit du regard ses vas et viens dans le gros sac avec toutes les boîtes, frétillante des oreilles, elle a faim la chasseuse.
- Hé bien je te laisse aller le chercher, fin' si t'as envie. Mince tu veux parler de la boite chez toi ou celle enterrée ici ? <lui tend une première boite avec des morceaux de tortilla popoto, prenant la sienne ensuite, elle froide mais ça se déguste comme ça.>
Wiloh prend avec plaisir la tortilla et croque dedans, s'en mettant un peu autour de la bouche.
- Mmh, chelle enterrée. *Parlant la bouche pleine, malpolie qu'elle est*
- <rit doucement la laissant dégustée mangeant à son tour, il vient ouvrir une bouteille de jus de pomme ensuite, servant deux verres en terre cuite.> très bien, on a le temps de toute manière. Tu me raconte ta soirée ?
- ça a été, on a suuuuper bien mangé !
- Ah ? c'était quoi le menu ? <souriant en coin amusé et attentif mangeant, il est détendu le doc'.>
- Après, Ti'any chante bien, maiiis c'est pas mon genre de musique, j'étais pas vraiment inspirée en fait. Ça m'a un peu gêné, parce que tout le monde était emballé sauf moi en fait.*Elle mange en même temps, se remémorant la soirée de la veille* Le menu ? Alors, y'avait un truc en entrée c'était trop bon mais je m'en rappelle plus, et après c'était couscous ! Et pour finir, il y avait une glace avec une fève dedans que j'ai gagné.
- Oh, oriental <ricane> tu devais être contente. Sérieux ? <cille amusé> félicitation, tu me la montrera ?

Thay sort ensuite une boite de salade estivale au thon, pour qu'il mange ensemble dans le même plat, sirotant la bouteille de temps à autre, attentif à sa belle. Wiloh viendra se rapprocher de lui pour manger dans le même plat, souriante, elle apprécie vraiment le geste de Thay de l'emmener ici pour un moment à deux, les oreilles frétillantes. Bon point pour Thay pour redonner le moral à sa chérie.

- Quand tu auras fini de t'empiffrer j'ai une première surprise pour toi...<souriant finement, taquin> mais termine de raconter si ce n’est pas le cas. J'ai pas encore eu de retour, j'en aurais surement en allant bosser au cabinet.

- Ah ? *Rit* Bah j'ai fini on va dire, elle n'était pas exceptionnelle comme soirée !
- Juste que pour une fois, je ne fais pas le service en salle à u concert.
- <rit doucement, hochant> bien m'dame alors...<pivote un peu et sort un paquet épais mais moue de son sac, délaissant la fin de sa salade visiblement il a bien mangé, puis viendra tendre le paquet à sa demoiselle.>


- *Piquera un bout de la salade pendant qu'il tourne le dos vers le sac, et sourit innocemment quand il revient vers elle, et regarde avec intrigue le paquet qu'elle prend en mains*
- <ricane> c'est quoi cette bouille malicieuse, t'as fait quoi dans mon dos hm ? <il commence à la connaitre, et la laissera déballer soigneusement>
- [A l'intérieur, chose promise, chose dûe, son poncho adoré mais cette fois de couleur verte.]
- Moi ? Mais rien du tout ! *Ricane*
- Bon ce n’est pas trop la saison mais toi tu t'en fou <soufflant un rire, un doux sourire suivant.>
- Haaan, tu l'as vraiment fait ! Il est génial ! *Elargit un sourire charmant, ravie du cadeau, le posant sur ses genoux et sautant au cou de son amoureux pour l'en remercier d'un baiser fougueux*
- hmpf...<rit baissant les oreilles il accuse l'assaut l'enlaçant contre lui, pris au dépourvu il rendra néanmoins le baiser avec fougue, amoureux et amusé, une main remontant derrière la tête de la miqo'te en resserrant l'étreinte contre lui.>
- *Elle sourit contre ses lèvres, frétillante des oreilles, elle est conquise par ce moment à deux en plus du cadeau, remuant la queue*
- Evidemment que je l'ai fait tu me prends pour qui ?!
- Mmh pour mon namoureux ? *Tire la langue*
- Bon garde un peu d'énergie pour la suite hein c'est pas fini...<souriant en coin> ouaip ! ton n'amoureux rien qu'à toi...<amusé mais câlin caressant son dos tendrement, une main jouant dans sa chevelure.>
- *Elle ronronne à sa caresse, elle ne le dit pas mais elle adore qu'on lui caresse les cheveux* Oh ne t'inquiète pas, j'ai la forme pour toi !

Thay la gardant contre lui, il vient fouiner d'une sur le côté dans une petite poche du sac et en sort un sachet de petites pommes d'amour bonbon sucré pour le dessert sans doute, l'agitant devant la gourmande pour l'appâter.

- <ricane> alors là ce n’est pas le truc à me dire sinon on risque de finir cette virée plus très habillé, même si c'est pas ce que j'ai en tête pour la suite, je dirais pas non. <taquine et malicieux.>
- *Elle suit la pomme d'amour du regard tel un chaton devant une pelote, un sourire enfantin sur le visage, avant de ricaner à sa réponse, venant croquer dans la pomme sous ses yeux* Et tu prévois quoi ?
- Hé bien déjà...que tu ailles chercher ta boîte ? <souriant finement> un peu de musique si ça te dis, j'ai hâte de connaître cette facette de toi.



- Et maintenant musique ? la journée défile j'ai du boulot dans une heure chérie...<doux et navré.>
- Je t'aime aussi, gros tas. *Rit doucement et se redresse, se décalant* D'accord, d'accord, je vais chercher la boite, laisse-moi un instant.
- gros tas !! <cille et ricane la suivant du regard il se rassied et patiente.>
- <se palpe le ventre, soulevant sa chemise, curieux quand même> tu trouves que j'ai pris du poid chérie ?

Wiloh creuse dans la terre, récupère la petite boîte énigmatique, et la ramène pour en défaire le puzzle.
- Un chouia.
- <souffle un rire et roule des yeux> je te crois pas, j'arrêtes pas mes entrainements tous les matins...fin...ouais un peu moins depuis Lila...<grimace songeur> hmpf...
- Je vais jouer la flûte pour...l'appeler, je connais mieux le morceau avec cet instrument. *Dit-elle, pensive, en résolvant l'énigme de la boîte avant d'y incruster la clé pour l’ouvrir. *
- Héhé, tu vois ?
- bien joué !

Wiloh s'équipe de sa flûte duduk ensuite, et s'assoit confortablement en tailleur, jetant un regard un peu nerveux à Thay pour voir sa réaction, posant ensuite son Crystal barde à côté du cristal bleu d'éther du coffre. Thay reste attentif et curieux, les oreilles droite en fixant sa demoiselle.

- tu as fier allure comme ça, t'es magnifique. Wiloh souffle un rire, touchée, et ferme les yeux pour se concentrer sur les notes à jouer.



Wiloh commence alors à jouer, le Crystal barde éclatant d'une lueur verte, alors que le Crystal d'éther semble dégager comme des flammes bleutées sans chaleur qui se mettent à danser et à s'élever doucement en hauteur en face de leurs yeux, Wiloh les ouvrant à demi.

Au fur et à mesure, la flamme semble adopter une forme plus humaine et féminine, avec une queue et des oreilles, faisant face à Wiloh qui tente de rester concentrée avec difficulté.

Thay écarquille les yeux et étire son sourire plus grandement, fasciné et envouté, il ne la quitte pas des yeux d'un souffle plus court sous les notes qui défilent au gré de sentiments pour la rouquine. Il abaissa ensuite les oreilles suivant du regard la flamme qui prend forme, il se fige un instant, impressionné mais ravi, en rien craintif.

Lorsque son souffle faiblit, la flamme vacille, une goutte de sueur perlant sur le front de Wiloh, un peu déstabilisée alors que la silhouette en flammes éthérées se tourne vers Thay avant de revenir à Wiloh, glissant une "main" vers elle, avant de disparaître comme si un souffle soudain venait l'éteindre, la musique ayant cessé. Wiloh plisse les yeux, l'air essoufflée, les oreilles en arrière, regardant tout autour, l'air un peu paniquée.

- Tout va bien je suis là...<doux il s'approchera rapidement d'un sourire tendre> tout va bien ? c'était...woh...impressionnant, magnifique.
- C'était elle cette flamme ?
- *Elle hoche doucement la tête, l'air un peu fatiguée, mais sourit doucement, elle cachera le fait qu'elle ait paniqué en entendant un bruit approcher, se sentant observée* Hmpf, oui, c'est elle...
- Qu'est-ce qui t'as fait peur ? de la revoir ? <doux et intrigué> chérie tu...est bizarre ces derniers temps, ton moral, et quand on sort surtout. <soupire s'installant près d'elle> tu veux vraiment pas m'en parler ? je commences à avoir du mal à savoir quoi faire pour t'aider à aller mieux.

-Hum, oui, non enfin, ça va, ça va... *Soupire un peu, reprenant son calme*
- <soupire doucement baissant les oreilles, il insiste pas bien que pas dupe mais toujours respectueux, il se relève doucement lui prenant la main pour la guidée avec lui> t'as encore un peu de force ?


Wiloh se lève avec lui, main dans la sienne, regardant vers les cristaux si un arrêt si brusque ne les a pas perturbé ou abimé, mais ils semblent en bon état.

- Je te laisse aller ranger tout ça je vais préparer juste un petit truc avant qu'on rentre. <retourne à son sac rapidement attendant qu'elle soit plus loin, il viendra sortir un petit orchestrion qu'il repose sur le rocher par la suite.>
- Euh hm d'accord. *Baisse les oreilles, rougissant de gêne, elle a l'impression d'avoir mis mal à l'aise Thay en lui présentant Elianh, venant ranger le cristal bleu dans le coffre fermé à clé, et range son cristal barde et sa flûte et repose le coffre et l'enterre de nouveau, avant de se redresser et revenir timidement, observant juste les alentours quelques instants, suspicieuse*


- J'ai raté des danses hier soir hm ? <doux, son charmant sourire en coin il tend une main élégamment vers la jeune femme, tout en allumant l'orchestrion derrière lui.>
- Hm ? Oh, mais je n'ai pas dansé. *Sourit*
- Hé bien tant mieux, viens danser avec moi...aller…<agitant la main juste ses doigts en mode "aller vient là bb".>
- Okay ! *Sourit en coin, et se rapproche, amusée, et plus détendue*

Thay l'agrippe par la hanche, sa seconde main vient prendre la sienne, il la colle contre lui d'un petit coup sec et joueur, reposant leur main liée entre elle contre son propre torse, avant de reposer son front au sien sans la quitter des yeux, il entame doucement la balade d'un mouvement langoureux de leur corps l'un contre l'autre, les reflets du soleil en cette fin de journée, perçant le feuillage pour venir illuminer le couple enlacer amoureusement.

Wiloh aura un petit rire en se faisant attirer contre lui, amusée et joueuse, suivant le pas de monsieur, attendrie par son regard amoureux, se laissant porter par la musique et leur petit moment à deux.

- Je pourrais m'y plaire, si on danse à chaque fois que tu n'es pas là à une soirée musicale. *Taquine, quoique sérieuse* - Chiche...je le ferais pour toi...<sourit doucement en coin, d'un murmure tendre effleurant ses lèvres des siennes sans s'y reposer, la serrant un peu plus, possessif et câlin> on dansera dans la cuisine, dans la chambre, dans le bain même tiens. <ricanant doucement.>

- Pas pratique dans le bain... *Souffle un rire, amusée par ses bêtises*
- <souffle un rire il se déhanche plus encore contre elle, de léger mouvement de pas en rythme de la balade, puis viendra se détacher, gardant sa main il recule et la fera tourner en douceur comme une diva avant de la ramener contre lui, ondulant encore au gré des notes qui raisonnent dans la forêt alentour.> c'est justement ça le défi, de réussir à danser n'importe où.

- N'importe où, hm ça peut être un jeu amusant... *Ricane, tournoyante, amusée et joueuse dans cette petite danse*
- <termine doucement la danse la serrant contre lui, il vient clôturer le tout par un baiser des plus amoureux et sensuel, brulant mais contenu, une main filant dans sa nuque avant de sourire en coin, rouvrant son regard> J'espère que la journée t'a plu...vivement la prochaine.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:21


J'xynia arrive dans la première pièce et vas attendre. Regardant autours d'elle.
- Bonjour ! Tu vas bien ?
- Bonjour Xynia, pardon pour le petit retard j'ai pas vue l'heure passer, tu vas bien ? <souffle un rire> oui merci, je t'en pries viens, entre.
J'xynia regarde autour d'elle, souriante.
- C'est vraiment classe ton cabinet
- Installe toi ou tu veux sur l'un des divans rouges <souriant en coin il précise, sait-on jamais.> tu veux visiter un peu ? Merci... derrière moi le petit labo…dont je t'ai parlé. C’est là que je fais mes expériences de savant fou...<ricane, en rien sérieux>
- On s'installe pour discuter un peu, je t’écoute, tu viens surement pour la petite formation je me trompe ?


- Je te sens...un peu tendue ? timide ou...je ne sais pas t'es toute calme...<doux toujours, souriant, se voulant rassurant> intimidée peut être ?
- J'aimerais bien aider un peu les gens, et faire en sorte... *Se coupe amusée* Bin t'as l'air plus sérieux avec ta blouse qu’en maillot. *Amusée*
- <cille et souffle un rire avisant sa blouse> ouais t'as raison c'est naze je suis pas en rendez-vous médical, vas -y continue pardon je t’écoute.
- Bin j'aimerais bien faire d'trucs plus concret. Et surtout aider les gens, j'ai des bases mais j'voudrais faire plus. Surtout qu'ça fait un moment que je n’ai pas eu l'occasion d'pratiquer.
- <sourit finement et reste attentif à la miqo'te à nouveau.> Alors dit moi, tes bases consistent en en quoi ? quand tu dis pratiquer tu fais quoi au juste ?
- J'ai des bases en soin d'premier secours, et pour reperer d'maladie et d'concevoir d'potion avec certaine plante pour des symptômes d'bases.
- <hoche lui souriant> c'est déjà un bon bagage, et du coup pour aider les gens là tout de suite tu t'y prends comment ? comment tu fais connaître ton talent ou tes produits ? En fait...Ce que j'essaie de comprendre c'est comment je peux t'aider à progresser en plus de te donner des cours, est-ce que tu as une petite carte de visite que je peux filer à des patients ou autre par exemple ? Est-ce que tu veux un partenariat avec moi et venir travailler ici quand j'ai des patients pour apprendre ? Comment tu envisages la chose ou qu'est-ce que tu attends de moi.

- Plutôt l'deuxième proposition, j'aurais trop peur d'faire des conneries. *Petite moue*
- Imagine j'recouds un gars et en fait j'laisse un truc dans son bide.
- <souffle un rire> ça ce n’est pas un manque d'expérience mais de concentration <amusé> si tu oubli une compresse. Mais d'accord je comprends, et tu as besoin aussi pour tes potions ? tu veux t'améliorer ou apprendre de nouvelles choses ?
- Les deux, c'fais tellement longtemps que j'pas pratiquer l'dernière fois c'était pour recoudre mon mari après une mission très dangereuse.
- Bien alors, je vais te proposer plusieurs choses, déjà un contrat de confidentialité, tu sais ce que c'est ?
- Hm un contrat oui mais de Con Ficelle Alité, non.... C'peut-être pour être sûr que j'apprenne bien ? Genre un contrat pour apprentie ?
- Non, la confidentialité c'est quand tu ne dois rien dire à personne <souriant en coin en douceur amusé mais pas moqueur, attendri même> tous les patients que tu vas voir ici, leur santé, leur vie, leurs soucis médicaux, tu n'as pas le droit d'en parler dehors ou à quelqu'un. C’est entre lui et nous, il nous fait confiance, et je peux avoir des ennuis et surtout toi, avec la loi et dans le milieu médical si on ne le fait pas, tu comprends ?



- Ah ! Oui c'est logique ! Surtout que c'est intime la santé.
- Exactement, donc maintenant est-ce que tu veux être comme une apprentie, une assistante, c'est à dire qu'à chaque fois que tu m'aides tu seras payée pour ton travail. <sourit doucement>
- Là aussi je te ferais un petit contrat pour dire que tu travail avec moi.
- C'est selon ce que tu peux, c'est surtout apprendre et aider. Et mon travail au Bazar couvre mes dépenses. *Amusée*
- Très bien, je te filerais quand même quelque chose, tout travail mérite salaire <souriant en coin> est-ce que tu sais ce que c'est une thérapie ? mon autre facette du métier que je pratique ?
- Ouais ça j'sais ! C'quand un patient suis un traitement avec toutes l'trucs qu'ça regroupe.
- C'est bien ça ? *Toute fière, prenant un air savante mignon*
- Euh oui et non il y a parfois un traitement avec lui mais si tu préfères, je ne soigne pas que les blessures physique mais aussi moral...
- j'écoutes les gens, je le conseil, je les aide à comprendre ce qu'ils ne comprennent pas dans leur vie ou leurs émotions.
- Ah ! Pour l'esprit ?
- cette partie-là ce n’est pas ton domaine donc les patients qui viendront pour ça je ne t'appellerais pas.
- oui voilà
- Par contre quand j'ai une urgence je t'appellerais, si tu ne peux pas venir c'est pas grave, et pour mes autres rendez-vous médicaux physique et pas pour l'esprit, je t'appellerais aussi, ça te va ?
- Et puis j'aurais envie de donner mon avis. *Amusée*
- Oui parfait pour moi !
- <rit doucement< justement c'est très rare qu'il y ait une autre personne là c'est juste le psy et le patient seul, c'est mieux.
- Donc ça c'est pour la partie médical, pour tes potions et tes recherches ou autre, tu as un labo, tu les fabriques où ?
- C'est des choses assez faciles à faire, avec des plantes surtout. Alors dans ma cuisine, des tisanes, des beaumes et d'trucs comme ça.
- D'accord c'est ce que je fais aussi mais je créer aussi des médicaments plus spécifique, ciblé et parfois chimique pour que ce soit plus éfficace, tu veux apprendre aussi ?


En tout cas c'est vraiment très impressionnant tout c'qu'on peut faire et apprendre tout ça c'me motive !
- <ricane se redressant> ouais et tu peux venir ici utiliser mes livres au b-...non en fait ils sont chez moi mais je vais en apporter <ricane> pour que tu puisses lire aussi ce que tu as envie. Et on va commencer sous peu <allant à son bureau> dans quelques jours j'ai un rendez-vous, un petit garçon malade, ça semble s'empirer on doit trouver ce qu'il a...<notant sur un papier la date et l'heure de la consultation avant de sourire et de lui tendre le papier> Si tu peux venir, tu m'aideras, je t'apprendrais à vérifier ce qu'il faut voir pour le diagnostic, c'est un cas simple malgré tout ça devrait aller.

- D'ici là je t'enverrais par missive à ton Bazar le petit contrat de confidentialité.
- <souffle un rire ravi de la voir sautillé de motivation.>
J'xynia prend le petit papier, plissant les yeux en voyant les pattes de mouches digne d'une écriture de bon médecin.
- Merde t'arrives pas à lire ? <rit doucement navré>
- J'comprend les chiffres, tout est bon !
- J'dois m'trouver une blouse ?
- Super alors on se voir ce jour là..euh..si t'as envie pour paraitre plus professionnelle tu peux mais étant étudiante c'est pas obligatoire.
Par contre si c'est le cas choisi un joli bleu comme tu portes sur toi, les médecins uniquement sont en blanc.

- Mais qui ne risque pas l'vomit ! *Amusée*
- Comment tu as appris tout c'que tu sais toi ?
- <souffle un rire et hausse un sourcil> le passage du vomit j'ai pas compris Xy' <amusé> j'ai trente ans depuis peu, j'ai fait plus de dix ans de médecine entre école et formation sur le terrain, j'ai été médecin au front aussi durant certaine bataille, et en Hingashi aussi un temps avant de revenir ici. Je te raconterais, là j'ai une amie qui doit arriver, tu pourras voir mes diplômes aussi si tu veux <souriant en douceur toujours.>
- tu as d'autres questions ?
- Merci pour tout, et n’hésite vraiment pas à passer à la boutique hein. Non si j'en ai je te contacterais par perle.
- Oui c'est prévu sous peu je dois aller à pas mal d'endroit justement, je viendrais avec Lila et wiloh surement.
- Avec plaisir ! *Sourit* Les deux seront surement toute folle dans la boutique *Amusée*

Naya toc a la porte et entre attendant dans la salle d'attente, son pantalon sera mouillé à cause du maillot de bain en dessous.
[la petite sonnette sur le bureau de thay raisonne, surement quelqu'un dans la salle d'attente.]



- ça j'en doutes pas, je te raccompagne, ça m'a fait plaisir et j'ai hâte de commencer. Salut Naya..<souriant en coin> joli chapeau !
- Bonjourrr
- Salut ! *Sourit*
- Prend soin de toi, et on se voit dans quelques jours, et peut être avant pour ta boutique.
- On se voit très vite oui ! *Sourit* Bon courage ! Au revoir à vous ! *Sourit vers Enaya*
- Suivante ! <dit-il amusé, comme un type au supermarché à la caisse.>
-Au revoir *douce et souriante*



Laissera entrer Naya refermant derrière elle il viendra déposer un baiser sur son front, souriant en coin.

- Alors ? des soucis de coeur hm ? <taquine> asseyons-nous, ton ami-psy va t'écouter très attentivement.

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:22


Installé à son cabinet Thay attend la venue de Yunaia qui doit ramener la petite Lila. Il sera surprit de voir la demoiselle débarquer avec Eylion.


- Salut Thay <d'un doux sourire, allant ensuite poser la petite endormie sur le lit.>
- Salut yun-...<sourit en coin surpris mais amical reposant les yeux sur Eylion, il se redressera inclinant la tête.>
Eylion inclina la tête en retour
- Elle a pris un biberon ses affaires sont dans le sac et elle va bien, elle aime bien Eylion.
- Hm... Eylion sembla préférer laisser la parole à Yunaia, du moins, pour le moment.
-<Ricane> je ne suis pas surpris oui, elle aime bien les figures paternelles < doux toujours> je te remercies Yu' t'es une cheffe, et je suis surpris mais ravi de vous revoir Eylion.
- Hm... C'est sûr que ça fait depuis... un moment...


Thay hausse un sourcil souriant en coin intrigué de voir yuna s'installe et avise le miqo'te, curieux mais à l'écoute.
Eylion jeta un oeil à Yunaia avant de revenir à Thay.
- Je, hm...J'ai remarqué que votre fille... a deux queues *amorça t'il, sans poursuivre*
-Ce n'est pas ma fille, ou pas encore <soufflant un rire> mais en effet, une anomalie de naissance sans doute.
- Et si... ce n'en était pas une? Ou, du moins, il est possible qu'il y ait quelque chose derrière cette...
- <étire un sourire en coin et soupire> Oui, son père avec qui j'avais une amitié et une communication par missive ou linkperle puisqu'il était hors des terres, à mentionné plus d'une fois sa fille comme étant "spécial" <il s'installe lourdement sur sa chaise marquant un temps il s'accoude et avise le miqo'te à nouveau mains jointes devant lui> vous voulez toute l'histoire telle que je l'a connais ?

- Hé bien... Je ne sais pas si vous le savez mais je suis Arcaniste... Mon travail, c'est justement d'enquêter sur ce genre de cas "spécial"... Et d'accorder mon aide, si je le peux.
-J'ignores jusqu'où porte vos compétences mais c'est bon à savoir merci <doux et courtois, bien qu'il tique un peu perplexe, glissant un regard sur yuna qui sourit et hausse les épaules. Elle hoche, comme pour signifier à thay que tout va bien.>

Thay expliquera alors la longue histoire de cette petite et de sa famille, prenant le temps de poser ses mots sous l’attention du miqo’te borgne.


- Soit c'est le Nunh qui la recherche, soit les hommes qui l'ont engagé qui l'ont trahi et souhaitent juste se faire de l'argent supplémentaire, soit il y a autre chose... Possible... Mais si votre ami a utilisé le terme "spécial", il devait savoir quelque chose. Ce que je peux vous proposer, c'est de l'analyser par le biais d'un sort... C'est sans danger, ni risque pour la petite.
-C'est ce que je cherches, à savoir, bien que pour l'instant je me concentre sur le fait de la chérir et de palier à son manque paternel, j'ai changé son nom et je dissimule toujours sa seconde queue dans sa tenue avant de sortir. <hausse un sourcil> et vous chercheriez quoi exactement ?
- Voir s'il y a une quelconque source magique vis à vis de la petite... Si elle a une malédiction, un sort sur elle, un don inné... Mon sort permet de détecter ce genre de cas de figure *Il tourna la tête vers Yunaia* Je l'avais utilisé pour détecter l'esprit qui te protège et ton don inné. Si tu te souviens.
- Je confirme que c'est indolore et sans danger Thay et ça pourrait être utile.
- Il ne modifie que ma vue en fait *dit-il en désignant son oeil*
-<Avise les deux à tour de rôle, son oreille tiquant de temps à autre puis avise la petite et soupire> Bien alors si vous pouvez faire ça quand elle dort, autant en profiter. <se déplaçant près du lit pour s'asseoir près d'elle.>
Yunaia laissera la place à Thay près de la petite.
Eylion hocha la tête avant de décrocher son grimoire, qui se trouvait accroché un peu en arrière par rapport à ses dague.


Eylion hocha la tête avant de décrocher son grimoire, qui se trouvait accroché un peu en arrière par rapport à ses dague. Il l'ouvrit, un sort mineur faisant virevolter les pages jusqu'à celle dont il avait besoin. Il se concentra alors, le livre rassemblant l'Ether dont il avait besoin, les lignes ésotériques s'illuminant pour déborder sur le bras du Mage. Il ferma l'œil pour le rouvrir, l'azur de celui-ci s'imprégnant de la Magie et des effets du sort invoqué alors que son bras était envahi par les lignes bleutées.

Yunaia étire un sourire en coin observant avec attention, une légère lueure dans le regard, sans doute dû au souvenir de leur rencontre dans cette infirmerie de l'Antique.

Eylion regarda l'enfant attentivement. Il prit plusieurs minutes d'observation, semblant regarder un peu autour d'elle comme s'il voyait des indications.

- ... Hm... Je vois... C'est... intéressant... Je pense que les deux queues sont bien une sorte... d'anomalie génétique même s'il est possible que ce soit aussi une conséquence indirecte de son don inné... Car elle en a bien un. Son potentiel est naissant mais bien plus développé que celui de Yunaia, bien plus développé qu'un adepte... A un jeune âge comme ça, c'est rare... C'est possible qu'elle soit en mesure d'influencer son environnement et plus précisément...L'Eau

-<Thay agite une oreille et dévi les yeux sur Eylion, haussant un sourcil.> Une mage d'eau vous voulez dire ?
- Coupez votre arrivée d'eau à la maison docteur...<pouffant doucement, amusée>

- *Il hocha la tête* Ce n'est pas entièrement sûr, mon sort peut repérer bien des détails mais il ne me dit pas tout... C'est un peu comme s'il m'affichait une "carte" remplie de symboles que je dois interprêter. Mais je crois reconnaître les... "symboles" de l'Eau, enfin, des détails qui me rappellent certains de mes patients ou situations. Mais oui, si elle a bien une telle affinité, attendez-vous à avoir, parfois, quelques "surprises" -<sourit en coin amusé par yu' puis attentif, il hoche pour Eylion, souriant à nouveau, caressant la jambe de la petite d'une main> Très bien merci, je dois m'attendre donc à des petits extra incontrôlé en grandissant c'est ça ?

- *Il hocha la tête* C'est pour ça qu'on invite souvent ceux qui ont un don inné à s'entraîner pour maîtriser ces capacités.
-< se redresse ensuite, reconnaissant et amical comme toujours il viendra tendre une main a Eylion> Merci, ça me soulage vraiment, j'ai pas...été capable de chercher ou de l'analysée moi-même j'en avais pas le coeur.

- *Il regarda la main tendue, un peu surpris. Puis, avec un brin de gêne, il la serra* Hrm, de rien... Ce n'est que... mon travail -<hoche souriant toujours et avise yuna> vous avez besoin d'autre chose ? je vais rentrer pour en parler a wiloh.
- Non moi ça va merci...je passais juste vous la déposer à la base <souriant en coin elle dévie le regard sur Eylion attendant sa réponse.>
Eylion jeta un oeil à Yunaia, incertain et indécis.


- Oh si finalement j'ai une question... <pivote vers thay qui retourne à son bureau.>
-Je t'écoutes ?
- Je... Hm... ... *Il s'interrompit quand elle mentionna avoir une question, lui jetant un oeil interrogateur*
- Attend ton tour <ricane taquine vers Eylion puis revient au doc'> J'ai eu une conversation intéressante et un peu bizarre avec un client l'autre jour et je m'interroge, ne te moques pas hein. <ricanant>
Thay sourit en coin et hoche l'écoutant attentif en s'installant.
- ...?
- Il était en plein dépression à se goinfrer de glace <soupire amusée et dépitée> il pense ne pas pouvoir avoir d'enfant, il n'y arrive pas avec sa femme alors du coup...je me suis demander s’il y avait un moyen de savoir ce genre de chose pour un homme ?
- *Il ne put s'empêcher de rougir de son côté, baissant la tête pour se cacher*
Yunaia Takami n'aime pas mentir c'est un fait, et c'est pour cette raison qu'elle fera des œillades à thay discrètement pour indiquer le miqo'te près d'elle, souriant un peu navrée l'air de dire "fait genre stp".


Entre les œillades et la tomate pivoine à côté, Thay percute rapidement mais habitué il reste impassible et souriant, hochant avant de répondre. -Un prélèvement de sperme permettrait d'en avoir le cœur net ouais, suffit de voir s’il est doté de spermatozoïde vivant, mort, présent ou absent, tu sais si c'est homme qui à une chose particulière qui ferait que c'est peut-être le cas ?
- Oh je ne le connais pratiquement pas...<dit-elle d'un sourire en coin hochant l'air faussement navrée> mais admettons qu'il soit spécial ouais, peu importe comment.
- ...*Il restait cramoisi de son côté. Silence de mort total pour sa part*
-<ricane> c'est difficile de savoir sans précision yu'.. mais tout être humain mâle à ses petits soldats actif ou non ça je le sais, je vois pas pourquoi il pourrait pas mettre une femme enceinte si tout fonctionne bien à ce niveau-là.

- D'acc ! merci j'ai plus de question je vais me contenter de...oh euh...pour le prélèvement ? <souffle un rire, pas gênée elle.> tu fais comment ?
Ceci n'arrangea pas l'état de l'Arcaniste... Si de la fumée pouvait sortir de ses oreilles, ce serait déjà fait.
-<rit> moi je ne fais rien du tout, j'analyse au microscope dans un premier temps s’il y a un truc qui cloche j’approfondis avec prise de sang ou analyse à l'Ether dans les parties génitales. Sinon c'est le patient qui...<amusé par Eylion il peine à se concentrer et fixe Yuna> qui doit se faire plaisir et remplir un petit bol, me l'apporter rapidement ensuite pour que je vérifie tout ça.

- ...
- Ooooh dit donc c'est super intéressant, tu vois je ne savais pas, je vais me coucher moins idiote <ricane> merci Thay ! si je crois le patient en question je te l'envoi hm ?

-<souffle un rire hochant> très bien, de rien, allez, filez je dois me préparer. Bonne soirée.
Le Miqo'te semblait fortement tenté de prendre ses jambes à son cou mais il se força à rester sur place.

- ça marche bonne soirée..<aidera Eylion en prenant ses bras derrière lui pour le faire pivoter et le pousser un peu vers la sortie, se retenant de rire.>

-<Après tout, s'il pouvait bien affronter un lycan fou furieux, il pouvait bien suivre une discussion comme ça...? Non? Hein, non?*> Bonne, hm, soirée...<Il se laissa donc emporter par la jeune femme, toujours aussi cramoisi>

Thay souffla un rire et soupire les suivant du regard avant de reposer ses prunelles paternelles et songeuses sur la petite encore assoupie. Il étire un sourire tendre.

- On a des choses à aller dire a wiwi toi et moi hm ?...
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:23


Le doc' est installé pour deux jours chez Wiloh a Lavandière, songeur quant à ce qu'il a découvert sur Lila, il patiente sur le retour de wiwi afin de pouvoir parler avec cette dernière, tout en bouquinant au coin du feu. La miqo'te s'étant rendu au mariage d'amis. Il se fera tard dans la nuit lorsqu'il rentrera de son travail, n'ayant pas pu accompagner sa belle, il tiendra le coup jusqu'à son retour, du moins jusqu' ce qu'un appel de sa linkperle se fasse entendre...

-* un appel entrant vers la perle de Thay* Allo ?
- <lp> euh…oui c'est bien moi, bonsoir ? <Intrigué, ne reconnaissant pas la voix.>
- Je m'appelle Rakan, Rakan Colfield. Je vous contact avec la perle de Wiloh, vous êtes la seule personne que j'ai pu contacter grâce à des renseignements qu'elle avait sur un papier. Elle est dans un grave état.
- <lp> Comment ça ? <La voix se faisant plus grondante et inquiète> bien ou êtes-vous ? <se déplace dans l'appartement et fouille des affaires gardant la linkperle allumée, déjà sur le point de passer la porte pour sortir.>
- Lavandière, dans le 10ème secteur, entre le comptoir de la Bouquetière et le sud-ouest. Je pense qu'elle a beaucoup trop bu. Elle est inconsciente.
- Bu ? <Surpris, un claquement de porte suivant> vous pouvez la déplacer ou la porter ? j'arrive avec le kit de soin mais si on peut se rejoindre en route on gagnerais du temps. <donnant le secteur ou vis wiloh> je suis plus très loin.
- Je vous retrouve où ?
- A l'embarcadère du secteur 12, ne prenez pas d'Ethérite c'est dangereux pour elle !
- C'est noté ! A tout de suite.
- <aucune réponse, il est visiblement essoufflé>


Rakan sort de la barque, reprenant Wiloh dans ses bras, la portant jusqu'au miqo'te qui les attend. C'thay patiente avec sa mallette de soin, il soupire soulagé en voyant qu'il s'agit d'un xaela costaud qui peu la porter aisément.

- Bonsoir.
- Bonsoir, merci Rakan...<il viendra rapidement prendre le pouls de la miqo'te à son cou, attentif et inquiet il garde son calme professionnel malgré tout.> Elle était consciente ou pas du tout durant votre temps avec elle ?

Wiloh respire de façon irrégulière, la peau froide et moite, les joues rouges et l'haleine alcoolisée, elle a de lourdes cernes sous les yeux.
- On peut la déposer dans un endroit plus confortable pour elle ? *la tenant toujours dans ses bras, vu qu'il est suffisamment costaud pour la porter* Non, elle ne donnait aucun signe de vie, même quand je l'ai croisée.
- Oui je m'assure qu'on puisse la déplacer jusqu'à l'appartement sans que j'ai à intervenir, je vais la stabiliser là-bas, suivez-moi. <Courtois d'un mince sourire néanmoins au vue de son état angoissé.>
- croisée ?
- Je tournais en rond dans le secteur jusqu'à ce que je tombe par hasard sur elle.
C'thay marche rapidement, à la limite du trottinement, le temps presse et ils ne peuvent pas prendre d'Ethérite pour gagner du temps.

- <Soupire> hm...il y avait une soirée ou quelque chose dans ce secteur ce soir ?
- Je ne l'ai pas reconnue tout de suite mais j'étais encore plus paniquée lorsque je me suis aperçu qu'il s'agissait de Wiloh. C'est une amie de ma sœur. Il ne me semble pas, je tournais un peu dans tous les secteurs comme depuis quelques jours. Peut-être un évènement familial. *hausse les épaules tout en marchant*
- Elle allait à un mariage ce soir, ils ont dû prolonger la chose dans une salle des fête dans le coin j'imagine. <ouvre la porte les laissant passer> le lit est au fond, vous pouvez la déposer, merci. C'thay ferme la porte derrière eux, sa malette en main toujours. Rakan la dépose donc sur le lit, venant ensuite reculer de quelques pas pour laisser le miqo'te l'examiner.

- Vous la connaissez ou c'est un pur hasard ? <d'un sourire courtois bien que faible toujours> quoi qu'il en soit merci pour votre aide, on a eu de la chance que vous trainiez dehors.
- Oui je la connais, c'est une amie de ma sœur, et j'ai eu l'occasion de l'avoir en équipière sur quelques affaires. Et de rien, c'est normal que je l'ai aidé, et herueusement que je passais pas là.
C'thay retire les bottes de la jeune femme, puis son veston, ouvrant sa chemise il laisse émaner une lueur bleutée de sa main qu'il repose sur son front pour mesurer à l'Ether sa température.
- Mais j'ai croisé deux individus avant de vous rejoindre, dont l'un qui semblait tout aussi alcoolisé. Je pense qu'ils se seraient arrêté si ce n'est pas moi qui l'aurai prise en charge.
- <hoche doucement, concentré malgré tout> oui hé bien un autre alcolisé aurait pas été utile je penses...<soufflant par les narines> je suis ravi que vous-...<tique> vous avez dit Coldfield ? vote soeur c'est Xayah ?
- Oui, Il y a besoin que je ramène quoique ce soit ? Une herbe, une potion ? *semblant visiblement ne pas du tout s'y connaitre*
- Non je suis médecin ça ira, j'ai tout ce qu'il faut ici je vis en parti chez elle j'ai apporté de quoi prévoir au besoin.
- vous pouvez faire couler un bain par contre s'il vous plait bien chaud.
-De suite !


C'thay déshabille la miqo'te sans pudeur, pas le temps de chipoter et par du principe que le xaela semble assez correct, si c'est un cofield pour rester discret et ne pas reluquer sa femme.
- Merci...<il se redressera ensuite la portant en princesse contre lui>

Rakan ouvre donc le robinet, laissant couler l'eau bien chaude comme demandée. C'thay dégage ses sandale hingashienne et entre dans le bain habillé avec la miqo'te contre lui, se glissant dans l'eau chaude qui coule et qui monte, il la gardera contre son torse en frottant son dos, usant de sa propre chaleur corporelle pour la réchauffer.

-ça devrait aller, j'userais de l'Ether ensuite pour la stabiliser et voir dans quel état est son esprit.
- D'accord, je vais donc vous laisser. Il tend sa perle pour synchroniser avec la sienne. Si vous avez besoin de me contacter en cas d'urgence, je suis disponible.
- Je vais analyser son degré d'alcool dans le sang...<dit-il un peu amer en grinçant des dents, il repose une main sur le ventre de la miqo'te au niveau de son foi, une lueur bleutée émanera à nouveau sous l'eau cette fois, allant voir l'état de son organe déjà fragile.> Merci Rakan, j'y manquerais pas. <doux et courtois> j'ai des contact de médecin également si je peux pas gérer. Encore merci à vous. - Pas de soucis. Bon courage, je compte sur vous pour la remettre sur pied ! *les laissant, se dirigeant vers la sortie de l'appartement*

C'thay adossé contre le bassin, il la garde allongé contre lui et appuie sa tête sur le bord, l'Ether venant créer un baume autour de son foi pour le soulager, il ne s'épuisera pas pour autant il peut pas se le permettre mais restera ainsi concentré pour la stabilisée au mieux.

Une fois stabilisée, il viendra la sécher, lui mettre son pyjama et l’allongera sur le lit, installé près d’elle pour la nuit, il viendra purger son sang de l’alcool, alternant soin et repos pour qu’elle récupère au mieux espérant qu’elle se réveillera au petit matin, non sans une gueule de bois mais au moins en meilleure état.


Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:23


Thay se sera levé très tôt avant son réveil pour aller chercher des viennoiseries à la boulangerie du coin, préparant ensuite le café il est à la cuisine et tente de ne pas faire trop de bruit, il a bien évidement vérifier les constantes de la demoiselle, rassuré de se dire qu'elle est techniquement, sensée se réveillée sous peu.

Wiloh ne tardera pas à se réveiller, la bouche pâteuse, elle plisse le regard autour d'elle, assise dans son lit.

- Comment je suis arrivée là moi... ? Je me souviens de rien... < se frottant le visage, les cheveux, les oreilles, et renifle l'air en sentant le parfum de la nourriture.>

- Bonjour chérie...<depuis la cuisine, doux bien que sa voix en soit légèrement rauque et fatiguée> Tu étais ivre morte au sol dans Lavandière, Rakan t'as trouvée, par chance, sinon tu ne serais plus là. Tu étais en hypothermie, à la limite du coma éthylique.

- Owh... Euh... Désolée...<Rougit honteusement, se levant doucement, pas encore très à l'aise sur ses jambes, et marche jusqu'à la cuisine, regardant Thay, un peu inquiète, les oreilles basses.>

-<Le doc' ne se retourne pas, oreilles hérissés, il finit de préparer le café et le panier de viennoiseries.> Tu me racontes ? il s'est passé quelque chose ?

- Euh... Les mariés ont voulu faire un concours d'alcool, mais je suis partie avant... <Elle baisse les yeux, appuyée contre un poteau.>

-Un concours que tu n'as pas fait, mais tu étais ivre morte quand même ? <doux mais intrigué> tu étais sous médicaments wiwi, tu sais que c'est dangereux, mais, t'as pas dû boire qu'un verre ou deux pour être dans cet état, si ? <Passant un regard sur elle par-dessus son épaule.>


- Si, je l'ai fait ce concours justement... <Elle ne le regarde pas, les yeux rivés sur ses pieds>

-Pourquoi ? c'était important pour toi de le faire ? de mettre ta vie en danger ? <calme toujours bien qu'il soit visiblement déçu, inquiet et blessé.>

- Non, ce n’était pas important... C'est juste ma faute... <Elle garde sa position, n'osant pas bouger, regrettant et l'air inquiète.>


-Hm...Je t'ai fait ton petit déjeuner, tu as de la tisane, tes médicaments mais tu devrais attendre ce soir avant de les reprendre, j'ai dû sauver ton foi encore une fois. <soupire sans la regarder non plus, la gorge noué, allant chercher ses affaires> tu devrais te reposer, je passerais te voir demain. Ce soir j'ai rendez-vous avec Naya est un groupe de personne qui vont nous aider pour le cas de la grotte, je te tiendrais au courant.

- D'accord... <Elle se déplaça dans sa chambre pour aller s'habiller silencieusement>


-Bonne journée, appel-moi au besoin, j'ai un cours à donner je ne peux pas rester. <Allant vers la porte il s'arrête et soupire> On est deux Wiloh, trois même, t'es plus toute seule, c'est égoïste de jouer avec ta vie, et j'ai du mal à digérer ça, il va me falloir du temps pour te pardonner. <doux mais sincère comme toujours> Je t'aime, à demain. <Ouvrant la porte et quittant le lieu.>

...
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:25


J'xynia rentre dans le cabinet, allant se mettre dans la salle d'attente.

[La porte du cabinet est ouverte, thay devant son bureau à terminer de trier quelques papiers, il semble préoccupé, un peu tendu les oreilles mi- basses.]

- Tu peux entrer Xynia <un peu plus fort, l'ayant entendue passée dans la salle d'attente.>
- Bonjour ! Tout va bien ? *Sourit*
- Bonjour, tu vas bien ? hey...jolie tenue d'étudiante en médecine, bien joué. <D’un sourire s'étirant, il est sincère mais faible.>
- Pour l'instant ici tout va bien oui, la première patiente et son petit frère ne vont pas tarder à arriver.
- Merci, j'mis du temps à trouver l'tenue idéal ! Mais l'plus important c'que ça ne soit pas gênant et réconfortant ! *Amusée* Bien ! On doit préparer d'trucs ?
- Exact, tu as fait un bon choix. <sourit doucement> rien de spécial, installe toi, je vais t'expliquer un peu le dossier avant qu'ils arrivent. Alors il s'agit d'un petit garçon miqo'te de trois ans, la première fois qu'il est venu, il avait un petit rhume, mal à la gorge, aucune fièvre mais souvent fatigué et grincheux. Tu penserais à quoi ? et tu ferais quoi pour le soulager ?


- J'proposerais une infusion à base d'gingembre, d'thyms, d'miel et de citrons. Il a l'nez qui coule beaucoup ? Pour l'fatigue et son coté grincheux, j'demanderais à l'sœur d'faire boire beaucoup son petit frère. C'est souvent un signe qu'on a soif.
- D'l'eau bien sûr ! *Sourit*
- C'est très bien, en effet, et c'est ce que j'ai fait, mais j'ai ajouté de lui faire boire des choses fraîches pour calmer la douleur à sa gorge, surtout pas du chaud, pareil pour la nourriture, des choses liquides ou purée, facile à avaler. Et le nez qui coule oui, tu calmerais ça avec quoi ?

- Avec d'bain pour l'nez à base d'eau légèrement salé. Ou avec un peu d'menthe dedans.
- Parfait, t'as de bonne base à ce que je vois, hé bien il est parti avec ces prescriptions mais sa sœur à rappeler, son état s'est empirer et c'est ce qu'on va voir sous peu.

[La clochette retenti alors dans la salle d'attente.]
- tout de suite en fait. <Ricane> tu es prête ?
- Bonjour vous deux...<d'un sourire pour la jeune fille et son petit frère, qu'elle tient tendrement dans les bras, ce dernier se suçotant le pouce, il fera un petit sourire et un coucou de la main.> venez entrez, vous connaissez déjà, je vous laisse vous installer sur le lit médical.

- Je vous présente Demoiselle Xynia, étudiante en médecine auprès de moi.
J'xynia incline la tête souriante vers les deux.
- Enchantée ! *Sourit*

[La jeune femme d'environ 17 ans, sourit vers la miqo'te, bien que la mine inquiète, le petit bonhomme fait un coucou kawaii de la main aussi.]

C'thay s'installe à son bureau, laissant la jeune fille et son frère aller sur le lit, il récupère le dossier.
- Bien nous vous écoutons Mademoiselle, son état ne s'est pas amélioré ?

J'xynia reste à proximité pour aider au besoin. Détaillant le petit.


[« Hé bien le rhume va un peu mieux mais il tousse, et il mange presque plus, même les choses légères, il a eu un peu de fièvre aussi."]

- <hoche d'un sourire navré et avise xynia, lui souriant> Qu'est-ce que tu vérifierais en premier là tout de suite ? J'xynia écoute affichant une mine attentive, les oreilles dressées.
- L'gorge de l'enfant et aussi voir si c'pas enflés au niveau des boules de la gorge. *Vers Thay, sourit bien que sérieuse*
- Les glandes ou ganglions oui en effet, mais tu peux commencer par vérifier sa température aussi. Je te laisse faire. <Il désigne les accessoires et autre médical se trouvant à proximité du lit>

[La jeune femme les observes tout deux d'un sourire confiante, pas gênée que ce soit la miqo'te qui fasse le travail, le petit toussote, une toux sèche pour l'instant.] [Un thermomètre pour la bouche est présent dans le matériel.]

J'xynia prend le thermomètre. S'approchant ensuite des deux jeunes Miqo'te. Elle aura pris le temps de le nettoyer et sourit vers le petit Miqo'te, prend une voix douce.

-J'vais te mettre ça dans la bouche, t'aime bien quoi comme gout de glace ? *Douce, s'adressant au plus petit*

[Fraise <dit-il d'une petite voix, des étoiles dans les yeux à la mention de la glace. Il ouvre doucement la bouche habitué et docile, elle a de la chance il est pas chiant.]

C'thay reste attentif et confiant souriant en coin.
- Moi aussi j'adore ! C'tombe bien, j'suis sûr que t'en aura le droit au vue de comment t'es sage. *Dépose le thermomètre dans la bouche, attendant quelques secondes. *

[La température est élevée mais rien d'alarmant pour autant, ça démontre simplement une infection.]
[Le petit hoche lui souriant gardant la bouche fermée jusqu'à ce qu'elle le retire.]

- <sourit doucement attendant le verdict de la miqo'te.>
- 38.5, c'pas alarmant mais une glace ne fera pas baisser la fièvre. *Moue* On peut regarder sa gorge ?
- Je t'en pries vas-y oui, et en effet la glace va le soulager et le consoler surtout. Et oui il en aura une en partant <souriant en coin tendrement vers le petit bonhomme.>


- Aller, faut que tu ouvres grand l'bouche comme ci qu'tu voulais rugir comme un Coeurl.
- <s'avance un peu vers le matériel et viendra tendre à la miqo'te un petit bâton plat pour l'aider à pousser la langue et regarder le fond quand le petit le fera> ce sera plus facile avec ça.

[Le gamin ouvrira grand la bouche comme demander, là encore il semble avoir l'habitude.]
- Merci ! *Sourit. Plaçant le bâton dans la bouche du petit une fois ouverte. Examinant celle-ci plissant les yeux. *
[La bouche est enflammée et des bactéries blanches présentes.]

J'xynia recule le bâton, le cassant pour le jeter ensuite dans la poubelle. Elle vient poser ses doigts doucement sur les ganglions.
- Ça t'fais mal ? *Douce pour le petit*
[Couine un peu et hoche, ce n’est pas confortable oui.]
[La jeune fille hochant aussi" oui il a peur d'avaler ses repas, il mange très peu."]
- Bien, merci ! T'es très courageux. *Vers Thay*ça à l'air d'être une anguille blanche, c'quand l'gorge est irrité et qu'une bactérie s'balade.

- Je t’écoutes...<sourit doucement, satisfait jusque-là puis cille et souffle un rire> Angine oui tout à fait, bon diagnostic, et pour soigner, tu préconises quoi ?

- J'ai entendu dire que l'résine de bourgeons produit par les abeilles c'est efficace. Suffit d'le mâcher.
- Intéressant, je n’ai pas ça en stock j'utilise autre chose mais si tu peux m'en trouver je ne suis pas contre. On va tenter un remède naturel anti bactérienne pour commencer. <D’un sourire y compris pour les enfants> et un paquet de bonbon au miel. Continuez les repas légers, et frais, il peut manger des glaces évidemment ça le soulagera et pour la fièvre. <Revient à xynia> quelle plante tu proposes ?

- Du Thym. *Sourit*
- C'est un bon choix pour sa petite toux, surtout, pour la gorge, gingembre et réglisse en tisane, je vais vous donner également une huile essentielle à appliquer sur la gorge, vous pouvez le faire gargariser s’il veut s'amuser avec un sirop à base de plante que je vais vous donner également. <Pour la patiente> Je vais également vous fournir un peu d'argile qu'il faudra chauffer cette fois et lui déposer sur la gorge, pas trop chaude, ça va calmer également. <Allant noter dans le dossier>

- J'ai une petite vieille qui m'avais dit que mettre d'la pomme d'terre en pate sur l'gorge c'était bon aussi. Mais après t'dois être bien appétissant. *Amusée*
- <ricane> Hé bien dès que l'argile donné est terminée, mademoiselle, tentez la méthode de mon assistante <lui souriant> pourquoi pas on ne risque rien à essayer, merci Xynia.
- Viens suis moi je te montre ou ce trouve les médicaments déjà prêt.


[Les enfants hochent souriant en écoutant tout attentivement, la jeune fille se lèvera avec le petit dans les bras et patiente vers le rideau proche de la sortie.]

- Alors ici tu as les fioles, remèdes et autre, tout est écrit, ce sont essentiellement des remèdes naturels sans chimie, lorsque je dois faire quelque chose de plus spécifique pour un patient je ne garde pas le traitement, vue que je l'ajuste à chaque cas.
J'xynia attrape son petit carnet de sa besace et dessine la commode et un petit signe correspondant. Attentive.

C'thay récupère alors un paquet d'argile, un petit sac pour y glisser le tout, l'huiles essentiel, le paquet de bonbons au miel, le sirop pour la petite toux et les tisanes contre la fièvre et les maux de gorge.

- <tend le petit sac a xynia souriant> à toi de leur donner avec les indications. On a terminé pour aujourd'hui.

[La jeune femme récupère le tout leur souriant, le petit bonhomme sourit aussi ravi en voyant le paquet de bonbon. "Merci bien docteur et mademoiselle infirmière, je suis rassurée, une bonne journée"]

- Prenez deux glace au choix en bas, à mes frais, je préviendrais Mindy. <D’un clin d'œil pour les deux> bonne journée à vous et rappelez-moi si ça ne passe pas.

[Oui docteur, merci encore. <Souriante ravie à l'idée de la glace> Au revoir.]
-Bonne journée à vous deux. Et savoure bien ta glace petit courageux. *Clin d'œil*
[Hocheront avant de sortir tout content, quittant le cabinet.]


- Bien, alors ce premier patient ? comment tu te sens ? <Amusé retournant à ses papiers.>
- C'était facile, et l'enfant tout docile. Il est habitué à faire c'genre de visite ?
- Hé bien disons qu'il est surtout raplapla le pauvre mais oui il est déjà venu plusieurs fois depuis qu'il est petit, il a une santé fragile, et pas tous les enfants sont difficiles tu sais.

- Tu t'en est bien tiré, je suis fier de toi, tu as des questions ? <Doux d'un mince sourire filant, le doc' une fois les patients partis, semble à nouveau un peu plus éteins et songeur, pas le moral sans doute, bien qu'il garde contenance.>
- Et bien à quand l'prochaine visite ? *Sourit*
- <souffle un rire> j'ai des cas plus privé et compliqué en ce moment, je vais voir les dossiers les plus simple et je t'appel.

- J'voulais surtout t'remercier d'me faire confiance et d'me permettre de t'aider. *Sourit*
- Je t'en pries, c'est moi qui te remercies aussi pour ton aide, compétente en plus. <d'un doux sourire, sincère toujours> hésite pas si tu as des cas ou autre que tu veux qu'on puisse voir ensemble, ou des questions. Est-ce que tu voudrais des exercices écrit à domicile, comme des questionnaires avec des situations ou des cas, comme un devoir à faire avant la prochaine fois pour t'occuper ?

- Oui j'veux bien. *Sourit* D'cette façon j'perds pas l'main.
- Alors je te ferais un questionnaire sur l'Angine blanche, histoire de voir ce que tu as retenu et ce que tu peux apprendre de plus. Je vais te fournir mes livres médicaux aussi, ou bien sinon tu as une grande bibliothèque a La Coupe, tu la connais ?

- Ah non ? Elle s'trouve où ?
- Je vais t'y emmener ça me fera prendre l'air et j'irais nager un peu ensuite, donne-moi deux minutes pour me changer. - C'vrai que t'as une mine pensive.
K’enaya entre dans le cabinet et la salle d'attente.
- En route, tu peux prendre l'Ethérite ?
- Et ouais j'ai des petits soucis personnels désolé, tant que ça ne se voit pas quand on bosse ...<soupire d'un mince sourire.>
C'thay tiendra les portes à chaque fois, naturellement et instinctivement galant.
- Naya ? <Hausse un sourcil>


La fourbe blondinette n'était venue que pour faire l'entremetteuse, informant Thay que Wiloh était en bas et s'apprêtait à monter pour discuter et qu'il devrait l'écouter.

Quoi qu'il en soit, après un petit échange des deux, Thay écouta, bien évidemment sa demoiselle, s'installant avec elle dans le cabinet.



Wiloh entre donc, tête basse, joues rouges de honte, les oreilles collées à son crâne.
- Je t'écoutes, j'ai qu'une petite demie heure devant moi par contre.
- Je m'excuse...Je voulais pas te blesser...
- Je m'en doutes oui que tu ne voulais pas, ce que je ne comprends pas c'est, pourquoi ? qu'est-ce qui t'ai passé par la tête chérie ?
- Et pas te déranger non plus comme maintenant... *Se frotte le bras nerveusement* C'thay souffle par les narines et coupe sa linkperle, il l'éteint.
- Je ne sais pas, je suis un peu sur les nerfs en ce moment, et j'avais besoin d'un petit remontant...
- Tu ne me déranges pas, tu es ici chez toi aussi <doux et sincère malgré tout.>

- *Se pince les lèvres entre elles, frottant son bras continuellement, n'osant pas le regarder, juste la tête basse*
- Un remontant ? dans l'alcool ? alors que tu m'as moi, Lila, tes chocobo, un métier qui te plait...fuir dans l'alcool avec ton foi et sous médicaments c'est ça un remontant ? <doux toujours, soupirant> je ne comprends pas ce qui ne vas pas wiloh. Est-ce que je fais un truc de travers ? tu n'es pas heureuse finalement ?

- J-Je sais pas...*Ferme les yeux pour retenir des larmes, nerveuse* Je ne veux pas te causer plus de tort...
- Bien, dans ce cas peut être que tu devrais revenir me voir quand tu sauras ce que tu veux, ce que tu as besoin que je fasse ou que tu te décideras à me dire ce qui cloche. <soupire doucement.>plus de tort ? En règle général wiloh on est heureux non ? j'ai raté un truc ? c'est à cause de Lila chez nous ? si c'est ça je peux m'arranger autrement.

- Y'a un peu de ça, j'essaie de faire des efforts, promis...J'ai juste peur... J'essaie... Je deviens folle.
- Bien alors si ça te pèse au point de finir ivre, je vais m'arranger et la confier quelque part d'ici quelques jours, je trouverais quelqu'un pour prendre le relais le temps que je fasse d'autres démarches.
- Ce n’est pas elle le soucis…C'est moi...
- Oui j'vais compris, mais elle l'engendre non ?


-non… je n’ai pas l'impression d'être bien pour toi...
- <hausse un sourcil et dresse l'oreille> c'est vrai que j'ai l'air très malheureux moi aussi, ce n’est pas parce qu'on a une déception, un accrochage un désaccord qu'on est pas fait l'un pour l'autre chérie, c'est des choses qui arrivent, je vais ni te quitter ni partir pour cette soirée merdique que t'as passée, je suis surtout inquiet, déçu oui mais je veux comprendre ce qui ne va pas pour que tu sois arrivée à faire une telle chose. Ce qui te rend dans cet état c'est le fait de penser que tu n'es pas faite pour moi ? <Soupire doucement et s'avance venant l'attirer contre lui dans ses bras.>

- En grande partie oui... Tu es celui qui écoute et je devrais être celle qui me confie dans cette situation... Mais c'est quelque chose que j'ai beaucoup de mal à faire... On m'a appris à enfermer tout au fond de moi afin de ne pas nuire aux autres, mais c'est plus difficile que lorsque j'étais à la Tribu encore... *Oreilles basses, se laisse aller contre lui* Toi le civilisé, moi la sauvageonne, en plus de ça, je deviens complètement paranoïaque, je me sens observée et suivie partout, j'ai même cru voir quelqu'un m'observer tomber hier...

- On a le temps pour ça, tu trouves que je te mets la pression ? je suis toujours là en cas de besoin, à t'écouter justement ou à patienter que tu le fasses, mais de là à dire que tu n’es pas faite pour moi, parce que tu refuses de me parler c'est ridicule. C'est certain que du coup sans savoir je ne peux pas t'aider, c'est frustrant pour moi mais je comprends que tu aies été conditionnée comme ça. Tu as se ressenti depuis combien de temps ?

- Je sais plus, c'est très fréquent depuis plusieurs semaines...
- Je te rappel que certains cherchent Lila wiloh et que ton mentor sait que tu es en vie, tu n’es peut-être pas parano <soupire> tu aurais dû me le dire avant.
- Je veux pas te rendre malheureux parce que je ne te parle pas, je veux faire des efforts et je m'énerve moi-même à ne pas y arriver...Quand je dis parano, c'est parce que j'ai l'impression que ça me suit même jusqu'ici... *Se blottit contre lui, oreilles basses*
- Les efforts sont là, je les vois malgré tout chérie, la preuve tu fini par m'en parler là, ce n’est pas trop tard, on peut faire le nécessaire <soupire inquiet, caressant sa joue> il faut en parler à quelqu'un, trouver une astuce pour voir si t'es suivie ou non.
- <tique et regarde autour> tu veux dire comme si c'était une entité invisible ? C'thay la gardera contre lui pour la rassurée.
- Non, enfin, je sais pas trop, je te dis, je deviens folle... *Pose son front contre lui*
- hm..<soupire doucement rendant le câlin de son front contre front> ce soir tu viens avec moi au QG de la brigade rouge, si un truc te suis, une entité ils vont le savoir, le voir, je crois que même leur maison à une magie certaine pouvant détecter d'après Yunaia, déjà on saura si c'est ça ou non.
- Je veux essayer de vivre avec toi, et même Lila, je crois que je m'y suis attachée mais j'ai toujours cette pointe qui me fait mal...D'accord...
- ça c'est normal wiloh ça fait partie de ta vie de ton passé, t'as le droit d'en souffrir parfois, mais il faut en parler, trouver quelque chose qui te calme, autre que l'alcool. <souriant en coin dépité>


- J'avoue que je suis pas très douée pour me calmer... *Souffle un rire*
- non c'est certain, et pourtant je pourrais y arriver moi, câlin, sexe, jeux, sorties <souriant en coin coquinement> il suffit que tu m'en parles ou que tu demandes. Si tu n'arrives pas à parler quand tu vas mal, on peut faire autre chose mais pas l'alcool <soupire> hm ?

- Mais tu es assez occupé dernièrement avec ton travail, tes recherches... *L'air inquiète*D'accord, je vais éviter l'alcool...
- Hé bien je vais me désoccuper dans ce cas, si c'est ce qui te pèse, je vais changer un peu mon planning d'accord ? Il suffisait de le dire chérie, si tu veux que je sois plus présente.
- Mais le truc c'est que je ne veux pas m'imposer, être lourde et collante... *Fait une petite moue*

- J'aime quand tu es collante <ricane> j'ai mes patients et je n’ai pas toujours le choix mais pour mes recherches je peux lever le pied, tu es ma compagne wiloh, tu es une priorité dans ma vie, tu n'es pas lourde et tu as le droit de t'imposer, je t'ai même demandé de le faire si tu voyais que j'étais trop accaparé, je me connais j'ai tendance à me plonger de trop, j'ai été longtemps seul. Bon j'annule le reste de ma journée hm ? on reste tous les deux, à faire ce que tu as envie ou tu as envie et ce soir on ira a Uldah un peu plus tôt en vol, on profitera un peu de la piscine avant d'aller au QG, ça te va ?

- T'es vraiment le meilleur... *Sourit doucement et vient embrasser son front*
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:25


- Je suis là chérie j'ai garé le chocobo plus loin.
- Pas de soucis. Garer, c'est quoi ce terme...*Ricane*
- Déjà du monde sur place ? tu as croisé quelqu'un ?
- Naya et une autre femme avec une coupe de cheveux flippante.
- Je ne sais pas j'ai inventer d'où ma tronche de petit con qui a suivi. <Amusé prenant sa main en douceur, il inspire> aller on va toquer. <Pas super emballé cela dit.>
- Ah surement Aether, elle nous aidera en mission normalement.


Ils montèrent après les présentations, pour s’installer dans la grande salle, croisant le regard d’Eylion déjà installé, visiblement crevé de sa journée.

La réunion s’entamera avec plusieurs échanges, débriefe et explication de Naya. Puis…



Aether revient, avec un drôle de masque sur le visage.
- Cette chose ressemble davantage à une créature sortie d'un cauchemar qu'à une bête connue, si elle est bien liée à des songes, on peut supposer qu'elle a des propriétés magiques.
- ... Qu'en disent les ouvrages que vous avez consulté?
- Je vous l'accorde, cette créature est vraiment hideuse ♪
Aether regarde Wolkan un instant, avant de porter son regard ailleurs.
- Continuez je vous prie ♪
Wolkan avise le masque, et semble se méfier suite à ce constat.
- Ne faites pas attention à la ravissante créature que je suis ♪
- Peut-être n'est ce qu'un rêve...mais si ce n'est pas le cas ça risque de poser problème...C'est une créature Nocturne ne sortant qu'a la tombé de la nuit... elle attire ses proies à l'aide de lumière qu'elle émet à l'extrémité de sa queue.
Eylion Genn regarda Aether, perplexe à son propos
- ... C'est... quoi ce masque?
Aether poursuit son inspection, scrutant Enaya un petit moment... mais elle détourna le regard.
- *Naya observe la jeune femme*
- Un petit joujou qui devrait te plaire, tu veux essayer ?
- ... Qu'est-ce que c'est?
C'thay soupire déjà et prend doucement la main de wiloh en avisant Aether, visiblement il s'attend à quelque chose, lui.
- *La curiosité du Miqo'te venait d'être éveillée à voir son air* Aether regarde Thay et Robyne, se focalisant bien vite sur un des deux.
- *vire au cramoisie s'imaginant tout un tas de choses du coup*
Aether aura son regard qui ira... juste à côté de Robyne en fait.
-...poursuivez...
- ... J'ai posé une question *maugréa l'Arcaniste*
Wiloh agite une oreille, puis regarde Eylion, déjà agacée par lui.
-Naya tu avais parlé du fait que ces créatures se développent très vite n'est-ce pas ?

Et la réunion poursuivra son cours jusqu’à ce qu’Eylion souhaita ausculter Thay, afin de voir de quoi il en retourne au sujet de se « visions » ou songes.



Eylion regarda ensuite les alentours, à la recherche de quelque chose C'thay ne voit rien il patiente laissant faire en réprimant même un bâillement.

Eylion finit par refermer son grimoire, mettant fin au sort après un long moment de "lecture"
- Hm... Je vois
C'thay ouvre un œil sur l'arcaniste.

-Il n'y a effectivement rien de particulier de votre côté mais je peux établir une hypothèse... Vous êtes bien élémentaliste ?
- comment ça ? <perplexe et surpris surtout.> C'est bien ça oui.
- Hé bien... En tant qu'élémentariste, vous êtes lié à la Nature... Ce qui est l'antithèse, en quelque sorte du Néant... J'ai déjà entendu parler que les élémentaristes peuvent sentir quand des créatures de la sorte heurtent la Nature.
- En effet, mais de là à.…le rêver ? <Haussant un sourcil> hm..<hoche, intrigué> vous pensez que je devrais aller me renseigner à la guilde ou ne rien dire ?
- C'est peut-être votre don qui se développe dans une direction particulière... Vous pourriez en parler à la guilde éventuellement mais... Bon, pour ma part, je n'ai jamais eu confiance dans les institutions. Mais vous avez clairement une connexion... Si vous vous sentez mal au réveil, c'est que quelque chose vous affecte à travers ce lien avec la Nature.
- <hoche, songeur> Très bien, je vais noter tout ça, je vous remercie, je suis rassuré de n'avoir rien d'étrange autre qui me colle à la peau par contre...<s'avance un peu vers Eylion, pour parler bassement.>
- Hm?
- Wiloh est suivie par quelque chose, son impression reste même en lieu sur à l'intérieur, j'ai pensé à une entité du coup, mais on en sait rien et je me suis dit qu'ici on en saurait plus, si cette chose la suit vraiment partout.
-Ou sont-ils passés justement ?
- Je sais pas en bas je crois...<soupire> je vous suis, je vais me perdre sinon.
- Hé merde...


Les deux miqo’te prendront alors les escaliers pour rejoindre le groupe au sous-sol.
Eylion débarqua, cherchant à voir ce qui se passait Wiloh fronce les sourcils face à Aether.

- Erh...
- pourquoi ma miqo'te est sur ce cercle ? c'est quoi au juste ?
- Si vous saviez, c'est le ba-zar...
- Moi-même je sais pas trop Thay...
- le bazar ?
- Nanaya, pourriez-vous quittez le cercle ?
- Il se passe quoi...? *fit-il, perplexe* ... Et je ne suis pas docteur
- <soupire> navré, à vrai dire on s'y attendait, j'espérais que ce soit le cas.
- Hein...? *Semble un peu embarrassée, ne comprenant rien*
- Nanaya ? *pouffe de rire*


- MIA, analyse !
[MIA : AnOmAlIE dEtEcTéE]
- ...j'ai envie de dire que vous avez un parasite...
- Un parasite ?
- Hum détend toi Thay *douce posant une main sur son épaule s’il l'a laissé faire*
- Un danger et une anomalie, c'est quoi ce... bordel
- Enfin, pour le moment ♪
- C'est quoi une sorte d'entité ? quelque chose dans son corps ? dans son organisme ? je suis médecin, à l'Ether je l'aurais vu quand même...
- ça ressemble à une entité, en effet, on un truc du genre. Et peut-être qu'Elichou pourra nous en dire plus !
- Génial.... Eylion dégaina son grimoire, grommelant
- tu vois on a bien fait de tenter le coup <sourit doucement se voulant rassurant> ils s'y connaissent ici, ça va aller mais tu vas être gentille avec le miqo'te hm ?
- Nah, toi, tu ne me touche pas. Gentille, erh, ça me fait grincer des dents ce mot...
Eylion refit le même sort que celui qu'il avait utilisé avec Thay, son œil azur redevenant luminescent.
- Wiloh ! <gronde, les oreilles hérissées pour le coup> rien à foutre, t'as un truc qui va pas tu le laisse faire !
Wiloh pousse un soupir.
- Allez-y Eylion <courtois pour le miqo'te souriant légèrement, reconnaissant, lui.>
- Nayaaaaa, m'abandonne paaaaas.
- Je reviens *amusée* Tu es entre bonne main Wiloh *souriant* mais si tu veux que je reste pas de soucis.
C'thay soupire dépité en avisant naya "amusée" lui il ne plaisante pas et il y a rien d'amusant en soit, il garde une main dans le dos de la miqo'te attentif à l'analyse d'Eylion.
- Mmh... *Petite moue, elle est encore moins rassurée, déjà qu'elle se sentait parano...*Ou presque... *Fusille Eylion du regard*
- <grommelle doucement roulant des yeux> ça va hein ça ne fait pas mal, et elle est pas en train d'accouchée Naya. Eylion resta silencieux, concentré, ignorant toujours la Miqo'te hormis pour son sort d'analyse.
- *suit le regard fusillant de wiloh vers Elylion* je peux rien dire je le connais pas le ténébreux…mais bon si il est avec Yuna c'est que c'est un bon gars. *douce* Tsss ma copine a besoin de soutiens alors je reste.
- <étire un sourire en coin à la remarque de naya pour le coup, agitant une oreille.> j'ai pas dit que tu devais partir non plus.


Eylion eut un air surpris
- Oh merde...
- Merci là je suis rassuré..oh merde quoi ?
-*ses oreilles se plaquent légèrement sur sa chevelure d'or observant le matou*
- ... Il y a bien quelque chose... J'ai cru entendre le terme parasite mais oui, on dirait que c'est le cas... Quelque chose qui semble... dévorer l'Ether de... la compagne de Thay *Oui, il est très têtu quand il s'y met*
- C'est censé être un "oh merde, tout va bien", ou "oh merde putain" ?
- un dévoreur d'Ether ? super, genre...elle a ça depuis toujours ? c'est pour ça qu'elle est malade en voyage Ethéré ou c'est récent ? chérie ?
- Si elle est malade en voyage éthéré, ça n'a rien d'étonnant.
- J'en sais rien moi, je suis nulle en magie depuis toujours...
- Ca dépend où elle a chopé ça.
- Bon c'est pas ce qu'on cherchait..<soupire> il y a rien qui l'a suit ? à part ça je veux dire, aucune entité ou autre ?Et ça se retire ce ...parasite ?
- Depuis quand ont commencé les malaises vis à vis de l'utilisation des Ethérites?

L’interrogatoire se poursuit, wiloh finissant par admettre et raconte des bribes de son passé, mal à l’aise, elle finira par ne pas trop en dire, laissant Eylion et Thay seul au sous-sol avec encore leur interrogations et déductions quant à son cas.

- Pour la petite explication, Thay... Ces choses peuvent être exorcisées oui... Mais tout dépend après si la Vie de votre compagne en dépend...Je ne veux pas faire d'exorcisme à l'aveugle si c'est pour qu'on se retrouve avec votre compagne sans vie au final
- <hoche pour Eylion appréciant les clarifications et soupire> Un transfère ? ça pourrait être cette personne morte qui s'est collée à elle par exemple ?
- Tout est possible à ce stade, c'est pour ça que le moindre détail compte.
- C'étais un proche ? quelqu'un de la tribue peut être ? <doux pour wiloh.>
- Hrm, bon, écoutez... Visiblement, les choses sont un peu rudes pour elle et l'endroit n'est pas franchement approprié pour en parler
- Je l'ai dis dès le départ ça...
- Ce que je peux proposer, c'est de passer à votre cabinet quand elle aura eu le Temps d'y réfléchir.
- ça me convient mais c'est elle qui décides.
- Je ne pouvais pas le savoir *maugréa t'il* Je ne fais que mon travail et comme vous êtes tenu au secret professionnel, je suis tenu au mien.
- On n’est pas venu là pour ça ce soir, navré, mais elle se sent suivie depuis quelques semaines, on voulait s'assurer que c'était pas une entité.

Le couple finira par quitter les lieux fatigués, et intrigués. Retournant à l’appartement de Wiloh à Lavandière.


C'thay se mettra à la cuisine rapidement après avoir posé ses affaires sur le lit.
- Au fait Thay...J'ai préparé une surprise pour toi, et M'yia...Enfin je veux dire Lila... *Rougissant de timidité*

Wiloh va déposer son arc et retirer son poncho mouillé, en débardeur en dessous.
- Ah ? <Hausse un sourcil> Wiloh lui prend doucement sa main, l'incitant à le suivre d'un petit sourire.
- Oh !! je l'avais pas remarqué...<souffle un rire dressant les oreilles en voyant le petit lit>
- C'est pour elle.

- Il est super c'est...fin' je suis très touché wiloh, surpris mais touché. <doux remontant une main pour caresser sa joue> elle va l'adorer, et on sera tranquille aussi quand on dort ici, c'est une bonne chose.
- Je voulais te prouver que j'étais prête à faire des efforts et je me suis dit que ce serait tout bénef' comme ça...
- <souffle un rire baissant les oreilles, il soupire, clairement de soulagement et ému le doc' oui oui. Il viendra chercher ses lèvres des siennes dans un doux baiser chaste, amoureux et délicat.>

Wiloh viendra glisser ses mains sur ses joues pour garder ce contact amoureux entre leurs lèvres, rassurée et ravie que cela lui plaise.


C'thay sourit en coin sans les détacher et repose ses mais sur ses hanches, l'attirant un peu plus contre lui, gourmand, rendant l'échange plus langoureux, jouant de ses lèvres dans une pointe de sensualité lui étant propre mais encore retenue comme toujours.

- Je fais tout de travers depuis un moment, et j'ai envie de réparer ça...*Murmurant contre ses lèvres lorsqu'elle reprend un peu d'air dans leur baiser*

Wiloh rougit légèrement mais reste contenue, cherchant à lier leurs langues dans ce baiser langoureux.

- <hoche doucement d'un soupire, répondant sur le même ton> Je t'aime Wiloh, même quand tu pars en vrille, je suis là pour toi, avec toi, on affronte tout ça ensemble, d'accord ?

C'thay grogne doucement amuser et gourmand la voyant plus joueuse et entreprenante, il reste tendre rendant le balaie de leurs langues s'unissant.

Wiloh hausse les sourcils, semble touchée par ses paroles, et sourit avec une tendresse craquante qu'on ne voit pas souvent chez elle, et l’embrasser à nouveau.

- J'en conclue que tu ne m'en veux plus trop...? *Souffle un rire, sa peau frissonnante sous ses baisers brûlant d'amour, caressant le haut de son dos à la racine de sa nuque*

- <souffle un rire> t'en vouloir est un bien grand mot chéri...je peux me fâcher...<embrassant son cou toujours il vient soulever doucement son petit haut> bouder, grommeler, être en désaccord, mais ça ne change rien à mon amour pour toi et au fait que j'ai envie de toi. <soufflant un rire.> n'est pas sous condition wiwi, il est là c'est tout, je te l'ai donné, je le reprendrais pas parce que je suis contrarié.

Leur soirée se terminant par de la tendresse des plus charnel et amoureuse, délaissant même leur dîner jusqu’à tard dans la nuit.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:26


-Mindy, la personne qui vient de sortir, cherche à joindre Xynia, mon étudiante en médecine, si tu entends quoi que ce soit sur le fait qu'elle aurait disparue après son cours ici, préviens-moi s'il te plait.
-Oui, très bien doc' ce sera fait, je tendrais l'oreille, non les deux même ! <d'un doux sourire toute choupie navrée> c'est triste quand même qu'elle soit sortie d'ici sans qu'on sache ou elle allait.
- Hm, je descend voir Ed' et Daniel aussi. <souriant bien que l'air préoccupé> tenez moi au courant si vous entendez quelque chose, pas mal de monde va commencer à la chercher.
-Très bien, je monte prévenir Yunaia tant qu'à faire <trotinant jusqu'à la porte de l'étage.>
-Merci Mindy, <se rendant au restaurant pour passer le message aux employés.>

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:27



-Vous étiez tombée d'une falaise... Hors, ce genre de chute coûte la vie... C'est ce qui me dit, quelque part, que quelque chose vous a alors sauvé la Vie à ce moment précis.

Wiloh prend une inspiration et souffle pour se donner un peu de contenance et de courage.

Eylion se tut par la suite, attendant le Temps nécessaire pour qu'elle trouve les mots. Son air était parfaitement neutre et attentif.
- J'en sais rien franchement, j'ai sauté, et la chute était tellement haute, que j'étais vraiment profond dans l'eau. C'thay garde une main dans son dos, présent mais silencieux.
- tu te souviens sous l'eau ? l'impact ne t'as donc pas assommée.
- Non, ça a été, mais j'avais quand même mal dans tout le corps, c'était pas rien...J'avais sauté pour une idée un peu idiote en plus, mais j'étais désespérée... *Souffle un léger rire nerveux, couchant ses oreilles*
- ... C'est un peu comme quand on chute d'une très haute hauteur avec un sol dur... L'eau ne fait pas mal sauf à une certaine hauteur, la gravité de la chute s'opposant à la surface de l'eau *Il semble assez bien renseigné sur ce genre de cas étrangement*
- Je l'ai expérimenté pour l'apprendre ça.
Wiloh hausse les épaules devant Eylion.
- J'essaye de comprendre à quel degré vous étiez... Mais ça devait être haut pour que vous pensiez ne pas pouvoir vous en sortir *dit-il en hochant la tête*
- C'est pas pour ça que je disais ça. C'est pas la chute qui aurait dû me tuer, mais les Miqo'te de ma Tribu. Enfin, pas tous, mais une petite partie... *Hausse une épaule*

Eylion resta silencieux, sachant que ce serait déplacé de dire quoique ce soit. Pour le moment, il préférait laisser la parole à Wiloh.
- tu as dit, l'avoir fait pour "elle". <intrigué> tu as sauté pour aider quelqu'un ?
- C'était Elianh.
- Oh ! <Dresse les oreilles puis les abaissera dans un soupire> navré chérie, je n’avais pas compris. Wiloh baisse les oreilles, un léger voile de tristesse passant dans son regard vert feuille.
- Ce n’est pas grave... J'avais qu'elle de toute façon, elle était la seule pour qui j'étais prête à mourir. C'était... le jour de sa mort, en fait...

Eylion ne prendra pas la parole tant qu'elle n'aura pas davantage développer les choses et ne posera des questions que quand il jugera ce fait nécessaire.


- <hoche doucement> mais alors, ce serait pas...ridicule de penser que le parasite peut être une partie d'elle non puisque...fin'...tu sais ? l'arbre tout ça..<sourit doucement voulant pas en dire trop sans son accord.>
Wiloh écarquille les yeux avant de froncer les sourcils.
- *Il avisa la Miqo'te à cette mention* ...
- Quoi ? Ne dis pas de bêtises ! Elle est la pureté incarnée !
- <hausse les épaules> pourquoi pas, elle est toujours là d'une certaine façon. Et alors ?
- Hrm... Déjà, pourrai-je savoir qui est Elianh exactement...?
Wiloh se braque un peu, fronçant les sourcils, les oreilles dressées en arrière.
- Elianh était mon premier amour. Une Miqo'te Lunaire.
- ... Cet Amour n'était pas approuvé par la Tribu, je suppose
- C'est ça...C'est ce qui l'a tué.
- Non c'est les idiotes de ta tribu, pas votre amour qui l'a tuée Wiloh. <doux d'un soupire suivant.>
- ... Quel est le lien entre votre chute et le fait que vous pensiez que ça l'aiderait? - Hein ? Comment ça ? C'thay n'a visiblement pas compris pourquoi elle était subitement braquée, écoutant sagement.
- Je ne sais pas si c'était ça exactement le propos... Mais vous aviez dit que vous l'aviez fait pour elle si je ne me trompe pas...?
- Oui... Elle s'était faite... *Baisse un peu les yeux, sa respiration s'accélérant légèrement, mais elle garde son calme comme elle peut* Elle s'était prise un coup de lance dans le ventre, en haut de cette falaise, pour m'épargner ce sort, et elle est tombée suite au coup. J'ai sauté dans l'espoir de la sauver, mais c'était déjà foutu... C'est elle qui coulait dans l'eau.
- Hm, de quoi vous rappelez vous quand vous étiez dans l'eau à part le fait qu'elle se trouvait à proximité?
- Elle coulait, à cause de sa jambe de fer... et je ne me souviens plus très bien... C'était très sombre, il y avait beaucoup de sang avant que je perde connaissance à cause de la noyade.

C'thay se placera derrière la miqo'te pour l'enlacer en douceur, silencieux toujours, tentant de la rassurée et de se montrer présent. Wiloh le laisse faire en le suivant du regard, se blottissant un petit peu contre lui.

- Quand avez-vous repris connaissance?
- Plusieurs jours après je crois, j'étais dans la maison de ceux qui m'avaient repêchés.
- Qui étaient-ils? - Des pêcheurs d'un pauvre village en Sombrelinceul. Des monsieur madame tout le monde si je puis dire.
- ... Vous ont-ils dit quelque chose de particulier à votre réveil? Vous avez dû, sans doute, leur poser des questions?
- Je ne suis pas restée longtemps, j'avais causé pas mal de dégâts à mon réveil dans cet endroit inconnu.
- ...?
- T'as fait des dégâts au réveil ? comment ça ?
- Euh... J'étais un peu différente avant, beaucoup plus... Sauvage. J'avais pris un couteau en les menaçant avec. - Hmm... Donc vous vous êtes enfuie de la maison sans discussion?
- Et ça a mis un sacré foutoir, ils ont eu peur et se sont mis à plusieurs pour me maîtriser et m'attacher pour me calmer et parler.
- Bah j'ai pas eu le temps...
- Il faudrait que vous retraciez les événements jusqu'à l'utilisation de l'Ethérite si vous le pouvez.
- Ils se sont quand même montrés gentils avec moi après, j'étais un peu jeune par rapport à la majorité de leur village, ils ne savaient rien de moi, et je ne savais rien d'eux. D'accord. J'ai mis plusieurs soleils à me remettre de mon deuil quand j'ai compris la situation...Je leur ai laissés tous les bijoux en or que j'avais sur moi, contre des équipements de chasse. Je suis partie comme ça, avec un arc seulement pour chasser, j'ai passé de longues lunes dans les bois de Sombrelinceul avant de suivre un convoi jusqu'à Gridania. En voyant mon allure, on m'a poussé à aller rejoindre la guilde des aventuriers où on m'a expliqué un peu plus l'histoire de Gridania. Je me suis synchronisée avec l'éthérite principale, ça n'a pas été un soucis, on va dire, mais après quand j'ai commencé des voyages éthérés entre deux points de Gridania, ça me rendait malade à en vomir.
- Et vous n'aviez jamais utilisé d'éthérites auparavant...?

-Non, j'ai passé toute ma vie dans mon village, je ne sortais que pour aller chasser, et tout se faisait à pieds.
- ... Hm, vu que le parasite semble "récent", l'événement de la chute de la falaise semble marquer le début du parasitage s'il n'y a pas d'autres événements "suspects".

Wiloh se masse la nuque, elle regarde vers Thay, n'osant pas trop parler de cet "arbre" cité plus tôt.
Eylion regarda l'un et l'autre, l'air interrogateur
- Voilà, voilà... *Elle vient boire d'une longue gorgée son verre d'eau, la gorge sèche et nouée*
- ... Que pouvez-vous me dire sur Elianh?
- Des tas de choses...
C'thay murmure à l'oreille de wiloh.
Wiloh remue légèrement l'oreille, regardant Thay du coin de l'œil.
- Avait-elle des liens avec la Magie...? Un élément particulier de son passé qui pourrait être en lien avec votre état aujourd'hui?

Murmure de thay : « tu devrais lui dire, yuna a confiance, c'est un homme de parole malgré son caractère, tout ce qui peut aider il faut le lui dire. »

- ...
- Elle... hm...
- Elle m'a donné un...
- Cristal d'âme…Qui devait être le sien…Mais il n'a pas brillé pour elle.
- ... A quoi correspondait-il?


Wiloh sort son cristal barde qu'elle porte toujours sur elle, et le lui montre, accrochée à un collier, suspendu dans le vide devant les yeux de Eylion.
- C'est ça. Eylion observa le symbole dessus, plissant l'oeil en se penchant avant de se redresser et de hocher la tête
- Il a brillé pour vous?
- Quand j'ai joué une partition qui était avec, et un cristal d'éther...
- ... Est-ce qu'elle a mentionné les origines de ce cristal, les raisons pour lesquelles elle vous l'a donné...?
- En fait, elle ne me l'a pas donné en face...
- Hm?
- Elle était déjà morte que je l'ai eu.
- ... C'est à dire?
- J'avais fait un périple pour retrouver sa famille et leur annoncer l'origine de la disparitiond de Elianh. Elle avait beaucoup parlé de moi, et m'avait laissés des présents. C'était une fille très mystérieuse, j'ai cru qu'elle savait que je viendrais les trouver...
- Quels étaient les présents...? Le message éventuellement laissé...?
- J'ai reçu une boîte à musique… Mais elle cache un système déverrouillant une clé.
- Un système... Une clé...?
- J'ai cherché à quoi pouvait correspondre la clé, et en suivant les paroles de la musique jouée par la boîte, j'ai suivi la charade qui m'a menée à un arbre, près duquel est enterré un coffre consistant en un puzzle à lui tout seul.
- ... L'avez-vous résolu, ce puzzle...?
- Le puzzle résolu, révélait la serrure pour la clé.
- Et donc, qu'y avait-il dans ce coffre?
- Après cela, il contenait le cristal d'âme éteint, un cristal d'éther et une partition de musique.
- Cristal qui s'est donc illuminé quand vous avez utilisé la partition, hm... Est-ce qu'elle vous a laissé un message particulier?
- J'en ai pas eu besoin...Parce que je peux communiquer avec son esprit.
- ... Comment ça?
- Je ne sais comment mais cette partition de musique l'a fait se matérialiser avec pour source l'éther de l'autre cristal, en un esprit éthéré...
- Je l'ai vue faire, je confirme. <sourit doucement pour Eylion.>
- Hm... *Il sembla davantage pensif* Qu'est-ce qu'elle vous a appris jusqu'ici?
- Rien en fait... Quand je dis communiquer, c'est juste moi qui joue de la musique, et elle qui chante... Habituellement, mais la dernière fois, je l'ai faite à côté de Thay et elle s'est tue.
- ... Elle ne fait que chanter, rien d'autre?
- Elle m'a regardée et elle est partie. <soupire doucement d'un mince sourire>
- Hm...Est-ce que vous avez déjà essayé de lui parler...?
- Je ne peux pas. Je joue de la flûte, si je m'arrête pour parler, elle disparaît.
- ... Est-ce que vous aviez déjà montré ce fait à quelqu'un d'autre que Thay?
-Non
-Alors c'est peut-être quelque chose qui peut être tenté... Même si je doute qu'il y ait beaucoup de résultat mais... si elle sait peut-être quelque chose vis à vis du parasite qui vous affecte
- ...Tu penses ? On peut essayer... Mais je ne peux pas parler.
- Vous voulez que je tente de lui parler pendant que wiloh joue de la flûte ?
- Ça vaut peut-être le coup d'essayer *dit-il en hochant la tête* Je peux aussi tenter de lui parler si elle disparaît à chaque fois que Thay est là... Reste à savoir si elle disparaît à chaque fois qu'il y a quelqu'un auprès de Wiloh ou si... c'est parce que vous êtes désormais sa moitié.
- Elle avait disparu parce que j'ai mal joué la partition à la fin...
- Alors il est peut-être possible qu'une tierce personne puisse lui poser des questions
- T'es certaine que c'est à cause de ça ? On peut s'y rendre, tenter une fois avec moi, une fois sans moi avec Eylion qui essaie à son tour ?
- De toutes façons, sans essais, ce sera difficile de découvrir ce que cet esprit désire ou est capable de faire
- D'accord, mais c'est bien pour aider à l'enquête sur ce parasite. Je ne la montre qu'à mes proches normalement...
- ça va aller, il est tenu au secret, c'est son travail wiloh, tout comme moi.
- Il faut bien découvrir le fin mot de l'histoire *dit-il en hochant la tête* Eylion alla reposer le verre non touché sur la table à proximité.
- Vous voulez y aller ce soir ? <Haussant un sourcil>
- Pour ma part, je suis prêt à jeter un œil au phénomène mais tout dépend de vous après.
- Moi je peux...
- Euh...la petite dort à côté, il faudrait faire venir yunaia si elle peut...<d'un sourire pour wiloh> si tu veux qu'on tente ce soir, c'est à toi de décider. Eylion tourna la tête sur le côté à la mention de la petite, l'air assez indéfinissable
- On essaye ce soir...
- Bien alors allez-y, je vous rejoins je connais le lieu, le temps que Yuna prenne le relais.


- Je peux appeler Yunaia si vous voulez, pour la petite... Je lui ai promis, de toutes façons, de la tenir au courant... Enfin, qu'elle sache que tout va bien de mon côté et si je risque de rentrer tard
- <bas pour wiloh> essaie d'être gentille durant le trajet, le fou pas de mauvais poil. <ricanant>
Wiloh se relève, mais se tourne pour poser un baiser sur ses lèvres, elle en avait un peu besoin.
- <hausse un sourcil, surpris mais étire un sourire en coin aux dire du miqo'te qui ressemble clairement à une situation de couple, il marque un temps et hoche> bien allez-y oui. <amusé> merci.
Eylion se mit un peu à l'écart, du coup, pour passer l'appel, parlant à voix basse
C'thay remonte une main sur la joue de wiloh à son bec volé et vient le rendre d'une infime tendresse, un sourire amoureux aux lèvres, se coulant réconfortant.
- ça va aller...
- Je prends juste mon arc avec moi. Au cas où, pour tu sais qui. J'espère...J'en ai dit tellement ce soir... Ça va, toi...?
- Evidemment, pourquoi ça n'irais pas chérie, je connaissais déjà une bonne partie. <doux> le reste c'est du bonus, plus j'en sais sur toi, plus je peux te soutenir et traverser avec toi ses épreuves.
- C'est juste que j'avais un peu peur que ça te mette mal à l'aise...
- Pas du tout, je serais un piètre conjoint si ton passé me mettait mal à l'aise, elle fait partie de toi wiloh, tu l'as aimé, elle t'a aimée, j'ai ce point en commun avec elle, alors elle fait partie de nos vies à tous les deux.
Wiloh vient faire un câlin de nez, ronronnant doucement en agitant les oreilles.
- Merci...
- Alors ?
- Elle arrive pour la petite *dit-il en hochant la tête*

...
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

le Mar 18 Sep - 12:27


Thay finira par rejoindre le duo au lieu indiqué.

Wiloh s'arrête et recule de deux pas, s'accroupissant pour creuser avec ses mains un endroit précis, la terre étant fraichement retournée. Elle y est passée dans la journée.

Eylion suivit les gestes de Wiloh de l'œil, toujours très silencieux, l'air placide Wiloh extirpe de la tête un coffre, comme l'a dit Wiloh, il semble étrange, sans serrure, avec pleins de symboles taillés dans le bois. C'thay patiente, il connait déjà tout ça lui, gardant un doux sourire sur wiloh, silencieux.
Eylion observa attentivement la boîte, son œil scrutant les moindres détails, la curiosité perceptible dans son œil azur.


Wiloh retourne la boite entre ses mains, décalant des plaques de bois faisant déverrouiller un mécanisme, son oreille tintant à chacun des bruits, concentrée. Elle finit par résoudre l'énigme, décalant une dernière plaque qui cachait la serrure, sortant une clé de sa poche en forme de papillon.

Eylion observait les manœuvres, les notant, sa curiosité prenant le dessus sur le bon sens.
Wiloh jette un œil à Eylion, encore méfiante, elle ne fait pas cela devant lui par plaisir. Il ne pipa pas mot pour autant, même si la curiosité était belle et bien lisible sur ses traits.


Wiloh insère la clé dans la serrure, la tournant jusqu'à un énième cliquetis, soulevant le couvercle de la boîte dans lequel se trouve seulement...le cristal d'éther. Mais il semble un peu corrompu par rapport à la dernière fois pour Thay, mais elle ne le remarque pas.
- *Son sourcil unique se leva à cette vue* Hm, attendez...
- Okay... *A elle-même, se levant en détachant sa flûte duduk prête*
- Il... Le cristal d'Ether... Il a des teintes étranges.
- Oui, ce n’était pas le cas la dernière fois...
- Je ne vois pas de différence moi...
- Laissez-moi faire une vérification... Mais ça pourrait peut-être expliquer pourquoi, la dernière fois, l'apparition a échoué. Eylion ouvrit son grimoire pour chercher la page de son sort d'analyse.
- Je vous l'ai dit, j'ai fait une fausse note. Si je ne joue pas le morceau à la perfection, alors tout peut partir en un battement de cil.


Eylion lança son sort, les lignes de la page s'illuminant d'une lueur bleutée. Le sort imprégna son oeil, le rendant luminescent à son tour, lui permettant d'avoir un autre regard sur ses alentours, comme une vue parcourue d'informations à déchiffrer... Le même sort qu'il avait utilisé au QG sur Thay et Wiloh.

Eylion en profita pour jeter un œil aux alentours, à Wiloh et aux objets du coffre.

C'thay souffle par les narines, inquiet mais calme et silencieux, observant faire l'arcaniste.
- Merde...Le parasite a progressé... et il est lié au cristal d'Ether... qu'il corrompt petit à petit.
- progressé c'est à dire ?
- ... Et vu comment il s'en prend à votre aura... L'aura qui semble issue du cristal d'âme...
- Je ne comprends rien à ton charabia...
- Je commence à me demander s'il n'essaye pas de s'en prendre à votre ancienne compagne
- Vous voulez dire que c'est néfaste pour elle tout ça ?
- sa compagne l’aurait jamais mise en danger, je ne comprends pas.
- Je ne dis pas que le parasite est forcément "Elle"
- ...
- C'est quelque chose chez wiloh qui s'en prend à Elianh ?
- Peut-être que c'est autre chose... Enfin, c'est difficile à dire mais... Je vais essayer d'expliquer au mieux
- Je vous l'ai dit, elle est la pureté incarnée !
- Voyez-vous, votre Ether est imprégné par le cristal d'âme que vous utilisez... Je le vois autour de vous comme une aura... Accolé à cette aura, il y a le parasite qui semble s'en nourrir... avec un lien qui le relie au cristal d'Ether... qui se corrompt peu à peu, sans doute à cause de ce lien
- ...
- Le fait qu'elle sorte tout ça pour me montrer à entamer un processus plus compliqué c'est ça ? <soupire> enfin un peu comme si ça avait activé quelque chose ?
- Je ne sais pas s'il serait sans danger de l'exorciser pour le moment mais vu que ça touche à ce qui pourrait être l'esprit d'Elianh... Je peux tenter de proposer un "compromis"... D'affaiblir le parasite et de voir quel effet cela aura sur vous, le porteur... et si, éventuellement, ça pourrait affaiblir son emprise sur le cristal d'Ether
- Il faut changer ce cristal d'éther alors, si vous y tenez tant, je ne vois aucun soucis avec, il est normal. *Elle semble étrangement en colère*Attend, attends.
- SI ce cristal d'Ether est banal... Il est possible, après qu'il s'en prenne à tout ce qui aurait de l'Ether mais... Thay aurait été affecté
- Si ce que tu veux faire la touche, c'est hors de question...
- Eylion ? Elle ne voit pas ce qu'on voit...<soupire> Chérie calme toi....il tente de proposer des solutions, est-ce qu'au moins tu comprends ce qu'il dit ?
- Je ne compte pas exorciser le parasite... Juste l'affaiblir... On ne sait pas ce qu'il est, s'il vous maintient en vie ou s'il maintient en vie l'esprit d'Elianh ou s'il n'en est rien et que c'est juste un simple parasite. Et tant qu'on n'aura pas des réponses, ce serait con de faire quoique ce soit de "définitif" qui pourrait être clairement dangereux et risqué
- Pas besoin d'un cristal pour l'appeler, je prendrais dans mon propre éther. *Soupirant*
- Ether qui est parasité
- Je peux puiser l'Ether ambiant, sans m'épuiser avec le mien, ça pourrait le faire ?
- Ce ne serait pas prudent *dit-il en secouant la tête* Ce serait dangereux... Est-ce qu'il pourrait se lier à vo...
- Donc concrètement l'idée que vous avez c'est quoi ? niveau prudence ? <lui souriant faiblement mais pas agressif, lui.>
Eylion cligna de l’œil
- Quoi ?
- La progression... s'est accélérée
- Quoi...?
- Chérie…regarde-moi, t'es entrain de t'énervée et ce n’est pas bon visiblement...<doux il cherche à tourner son visage vers lui> essaie de te détendre hm ? respire doucement, calme-toi.
- Ecoutez, là, il est impératif de faire quelque chose...! Votre Ether est en train de se faire bouffer...! *fit-il avec un ton signifiant l'urgence* Je vois la progression à l'œil nu.



- Bien Elyion faite ce qu'il faut, sans son accord, vous avez le mien, je tiens pas à la voir tombée raide morte sans Ether.
- Quoi ?!
- Pardon chérie...<il se placera derrière elle pour la maintenir défois qu'elle se tire on se débatte il la tiendra vraiment fortement en bloquant ses bras.>
- Il ne me touche pas...
Eylion prit une inspiration avant de laisser le grimoire faire virevolter les pages à l'aide d'un sort mineur pour s'arrêter à la Page dont il avait besoin.
- Lâche-moi ! Thay !
- Tu vas mourir ! sans ton Ether ! réfléchi ! le parasite est entrain de la dévorée. NON ! HORS DE QUESTION !
- Je suis désolé, Wiloh, vous pouvez me haïr après mais là... Effectivement, je ne vais pas vous laisser vous faire bouffer par ce truc donc niveau permission... On repassera après
- Putain, lâche-moi ! *Elle se débat comme une lionne dans ses bras, une lueur verte forte sortant de son cristal accroché à sa ceinture*
Eylion se mit à incanter, tâchant de ne pas laisser son appréhension et ses incertitudes défaire ses appréhensions... Il chercha à affaiblir la créature en premier lieu pour voir sa réaction, son sort d'analyse toujours actif. Sa main se leva devant Wiloh, semblant guider le sort jusqu'à sa cible sous la forme de filaments bleutés.
Wiloh le regarde avec haine, et parvient à s'échapper des bras de Thay après  un coup de tête dans son nez.

Eylion était en pleine incantation donc il ne pouvait pas parler, l'air concentré sur ce qu'il faisait, guidant les filaments au fil des mouvements de la Miqo'te.


C'thay se mange le coup dans le nez, ça il n’avait pas prévu "mpf" fronçant les sourcils, il décroche son bâton de mage à la taille ce dernier s’ouvrant en se dépliant il ira frapper au sol pour créer un bouclier d'Ether, dans le but de bloquer wiloh dedans, sachant pas trop si c'est une bonne idée vue l'incantation du mage.

Le cristal d'éther dans le coffre au sol luit également, dans le dos Eylion.
Les filaments rebondirent alors sur la surface du Bouclier, ne parvenant pas à le percer
-...!!
C'thay se mange le coup dans le nez, ça il n’avait pas prévu "mpf" fronçant les sourcils, il décroche son bâton de mage à la taille ce dernier s’ouvrant en se dépliant il ira frapper au sol pour créer un bouclier d'Ether, dans le but de bloquer wiloh dedans, sachant pas trop si c'est une bonne idée vue l'incantation du mage.

Le cristal d'éther dans le coffre au sol luit également, dans le dos Eylion.
Les filaments rebondirent alors sur la surface du Bouclier, ne parvenant pas à le percer
...!!


Wiloh porte sa flûte en bouche, commençant à jouer la musique que Thay connaît, le cristal barde et le cristal corrompue luisant d'une forte lueur. -Thay...!
-raaaaaaah...<retire le sort mais fonce sur wiloh pour tenter de la chopée, quitte à la plaquée au sol, en mode rugbyman.

Wiloh esquivera alors le plaquage foireux de son mâle, le regardant avec un air haineux, le même visage lorsqu'elle chasse.

- C'est pas wiloh putain lance ton sort Eylion ! <Il a au moins réussi à la distraire, mais il est vautré dans l'eau et tentera de faucher ses jambes avec son pied pour la faire tomber sur lui.>

Eylion hésita en voyant Wiloh jouer avant de remarquer l'air de la Miqo'te. Il soupira avant de faire appel cette fois à un autre Sort. Un Sort de Vent, de façon à soulever Wiloh dans les airs et restreindre ses mouvements de la sorte.


Wiloh continue de jouer son morceau alors que des flammes d'éther corrompu se soulève du cristal au sol derrière Eylion, la silhouette d'une femme se formant, puis finalement... Cela n'a plus de forme humaine.

Wiloh esquivera le coup, toujours d'attaque la barde. C'thay cille en voyant wiloh s'envoler, bouche bée, observant le miqo'te ensuite.
Wiloh se fait propulser par le sort de vent, ne l'ayant pas vu venir, mais trop tard, derrière Eylion se dresse un être magique nourri par l'éther, et prié par Wiloh. Comme... Un primordial.

Le Vent est clairement son élément de prédilection, ne semblant pas avoir de mal à le manier... Reste à savoir s'il est parvenu à arrêter la mélodie et la Chose qui se formait dans son dos, certainement tout sauf amicale et qu'il n'avait pas vu...

Wiloh a arrêté la musique, mais cela n'a pas suffi visiblement.
- Eylion derrière toi ! <se redressant il tente de récupérer son bâton au sol>



L’Arcaniste était en train de faire virevolter les pages jusqu'à son sort d'affaiblissement, n'ayant pas vu la créature pour le moment... Trop concentré sur ses sorts pour noter son environnement immédiat.

Wiloh se redresse, sur le sol, grognant en prenant son arc.
- ...!! *Au cri de Thay, il tenta de regarder derrière lui et... ...*
C'thay aura pas le temps de choper son bâton dans l'eau, est encore en train de se redresser pour essayer d'avertir Eylion.

L'être invoquée par le désir de Wiloh de revoir un être cher, n'était qu'une illusion créée par Wiloh. Cette dernière émet un chant strident, seul Thay en subira la douleur.


- Putain de bordel de... C'est quoi ce truc...?! C'thay tombe à genoux se tenant les oreilles.
- RAAAAH faite là taire !!! Eylion grimaça quand le chant tenta de prendre le dessus sur son Esprit mais il était têtu le Miqo'te... Une chose pour lui au moins, ce qui fit qu'il parvint à surpasser l'envoûtement.

Wiloh ne semble plus être elle-même, comme envoutée par la créature, faisant deux pas avant d'attraper une flèche de son carquois, et de tirer sur la corde sans décocher, l'air menaçante. [23:18] La capture d'écran a été enregistrée.

- Oh putain... *Il remarqua les deux menaces, se disant que ce n'était pas son jour... Il fallait déjà arrêter la créature alors il hurla littéralement son incantation pour protéger Thay en priorité... Tentant d'envoyer une bourrasque violente sur la créature*

La créature n'est pas très puissante, ayant besoin de plus d'éther que celui de Wiloh et de deux cristaux. Puis cille et disparaît, mais temporairement, elle a besoin de temps pour se reformer, prenant dans l'éther de Wiloh pour s'aider, cette dernière titubant légèrement en sentant son éther volé.

C'thay encore souffrant au niveau de son ouïe, les oreilles comme bouchée, il peine à entendre ce qui l'entourent mais verra la menace de wiloh et tentera une aura aquatique utilisant l'Ether ambiant et l'eau pour venir propulser wiloh plus loin sur la terre ferme derrière elle, il vise médiocrement vue son état destabilisé.

- Merde... *Eylion fit ce constat, tiraillé avant de porter une main à sa perle*

Wiloh toute aussi faible que Thay, mais motivée par l'envoutement de la créature, reste debout, mais flanche en prenant le coup sur le flanc.
- SOLID, j'ai un problème... Forêt Centrale sud-ouest... Grand arbre... Besoin de renforts...!! Question de vie ou de mort!

Wiloh grimace et lâche un grognement plaintif de douleur, retournant son attention sur Thay avec un regard meurtrier.

Eylion tâcha de tenter de lancer son sort d'affaiblissement sur le parasite, les filaments bleutés partant à l'assaut de la créature.Il ne pouvait pas se déplacer car il avait, mine de rien, son sort d'analyse qui l'obligeait donc à devoir se concentrer pleinement sur ce qu'il faisait.

Le sort d'affaiblissement semble affecter Wiloh, manipulée comme une poupée par la créature qui relâche un cri strident de colère et de lutte.

C'thay laisse Eylion galérer avec la créature, lui tentant de neutraliser sa femme, il relève une main pour soulever une pierre derrière la miqo'te, visant la tête de quoi l'assommée, il tentera de gérer au moins la force pour ne pas la tuée évidemment.

« Aah, ça, ça ne te plaît pas visiblement, saloperie », voilà ce que pensait le Miqo'te en incantant difficilement, maintenant son emprise sur la créature. Son poing se ferma pour accentuer sa prise.

Wiloh verra le sort de Thay, et roule sur le côté pour esquiver, contrattaquant en décochant une flèche.
C'thay cille la voyant décocher et se jettera sur le côté pour tenter d'esquiver la flèche. Un râle rauque fut arraché au mage, cette dernière frôlant son bras d’une belle entaille.

- WILOH !! C'EST MOI CHERIE ARRÊTE TOI !! TU VAS ME TUER ! ESSAIE DE LUTTER MA PUCE !!

La créature formée à partir d'éther échappa un cri, que Wiloh reçut comme un appel à l'aide, une retraite dans le combat, tournant la tête vers Eylion, qui s'apprête à décocher une nouvelle flèche sur Eylion, puisque Thay esquive à ce moment-là.
- VOUS NE LA TOUCHEREZ PAS !  ELLE NE MOURRA PAS UNE SECONDE FOIS !!

Eylion Genn fit un bond sur le côté, laissant la flèche se planter dans l'arbre derrière lui, une sueur froide coulant le long de sa tempe.
- WILOH !! C'EST UN PARASITE CE N'EST PAS ELLE !!!



Eylion ne semble pas blessé à première vue, son œil azur imprégné par la luminescence de son sort d'analyse, grimoire ouvert et page illuminée de même.


Wiloh a donc complètement reporté sa cible sur Eylion, remettant son arc dans son dos pour prendre ses dagues en mains à la place, fonçant sur ce dernier même si elle n'est pas aussi forte avec les dagues.

Empty cherche à s'approcher discrètement, je préparant à bondir pour porter un coup de lame sur la cible... ou plus précisément, sur la corde de son arc.

La créature a pour base une forme adaptée au vœu de Wiloh d'une personne, mais elle n'a pas l'air humaine au vu d'un visage tordu par la corruption.
C'thay écarquille les yeux à la vue de l'entité "mais il sort d'où lui?".
- Les enfants ne devraient pas jouer avec des choses dangereuses.
Wiloh se fait couper la corde de son arc, le lançant sur Empty, qu'il le tape au visage ou non, elle en profite pour dégainer ses propres dagues.
- Je le ferais si c'était pour la sauver...
- Empty, occupe la... Je vais exorciser cette saloperie...!!
Empty ne s'occupe pas trop de l'arc sans corde désormais, les dagues sont nettement plus préoccupantes pour lui.
Wiloh n'aura aucune pitié vis à vis de Empty et tentera de passer sur le côté en tranchant le flanc.
C'thay profite de la diversion pour se faufiler en courant derrière la miqo'te, bien qu'il ne tente rien pour l'instant, inquiet. Empty cherche pour le moment simplement à parer, il a compris qu'il n'est pas sensé achever sa cible.

Visiblement, l'exorcisme allait prendre du Temps à faire effet et le Miqo'te y passera toutes ses actions, sa voix claire incantant pour accompagner et guider les entrelacs délicats de son sort, presque comme une Litanie.

La créature, pour le moment sans défense, cri toujours dans l'intention de rappeler Wiloh à elle. Empty avait la possibilité de riposter, mais ne voulant pas blesser plus que ça la miqo'te, se mange un coup sévère dans le flanc.

C'thay la voyant contrée l'entité, il fonce sur wiloh derrière elle, si elle ne l'a pas vue, cette fois il saute, d'un bon miqo'te pour tenter de la choper et de la plaquée au sol encore une fois.
[Empty]- S...Salope...

Elle se fait de plus en plus affaiblir, alors que la lueur du Cristal d'âme Barde de Wiloh faiblit comme si elle était presque à court d'éther pour nourrir la créature manipulatrice. Elle verra le bon du miqo’te, même si elle flanche un peu à cause de son faible éther, s'écartant sur le côté en tenant un revers de la dague pour le blesser. C'thay glissant alors sur le sol, il la rate mais pivote pour contrer son attaque de la dague en attrapant son poignet, l'attirant contre lui ensuite pour tenter de la maintenir et de s'emparer de son second bras.

La créature se fait malmener et même dominée par le sort d'exorcisme de Eylion. Lequel continuait d'incanter, se donnant entièrement à son sort alors que les lignes se rejoignaient à ses pieds pour former un pentagramme de lumière bleutée.
- <a empty> aidez-moi elle n’a pas une force normale, on doit la tenir ! elle faibli, elle aura bientôt plus d'Ether !  Wiloh dresse son autre bras pour éviter de se le faire attraper, prête à planter Thay.
Empty saigne abondamment au niveau du flanc, il n'a pas l'air très content et semble étrangement bien moins disposé à ne pas blesser la miqo'te.
- Ouais ouais... je peux crever, ce n’est pas un soucis...

L'objectif était de détruire la créature sans laisser de séquelle... Tuer la créature suffirait sans doute à la tuer mais Eylion avait l'habitude des cas de possession et des éventuelles retombées, son sort permettant de couper "proprement" les choses au prix d'un temps d'incantation long.

C'thay acharné et en colère il maintient au sol dans l'eau la miqo'te de toute cette force, surement celle de l'amour qu'il lui porte.
- Approche toi ! <de empty observant la plaie>

Empty effectue toutefois des signes, préparant un ninjutsu. Un hyoton pour être plus précis. Celui-ci prend forme dans l'eau, ou se trouve Wiloh, l'eau s'élevant et gelant, pour la bloquer dans ses mouvements; reste à voir si cela tiendra. Pendant ce temps, la créature à l'agonie est presque à son dernier souffle. C'thay Tia observant l'acte d'empty il pose une main au sol et utilisera l'Ether pour renforcer la glace de l'entité.


La créature peine à résister, la flamme faiblissant, le lien coupé avec Wiloh, disparaissant bientôt complètement. Empty n'a pas l'air de vouloir s'approcher de Thay pour recevoir des soins en tout cas.

Wiloh se fait geler au sol, le lien coupée la fera perdre connaissance, la tête retombant sur le sol. C'thay le laissera se vider de son sang, tant pis pour lui, il a proposé, et avise wiloh qu'il maintient d'un bras dans son dos, l'écrasant de son poids , inquiet.

[Empty]- Hey la boule de poil, ça fait te coûter cher cette histoire !
- Wiloh !! chérie tu m'entend !! reste avec moi !

Le pentagramme se transforma en de multiples filaments qui vinrent engloutir la créature, s'enroulant et se resserrant jusqu'à qu'il n'y ait plus rien, laissant Eylion particulièrement vidé et essoufflé.

Thay est emprisonné dans la glace avec elle, l’enlaçant, pris au piège de ses bras et face à son visage cherchant à voir si elle est consciente. [Eylion]- Arh... Gh...Transférez lui... de l'Ether... Bordel...!

Wiloh est inconsciente et affaiblie aussi, mais toute trace du parasite a disparu autour de son éther faible.
- A elle ? Demande à l'autre boule de poil !
Eylion remit son grimoire à sa ceinture pour pouvoir se mettre les mains sur les jambes et donc ne pas tomber à terre.


C'thay dresse l'oreille, et vue sa posture, prise au piège, ce sont ses lèvres qui viendront se reposer sur celle de la miqo'te, fermant les yeux, il lui insufflera son propre Ether.
Wiloh se meut près de Thay, sentant l'éther se déverser en elle, redonnant un peu de vigueur, elle peine à rouvrir les yeux toutefois. Le doc’ mesure le flux de la lueur bleutée qui émane de ses lèvres pour passer entre celle de la miqo'te, lui injectant l'Ether à petite dose pour ne pas brusquer son métabolisme, se fatiguant lui-même. Pendant ce temps, Eylion donnant un premier soin basique a Empty, non loin.

Wiloh regarde Thay sans bouger. Le miqo’te retire ses lèvres le souffle court et ouvre le regard sur wiloh, sa main au sol dans l'eau viendra faire fondre le sort de glace en la maintenant contre lui.

- chérie ?! tu m'entends ?
- J-Je t'entend... *Parlant bassement, yeux mi-clos, épuisée*
[Eylion s’approche du couple]
- Alors... toujours en vie...?
- <soupire soulagé et rit nerveusement, reposant son front contre le sien> c'est fini...je...je crois qu'on a réussi...je suis désolé.<doux à mi-voix, épuisé aussi> on dirait bien ouais...tu peux bouger ma puce ?
Wiloh secoue la tête à la question, contre son front, trop faible.
- Pour ce que j'ai pu... rapidement voir en pleine action... Je ne sais pas comment elle a réussi son coup mais... c'était une sorte de...... D'ersatz de Primordial... Un fantôme né de son désir de revoir Elianh.
- Il faudrait ramener les chocobos qui sont plus loin, elle pourra pas marché on est tous crevé, votre blessure ça va ? <pour empty> je peux encore soigner un peu.
- Elianh... *Sanglotant légèrement, l'air un peu ailleurs, dans les vappes*
- Pour le choc psychologique, c'est à vous de vous dépatouiller avec ça maintenant, Thay
- <soupire doucement la gardant contre lui il se redresse pour s'assoir en la soulevant, le cul dans l'eau toujours.> je sais...< la gorge nouée> ça va aller, elle va enfin pouvoir faire son deuil.
- ... Je vais escorter Yunaia jusqu'au Tapas... Je pense qu'on pourra négocier qu'elle garde la petite pour la nuit.


Le groupe reprendra la route, à dos de chocobo jusqu'à l'Ethérite le plus proche en direction de Brumée, au domicile du couple. La petite endormie dans son lit, Yunaia installée sur le divan à lire un peu au calme, elle.


Thay viendra reposer wiloh sur le lit avec précaution.
Yuna se faufilera, elle a déjà compris et prendra les affaires de la petite dans la chambre.
- Je reviens chérie...

Wiloh ne répond pas, encore sous le choc et sanglottante alors que Thay parlera à voix basse avec yunaia qui prendra la petite endormie et partira d'un mince sourire navré pour le couple.

- ça va aller ...<doux d'un mince sourire il vient peu à peu la dévêtir avec soin et précaution.>
- Pardon... *Sanglote, se laissant faire, le dos de ses mains sur ses yeux couverts de larmes*
- <hausse un sourcil et soupire> wiloh ne t'excuses pas...je peux comprendre...on veut pas laisser partir les gens qu'on aime, tout comme j’ai tout fait pour ne pas te laisser te faire dévorée. <doux a mi-voix.>
Thay, la laissant en sous vêtement il vient s'allonger près d'elle, la prenant dans ses bras.
- pleure s’il faut, ne te retiens pas je ne t'en veux pas chérie...
iloh se laisse alors aller dans ses bras, pleurant à chaudes larmes, la pauvre a pris un coup dans le moral avec cette histoire, ayant cru que c'était vraiment Elianh.
Le miqo’te restera silencieux la laissant faire en la cajolant, il lui expliquera...

... demain…
Contenu sponsorisé

Re: Chapitre 2 : Déménagement à brumée

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum