Partagez
Aller en bas
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Mer 26 Sep - 1:01


Au petit matin, après le petit déjeuné avec ces deux amis, encore à peine remise des émotions de la veille, yunaia prendra la décision de partir pour Shirogane, du moins quelques jours, histoire de se ressourcer de returner sur ses terres. Évidemment, Hoshiko et Djin, échangèrent un regard entendu, hors de question de la laissée partir seule, ils s'inviteront alors pour le voyage et la jeune femme aura sourit, même ravie de leur compagnie et de pouvoir leur faire découvrir à tout deux son appartement sur place.

- Bienvenue chez moi...<souriant en coin>
- J'dois avouer que le bâtiment a d'la gueule... *dit-il en souriant en coin tout en suivant Yu' quand elle entre dans l'appartement*
- Oui, toutes l'architecture ici est magnifique...à supposer que ce soir à notre goût.
- C'est classe!
- Les chambres sont ici, on peut poser nos sacs....
Yunaia repose le sac de Hoshiko sur le lit...
Djin dépose son sac sur le meuble.
- <puis reposera sa petite valise sur l'autre lit. >

Yunaia soupire doucement soulagée, bien qu'elle reste encore silencieuse, un léger sourire est à nouveau présent depuis son retour au pays, elle ouvrira ensuite l'armoire lui désignant deux placard vide.

- Ce n'est que la seconde fois que je viens... J'suis toujours émerveiller de l'architecture ouai... J'adore. *sourit en coin*
- tu peux mettre tes affaires d'un côté, je vais mettre les miennes de l'autre.
- N'en profite pas pour regarder mes caleçons. *se pince les lèvres tout en commençant à vider son sac pour entreposer ses vêtements dans le meuble. *
- ... <étire un bref sourire en coin> pourquoi ? ils ont des petits dessins mignons ?
- J'en ai qu'un comme ça! Avec des bébés chocobo. *amusé*
- vraiment ? <cillant, elle avise le sac du miqo'te, à peine curieuse avant de revenir au sien non sans un certain amusement, sortant ses tenues pliées sur le lit, se gardant bien de dévoilé sa lingerie qu'elle laissera dans la valise pour l'instant.>
- Ouais ouais ... Vraiment. *amusé*


- Mon appartement te plais alors ?
- Ouais, il est vraiment sympa.. J'aime les deux en fait. *déposant le plateau sur le rebord du foyer* J'vais aimer squatter les deux j'pense!
- Mais j'avoue avoir un faible pour la déco Hingashienne. *sourit en coin*

- Ici il y a encore beaucoup de changement à faire je l'ai laissé comme il était quand je l'ai loué, mais à présent je peux tout modifier, et puis techniquement j'ai besoin que d'une chambre, bien que pour le coup le fait d'en avoir deux aujourd'hui est bien pratique. <son ton en reste doux mais faible, fatigué, pesant chaque mot pour ne pas d’essoufflé, étant encore affaibli par sa mal nutrition de ses derniers jours.>

Djin l'aura bien remarqué, il tente de faire bonne figure de son côté, bien qu'il ait repris du poil de la bête, il s'efforce de retrouver goût à l'humour, ne serait-ce que pour changer les idées de la hyur.

Yunaia sirote son thé de temps à autre, ne le finissant pas, la tasse mi-pleine, elle se redressera en l'écoutant pour aller la reposer, visiblement ça ne passe pas non plus.

- Ouais, c'est sûr que ça tombe bien. *hoche la tête en la suivant du regard*
- Et quand au fait que tu squattes, je crois que ça me plais bien.

-Je…suis désolée Djin, encore une fois. <Dégluti baissant les yeux en reposant sa croupe sur le bord du foyer, y étant retournée pour reposer sa tasse.> Je crois que...j'ai encore besoin de te le dire plusieurs fois, de temps à autre je…mérites pas que tu fasses tout ça pour moi, et que tu souffres autant à cause de moi.
Djin passera son bras autour de sa nuque et viendra déposer un baiser sur le haut de sa tête blottit.

- J't'abandonnerai pas Yu'. Ni aujourd'hui ni demain ni... Bah le reste... *sourit doucement* Et puis bon... Mine de rien... Toi aussi tu veille sur moi. *sourit en coin*
- Moi ? Je ne vois pas en quoi tu ne fais que subir ma vie, mon travail, mes ennuis...<soupire doucement rehaussant les yeux sur lui, boudeuse.>
- Djin s'il te plait ne...me dis plus que tu ne m’abandonneras jamais, c'est...quelque chose que je n’arrive pas à croire qui me poignarde le cœur à chaque fois.


-Je... je dérange ?
- Ce n’est pas une promesse, c'est un fait. *tire la langue* Roh, t'arrive pile au moment où j'allais conclure!
- Oh euh...non hoshiko...<sourit doucement se détachant du miqo'te, le regard légèrement plus pétillant mais inquiet> tout va bien tu as pu faire les achats qu'il faut ?
- J'arrive au bon moment alors ! <Hoshiko tiens plusieurs sac remplie de nourriture>
- Han! Ce coup de couteau! *amusé* Tu veux du thé?
- <cille et se pince les lèvres la suivant du regard> Nous hm...nous discutions rien de plus et nous envisagions les sources chaudes. Djin vient débarrasser les sacs d'Hoshiko.

- Tout va bien... J'ai était un peu longue excusez-moi... J'ai dû passer par quelque ruelle pour être certaine que personne ne me rapport à mon père... Il a des yeux de partout sur se coter du monde

- Il ne les connait pas, j'ai pensé le conduire à celle dans le quartier près de la grotte avec la crique et la vue sur la mer, qu'en dis-tu ? Mince bon sang qu'elle idiote je fais, tu n'es pas en sécurité ici ça...m'était sorti de la tête...<soupire navrée.>

- Aucun problème!
- On va... *dresse l'index* Te déguiser!
- Me déguise ?!
- Oh c'est une bonne idée ça !
- On va te déguiser... En homme! *souriant à pleines dents*
- ...
- ...
- Hein ? mais...pourquoi je...fin'…Djin ! <cille, elle rougit, surprise puis tique ensuite> quoi que...fin'...
- Ah... ça fait pas l'unanimité on dirait... *fronce le nez*
- Pourquoi pas, tu serais vraiment très discrète du coup.
- Il a peut-être raison....
- on teindra tes cheveux, ou les coiffer plus court et discret...et puis hm...pour le reste du corps, ni vue ni connue...<d’un sourire en coin tendre vers son amie.>
-Ah ça ... Tu apprendras que j'ai souvent raison, quand je n’ai pas tort! *sourit en coin*

- Et comme tu n'as jamais tort, tu as toujours raison hm ?
- Roh...Comment tu me connais trop bien.. *amusé*
[hoshiko]-Forcement, dit comme ça *Elle souffle du nez amusée*


- Tadaaaam!
[hoshiko]- ça te va vraiment bien Djin
- Oh mince tu...<cille, bouche bée un instant, elle rosit même légèrement> tu es ...très élégant. <Pivotant rapidement pour retourner à son sac bien que le compliment soit plus que sincère.>
- Merci! *souriant à pleines dents*

Daevios toque a la porte
- Mince...qui peut bien venir ici...<cille avisant la porte, elle fera un geste a hoshiko d'aller se cacher, rapidement, avant d'aller ouvrir.>


Yu’ ouvre la porte avant de ciller et d'élargir un sourire, ravie, bien qu'elle semble un peu pâlotte, le regard encore cerné et la demoiselle à semblerait-il perdu du poids en quelques jours.

-Bonsoir Yunaia.
- Tien tien... Mais ce ne serait pas notre patron? *souriant à pleines dents*
- Oh..bons-...bonsoir Daevios, tu..fin'..quelle bonne surprise. <amusée, elle se décale pour le laisser entrer.> entre je t'en pries.
- merci yuna… salut djin
- En effet oui <soufflant un léger rire.>
- Comment va? *tend sa main en souriant* Daevios lui sert la main
- ça peut aller, même si je viens pour annoncer une nouvelle plutôt importante.
- Hé bien disons que...<soupire un peu gênée> pas la grande forme mais mon séjour ici est prévu de me...recharger un peu pour reprendre le travail à mon retour. Vous affichez un sourire navré face à Daevios Astrea. Daevios regardant yuna Djin finira par la relacher après une poignée chaleureuse.
- que se passe t-il ?
Hoshiko essaye de tendre l'oreille, cachée, essayant de faire le moins de bruit possible.

- Tu souhaites boire un thé ou quelque chose ? installe toi je t'en pries...<tiquant, elle s'humecte les lèvres> rien qui ne concerne le travail rassure toi, mais...fin' c'est plus au niveau de ma vie privée, un coup dur, que, je m'efforces de surmonter avec l'aide de mes amis, ça...ça devrait aller.
- Oh.. Hem. On peut faire sortir Hoshiko non..?

- Oh Djin préviens Hoshiko que tout va bien s'il te plais, sinon elle ne va jamais sortir de la chambre. oui...
- t’embête pas avec le thé, je ne vais pas rester bien longtemps
- <soufflant un rire à l'échange se croisant encore une fois> merci.
- j'ai un bateau à prendre assez rapidement après
- Hoshishi! *d'une voix chantonnant* Tu peux sortir de ta cachette petite fleur de lotus!
- Bien dans ce cas installe toi ou...tu ne restes vraiment pas ? Un gâteau ?


Yunaia fera rapidement les présentations entre hoshiko et son patron avant de reporter son attention au hyur.
- c'est à propos de ça justement que je viens te voir yuna
- Je t'écoutes, si la présence de mes amis ne te dérange pas évidemment.
- je vais partir... Je rentre chez moi - comme tu le sais, je n'habite pas la porte d'à coté

- <cille un instant, une moue suivant, bien qu'elle étire un doux sourire> Je crois que c'est ce que tu as toujours voulu je suis ravie pour toi mais...pour ma part, ne plus voir mon patron dans l'ombre va me manquer.
- je comprends... Et tu m'en vois navré - Je sais oui...J'imagine donc que Alysia restera celle au commande au final ?
-Non
- Aly tout comme moi c'est un peu détourné de son rôle et rang auprès du tapas, c'est pourquoi je veux léguer toute les parts que j'ai à toi, yuna. Tu le mérite bien plus que les autres

- Tu étais présent pour gérer dans l'ombre si tu retourne chez t-...je..hein ? moi ?
Djin hausse les sourcils, avant d'afficher un sourire en coin.
Hoshiko sourit.


Yunaia reste figée, touchée alors qu'elle rougit soudainement en fixant le hyur, les larmes aux yeux, faut dire que ces temps elle est un peu à fleur de peau la pauvre.

- Tu..tu veux me donner le Tapas en héritage ? enfin'...je ne sais pas trop comment on dit chez vous.
- c'est bien ça, le tapas à aujourd’hui de nombreuses personnes. Il est devenu important, et c'est en très grande partie grâce à toi, tu es donc la mieux placé pour le gérer

- <étire un doux sourire, hochant, en baissant les yeux humblement, reconnaissante> J'en prendrais soin Daevios, c'est un honneur, je te remercie. <Rehaussant les yeux sur lui sincère, la gorge un peu nouée>

- Bien, tu trouveras tous les documents signés au tapas, tu n'auras plus qu'à apposer ta signature, et tout sera à toi
- Profite de ce soir pour festoyer à ta promotion <rit, amusé et tendre>
- <dégluti, elle hoche doucement, inclinant du chef d'un doux sourire toujours> Je n'y manquerais pas oui c'est...une nouvelle qui bouleverse en bien certaine chose de ma vie, ça tombe à point nommée je dirais, et...je t'écrirais, si c'est possible de temps à autre pour que nous gardions contact si ça te conviens ?

- bien sûr, mais avec ma province perdue de tout, pas certain que je réponde rapidement <ricane> Bien !  sur ce... Mon bateau ne va pas tarder Djin, tu as intérêt à bien aider la patronne !

- Oui, je comprends, bon voyage Daevios...<s'inclinant comme il se doit, très bassement et respectueusement.> - Oh ça, Il n’y a pas de doute à avoir sur mon engagement. *sourit* Rentres bien. Profites de ton chez toi! *clin d'œil*
- <sourit en coin tendrement vers le miqo'te> il le fait déjà.
- merci !


- Je crois qu'on a deux promotions à fêter dans ce cas..
- Mes félicitation! *souriant à pleines dents*
- Toutes mes félicitations
- Mes félicitations à toi aussi Monsieur le gérant Djin. <soufflant un rire.> je vais avoir besoin de
- Haan.. *se pince les lèvres*
- Tu penses qu'il fera l'affaire ? <souriant en coin vers hoshiko.>
- Je pense qu'il sera parfait.
- *Sourit tendrement à Yu'* Merci Yu'.. Je ferai de mon mieux. Et moi j’dis... Ces deux grands nouveaux mérites un câlin collectif! *ouvre dans les bras, amusé*
- Moi je veux bien mais hoshiko j'en doutes...<pouffe doucement et s'engouffre dans les bras du miqo'te, à croire qu'elle attendait que ça, encore sous l'émotion.>
- Effectivement... Je passe.

Djin referme son bras gauche sur Yu, puis tourne les yeux vers Hoshiko.
- Rooh...? T'es sur? *amusé*
- <ricane et se penche pour choper son bras et l'attirée au moins contre elle, même si le miqo'te va surement en profiter.>
- Bah voilaaa!
- Je.... Yu' !
- Alors..? C'est pas juste trop bien mh..? *amusé* Hoshiko reste les bras le long du corps elle... Trop gêné

Djin finira par relâcher son bras droit d'Hoshiko, faudra pas qu'elle décède quand même.

- <rit doucement en mode gros câlin, la nouvelle semble avoir redonné des couleurs à l'hingashienne qui pensait avoir réellement plus d'avenir et tout perdu, la ramenant à la réalité des choses et à ses amis présents.> désolée c'était plus fort que moi, tu ne peux pas rater un câlin général après une telle nouvelle ma chère.
- Bon, on a du champagne? Ou quelque chose s'en approchant?



Yunaia inspire et expire profondément, sourire fin aux lèvres, ravie en observant le paysage quelle apprécie tant.
- Trop classe..
- Je pense que tu vas aimer l'endroit...Je n'avais pas menti pour le paysage hm ?
- Mais c'est clair! C'est magnifique ici!
- Et voilà…mon coin préféré...<soupire de soulagement visiblement émue.>
- Je valide! *souriant à pleines dents*  J'crois que ça doit-être le coin le plus sympa que j'ai pu voir. *souriant en coin*



Hoshiko elle vient chuchoter discrètement a l'oreille de Yu'

- J'ai une idée, fait lui tourner le dos le temps que je rentre... Avec la vapeur et l'eau je devrais pouvoir assez me cacher pour qu'il ne remarque rien
- <sourit en coin, hochant, puis bassement> compte sur moi pour la diversion.


Yunaia entre dans l'eau faisant mine d'approche du miqo'te calmement pour observer la vue et à la dernière minute, elle lui bondira sur le dos en le poussant, volontairement pour qu'ils tombent tous deux dans la mer en contre bas.

- Gnnh! *surprit, tombant donc à l'eau avec elle* Yunaia rit le relâchant ensuite pour tenter de fuir les représailles éventuelles.
- Tu vas voir toi! -Je suis bonne nageuse, soit prudent !
- Et moi donc... *sourit en coin* Tu sais, j'habite à brumée maintenant, la nage c'est devenu une base!
- hin hin...<sourit doucement en coin, plissant les yeux, les dérivant en dessous, entre eux, de grande plantes visqueuse remontant doucement entre leurs jambes, pouvant surprendre le miqo'te, bien qu'elle, elle s'y attendait.>


- Woh... C'est quoi ça...? Faut te raser les jambes Yu'! *relève les yeux vers elle et explose de rire*
- Des plantes vivantes, elles adorent venir te caresser, curieuse…on ne sait pas trop si c'est l'effet des vagues ou si c'est de leur fait mais si elle t'agrippe la jambe t'es foutu, je t'ai emmené dans un piège ! Hein ?!! Mais !!! raaaah <lui jetant une vague d’eau au visage.>

Djin lui rendra bien évidemment une bourrasque d’eau à son tour, yunaia n’ayant n'a pas le temps de réagir et se mange toute la flotte dans la tronche toussotant, elle mime de tourner de l'œil et de s'évanouir.

- ...! Oh non!  Yu' est en train de se noyer! *d'un air faussement paniqué* Vite! Chatouille cardiaque! *vient lui chatouiller les côtes*

Yu’ lâchera une volée de bulles sous l'eau en riant dans un son sonore de blblblblblbl avant de se tortiller pour tenter de fuir à nouveau.

-RAAAAH non tu triches !!! Djin !!
- Atteeeeeennd le bouche à bouche maintenant!
- NAN !! AU SECOUS HOSHIKO !! <riant, elle tente d'escalader maladroitement>
Djin fait des bruits de bouche, smack smack smack!


Yunaia se retrouvant collée à la roche comme une huitre, figée et trop morte de rire aux conneries du miqo'te pour réussir à se hisser.

- Tu vas y arriver, tu es la reine de l'escalade.
- Je vais devoir me rabattre sur les petons! *observant les pieds de Yu'*
- Djin je t'entend tu sais ?!
- Non pas mes pieds...<tentant de remonter pour lui échapper.>
- Nomnomnomnom! Des bons petits petons! *tend la main pour tenter de lui choper une cheville*

Yunaia arrivera à s'enfuir de justesse !! glissant de l'autre côté en s'étalant dans un PLAF-PLOUF dans le bassin de la source chaude, éclatant de rire, sur le cul.

- J'ai gagné !
- Je t'aurai un jour je t'aurai ! *dans un rire machiavélique*


Hoshiko se laisse glisser dans l'eau, ne laissant que sa tête à la surface de l'eau Yunaia repose le tout sur le rocher, à portée de mains derrière hoshiko, elle fera passerelle pour Djin et lui en passer de temps à autre, grignotant elle aussi, elle n'a pas d'appétit vorace pour autant mais elle semble mangée sans s'en rendre compte.

Djin viendra se pencher sur le côté pour s'appuyer sur un seul coude et libérer ainsi son autre bras pour réceptionner le grignotage.

- <soupire doucement, leur souriant tendrement à tous les deux, d'un air navrée> je suis désolée...pour...ces derniers jours, vous semblez aussi épuisé que moi et je...hoshiko...je tiens réellement à te demander pardon...

- <Elle secoue la tête négativement> Ne t'excuse pas... Je... Je sais que tu étais en véritable souffrance et dans des moments comme ça on dit des choses que l'on ne pense pas forcement... Djin sourit en coin.

- Ah tu...mince je...pensais que tu n'avais pas compris avec ta si basse estime de soi, j'ai été...une amie pitoyable et je pensais que tu l'avais pris contre toi, je suis rassurée si ce n'est pas le cas. <soupire doucement de soulagement> en effet j'étais...fin' je le suis toujours, méfiante, d'autant plus qu'avant je dirais mais, avec les inconnu ou les amis à venir je penses que certain vont avoir du mal à ce que je m'ouvre à eux, encore plus qu'avant néanmoins...Aezen m'a aidé à comprendre que mes amis actuels, ma famille que vous représentez ne méritais pas ça et que je ne devais pas tout détruire autour de moi. <d'un doux sourire navrée toujours> alors oui je dois m'excuser et j'aimerais que tu les acceptes Hoshiko.

Djin reste silencieux, les laissant discuter tout en grignotant.

- Je les acceptes si tu as besoin de t'excuser, mais je n'en attendais pas... Et je t'avoue que je l'ai pris sérieusement au début... Mais Djin ma permit de réaliser certaine chose.

Djin regarde ailleurs, l'air de rien.
- Je vois...<souriant en coin tendrement vers le miqo'te> tu fais donc l'ange gardien dans mon dos, comme toujours hm ? <Tout aussi douce et reconnaissante envers ce dernier.>
Djin se pince les lèvres avant de regarder Yu'.

- C'est plus fort que moi.
- J'aime ça et du coup je te remercie, encore une fois.


Djin s'affale sur le lit dans un soupire d'aise.
- Han... Confort...
- Tu dors avec Djin ?
- Bonne nuit ma hoshiko...<d'un doux sourire venant l'enlacer tendrement, sans gêne.> euh...oui, pourquoi ? <Amusée> je ne vais pas le faire dormir sur le divan le pauvre, il a aussi besoin de récupérer un peu. Et ...tu me connais je ne dors pas très bien seule, ça présence m'aide à trouver le sommeil. Mais si tu es jalouse, demain soir je dors avec toi !

- ... S’il fait n'importe quoi tu te réfugie dans mon lit hein...

Djin sourit en coin, amusé dans son coussin, il a de bonnes oreilles oui.
- Jalouse... m... moi n'importe quoi .... <Elle détourne le regard, les joues gonflées>
- Il ne fait jamais n'importe quoi, sinon je ne le laisserais pas faire tu sais bien, pas n'importe qui à ce droit-là, ou ne serait-ce le droit de me toucher affectueusement. <Ricanant la voyant faire et lui fait un bec-prout sur sa joue gonflée.>

- demain je dors avec toi ! Comme au bon vieux temps !
Djin tourne la tête du côté de Yu' et la regarde avec son petit bouquin.

Yunaia sourit en coin observant le miqo'te épuisé mais qui ne dort pas encore et ouvrira son livre d'une main, reposé sur ses genoux, sa seconde main viendra câliner la chevelure nacrée de ce dernier et son oreille, reposant les yeux sur sa lecture en poursuivant les grattouilles.

-Frh... *il fermera les yeux, laissant échapper de léger ronronnement de bien-être... Il s'endormira rapidement sous l'affection de la hyur.

Les minutes défilent, elle est l’unique à ne pas dormir, observant le miqo'te assoupi de temps à autre, au gré de sa lecture, elle tiquera en écarquillant les yeux sur les pieds de ce dernier et de ses adorables pantoufles ridicules de carbuncle, soufflant un rire peu contenu et amusée bien que discret, avant de finalement s’assoupir à son tour contre lui, son livre ouvert sur le matelas.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Jeu 27 Sep - 13:06



Djin rentra en cette fin de journée chargé de sac d’achat, des vêtements masculins pour hoshiko, mais ne s’est pas gêné non plus pour se fournir lui-même en tenue hingashienne qui ont, il faut le dire, le don de faire un peu rougir la jeune femme, appréciant sa nouvelle allure. Il rapporta également un présent pour l’hingashienne, une fleur de doma qu’il sortira de derrière son dos en s’accroupissant auprès d’elle.

- <hausse un sourcil> tu souhaites te mettre au jardinage ? <ricanant, intriguée>
- Alors… Ne me demande plus le nom mais. Elle vient d'une région qui te tient à cœur. *souriant finement* - Oh..<cille et étire un sourire, rougissant légèrement, elle se pince les lèvres, l'écoutant en observant la fleur> Une fleur de namai ?  <sourit en coin la récupérant soigneusement avant de se pencher pour le gratifier d'un baiser sur la joue en douceur> Merci Djin, je suis très touchée, elle est magnifique, je vais la garder un temps dans un vase et la ferait séchée plus tard pour la rendre éternelle sous verre, je crois que mise à part les roses au Tapas, on ne m'a jamais offert de fleur. <soufflant un rire.>
- Content que ça se fasse plaisir. *souriant à pleines dents, agitant les oreilles*


Retournant dans sa chambre pour se changée, en vue d’une balade au marché pour quelques ingrédients, la jeune femme retrouvant peu à peu le goût de faire la cuisine, elle soupira en retirant le collier orné de la petite gemme d’Ether qu’elle avait gagnée aux festivités d’hingashi, la glissant dans une boîte afin de la garder précieusement.


- <hoche et saluera en hingashien avant d'observer les produits, elle sortira une petite liste, une mue suivant> Je crains qu'il n'y ait pas ce que je cherche ici, du moins pas tous les ingrédients.
- *Prend un fruit étrange qu'il ne semble pas connaître, l'observant sous toute les coutures*
- Attention certain fruit ont une très mauvaise odeur <ricanant le voyant faire, puis dérive les yeux un instant sur le raen non loin qui semble la fixée>
- Ce n’est pas bien grave, on va fouiner. *sourit en coin* On finira bien par dégoter tout ce qu'il faut. *Repose le fruit suite à sa mise en garde, fronçant le nez* C'est noté.
- hm…<hochant, elle dégluti légèrement et déviera le regard pour continuer à choisir les ingrédients sur sa liste, parlant à kurogai pour lui indiquer ses choix.>
- *Tourne lentement la tête vers la personne qui l'intrigue, fixant de Xaela*

Le raenne haussera un sourcil, observant le duo, fixant la jeune femme sans relâche, un fin sourire en coin se dessinant sur ses traits alors qu'il joue d'une main avec une fiole vide, la faisant tournoyer entre ses doigts dans un jonglage habile.

- *Vers Yu'* Comment on dit, "T'as un problème?" En Hingashien..?
- Oh excuse moi...<tique et relève une main à son oreille>

[Khalan] <dévie les yeux sur le miqo'te finalement, tout aussi souriant> touriste hm ? vous cherchez des produits en particulier ?

- Oui ? <la réception n'est pas super bonne> Mindy tout va bien ?
- Ce n'est pas Mindy, c'est moi, Rhian *fit l'Uldien* Elle me l'a prêté pour pouvoir t'appeler

- *Regarde le Xaela de haut en bas* Ça va aller... On va se débrouiller.

- <cille et soupire doucement bien que la voix s'en fait plus douce> Bonsoir Rhian, oui tu...enfin j'ai brisé la mienne, navrée.
- Je me doute du pourquoi *dit-il avec un sourire navré perceptible dans le ton de sa voix* Eyl' m'a... tout raconté.


- T'es genre quoi? Un démarcheur? Si tu vends des biscuits à proverbes, non merci..

- <on peut entendre le bruit du marché de kugane en arrière fond.> hm...<dégluti, visiblement elle ne trouve pas vraiment les mots ni quoi répondre>
- Tu es loin d'ici? *fit l'Uldien en tâchant de garder un ton léger, se voulant rassurant*

- On peut dire ça...<dérivant les yeux sur la hyuroise> et la demoiselle a besoin de rien non plus ? j'aurais bien un ou deux paquet de riz s’il faut. <Plissant le regard, un sourire en coin presque inquiétant>

- Nan, elle est pas intéressée… Djin fronce les sourcils à son sourire suspect.

- <cille et se crispe soudainement, puis continuera son appel linkperle en prenant le pas, quittant le lieu rapidement pour tourner dans la ruelle.> A Kugane, quelques jours avec des amis, je...j'avais besoin d'un retour aux sources, tu souhaitais me voir ou...est-ce un simple appel amical. <d'un doux sourire perceptible malgré qu'elle soit légèrement tendue voir anxieuse soudainement.>

- Ah, hm... Bah, je me disais que tu aurais besoin d'un visage amical et d'un câlin, oui mais... Bon, vu que je suis le meilleur ami d'Eyl' et vu ce qui s'est passé, je pourrai comprendre que...

- Mais...Rhian ne dit pas de bêtise ...je...<soupire doucement> j'ai, très envie de te voir ça me ferais du bien oui, même si je suis bien entourée et puis, ami d'Eylion ou non, n'es-tu pas le mien également ? <douce toujours, la gorge un peu nouée> juste que...fin'...je suis au marché et un raenne surgit un peu de mon passé, je suis pas certaine mais...ça m'inquiète et ton appel me surprend c'est un peu le combo des deux qui me perturbe mais ça va je suis avec Djin.

- Evidemment, pourquoi je t'appellerai sinon? *fit l'Uldien avec un triste sourire perceptible* Ah... Hm... Dans ce cas, le mieux, ce serait qu'on se prévoit un dîner? Resto' évidemment et je paye - Et si tu n'as pas envie de parler d'Eyl', on n'en parlera pas aussi parce que je peux comprendre que ce soit une crainte et... Je comprends qu'on peut vouloir prendre les choses mollo.


-Yu’…tu connais ce type ? il passe un appel linkperle.


- <rit doucement > avec plaisir Rhian, quand tu veux, quitte à revenir en Eorzéa pour la soirée ou la balade, ce serait avec plaisir, et en effet je n'ai pas très envie d'en parler, je ne vois pas ce qu'il y aurait à dire de plus là je...je voudrais juste pourvoir profiter des gens que j'aime qui ne m'ont pas abandonné et que j'ai blessés par mon attitude alors...<tique> oui Djin, mais...t'en fais pas viens on rentre, surveille s’il nous suit. <Revenant à Rhian ensuite> quand est-ce qu'on peut se voir alors ?

-Tu m'appelles quand tu veux, tu le sais bien... Même si je suis au cabinet ou avec une amie de nuit, je préviendrais que je dois filer potentiellement à tout moment.

- <ricane> délaisserais-tu donc une amie de nuit pour moi finalement ? <taquine> t'entendre me fait du bien j'ai presque envie de passer au moins un petit moment pour te voir et le diner on peut le faire à un autre moment si tu veux. tu, enfin tu peux venir a kugane ou shirogane ou tu n'es jamais venue ici ?

- Hé, tu sais bien que pour le Soleil de Brumée, rien n'est assez beau *dit-il avec un ton se voulant plaisantin* Tu sais, tu peux prendre ton temps, je ne sais pas trop ce que vous êtes en train de faire mais je ne veux pas déranger... J'ai accès à Shirogane sinon mais... j'évite Kugane depuis que j'ai, heuuu... Comment expliquer... On va dire que j'ai froissé le père d'une famille assez influente, heuu... J'y pouvais rien si sa fille était jolie, elle ne m'a même pas dit qu'elle était fiancée...!

- <souffle un rire, roulant des yeux> je ne suis pas surprise, alors rejoins moi aux sources chaude de shirogane, la petite crique tout à l'est, je me change et je t'y attends si tu veux, j'ai envie de nager un peu. Et non Rhian, tout ceci n'a rien à voir avec toi, tu ne déranges pas et tu es mon ami avant tout, que je puisse avoir des soucis ou non, j'ai envie de te voir, et aussi lorsque je vais bien J'ai une bonne nouvelle à t'annoncer en plus. <ricanant légèrement.>

- D'accord...! Je vais aller me chercher des affaires et j'arrive aussi, à tout à l'heure!



- Ca va.. ? Faut que je m'inquiète de ce Xaela..?
- Je vais aller voir Rhian près de la plage, je ne risque rien, ce n'est même pas certain qu'il m'ait reconnu.
- Il était un peu trop insistant niveau regard...

- parce qu'il doutait, de toute manière on s'en va dans quelques jours et il ne sait pas où je vis et avec l'Ethérite...<venant reposer un baisé sur sa joue> il...fait partie d'un clan de gamin des rues adverses au miens il y a de ça pas mal d'années <soupire> eux, avait tendance  trempé dans des ventes de produits illicites surtout, chose qu'on a toujours refusé de faire avec eux ou pour eux. On était en conflit mais un accord a été fait entre nos deux bandes alors ça ira.

- Mh. Bon... De toute manière s'il te cherche des noise, il m'aura sur son chemin, le pauvre.. *souriant à pleines dents* Djin frétillera des oreilles au baiser.

- <sourit en coin, hochant> je n'en doutes pas, j'ai ma linkperle si jamais je t'appellerais ou ferait biper une fois de temps à autre pour dire que tout va bien et deux fois s’il y a un problème d'accord ?
- ça marche.

- <ricane et lui tend la liste> parano, ferais-tu concurrence à Eylion à ce niveau-là <amusée et dépitée>
- Je suis prudent c'est tout. *sourit en coin*


Rhian était pieds nus à la plage, alors que la jeune femme s’approchera, lui pinçant un peu la hanche d'une main délicate, un doux sourire suivant, elle semble toujours un peu cernée et fatiguée, elle n'a pas repris de poids mais des couleurs plus vivent sur ses joues.
- Yu'! *Il vint lui faire un gros câlin*
- Pas trop fatigué par le voyage en...<cille et rit doucement, rendant l'étreinte dans un soupire d'aise>
- ça va, je suis fort comme dix bœufs, tu le sais bien *dit-il avec un sourire solaire*
- Alors comme ça tu dois te méfier à Kugane d'un père furaxe hm ? <ricanant>



L’échange amical entre discussion, confidence et rire se fit sur la plage un laps de temps, ou la jeune femme invita le hyur à utiliser ses tickets restaurant de luxe a Shirogane dès lors qu’elle irait mieux, afin de fêté sa nouvelle promotion et son héritage du Tapas avec son ami dignement.


La conversation se poursuivi entre deux jeux bon enfant et amusant dans l’eau et les rocher environnant, moment de détente et de confidence à nouveau qui caractérise leur amitiée.

- Oui hé bien justement je sais que...fin' me connaissant et connaissant mon passé, si je suis un peu...pompette en bonne compagnie il n'y a pas que le plaisir de l'alcool qui risque de m'intéresser. <rougissant légèrement amusée>

- Oh *Il eut l'air doublement surpris* Tu sais bien que je n'en aurai jamais profité... Et je ne pensais pas nécessairement être seuls et... bah tiens, je ne savais pas que tu me trouvais attirant mais je suis flatté! Ouais, tu as peur de faire des conneries, je comprends *Il hocha la tête*

- <roule des yeux, et soupire d'autant plus gênée de l'avoue> c'est ...le cas oui, fin' si...tu n'étais pas si proche d'Eylion et si je devais choisir un partenaire de câlin en qui j'ai confiance, tu es le mieux placé, et niveau attirance aussi, il ne faut pas se leurrer, tu sais très bien l'effet que tu fais aux femmes, me crois-tu insensible à ce point ? <ricane dépitée>

- *Il hocha la tête, mi-navré, mi-flatté* C'est sûr... Ça m'aurait fait plaisir aussi de t'apporter un peu de réconfort mais je sais qu'Eyl' me tuerait. D'ordinaire, les hommes, je m'en fous mais lui, c'est mon meilleur ami, je lui dois plus que la vie... Mais bon, tu es aussi mon amie donc ça ne rend pas les choses faciles parfois *dit-il en haussant les épaules*

- <hausse un sourcil et ricane> c'est ça, tu as tout compris alors non je ne vais pas boire avec toi, ou du moins pas seule avec toi, mais je comptes bien fêter ça et ne plus me priver, je...je l'aime toujours tu sais et je l'aimerais jusqu'à ma mort mais...l'autre soir tout a été, très clair et on s'est fait beaucoup de mal au final, je n'ai aucune envie d'attendre le prince charmant, je n'y crois plus, j'ai même encore du mal à croire à l'amitié, je ne dis pas non plus que j'envisage  une vie comme la tienne mais..<sourit doucement> je ne sais pas encore ce que je vais faire si je dois peut être relâcher un peu la bride, faire mon deuil et me laisser tenter ou non par un homme, que ce soit que charnel ou pas, je n'en ressent pas le besoin et parfois je me dis que peut être je ne suis pas faites pour ça <soupire, en pleine crise d'identité pour le coup> tu crois que...c'est normal ? de se dire qu'on peut passer sa vie sans sexe et sans en souffrir pour autant ?

Rhian vint lui faire un gros câlin

- pourtant je sais que si je bois un peu trop et je...fin' je connais très bien ma facette aussi très...dévergondée, joueuse et câline mais, est-ce que finalement c'est vraiment moi tout ç parce que-...<cille et se taira suite à l'étreinte.>

Yunaia restera un peu inerte et figée sous l'étreinte en pleine discussion plutôt délicate, un rire soufflé malgré tout avant de murmurer amusée et dépitée.
- tu m'aides pas là Rhian.

- Yu', lui, il est maladroit mais je sais qu'il ne veut pas t'abandonner au fond... Il avait juste peur d'avoir mal en te voyant auprès d'un autre et, au final, faire mal à lui et à tout le monde à côté... Mais tu sais très bien, comme moi, qu'il aurait accouru s'il t'arrivait malheur. Dès qu'il a appris que tu voulais devenir immortelle, il n'a pas hésité... Extrême à sa façon mais il n'a pas hésité à venir. Eyl', ce n’est pas le genre d'abandonner quelqu'un et tu as des tas d'amis J'en suis sûr qui font pareil, et je fais parti de ceux qui sont là pour toi, Yu'. Pour le moment, tu souffres alors c'est ta douleur qui parle parce que tu ne sais pas comment l'exprimer autrement. Tout est trop tôt, tout est trop vif. C'est beau ce que tu as entre toi et Eyl' mais aussi tragique parce que vous songez l'un à l'autre. Moi, je veux croire qu'il y a une issue positive à tout ça parce que Menphina, elle est plus grande que tout, que toutes les incompréhensions, toutes les difficultés. Tu es perdue mais laisse-toi le temps de respirer, de souffler, 'songe pas pour le moment à tout ça, 'songe que tu as des amis, qu'on ne t'a pas abandonné, que tu as une merveilleuse nouvelle, un avenir, qu'on te fait confiance pour le Tapas. Le Bonheur, il est là, tout simple, à ta portée.



- <ricane se fasiant bercée doucement> on va tomber à la flotte Ryry....
- Bah oui mais je ne pouvais pas te laisser non plus te ronger les sangs comme ça. Je ne pense pas que ce serait une solution de devenir libertine. Etre Libertin, c'est quelque chose qu'il vaut mieux choisir en bonne conscience, parce qu'on en a vraiment envie, pas par dépit amoureux. Pas grave si on tombe à la flotte... Et puis, je suis fort comme dix bœufs comme je te le disais... Ça vaut bien le risque si je peux t'écouter un peu... Pour l'Amour, je ne sais pas... Est-ce qu'on peut mettre vraiment ce genre de chose dans un tiroir et l'oublier? Certains y arrivent oui. D’autres non. Moi, je pense que si toi, tu dois faire un Choix, ça doit être un Choix qui te rend heureuse avant tout. Et tu es Yunaia avant tout, quoiqu'il arrive

- <soupire doucement, d'un certain soulagement à ses dires qui lui remettes surement un peu d'ordre dans la tête.> Bien alors...merci Rhian, je vais tenter de restée moi-même et on verra bien, hm...je ne ferais rien de stupide à cause d'un cœur brisé, j'ai réussi après namar, je devrais...y arriver aussi, même si...c'est pas comparable en fait mais par contre, je vais pas être sage avec toi...<souriant en coin mesquine, elle viendra se jeter dans l'eau d'une pulsion des jambes sur le côté en restant contre lui pour l'emmener dans sa chute.>
- ...! Aaah...! Traîtresse! *dit-il avec un rire en l'éclaboussant au passage*

- <rit et toussote, s'étant détaché du hyur, la chevelure sur le visage plaqué par l'eau> RHIAN ON A VOLER LE SOLEIL, Il n’y VOIS RIEN  !! <Agitant les mains à tâtons devant elle, lui mettant surement un coup ou deux sur la tronche, lui palpant la bouille ridiculement.>
Rhian Vance eut un autre rire avant de tâcher d'aider comme il le pouvait Yunaia à y voir plus clair, dégageant les mèches sombres de son visage.

- Ah, ah, qu'ouïe-je, qu'accousticai-je? On tente de voiler le Soleil de Brumée? - <son visage une fois dégagé, elle affichera un radieux sourire de peste adorable> hmpf...j'ai bien cru que j'allais étouffer là dessous, tu es mon héro ! <tique et éclate de rire> qu'accousticais-je ? c'est...quoi ça ?!! <riant encore, lui jetant l'eau à son tour dans la tronche> tu inventes des mots !

- Blblbl! Hééé, c'est comme ça que tu remercies ton héros! Et oui, parfaitement, madame, le vocabulaire bien pensé, c'est tellement ancien âge!

- <rit doucement se tortillant, tentant de ne pas avaler d'eau avant de s'agripper à ses épaules et de capturer ses hanches dans l'étau de ses cuisses en mode Koala, lui souriant amusée bien qu'un peu essoufflée, elle se fera plus sérieuse un instant> je veux, passer un pacte avec toi Rhian.

Rhian Vance dut sacrément battre des bras plus vite pour rester à flot, ah ça, pour être mis à l'épreuve sa force de dix bœufs, elle l'était!

- Heuu, oui? *Splaf, splaf, splaf!*
- Tu galères? t'as un rocher derrière toi nigaud...<ricanant>
- Hggggh, je suiiis foooorrrt!
- Blblblb *Il but un peu la tasse avant de remonter aussi vite*
- Ils sont ou les bœufs...<cherchant du regard aux alentours, moqueuse.>
- Aah, ils sont partis... à Gridania...!
- <rit encore et ne le relâchera pas pour autant, qu'il assume> bah alors serais-tu en train d'insinuer par ta faiblesse que mon fessier est trop lourd à supporter ?
- Jamais...! Blblbl... *Il se décida à aller s'appuyer sur le rocher derrière... quand même*
- <rit doucement> tu préfères donc t'appuyer au rocher plutôt que de me lâcher, je prends note de ta faiblesse, c'est mes grosses fesses. <Pouffant de rire.>
- Elles seraient la faiblesse de n'importe quel homme *dit-il, fier de sa connerie*

-Je veux qu’on profite de notre amitié Rhian, tu n’as plus à faire l’intermédiaire, le pacte, c’est qu’on ne parlera plus d’Eylion, tu as ton amitié avec lui et celle avec moi, tu as bien assez à faire à entendre et gérer ses états d’âme. Moi je suis bien entourée j’ai des amis pour écouter les miennes, je veux simplement qu’on puisse s’amuser et être un petit rayon de soleil l’un pour l’autre quand on se verra.

- <hocha d’un sourire mi-navré> très bien yu’.


Leur moment entre ami se terminera dans la source chaude entre rire, complicité et discussion comme à leurs habitudes, pour finalement se séparer. Yunaia retournera chez elle pour rejoindre Djin. Se glissant dans le bain en maillot pour se rincée de l’eau maritime, il patientera au bord du bassin, la taquinant, échangeant là aussi leurs petites manies complices. Jusqu’à ce que le miqo’te ne finisse dans le bain après une traitrise de la jeune femme qui le fit chuté, ayant été hypnotisé par la demoiselle et son rôle de séductrice sournoise et surjouée mais qui semblait néanmoins avoir bel et bien déstabilisé son ami, à sa plus grande surprise. Le miqo’te une fois dans l’eau, rougissant comme un gosse, la demoiselle réalisant la portée de son jeu et de l’effet qu’elle fait à son ami alors qu’elle n’en avait pas encore pris conscience, ils entamèrent une discussion des plus délicates et importante, crevant un abcès, surtout pour le nouveau gérant du Tapas.


- <tique le voyant faire, elle reculera un peu lui souriant en douceur, gênée> je..tu sais je suis un peu...hm...instable en ce moment alors…fin' je voudrais pas gâcher notre amitié avec une bêtise ou une pulsion...
- *Hoche la tête* J'en ai conscience... C'est pareil pour moi. Je.. mh..
- Je me pose un millier de questions depuis...ce qui s'est passé et Rhian m'a aidé un peu à y voir plus clair en un sens mais, au final, je sais toujours pas trop qui je suis et ce que je veux, du moins...dans le domaine sentimental ou ..charnel. hm ? <tiquant, l'écoutant>

- Prend le temps qu'il te faut Yu'.. T'as pas à te mettre la pression.. Et personne ne te l'a mettra, moi le premier.. Ouai non.. Je voulais dire que bah.. Ça me plairait grave. C'est certain.. Fin.. Tu vois quoi.. Mais ouai.. Ça serait profiter de la situation.. A mon sens.. Fin.. Je préfére que les choses se fasse naturellement si elles doivent se faire.. Mais pas comme ça.. Pas sur une pulsion purement physique.. alors j'comprends totalement ce que tu veux dire.

- <cille à plusieurs reprise, fixant le miqo'te> tu...ton intérêt n'est pas juste physique et...fin' comme un désire ou un fantasme ? ce qui dois se faire se fera si ça doit se faire mais tu...parles juste d'un moment charnel ou... ? <sourit doucement un peu perdue pour le coup> je...<soupire> tu vois c'est encore un peu confus pour moi je n'arrives plus vraiment faire la part des choses c'est un peu...compliqué, une lutte intérieur entre mes principes, ce que je suis ou pense être et mes pulsions ou mes désirs, parce que je n'ai connu que du charnel avec le seul homme qui...a pris de moi ce que j'aurais peut-être aimé donner de mon plein gré à un homme que j'aimais comme j'avais prévu à l'origine alors, j'y ai pris goût et il y a une partie de moi, joueuse, coquine ou...un peu dévergondée qu'il a fait de moi, et l'autre qui est toujours là... alors forcément je...je sais plus trop qui je suis et j'ai fait abstinence pour Eylion, pour un amour qui finalement ne donnera rien donc est-ce que je dois continuer d'attendre ou choisir autre chose, qu'est-ce qui me définit moi comme personne, est-ce que je suis vraiment de celle qui ont qu'un unique amant, aimé, ou qui pourrait avoir autre chose...<soufflant, elle reprend son souffle oui elle  a tout lâché> Rhian dit que je...dois rester moi, même juste yunaia et je sais plus trop qui elle est au finale du moins dans ce pans-là de ma vie.

- Mh.. Je pense qu'il te faut un temps pour te recentrer, retrouver ton équilibre.. Tu as subit un gros choc émotionnel qui persiste encore.. Tant qu'il sera la, tu auras du mal à entrevoir ce que tu recherche vraiment.. Mais je refuse de croire que tu as perdue toute aptitude à aimer quelqu'un d'autre.. Après ouai.. Chacun à sa vision de la vie et des sentiments mais.. Tu es susceptible de tomber amoureuse plusieurs fois dans ta vie.. Après tout tu es encore jeune, t'as toute une vie .Qui sait ce que tu éprouveras dans quelque années?

- Hm..oui en résumée tu me dis la même chose que Rhian et que je ne dois pas y penser pour l'instant, laisser les choses se faire et prendre mn temps mais ça martèle un peu dans ma tête et quand je suis entouré d'homme qui me plaisent ce n'est que plus perturbant, avant je ne voyais que Eylion, j'avais comme un voile, dévouée et amoureuse, je suis toujours amoureuse et ce n'est pas prêt de me quitter mais, le voile est tombé par la situation et le fait qu'il m'ai blessé, je me dis que je devrais commencer à voir ce qui m'entoure mais lorsque je le fais le désire prime, un peu comme si...ça étouffais des sentiments que je m'interdis pour d'autre mais qui serait remplacé par du charnel, ce qui me semble logique en un sens mais contradictoire à ce que je suis. <soupire et ricane> - *sourit en coin* C'est d'autant plus compliqué quand tu sais que les hommes autour de toi ne sont pas indifférent envers toi. Je comprends ce que tu veux dire ouais... Mais la seule chose qui me semble le mieux, c'est de prendre le temps. *hochant la tête* Si tu veux te lancer dans quelque chose... Mieux vaut que tu te sentes prête à le faire. Sinon... Si tu te lance trop tôt et que tu te rends compte que ce n'est pas ce que tu voulais... Ça risque d'être pire encore.

- Oh je ne suis clairement pas prête oui, ça va mettre du temps, mais je dois subir ce désire, je le retenait, et même lors de nos moment proche avec Eylion ou les massages c'était gérable je les étouffais, mon amour pour lui était bien plus fort, là c'est...différent, je me dis qu'au final j'ai déjà perdu ce qui comptais le plus alors pourquoi me priver de prendre du plaisir avec un ami de confiance, peu importe ou cela déboucherais, mais ce raisonnement n'est pas en accord non plus avec mes principes.
Djin se passe un peu d'eau sur le visage, tirailler entre ses paroles et ce qu'il aimerait.

- Et oui, me sentir désirée n'arranges rien. <soupire souriant en coin dépitée.> Navrée je t'ennuis avec mon dilemme <sourit doucement gênée en voyant son geste.>

- Je ne peux pas vraiment t'aider pour cette question... Faisant parti de tes amis de confiance... *fronce le nez* Ce serait te diriger vers une situation qui me plairait et non ce qu'il te faut.

- <hoche d'un doux et mince sourire allant récupérer la serviette de bain.> Oui je.,.je comprends et je t'en remercie, c'est respectueux de ta par et cruel à la fois j'en ai conscience, je ne sais pas trop comment réagir avec toi non plus pour être franche. Je comprendrais si tu veux prendre une distance ou t'éloigner un peu de moi ou...si tu me demanderais de le faire glissant son yukata sur ses épaules, retirant le maillot discrètement en dessous avant d'attacher le tout>


- Pour rien au monde je ne te demanderai une chose pareil Yu'.. Ce n'est pas parce que.. Fin'.. *soupire doucement* Ce n'est pas parce que tu me plais et inversement qu'on doit se priver de vivre comme on en a envie.. On est pas des bêtes après tout.. On est capable de se mesurer et de se tenir quand on trouve que les choses vont trop loin à l'heure actuel.. J'ai pas envie de perdre ma compliciter avec toi..  Ça serait pire.. Je crois..

- <hausse un sourcil et soupire, un doux soupire de soulagement, bien que surprise> vraiment ? je...je serais incapable de m'éloigner de toi aussi, j'aime beaucoup ce qu'on vit et ce qu'on partage que ce soit l'amitié ou le travail, quant au désire oui je...peux faire abstraction parce que tu mérites quelqu'un capable de t'aimer et pas uniquement de te désirer Djin et pour l'instant j'en suis incapable.

- Boh... Le désire ça ne me dérange pas hein... *affichant un grand sourire taquin, comme pour détendre l'atmosphère*
- <souffle un rire et soupire doucement, hochant> alors...je...ce qu'on vient de se dire n'a rien gâché ? ça ne va rien changer ? <inquiète> Je pensais ne pas pouvoir désirer sans amour c'est très perturbant, tu crois que ma déception avec Eylion aurait emporté ce principe là avec lui aussi ?

- Ca ne changera rien Yu'. *secoue la tête* Si un jour tu te sent capable d'aimer à nouveau et que ça tombe sur moi.. ouai... Ce sera sans aucun doute.. Géniale à vivre.. Mais je ne suis plus aussi naïf qu'avant, je sais trés bien que ça peut ne jamais arrivé, et j'y suis préparé. Mh. C'est possible oui... Tu t'étais verrouillée pour lui... Alors forcement…

- <acquiesce doucement à ses dires d'un faible mais tendre sourire restant, elle ne le quitte pas des yeux, puis tique> Je suis ...déverrouillée tu crois ? <grimace, soufflant un rire à l'expression.>

- *hausse les épaules* Qui sait? *amusé* Mais ce n'est pas parce que tu es déverrouillée, qu'il faut faire n'importe quoi. *sourit en coin*
- Hm oui, je...ne suis pas ce genre de femme pour autant de toute manière, je réfléchir un minimum <souriant en enfilant son pantalon> tu as faim ? tu as pu acheter ce qu'il y avait sur la liste ?
- Je sais, que tu n'es pas ce genre de femme... *souriant* Ouais, j'ai tout acheté!


Ils terminèrent leur soirée avec un repas cuisiné à deux, Djin apprenant la culture culinaire, puis un moment de lecture à deux sur le divan avant d’aller dormir, la jeune femme peinant à trouver le sommeil, chaque conseils, chaque échanges et réconfort donné par ses deux amis actuellement les plus proches, raisonneront dans son cœur et son esprit, la tourmentant un peu, là où le désire se mêle à l’amour et à l’amitié, les frontières compliquées, elle finira par s’assoupir contre le miqo’te tard dans la nuit.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Sam 29 Sep - 14:38


- <un sourire aux lèvres joueuse, elle sautille un peu sur place et viendra se balader autour du miqo'te, sur ses gardes, faire la petite mouche toujours en mouvement elle aime bien> à toi l'honneur beau blanc ! <ricane>

- *affiche un petit sourire en coin* Aller ma chérie... Viens prendre ta branlée... *mettant un poing dans le dos, l'autre bras dressé vers l'avant, paume ouverte, se mettant à l'aise sur ses appuit. *

- <cille et s'arrête avant de rire> commence pas à me déconcentrée Djin ! c'est fourbe ! - Alors vien me faire taire. *souriant à pleines dents*
- ...
- Mon p'tit abricot...!
Djin souffle un rire puis plisse les yeux par la suite, se concentrant.
[Hoshiko]- Bonjour vous deux

Yunaia fronce les sourcils et ricane, piquée à vif avec ce petit nom ridicule, elle charge sur lui, elle tentera une touche au niveau de sa main tendu vers elle, tournant dans le même temps comme une danse sur le côté pour esquiver s’il tente de la toucher à son tour, puis cille en voyant hoshiko, elle est clairement déconcentrée du coup qu'elle ait réussi ou non sa touche, surement pas d'ailleurs.

- Bonj'..*Voyant chargée Yu', il viendra dévier la touche d'un mouvement circulaire du bras, le repoussant, poignet contre poignet avant d'armer son bras qui était en attente dans son dos, pivotant et venant tenté de toucher sa hanche, paume ouverte, pour la repousser.

- Faites attention a pas vous blesser avec vos entrainements

yuna se fait carrément avoir et se marre reculant, malgré tout elle enchaine se jetant subitement au sol pour tenter de faucher les jambes du miqo'te, une main au sol en appui tournant sur elle-même.


- Woot! *ne verra pas le mouvement venir. Il l'a sans aucun doute sous-sous-estimer, il tente cependant de sauter par-dessus, mais trop tard. Sa jambe touche ses pieds et déviera ainsi sa retombée. Il retombera sur le côté et viendra se réceptionner sur ses bras tel une pompe. Il poussera sur ses bras comme pour rebondir et se redresser. Il soufflera un rire avant de de charger Yu' à sa relevée, plaquant son épaule contre sa cuisse et l'enlaçant de ses bras. Il la soulèvera légèrement du sol et donnera une impulsion vers l'avant pour la faire basculer en arrière.

- DJINNNNNN ! <Éclate de rire, elle n'a pas eu le temps de se relever ni d'esquiver> c'est pas une touche ça c'est un placage ! hmpf...
- *Ricane en roulant dans le sable sur le côté et se redresse*

Yunaia, néanmoins elle viendra choper ses hanches de ses cuisses, non non il ne pourra pas rouler, elle pivote d'une certaine force et musculature présente, il faut pas la sous-estimer, le plaquant à son tour sur le dos assis sur son ventre, elle toussote au mouvement de sable qui colle à leur peau et sur la tronche souriant en coin au miqo'te qu'elle a retournée comme une crêpe.

- *Ricane* C'était pas précisé dans les règles! Et puis c'est pas de ma faute si tu me donne envie de me foutre sur to.. - <se marre puis avise hoshiko, toujours confortablement installée sur le miqo'te> tu vas bien ? - Oui et toi ? l'entrainement se passe bien pour vous deux ?

- *tourne la tête vers hoshiko* Salut toi! Sympa la métamorphose! - Il joue là il est trop tactile je suis pas sensée me laissée touchée.... <dit-elle roulant des yeux avant de se penchant en avant pour écraser sa main sur la tronche du miqo'te amusée, comme voulant le laisser en crêpe sur le dos.>

Djin Sha'kel donnera un coup de rein, comme pour décoller les fesses de Yu' de son ventre et d'y caler ses mains. Il soutiendra son fessier et viendra le pousser vers le haut, tout en glissant sans le sable. Ayant une jolie vue sur son entre-jambe dans la manipulation, il l'a fera basculer vers l'avant, assez prévisible pour qu'elle puisse faire une roulade.

- *Elle soupire* Mes cheveux long et mes belles robes me manques.

- <écarquille les yeux dans un cris plutôt mignon, elle éclate de rire à nouveau passant au dessus, sans résister, trop surprise et amusée avant de se réceptionnée dans le sable pour une roulade, un peu trop forte qui la fera aller jusqu'à l'eau, un petit "hiaaaa" mignon suivant au contacte de l'eau fraiche> DJIN !!


Djin ricane d’un mouvement de pouce sur son nez.

Yunaia se mange une vague au même moment blblblblblb.

- Je me souviendrai de cette première fois où mes mains ont ainsi épousé ton fessier ... *regardant ses mains d'un air rêveur, en pleine comédie* Fhhh… J'ai chaud… *relève les yeux vers elle en ricanant*

[hoshiko]- Pervers ! <lui faisant les gros yeux.>
- C'est dans le feu de l’action...! Rien de prévisible. *d'un air innocent*

-Je vais te...<grommelle se redressant, pleine de sable collée, pleine d'eau, la tignasse qui ressemble à rien et fonce sur le miqo'te, cette fois, bien moins gentille, fallait pas la tripotée, elle bondi, genoux en avant pour s'agripper à ses épaules et percuter son torse avec son impulsion, qu'il la réceptionne ou pas, c'est clairement fait pour le faire chuter avec elle, Yu' boulet de canon>

Djin se fait propulser vers l'arrière sous l'impulsion, son dos s'écrasant plus long dans le sable, il roulera sur le dos dans une roulade arrière pour se réceptionner sur ses quatre appuis, tel un félin. Djin sourit en coin en se frottant doucement le torse.
Yunaia retombe au sol, accroupie et essoufflée, ricanant en observant le miqo'te, puis tique à son geste une moue suivant.

- je t'ai fait mal ?
- Assez pour passer aux choses sérieuse.. *affichant un sourire satisfait, il se redresse et se met en position de combat, une main dans le dos , l'autre dressé, paume ouverte* Aller.. Montre-moi ce que tu sais faire.. Cinq touche gagnante.

- hmpf...<grimace et se redresse amusée> ah non à toi d'attaquer en premier.


Yunaia bouge sur place, sautillant, mains devant elle, plus concentrée cette fois, elle restera mobile sans cesse, plus douée pour l'esquive qu'autre chose.

- ça m'va. *Il ne faut pas lui demander deux fois, il chargera Yu', jouant de son jeu de jambe, droite gauche avant de se rendre imprévisible durant sa progression. Arrivé à son niveau il viendra détendre son bras pour tenter de toucher son épaule d’une impulsion de la paume de sa main.

Yunaia cille le voyant aussi imprévisible, elle fléchi les jambes pour passer sous le bras tendu miqo'te, sentant néanmoins la caresse sur son épaule, première touche, néanmoins dans son esquive, elle tenter une touche de sa main, penchée en avant contre la cuisse du miqo'te.

Hoshiko les observe silencieusement mais avec un grand intérêt.

Le miqo'te, possédant un sixième sens.. Ou juste une chance de ouf, reculera cette même cuisse pour changer le sens de sa posture, la main de la hyur n'atteignant sa sa cible. Il viendra par la suite, sortir son bras de son dos de manière circulaire pour tenter de toucher ses côtés de sa paume.

Yunaia voit la jambe lui filer sous le nez, elle enchainera rapidement d'une roulade dans le sable esquivant du coup son coup avant de se redressée plus loin rapidement, agile d'un bon de ses jambes lancée en avant en courbant l'échine, ricanant>
-  raté !

Djin souffle un rire, sautillant  sur ses pieds et se remet en position alors que la jeune femme se repositionne pour la suite, soufflant sur sa mèche, sautillant sur place toujours mobile et svelte mains devant elle. puis accélère sur le miqo'te, néanmoins elle feintera au dernier moment, pivotant dans un pas de danse orientale rapide, jambes fléchie pour esquiver un éventuel mouvement de bras du miqo'te, son mouvement étant fait pour arriver dans son dos et tenter de taper sur sa fesse d'un plat de la main, vengeance…ou pas.

Djin suivra l'action de la hyur des yeux, quand celle-ci se présente dans son dos pour tripoter son majestueux fessier, il pivotera sur le côté, laissant sa main caresser le vide, la queue du miqo'te venant caresser l'avant-bras de celle-ci dans son mouvement comme pour la taquiner. Une fois tourné dans son sens, il sautera légèrement tout en tentant de touche le haut de son épaule dans les airs avant de retomber sur ses appuis.

Yunaia cille au miqo'te volant, elle perd légèrement ses appui en pivotant pour le suivre des yeux, retombant sur le cul, deuxième touche pour le miqo'te néanmoins elle tentera une impulsion de la jambe pour toucher le genoux de ce dernier pas trop fort évidemment.

Djin voyant le mouvement du pied vers son genoux, il reculera celui-ci amusé, reculant un peu pour sa laisser se redresser.

- <souffle un rire, haletante> bon aller...<se redressant, pleine de sable, elle frotte son pantalon> achève moi, ou on est encore là demain !
- Ah ouai? Pourtant plus c'est long plus s'est bon non...? *affichant un sourire malicieux en se remettant en position*
- ...
- ...
Djin s’avance vers la hyur de son jeu de jambe droite gauche afin de revenir au contacte, tentant de touche son ventre du plat de sa main, son corps continuant sa route une fois la tentative faite.

Yunaia était en train de baisser sa garde, de ses mains sur son pantalon, surement pour le retirer, souriant en coin, elle avait visiblement le regard et la posture de la charmeuse qui souhaite le déconcentrer comme la fois ou elle a pu le foutre dans la baignoire toute habillé, se figeant en le voyant charger, elle tentera de s'esquiver mais dans le mauvais sens, perturbée elle-même comme une gourde, ce n'est pas son ventre qu'il touche, mais percute yu', cette dernière se retrouvant dans les bras du miqo'te avant d'éclater de rire. hmpf...blasée.

Djin se pince les lèvres, enroulant ses bras autour d'elle dans un collé serré fort agréable. Il affichera un grand sourire aux lèvres.


L’entrainement se terminera par une fuite de la demoiselle dans l’eau, un échange amusant aussi avec hoshiko avant de finalement retourner à l’appartement pour préparer le repas de midi, yu’ et djin d’humeur joueuse et infernale au grand désespoir de Hoshishi.


[hoshiko]- Mais... Je suis pas faite pour le sport, tu le sais... je suis pas assez forte et tout ça
- NAN ! <en réponse à la demande indécente de Djin vis-à-vis du bain à deux>

- Dommage! *d'un air toujours chantonnant*
[hoshiko]- DJIN ! ta pas honte de proposer ce genre de chose !
- Ce n’est pas une question d'être faite pour ou non hoshiko, tout le monde peu, mais ça demande plus d'effort pour certain que pour d'autre. <glousse, voyant hoshiko outrée>
- Absolument pas! *toujours chantonnant*
- Tu devrait !
- Hoshiko il...plaisante hein...<se pinçant les lèvres, sachant pertinemment que ce n’est pas le cas, cherchant à la rassurée bêtement.> - Bah! C'est pratique pour m'aider à laver mon p'tit dos! Faut voir la praticité! Petite perverse! *amusé*

- Bon je vais attendre pour cuisiner, histoire de ne pas mettre du sable partout. <reposant les ingrédient près du foyer.>
- ... Et bien parfois on cache des trucs sous la rigolade alors qui sais.
- ...<pouffe doucement encore une fois.> il est infernal ce matin je ne sais pas ce qu'il a mangé au réveil.
- La la laaa la la laaaa..! *chantonne sous la douche, de manière fausse, pour bien emmerder son monde*
- <rit avisant la chambre, puis hoshiko, un sourire en coin mesquin qui annonce rien de bon> - Je t'ai connue aussi infernal alors vous iriez bien ensemble

- <cille remplissant une grande carafe d'eau très froide, elle y ajoute même des glaçon en rougissant aux dires de hoshiko.>
- C'est vrai ! mais il me sous-estime un peu trop...<souriant en coin>

Yunaia remplissant la carafe, elle soupire perdant son sourire un bref instant le cœur serrer, perdue dans ses pensées quelques instant.
- Eylion...a beaucoup d'humour et de jeu aussi...<bassement, la gorge un peu nouée> j'espère qu'il va bien.
- Eylion n’est pas là, profite de tes amis présents. <venant enlacé maladroitement la hyuroise.>

Yunaia hochant pour reposer un bec sur la joue de son amie, carafe en main elle ira la jeté sur le miqo’te par la suite, sans le reluquer pour autant, fuyant dans la cuisine, il poursuivra sa douche congelée en chantonnant, avant de sortir et de laisser sa place à l’hingashienne.


- Fait attention ! Djin a pris de la farine avec lui !
- ... Pfff.. Tu gâche tout Hoshi'… *blasé*

Yunaia allume la douche chaude dans un petit soupire d'aise, méfiante un œil vers l'entrée et la serviette à portée de main pliée sur le bord de la baignoire.

- ....
- Je doit veiller sur Yu' Djin entre sans gêne avec le pot.

Yunaia éclate de rire et récupère vite la serviette pour se protéger planquée derrière.
- DJIN ! sort !! mais...pas la farine t'es malade !!
- Vengeance! *lui lance de la farine dans un rire machiavélique*
- ... Djin aura un œil qui traine sur le corp de Yu', bien qu'elle soit cachée par la serviette, raté, dommage.
- hmpf....<fermant les yeux, elle est entièrement recouverte, sa chevelure noir de jet ressemble à un dalmatien, sa serviette plaquée contre elle pour ne pas montrer sa nudité, elle souffle un nuage de farine sur la tronche, riant doucement.>

Djin sort par la suite, ricanant et remet le pot dans l'armoire.

- JE TE DETESTES !!!
- Meuh non, tu m'adores!
- <Observe son bain souillé de farine et ricane, dépitée rallumant la douche pour se rincée pour de bon cette fois, reposant la serviette après l'avoir secouée, trop tard, elle est souillée aussi et ira en chercher une autre.>
- Petit balance.. *plisse les yeux vers Hoshiko* Je me vengerai aussi.. *souriant à pleines dents*
- CUISINE POUR LA PEINE J'ARRIVE il faut éplucher les pomme de terre !!


- On ne va pas voir une femme qui est dans son bain Djin... et l'intimité alors ? <Elle gonfle les joues>
- Elle a eu la chance de voir ma lune elle... *se pince les lèvres*

Yunaia les mains pleines de farine qu'elle a récupérée sur le bord de la baignoire, elle vient enlacer mignonnement le miqo'te se collant dans son dos, pour venir étaler le tout sur son torse, ricanant, gros câlin de peste.

- je n’ai rien vu du tout !
Djin pouffe de rire en baissant les yeux sur ses mains et dressera sa queue qui se faufile jusqu'au visage de Yu' pour venir lui chatouiller celui-ci.
- Genre!
- "Atchi"!

Quelques jeux et gaminerie plus tard, ils finissent par réellement cuisiner et discuter pour manger tous les trois avant de profiter d’une nouvelle journée détente, amusement et voyage en hingashi, jouer les touristes semble faire du bien à la jeune femme bien entourée malgré ses pensées, constantes allant envers son miqo’te ténébreux qu’elle n’a jamais cessé de garder à l’esprit, le dissimulant au mieux à ses amis qui s’évertue à lui rendre le sourire.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Dim 30 Sep - 16:57



Très tôt en cette matinée, le duo monte à bord d'un navire de Kugane en direction d'onokoro, le voyage fut long mais agréable, discussion, rire, complicité entre les deux amis comme toujours, peu importe le lieu.

Yunaia, faisant découvrir au miqo'te certaines iles et terres au loin, le laissant apprécier le paysage et commentant ce qu'elle connait du moins de ses régions qu'elle a délaissées depuis bien longtemps, elle-même n'ayant que très peu de souvenir ou uniquement ceux qu'elle a étudié ou entendu, elle semble aussi émerveillée et curieuse que lui, profitant de la brise marine jusqu'à apercevoir le volcan, annonça l'arrivée proche sur les plages de la mer de Rubis.

- On est y est presque ! <Étirant un sourire en coin, impatiente>
- *souffle un rire* T'es toute excitée dis-moi. *sourit en coin*
- <ricane> Je ne devrais pas ? je suis venue ici quelques temps, il y a très longtemps j'étais adolescente, en fuite et j'ai adoré la mer de rubis et ses paysages, ça me manquais oui.

- *affiche un tendre sourire* Alors on va profiter au maximum de cette journée. *hoche la tête*
- <hoche> nager et...je vais t'emmener sur une île pas loin sur ta gauche, il y a une magnifique vue depuis le sommet.

- Hanw.. J'ai hâte... Depuis le temps qu'on me parle de L’Orient... J'ai jamais mis les pieds en dehors de Kugane.

- j'ai même prévu le pique-nique <tapotant son sac sur le dos> par contre...il va falloir prendre une barque et ramer.

- Ca va être géniale. *souriant à pleines dents* Pas de problème, j'ferai chauffer mes muscles. *amusé* Un pique-nique romantique au sommet d'une île en pleine mer de rubis.. *jouant des sourcils* J'ai de la chance. *souriant malicieusement*

- <ricane> t'es armé jusqu'aux dents, va falloir retirer tout ça, on ne risque rien pour l'instant et normalement à part des animaux sauvages, quoi qu'il en soit je suis carrément rassurée.

-<Les hommes sur le navires commence à siffler et gueuler, le bâtiment ralentissant aux abord d'un petit port.> Oh on arrive !


-Mince...<fermant les yeux, elle inspire et expire, sourire aux lèvres> même l'odeur je m'en souviens.
- *Sourit doucement en observant les réactions de Yu', attendri*

- On doit vraiment aller à Namai, je me dis que forcément les odeurs le paysage, ça pourrait m'aider à me souvenir de quelque chose.
- On peut. *hoche la tête* Si c'est ce que tu souhaites, y a aucun problème.
- Oh pas aujourd'hui on aura bien le temps de revenir une fois que je serais vraiment en forme et on a trop de travail au Tapas qui nous attend et...<soupire> je dois attendre des nouvelles d'Eylion ou des autres.
- *Prend les sacs et vient les hisser sur la barque*


La balade en barque se fera calmement, Djin mettant à l’épreuve sa musculature qui fera rougir yunaia, alors qu’elle se chargera du gouvernail, un peu déconcentrée mais rêveuse, profitant de la vue autant de celle du miqo’te que du paysage et inversement, échange de sourire et de complicité jusqu’à stopper la barque afin de profiter d’un moment de nage et de détente.




Ils passèrent deux bonnes heures à nager, jouer et faire bronzette dans la barque en discutant jusqu’à finalement retourner sur la terre ferme, l’île non loin est à découvrir et les deux amis espère trouver un lieu tranquille ou s’installer pour manger et observer le paysage.


-Qu'est-ce que ça change? Tes origines ne font pas ce que tu es aujourd'hui Yu'. Personnellement, j'en ai rien à foutre. *souriant à pleines dents* Enfin non, ça me plait de connaître tes origines.. Ton histoire mais… J'veux dire par là que ça ne change rien à ma vision que j'ai de toi.

- <étire un sourire en coin et soupire presque soulagée sans le quitter des yeux> De toute manière...là c'est clairement compromis, j'ai aucune idée de la suite ...mise à part mes entrainements...et encore je dois attendre empty, et...Eylion et la brigade je sais pas s’ils vont m'aider, Eylion avait une idée de refuge mental, une expérience assez dangereuse pour lui et moi mais utile pour ressortir le passé de mes souvenirs. Tout ça c'est...envolé, brisé en éclat avec notre situation et même si on arrive un jour à être ami...Je crois que...j'oserais plus le laissé entrer dans mon esprit. <une moue suivant.>

- Mh. J'avoue que ça ne m'enchante pas vraiment de bidouiller ton esprit... *fronce le nez*
- Le contraire m'aurait étonné...Monsieur surprotecteur, mais...le risque en valait la peine, là ce n'est plus vraiment le cas, je vais devoir me débrouiller autrement.

- Y a des choses avec lesquels ils vaut mieux éviter de jouer... Surtout les choses dont les conséquences sont incertaines. Faut vraiment que tu prennes le temps d'y réfléchir avant de te lancer... Car une fois fait, les choses sont irréversibles...Mh. On trouvera un moyen. *sourit en coin*


-Je sais, et je ne le ferais pas, je crois que j'ai été sage en un sens de refuser jusque là, j'étai pas prête.
- Ça prendra sans doute un peu plus de temps, mais y a des moyens plus naturel de retrouver la mémoire.
- Oh hé bien si tu en connais un je suis preneuse et puis...ce n'est pas ON Djin, mais je, je vais trouver un moyen, et je demanderais à des alliés si il faut en temps voulu <douce d'un soupire navrée> et je te remercies pour ton aide.

- *Hoche la tête en souriant* Ouais Excuses moi... C'est vrai que tout ceci te concerne, j'devrais pas m’imposer... C'était plus... Une manière de parler.

- <sourit tendrement> non ce…ce n'est pas ça... <soupire et se décalera pour venir dans ses bras> c'est juste que, je dois apprendre à ne plus me reposer sur les épaules d'un homme Djin, quand j'ai perdu Namar, Eylion m'a porté, avec son aide, son soutien ses sentiments, ses projets, ses promesses, et je m'y suis accrochée...et tu vois le résultat de ma chute...maintenant qu'il est, plus réellement là du moins pas comme avant, je ne vais pas transférer tout ça sur toi, et te prendre toi comme béquille, je dois, compter que sur moi-même dans beaucoup de domaine, je ne veux plus de promesse, plus de ON, ou de Je vais t'aider, ne le dis pas, mais fait le...*Viendra ouvrir ses bras pour l'accueillir, les refermant doucement sur elle*



- je veux plus de mots, je veux des actes alors, si tu veux m'aider je te laisserais faire j'ai confiance en toi, mais on ne dit rien, on laisse le temps faire et les épreuves arrivées et là je verrais sur qui je peux compter. Tu...comprends la différence ?

- *Lui sourit tendrement et hoche la tête* Je comprends oui, ne t'en fais pas. Et justement... C'est une bonne chose que tu prennes ainsi les choses sous ton contrôle. Je suis fier de toi pour le coup. *souriant doucement, les pommettes légèrement rougissante*

- Ah ? <Cille, haussant un sourcil, puis étire un sourire en coin le voyant rougir, d'un tendre sourire suivant> Monsieur Djin, serait-il enfin rassuré de voir que je deviens une grande fille toute seule après toutes ses épreuves ?

- Ouais... *sourit doucement, amusé* - n'y serais surement pas arrivée sans toi...<douce d'un murmure sincère, la gorge légèrement nouée> j'ai...vraiment cru que j'allais mourir et tu ne m'as pas lâché une seconde, t'as même planqué les stencils de cuisine...<soufflant un rire, touchée et visiblement émue>

- *Il viendra porter sa main au visage de Yu', venant, dégager quelque mèche rebelle de celle-ci afin de lui dégager les yeux, souriant* Quand tu m'as dit que tu voulais mourir... Je crois que... hmpf... Mon cœur s'est arrêté de battre durant plusieurs longues seconde... C'est là que j'ai pris conscience à quel point te perdre me fouttrais en l’air... Et puis... T'es mon amie... On vit des trucs fort ensemble...Et puis... Hmpf. Ouais... J'veux pas te perdre... *secoue la tête, émue lui aussi* C'est sans doute très égoïste dit comme ça...

-Oui je...j'ai été cruelle, et je le suis encore vis à vis de toi, je suis...désolée pour tout ça, je n'ai pas envie de te perdre non plus. <L’écoutant toujours, elle hausse un sourcil> égoïste ?

- Ouais non... Mauvais choix de mots... *fronce le nez* C’est ton regard, il me perturbe... *souriant doucement, rougissant légèrement*

- hein ? <Plisse le nez en riant doucement> mais de quoi tu parles ? tu n'es pas le genre d'homme à être égoïste Djin, t'as pensé à moi avant ta propre santé et ton bien être et si je fais ça mes yeux sont toujours aussi perturbant ? <Louchant en tirant la langue mignonnement ridicule.>


Après un temps de discussion de complicité et de repas partagé, il reprendront la navette en direction de Kugane. Ce soir ils feront leur valises pour rentrer au Tapas très tôt dans la matinée.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Lun 1 Oct - 10:24


- Tu as pu trouver les papiers laissé par Dae'? *sourit en coin*
- Oh euh... On dirait bien que c'est ça... d'ailleurs...<cille amusée, glissant un regard sur Djin>
- Il ne te reste plus qu'à signer et ce sera officiel!
- hm...j'ai la trouille...<soufflant un rire> d'ailleurs tu devras signer ton nouveau contrat de gérant toi aussi et devant toi c'est ton nouveau bureau.
- Hanw! *sourit* Mon bureau!

Djin carresse le bois de la main.
- On va passer du bon temps ensemble!
- Oui fin' non c'est encore le mien là laisse-moi le temps de déménager mes trucs de nana pour m'installer ici du coup...<inspire doucement puis s'installe, récupérant les papiers pour les lires.>
- ça marche.
- Du bon temps avec ton bureau ?
- Bah ouais, c'est toujours du bon temps de bosser ici. *souriant à pleines dents*


Djin se met aux côtés de Yu', en mode soutien pendant qu'elle s'occupe des papiers.
[hoshiko]- ça veut dire que vous allez être tous les deux, dans ce bureau ?
- Hé bien oui, pourquoi ? Djin semble amusé par la question d'Hoshiko.
- ... N'en profite pas trop Djin dans ce cas
- En profiter pour quoi au juste Hoshiko ? <douce bien qu'un peu intriguée de la réaction>
- Ouais? C'est vrai ça? En profiter pour quoi? *souriant à pleines dents*
- Pour...hum... Ses pitreries ! c'est une grande responsabilité d'avoir un bureau il faut être sérieux ! Djin souffle un rire. Hoshiko détourne le regard et gonfle les joues
- Non mais Hoshiko.. C'est gentil de t'inquiéter mais, t'en fais pas hein, j'avais déjà des responsabilités avant.
- Je n'ai pas envie qu'il soit sérieux, et je vais finir par t'appeler la grand-mère du Tapas si tu continues...<tendre mais amusée> Djin, tu peux transférer les choses d'un bureau à l'autre s'il te plait j'ai quelque chose à expliquer à ma chère amie...<attrapant en douceur la main de cette dernière pour l'emmener vers le petit salon.>
- ça marche.
- Oh et profite pour t'installer aussi, si tu veux prendre des choses chez toi ou autre pour décoré ridiculement ton bureau de gérant.

Djin range les dossiers sur l'autre bureau, à la même place que précédemment histoire qu'elle garde ses repères et continue de transfert des affaires, prenant le temps d'observer les babioles de Yu', amusé. Il agitera les oreilles, tout sourire de découvrir les petites coquetteries de la hyur.


Yunaia sourit tendrement a hoshiko se voulant rassurante.
- Tu ne te méfies pas de lui, si ? <penchant un peu la tête inquiète et toujours dans un chuchotement discret.>
Djin transfert les figurines, mémorisant les emplacement pour les mettre au même endroit sur le second bureau.
- Non... Pas vraiment <Elle secoue la tête négativement, parlant a voix basse>
- Donc, c'est des taquineries ou tu t'inquiète qu'il ne me respect pas ?

Djin s'amuse à faire combattre une figurine de dragon et de chevalier dans des petit bruits sonores.
- Non je sais qu'il te respecte et que c'est des bêtises ce qu'il fait ou dit mais... <Elle joue avec ses mains le regard un peu dans le vide> C'est rien, ne t'en fait pas.... La différence des cultures tout ça...

- Oui, mais je tiens à te rassurer, tu n'as pas à faire le garde-fou entre lui et moi, par contre tu peux être un vrai chien de garde avec les autres <ricane> ou les inconnu qui me tourne autour, mais j'ai des amis de confiance Djin en fait partie il ne dépasse jamais les limites que moi j'ai fixées, ce ne sont surement plus les mêmes que les tiennes, parce que j'ai beaucoup changée oui, mais il a toujours été de confiance et il a déjà démontrer sa loyauté et son amitié dans tous les domaines que ce soit au travail ou dans ma vie privée, et hm...je l'aime beaucoup...<d'un doux sourire, elle rosit légèrement> je n'ai pas envie qu'il pense que tu es sur son dos, ce n'est pas mérité, d'accord ?

- *bas* "Que je trépasse si je faibli;..! Piou tchou..! *continuant de jouer*
- Oui... <Elle souffle doucement du nez avant de sourire a Yu'>
- C'est... Pas important ne t'en fait pas
- *bas* Yah..! *fait arriver un troisième protagoniste* "Pour Narnia..! tatatin..." "Messire messire.. On en a gros...!" "Vous nous utilisez bon grès, mal grès pour arriver sur la fin..! " "Hein? qu'est ce que tu baragouine toi..?"

Yunaia hoche dans un soupire pour hoshiko, visiblement un peu déçue voir agacée mais comme toujours, yu' n'est pas insistante ni intrusive, ne la forcera donc pas à parler, se redressant ensuite, intriguée par le petit raffut "discret" derrière le mur.


- *bas* " Non, moi j'crois qu'il faut que vous arrêtiez d'essayer de dire des trucs, ça vous fatigue déjà, et pour les autres, vous vous rendez aps compte de s'que c'est. Moi quand vous faites ça, ça me fou des angoisses."
- ... Yunaia reste plantée là, discrète se pinçant les lèvres pour ne pas rire en le voyant jouer comme un gosse avec ses figurines.
- *Fait arriver un quatrième protagoniste"... " Interprète...? Interprète...? Cuillères…?"
- Messire pourriez-vous me dire quand est-ce qu'on pourra enfin se mettre à la tâche ? <dit-elle sur un ton taquin et surjoué.>
Djin relève les yeux et lâche les figurine comme un gosse se faisant prendre, mettant les mains dans le dos.



- C'est pas moi!
- Oh si si c'est toi je t'ai vu ! va falloir me payer très cher pour que je ne le dises à personne mon ami !
Djin sourit à pleines dents en rangeant les figurines.
- T'es au courant que c'est...des figurines de collection hm ? et non pas...des jouets pour enfants. <souriant en coin.>
- Ah? *se pince les lèvres* Je ne savais pas. *fronce le nez en se grattant l'arrière de la tête* Désolééé!
- Tant que tu n'as rien cassé, je te pardonne !
- Nooon, j'ai rien cassé! *tord la bouche en coin* Je ne suis pas un sauvage.

Yunaia se faufile et viendra d'un coup d'un seul signé le document paf, ça c'est fait !
- <Soupire et élargit un sourire> JE SUIS PATRONNE ! c'est officiel, je vais pouvoir sortir le fouet et maltraité qui bon me semble.... Djin agite les oreilles en souriant.

- Et beh.. Qu’est-ce que j'vais en faire des conneries moi.. *d'un air rêveur*
[Hoshiko]- Yunaia, je vais prendre l'air, travaillez bien vous deux.


- C'est moi où… Plus ça va... Moin elle me supporte...? *perplexe* J'ai fait un truc de mal...?
- Non c'est...je ne sais pas je comprends pas, c'est ce que j'ai tenté de savoir mais elle me dit que tout va bien te concernant. <douce, une moue suivant tout aussi navrée que lui> Elle ne se méfie pas de toi non plus et j'ai fait ce qu'il faut pour la rassurer, je lui ai dit ce que tu représentes pour moi d'une...certaine manière mais...

- peut être qu'elle est...jalouse ou…<grimace>
- Hmpf… *Prend un temps de réflexion* Je devrais peut-être me calmer sur mes conneries en sa présence... Si ça la mets mal à l'aise...

- Juste un peu mais ne change pas qui tu es ou la complicité qu'on a pour qui que ce soit Djin, je me contre fou de ce que peuvent imaginer ou penser les gens <douce mais ferme> pour beaucoup j'étais bien amoureuse d'un adolescent alors bon, les préjugés ça m'est égal et elle devra s'y faire et apprendre qu'ici c'est différent.

- Ouais, je sais bien ça. Et j'compte pas changer. Mais ça reste ta meilleur amie et si j'peux éviter d'être celui qui met un froid quand on est tous les trois... *fronce le nez*
- <sourit en coin, reposant ses documents et contourne le bureau>

- Tout le monde n'est pas réceptif à mon humour.
- Tu n'as pas besoin de gagner les faveurs de ma meilleure amie pour m'avoir moi auprès de toi de quelque façon Djin. <tendre et sincère, un fin sourire en coin se voulant rassurante et un brin taquine> il n'y a pas de froid entre nous et encore moins à cause de toi. Elle a juste besoin de s'adapter je vais l'y aider au mieux.

Le duo se mit au travail, durant une bonne partie de la journée, au programme, plans pour le réaménagement du Tapas, idée décoration, organisation. Prenant une pause pour manger à deux au bureau entre échange complice, rires et planification d'avenir pour le boulot, les heures défilent et la fatigue se fera sentir jusqu'à la mi-journée.




Yunaia range le tout dans un dossier et soupire, écrasant son front sur le bureau, un rire soufflé, fatiguée.
- ça nous aura pris du temps mais franchement, la finale est vraiment classe! *Sourit*
- On a bien bossé, mais j'en peux plus...et il y a encore trop à faire...<soufflant amusée> Oui et surtout ton idée pour en bas, je n’y aurais pas pensée sans toi.

- *Sourit en coin* Ouais, des fois y a des idées comme ça qui sort, pouf... *mimant une explosion avec sa main au niveau de sa tempe*
- <rit doucement à son pouf et se redressera> bon on va s’empiffrer de glace chez moi dans un bain chaud pour finaliser cette journée de travail ? parce que demain on doit voir les nouveaux menu d'hiver, gaufres et crêpes là aussi on va avoir du boulot, le nez dans les livres de cuisines. <ricane> j’espère que tu seras toujours motivé à être gérant.

- Le programme me convient très bien ouais. *souriant à pleine dent* Et ouais! Plus motivé que jamais!
- Tu veux quoi comme glace?
- Allons-y alors avant qu'il y ait trop de monde qui...oh tu vas les chercher ? L'exotique pour ce soir !
- Bah, ouais, comme ça tu nous prépare le bain chaud. *souriant en coin*
- ... <souffle un rire> tu ne perds pas le nord toi, vendu ! Jamais!


La soirée se déroulera avec la visite d'amis du Kyogen et des clients jusqu'à tard dans la soirée. Néanmoins, Yunaia s'est faite embarquée par son ami Cyngen, ce dernier inquiet des derniers évènement de la jeune femme qui semble l'avoir affaiblie bien qu'elle retrouve à nouveau le sourire et la force d'aller de l'avant.


Dernière édition par Admin le Mar 2 Oct - 12:16, édité 1 fois
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Lun 1 Oct - 11:01



- Tu as une famille qui tiens à toi !
- Maintenant je le sais oui...je sais juste pas vraiment encore qui compter dedans entièrement, du moins ceux qui s'y trouve déjà oui, mais ceux voulant y entrer ils vont galérer, parce que je suis très méfiante, deux fois plus qu'avant. <Grimace> mon petit cœur doit se réparer.
- Arf... va falloir que je trouve une pagaie pour ramer alors ?
- <sourit en coin> Non, ta femme et toi vous avez déjà la porte ouverte, nigaud !

Entre confidence et échange amical, la jeune femme parlera de son passé, de son don et de ses craintes à son ami, découvrant elle aussi une facette du hyur qu’elle ignorait. Puis fatalement, le sujet de son état et de sa remise en forme nécessaire revint dans la conversation, son ami souhaitant comprendre et découvrir ce qui a tant bouleversé la jeune femme. Elle lui confiera dans les grande ligne la raison, bien que ce dernier ne semble pas en comprendre toutes l’étendue.




- <hoche doucement, d'un mince sourire> je l'aime à en crever...et j'ai bien failli en perdant même son amitié alors que je m'étais résolue à le laisser à quelqu'un d'autre. Et là je tente d'aller de l'avant, sans lui mais il me manque une partie de moi-même. <la gorge légèrement nouée> et une partie de moi l'attend toujours.
- C'est vraiment compliqué tout cela... Je... Je n'ose pas vraiment réagir...
- Et c'est cette perte qui m'a fait sombrer...au point de vouloir mourir oui. Oh tu peux-tu sais je suis rodée...<rit doucement> tout le monde à réagis. <Haussant une épaule.>

-MAIS BORDEL DE TROU DE CHIOTTE DE MERDE ! TU VEUX QUE JE TE DEROULE UNE BAFFE OU QUOI ?!!!!!
Yunaia écarquille les yeux et se pince les lèvres, cillant ensuite.

- là j'ai envie de rire et en même temps tu me fais peur, pourquoi tu m'engueule ?
- TU VEUX CREUVER POUR UN PAUVRE MEC QUI DIT T'AIMER MAIS A CHOISI UNE AUTRE PERSONNE A TA PLACE !! MAIS C'EST QUOI SE DELIRE !
- Cyn' c'est...<soupire et sourit tendrement> je comprends, ce que tu veux dire et c'est une réaction plus que normal mais tu ne connais pas toutes les facettes de l'histoire ou des raisons...

- TU VAUX MIEUX QU'UN PAUVRE TYPE COMME LUI ! S'IL T'AIMAIT VRAIMENT IL T'AURAIT CHOISI TOI ! TU AS DES MEC QUI SON PRET DE TOI ET QUI TE SOUTIENNE A LONGUEUR DE TEMPS ! EUX CE SONT DES VRAIS ! C'EST POUR EUX QU'IL FAUT QUE TU T'INQUIETES ET QUE TU FASSES TA VIE BORDEL !
- Cyn' t'es pas obligé de crier je suis pas loin...<soufle un rire et soupire, une moue suivant> tu fais allusion à Djin hm ? <souriant en coin>
- Par exemple oui...Je suis désolé, mais tu mérites une soufflante pour avoir mis ta vie en péril pour lui...
- Et je sais que tu as raison oui, mais encore une fois tu n'as pas tous les éléments et il m'aime réellement, c'est juste que...c'est impossible c'est tout. Et, je pense qu'un jour je pourrais en aimer un autre, me sentir bien à nouveau avec un homme, mais...il devra savoir et comprendre que j'aimerais Eylion jusqu'à ma mort.

- Tu sais ce que ça me fait penser ? Ouaihannn, je te quittehannn parce que en faitehannn tu es trop bien pour moihannn...
- aussi, en bien plus complexe et cruel en fait.


- Tu essais de justifier le fait que ce mec "ai choisi" et c'est bien toi qui a dit ça, quelqu'un d'autre ! S'il a choisi une autre personne, c'est bien qu'il ne t’aS pas choisi toi...

- Oui, mais pour de bonne raison, du moins c'est ce qu'il pensait au départ ou ce qu'il pense toujours.
- Quand on aime quelqu'un vraiment, ce n'est pas la raison qui l'emporte dans un choix...
- Et je le pense aussi, encore une fois Cyngen, n'essaie pas de m'ouvrir les yeux sur quelque chose que tu ne comprends pas, parce que tu n'as pas toutes les cartes en mains. C'est son amour oui je pensais la même chose, mais là en l'occurrence il y a d'énorme autres facteurs dangereux entre autre qui entre en compte et dont je ne peux pas parler cyn'.

- Je sais que je n'ai pas toutes les cartes en ma possession... Mais ce que tu dis ne change rien à ce que je pense. Quand on aime quelqu'un d'un amour sans faille, on prend tous les dangers, on fait toutes les folies, on réalise l'impossible pour continuer de vivre cette amour... Quitte à en perdre la vie.

- Je comprends et je respect ton point de vue qui est néanmoins faussé puisque tu n'as pas tous les éléments, mais c'est ton choix, tout comme c'est le mien de l'aimer et de comprendre et d'accepter malgré tout son choix.
- Tu t'es laissé mourir pour lui... n'est-ce pas la preuve que ton amour à toi était vrai ?
- Et si cette amour fait souffrir un autre amour que tu aimes de la même intensité ? tu ne crois pas qu'à un moment tu dois bien trancher en ne pouvant pas avoir les deux ?
- Tu ne peux pas aimer vraiment deux personnes.

- Je te rassure il a voulu se foutre en l'air aussi et il était dans le même état que moi sous-alimenté et enfermé dans sa chambre <soupire> Hé bien faut croire que si, il pensait la même chose et il subit cette fatalité entre autre chose qui lui sont tombé dessus, et qui donnerais envie de mourir à n'importe qui, heureusement qu'il est fort.

- Et il a tranché, et ce n'était pas toi l'heureuse élu... donc ça te place en dessous de l'autre dans son cœur... S'il aimait autant les deux, il n'aurait pas choisi.

- Oui...d'une certaine manière il a dû m'y placer ainsi. mais comment faire sans choisir et sans pouvoir avoir les deux alors ? <grimace> ça semble facile à t'entendre.

- Abandonner les deux... ou mourir c'était les deux seules vraies options possibles s'il aimait les deux autant l'une que l'autre. Il a fait un choix, c'est donc qu'il tenait plus à l'une qu'à l'autre. Et toi, tu as failli foutre ta vie en l'air pour quelqu'un qui t'a relégué au second rang...

- <soupire et dégluti, songeuse sans répondre cette fois.>
- Tu mérites d'être au premier plan, au premier rang de la personne qui partagera ta vie. La seule personne qui mérite vraiment tes larmes, ne les feront jamais couler.

- Je ne le ressens pas comme ça dans mon cœur, il y avait...trop de facteurs autour Cyngen à prendre en compte, c'est ..une histoire hors norme, hors catégorie des amours ou des triangles amoureux qu'on peut voir d'ordinaire. Ça c'est impossible...<ricane un peu amer> ça n'existe pas une personne qui ne te blessera jamais ou ne te feras jamais pleurer.

- C'est vrai, mais la bonne personne sera là pour les sécher sur ta joue.
- tu es aussi idéaliste et fleur bleu que je l'étais, la réalité m'a montré le contraire, toi tu as ton âme sœur, tu n'es pas à ma place cyn'. <douce, la gorge nouée.>
- Et c'est normal que tu ne ressentes pas les choses de la même façon ma choupinette...
- Il était là pour les sécher jusqu'à ce qu'il soit celui qui me blesse le plus au final et il se déteste pour ça, il est parti, ce n'est pas pour rien.
- Tu es dans l'histoire, tu ne peux pas avoir une vue objective de la situation.
- Il a même laissé l'autre personne pour prendre du recul.
- C'est lui qui t'a fait couler les larmes et sa seule réponse a été la fuite...
- Et toi tu es hors de l'histoire tu n'as pas une vue d'ensemble non plus.
- Hm...Je n'ai pas une vue d'ensemble, mais je répète l'état de la situation. Il t'a relégué au second rang. Il a choisi une autre. Lui il a quelque chose, toi tu n'as plus que tes yeux pour pleurer...

- Toi, tu es entrain de gâcher ta vie à te lamenter pour quelqu'un qui n'a pas su te mettre à la
- Il en pleure aussi justement...mais...je comprends que tu puisses voir les choses comme ça.
- Oui, lui il pleure dans les bras d'une autre personne. Et toi tu te morfonds dans ton lit seule... alors que le monde entier essai de te montrer que tu vaux mieux que ça...

- Techniquement....je pleure dans ceux de Djin...<sourit en coin, dépitée> il me n’a pas lâché, jour et nuit, sans se nourrir, sans dormir pour veiller sur moi.
- Lui, te met à la première place dans sa vie...

- Je sais...<soupire et dégluti> mais, mon cœur est encore en partie à Eylion et tant que je sais qu'il continue de se battre pour rester près de moi, même en tant qu'ami, j'attendrais...si je dois ensuite refaire ma vie avec un autre homme, sans perdre mon meilleur ami je le ferais, quand Eylion sera prêt à me laisser partir je partirais, tant que ce n'est pas le cas, mon amour de vaudrais rien si je ne patienterais pas tu ne crois pas ?
- Et s'il te dit ça jusqu'à que l'homme qui aurait pu être le bon parte de ta vie? Que feras-tu ? Elèveras-tu des chats pour finir tes vieux jours esseulés ?

- des chiens...<grimace, et soupire> mais...<soupire> pour l'instant il est encore l'homme de ma vie, je n’en sais rien si c'est le bon ou pas, et peut être que j'ai le bon sous le nez et que je ne le vois pas, ou que j'ai peur de le blessé, je ne suis pas prête encore à lâcher prise Cyn', j'ai besoin de temps.

- Que tu me dises que tu as besoin de temps je veux bien le comprendre.
- Si je ne suis pas prête et me jeté dans les bras d'un autre et qu'Eylion revient, je vais briser le cœur de mon compagnon, parce que je ne saurais pas me refuser à Eylion, et je ne veux blesser personne.

- Non parce que là, ce que je vois c'est: Monsieur a choisi une autre mais te garde sous le coude au cas où avec la première ça se passe mal. - Je l'aime, je ne m'attends pas à ce que tu comprennes, je ne vois pas les choses comme toi.<douce et navrée.>
- Tu es sa roue de secoure... Mérites-tu d'être une roue de secoure ?

- <hausse une épaule> je suis jeune, je ne suis pas pressée, j'ai un tas de chose à faire et de quoi m'occuper en attendant. <sourit doucement et soupire> je ne le suis pas Cyngen, mais je comprends que tu puisses le voir ou le penser ainsi.

- C'est plutôt moi qui suis triste de voir que tu le penses autrement... J'espère honnêtement que tu ouvriras les yeux... L'amour rend aveugle... c'est connu de tous ma choupinette... et ce n'est pas qu'un proverbe.

- L'avenir nous le dira...<sourit doucement, haussant une épaule.> Je fais ce qui me semble juste et ce que mon cœur me dicte, ni plus ni moins, même si...il penche pour Djin d'une certaine façon je ne veux pas le blessé en prenant une décision sans être prête.

La discussion et la douce réprimande amicale se termina tard dans la nuit, la jeune femme, retournant dans son appartement et dans son lit, effectivement, seule...




Dernière édition par Admin le Mar 2 Oct - 12:16, édité 1 fois
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Lun 1 Oct - 12:25

En cette matinée ensoleillée, le cœur n’étant pas à l’entrainement mais bien dans ses pensées, les mots de son ami la veille semble avoir fait renaître cette torture et se combat interne que la jeune femme tente d’étouffer pour reprendre une vie normale malgré l’absence de son âme sœur. Et si, il avait raison

« Abandonner les deux... ou mourir c'était les deux seules vraies options possibles s'il aimait les deux autant l'une que l'autre. Il a fait un choix, c'est donc qu'il tenait plus à l'une qu'à l'autre. Et toi, tu as failli foutre ta vie en l'air pour quelqu'un qui t'a relégué au second rang... »


Elle lutait, il ne pouvait pas comprendre l’ampleur de la situation.

« Techniquement....je pleure dans ceux de Djin... il me n’a pas lâché, jour et nuit, sans se nourrir, sans dormir pour veiller sur moi. »
« Lui, te met à la première place dans sa vie... »




Son cœur s’emballe se crispant sous le soleil matinal se levant, le regard clos, les mots de Djin la veille venant accaparer son esprit une nouvelle fois.

« Je vois... Ça ne m'étonne pas vraiment que tu puisses penser ça... *détourne les yeux un instant, pensif* Faut dire que j’ai... Du mal à exprimer mes sentiments ou ce que je peux ressentir. Alors on me voit souvent comme un type qui profite des femmes sans forcément penser à plus loin... Mais ... Non... J'ai trop de respect pour toi pour imaginer m'envoyer en l'air avec toi sans rien derrière... Après ouais... Je ne suis pas non plus naïf, je sais bien que l'amour c'est un truc compliqué et que ça varie selon les personnes... Mais ce que je veux dire au fond... C'est que si nous deux ça doit arriver.. Tu ne serais pas qu'une vulgaire conquête sans importance Yu'.. Même si sentimentalement ça ne va pas plus loin.. Je sais que.. Ce qu'on vivra resterait quand même quelque chose de fort et ayant une certaine importance pour nous deux. Et d'un côté ça me rassure.. Car je sais que même si on couche ensemble.. Bah.. Il y aura quand même un petit quelque chose qui nous fera vibrer.. Et.. Je sais aussi que, si ça doit arrivé, peut-être que quelque chose de bien plus beau pourrait en naître.. Mais ça.. C'est impossible à prédire... C'est à vivre donc... C'est le temps qui finirait par nous le dire..Mais pour répondre à ta question.. Oui.. Si un jour tu viens me voir pour tenter un rapprochement. Ouais.. Je serai là... C'est certain. Même si ça ne débouche sur rien.. Je ne veux pas rater cette occasion de tenter quelque chose ensemble... Et.. Ce que je vais rajouter va sans doute paraître super égoïste mais.. Si tu devais choisir un homme pour tenter l’expérience... Bah.. Ouais.. J'aimerai que ce soit moi.. J'm'en cache pas.. Je sais que je serai super jaloux de l'autre type.. *fronce le nez* »

"Je ne vois personne d'autre que toi qui puisse prendre cette place quand elle sera vacante, si j'y parviens un jour."


Lui avait-elle répondu instinctivement. Après tout, il était prêt à faire pour elle ce qu’elle a fait pour Eylion, n’est-ce pas une preuve de son attachement sincère. Il est prêt, pour elle, à garder leur amitié si Eylion revenait la chercher, ce même geste qu’elle a fait pour son ami lorsqu’il a Choisi. L’idée de faire subir à Djin ce qu’elle endure lui est insupportable, elle devrait faire un choix à son tour rapidement, au risque de se retrouver prochainement dans la même situation que l’arcaniste. Aller de l’avant, tentée sa chance de trouver l’amour, ou restée attachée à celui qu’elle a déjà trouvé mais qui l’a reléguée au second rang ou encore se refuser à tous, restée seule ?

« Que feras-tu ? Elèveras-tu des chats pour finir tes vieux jours esseulés ? »


Et pourquoi pas, fronçant les sourcils se redressant, les pieds dans le sable. Qui a besoin finalement d’amour dans sa vie, j’ai mon travail, mes amis…en quoi est-ce si vital l’amour d’un être si ça ne peut engendrer que souffrances et désarroi quand on le perd.



L’entrainement n’étant plus de mise, elle parcourt la plage, la mélodie d’Eylion dans la tête, le cœur serrer, c’est dans la nouvelle salle du tapas encore en travaux qu’elle terminera sa matinée dans la pénombre des échafaudages, installée à son piano, laissant ses doigts parcourir l’instrument qui l’aide à se souvenir, en chaque note, chaque souffle et chaque soupire qui s’évadent entre les lèvres de la jeune femme, la ramenant à Lui, à Eux, se refusant encore et toujours à lâcher prise malgré tout.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Mar 2 Oct - 13:24


Après une discussion amical dans la nouvelle salle en travaux du Tapas. Hoshiko, accepta le poste de cuisinière afin de préparer les nouveaux menu crêpes et gaufres hingashienne prévu pour l'hiver. Suite à quoi, les deux amis attendirent l'arrivée de Djin, pour décider des nouveaux menus et le choix des illustrations pour la carte.



- Merci Yu'. *sourit*
- Puisque tu veux que je sorte de ma zone de confort... Fait moi un autre thé... Je ne sais pas ce que tu as alors surprend moi !
- Ah là ! je suis contente en effet...<ricane se redressant> bon alors les images devant vous, Hoshiko tu te charges des crêpes hingashienne et Djin des gaufres, je ferais les crêpes normales, et hm...j'aimerais aussi faire des Taiyaki, tu en dis quoi Hoshi ?
- Les gaufres! ça marche! *commençant à prendre les dessins* - La forme de poisson va être trop mignonne ! je suis sûr que ça va plaire au clients ! je pensée au Dorayaki sinon ?
- J'attends la machine justement...<soufflant un rire, elle reposera le thé noir au citron devant Hoshiko.>

Djin sirote son granita, concentré sur les croquis.
Hoshiko renifle l'odeur du thé pour essayer de deviner le gout.
- Gnnnhhhiaann... *plaintif* Ça donne trop faim... *tordant la bouche en coin*
- Pour les Taiyaki... Je pensée, on peut en faire des salés ? fourrée au fromage par exemple ? <Elle attrape son thé qu'elle sirote avec une certaine prudence>
- <ricane et glisse un dessin devant Djin> oh regarde, abricot choco...
Djin se pince les lèvres en relevant les yeux vers Yu'…


- ça a l’air... Délicieux... *souriant malicieusement*
- <souffle un rire et retourne à ses dessins, elle grimace amusée> ce soir on mange des crêpes, j'ai faim...
- Je valide... *dans un léger ronronnement*
- J'entends mon ventre me supplier
- <souffle un rire> courage on a presque terminé <triant encore les croquis de son côté>

Djin terminera de trier les croquis pour les gaufres.
- Pour moi c'est bon! *sourit* Du coup! Je vais en profiter pour aller préparer mon chez moi avant votre arrivé! *sourit en coin*
- Encore un petit coup de ménage ? <Soufflant un rire> j'ai presque terminé aussi, on te rejoint sous peu.
- Cacher les chaussettes sous le lit tout ça... Djin sourit à pleines dents.
- Les chaussettes ? pas les caleçons ? <ricanant>
- Nan les caleçons j'les laisse en évidence rien que pour toi. *malicieux et taquin* A tout de suite mesdemoiselles! *sourit en coin*
- A tout de suite oui !


La soirée se déroulera ensuite chez Djin, soirée crêpes entre amis, jeux de dés, rires et dégustation des nouvelles recettes prévues pour l'hiver.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Mer 3 Oct - 11:17

Djin arrive tel un ninja furtif.
Yuna termine de nettoyer la table, chiffon en main avant de sourire au miqo'te entrant comme un ninja.

- Salut ? <Haussant un sourcil, amusée>
- Mais! *se pince les lèvres* T'aurais pu faire genre de ne pas m'entendre! *amusé*
- La porte qui s'ouvre avec un courant d'air ce n'est pas très discret. <Soufflant un rire> mais si tu veux on recommence, et je fais semblant. <Pivotant pour nettoyer la table à nouveau.>
- Naann, trop tard, je retenterai une autre fois!
- <rit doucement reposant le chiffon, elle cille un peu à la proximité du miqo'te, intriguée> qu'est-ce qui se passe ?
Djin pose sa main sur la joue de Yu' pour attirer l'autre vers lui et y déposer un tendre baiser.

- Tu vas bien? *sourit* Comment ça? *sourit en coin* J'ai plus le droit de te bisouter? *tordant la bouche en coin*

La jeune femme cille encore, cette fois dans un léger frisson parcourant son échine, elle se fige un peu le laissant faire, non sans rosir légèrement.

- Euh je…hm ? oui je vais bien oui, hein ? si bien sûr que si...<soufflant un rire> mais...tu...l'avais encore jamais fais comme ça, ça ..change des prout sur la joue habituel. <souriant en coin mignonnement perturbée oui.>
- Y a un temps pour les prouts et un temps pour la tendresse. *souriant finement* Et ce soir j'étais en mode tendresse. *hoche la tête, amusé* Mais t'en fais pas, les prouts reviendront en force un jour.

- Oh euh...bien...<rit doucement, roulant des yeux> hm...est-ce que ta tendresse est compatible avec le piano, penses-tu ?
- Ma tendresse est compatible avec beaucoup de choses! Piano y compris. *sourit*
- super alors, on file en douce au sous-sol, il est rien que pour nous !
- Hanw... Mon premier cours... Je suis tout excité!


- Alors ! <Lève l'index pour le retenir avant qu'il s'installe> première leçon....
- Me mettre torse nue? *se pince les lèvres*
- Tu dois voir l'instrument comme, une extension de ta personne, un ami, un complice, un collaborateur...<cille et pouffe doucement> si tu veux, tant que tu te sens bien et en harmonie avec ton instrument. Et je parle celui de la musique pas...autre chose.

- *ricane* C'est noté, le piano doit-être mon pote. *hoche la tête*
- <sourit en douceur, plus sérieuse et passionnée> c'est un allié, c'est par le biais de ce qu'il te met à disposition que tu vas pouvoir laisser émaner de toi, tes sentiments, des émotions, positives ou négative, ta passion, ta tristesse...il est ton binôme.

- <Hoche d'un doux sourire> tu dois le respecter, sans lui tu ne pourrais pas laisser transparaitre ce que tu ressens, ou ce que tu es au travers de ses notes.

- *hoche la tête aux dires de Yu', venant retirer ses bagues de ses doigts, plus sérieux en voyant qu'elle en parle avec passion*
- C'est pour cette raison que je ne supporte pas que n'importe qui le touche, il m'appartient, c'est mon complice, on ne repose pas de verre ou autre dessus, comme on ne le ferait pas sur la tête d'un de mes amis. <ricane doucement> J'ai donc, un petit rituel, que tu as peut-être noté, lorsque je m'installe. Tu devras trouver le tiens, quelque chose, comme un signe de départ dans votre complicité avant de l'utiliser pour t'exprimer.



Yu’ s'installe et tapote près d'elle pour qu'il en fasse de même.
- Très bien. *sourit en coin avant de la rejoindre*
-Ce n'est pas un jouet, même s’il est fait pour t'accompagner dans ton art pour amuser ou distraire les gens, c'est ton coéquipier. Tu n'es pas forcé de trouvé ton rituel tout de suite, il viendra tout seul un jour.
- J'ai bien compris oui. *sourit en coin*
- Je sais que tu comprends vite, quand on t'explique longtemps...<souriant en coin, taquine surement>
- Hanw… *amusé* Ce pique.

- Bien c'était l'introduction ça, maintenant les notes... <ouvre doucement le capot du piano, délicate et attentionnée, elle viendra glisser ses doigts sur le clavier d'une légère caresse de haut en bas, sans pression, sans laisser sortir un quelconque sons, c'est sans doute son petit rituel, puis viendra récupérer le parchemin déposer au-dessus.

- *Observe sa gestuelle, attentif*
- Bien, tu te doutes qu'il y a un minimum de solfège à faire, tu dois au moins reconnaitre les sons, et les assimiler aux dessins que tu vois là.

- *Relève les yeux vers les dessins, agitant les oreilles. Puis il regardera les touches du piano* Ouais, je me doute bien qu’on ne fait pas du piano d'un claquement de doigts. Mais j'ai dit que je voulais apprendre alors... Je suis tout ouïe maitresse... *souriant malicieusement.


Yunaia prit le temps de lui faire apprendre une petite mélodie après son court, des exercices pour sa dextérité à une main, qu'il devra entrainer jusqu'à ce qu'il soit rodé, qu'il puisse la jouer par cœur, yeux clos avant le prochain court.


- D'accord. *sourit et range ses mains sur ses genoux, observant l'artiste à l'œuvre*
- Ferme les yeux, je vais te compter une histoire, et de décrire un paysage, que tu imagineras durant la chanson, parce que la musique ça doit se ressentir, se vivre et ça doit te faire frémir, si ce n'est pas le cas, c'est que l'artiste n'a aucun talent.
- *Hoche la tête en souriant et se prêtera au jeu en fermant les yeux*

- <Fermera les yeux avec lui> Imagine, une planète inconnue, la végétation est dense, telle une jungle ou les rayons de soleils n'arrivent, qu'à certains endroits, à traverser les branchages et le feuillage...les reflets dans l'eau et les rivières luisant, presque aveuglant, se dissipant dans une légère brume étrange, féerique aux couleurs de certaines fleur rose, bleu, jaune...<douce d'un murmure délicat et captivant, de son charme naturel lui étant propre et toujours aussi passionnée> Sur ses terres inconnues...<entamant les premières notes> un peuple, leur allure élancée, bleuté aux tatouage et aux formes étrange mais splendide, mettent en valeur de grand yeux, presque félin, ce sont de grand chasseur, une tribu exotique et sauvage. La nuit, toutes cette végétation, les créatures étranges et mystiques, la nature, prend vie de milles et une couleurs, des couleurs que tu n'as jamais vu, qui n'existe que dans tes rêves. <d'un sourire en coin se taisant finalement pour poursuivre son jeu de doigts rapide, précis et passionné sur les touches, le laissant ouvrir les yeux si il le souhaite.>

Djin esquissera un sourire tout en écoutant les murmures délicats de la hyur. Se laissant transporter dans son univers. Ses oreilles s'agitant aux différentes fluctuations du son qui s'échappe dans la pièce. Sa queue viendra doucement faire le balancier, suivant le rythme de la mélodie.

- <Son sourire s’adoucit, puis s'élargit à certaines notes plus intense alors que comme toujours, les yeux clos, son corps balance lentement, caressant le bras du miqo'te de temps à autre au gré de sa danse délicate et aussi fragile que les petites notes qui suivront. La douceur de la mélodie, sa finesse reflétant les sentiments de la jeune hyur, elle ne fait qu'un avec son instrument, le souffle légèrement plus court s'apaise à ce petit refrain tendre.>

Djin sera prit d'un léger frisson à l'arrivé du refrain, il ne pourra s'empêcher de se balancer également au rythme de la mélodie. Un sourire constant aux lèvres.

La jeune femme reprenant plus intensément, ses doigts jouant des touches avec une dextérité certaine, entièrement détendue, sans même réfléchir chaque émotion passant dans chaque note au gré des mouvements de son corps. Terminant finalement dans des notes qui s'estompent dans l'air comme une brise, elle soupire doucement, retirant ses mains dans un petit frisson avant de sourire en douceur vers le miqo'te, reposant les yeux sur lui.

Djin gardera les yeux clos encore quelque instant avant de les ouvrir tout en tournant le regard vers elle, ses yeux ne pouvant s'empêcher de contempler son visage, à croire qu'il pourrait l'embrasser là, maintenant, bien qu'il se contienne. Il viendra lui sourire tendrement.

-C'était magnifique...
- J'ai une bonne inspiration non loin...<souriant tout aussi tendrement bien qu'elle ne le dévore pas des yeux de la même manière que lui, ça en reste contenu aussi> un bain d'algue à deux ça te dis ? j'ai envie d'aller voir le salon de Naya.


- Un bain avec autre chose que de l'eau ouais... *amusé* Yunaia repose les yeux sur la plaquette et dodeline ravie et curieuse, la parcourant avec attention.
- tu n'as jamais fait pipi dans ton bain ? <Pouffe doucement>
- Ah parce que toi oui? *ricane*
- Tous les enfants le font, donc on l'a tous fait, forcément...<ricane haussant une épaule, c'est logique oui.>
- Hanw c'était ça le changement de température soudain la dernière fois... *d'un air perplexe, malicieux*
- Massage au jet d'eau ? moi qui aime nager, je sens que je vais aimer...
[Enaya]- *lève un sourcil* si vous prenez des bains ensemble c'est que ? *amusée et intriguée*
- .... t'es dégoutant, dit pas n'importe quoi ?! hm ?
Djin affiche un grand sourire.
- Oh non non, on parle de bain en maillot entre amis ou dans le bassin du jardin, fin' quand il ne se fait pas malmené par un xaela. <ricane, mesquine>
- On prend des bains ensemble oui, mais habillées. *amusé* Pour l’instant... *se pince les lèvres* Ça va me poursuivre ça... *amusé*
- ...
- Je vois, pour info j'ai aussi un bassin extérieur et lui il est gratuit *amusée*
- Bref, donc jet d'eau ? c'est intéressant, et c'est en duo ? il faut prendre rendez-vous pour ça j'imagine ? Oh non ça j'ai au Tapas aussi, mais merci, je serais plus tentée par la boue ou les algues, ça m'intrigue.


Yunaia saute dans le bain de boue, amusée et glisse "Swip, plaf" sur le cul.
- *Ricane*
- hmpf...<éclate de rire>

Djin entre avec plus de prudence du coup, ne voulant pas faire la même erreur.
- Hu. La sensation est étrange! *Venant s'asseoir dans le bain*

Yunaia se redresse, de la boue jusqu'au menton et agite les bras, amusée en s'observant comme une madame chocolat.

- *Souffle un rire* Hanw... On dirait que t'es couverte de chocolat...J'ai envie de se croquer la.. Ça craint... *fronce le nez*

- <souffle un rire, s'amusant comme une gamine avec la boue collante, les bras le long du corps elle appuie puis les écartes lentement laissant les filaments de boue s'étirer comme des ailes gluantes.> hein ? <Pouffe doucement et grimace> tu trouves que ça ressemble à du chocolat toi ?

Après une petite demie heure de jeu bon enfant, de tendresse chaste et timide et de rires, ils finirent part sortir pour se rincer et tenter l'expérience des jets d'eau massant.


- On peut s'installer assis en dessous à deux ? <ricane> On va pas trop tarder il se fait tard on a du travail demain, c'est juste pour essayer.
- Oui ça peut se faire les douches alterneront par moment c'est tout. Un petit essaie vivifiant ?
- très bien...alors on fait comme ça, je suis juste curieuse...<ricane> plutôt calme pour dormir détendu, si tu nous vivifie on ne va pas fermer l'œil <riant> Djin souffle un rire.
- Au si ça détend bien après *amusée*
- Prête pour l'arrosage !
- J'ai peur... *amusé*
- peur... ? t'es comme les chats, tu n'aimes pas les arrosoirs ? <souriant en coin.>
- ça ressemble à une machine de torture ce truc! *ricane*


E’naya ouvre un meuble et tourne une manette, les douches se mettent alors en route, d'abord ça comment par une petit bruine d'eau tiède.

- <cille et se contracte avant de rire doucement, appréciant pour sa part.>
- Voila c'est parti
- Merciiii !
- Mh... Bon... je n’ai rien dit... C'est agréable...

Yu’ soupire d'aise et relève la tête pour se faire arroser la tronche et la chevelure, l'eau retirant surement encore un peu de boue dans le maillot.


- Je vais manger une glace ! sans toi !
- Pfeuh! J'ai au moins le droit à un baiser tout doux et tout tendre? *souriant finement*
- J’espère que la soirée t'as plu...<d'un doux sourire> j'avais envie de te faire plaisir et de passer un moment avec toi hors du boulot, comme à Shirogane.
- Ouais... J'ai adoré... *sourit doucement*

Yunaia souffle un rire et dodeline, mimant faussement, une hésitation à sa demande puis s’approchera finalement pour remonter une main sur sa joue en douceur, avant de reposer un baiser doux et délicat sur la joue opposée, lui souriant malicieusement ensuite.

- La prochaine fois c'est moi qui t'embarque quelque part.
- La prochaine sortie à deux c'est à ton tour...<d'un murmure taquin bien que sérieuse.>
- ...
- ... Djin ricane.
- <pouffe de rire, encore, à l'idée se croisant et hoche ravie, élargissant un sourire aussi surprise que charmée par son initiative sans qu'elle ait à demander finalement> vendu ! Bonne nuit Djin !
- Bonne nuit... Yu’... *lui souriant tendrement en l'a regardant rentrer*
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Ven 5 Oct - 14:11


-Salut ma belle !

La voix rauque et empli de sournoiserie raisonne aux oreilles de la Hyur au comptoir qui dérivera le regard inquiet en direction de la porte. Mindy quant à elle affichera un radieux sourire commercial avant de l’effacer en constatant que sa patronne se décompose sur place, abaissant les oreilles.

-Yokhiro ?! déglutissait la jeune femme écarquillant les yeux avant de froncer les sourcils
-En personne oui. Sympa ton petit commerce Eorzéen.

Il dériva les yeux aux alentours observant la glacerie sans se défaire de ce petit sourire en coin inquiétant avant de revenir à la jeune femme.

-Je suis content de voir que tu as repris ta couleur originelle, tu étais bien moins séduisante en brune au marché de Kugane l’autre jour.

Un ricanement suivant, son regard perçant détaillant la hyur d’un regard des plus lubrique.
-Pas ici…. Dit-elle sèchement, l’invitant à la suivre plus loin près des marches qui mènent au sous-sol.


La discussion se faisant en messes basses, la jeune femme connaissant que trop bien l’ouïe miqo’te et le sans gêne curieux de son employée Mindy, restée au comptoir.

-Tu sembles bien nerveuse ma jolie, revoir un vieil ami des rues n’a pas l’air de t’enchanté.
- Qu’est-ce que tu veux Yokhiro ? coupant court à l’échange, allant droit au but la jeune femme le fixant sourcils froncés, l’inquiétude palpable.

- Bien on va passer aux choses sérieuses donc, je te rappel que tu nous en dois une…et le moment à sonner.
- On a un accord entre votre clan et mon ancien clan, je n’ai pas eu connaissance d’un changement, je …je ne vous dois plus rien, j’ai changé de vie à présent.

- Tatata rien à voir avec l’accord entre nos deux clans ma belle, mais dois-je te rappeler ce que tu as fait et qui restera gravé dans ma mémoire, tu es redevable, si on a bien voulu te garder en vie après ce drame c’est bien parce que je n’ai rien dit à qui tu sais, je voulais pouvoir jouer de cette carte un jour au besoin mais, Oh surprise ! tu avais disparue…

Sa voix s’en faisant plus grondante et dominante alors qu’il fronce les sourcils restant adossé au mur.


-Alors quoi ? je dois te rendre un service et ensuite tu me laisseras tranquille ?
-Exact, quoi que…on verra, mais tu vas rentrer à Kugane, aujourd’hui, ce soir j’ai besoin de toi, tu étais la meilleure dans ton domaine, petite voleuse…

Il étira un sourire lubrique à nouveau mais d’une certaine admiration envers la jeune femme.
-Et puis si ça tourne mal, ton teint exotique sera parfait. Néanmoins tu auras, cette fois, contrairement au passé, une tenue et du matériel. Aucune raison que ça foire, tu entre, tu trouves ce qu’on cherche et tu ressors en pleine nuit, t’es toujours aussi douée sur les toits hm ?

-Je…putain Yokhiro je ne fais plus ça, et c’était pour nourrir les enfants…  
La gorge nouée le regard déterminé et catégorique.

-Eh bien …dit toi que c’est pour me nourrir moi alors... Riant grassement avant de reprendre, plus durement.  Ou alors dis-toi que c’est pour pouvoir continuer à nourrir des gens ici Yunaia !
-Bien…je vois que je n’ai pas le choix mais je te préviens c’est le dernier coup…et …on sera quitte, maintenant tire-toi avant que mon employée s’inquiète et ameute du monde. Je te rejoins à Kugane.
-Voilà qui est raisonnable ouais, à plus tard. Et ce n’est pas nécessaire que je précise que tu ne dois en parler à personne hm ?

Il étira un sourire qui en disait long, le regard menaçant, nul besoin de mot pour que la jeune femme comprenne clairement que ses proches seraient en danger. Tout de fois, malgré son hochement de tête, la lueur dans le regard qui échappa à celui du raen qui prenait déjà le pas vers la sortie, en disait long, lui aussi. Elle n’était plus la même jeune femme et son entourage était tout aussi redoutable à présent.


Assise à son bureau, fixant l’adorable peluche mog offerte par Djin la veille, la jeune hyur inquiète mais déterminée, cogitait déjà à un plan de secours au besoin, si elle avait bien appris quelque chose de l’arcaniste et de la brigade rouge le peu qu’elle les a côtoyées, c’est qu’il faut toujours prévoir un plan de sortie. Elle viendra alors rédiger une note, qu’elle glissera dans une enveloppe, notant simplement sur le dessus « Djin »


- Mindy, je pars pour Kugane, une petite course à faire, quelque chose à régler, j’en ai pour la journée et la soirée, mais je devrais être rentrée pour minuit, tu sais… un peu comme dans les contes, minuit étant l’heure fatidique ou la princesse est sensée rentrée. Oh et tu diras à Djin que j’ai laissé quelque chose pour lui sur son bureau s’il te plait. Et à Hoshiko, elle trouvera également quelque chose sur le lit à l’appartement pour elle.

Sa voix en était douce, elle se contenait pour paraitre le plus normal possible, et malgré les sous-entendu plus marqué qu’elle glissa en ses mots, elle savait que la miqo’te ne les comprendrait pas, néanmoins, elle savait aussi qu’elle était assez pipelette pour retranscrire à qui de droit ces même mots, et que ces derniers comprendront.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Ven 5 Oct - 14:12


C’est en début d’après-midi, sous le soleil de Kugane que la jeune femme rejoindra son « complice » sur un banc public. Un échange discret à voix basse aux allures sur jouée de retrouvailles amicales.


-Tu dois entrer par la fenêtre que je t’indiquerais, on a tout organisé et on connait les petites patrouilles à l’intérieur et les occupants.
-Hm…et c’est la demeure à qui au juste ?
-Disons que c’est un lieu chaleureux ou certaines personnes riches viennent s’amuser avec de jolies femmes, c’est luxueux, distingué et discret.

Elle cilla un instant se contractant avant de soupirer
-oui une maison clauses de luxe en résumé…et je dois chercher quoi ?

Yokhiro lui glissera un petit parchemin plié, représentant deux statuettes de jade afin de répondre à sa question. Un soupire suivant, elle le lui rendra, hochant simplement.

-Ils se trouvent dans le bureau du directeur à l’étage ou tu vas t’infiltrer. Des hommes à moi vont faire une petite diversion dans la ruelle et c’est dans la poche.
- Bien.

Le regard de la jeune femme restera fixe devant elle, observant la ruelle, les passants et les activités des vendeurs et des stands non loin, ses pensées dérivant un instant envers Djin, Eylion, Hoshiko et ses amis, le cœur lourd, peu fière de ce qu’elle s’apprête à faire. Mais avait-elle vraiment le choix ? risquerait-elle la vie de ses proches, ou qu’ils découvrent ce qu’elle a fait ou ce qu’elle a été à une période de sa vie plus sombre et qu’elle n’a jamais mentionné. Elle avait une dette à payer et elle comptait bien le faire une bonne fois pour toute.

-Aller ma belle, c’est bientôt fini et tu rentres chez toi…rejoins moi ce soir à …

Il se penchera pour lui souffler quelques mots à l’oreille dans un souffle rauque, humant le parfum de la jeune femme avant de ricaner, un dernier regard sur elle alors qu’elle reste rigide assise bras croisé et regard clos le laissant partir en direction du quartier des Rakuza.



-Bonjour, une chambre jusqu’à demain, si possible la numéro sept, je suis prête à payer le double si vous me la libérez, et je souhaiterais savoir si Yumita travaille toujours ici.

L’homme acquiesça, courtois et souriant bien qu’il tiquera à la demande, il prendra son registre et donnera la clé de ladite chambre à la jeune femme.

-Yumita est toujours parmi nous Mademoiselle oui, avez-vous besoin de quelque chose en particulier à vous faire porter en chambre ?
-C’est simplement une amie qu’il me hâte de revoir, dite lui que Futeki-san aurait besoin d’un rafraichissement.
-Bien mademoiselle, et donc la chambre à quel nom je vous pries ?
-Celui-là même.

Récupérant la clé, inclinant du chef courtoisement, elle prendra le pas en direction de sa chambre ou elle s’enfermera afin d’attendre le début de soirée et ladite livraison de son matériel.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Sam 6 Oct - 9:41


Les portes clauses de l’établissement à l’avant, démontre aucune activité en ce début de soirée relativement calme. Les lueurs à l’intérieur son perceptibles de par les petites fenêtres hingashienne alors que la ruelle semble toute aussi déserte.


Perché sur un toit, la jeune hyur et son accolyte imposé, restent tapis dans l’ombre, en reconnaissance du lieu. Le raen finira par délaisser la jeune femme repartant aussi habile et discret que possible.


Yunaia entrepris alors la première approche, se hissant aussi souple que discrète sur le pan du bâtiment jusqu’à la fenêtre ou elle s’accroupira, le temps d’analyser les sons environnant, y compris à l’intérieur, qui lui indiqueront le moment pour entrer, elle attendra le signal de la diversion. Un laps de temps s’écoulera, calme, paisible et voyant aucune activité, ni aucun signal comme il était convenu elle décida d’entrée malgré tout. Elle se devait de terminer cette tâche coûte que coûte si elle voulait définitivement laisser son passé derrière elle.


Plus loin dans la ruelle au même moment …

-j’ai vraiment l’air ridicule avec lampion… Grommella le hyur discrètement en glissant un regard sur son acolyte raen non loin.
-Ferme-là on passe presque inaperçu, on est que deux commerçants qui discutent dans l’attente de clients.

-Hm…ouais mais…t’as jamais prévu de diversion si ? Lorgnant à nouveau son complice en haussant un sourcil, un fin sourire s’étirant.

-Exact, j’ai jamais rien prévu, ni même le magot, encore moins les tours de gardes, mais par contre, elle est belle et bien dans cette baraque, et crois moi, elle se fera chopée et elle est pas prête d’en sortir

-Ah…ouais fin’…elle peut sortir comme elle est entrée ou bien par la porte, ou se faire coffrée, ou peut-être même se faire sauver. Ricanant à nouveau, discret toujours, il observe autour. Quoi que faudrait déjà qu’on sache ou elle se trouve en fait.

-Tu t’emballes, ferme-là j’ai dit, je sais ce que je fais, et t’ignores certaines choses concernant l’établissement. Aller, on se tire…on verra bien demain ce qu’il en est.

Le Raen se redressera finalement, prenant le pas, suivi du hyur avec son lampion ridicule, quittant le quartier dans la pénombre.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Sam 6 Oct - 12:34


Mindy salut d'un sourire un peu faiblard les deux arrivants, bien moi joviale et mignonne que d'habitude, les laissant discuter, elle patiente cartes en main au besoin, sachant pas trop quoi faire d'autre.

- Y a un souci? C'est bien la première fois que j'te vois avec cette bouille.
- [Euh oui non c'est hm...<soupire d'un mince sourire et baisse les oreilles> j'veux pas faire encore ma...langue pendue mais j'crois que la patronne à des ennuis. <parlant plus bassement sur la fin.>]
- Des ennuis ?
- Ta langue perdue va parler à mon oreille perdue. Dis-nous, Mindy. Ordre du gérant.



Djin Sha'kel semblant un peu tendu dès lors où "patronne" et "ennuis" se retrouve dans la même phrase. La petite piplette prendra le temps d’expliquer l’arrivée du Raen au matin, l’attitude inquiète de la patronne et son départ pour Kugane à midi. Leur précisant également qu’elle a laissé des mots pour les deux amis à l’étage.

- ... Merci Mindy. *n'attendra pas plus longtemps pour filer au bureau d'un pas pressant*
- Si elle laisse un mot... Ce n’est pas un signe rassurant...



- Alors...?
- ... On part
- D'abord, tu m'explique.
- On doit se rendre à une auberge... on aura d'autre indication là-bas... Indications qu'on appliquera si elle ne revient pas avant une certaine heure...

- Je passe chez moi... On se retrouve à l'éthérite.
- Et toi ? elle t'a dit quelque chose ?
- De ne pas m'inquiéter et de ne pas la rejoindre. Autant dire, tout le contraire de ce que je compte faire.

Djin retournera chez lui rapidement pour se changer alors que Hoshiko emballera quelques affaires avant de rejoindre le miqo’te à l’Ethérite pour un voyage rapide en direction de Kugane et de l’auberge mentionnée.


Djin poussera les lourdes portes tel un cowboy qui entre dans un saloon. Hoshiko le suivant de près mais bien plus discrète que le miqo’te.

A leur arrivée par la porte, l'aubergiste est debout près de la rembarde un carnet en main et repose les yeux sur les arrivants, courtois, s'inclinant façon Hingashienne, leur souhaitant la bienvenue.

- Bonsoir. *le visage crispé, le miqo'te est tendu* On cherche une femme. Une hyur. De cette taille. *jaugeant la taille avec sa main* Brune, le teint halé. Un grain de beauté sous l'œil gauche.
- [L'aubergiste, cille un instant "Euh..Monsieur, c'est hingashi ici, votre description est...hm..navré mais c'est très commun. <un peu nerveux et penaud>]
- *Elle s'exprimera en Hingashien, calme et sereine* Bonjour... j'aimerai savoir si Yumita travaille toujours ici... et ne fait pas attention à mon ami il est... sur la défensive mais n'est pas bien méchant
- *Agitera l'oreille aux paroles hingashienne d'Hoshiko, il l'a laissera faire*
- [Il étire un sourire vers Hoshiko, qu'il avait à peine aperçu, puis soupir de soulagement, plus détendue avec la demoiselle "Oui bien sûr elle travaille toujours ici Mademoiselle, vous êtes la seconde personne à l'avoir demandée aujourd'hui".]

Quelques minutes plus tard, le duo patientera dans la chambre louée par Yu’, le miqo’te ne tenant pas sur place, fouillant la pièce en quête d’une trace de la blondinette ou d’un message quelconque qui aurait été laissé. Sans succès.


L’arrivée de la vieille femme Yumita ne tarda pas, elle-même ayant vue plus tôt la jeune hyur, elle était en mesure donc de les aider et de les informer plus sérieusement et en détail.

Djin serrait les dents, sa mâchoire se contractant. Il laissera l'échange se poursuivre entre les deux femmes.
- [Elle doit en sortir avec les deux œuvres d'art, mais elle n'a pas confiance en Yohkiro, je penses que ce nom ne t’est pas inconnu Hoshiko. <d'un mince sourire navré à nouveau.]
- Oh... L'okiya c'est un endroit où on trouve des Geisha si tu ne sais pas ce que c'est <traduisi hoshiko pour le miqo’te qui se contenait.>
- [Hm, non, justement elle m'a précisée que c'est...autre chose, uniquement du fait de Yohkiro, il l'a menacée je penses.]
- *Son visage se crispe encore plus*
- [Ce n'est pas uniquement cela, ça c'est une façade et encore c'est discret comme tu le sais pour les gens aisés, mais des rumeurs circulent, sans fondement, néanmoins, on y parle de magie parfois occulte, de drogue et de trafique <soupire>]
- Indiquez- moi l'emplacement de ce lieu...
- Djin, tu a conscience qu'il y a certainement beaucoup d'homme de main pour protéger leur patron ?
- [Monsieur, ne soyez pas si téméraire, je comprends votre empressement <douce et courtoise toujours> mais vous ne pourrez pas y entrer de force, vous n'êtes pas en Eorzéa ici, avez-vous...une stratégie, un plan ? <Observant les deux un instant.>]
- C'est une maison de passe non?* Décroche sa bourse* J'ai de quoi y entrer.
- Pas avec ton arme et ton armure...
- [Oui et non Monsieur, ici les Okiya sont des lieux respecter, les femmes s'y trouvant, sont là pour tenir compagnie, que ce soit dans l'art du charnel ou non, c'est un lieu où on peut prendre une chambre, demander à avoir une compagnie et boire un thé ou mangé dans l'intimité.]


- Le problème c'est que hormis des riches marchands je ne pense pas que beaucoup d'étranger arrive à rentrer dans l'établissement
- [Monsieur est élégant, votre amie m'avait prévenue sur la prestance de son ami miqo'te et son charme, et elle semblait savoir qu'il viendrait puis qu'elle a mentionné dans sa lettre de faire l'inverse alors...<se redressant>]

- *Décroche sa lame et la pose contre celui-ci. Il viendra défaire les pièces de son armure*
- [Je m'en suis chargé Hoshiko, tu me connais, mes contacts sont vastes et variés. Elle viendra ouvrir le meuble "j'attendais de voir ce que vous souhaitiez faire pour m'assurer de votre plan, et j'ai donc préparé une tenue adéquate pour Monsieur."]

- Pas crédible...? *sort une tenue de son sac, bien plus chic* Ne sous-estimez pas ma prestance ma chère.
- [Hoshiko, tu dois rester en contact linkperle avec ton ami, en sécurité ici, Yunaia y tiens, elle est terrifiée à l'idée que tu puisses entrer là-bas. J'ai de quoi noter pour toi, tu pourras ainsi inscrire toutes les informations que Monsieur récoltera une fois sur place. Cille un instant et sourit en coin bienveillante, une douce lueur maternelle dans le regard en toisant le miqo'te "Elle avait dit juste, vous êtes un homme surprenant et plein de talents."]

- Je laisserai ma perle allumée... Tu entendras mes mots et ce qui m'entoure.
- Parfait... Une vraie opératrice alors... J'ai pensée à quelque chose ! si quelqu'un te pause un peu trop de question, dit leur que tu es ici sous recommandation de mon père. Les moins curieux devrait te laisser tranquille.
- *Ferme doucement les yeux pour tenter de se calmer et de se détendre* Ton père...? Et c'est qui ton père? -[Bien dans ce cas....<ouvrant un petit tiroir, elle sortira un carton d'invitation VIP pour L'Okiya, l'adresse s'y trouvant évidemment et le nom de Yokai Tanako inscrit.> Oh c'est une très bonne idée Hoshiko. <soufflant un rire grinçant de vieille bonne femme.>]

- Un simple Hirano-san ou Hirano-Sensei devrait être suffisant.
- *hoche la tête* De toute façon, je t'aurai dans mon oreille. Bon... J"y vais...
- Je sais que tu veux retrouver Yu' mais ne va pas sacrifier ta vie... Reviens ici... J'aurai peut-être une carte joker à jouer...
- Je vais la ramener...
- J'en suis certaine
- [Bonne chance Monsieur Djin <s'inclinant avec respect à nouveau.>]



La grande bâtisse se dévoile d'une grande porte sombre, lorsque le miqo'te entrera, il y verra de petits salons, lumière tamisée, certaine hôtesse présente, discutant surement avec des clients noble, homme comme femmes, le lieu est calme. Il pourra néanmoins noter que certaine ne semble pas entièrement éveillée, comme possiblement amoindrie dans leurs capacités. D'autre rit doucement discrètement, toujours dans des postures élégantes et soignées digne de la coutume qu'elles ont apprise. La tranche d'âge varie, certaine femme sont matures, d'autre moins mais toutes semblent adultes. Un homme se tiendra dans le fond à la réception, reposant les yeux sur le miqo'te que les deux gardes Raen ont laissé passer rien qu'au vue de sa tenue, sans même lui demandé un carton d'invitation pour l'instant.
Les présentations et l’échange entre les deux se passa sans accro.


-[Oh je vois, oui vous aimeriez peut-être quelque chose de plus exotique, moins traditionnel, nous avons une nouvelle Maiko depuis peu, elle est également tashikata, mais néanmoins elle est dénouée de parole je le crains, tout de fois sa chevelure d'or devrait vous plaire.]

- Mh. *hoche la tête* Et bien voyons ça... De toute manière, je ne suis pas ici pour discuter...
- [<souffle un rire discret, inclinant encore et désignera les places derrière le miqo'te> installez-vous je vous en pries, nous allons la faire venir à vous. Désirez-vous boire quelque chose ?]
- Un saké, merci. *hochant la tête avant de se diriger vers les places désignées*

- [L'homme relève une main à sa linkperle, donnant des directives, restant néanmoins sur place à observer les clients et retournera à ses documents.]

Dans la linkperle hoshiko qui écoute le tout, tentera de communiquer avec le miqo’te
- Djinn, il parle d'une apprentie Geisha douée dans l'art de la musique... essaye peut-être de lui demander qu'elle te joue quelque chose dans un endroit loin de toutes source de bruits pour visiter un peu plus les lieux... Tu vois quoi autour de toi ? j'essaye de dessiner un plan par rapport à ce que j'entends mais si tu peux me faire une description ?

Djin ne répondra pas, sans doute trop de monde autour de lui pour ouvrir la bouche et parler tout seul, trop risqué.

Sous l'ordre du Hyur la jeune femme reposera les yeux sur le miqo'te, sans l'once d'un mouvement pouvant indiqué une émotion ou autre, ni même si elle est capable de le reconnaître, elle s'inclinera comme il se doit durant les présentations, c'est bien yunaia que le miqo'te reconnaîtra, ou du moins l'ombre d'elle-même.

« Oh bon sang, il est là » Prise au piège dans son esprit la jeune hyur semble consciente de de ce qui l’entourent, dans sa prison mentale elle peut voir, entendre, ressentir bien que son corps soit incapable de réagir. « Djin !! Djin je suis là » ! hurla telle intérieurement.


Le Miqo’te se redresse doucement de son siège*
- Mh.. *le miqo'te semble faire preuve d'un sang-froid exemplaire, contemplant la jeune hyur de haut en bas avant de s'approcher, la détaillant d'un œil inquisiteur*

« Oh bah oui vas-y là tu peux te faire plaisir reluque <ricane, un soupire suivant alors que son cœur s’emballe, inaudible pourtant la sensation semble si forte pour elle> comment tu vas me sortir de là hm ? je suis tellement désolée Djin si tu savais…je m’en veux. <Serrant la mâchoire bien que rien ne soit perceptible d’extérieur>



Dans la linkperle Hoshiko toujours présente en attente
- Djin ? il se passe quelque chose ?
- Elle sera parfaite.

"Oh là t'exagère un peu hein."


Le hyur conduisit donc le miqo’te et sa compagnie de nuit jusqu’à une chambre au sous-sol, leur souhaitant la bonne nuit avant de sortir de la pièce.

La jeune femme restera droite, élégante mains jointes devant elle, le regard fixe comme emprisonnée de son propre esprit, difficile de voir si elle lutte ou non, toujours aussi docile et silencieuse, en soit, s’il était un vrai client il pourrait bien s'amuser à lui demander n'importe quoi.

« C’est pas vraiment comme ça que je nous imaginais dans une chambre…oh je sais !! je vais…aller Yu’ t’es plus forte que ça, concentre toi, bouge tes doigts aller, il va comprendre... »

- *Pour Hoshiko* Je l'ai trouvée... *Il s'avancera vers elle, posant ses mains sur les joues de Yu' afin de lui relever le visage vers lui, la fixant* Yu’...? Tu m’entends...?
- <Toujours présente via Linkpearl> Vraiment ?! Yu' va bien ?

Acune réaction autre que le regard qui se lève en effet sur le miqo'te à son invitation.
- *Perle* Elle a l’air... Dans un état second...

Une légère lueur violacée dans le regard parsème de temps à autre la prunelle de ses yeux normalement bleuté.
- Yu'..? *lui caressant la joue du pouce, fixant ses prunelles* *Perle* Y a un truc... Avec ses yeux... Hmpf... elle a dû être hypnotisée ou droguée... Je ne sais pas...

« Djin…<soupirant à son geste sur sa joue> je voudrais pouvoir sentir tes mains sur cette joue…hypnotisée ? non pire encore ! j’te jures quand je sors d’ici.<intérieurement la jeune femme s’emballe, la sensation d’impuissance commence à l’agacer, d’autant plus auprès du miqo’te, ne pouvait ni répondre ni même partager la tendresse et l’inquiétude qui émane de son ami. >Raaah aller saloperie de doigt bouge...oh...oui ça y est …je ..je crois que j’y arrives, aller chouchou regarde mes mains.. »


Discrètement, la jeune femme semble pianoter de ses doigts très lentement, presque imperceptible le long de sa main sur sa propre peau, telle comme elle le ferait sur un piano.

- *Perle* Djin fait attention... J'ai l'impression que c'est un peu trop facile... Tu peux me détailler le truc avec ses yeux... ? j'ai peut-être déjà lu quelque chose sur ça... ?
- *perle* Y a de légère teinte violacée qui sont visible.. De temps à autre... *observe ses doigts* Mh. Je vais tenter quelque chose..
- *Perle* Hum... Je ne connais pas de poison qui donnerait des reflets violets... Peu... Tu veux tenter quoi ?
- *perle*Elle a l'air de jouer de ses doigts comme sur un piano.. attends...
Djin, passera ses bras autour de Yu', la blottissant contre lui. Il viendra glisser ses lèvres au creux de son oreille.

« Hein ?! cessant de bouger, elle se fera étreindre par son ami. Djin mais…tu fais quoi là ?! c’est pas le moment pour…oh…<son cœur s’emballe, finalement l’effet émotionnel semble redonner de la force au mental de la jeune femme> Mince alors ça fonctionne je… »


- C'est une bonne idée... ! en tout cas après réflexion je pense qu'on lui a lancer un sort...


Djin viendra doucement fredonner à son oreille un air. Celui même qu’elle lui avait appris quelques jours avant au piano, cherchant sans doute à la stimulé via cette mélodie lourde de sens pour lui... En espérant qu'elle le soit tout autant pour elle.

« Oh c’est…Raaah je veux sortir d’ici ! la jeune femme bouillonne intérieurement, son cœur s’emballe encore, son esprit est fort, il a été forgé par les années difficiles, puis son don, était toujours là. « je dois trouver un moyen de… »elle se concentra de toute ses forces, emprise à la rage, la frustration et cette sensation grisante d’être dans les bras du miqo’te, elle en est la première surprise.


Le lit dans la pièce vibrera légèrement sous l’émotion de la jeune femme en pleine lutte.
- *Perle* Yu' est toujours là... Elle m’entend... Ou me ressent... Mais...Son corps lui est totalement hors de son contrôle...
- *Perle* Hum... j'ai déjà lu quelque chose sur ce genre de sort... La pauvre... elle est consciente de tout ce qui arrive mais ne peut pas réagir... Il faut peut-être essayer de stimuler encore plus ces sentiments...
- ...

« Hein ?! mais qu’est-ce qu’elle dit! Pourquoi il fait cette tête, raaaah j’ai pas la linkperle moi chaton, qu’est-ce qui ce passe ? »


- C'est ta seule solution...? Stimuler ses sentiments ?

« Quoi ?!! mais…raaah je veux sortir !! non Hoshiko ne le pousse pas à faire ça…pas comme ça !! <elle s’agite, elle gronde, elle lute hurlant intérieurement pour se débattre et pouvoir sortir afin d’empêcher ce qui risque de se produire. « On sait même pas si ça va marcher et puis il….raaah J’EN AI MARRE ! » Le lit vibrant toujours, preuve que la jeune femme semble bien présente.


- *perle* Faut que tu me guide la Hoshiko... Je ne suis pas mage... *soufflant du nez*
- *Perle* Ses souvenirs peut être... Quelque que chose de fort émotionnellement... J'imagine que si j'étais une meilleur astromancienne... je pourrais peut-être l'aider... Mais je n’ai pas d'autre solution que la stimulée pour le moment...
- ...*il viendra de nouveau poser ses mains sur les joues de Yu', la fixant, les pommettes légèrement rougissantes*

« Oh…non ça y est, le con il va le faire...je…non t’es pas obligé de faire ça Djin, on peut trouver un autre moyen. <Inquiète, fixant les prunelles du miqo’te, toujours impuissante et inerte>


- *perle* Hum... pour te donner une idée. Yu' est dans une cage... Plus elle va ressentir des choses fortes plus sa cage va s'abimer.... Enfin c'est une image mais ça devrait l'aider...

- Je te reprend après... Hoshiko... Ne panique pas... *venant couper sa perle*

-Yu'.. *soupire doucement en détournant les yeux sur le côté... Il prendra un temps avant de reposer ses yeux sur elle* Je ne sais pas si ça va... t'aider ou... même si t'as pleinement conscience de mes paroles mais... *il ferme un instant les yeux, marquant un nouveau temps... Avant de les ouvrir de nouveau, fixant ses prunelles, les pommettes rouges*

« Oh que oui chouchou, si tu savais je comprends, je sais ce que tu vas faire mais…<son cœur rate un bon, elle se sent fébrile et à la fois une certaine rage et une force l’envahi, difficile à dire si elle souhaite davantage sortir de sa cage pour l’empêcher de poursuivre ou non. »


Tu te souviens de mon premier jour... Au Tapas... Notre première rencontre...? <Le lit vibrera légèrement, comment l’oublier> Quand j'ai franchis le seuil de la porte... Tu m'as accueilli avec un de tes fameux sourire... Déjà... mh... A cette époque, tu ne m'avais pas laissé indifférent. J’étais... paumé... j'avais aucun but... Un miqo'te à la rue pour dire... *souffle un léger rire* Et... Puis... Tu m'as offert un boulot... Un endroit où vivre... des amis... J’ai... *souffle doucement du nez* Je te dois beaucoup... Tout même... C'est notre rencontre qui a redonné un tournant à ma vie... Et... Au fils des jours... Des mois... on s'est liés d’amitiés... Une complicité que je prenais comme jeu au départ... Des taquineries... Des blagues un peu douteuse mais... Toujours dans un certain respect... Et puis... *détourne les yeux un instant, comme cherchant ses mots, pas à l'aise le miqo'te*


« Mince alors c’est…la première fois qu’il cause autant à cœur ouvert…ET JE PEUX PAS REAGIR !!! MERDE DJIN ARRÊTE !! TAIS TOI !! <Elle s’embrase intérieurement, le souffle plus court, une chaleur envahissant son corps inerte à ses mots et ses confidences, le voile faibli, elle peut le sentir. « Merde, non en fait continue ça fonctionne !! ça fonctionne !! »


Peu à peu.. Mon cœur lui... A commencé à flancher pour toi... Au début je me disais.. "Ca va passer".. "C'est juste une envie passagère".. "Elle est mignonne c'est sans doute purement physique"… Et puis… Tes yeux n'étaient pas tournés vers moi...Alors je me suis fait une raison... J'ai enfoui tout ça… Et j'ai continué à jouer les amis…Chose que je fais très bien d'ailleurs… Mais… En vérité... J'ai… Je crois que… *Se gratte doucement l'oreille*

Le lit vibrera encore plus intensément se décalant même légèrement contre le mur en glissant du sol, comme s’il avait été plus ou moins balancé faiblement contre ce dernier.

« Ah non tu ne vas pas le dire ici comme ça quand même ?!! ah euh… » ayant conscience du lit se mouvant plus intensément, elle se concentre encore. Merde c’est n’importe quoi, je ne veux pas !! non…<lutant, elle tentera de concentrer ses pensées sur Eylion, sur leur passé, leur vie.


-Je crois que.. Je.. .. t'aime.. *ses pommettes virant au rouge pivoine*

« TU CROIS ?!!! NON MAIS..DJIN T’ES SERIEUX ?!! TU CROIS ? FAUT EN ÊTRE CERTAIN POUR ME SORTIR D’ICI, J’EN AI VRAIMENT MARRE DE SES MECS INDECIT, INCERTAIN, TOUJOURS ENTRAIN DE….<elle se calma lorsqu’elle senti le voile se faire plus intense, déglutissant aux émotions l’envahissant sous ses mots, sous son air si fragile, timide, démontrant clairement la pureté de ses mots. IL ne croit pas dans une incertitude, mais peut-être bien qu’il ne sait pas si c’est la bonne chose à faire là maintenant. Un soupire suivant. Je suis tellement désolée Djin…si tu savais…


Le voile violet dans son regard se fait plus intense, mais bel et bien toujours présent malheureusement, la jeune femme gardant le regard fixe sur le miqo’te, ses prunelles sombres vacillant, laissant percevoir sa couleur d'origine de temps à autre, fébrile.

- Et ce depuis... Quelque temps déjà... Bien que je ne voulais pas l’admettre... Avant ces derniers jours...

Le miqo’te n’avait pas conscience qu’en réalité ses mots avait fonctionné en parti, pour lui c’est un échec et il se senti ridicule. Il ralluma la linkperle pour informer hoshiko qui l’incita à tenter de sortir avec la jeune femme si possible.


- ça risque d'être compliqué... *cherchant des fenêtres des yeux* -Hum... Au vu de ce qu'ils ont fait a Yu' je pense qu'il ne tourne peut-être pas dans la l'égalitée... Tu peux essayer d'acheter Yu'...
- Comment ça peut-être pas? Bien sûr que ce sont des putain de connard Hoshiko..

« Le mot es faible…<soupire, déglutissant, yu’ semble calmée intérieurement, songeuse, remuée, le voile semble affaiblie mais son cœur meurtri par les aveux, était-elle seulement capable de lui rendre la pareil, elle l’ignorait encore, mais son attachement envers son ami était bel et bien en train d’éclore, peut-être même déjà présent, elle s’y refusait simplement.>


Le miqo’te cherchera une issu, qu’il trouvera dans le couloir et une salle de bain, quelques affaires démontrant que la personne s’est surement absentée. Les garde quant à eux semble discuté en haut des marches, pas méfiant. Le couloir est dégagé, on peut entendre rires et discussion dans certaines pièces et le silence dans d'autre, deux garde en haut des marches qui discutent et rigolent entre eux.

Un courant d'air viendra en effet d'une porte fenêtre dans l'une des salles de bain de luxe, un petit patio et un muret en extérieur, et personne ne semble occuper le lieu.

- J'ai trouvé une porte de sortie... Mais… Faut que tu sois certaine qu'on puisse lui retirer cette merde une fois dehors...
- Je ne peux pas être certaine... Je ne peux qu'essayer...

Le duo arrivera en effet à sortir, et en effet ils ne seront pas suivis. Après tout il a réservé pour la nuit, les gardes ont été un peu Bennet, et la salle de bain normalement occupée, ayant la seule sortie était vacante, surement un coup de chance. Quant à l'extérieur, personne ne fera attention au petit couple qui se balade sous la lune de la ville. Yu' obéissante sous l'emprise du sort, aura évidemment suivi le miqo'te sur les toits, elle est même habituée et son corps s'en souvient.


- Tout va bien ? quelqu'un à remarquer votre disparition ?
- Non... Personne...
- <Elle pousse un soupir de soulagement et s'approche alors de Yu' pour l'examinée>
- J'ai payé pour la nuit donc en toute logique, ils ne viendront pas vérifier jusqu'au matin..

« Oh ma hoshiko, je m’en veux tellement, je voudrais pouvoir te serrer dans mes bras. <La gorge nouée, le flot d’émotions combiné depuis l’arrivée du miqo’te commence à déstabiliser la magie qui l’emprisonne, elle lute encore, acharnée, frustrée de sa captivité mentale. »


Son regard violacé est agité, fébrile, il crépite, il n'a rien de serein.
- Les reflets violets dans ces yeux, ils était aussi agité au début ?
- Mh.. Non..Au début non puis ça a commencé à s'agité quand j'ai tenté de la stimulé..
- Je pense que c'est plutôt bon signe... Cette agitation montre qu'elle se bat vraiment contre...Le sort doit être affaiblit....
- Mh.. J'ai.. *détourne légèrement les yeux* Je lui ai exprimais ce que je ressentais... Mais pas plus...Je pensais que ça aurait suffi..
- Tu as vraiment tout tenter de ton coter ? si tu veux essayer quelque chose d'autre c'est le moment, surtout qu'elle est en sécurité maintenant... Ou alors je peux essayer de la stimulée tout en utilisant ma magie... peut-être que le mélange des deux suffit à achever cette cage.

« Comment ça tout tenté ?!! <s’agitant> ah non hoshiko bon sang pas ça !! il a déjà dit ses sentiments c’est…<l’idée même que le miqo’te puisse l’embrassé semble la faire frémir, elle connait son amie et forcée de constatée qu’au vue de son cœur battant la chamade, ce baisé pourrait-être la solution, la jeune femme juste un brin trop fière et inquiète pour l’admettre> Merde on est pas dans un conte là !! c’est quoi ce délire !!?


- C'est une question peut être idiote mais... Avais tu un contact physique quand tu lui as parler de tout ça ?
- *Serre la mâchoire* Non pas tout..

La plante vibre doucement sur le meuble "tac tac tac" l'arbre secoué par les vibrations.

« ah voilà super !! je le savait !! non mais demande lui de me prendre sur le lit tant qu’on y est !! c’est ridicule ça fonctionnera pas !! »


- Une stimulation via le sens du toucher peut être un plus... <Elle attrape la main de Yu'> On va te sortir de la yu', je te le promet !
- Mh.. *détourne les yeux songeur*Je peux tenter.. Quelque chose...

« Et voilà on y est…évidemment qu’il va tenter quelque chose !! il est amoureux !! mais bon sang il en met du temps à comprendre ! Djin, chaton tu devrais être plus sûr de toi <d’une douceur malgré qu’elle fulmine.>




- Mais... Pour ça... *se gratte l'oreille* Je préfère être seul avec elle. *fronçant le nez*

La lueur violacée se fera plus intense au contact de la hyur ou aux dire du miqo'te, difficile à savoir.

- Je te laisse tenté Djin... Autant qu'on donne tout ce que l'on a tous les deux. laisse-moi juste essayer de voir comment elle réagit à l'astromancie.


Hoshiko sorti son cristal qu'elle tient de façon ferme dans sa main et vien déposer deux doigt sur le front de la jeune femme, avec une certaine concentration. Elle appliquera des légères pressions a divers endroits pour dessiner une constellation.
Le miqo’te semble songeur dans son cas, un peu stressé aussi, ça bouillonne dans la tête du gérant.

Elle finit en reposant ces deux doigts a leur position de départ. Laissant échapper une faible lueur qui disparait au bout de quelques courtes seconde, comme un soin, cherchant à affaiblir le sort.

La lueur violette se dissipe légèrement pour revenir ensuite toujours vacillante, mais bien plus faible, en soit surement une bonne réaction, malgré tout la jeune femme semble fébrile aussi, s'affaiblissant, ses jambes légèrement chancelante, difficile à savoir s’il s'agit de l'effet magie ou non. Possiblement qu'elle s'épuise aussi intérieurement.


« Raah merde moi qui déteste ce genre de chose Hoshiko, mais je dois bien admettre que j’ai moins à lutter, mais je suis...épuisée je vais pas y arrivé, même si on y est presque ! je peux le sentir. »


- Essaye de l'assoire sur le lit, je vais sortir te laisser faire... Ce que tu voulais faire. Je vais continuer l'astromancie si ça ne fonctionne pas elle semble réagir...

Posera les yeux sur Yu', jouant avec ses mains nerveusement, la jeune femme suivant docilement le miqo’ote jusqu’au lit, toujours apathique.

... Ecoute je.. *souffle du nez* Dans les contes... On entend souvent une fin.. Il est dit que.. Le baiser d'un amour sincère peut délier tout les maux... *détournant légèrement les yeux, les pommettes rougissante* Et… Je crois que... Non… *soupire doucement* En fait.. J'en suis sur… Je t'aime et.. Je me dis que...

« Oh non mais DJIN !! Cesse de parler autant et embrasse-moi qu’on en finisse, ou pas !! <riant nerveusement intérieurement, néanmoins touchée et sceptique en un sens aussi.> c’est des conneries ce qu’on lit dans les contes !! <soufflant un rire dépitée et attendrie> t’es adorable quand t’es si naïf. <l’émotion prenant le dessus à nouveau, le voile toujours plus affaibli, elle est bien trop fière pour admettre que ses conneries semble fonctionner sur son mental. Après tout, n’était-elle pas fleur bleu avant toutes ses souffrances et ses déceptions ? arrivera-t-il à faire surgir la jeune Yunaia rêveuse de son gouffre sentimental et instable de ses derniers mois ?


- ... Assez de mots… *relevant les yeux vers elle*


Il dressera sa main pour la poser sur la joue de la hyur, lui caressant doucement du bout du pouce... Il la fixera intensément, ses yeux dans les siens, une légère lueur brillante d'émotion présente. S’approchant doucement, un souffle court s'échappant de ses lèvres, ces dernières partiellement entrouvertes. Il est à la fois soulagé et inquiet. Un soulagement de pouvoir enfin exprimer son amour et inquiet que son baiser ne l'a réveil pas. Une respiration retenue quelques instant, son cœur manquant un battement, les joues rougies en sentant la proximité de ses lèvres... Il finira par se lancer... Jouant le tout pour le tout... Quitte à ce que ses rêves se brisent. Il viendra déposer ses lèvres contre les siennes, l'embrassant amoureusement. Un baiser tendre et doux alors qu'il relâchera son souffle durant l'échange, un souffle de soulagement et de bien-être.

Au contact de ses lèvres et de son souffle contre les siennes, la jeune femme frémit, son corps réagissant partiellement, le regard toujours rivé sur le visage face à elle en cette douceur aimante et intense qu’il lui impose. Elle implose, le sort affaibli par son amie, les émotions, son don, sa force de caractère et enfin, les mots du miqo’te qui raisonne en son esprit et qui la torturais de cette envie brutale de briser les barreaux qui entravait son âme, le voile fini par s’estomper, d’un regard revenant doucement aussi pure qu’il était, la jeune femme remontera une main d’une caresse sur la joue du nacré, dans un soupire, les paupières closes, épuisée, c’est bien un baisé tout aussi intense, doux, empli de tendresse qu’elle rendra avant de perdre un peu l’équilibre si il ne la retiens pas. Un faible et tendre sourire s’étirant dans un murmure.

-T’en as mis du temps…

- *Il l'a retiendra, son bras s'enroulant autour d'elle pour la garder contre lui* Je... *dans un murmure* Je suis...long à la détente.. désolé... *se pinçant les lèvres avant d'ouvrir doucement ses yeux sur la hyur, affichant un doux sourire caressant doucement sa joue, soulager de retrouver sa Yu', les yeux pétillants*

- <souffle un rire bref, le regard peiné, un léger froncement de sourcils, elle dégluti, on peut clairement lire en son regard toute sa culpabilité et son épuisement> j'ai...mal à la tête.
- Et je n'ai ni la force ni l'envie de te gronder pour t'être retrouvée dans une situation pareil... *souriant doucement* ça attendra demain...


- <se redressera fébrilement toujours et avise Djin, souriant en coin> dis...dans ton conte, le prince porte pas la princesse par hasard ? - Oh si... Il la porte... Et avec grand plaisir... *souriant doucement tout en venant la soulever en princesse*

- Djin... Tu sais que je vais vouloir un rapport complet sur ce que tu as fait a yu' pour la sauver ! Je suis ton opératrice n'oublie pas.

Yunia souffle un rire se hissant à ses épaules pour le tenir, son corps se laissant allé enfouissant son visage dans le cou du miqo'te, elle est exténuée, néanmoins elle prendra la fiole d'Ether avant le voyage.

- Euh.. *ses pommettes rougissent*
- <cille et rougit mais cachée dans le cou du miqo'te, juste à peine la force de pouffer un rire.>



De retour au Tapas, Djin poussera la porte du pied, tenant Yunaïa dans ses bras en princesse, posant ses yeux sur Mindy avec sa pose de prince charmant orientale.

- Nous sommes rentrés...
- [Mindy écarquille les yeux puis sautille sur place tapotant dans ses mains en agitant les oreilles> Ooooh ! t'as ...euh..vous avez réussi !! elle va bien ? elle veut manger ? je..je peux aider ? ]

- Non Mindy, va te reposer... *souriant* On s'occupe de tout... Merci pour ton aide...
- Elle a besoin de repos pour le moment.
- [Oh bien alors euh...d'accoord merci merci merci à vous deux, j'étais inquiète, bonne nuit alors, demain matin je vous amène votre petit dej' !]
- Oh et... Continue de laisser trainer tes oreilles pour moi... *clin d'œil*
- Oui ! c'est toujours utile des oreilles qui traines
- [Oh oui alors ça c'est ce que je sais faire de mieux...<glousse> merci patron ! ]


- <ouvrira à peine les yeux d'un doux sourire sur le miq'te, s'allongeant dans un soupire d'aise en dégageant ses sandales de geisha.>
Djin ? <d'un murmure, inquiète et navrée>

- *Il se penchera pour déposer un baiser sur le front de celle-ci* Oui?
- Tu restes ?...<étirant un nouveau sourire faible et fuguasse> si..hoshiko veut bien partager le lit pour trois évidemment.
- *Relève la tête vers Hoshiko pour attendre son verdict* Tu vas voir... J'ai un petit caleçon bleu roi avec des bébé chocobo dessu, tu m'en diras des nouvelles... *amusé* Je plaisante, j'ai un pyj’...
- hum...je v...
- <pouffe la tête dans le coussin à la mention dudit caleçon et la réaction de la hyur coincée qui a buguée.>
- Alors...? Je reste où je sors? *souriant, en rien dans le jugement*
- Tu te déride finalement... dort avec yu' je vais dormir de l'autre coter, je n'aime pas être serrer quand je dors.
- <est trop épuisée pour attendre le verdict, un soupire d'aise suivant, elle s'assoupie, fermant les yeux, déjà partiellement dans les vapes.>
- Bonne nuit vous deux, et n'oubliez pas que les murs ont des oreilles.
- *Hoche doucement la tête* Bonne nuit Hoshiko. *semble amusé* Ce serait prématuré et très déplacé je pense! *sourit en coin*
- Et merci Djin d'avoir ramené yu', je n'aurai pas réussi à le faire moi-même.
- C'était un travail d'équipe.
- Peut être bien... Mais tu as pris tous les risques. Bonne nuit.
- Et je les prendrai toujours. *plus bas... pour lui-même*




Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Sam 6 Oct - 19:17

La matinée s’entame au gré des effluves de la cuisson des gaufres en cuisine. Yunaia ne tardant pas à s’étirer pour se lever, encore fébrile et fatiguée de sa soirée, enfilant une tenue, elle filera sous la douche, ne sachant pas si Hoshiko ou Djin est à l’origine de cette douce odeur sucrée. Un échange amusant se faisant à distance, elle constatera que le miqo’te s’affaire au fourneau pour elle. Le rejoignant peu de temps après, découvrant ce dernier dans un pullover en laine des plus attrayant, elle trottinera pour aller s’y blottir comme dans les bras de papa ours.


- *Souffle un rire en venant l'enlacer de ses bras. Une main se dressant pour lui caresser la joue du pouce* Un vil subterfuge pour t'avoir dans mes bras en tout temps. *souriant à pleines dents* Alors... Comment te sent tu? Tu t'es bien reposée?

- <souffle un rire, rehaussant les yeux mignonnement sur lui, gardant l'étreinte> tu n'as pas besoin de subterfuge Djin, et hm...je me sens comme si ma tête était dans un étau, je suis vidée, fatiguée mais moins qu'hier soir, et je n'ai pas très faim mais je vais faire honneur à ton petit dej'.

- Ne te force pas. *sourit en coin* Quoi qu'il en soit, il y a des gaufres et de la salade de fruit. Prend ce que tu veux.
- Ah..non non hors de question que je rates ça...<pivotera vers le bar, dos à lui, qu'il la relâche ou non et vient choper une gaufre pour mordre dedans, téméraire et sans peur.>

Le nacré gardera un bras autour de ses hanches, la main posée sur son ventre. L'autre viendra prendre une gaufre également pour venir mordre dedans.

- Hm.. Ça va je m’améliore...! Les premières étaient catastrophique...!
- cha che manche oui...<souriant en coin, elle dodeline comme une critique culinaire, faussement sérieuse mais au vue de sa lueur dans le regard, elle se régale.>

- t'as piqué la recette à Ed' ?
- Ah bah je sais où il planque la clé du meuble qui contient son manuel de recette, donc...*se pince les lèvres* Quand il est parti en pause toilette... Tu le connais, il met une plombe... Et bah j'en ai profiter. *souriant à pleines dent, fière de son larcin*

- <éclate de rire, haussant un sourcil> mais, non bien sûr que non que je ne connais pas les habitudes digestives de mes employés hein ! <Grimace amusée et dépitée, soufflant sur sa mèche et dans le même temps, vue la proximité, soufflant sur celle du miqo'te, ricanant elle viendra tenter de lui caler un bout de gaufre dans la bouche de force sans le brusquer pour autant.>

Djin viendra capturer le bout de gaufre entre ses dents avant de refermer ses lèvres dessus, mâchouillant en souriant.


- <sourit en coin et se détache, puis d'un petit bon sautera pour s'asseoir sur le bar, une partie de sa charmante fesse ronde sur le coin du plat qui le fera tanguer> oups...<riant elle se dandine pour s'installer lui souriant> alors...dis-moi, est-ce que...tu me trouves vraiment, parfaite ? - *Souffle un rire et s'avance, posant ses mains sur les genoux de la hyur, relevant le yeux vers elle* Mh.. J'étais dans mon rôle voyons... *d'un sourire taquin*
-…
- *souffle un rire à sa bouille* Bien sûr que je te trouve parfaite...
- <affiche une moue adorable, déçue et en rien gênée par ses mains sur ses genoux> oh et hm...pour tout le reste que tu m'as dit aussi je présume.
- *Se pince les lèvres*

- Tu étais un très bon comédien cela dit, je suis impressionnée <ricane à sa bouille cette fois.>
- *Se racle la gorge un instant, les pommettes rougissante* Euh... Ouais... Non... Ça c'était vrai…*Pauvre miqo'te, à jouer ainsi avec lui!*

- Tu sais qu'à ton..."je crois que..."j'avais envie de te hurler dessus, mais...j'ai compris que tu avais juste peur de le dire à un moment qui ne fallait pas, et non pas que tu doutais de tes sentiments. <d'un plus doux sourire, elle repose la gaufre et viendra caresser la joue du miqo'te sans le quitter des yeux, émue.> Merci Djin...je...j'aurais jamais cru que ça fonctionnerais, j'étais très sceptique mais...toi au moins tu sais écouter ton cœur et faire ce qu'il faut. J'aimerais pouvoir en faire autant. Non en fait je...<soufflant un rire, aussi intimidée que lui la veille> je Vais, je vais faire ce qu'il faut.

- *Rougit un peu, fixant les prunelles de la miqo'te, cherchant à comprendre ce qu'elle cherche à dire* Faire ce qu'il faut...? Comment ça?

- <Rosit légèrement et se mordille la lèvre> Je, je veux qu'on essaie...je suis une idiote d'essayer de résister à ce qui semble si évident que même un sort n'a pas pu y résister. <Soufflant un rire nerveux bien que restant douce et sincère> Je vais...écrire à Eylion, et...aller de l'avant avec toi, je dois faire ce choix, je ne survivrais pas de rester entre deux, de nourrir des sentiments pour toi qui sont présent mais que j’étouffe, et de prendre le risque de te faire subir ce que je vis. Je...je ne peux pas encore te dires ces mots mais...s’il y a bien quelqu'un qui puisse me faire tomber amoureuse pour de bon encore une fois, je sais que c'est toi, je dois...au moins essayer.

- *Son visage s'illumine doucement, tel un gosse recevant ses cadeaux de Noël. C'est vrai...? Enfin je veux dire... *reprenant un air plus malicieux en se rendant compte du sourire niais sur ses lèvres. Il se raclera la gorge en se grattant le bout du nez* Je ne te demande pas ces mots... Ils ne peuvent venir aussi vite et je le comprends parfaitement... Après tout... Nous deux, notre rapprochement c'est récent. *hoche la tête* Mais je suis... heureux que tu envisage de temps plus en ma compagnie... Rah…Tu me fais perdre mes moyens... *affichant une moue en fronçant le nez, il finira par sourire* J'ai l'impression d'être le p'tit binoclard de l'école qui sort avec la plus jolie fille… *amusé* On prendra le temps qu'il faut… A ton rythme... Aucune pression. *sourit doucement*

- <hausse un sourcil, étirant un doux sourire amusée et attendrie le voyant encore perdre ses moyens, puis ricane à la mention du binoclard. Une main sur son pull, elle le tire doucement contre elle, capturant ses hanches de ses sublime longues jambes avant de l'enlacer par les épaules, son nez venant câliner le sien tendrement, touchée par ses mots> Merci...et oui on a tout le temps, t'as su montré que tu étais patient, et tu n'as rien d'un binoclard Djin...<riant, roulant des yeux> tu fais des ravages avec les clientes entre autre dès ton arrivée.

- *Ses pommettes rougissent légèrement, ses bras enlaçant ses hanches. * Ouais... *Murmurant, le souffle court à cette proximité* Mais... Je n'ai d'yeux que pour la patronne... *se pinçant les lèvres, jouant également de son nez contre le sien. Ses yeux dérivant timidement vers les lèvres de la hyur. Ses oreilles se baissant légèrement à l'idée de l'embrasser, hésitant. Il relèvera les yeux vers elle, comme attendant le feu vert pour devenir plus entreprenant. *

- <Cille un instant, elle rougit aussi, un rire soufflé dans un murmure tendre, captant son regard> t'as assez attendu je crois...je veux plus être cruelle avec toi maintenant, c'est fini.

Djin se mordilla la lèvre inférieure, un sourire se dessinant au coin de ses lèvres. Son nez continuera de caresser le sien, jouant quelque instant de celui-ci de bas en haut, comme pour lui relever légèrement les lèvres afin que les siennes puisse les rejoindre. Il finira par venir les déposer contre les siennes. Un frisson lui parcourant l'échine. Ses bras se resserrant un peu plus sur sa taille alors que ses doigts s’agrippent au tissu de son haut. Il l'embrassera tendrement. Découvrant les lèvres qu'il souhaitait connaître depuis déjà un bon moment. Il jouera de ses lèvres avec passion, profitant de ce premier véritable baiser échangé et non imposé. Ses yeux se fermant doucement.

La jeune femme souffla un petit rire discret à son jeu de nez aussi mignon qu'amusant, le souffle déjà court, elle garde ses prunelles dans les siennes et ressert l'étreinte à ses épaules, puis celle de ses cuisses, le piégeant contre elle bien qu'elle soit surtout dans ses bras, bien plus que sur le bar au final. Son regard se refermant elle laissera échapper un petit soupire fébrile et détendu, un frisson parcourant son échine, il y a bien longtemps qu'on ne l'avais pas embrassée de cette manière, son cœur semblant rater un bon, elle mettra un petit laps de temps à réaliser, envoutée et comme déconnectée avant de finalement capituler dans un petit couinement d'aise, ses lèvres rendant la danse passionnée, leur souffle se mêlant, l'instant semblant suspendu dans le temps, se délectant l'un et l'autre de cette tendresse dont ils se privaient tous deux, chaque respiration échangée au cœur battant étant comme un exutoire à la frustration accumulée jusqu'ici.

Il prolongera le baiser, un léger ronronnement s'échappant de sa gorge. Ne voulant pas que celui-ci cesse. Comme s’il avait peur qu'on lui retire ce moment. L'une de ses mains glissant le long de son dos d'une délicate caresse. Sa queue faisant le balancier de droite à gauche. Puis, après un long moment d'extrême tendresse et d'échange passionné, il finira par relâcher ses lèvres... Son front se posant contre le sien. Les yeux toujours clos, il viendra rabattre sa lèvre inférieure dans sa bouche, comme pour se délecter de l'humidité échangée. Un soupire d’aise suivant, puis un sourire ce qui se dessinera aux coin de ces lèvres.


Reprenant son souffle à son tour, l’hingashienne reposa son front contre le sien, soufflant un rire en contemplant son visage, une main caressant sa joue, puis se glissera jusqu'à sa nuque d'une grattouille du bout des ongles, un murmure malicieux et tendre suivant.

-J'ai cru que tu allais me dévorer...tu sais...je suis encore là demain, et après-demain, et les jours prochains et...<rosit légèrement se taisant finalement, il a surement compris qu'il aura bien assez l'occasion de l'embrasser autant qu'il le voudra.>

- *souffle un léger rire, murmurant par la suite* Oui je sais... Mais... Ça reste notre véritable premier baiser... Enfin... Je le trouve bien plus significatif que celui d'hier vu... qu'il est véritablement partagé. Alors... Je voulais qu'il soit... Parfait... *souriant doucement* Même si... Je compte bien t'embrasser de cette manière chaque jour qui suivront. *se pinçant les lèvres*

- <cille et souffle un rire, elle rougit légèrement se mordillant la lèvre d'un doux sourire s'étirant, le dévorant des yeux tendrement, elle hochera mignonnement> il était parfait, et puis quoi de mieux que dans la cuisine avec des gaufres, pour une gourmande cuisinière comme moi pour un premier baisé. <amusée>

- Ce n'est pas parce qu’elles seront présentes les jours prochains... Que je ne peux pas les honorer comme il se doit. *souriant malicieusement*

- <souffle un rire et dodeline, tentant de reposer les pieds au sol, bien qu'elle restera dans son étreinte contre lui> je vais...aller au bureau vite fait, j'ai besoin d'écrire cette lettre, qu'on puisse...tourner ce chapitre de ma vie <d'un petit soupire d'appréhension bien qu'elle semble tendrement déterminée à tenter sa chance avec le nacré.>

- Très bien... *lui souriant tendrement* Je ne bouge pas d’ici... Prend le temps qu'il faudra. *il viendra doucement lui caresser la joue du pouce, ses yeux dévorant son visage d'un air amoureux, avant de sourire*

- <acquiesce doucement et souffle un rire> oui mais hm...Djin il faudrait me relâcher pour ça, et je reviens vite, on trainera à la maison, on peut manger, bouquiner, se prélasser et s'embrasser tout le reste de la journée même. <Ricanant>
- *souffle un rire* Oui, excuse-moi... *en la relâchant*


Installée à son bureau, pensive, rêveuse, le cœur plus léger dans une pointe de douleur malgré tout, elle commencera alors à rédiger la lettre destinée à l’amour de sa vie qu’elle décide enfin de laisser partir. Résignée, déterminée, un doux sourire aux lèvres, se souvenant de chacun de leur moment, de leur amitié, qui, elle l’espère, ils sauront retrouver avec le temps, leur complicité, dénoué de sentiment, ils se sont aimés, mais chacun a pris une route différente, un compagnon de vie différent et cela ne devrait pas les empêcher de partager encore de bon moment d’échange, de rires et de discussions. Ses désirs, ses excuses, ses mises au point, ses explications une fois reposés sur le papier, elle retournera auprès de son miqo’te nacré pour le reste de la journée.


Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Lun 8 Oct - 5:20



Yunaia est accoudée au bar, tasse de thé près d'elle, sa seconde main sur son ventre et les yeux mi-clos, tentant de respirer calmement, sans doute pour faire passer la douleur.

Djin, lové dans les draps, aura un léger moment de réveil, se retournant dans sa couche. Sa main glissera doucement vers Yu’... Mais ne trouvera rien... Il tâtonnera le matelas à la recherche de sa blonde... Avant d'ouvrir doucement les yeux, constatant qu'elle n'est plus à ses côtés. Il se redressera doucement dans un bâillement, assis, la cherchant des yeux. Il finira par rejoindre le bord du lit pour, s'étirer avant de se redresser.
Remontant donc pour arriver à la cuisine, une main posée sur le pilier. Il se frottera doucement les yeux, encore un peu dans le gaz.

- Mince...je t'ai réveillé ? <fit-elle d’une douce voix inquiète et légèrement crispée, bien qu'elle se contienne.>
- Yu'..? *posant ses yeux sur la Hyur* Il est vachement tôt... Tout va bien? *Délaissera le pilier* Non... Tu ne m'as réveillé. J'ai juste constaté ton absence en te cherchant pour te câliner... *souriant doucement*
- Hm…oui je...<souffle un peu, comme si sa respiration était bloquée> j'ai juste mal au ventre...les douleurs m'ont réveillée mais ça va passer.
- Mh..? *il posera sa main sur son épaule, lui massant légèrement d'une légère pression* Tu as mangé quelque chose de mauvais? *perplexe*


- <hausse l'épaule lui souriant tendrement, bien qu'elle se crispe un peu, le souffle court> je ne sais pas trop...ou peut être le stress de...de hier soir, j'ai l'impression que tout mon ventre se sert j'ai...du mal à respirer et c'est douloureux au niveau de l'estomac, j'ai marché pour aller chercher Bao et ça s'est calmé un peu, puis s'est revenu.

- Mh... Tu as subi de sacrés épreuves ces derniers temps... A mon avis ton corps finit par te le faire ressentir... *soupirant doucement. Il se glissera derrière elle, posant sa seconde main sur l'autre épaule, entamant un tendre massage de celle-ci* Essais de respirer calmement... On va tenter de faire passer ça... *se penchant pour déposer un baiser dans sa chevelure*


La jeune femme hoche d'un soupire, elle fermera les yeux le laissant faire, tentant de maitriser sa respiration malgré toutes ses pensées qui fusent sans cesse, tourmentée, elle se contracte encore un peu à la douceur tendre du miqo'te et frémira un petit instant.

- Je...je n’arrive pas ...à ne pas réfléchir...je crois...que même dans mon sommeil, mon cerveau n’était pas éteint...<grimace, une moue suivant>

- *Il continuera de lui masser tendrement les épaules* Ça bouillonne dans ta tête... Et tu n'es pas du genre à lâcher prise facilement... Tu veux aller faire du piano...? Ou peut-être aller voir Kyona mh?


- <hausse un sourcil, elle se contracte à nouveau et se cambre légèrement en avant sous la douleur, le souffle plus rapide, elle finit par se redressée en délaissant son thé.> Je...je me dis que c'est un rêve et que je vais me réveiller…à tout moment...<serrant légèrement la mâchoire> j'veux dire...même là...tu sais exactement quoi me dire et quoi faire ou quoi proposer pour me calmer...<elle semble soudainement inquiète, agitée et se détachera du miqo'te en douceur pour tenter de marcher un peu dans la pièce, contrôlant sa respiration.>

- Malheureusement non, ce n'est pas un rêve, j'existe bel et bien, prêt à faire de ta vie un enfer... *souriant tendrement, taquin et ironique bien entendu*

Yunaia se fige, battant des cils, les larmes aux yeux, elle souffle un rire dépité, au moins ça a partiellement interrompu sa crampe au ventre.

- Dis-moi ce que je peux faire pour soulager ta douleur Yu’...
- Je...je suis très sérieuse...Djin...je me dis que...tu es trop parfait, tout est trop parfait, j'ai ...<souffle un peu crispant ses doigts entre eux> il va y avoir quelque chose, j’en suis certaine…
- Mh...
- c'est...pas possible...d'être heureux comme ça...à ce point-là...hm ? il y a forcément un truc qui va foirer...


- *Il dresse sa main pour la poser sur sa joue* Et alors...? *lui sourit tendrement* Yu’... Tu ne pourras pas vivre pleinement le bonheur qui s'offre à toi si tu restes bloquée ainsi, imaginant le pire. L'avenir est toujours incertain, et ce pour tout le monde. Il faut que tu lâche prise... Ça peut foirer oui. On ne sait de quoi demain sera fait... Mais ça peut tout aussi bien être un bonheur continuel. Et quoi qu'il se passe, on saura faire face, comme toujours. *lui sourit tendrement en venant caresser sa joue du pouce* En tout cas, pour ma part, je vais tout faire pour que cette nouvelle vie à tes côtés soit la plus magnifique possible... Je t'ai trouvée Yu' et... Je ne compte pas t’abandonner... Je t'aime comme un dingue... Et ça ne changera pas. Je le sais car c'est la première fois que je ressens quelque chose d'aussi fort.

- <Soupire doucement à ses mots, sa respiration se fait légèrement plus calme et moins douloureuse, bien que toujours émue, retenant ses prunelles humide pour ne pas capituler, elle viendra se glisser dans ses bras, contre son torse en le serrant contre elle, hochant> oui mais...je te crois Djin mais...t'es…trop parfait...<soufflant un rire> j'ai..j'veux dire..je suis même pas certaine de vraiment mérité tout ça. Faut dire que j'ai...pas vraiment eu de chance jusqu'ici et là je me dis que c'est surement bien trop beau pour que ça continue.

- *Referme ses bras protecteur autour d'elle* La chance finit toujours par tourner Yu'. T'as le droit au bonheur toi aussi. Faut pas que tu en doute. Jamais. On a tous eu des moments durs, des épreuves à passer. Mais il faut savoir profiter des moments de pur bien être quand ils se présentent à toi. Et je suis loin d'être parfait... *soufflant un rire* Mais tu sais, c'est pareil pour moi... J'ai l'impression de ne pas te mérité... Mais, c'est parce que j'ai tellement attendu et espéré que ce moment arrive que j'ai du mal à réaliser que c'est bel et bien ce qui m'arrive. Ces moments de doute s’éclipsent dès lors où tu me sourit... Là je me dit... "Bordel... Djin... T'es le mec le plus chanceux d’Eorzéa..."

Yunaia marquera un temps, étirant un doux sourire, touchée, elle caresse son dos de ses mimines en le gardant contre elle, rehaussant sa bouille, un rire soufflé, elle se hissera pour venir capturer ses lèvres d'un baiser tendre et délicat, comme une douce réponse muette et amoureuse à ses mots qui semble avoir retirer toute les douleurs matinales de la jeune femme, que ce soit physique ou moral.

Le miqo’te nacré laissant volontiers ses lèvres se faire embarqué, il tendra même les mains pour qu'on lui passe les menottes. Il répondra par cette même tendresse. Profitant des douces caresses de ses lèvres pulpeuses, comme un miqo'te accro, il pourrait passer des heures à s'en contenter. L'une de ses mains glissera doucement jusqu'à sa nuque durant l'échange pour la caresser doucement, alors que sa seconde restant dans le dos de la jeune hyur, la pressera tout contre lui.

- <Sourire aux lèvres qui se détachent doucement des siennes, elle reste le regard clos comme suspendu dans le temps, profitant comme il l'a dit, de chaque seconde de tendresse, avant de susurrer> Merci...je me sens déjà bien mieux et je…je suis même épuisée, tout mon corps semble raplapla mise à part mon cœur qui n'a pas vraiment envie de calmer. <Amusée, rouvrant ses prunelles bleutées sur son nacré>

- *Lui sourit doucement* On peut retourner au lit et faire la grasse matinée... à se bisouter et se câliner... *se pinçant doucement les lèvres à l'idée, une pointe de malice dans les yeux*
- <ricane doucement plissant les yeux en se mordillant la lèvre> l'idée me plait bien oui... emmène-moi.

Il lâchera un léger ronronnement à l'idée de passer les prochaines heures aux côtés de sa hyur, lui prenant la main direction la chambre pour rejoindre la couche.

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Lun 8 Oct - 6:21

K'rayne à encore choqué quelqu'un, alors termine l'un de ses poisson crème pour siroter ensuite sa glace pilée, jouant de la paille habillement qu'il fait tourner ... avec sa propre tête dans le mouvement. De loin on dirait presque un chaman en transe qui sirote quelque chose.

Yunaia repose les granita et cille en fixant K'rayne manquant de poser la boisson du comptoir avant d'éclater de rire.
- Mais...il fait quoi ?!
[Djin]- J'crois qu'il invoque un primordial! *sourit en coin*

-Merci Yu *prenant le granita aspirant le contenu avec plaisir ronronnant presque*
Yu’ cille encore aux propos de Djin et repars dans un fou rire.
- Ammmm ... *rajoutant le son se terminant dans un petit "poc" par le bout de la langue filant de la paille, les oreilles droites, dans un grand sourire* Bahh quoi ? Je savouuuure ! Dans tous les sens même ! Le primordial de la glace pilée, allié avec les bonhommes de neiges enneigés et les flocons d'avoine frustrés ! *opinant du chef d'un air grave avant de rire*

- Les flocons...hein ? <riant> pourquoi des flocons d'avoine frustrés ? - Hum ? *Enaya penchant pour regarde Rayne ne pigeant pas tout pour le coup*
- La coalition de Mari-jean-nowel ... *fait-il dans un air mystérieux, engouffrant une nouvelle bouchée*
Kanath éclate de rire
[Djin]- Oh! Limite, on a presque envie qu'il débarque. On pourra jouer avec ses boules... ... ... De neiges! *souriant à pleines dent* On est assuré contre les primo?
- <avise naya et ricane> t'en fais pas ce n'est pas dû à ta flasque naya, nous non plus on le comprend pas toujours.

-AH ! Excellente question ! *il fixe yuna d’un air mystique* Il y a fort foooort fort longtemps .. Les flocons d'avoine et de neige cohabitaient ... - ...
- tu veux jouer avec les boules d'un primordial chéri ?
- Vous comprenez pas quoi ? *intriguée*
- euh non on est pas assuré, mais contre les K'rayne non plus.
- Bah hé, faut pas mourir con! *amusé*
- Tout était en paix, la neige en hiver, l'avoine en été ! Maiiiis ... viens le terrible lalafel nowel .... Si terrible qu'il mangea les flocons d'avoine dans un règne continu, et faisant voler les flocons de neige ! Depuis ... ils attendent leur revanche ...



Yunaia hausse un sourcil sur naya elle aurait surement envie de lui dire un truc du genre "rendors-toi" mais se contient et haussera une épaule.

Kanath ce tien le ventre tellement il rit du miquo'te
yu’ étire un sourire observant le roux qui conte son histoire chelou.
K'rayne glisse en coin son regard sur l'ourson sur le comptoir avant de mimer un murmure audible par tous.

- N'importe quoi...t'as lu ça où ? <cille amusée>
- C'est un espion ... il à la même couleur ... Je sens son regard, je connais tout ... Il sait que je sais qu'il sait mon savoir sur son apprentissage de la connaissance...
- ...
[Djin]- *souffle un rire en tournant les yeux vers l'ourson* Je l'savais. Il a toujours été louche. Chérie, faut dénounourser le Tapas... *hoche gravement du chef*
-…
- Cette légende est enterrée dans les grains de sable sacrés ! *Pour en répondre vers Yunaia, non sans une bouchée*

Yuna rit doucement une main caressant le dos de Djin.
- *Enaya regarde Rayne avec des yeux O_O, visiblement elle pense à deux à l'heure cherchant à comprendre ce qu'il y a de drôle*
- Heinh ?! Non mais vous allez me rendre dingue les deux hein...<riant>
[Djin]- Ouais! On dézingue tous les nounours à vue. L'heure est grave!
- E "enounouchage ! "aichon a "igue anki ouourch echpion ! <dit il la bouche pleine, avec une goutte de chocolat ayant le malheur de sortir, faisant sortir la langue du miqo'te tout le long de ses lèvres.>

- On ne parle pas la bouche plein K'rayne !
- Pauvre bête *aspirant son granita*

- C'pas ma faute, ils se jettent dedans ! *regardant Yunaia d'un air innocent*
Yuna affiche une moue amusée et vient prendre son nounours le gardant contre elle avant de retourner s'installée.
- PAS -TOUCHER !
[kanath]- excusez-moi puis je avoir un autre tasse de thé vert s'il vous plait <a du mal à contenir son envie de rire>
[Djin]-*plisse les yeux vers Yu'* Elle est passée à l’ennemis...
- *glousse* Et bin t'es protectrice Yu*amusée*
- *Plisse finalement les yeux vers Djin* Nous dénounourserons l'oursamie ! Et gagnerons la rapière de la vertu et du rembourrage !
Djin souffle un rire.
- Bon sang j'ai encore rien compris...<riant, elle garde l'ours contre elle et avise son miqo'te du coin de l'œil l'air de dire "fait gaffe toi".> Oh mince le thé vert oui...Djin va le faire Monsieur parce que si je pose mon ours ils vont le déglinguer.


Djin joue des sourcils en regardant avidement le nounours puis Yu’... A se demander si c'est le nounours ou Yu' qui va prendre tarif...!
- ...
- Mon nom de code ce seras. ... *fait il en messe faussement basse* Le roux rouillé ... Et note code confidentiel ce seras tourner trois fois sur soi, invoquant un lalafell entouré dans du parmesan un jour d'été salé en récitant l'alphabet à l'envers !

- <pouffe doucement au regard de Djin> hey arrête ça je te vois !!
Djin ricane.
- Un nom de code pourquoi ? <Tiquant, elle avise son homme> hey tu ne te ligue pas avec lui hein !!!
Yunaia battant des cils avec sa charmante bouille, yeux de chat potée.
- *Enaya termine son granita* je peux avoir un café s'il vous plait…au lieu de comploter pour votre extermination d'ours...
- En plus, il a déjà commencé ! Les glaces exposées font des bulles, j'vous jure ! Il vous a hypnotisés pour pas que vous le voyez ! *hochant la tête d'un air grave en avisant la vitrine parfaitement normale*

[Djin]- Trop simpliste, j'dirai plutôt... J'dirai plutôt tourner trois fois sur un pied en mimant un lalafell unijambiste, enroulé de jambon et saupoudré de parmesan un jour de solstice d’été en récitant l'alphabet à l'envers et à l'endroit. Là c'est mieux!

- J'abandonne avec ces deux-là je vais devenir chèvre...
- *redresse les oreilles vers Djin avant de reprendre car il bégayerait presque* tourner trois fois sur un pied en mimant un lalafel unijambiste, enroulé de jambon et saupoudré de parmesan un jour de solstice d'étant en récitant l'alphabet à l'envers et à l'endroit en chantonnant la salsa avec une rose violette sous un ponton de bois ciré par un goéland bourré !

-Naaaannn.. *Djin secoue la tête avant de reprendre*
[Naya]- Claire a laissée trainer un joint ? *regardant les deux miqote* et vous l'avez fumé ?
- Chhhtt ... C'est le joins qui nous as fumé ... *dit-il dans un air tout à fait sain ... en louchant*

- Tourner trois fois sur un pied en mimant un lalafel borgne, unijambiste et bourré, enroulé dans du jambon fumée et saupoudré de parmesan un jour de solstice d'été en récitant l'alphabet en hingashien à l'endroit et à l’envers en chantonnant la salsa du démon avec une rose violette dans le cul sous un ponton de bois ciré jaune par un goéland bourré ayant mangé un mauvais taïkiki.

- TOUT les rêves ont un Kouryane caché ! Sinon ce ne seraient pas des rêves ! *fait il en toute modestie, opinant du chef d'un air fier en terminant sa gaufre*

- merci beaucoup mademoiselle <Kanath a les larmes aux yeux à force de rire>
-<Yunaia avise Djin, souriant en coin> tu...vas continuer longtemps ? non parce que je vous connais, vous êtes encore là ce soir sinon et ce soir on sort au madness chéri...< amusée sur un ton faussement maternel de réprimande tendre.>
Djin souffle un rire.

- Maaaiiis. *affichant une moue aux lèvres, un vrai visage de gosse qu'on empêche de faire une bêtise*
- ho vous aussi vous allez au madness ce soir <interpellé par ce que viens de dire Yu>
- <sourit en coin, se postant à côté mains dans son propre dos, plissant les yeux sur le miqo'te craquant> hinhin, ne joue pas à ça avec moi. <Soufflant un rire.>

- Tourner trois fois sur un pieds en faisant le poirier en mimant un lalafel borgne avec une moustache, unijambiste et bourré, enroulé dans du jambon fumé à l'herbe de Provence et saupoudré de parmesan un jour de solstice d'été du quatrième quadrant en récitant l'ancien alphabet hingashien à l'endroit et à l'envers, en chantonnant la salsa du démon joyeux avec une rose violette dans le cul sous un ponton de bois nouveau ciré jaune par un goéland bourré ayant mangé un mauvais taïkiki à la crème fouettée par des pieds !

Djin se pince les lèvres.
- Oui, je suis curieuse de-... On a le droit de bâillonner les clients tu crois ?
- Vendu! *sourit à K'rayne*
- Vendu ! *se redresse et tends la main tel un bon homme d'affaire*

- <soupire soulagée de voir Djin qui s'arrêtera là, elle était prête à le bâillonner lui par contre, avec ses propres mains surement.>
Djin tendra la main par-dessus le comptoir pour la serrer.
- Mais on a un problème... Sont tous au courant du code ici maintenant... Donc faut en trouver un autre...
- .... Djiiiin ! Djin se pince les lèvres.
- Nous irons loin dans le monde à l'envers de l'endroit ! Ahhhh maaaardissimo
Djin sourit à pleines dents.
K'rayne se réinstalle finalement en reprenant son verre
- Je propose le mot "maïs !"
Djin glissera son bras autour de la taille de Yu', la ramenant doucement contre lui en souriant, fier de sa connerie.
- Ouais, c'est plus court, plus concret et plus difficile à retenir. Je valide!
- Car le maïs est vicieux ... il mime d'être digéré mais en fait est juste transporté par un long voyage aquatique !


Puis le calme une fois revenu au Tapas, les patrons à nouveau seul...

Djin se glissera derrière Yu', l'aidant avec sa paperasse.
- Tu as le droit de venir me déranger que pour m'embrasser...<souriant en coin, lui laissant une place> tu sais ce que tu vas porter ?
- Bah.. *viendra lui bisouter les lèvres* On aura qu'à.. *bisoute* Aller plus tôt.. *bisoute* ..chez moi pour.. *bisoute* .. que je te montre.. *bisoute* .. Tout ce que j'ai.. *bisoute* .. De beau!

- <cille et ricane-le laissant faire sans bouger, battant des cils à chaque bisoute, délaissant, encore ses papiers> hm hm...mais si tu fais ça je ne suis pas certaine de réussir à me concentrer sur tes...tenues...<plissant les yeux, un fin sourire s'étirant.>

- C'est ça le truc... Tu pourras me reluquer quand je change de tenue... *se pince les lèvres* Et j'en ai... Énormément... *souriant malicieusement*

- <souffle un rire> bon j'ai compris on va devoir s'y prendre à l'avance, on commence par chez toi ou chez moi ? <Souriant en coin amusée> parce que je vais aussi défiler mon cher !

- Hanw... *ses yeux pétillent à l'idée* Comme tu veux!




Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Lun 8 Oct - 11:57


- Cette musique m'inspire une question, très cher...
- Ah oui...? *d'une voix suave de bariton* Et, quel question…? *jouant doucement des sourcils*
- je me demandais si tu savais danser <soufflant un rire tendrement>
- Il n'y aura qu'une seule façon de le savoir... *souriant finement*

Djin refermera doucement ses bras autour d'elle, les mains posées à plat sur son ventre, se déhanchant doucement de droite à gauche, l'entrainant avec elle dans ce léger mouvement lascif au rythme de la mélodie.

- On dirait que tu sais bouger au moins de gauche à droite...<soufflant un rire, suivant lascivement le déhanché contre lui.>
-<Il en profitera c'est certain, ses bras se resserrant doucement pour accentuer la sensualité du déhanché, Il amènera son visage au côté de celui de sa hyur, posant sa joue contre la sienne> Je suis plein de surprise...

- J'ai hâte de les découvrir...<d'un souffle légèrement plus court, elle se laisse portée reposant un baisé sur sa joue en douceur, tout aussi sensuelle et câline sans le quitter des yeux.>


Le nacré viendra lui sourire, un sourit apaisé, serein... Le miqo'te se sent bien, les yeux pétillants alors qu’il laisse échapper un léger soupire d'aise.

- <étire un doux sourire, toute aussi sereine, confortablement étreinte dans ses bras, elle passe un regard sur lui de temps à autre, attendrie> A quoi penses-tu ? je voudrais être dans ton esprit en ce moment. <d'un murmure tendre et curieuse.>

-Je me sens bien... Vraiment bien... Apaisé... Ça ne m'étais jamais arrivé de me sentir aussi bien... Et... *sourit tendrement* Je ne sais pas... C'est grisant... Je suis heureux... Heureux d'avoir croisé ton chemin ce jour-là, au Tapas... Qu’on se soit rencontré, qu'on ait partagé toute ces choses qui nous ont fait arriver à ce moment précis... Où tu es lovée dans mes bras... Je me sens chanceux... Vraiment chanceux...*fit-il en venant doucement humer le parfum de sa hyur, ses yeux se refermant un instant alors qu'un sourire éclaircira son visage de plus belle avant de la contempler à nouveau, souriant.*

- Alors...je crois que je n'aurais pas dit mieux, moi qui pensais que ce genre de sensation et de sentiment n'était bon que pour les contes de fées, j'en vis un vrai à tes côtés. <tiquant ensuite amusée> mon parfum vanille et lotus te plais ?

- Beaucoup... *il viendra déposer un tendre baiser dans son cou, alors qu'il viendra doucement accentuer le déhancher en suivant le rythme de la mélodie. L'une de ses mains remontant doucement du ventre de sa hyur pour se poser lentement dans son cou d'une délicate caresse jusqu'à sa mâchoire où son pouce viendra caresser ses lèvres d'un effleurement*

- <souffle un rire> Djin...si tu fais ça je ne vais pas avoir envie de rester ici...<le dévorant des yeux tendrement, elle tentera de pivoter face à lui en restant dans son étreinte sans cesser le déhancher lascif et tendre de leur corps se mouvant.>



- *Il viendra dé-serrer l'étreinte pour la laisser pivoter à son aise. Son bras se refermant sur le bas de son dos par la suite* Je suis innocent... C'est la chanteuse la coupable... *souriant finement alors qu'il continuera de conduire sa compagne. Sa seconde main se glissant dans sa nuque pour l'a caressé lascivement*

-C'est vrai, je ne l'applaudi pas pour cette raison d'ailleurs...<souriant en coin tendrement> ou alors c'est parce que je n'ai plus envie de me détacher de toi.

- Mh... Je suis certain qu'elle est bien plus enchantée de nous voir ainsi, en train de profiter de ses chants de cette manière que de l’applaudir... Nous faisons honneur à sa voix. *souriant tendrement alors qu'il dressera une main jusqu'au visage de la hyur, lui décalant légèrement une mèche qui tombe sur son visage afin de capter ses prunelles avec plus d'intérêt, se laissant envoûtée par sa sirène. Il se mordillera doucement la lèvre inférieur poursuivant cette étreinte dansante. *

- <étire un sourire amusée soutenant son regard> hm, là par contre, je suis prête à pariée que tu meurs d'envie de m'embrasser. <d'un murmure amusée, son regard dérivant sur ses lèvres, d'un même désire.>

- Et comment... *souriant tendrement alors qu'il rapprochera doucement ses lèvres des siennes, laissant son souffle caresser quelque instant son visage avant que celui-ci ne se coupe. Ses lèvres se posant sur les siennes dans un échange tendre et passionné. Son souffle se relâchant doucement par la suite, se mélangeant à celui de son amour. Ses oreilles s’abaisseront lentement, le miqo’te est aux anges. *

- <Le souffle brièvement coupé elle fermera son regard au baisé déposé dans un soupire d'aise se mêlant au sien, ses lèvres dansantes contre les siennes lascivement sensuelle et d'une infime tendresse encore retenue au vue du lieu, leur corps tanguant lentement au gré des notes de musique qui s'évade. Les battements de son cœur s'accélérant comme voulant sortir de sa poitrine à tout moment.>

Djin prolongera le baiser encore quelque instant, jusqu'à la fin du chant. Il finira par se défaire de ses lèvres humides et pulpeuse. Le souffle court et le regard amoureux. Il viendra lui sourire tendrement avant de venir poser son front contre le sien. Ses yeux se refermant à l'arrivée du chant suivant, il reprendra doucement le déhancher alors qu'un sourire se dessine sur ses lèvres.


- Je pense que je ne me laisserai jamais de ce moment-là... Je pourrais rester des heures ainsi...
- <Un sourire apaisé et similaire se dessinera sur ses lèvres, le regard clos, bercée par la musique et la danse qu'il guide amoureusement, son front contre le sien, elle soupire doucement, un susurre suivant> j'ai envie que le temps s'arrête...<tiquant ensuite à ses mots se croisant, soufflant un rire en ouvrant le regard pétillant sur le miqo'te.>

-*Viendra lui sourire tendrement, avant de souffler un rire* C'est fou quand même... Qu’on soit autant en symbiose niveau pensées... ça me plait de savoir qu'on est aussi accordé...

- C'est...étrange, mais plaisant oui...me serais-je peut être trompée d'âme sœur ? <Sourcils mignonnement froncés, tendre emprise au doute par ses sensations et ses sentiments si intense qui se développe au gré de leurs moments partagés et qu'elle découvre réellement pour la première fois, rien étant comparable à son passé.>

- Je ne peux te répondre pour n'avoir jamais éprouvée une sensation aussi intense qu'en ta présence... Si c'est la sensation qu'on ressent envers son âme sœur alors... Oui... Tu l’es... J'en suis certain... C’est... une sensation qui dépasse toute les autres... Qui éclipse tout ce que j'ai pu vivre jusqu'à ce jour... Je veux que ça continue... Que jamais ça ne s'arrête...Jamais... *il viendra doucement caresser son nez contre le sien, tendre*

- <étire un doux sourire, émue, le regard humide, elle hoche doucement> alors on va faire en sorte que sa perdure très, très, très longtemps...<soufflant un rire, rendant le câlin de son nez>

- Très... Très... longtemps... *reprenant en lui souriant tendrement*

Les deux tourteaux quittèrent la soirée avant son terme, désireux de pouvoir poursuivre une vrai danse, ils rentrèrent au domicile de Djin...


Djin viendra lui prendre doucement la main en l'entrainant au milieu de la pièce.
- Je vais te le prouver dès à présent.
- J'ai...très envie d'en faire notre chanson...tous les couples en ont une parait-il. <rit doucement, le regard pétillant, se laissant guidée, amusée de le voir si romanticosérieux et tendre.> La capture d'écran a été enregistrée.

Djin glissera son avant-bras sur la taille de la hyur, la ramenant doucement contre lui. Sa seconde main elle, viendra prendre la sienne, les doigts s'entrelaçant. Il relèvera les mains un peu plus haut.

- Je suis d’accord... Elle est parfaite...

Yunaia hausse un sourcil charmée et surprise de sa posture de danseur, quant à elle, elle se laissera guidée, toujours aussi élégante, droite, c'est visiblement naturel chez la jeune femme. Son regard plongé dans le sien, peinant à s'y détacher.

Djin commencera à se déhancher, l'entrainant avec elle dans une danse plus marqué qu'au Madness. Tournant doucement avec elle au rythme de la musique. Ses yeux plongés dans les siens, un sourire tendre aux lèvres.

- Oh ! <Souffla un rire franc, surprise et charmée, elle rougit légèrement les mouvements de sa robe suivant celle de leur corps tournoyant et se déhanché l'un contre l'autre au gré de la mélodie.> je suis conquise, tu es foutu mon amour...je vais te demander des danses souvent je crois.


- *souffle un rire, il viendra doucement se détacher, jouant de sa main dans la sienne pour la faire tourner sur elle-même avant de la ramener toute contre lui, son bras se refermant de nouveau pour reprendre le déhancher* Ça ne me dérange pas, bien au contraire... *souriant doucement*

- J'aime bien danser... Juste... que je n'en ai jamais vraiment eu l’occasion...
- <se mordille la lèvre, riant doucement, radieuse et le regard aussi pétillant de tendresse que de malice à la danse improvisée rien qu'à deux tournoyant avec élégance et raffinement, le laissant guider chaque pas et chaque étreinte.> hé bien on va rattraper ce temps perdu.

-Avec grand plaisir.. *souriant tendrement*

La jeune femme soupira doucement d'aise à la musique s'adoucissant et viendra l'enlacer aux épaules d'une étreinte plus lente voir presque inerte pour venir capturer ses lèvres d'un baiser passionné, sensuel et empreint d'une infime tendresse brûlante.

Il viendra enlacer sa hyur, la serrant tout contre lui alors qu'il répondra au baiser offert avec cette même passion qui anime son cœur. Sensuel, tendre, brûlant... Oui, ce sont les mots qui définissent cet amoureux naissant. Deux adultes, encore adolescent dans une relation, se découvrant, partageant ses moments fort qui les pousses l'un envers l'autre plus intensément encore.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Mar 9 Oct - 17:12

Le petit couple arrivera en soirée au Relai de brumée, les invitées entrant et sortant du lieu, attendant le lancement du défilé alors que les deux patrons du Tapas s’installeront sur un divan. Parcourant la salle du regard.


Yunaia patientera le temps que Djin aille récupérer des boissons au bar.


Ils furent ravis de la prestation de Naya sur scène, applaudissant lors de chacun de ses passages, puis de ceux de Thiev’ également sur le podium, yunaia découvrant enfin la facette top modèle de l’un de ses habitués, souriantes et ravies de découvrir un défilé de mode pour la première fois. L’arrivée de leur ami Kudoi près d’eux, le couple délaissera un peu le regard sur le podium pour discuter avec ce dernier, un échange amusant et amical au gré des prestations des modèles qui défileront.


- Ravie de voir que tu vas bien...et oui on a une vue d'ensemble ici.
[Kudoi] *ricane* je vais toujours bien, et vous quoi de neuf ?
- Hé bien disons que...as-tu été au fait que nous étions les nouveaux patrons du Tapas ? je ne me souviens plus si on s'est revu depuis.
- Ouhla... Enormément de chose... Mais la pire chose a été la trahison de notre nounours de comptoir... Un vrai crève-cœur...
- Nounours de comptoir ? ekla ? Oh félicitation pour votre patronnant *ricane*
- La peluche oui, une longue histoire, une soirée fou rires hier avec notre ami K'rayne en visite au tapas.
- Ah je ne la connais pas je crois *rit*
- Pourtant elle est là tous les jours à te fixer!
- <ricane> oui juste devant les tabourets de la glacerie.
- Félicitation vous deux, je suis vraiment ravi pour vous *acquiesce* hein me regarde *penche la tête sur le côté*
- La peluche oui, qui se trouve sur le comptoir du tapas...<soufflant un rire> et merci.
- Non mais ce n’est pas une métaphore! C'est la vraie peluche! le nounours! *ricane* Et merci Kudoi! *sourit*
- Oh chouchou regarde c'est la chanteuse d'hier soir.
- Ah oui!
- Le vert par contre... Je suis moins fan...
- J'ai la même tenue, en bleu <ricane> mais je n'aime pas du tout ce mélange de culture <une moue suivant> le chapeau n'a rien d'hingashien, les gants encore moins.

[Kudoi]- Pas le genre de truc qui me correspond
- Ah non ? tu serais très séduisant pourtant...<soufflant un rire>
[Djin] *Ricanne* Ouais ouais.. *d'un air taquin vers Kudoi* T'as le droit de porter des robes..! On t'aimera quand même!
- *regarde Djin ricanant* suis sur çà t'irai mieux
- Ah mais... Je suis certain d'être sexy dans n'importe quelle tenue! Même des robes, tout est une question de regard! *jouant avec ses deux doigts devant ses yeux*
- <sourit en coin> A Djin tout lui va oui !


La prestation des modèles fut intéressante et charmante, le jeune couple profitant de la soirée. Ils seront rejoints par Kiaran et Kanath, désirant le saluer, un échange amical à nouveau entre eux. Ils quittèrent la soirée peu de temps après la fin du défilé, ils avaient encore du travail au Tapas et une décoration de la veillée des saints à préparer.




Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Jeu 11 Oct - 20:11


Ce soir là, Djin et Yu' recevront Kanath et sa compagne Astra, à diné chez Djin, non loin du Tapas. Le couple avait visiblement une demande à faire et puis qu'ils sont tous les trois originaire d'hingashi, la jeune hyur blondinette était ravie de faire plus ample connaissance en cuisinant pour ses derniers.

- Vous voulez boire quelque chose? On a de tout! Même du saké si vous voulez rester dans le thème. *sourit*
[Kanath]- vous avez un vin de Eorzea par hasard ?
- Bien sûr! Et vous mademoiselle? *souriant*
-Je vais prendre la même chose que kanath
- Et toi chérie? Yunaia repose le tout sur la petite caisse et en effet, le saké est présent avec les apéritifs hingashien.
- Un rhum s'il te plait...<d'un doux sourire> tu mélange un peu la soupe au passage ?
- Ça marche. *sourit*
[Astra]- C'est bien quand les hommes sont obéissant et docile.
- <tousse légèrement l'aire un peu gêné>
- <hausse un sourcil et avise Astra, amusée> il ne l'est pas, on est tous deux soumis docile l'un à l'autre et amoureux alors chacun fait sa part et fait du mieux qu'il peut pour l'autre.

Djin ouvre le placard à vin, sortant une belle bouteille qu'il viendra dé bouchonner rapidement, il sortira deux verres à pied et viendra les remplir. Il sortira par la suite le rhum pour remplir deux autres verres.

- Et donc vous êtes la compagne de Kanath si j'ai bien compris ? <d'un doux sourire pour les deux, attendant sans doute ladite présentation.>
- Oui on est ensemble depuis peu.


Les invités n’étant pas venu les mains vides, ils offrirent à yunaia, une peluche ourson mécanique adorable, et un coussin moelleux pour le miqo’te nacré.

- On est foutu les amis son coussin il va le trimbaler partout, même au boulot...<riant, ravie de voir son miqo'te comme un gosse.>
- Mais ca-rre-ment! *amusé* En plus il est confortable!

Yunaia garde nanako sur ses genoux, toute aussi gamine et attendrie par la boule de poil peluche mécanique.
- Merci! *sourit à pleines dents*
- Vous avez su nous surprendre et faire des heureux, généralement les gens ne sont pas aussi originaux, une bouteille ou une boite de chocolat...<ricane amusée et visiblement touchée.>
- Mais de rien cela nous fait très plaisir.

[Kanath]- Suis- je bête je ne vous ai pas présenté ma douce.
- Non toujours pas...<soufflant un rire amusée en rien vexée ou autre.>
- C'est vrai ça! *sourit en coin*
[Astra]- Ben bravo ...tête en l'air celui-là...
- La femme qui partage en ce moment ma vie se nomme Astra elle est tout pour moi, je suis prêt à tous pour elle.
- <sourit en douceur l'écoutant> Enchantée Astra, et c'est une charmante présentation.

- Et bien enchanté Astra! *sourit*
- Est-ce que ma moitié va-t-il faire la nôtre ? <souriant en coin amusée>
- Mais oui! *se redresse d'un air théâtral*
- Enchantée de même <elle fait un immense sourire>
- ... <sourit en coin amusée et curieuse le voyant carrément se relever.>
- Je vous présente! Ma tendre aimée! Vision de mon avenir! La grande incantatrice de mes rêves! Yunaïa! Et moi bah... C'est Djin! *plus modeste oui... amusé*
- Djin....<soupire riant encore> il fait jamais dans l'excès comme vous pouvez le voir. <ricanant, bien que visiblement touchée.>
- Fidèle au poste! *souriant à pleines dents*
- Ce sont des hommes ils font tout pour qu'on les remarque.
- Je suis plus sobre quant à moi je dirais...<étirant un tendre sourire vers le miqo'te> L'homme qui m'a fait croire en l'amour. Djin.


Après un échange amical autour de l’apéritif au salon, ils montèrent finalement pour se mettre à table.

- Bien alors nous avons préparé une fondue hingashienne, et oui je dis bien on car Djin m'a aidé pour toutes les préparations. <ricane>
- Je vois que le coussin vous plait.
- Ouais, j'ai mis la main à la patte. *souriant à pleines dents* Ah mais ouais, je l'adore, il va me suivre partout ce coussin! *sourit*
-J'en salive rien qu'à l'odeur.
- .... Mais chéri...<roulant des yeux, amusée>
- Bah quoi? *sourit* J'honore le présent qu'on m'a fait de mon fessier!
- Donc je disais, vous avez des crustacés, fruit de mer, verdure à faire cuir ou salade et sauce à choix, et de la viande blanche ou rouge, il vous suffit de faire cuir vos mélanges dans la soupe et le bouillon, mais j'imagine que vous connaissez déjà.

- Bien sûr, bien que ces repas sont un luxe pour nous.
- Je vais jalouser ce coussin, t'en as conscience hm ?
Djin joue des sourcils, malicieux.
- Oui même si on n’as pas eu souvent l'occasion d'en manger.
- Hé bien j'avais envie de luxe pour nos premiers invités ici...<soufflant un rire> Oh j'ai oublié les bouteilles...je vous en prie commencez à manger, bon appétit. <Leur souriant>
-Ha bon nous sommes les premier que d'honneur <lui adresse un sourire>
- <sourit doucement> hé bien à vrai dire je vis au tapas, dans mon appartement, ici c’est chez Djin, mais m'incruste chez lui de plus en plus souvent, ça me fait du bien de changé un peu de maison. <amusée.>


-mmhh je vois et vous vous installerez ensemble plus tard ?
- <cille et souffle un rire, elle rosit un peu> eh bien, nous verrons bien mais c'est dans la logique des choses...j’imagine... ?
Djin hoche la tête en souriant.
- On en est pas encore à là et j'admets adorer mon appartement <ricane>
- <pouffe un léger rire>
- Mais, je peux très bien le garder et vivre ailleurs <haussant une épaule> ou alors je le transformerais en terrain de jeu pour mon premier enfant, c'est à dire lui...<pointant du pouce Djin, malicieusement.>
Djin ricane.
- Un appart remplit de jouets! Ça me plait! *agitant les oreilles*
- Je vois que c'est encore un petit chaton <rie au éclat>
- <ricane> je n’en doutes pas un instant...le paradis. Pas pour tout <soufflant un rire> disons qu'il a cette part d'enfant en lui que j'apprécie ça me sort de ma monotonie ou des difficultés que j'ai traversées, et il me fait rire mais, pour ce qui est de sa maturité à me soutenir, m'encourager, m'aider au travail, me faire la morale ou me consoler, il n'a rien d'un enfant. <Plus douce, d'un tendre sourire s'étirant vers le miqo'te.>

Djin sourit à pleines dents, les pommettes rougissant légèrement.
- Et puis sans la part d'enfant en nous, on s’ennuierait vous ne croyez pas ? <Souriant en coin>


- Vous ne chercherez pas un serveur par hasard au Tapas ma patronne ma autorisé a trouvé un autre job en dehors du théâtre.
- Oh, alors là je ne vais pas dire non..<soufflant un rire avisant son miqo'te> ce serait pratique on est un peu à court d'employés, Kali à des soucis d'ordre privé et wiloh également, bien qu'elles compte revenir, en soit on en a jamais trop vue le travail par moment.

- Je pourrais faire un peu de musique si vous le souhaitez.
- Ouais! J'avoue qu'on aurait bien besoin de serveur, je comptais relancer des annonces justement donc ça tombe bien. *sourit*
- Oh ? vous jouez de quel instrument ? -Du koto et du Shamisen.


La soirée entre amis se poursuivi entre échange, rires, discussion jusqu'à la fin de soirée, le petit couple ravi de la rencontre, tout comme Djin et Yunaia. Les conduisant jusqu'à la sortie, Djin refermera la porte derrière eux. Les deux tourtereaux finira la soirée entre jeux enfantin, course poursuite dans la maison, tendresse et discussion avant de s'endormir l'un contre l'autre.






Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Ven 12 Oct - 8:12


- Ma chérie..? Non pas toi Mindy! *pose ses yeux sur Yu' en lui faisant un grand sourire*
- Hm oui chouchou ? <Soufflant un rire, terminant de nettoyer la machine>
- J'ai eu une idée lu-mi-neuse! *contourne le comptoir, tout fier*
- <sourit en coin> je ne suis pas surprise...tu es un génie ce n'est pas étonnant, et c'est quoi ?
- Et bien! Écoute ça! Y a un orphelinat qui a ouvert ces portes y pas longtemps à Lavandière alors j'me suis dit! Ouais! Qu'on pourrait aller apporter des produits du Tapas pour les nenfants! *sourit à pleines dents*

Yunaia cille un instant, une fraction de seconde avant d'étirer son charmant sourire à fossette, touchée et surprise, elle fixe le miqo'te, le temps encore que ça germe dans sa petite tête.

- Oh mais...oui c'est une excellente idée !! plus que ça même...<soufflant un rire> ils ont ouvert quand ? je n'en ai pas entendu parlé.
- Du coup! Non parce que j'ai pris de l'avance sur mon idée! Ed' a déjà préparé des taïkikis! Aucune idée! J'en ai juste entendu parler! Du coup se sera une bonne occasion de se renseigner! Et puis j'me dit, si un jour la directrice veut faire une sortie avec les gosses, bah, la plage et les glaces du Tapas ça sera un combo gagnant!

- J'adores cette idée...<visiblement émue elle s'avancera pour lui sauter au cou, bisoutant ses lèvres d'une petite vague mignonne, le dévorant.> c'est...*bisoute" pour ce genre *bisoute" ...d'idée que je...*bisoute" me dis...*bisoute" que tu es *bisoute* l'homme parfait.
Djin souffle un rire, frétillant des oreilles à chaque baiser, comme les ailettes d’Astérix.


- J'essaie en tout cas. *souriant à pleines dents*
- <hausse un sourcil, les pieds au-dessus du sol dans ses bras, elle lèvera les yeux à ses oreilles avant d'éclater de rire, craquant complètement.> Moooh je vais bisouter comme ça plus souvent ! Bon alors…on y va ! <dit-elle toute excitée comme une gamine impatiente>
- *Lâchera un ronronnement régulier alors que son visage affichera un sourire tout tendre, le p'tit cœur fondant* Oui! Je vais chercher les Taïkikis!
- fin'...une fois que ton ronron se sera calmé <ricanant> Bien, je prends bon petit chapeau et je t'attends dehors !


Yunaia hausse un sourcil et se pince les lèvres, attendrie et amusée en voyant sa bouille avec le bonnet.

- mais....
- Bah quoi? *amusé*
- tu sors ça d'où ?... hannnw j'adores il est pratique...<trottine et vient attraper les deux morceau qui pendouille pour tirer son visage vers le sien.>

- *souffle un rire* Je l'ai acheté y a quelque jour! J'me suis dit qu'il va commencer à faire froid! Alors faut que je me protège les noreilles! *souriant à pleines dents, comme un gosse* Il te plait? *amusé* J'ai un style de fou hein?
- Complètement...<ricane> adorable comme toujours...<reposant un bec sur ses lèvres aussi tendre que bref avant de le larguer et de pivoter, impatience> en route ! Lavandière donc ?!
- Oui!


Yunaia passe la porte, dérivant tout de suite les yeux sur les enfants, étirant un radieux sourire, le regard pétillant, bien qu'elle tente de garder contenance, alors que les enfants sont assis devant la cheminée.

- *bas* Hanw... Regarde-moi ces bouts de chou... *sourit en agitant les oreilles*


Les enfants, confortablement installés sur de petit coussin en cercle devant la cheminée, semblent captivés par le récit en musique que leur conte la jeune hyur assise près d’eux.

Yunaia souffla un rire à la réaction du miqo'te, tout aussi attendrie, elle parcourt les petites têtes, cherchant à deviner un peu les âges respectifs, à vue de nez, constatant qu’ils ont tous moins de dix années, elle finira par agiter une petite main discrète pour saluer, sans déranger, avant de suivre l’hôtesse au sous-sol qui leur fera une petite visite guidée.


-[Yeo’nah] L'endroit est petit mais je tiens à leur confort.
- <ricane> voilà un lieu qui plairait même à mon miqo'te un vrai gosse. <Souriant en coin tendrement, appréciant tout autant la décoration et l'aménagement> c'est charmant. Oui c'est chaleureux, la taille n'a pas d'importance s’ils ont le confort et le reste.
- En effet.
- Avez-vous des besoins encore, en matériel, vêtements ou autre avec l'hiver qui approche. <douce d'un sourire courtois toujours.>
- Les enfants ont préparé des pâtisseries. * Désignant la table.
Djin tourne la tête vers les pâtisseries en souriant.
- <ricane> mince ce sont déjà des petits artistes. Espérons qu'ils aimeront nos gaufres. Non Djin, ne dévore pas les pâtisseries des orphelins... - J'avoue! *amusé* Manquerait plus qu'ils nous surpassent!
- <rit doucement> on ne dira rien à Ed <ricane>
- Des vêtements et des médicaments, pour la plupart. Le reste, on y arrive.
- <hoche doucement pour la réponse> Avez-vous un médecin qui prend soin d'eux au besoin ?


- On fait appel à un de gridania au besoin.
- Ils vous demandent cher les soins ? <sourit doucement> Nous avons un médecin au Tapas, qui peut aider au besoin, sans les frais, il serait ravi d'aider. Djin hoche la tête aux propos de Yu'.
- Nous avons des malades de temps en temps, oui. Et les professionnels ne sont pas donnés. Ce serait aimable de votre part. *sourit*
- Bien dans ce cas, je vais vous donner notre carte et on peut échanger nos linkperles si vous le souhaitez <douce ne souhaitant pas s'imposée non plus> Vous pouvez également nous écrire les tailles pour chaque enfant ? je vais me charger de vous faire livrer des vêtements chauds pour chacun, pyjama et pantoufle y compris. Vous avez besoin de tenues pour l'extérieur aussi ? <Est visiblement très dévouée et sérieuse.>

- Je tiens cependant à garder une autonomie de gestion.
- <hausse un sourcil et sourit en coin> je gère que mon tapas demoiselle, là je vous propose uniquement une aide matérielle et des soins au besoin. Vous ne nous devez rien, si ce n'est passer avec eux parfois pour manger des glaces, à nos frais. <ricane>
- Je vous donne ça tout de suite.
- D'ailleurs oui, si jamais, vous voulez faire profiter de la plage aux enfants, nous serons ravis de vous accueillir à Brumée pour une après-midi plage et glace! *sourit à pleines dents*
- <hoche d'un sourire et sortira sa petite carte du tapas de sa pochette en cuir à la taille.>


- Les enfants, nous avons de la visite. Yunaia élargit un sourire et refait un petit coucou de la main.
- *Sourit aux enfants* Coucou les nenfants! *Agitant les oreilles* Je peux..? *montrant sa boîte de gaufre en souriant à Yeo', comme attendant l'approbation*
- Faites.

Djin sourit, tout content, il s'approchera donc à la lisière du tapis, sous le regard de yunaia, le laissant s’amuser un peu et gâter les petits avec les friandises sucrées.

- *Il dépose la boîte au sol et fixe les petit bout, tout sourire* Je vais vous raconter une histoire...!

Yunaia hausse un sourcil à la mention de l'histoire, étirant un sourire en coin, toute aussi intriguée que les enfants alors que les enfants sembleront dans un premier temps, méfiant, pour finalement se détendre en voyant l’approbation de la directrice de l’orphelinat.

- Il y a fort, fort longtemps! Dans un pays fort, fort lointain! Vivait une belle madame aux cheveux d'or! Elle vivait dans un graaannd palais blanc... Mais ce palais avait une particularité! Ce blanc venait du sucre qui recouvrait les murs! Oui! Du sucre… Le palais était fait de pâtisserie en tout genre!

Yunaia souffla un rire discret.
- La madame aux cheveux d'or, vivait donc dans ce palais des délices... Mais... Elle ne savait que faire de toutes ses pâtisseries...! Son fidèle chevalier blanc! Lui, voyait bien toute la détresse de sa Dame! Ne supportant de la voir épanouie, il décida d'agir! C'est alors qu'il proposa à sa Dame de prendre ses plus délicieuses pâtisseries et de les apporter aux enfants! Et devinez quoi... *dit-il bassement aux enfants* J'ai réussi à en récupérer tout pleins pour vous!

Djin viendra ouvrir la boîte de gaufres pour laisser les enfants les regarder. Ces derniers auront alors des étoiles dans les yeux, lorgnant les gaufres.

- Servez-vous! *sourit* ils ont été fait avec tout l'amour de la Dame aux cheveux d'or!
Yunaia a autant d'étoiles dans les yeux que les enfants, mais son regard est rivé sur son chevalier blanc, alors que les petits bouts viendront à tour de rôle se servir en remerciant le chevalier blanc.

- Et si un jour vous venez dans le pays fort, fort lointain! Sachez que vous pourrez venir visiter le palais des délices! Et que vous aurez droit à touuuuut pleins de glace! Des montagnes et des montagnes! *faisant de grand gestes pour exagérer l'énormité de la montagne*

Yunaia étire un doux sourire voyant le défiler adorable et poli qui passe devant le miqo'te, elle semble émue, la preuve en est qu'elle est très silencieuse la dame aux cheveux d'or.

Ils quittèrent peu de temps après l’établissement, main dans la main, la jeune femme entrainant le miqo’te jusqu’à la rivière et le grand arbre de lavandière.


- Le chevalier blanc hm ? et le palais en sucre <soufflant un rire.>
- *Souffle un rire* Bah oui! J'ai inventé cette histoire comme ça, pouf! *se pinçant les lèvres*

Yunaia ricane le dévisageant amoureusement et toujours émue, puis viendra le tirer de son pull à deux mains, contre elle. Le miqo’te laissera échapper un ronronnement alors que ses bras viendront l'étreindre*

- Tu as une imagination débordante, ce n’est pas nouveau mais, je suis très touchée, je ne trouve même pas de mots pour te remercier. <d'un doux murmure, la gorge un peu nouée, elle étire un sourire en coin, avant de se hisser sur la pointe des pieds, venant dérober ses lèvres d'un baiser passionné, tendre et follement amoureux.> Le chevalier blanc frétillera des oreilles à l'échange, s'y impliquant amoureusement tout autant. L'une de ses mains glissera sur sa nuque pour lui caresser tendrement. Un sourire perpétuelle sur ses lèvres.

- <murmure d'un souffle court, un léger rire suivant en ouvrant le regard> c'est vrai, tu as vraiment tout d'un chevalier blanc. Même les baisers qui délivre la demoiselle en détresse. <ricane, caressant ses lèvres des siennes en douceur.> D'ailleurs ça ferait une très belle histoire à leur raconter <souriant en coin.>

- *viendra lui sourire tendrement, les yeux pétillants* Oui, c'est une très bonne idée, mais cette fois, ce sera toi qui leurs contera. *lui volant un baiser*
- <rit doucement> oui, j'admets que ce soir j'étais...un peu distante, trop émue surement et ça m'a un peu ramenée à mon passé, en bien, juste...je ferais mieux la prochaine fois, et puis tu étais si mignon <souriant en coin.>

- *Affiche un grand sourire de gosse, se grattant l'oreille* Héhé!
- Mais je suis rassurée, au départ, elle semblait très rustre et puis, finalement ce n’est pas plus mal, elle a voulu savoir qui on était et nos intentions avant de nous présenter, c'est rassurant.

- Oui. C'était assez tendu au début. *fronce le nez* Mais en somme, c'est normal oui.
- Aller on rentre, on a du boulot...<lui déposant un nouveau baiser sur les lèvres avant de glisser sa main dans la sienne> encore merci mon amour.

Djin ricana avant de lui sourire tendrement, reprenant la route en faisant balancer leur main d'avant en arrière, comme deux gosses amoureux.



Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Ven 12 Oct - 8:25


En fin de soirée, Kanath se rendit au bureau des patrons du Tapas, une petite heure plus tard il sortait avec son contrat d'employé à l'essaie signé. Souhaitant commencer dès le soir même, Djin et Yunaia répondront présent pour 'orienter un peu et l'aider.


La visite d'Orlana fut encore une fois une bonne surprise pour la hyur qui apprécie toujours discuter un peu avec cette dernière. Laissant Djin expliquer les machines entre autre, au petit nouveau nerveux qui prendra de notes.

- C'est le même principe. Tu repli un verre de limonade. Tu plonges l'emboue de la machine dans ton verre, tu appui sur le bouton... blblblblbl... Ça créer des bulles! *oui, il fera le bruit des bulles avec sa bouche* Et tu ajoutes le sirop par la suite.

- <rit doucement glissant un regard sur le duo> ça me fait bizarre de ne plus être la gérante en un sens, mais agréable de laisser faire le travail par un autre. <ricane.>

Yunaia sourit tendrement en coin aux pitreries du miqo'te, mi- amusée, mi- blasée mais carrément in love.
[Orlana]- Le mieux, ce sera de pouvoir touuuuuut critiquer !
[Kanath]-d'accord
- <rit doucement> ça ne fais pas parti de mon caractère, j'ai tendance à encourager, valoriser les gens, ou alors des critiques constructives mais avec Djin c'est difficile, il est impeccable depuis son arrivée. <ricane>

- En gros... Un blbl... Ce n’est pas très fort niveau bulle... Un Blblblbl... C'est genre, de bonnes bulles tu vois... Et blblblblblbl... C'est beaucoup de bulles. Donc, faut te fier à ton oreille!
Orlana termine sa crêpe gentiment.
- d'accord je ferais attention
Yunaia cille et se marre encore au blblblbl imités par le gérant.
- Tu vas vite prendre le coup de main!
[Orlana]- La différence est subtile... Mais le ton est profond...
- Pour ce qui est des glaces, tu vas sans doute avoir du mal à les reproduire au début mais j'ai fait un truc vachement cool avec des feuilles et des crayons de couleur!
Djin ouvre le placard et sort ses fiches.
- <ricane> je n’aurais pas dit mieux, il est très doué en imitation ridicule.
- <rit légèrement sous la plaisanterie de Djin>
- Alors! Tu vois là... *lui montre une fiche* T'as le nom de la glace, genre :"glace gourmande". En dessous t'as tout ce qui la compose! Hop. Ouais, fais pas gaffe au petit cœur sur le i... J'étais inspiré...
- Donc déjà, avec ça, tu ne pourras pas te tromper. Après, niveau esthétisme, tu peux te reporter sur la carte. Ou alors, tu fais jouer ton art!
- <pouffe doucement écoutant, surprise et amusée, fixant le duo plus loin> des dessins chéri ?

L'arrivée d'une cliente fut une agréable surprise pour les patrons, qui encaissèrent mille gils de cette dernière, une bourse bien pleine reposé sur le comptoir. Il ne fallu pas longtemps à la directrice pour penser immédiatement à utiliser cette somme prochainement pour l'achat des vêtements à l'orphelinat. Sa bonne étoile semblant toujours autant brillé au dessus de l'hingashienne.




La soirée se passa plutôt bien pour le petit nouveau. Yu' et Djin finiront par le laisser avec le personnel le reste de la soirée malgré l'arrivée d'environ six ou sept personnes tardivement.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Ven 12 Oct - 18:30




Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Dim 14 Oct - 0:37


- <LP> Bonsoir chouchou ! tu es à la glacerie ou pas encore ?
- <LP> Coucou tit cœur! Je suis à la maison, pourquoi?
- <lp> hé bien, si tu peux me rejoindre à La coupe Dix-sept, parcelle numéro cinq, j'ai très envie de visiter cet endroit et je crois qu'on va y trouver des choses qui vont te plaire. <ricanant>
- Ah ouais? Vas-y j'arrive! *bruit de clés* Je me dépêche!


Le petit couple sera accueilli par Dakia au comptoir, souriante et charmante "Bonsoir, bienvenue au Bazard de l'Orée".
Yunaia retire son béret, rendant le sourire à Dakia.

Bonsoir! *souriant à pleines dents* Bonsoir, merci...<son regard dérivant un peu partout, toute aussi curieuse du lieu.>
-Vous cherchez quelque chose de précis ? vous pouvez visiter, seul ou accompagné, ici et au sous-sol.
- Hé bien on vient surtout en curieux, même si je sais déjà dans quelle direction orientée mon miqo'te...<ricane> Je vous remercie.


-Bonne visite dans ce cas ! je suis disponible au besoin.
- Prêt pour la visite Monsieur Djin ? je vais réveiller l'enfant qui ne sommeil pas en toi. <soufflant un rire.>
- ça ne va pas être compliqué, il est insomniaque! *ricane*
- <pouffe doucement, l'entrainant avec elle en roulant des yeux.> Alors puisque Monsieur Djin aime jouer avec mes figurines...<pointant les maquettes en hauteur> je me suis dit que tu pourrais en choisir une ou deux, elles sont à construire, ça nous ferais une activité tranquille au chaud cet hiver.
- Hanw! *agite les oreilles* C'est une trop bonne idée!
Djin laissera ses yeux se balader dans les rayons, ne sachant pas où donner de la tête, les yeux pétillants.


- On a choisi deux lots, la figurine nidhog dragon et la maquette du navire aéronef en bois s'il vous plait, on va visiter le bas en attendant. <douce d'un charmant sourire toujours.>

-Oh oui oui très bien je vous emballe ça dans le carton, je vous en prie oui visitez. <souriante, elle notera l'achat dans un registre, surement.>

Djin regarde l'arbre de la fête des étoiles.
Yunaia suivant son regard, elle étira un sourire.
- On saura où venir chercher notre sapin pour la fête des étoiles, oh d'ailleurs tu veux l'installer chez toi ou chez moi ?
- Euh... Bah... On verra bien où en est notre situation d'ici la fête des étoiles. *sourit* Qui sait, on aura peut-être un chez-nous! *sourit à pleines dents* Mais... En tout cas ce sera la première fois que je le fête... *fronce le nez*

- <cille et hausse un sourcil un bref instant au début de phrase puis souffle un rire, rougissant un peu, on pourrait penser qu'elle a eu un petit coup de sang> oui tu as...raison mais... Hm...<songeuse> on a déjà nos chez nous respectif, tu ne comptes pas déménager si on s'installe ensemble si ?

- Bah non. *sourit* Mais ce que je veux dire c'est que bah, forcement on va vivre de plus en plus ensemble... Donc, forcement y a bien un de nos deux logements qui va être plus squatter que l'autre. *d'un air pensif* Mais sinon, d'un point de vue place, c'est mieux chez moi. *hoche la tête*

- Hm...et..si on commençait par…des tiroirs ? <souriant en coin tendrement, venant se lover dans ses bras sans le quitter des yeux> un chez moi pour toi, et un chez toi, pour moi.
- *souffle un rire en venant passer ses bras autour de ses hanches en souriant tendrement, ayant bien compris que le sujet l'embarrassée* Ouais, ça me parait bien pour commencer. *hoche la tête en frottant son nez sur le sien*

- <Elargit un sourire ravie, un petit soupire d'aise de soulagement> tu m'as fait peur, au départ j'ai cru que tu allais dire quelque chose comme "On verra si on est encore ensemble au moment de la fête des étoiles" <soufflant un rire une moue suivant gênée se sentant idiote> j'ai parfois encore un peu tendance à m'imaginer que c'est trop beau pour être vrai. <d'un tendre sourire navrée.>

- Pfff.. Genre je dirais un truc pareil. *sourit* Notre histoire c'est un truc de dingue, j'veux pas que ça s'arrête, jamais! T'arriveras pas à te débarrasser de moi! *souriant à pleines dents*

- <ricane et vient câliner son nez du sien, effleurant ses lèvres tendrement> je n’aurais pas dit mieux. <Reposant un baiser tendre et bref avant de sourire comme une gamine> on descend, les jouets c'est en bas. <soufflant un rire.>

- Les jouets! *dresse les oreilles, écarquillant les yeux* Les joueeeeets!


- Wooooohhh... *regarde toutes les étagères*
- <rit> oh bah je vois que ton radar jouet est bien activé !
- *Ne sait pas où donner de la tête*Oh ! si j'ai une fille un jour je veux lui acheter ça ! <Pointant le canapé mog trop mignon>
- J'aurais adoré en avoir un étant gamine !
- *Pose un pied sur le tapis qui fait un "proouuut"... * ... *Il pouffe de rire et recommence "proouuuuuuut Prroouuuut PRROOOUUTTT*
- C'est dégoutant ! <amusée, riant encore en le voyant faire.>
- *Ricane et regarde le fauteuil*
- Je te préviens si tu l'achètes, c'est chez toi qu'on le pose hein !
- Hanw! Il te va bien ce fauteuil. *sourit à pleines dents* J'nous imagine bien faire des câlinou..!
- Ah ? oh...<souffle un rire et sourit en coin jouant des sourcils> c'est vrai ! et c'est confortable, tout moue, tout doux.
- *Affiche un sourire à pleines dents, ce n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd visiblement*
- Moi je t'imagine surtout assis sur sa tête à m'observer dormir.
- Mais carrément! *ricane*



De retour chez Djin, ils trouvèrent ensemble un lieu pour déposer la figurine dragon, gardant la boite de la maquette à construire de côté avant de se changer pour aller travailler au Tapas.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Lun 15 Oct - 12:15


Djin pousse les portes comme s'il entrait dans un saloon. Un cure dent entre les dents, un sourire aux lèvres. Ouais, il est beau gosse et il le sait. Il souffla sur ses mèches et posa son regard sur Yu'.

- <ricane, haussant un sourcil avant d'écarquiller les yeux et de glisser ses prunelles dans un relucage intense de son miqo'te> hé bien...joli manteau chéri. Tu vas quelque part ?

Djin affiche un fin sourire et s'avance vers elle, les mains dans les poches, en mode mauvais garçon.
- Chérie, ce soir, on sort!
[kanath]- Bonsoir <d'un large sourire>
- <souffle un rire> j'ai cru comprendre ça avec ton appel et ton "va te changer j’arrive". <souriant finement.>
- Salut Kanath!
- Bonsoir Kanath...<d'un sourire amusée, se redressant finalement.>

Djin prend une pose de mauvais garçon, les mains dans les poches de son manteau, ouais, il s'y croit grave.
- ...
Yunaia roule des yeux le voyant faire, pas indifférente pour autant mais clairement amusée par le bad boy sur joué et canon à ses côtés.
- Tu vas bien ?
- Un peu fatigué mais en forme pour prendre le service <d'un léger sourire>

Djin machouille son cure dent avant de le saisir entre ses doigts, il le calera entre deux doigts, prêt à l'éjecter dans un coin, mais il ne fera que mimer le geste, rangeant le cure-dent dans sa poche.

- Super, hm...par contre on va manger un morceau et si on arrive à repasser après on viendra te tenir compagnie, mais je crois que mon miqo'te m'embarque ce soir et je ne sais pas où. <soufflant un rire.>

- Ouais! On va aller manger à la Coupe! Y a un endroit que j'ai toujours eu envie d'essayer!
- Chouchou, tu vas faire ça toute la soirée ? <mi-amusée, mi-inquiète.>


- Oh ?
- huhuhu votre bad boy vous invites à manger dans un endroit chic ?
- Naaann... *redresse son col en se pinçant les lèvres* Pas toute la soirée, mais laisse-moi profiter de mon nouveau look!
- Vue sa dégaine je ne penses pas que ce soit chic sinon il m'aurait pas dit "Hey bébé change toi j’arrive" mais plutôt "Mets ta plus jolie robe poupée" <imitant la voix grave d'un cowboy surjoué aussi>
- Mhhh.. J'dirai pas chic en fait... *ricane* Mais y a moyen qu'on passe un bon moment!
-huhuhu passez une bonne soirée alors <d'un large sourire>
- Merci! Si y a un souci, t'as notre linkperle. *sourit en coin*
- Merci, à tout à l'heure on t'appel si on a un imprévu pour passer.
Djin prend la main de son aimée, entrelaçant les doigts.
- Oui mais ne vous inquiétez pas.
- Bon courage!
-Merci
- On n’est pas inquiet, tu es super !


- Nous y voilà! La FRI-TI-NIERE!
- Oh...c'est...<rit doucement> particulier ...et c'est…quoi une fri-ti-nière ?
- Bah… je n’en sais rien en fait, mais c'est un restaurant! Prête pour l'aventure? *souriant à pleines dents*
- <souffle un rire lui souriant tendrement, malgré ses taquineries, la petite blonde est ravissement amoureuse de cette sortie à deux.> Prête Monsieur Djin, avec vous, toujours !


- Bonsoir! *souriant à pleines dents*
-Bonsoir et bienvenue à la Fritinière!

Yunaia sourit en coin voyant le grand balèze et mimera de se planquer derrière le miqo'te, ça va gonfler son égo de bad boy tiens.

- Bonsoir...<d'un sourire amusée mais courtoise>
-Tenez, voici la carte. *il tend une carte au miqo'te qui la réceptionne* Installez-vous! J'arrive tout de suite pour prendre les commandes!
Djin bombe le torse.
- Ça marche! Merci! *embarque le menu*
Ils prirent le temps, curieux, de visiter un peu les lieu en se faufilant au sous-sol.

- *pouffe de rire en voyant le fauteuil*
- Je suis sceptique sur la raison de ce divan dans le fond de cette pièce, niveau originalité ils font fort..<soufflant un rire>
- C'est peut-être pour la patronne des lieux? Genre, s't'une princesse qui a décidé d'ouvrir un resto de popoto!
- On reste en haut hm ? <ricane> c'est moins..malaisant.
- Ouais!


- He les animaux étrange là-bas c'est des sucettes ? j'en ai vue des comme ça au QG de la brigade rouge, elles sont super bonne <souriant en coin.>
- Hanw! *bas* On en chipera en sortant... *souriant malicieusement*


Le couple passera un agréable moment à deux, discussion, câlin et rire en dégustant les bons petits plats du lieu. Ils en profitèrent pour un peu mieux se connaître, un échange de questions, de conversations amusantes et discrètes à certain moment. Avant de retourner au Tapas. Kanath toujours en service, yu’ l’aidera alors que Djin restera chez elle pour se reposer un peu, attendant que sa demoiselle finisse de saluer les clients présents.


[J’kudoi]-Coucou yuna, j'apporte une cliente pour un lit de princesse *ricane*
- Naya est blessée ? Oh euh...oui je prends la clé du dortoir, vient...
- Elle va mieux, mais elle est épuisée.

Yunaia affichera une petite moue à la vue de l’hématome sur la joue de la blondinette.
- Tu as fait ton fameux duel amical contre elle et tu l'as assommée ? <souriant en coin>
- Hum on va dire çà *sourit* elle avait besoin de retrouver ses esprits

Kudoi guidé par Yunaia jusqu’au dortoir, elle ouvrira une chambre.
- Elle n’a pas la clé de son salon sur elle ? elle y vit je crois...Je te laisse la déposée...<douce d'un sourire navrée> Elle était pas ivre au moins si ?

- Non elle les a, mais je dois vider toute ses bouteilles d'alcool. Et donne l'ordre de ne plus lui servir une seule goutte.
- Ah...On lui en sert pas Kudoi, on en a pas vraiment, elle a sa propre flasque qu'elle vide dans son granita. <soupire>
- Pas tant que çà, on l'a stoppé avant une nouvelle murge.

Une fois la blondinette installée, le duo redescendra, Yunaia prenant le temps de se présenter et de saluer les clients présents, des nouveaux arrivants, agréablement surpris par le lieu, la jeune femme recevra les éloges humblement avant de servir Kudoi. Elle prendra le temps de discuter un peu avec Kanath et Kiaran avant de finalement rejoindre son compagnon à l’étage.

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

le Mar 16 Oct - 8:57


De retour au Tapas en fin de journée, les patrons feront la rencontre de Shi kusaragi, une raenne arrivée en Eorzéa depuis peu qui recherche un poste. Ils iront au bureau tout trois afin de procéder à l'entretien.



- J'ai servi pendant 10 années un seigneur et son entourage...bien sur je n'étais pas payer...mais nourri et blanchi.
- Oh, c'est une bonne expérience en effet, à ce niveau-là vous allez vous sentir rapidement à l'aise ici. Néanmoins, vous n'avez pas de seigneur, justes des collègues, des supérieurs mais c'est un travail d'épique, on est une petite famille, l'ambiance est décontractée, amusante, vous pouvez rester vous-même, plaisanter, rire, mangé où boire avec les clients durant la pause ou si vous n'êtes pas débordée, tant que vous restez attentive et courtoise.

- oui je serai faire la différence entre les deux il n'y a pas de problème j'ai appris à m'émanciper
- <sourit ravie, et acquiesce> Bien
- ça me convient parfaitement
- Chouchou, j’oublie quelque chose ?
- *Relève les yeux de ses papiers* Mh... Non, je ne pense pas. *sourit en coin* Ah si..
- <ricane> hm ?
- Les repas! Et les soirées...!
- Oh oui merci..<souffle un rire> qu'est-ce que je ferais sans lui <amusée> donc, vous pouvez boire et mangé quand vous voulez durant vos pauses ou avec les clients, c'est gratuit, par contre si vous venez en dehors de vos heures de travail avec des amis ou autre, vous payez mais moitié prix.

-D'accord j'en prend bonne note merci pour l'information.
- <hoche doucement> pour les soirées, vous augmentez votre salaire de 50 gils supplémentaire quand vous êtes en service durant nos évènements organisés. Ce qui fait 100 gils l'heure et une soirée dure environ trois heures, le nettoyage et autre se fait le lendemain par contre, donc une fois les invités partis vous pouvez aller dormir.
-Pas de surmenage j'ai compris.

- <ricane> on prend soin de nos employés oui on pense à eux aussi, vous pouvez faire des heures sup et vous épuisez si vous voulez mais on vous mettra au dortoir de force <soufflant un rire.>

De retour en glacerie, c'est l'arrivée de K'rayne qui prendra de court les patrons, encore une fois. Lui même cherchant un petit boulot également.


- Pouet, j'arrive donc me voici voilà ! *Frétille les oreilles en débarquant, armé d'un grand sourire colgate*
- Niquel! *sourit* On a terminé, je lui ai fait sa petite formation, il n'y a plus qu'à la mettre en situation.
-Parfait...dans ce cas c'est-... Oh bonsoir K'rayne, tu vas bien ?
- Salut salut! *sourit*
- Bonsoir!
- ! *Opinant finalement du chef, non sans en garder un petit sourire chieur* Tiens, une autre serveuse ? Enchanté toussa toussa, je suis LE Kourayne !
- Comment qui va? Ouais, elle commence aujourd'hui!
- Je m'appelle Shi, enchantée de vous connaitre.

K'rayne se met sur la pointe des pieds en tentant de regarder vers les pieds de Shi, les oreilles droites
- Gniark j'arrive pas à voir de là !
- <ricane observant l'échange> je vais laisser Shi te servir pour le coup. Sous bonne garde de Djin.
- Moi qui voulais voir Sous-shi ! *Affiche un grand sourire avant de se marrer, seul ou pas, qu'importe !*
- <bas et amusée vers Djin> il essaie de voir quoi au juste ?
- ...
- ... Djin ricane.
-Tu as ta réponse!
-Oh bon sang, ça y est, il commence....
- je n’ai jamais arrêté ! Sauf une fois, mais je n’étais pas là *opinant du chef dans un air grave* Sinon, si vous recrutez t'jours, y'a de la place ? *glissant son regard sur l'un, l'autre et la dernière*

- <sourit en coin> Shi je te présentes un client, et ami de longue date si on peut dire, surtout celui de l'une des fondatrices du Tapas. Kourayne est ...spécial mais adorable, si ta patience est mise à l'épreuve tu peux passer le relais à un collègue. <ricanant>

- Tant qu'à faire quand j'suis dans l'coin, autant que j'prenne un ptit job ou m'placer de temps en temps. Bwaaaah, on s'ennuient pas avec moi!

- tu veux postuler ici ? euh...serveur ? <Presque inquiète mais amusée.>
- Je valide! *souriant à pleines dents*
- Faut pas faire de ... Shi shi ! *dit-il en secouant des matraquasses invisibles, un coup à chaque "shi"*


L'entretien d'embauche comme garde de la sécurité aura lieu au bureau une nouvelle fois, avant de finalement retourner à la glacerie. Au comptoir Kanath a pris du service, on lui présentera les deux nouveaux, bien qu'il connaisse déjà K'rayne. Les clients défileront une partie de la soirée, comme chaque soir avant que les patrons ne rentrent chez la jeune femme à l'étage.




Contenu sponsorisé

Re: Chapitre 3 : Un changement de cape

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum