Partagez
Aller en bas
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:00


De retour du cabinet de thay ...

-Au moins tu es fixé
- hm...oui merci.
- Je t'en pries...<sourit doucement et sort une tenue neuve et emballée> dis...
- Oui...?
- je peux te montrer ma tenue pour l'entrainement que je saches si elle convient ou non ?
- Heu, oui, bien sûr...
- <sourit en coin le voyant arriver et lui fait un signe pivoter et aller au salon, amusée> je vais l'enfiler hein.
- Oh, heu, oui... Bien sûr... *Décidément, ce n'était pas sa journée. L'infortuné Miqo'te vint s'asseoir sur le canapé, doublement mort de honte*
Yunaia enfile sa tenue rapidement, les tatouage sont en réalité un fin tissu décoratif et fictif mais qui donne, collé à la peau, un air très réaliste.
- Alors ?
Eylion regarda celle-ci, un brin bouche bée. Restant ainsi pendant un instant trop long.
- Mince ça...ne convient pas ? trop découvert peut être ?
- Oh, heu... *Il toussota, tâchant de retrouver sa contenance. Il leva un pouce* Non, non, ça te va... très bien.
- Oh..<cille et hausse un sourcil marquant un temps silencieuse et surprise en observant le miqo'te>
- Enfin, hm... Pour de l'entraînement, ça devrait aller... Le ventre est un peu trop à découvert pour que ce soit fonctionnel en combat. Après, je sais que certains combattants très doués préfèrent se la jouer légers.
- Ne me dis pas que...hm...mais on va simuler le combat de toute manière non ? j'envisage pas cette tenue pour les vrai par la suite t'en fais pas.
- *Il hocha la tête* Ce sera parfait pour l'entraînement, il ne faut pas que tu étouffes.


- Hm...bien, merci de ton avis...<sourit faiblement, perplexe et prend le pas puis s'arrête derrière lui-
-Eylion ne me dis pas que même cette tenue est...fin'...difficile pour toi, si ?
- Hm... On peut peut-être essayer de trouver une grande place libre quelque part dans le quartier? ... Difficile?
- <roule des yeux et soupire> Oui pour…l'attirance envers moi, parce que bon le but ce n'est pas de perturbé mon mentor au combat hein. Et non pas le quartier, je suis connue dans le coin.
- ... ... *Il roula l'oeil* Hormis si tu commences à jouer les séductrices de service, je devrai survivre *maugréa t'il, un brin vexé* Oui, tu es... très... *Il chercha le mot avant d'opter pour un terme modéré* jolie comme ça mais je ne vais pas être perturbé pour si peu
- <soupire et file d'un pas rapide le genre de foulée typique fémininement contrariée.> bien.
- *Lui était typiquement dans son mode "mec contrarié" de son côté* Tu veux aller où alors? *maugréa t'il quelque peu*
- Je vais finir par sortir avec des tenues en draps de la tête aux pieds ! <maugréa-t-elle cette fois, d'un ton presque burlesque en fait.>
- Hein?
- Rien !
- Mais qu'est-ce que tu racontes encore? *fit-il, interloqué*
- <marmonne et bougonne en se changeant.>
- ...Non mais...
- quoi ?!


- Remet ta tenue. Maintenant *fit-il, contrarié, en pointant la tenue délaissée*
Yunaia a, parfois, son caractère oui mais même là elle est tellemetn ridicule fâchée qu'elle en est mignonne.
- ....
Yunaia soupire et s'exécute, docile malgré l'humeur ouais, et tant pis s’il ne se tourne pas parce qu'elle retire tout, jusqu'à ses sous vêtement en dentelles blanches.

- Je refuse que tu... Hrm... *Il se tourna aussitôt quand elle commença à se changer* te sentes limitée ou quoique ce soit. Merde, oui, je rougis facilement mais ce n'est pas pour autant que je vais hurler au scandale *maugréa t'il*

- Tu es dans la peau d'une femme par moment non ? donc tu dois pouvoir comprendre que c'est frustrant de plaire aussi et agaçant d'être convoitée physiquement et quand c'est les autre je m'en contre fou, mais quand c'est la personne avec qui j'ai envie d'être c'est...<soupire et dégluti> frustrant, de voir qu'on lui plait peu importe ce qu'on porte, qu'on fasse l'effort ou non. Yunaia sert un rhum râlant bassement dans la cuisine.


-Pas si souvent que ça *pesta t'il* et... de toutes façons, j'ai décidé de foutre ce fichu collier au placard. Mais oui, j'ai vu à quel point être une femme attire les regards et à quel point ça peut être pénible... et hrm... Mais ce n'est clairement pas... la même chose.
- <soupire et descend son rhum d'une traite dans une grimace suivant.>
- hmpf...bon tu m'as fait mettre la tenue parce qu'on sort ou je peux me mettre à l'aise pour la soirée ?
- ... Et hm... Oui, je ne me suis jamais caché que... mais... *Il soupira, perdant ses mots sur le coup*
- ça va oubli ça excuse moi...j'arrive pas toujours à prendre sur moi..je suis humaine aussi hein. <une moue suivant navrée mais visiblement remuée>
- ... Je n'oublie pas... mais oui, je peux comprendre...
- <gromelle> et encore une phrase pas terminée...<ricane boudeuse.>
- Ce n'est pas une phrase non terminée... Yunaia range la bouteille et pousse le verre pivotant pour se reposer en appui sur le plan de travail.
- *Il sembla tiraillé sur l'instant entre deux choses* Et merde... Yunaia ne dira pas un mot les yeux posés sur lui elle patiente, sans agressivité ou autre pour autant.
- ... Est-ce que ça... t'est inconfortable, tout ça... au final?
- Juste par moment, et bien moins que si ça n'existait pas.
- ... Je... ne veux pas te donner de faux espoirs... Mais je ne veux pas te fuir non plus...
- ça j'avais compris et ça me va. <étirant un faible mais doux sourire, sincère.>
- Pas tant que ça... si tu réagis de la sorte... *dit-il, peiné*
- C'est...<soupire et dévia les yeux au sol> encore une fois je suis humaine aussi et j'ai ...mes moments de faiblesse Eylion, je suis pas...si infaillible qu'il n'y parait, je sais gérer mes émotions, accepter, comprendre, mais il y a des moments ou je faibli, ou je me poses des questions, ou je ne sais plus quoi faire ou ne pas faire.
- Et je l'espère bien, que tu es humaine *dit-il avec un faible sourire* Ce... C'est rassurant, dans un sens même... Tu as souvent cette façade, ce sourire... Comme pour dire à tout le monde que tout va bien, que tu es forte... Mais tout ça, au final, ça ne fait que mettre un pansement sur l'ensemble même si je... peux comprendre d'où ça vient... Parfois, c'est la seule chose qui permet de ne pas craquer...
Yunaia dévie le regard sur la pièce plus loin et hoche, silencieuse.

L'échange se poursuivi plus calmement, la jeune femme plus réceptive à la tentative de dialogue calme et délicate du miqo'te, une méthode qui visiblement surprend la jeune femme quant à ce qu'elle a pu connaître jusqu'ici, et qui fonctionne plutôt bien.


- ... Je reste un mec basique, Yunaia... Tu me fous un décolleté ou une jupe... ou une tenue moulante sous le nez, ce sera difficile de ne pas réagir... Et de façon surprenante, oui, je conçois sans doute assez de... Tendresse pour que j'ai une réaction plus... importante avec toi qu'avec d'autres. Peut-être est-ce... en soi... rassurant ou pas... de me dire que ça dépend sans doute de mon... degré émotionnel... Il peut m'arriver d'être parfaitement indifférent face à des choses pareilles quand j'y pense...
- hm..
- ... *Il se mit à réfléchir* ... En fait, j'étais parfaitement indifférent à mon ancienne Femme quand elle essayait de me chauffer avant mon "coup de foudre"... *Voire même confus*
- <sourit en coin> bien cogite là-dessus, tu tiens le bon bout...<fixant le tapis rehaussant un regard sur lui du coin de l'oeil.>
- ... Hrm... Nous... ... devrions aller nous entraîner…

Yunaia avise le tapis sous ses pieds puis rit doucement, elle peine à le réprimer, elle rit encore oui toute seule puis sourit en coin tendrement, reposant les yeux sur lui amusée.
- Il va falloir noter cette date...
- ... *Il se leva de son côté pour se diriger vers la sortie avant d'attendre la jeune femme au seuil*
- C'est notre première dispute...il faut marquer le coup, on prend une bouteille de champagne en bas ? <d'une pointe de taquinerie.>
- Hrm... On marquera le coup par un entraînement valable, si tu arrives à suivre le rythme *fit-il avec un ton à la fois faussement détaché et défiant*
- Bien Monsieur Grenn <l'invitant à sortir, afin de fermer derrière eux.>
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:01


Il aura fait courir la jeune femme jusqu'au lieu choisi pour entraîner son endurance bien qu'il termina, lui, certainement plus essoufflé qu'elle. Yunaia est en effet, légèrement essoufflée mais à ce niveau-là au moins, la demoiselle gère, on sent que ça fait longtemps qu'elle n'a pas à eu à fuir par contre, mais elle s'entraine tous les matins depuis son retour, nage et course dans le quartier.

Après la course et un instant de reprise, il lui fera faire des étirements pour assouplir ses articulations. Il la surveilla du coin de l'œil pour voir comment elle allait à chaque étape, la poussant autant que possible à repousser ses limites. Niveau souplesse, en revanche, Eylion savait visiblement gérer. On pouvait presque deviner qu'il pourrait, sans mal, faire un grand écart.

Yuna étire un sourire en coin, elle ne se gêne pas pour le regarder faire, mais bien évidemment, uniquement pour l'imiter, avec aisance, elle est souple elle aussi, et elle frimera, elle, en faisant un joli grand écart, une jambe avant, une jambe derrière, croisant les bras, elle se tient droite au niveau du dos.

- hm...jusque-là ce n'est pas compliqué.
-<esquissa un sourire en la voyant faire> Ça ne va pas être bien difficile alors d'apprendre les bases <Il se tourna ensuite de façon à lui faire face> Tu as bien pris tes poignards en bois?
- <hoche et tapote sa ceinture> j'ai tout ici oui...repliant doucement ses jambes restant assise, l'observant.> et maintenant ?


- Maintenant, je vais te montrer quelques premiers enchaînements... *Il dégaina ses propres poignards en bois avant de se mettre en position* Rien de tel que la pratique alors je t'inviterai à te lever.

Yuna hoche curieuse et décrocher ses propres armes, elle reculera un peu pour imiter sa posture avec ces dernières, silencieuse et attentive toujours.

- La jambe un peu plus sur le côté... Il faut que tu ais une bonne assise, si tes pieds sont sur la même ligne, c'est un coup à ce que tu sois déstabilisée facilement. Au niveau de la posture, c'est comme si tu devais t'asseoir.

- <hoche doucement regardant ses pieds, elle se repositionne comme indiqué. Se pincant les lèvres et souffle un rire> oui je l'ai nommée "pose caca" j'ai bien compris oui.
- Pour les poignards, en général... L'un va te servir de défense et d'ouvertu...*Il secoua la tête, mi- dépité, mi- amusé* Je pense que tu viens de tuer une bonne partie des maîtresses surineurs rien qu'avec ton titre élogieux.
- d'ouverture d'accord oui...
- ...<pouffe doucement et se repositionne toussotant pour se concentrée> hm...pardon.

- Donc, hrm... *Il se reprit* Donc... *Il bougea le poignard qui était le plus contre lui* Celui-ci, il te sert pour la défense mais aussi pour surprendre ton adversaire. Deux mains, autant de choses auquel ton adversaire devra faire attention. Et ça, les illusionnistes... ou magiciens de foire connaissent bien la manœuvre... L'attention est quelque chose de limitée, qu'on peut facilement tromper. Les combattants émérites passent leur vie à entraîner leur perception pour dépasser cette faiblesse.

-<hoche, écoutant attentivement.>
- L'autre... *Il bougea le poignard qui était plus loin* te sert pour l'attaque. Ça, c'est pour les bases... A un niveau plus avancé, il faut parvenir à réussir à inter-changer les rôles entre les deux poignards selon la situation et ça... Même moi, j'ai du mal. Chacun d'entre eux peut servir de distraction ou pour forcer une ouverture. Avance vers moi et fait mine, lentement, de porter un coup, que je puisse te montrer au ralenti.


Yunaia acquiesce et s'avance d'un pas rapide cherchant à viser sa cuisse la plus proche avec le poignard avant, celui le plus éloigné, utilisé pour l'attaque. Elle fait mine hein, au ralenti donc.

Il utilisa le poignard avant, lentement de même, pour écarter celui de Yunaia pendant que l'autre main s'avançait pour faire mine de s'attaquer au flanc découvert de la jeune femme. Il se figea ensuite dans sa posture.

-<cille un instant> outch...d'accord je vois oui.
- Comme tu peux le voir, j'ai inter-changé les rôles entre les poignards vus que mon poignard avant était plus proche du tien.
- <acquiesce lui souriant, attentive toujours>
- Refais une manœuvre, celle que tu veux, au ralenti.
- hm...<Elle marque un temps songeur puis passe sa jambe gauche derrière elle, croisant pour pivoter et tenter un coup dans le dos du miqo'te de sa main droite, elle est rapide un peu maladroite et évidemment elle ralenti le geste sur la fin.>  Il se tourna prestement pour faire mine de s'attaquer au poignet de la jeune femme, arrêtant son geste une fois mimé à distance.

- On n'a pas de bouclier... mais une lame... En agissant de la sorte, je peux me défendre en te faisant mal, en entaillant ton poignet, brisant ton élan par la douleur. De plus, maintenant, ton ventre est à découvert et je pourrai enchaîner sur un coup de pied pour t'éloigner *Il mima le coup sans aller jusqu'au bout. Ce qui empêcherait ta seconde lame de venir à la rescousse.

- <recule de deux pas fronçant un peu les sourcils, et acquiesce> très bien...je comprends oui alors...j'aurais dû faire quoi ? <Intriguée, elle est réellement concentrée et désireuse d'apprendre.>
- *Il prit un instant de réflexion* Ton mouvement était trop ample *Il leva le bras haut pour imiter l'élan qu'on lui fait prendre pour poignarder* Tu vois, tout ton torse est exposé... C'est pour ça que notre posture est aussi repliée sur elle-même.
- Le but c'est de protéger son ventre donc...bien...<hochant>
- Il faut impérativement protéger les organes vitaux... En fait, notre objectif n'est pas de planter dans la chair... En le faisant en plus, tu risques d'y perde ton arme... Le temps que tu la dégages de mon dos... J'aurai déjà eu le temps de te porter un coup.
- Non, pour vaincre un adversaire... Il faut l'épuiser... et l'entailler à de multiples reprises. A force de perdre du sang et des forces, il finira forcément par exposer un point vital... et c'est là où tu frappes.
- je vois, je fais ça avec mes carottes quand je pèle la peau. <souriant en coin, acquiesçant, oui dans sa tête sa semble clair.>
- C'est pour ça qu'un surineur expert oblige son adversaire à bouger tout en conservant ses forces, il s'économise, esquive, évite lui-même les coups. Refais une manœuvre, au ralenti.
- esquiver j'ai des bases, mais de là à réussir à le faire avec des lames en mains c'est autre chose.


- C'est l'un des défis à surmonter *dit-il avec un sourire* Tu as deux bras et deux jambes... Tes lames, la poignée de tes armes, tes pieds sont autant d'armes à ta disposition pour obtenir ce que tu veux.

-  étire un sourire filant, elle hoche et s'avance d'un pas chassé pas très rapide, elle mimera de vouloir entailler son bras, néanmoins, le ralenti s'achevant elle tentera de lui faucher les jambes de sa jambe droite, pivotant sur le côté du miqo'te, pour de vrai, possiblement dans l'idée de le faire tomber sur les fesses ou pas.>

- C'est une meilleure manœuvre, en attaquant avec le poignard arrière, tu peux facilement le replier pour te déf... *Il était en train de parler, faisant mine d'entrechoquer sa lame avec la sienne pour lui montrer une parade, prêt à la faire remonter jusqu'à la garde de Yunaia pour obliger le bras de celle-ci à s'écarter. Son œil vit alors la manœuvre cachée et il la contra avec sa propre jambe, la passant sous celle de Yunaia pour la forcer à l'écarter sur le côté et briser son élan. Il lui offrit alors un sourire en coin, amusé* C'était quoi cette tentative de coup en traître, hm?

- <écarquille les yeux, et se fige gardant l'équilibre, bien que foireux, elle pouffe doucement lui souriant navrée> oups ? mon pied a glissé je crois. <Se pinçant les lèvres.>
- Hm, hm, bien sûr, très crédible *fit-il, amusé* Vous allez bientôt avoir l'opportunité d'y aller avec tout ce que vous avez, Madame Takami mais déjà... Il va falloir apprendre encore quelques manœuvres.
- <hoche doucement battant des cils docilement> bien Monsieur Grenn, par contre votre manœuvre interrompue était intéressante. Tu essayais de faire quoi avec nos lames ? <curieuse>

- Alors... Il y a une chose à savoir avec les lames... C'est qu'une lame longue est plus facile à dévier à la pointe que vers la garde... Là où le combattant a une meilleure prise. En revanche... Dans le cadre d'un poignard... *Il coinça bien sa lame avec celle de Yunaia vers la garde avant de pousser pour la forcer à bouger sur le côté* Tu peux contrôler le bras de ton adversaire si tu te débrouilles bien. Et en fonction de comment tu tournes... Tu peux même le forcer à lâcher. *Il illustra pour montrer que le poignet de quelqu'un ne peut pas tourner à l'infini*

- <hoche suivant du regard l'illustration le laissant faire sans lâcher l'arme, bien que ce soit limite> oh...je vois oui.
- Ah, et aussi, un truc qui peut être intéressant dans CERTAINS cas, le côté de la hanche a du mal à garder son équilibre quand on le pousse. Enfin, notre posture actuelle empêche ce cas de figure, ce qui démontre son intérêt. *Il lui montra ensuite d'autres manœuvres, prenant le temps de bien les exposer au ralenti et d'expliquer l'intérêt de chacun, avec des astuces pour se remémorer facilement*

Yuna suivra le tout, attentive quitte à recommencer plusieurs fois, elle est assidue et déterminée, sans chouiner ni se plaindre, même si elle n'a pas la technique tout de suite, elle assimile relativement bien quand même.


- Hé bien, à ce rythme... Je n'aurai bientôt plus rien à t'apprendre *dit-il, amusé à la fin*
- <ricane et se laisse tomber sur les fesses après avoir ranger ses lames> Je suis loin d'être au point mais il y a certaine base que j'ai eu sans lame, après tout ce n’est pas mal d'esquive et une question de positionnement...l'attaque on y est pas encore. <souriant en douceur>
- Je pense qu'on peut en arrêter là... D'ici peu, on pourra essayer des duels à trois touches pour faire rentrer les réflexes et les acquis en combat réel.
- Et je suis une acharnée, je vais même, mettre un mannequin dans le jardin du fond au tapas tiens. *Il eut un sourire amusé à cette mention* Je vois que tu prends la chose au sérieux. Bon, moi, ça me dirait bien de finir sur un bon dîner avant de rentrer, qu'est-ce que tu en dis?
- Un dîner ? euh...avant de rentrer ? donc tu veux dire que je ne cuisine pas ? tu veux manger au buffet du tapas ?
- Il doit bien y avoir un restaurant ouvert dans le quartier... C'est moi qui offre, récompense d'entraînement menée à son terme *dit-il avec un sourire* Ou on pille le buffet, toi qui vois.
- Tu plaisante, si tu crois que je vais refuser un repas dehors du tapas sous ton invitation, tu rêves ?! je te suis <soufflant un rire> et il y a que le dauphin cuirassé que je connaisse à brumée. Même si j'ai pas du tout la tenue adéquate soit dit en passant.<ricane, elle s'en fou>
- Alors va pour le dauphin cuirassé... Et pour la tenue, si tu veux, on peut passer au Tapas... Bon, moi, je n'ai pas pensé à une tenue de rechange, comme un con...
- On s'en fou...on y va comme ça <haussant une épaule amusée> et normal que tu n'y ait pas pensé, tu pensais pas m'inviter non plus, mais j'aime bien ta spontanéité.



-Hrm - c'est un cul de sac...<pouffe de rire.> Oh mince alors...un joli cul de sac cela dit...
- C'est vrai que la vue n'est pas mal...
- <se penche un peu pour observer en contre bas> j'ai presque envie de plonger. <ricane>
- ... *Il regarda en contrebas* Je pensais la même chose, ça n'a pas l'air très haut
- t'es chiche et on nage jusqu'à la rive pour prendre l'Ethérite. <jouant des sourcils, le défi lui plait.>
- Tu sais très bien que j'ai du mal à résister aux défis *fit-il, faussement réprobateur*
- On est armé et un peu lourd quand même non ? habillé avec le courant c'est prudent ?
- Hmm... Rien n'empêche à ce qu'on laisse nos affaires ici... Le défi consisterait à atteindre et toucher le pied de rocher là-bas *dit-il en pointant en face* et de revenir. Et on rentre ensuite à pied tranquillement. Qu'est-ce qu'on met en jeu...?


- <souffle un rire haussant un sourcil> je n’en sais rien moi c'est toi l'expert en pari et en mise, mais ça me va, j'ai l'habitude de nager.
- *Il se mit à réfléchir*

Yuna retire alors son matériel et son bas, elle gardera que le haut, elle porte un shorty noir de sport en guise de sous vêtement, tout va bien.

- Je parie un massage d'épaules pour le gagnant *fit-il après un moment de réflexion, levant l'index*
- si tu gagnes je...je dois te masser les épaules ? <Se retient de rire, perplexe> certain ?
- Oui... Sauf si tu me dis que ta technique pour masser les épaules de quelqu'un consiste à lui tordre le cou *dit-il avec un ricanement amusé*
-<souffle un rire> oh non je…je crois que je me débrouille même, pas trop mal <amusée> bien je relève le défi <souriant en coin> aller retire tes fringues qu'on puisse plonger en même temps. Prend un peu d'élan par contre vue les remous il y a des rocher au pied de la falaise mais pas après.
- *Il enleva donc ses affaires jusqu'à rester dans un caleçon noir, ses cicatrices de nouveau visibles*
- <se crispe et frissonne à la pluie soudaine typique de la région, qui finit par les arroser avant même qu'ils aient touché l'eau.> hmpf...
- Ah, ah, on n'aura pas besoin de s'habituer à la température de l'eau, on dirait *dit-il, amusé*
- A trois !! putain de pluie…<amusée aussi> Un ! <se positionne sur ses pieds pour prévoir une impulsion et un  petit élan.>
- *Il se prépara à plonger à deux... Tricheur? Oui, certainement*
- deux…RAAAAAH TRICHEUR !! <Plongera à trois, elle, il y en a un qui veut un massage visiblement.>
-Eylion prit donc son élan, atterrissant le premier en contrebas pour ensuite la narguer en contrebas d'un rire* Hé, j'étais un ancien Voleur, je dois respecter mes racines...!

Yuna aura rit durant la chute pour le coup mais la maitrisant dans un magnifique saut de l'ange avant de le suivre comme elle peut, avec son retard. Elle écarquille les yeux, le voyant la distancer comme un acharné, elle rit, et rit tellement qu'elle peine clairement à le rattraper. Il semble sur le retour alors qu'elle n'a pas encore touché le rocher> EYLION !! <amusée>

- *Visiblement, le Miqo'te semble plus motivé qu'on ne le croyait à avoir un massage puisqu'il fonça telle un aéronef jusqu'à l'objectif avant de revenir, croisant donc Yunaia avec un rire* Bah alors? Il y a encore du chemin à faire pour devenir la guerrière des Tapas...! *dit-il, amusé*


- Raaaah...<éclate de rire à sa connerie, elle boit la tasse, tousse mais ne relâchera rien le suivant ensuite mais alors vraiment à bonne distance, arrivant sur la terre ferme en rampant avant de s'affalée sur le dos> hmpf...je...tu...hmpf...<pouffant doucement, elle peine à reprendre son souffle> je t'ai jamais vue…aussi motivé. <souriant en coin malicieuse.>

- *Il leva un peu le nez, assis fièrement en haut de la falaise après le retour, trempé comme pas possible et essoufflé, même s'il essayait de le cacher.* Je mets un point... d'honneur à réussir les défis qu'on me lance...! *se justifia t'il en levant l'index*

- hm hm...et le fait qu'il y ai un massage à la clé de gérante préférée n'a riiiiiien à voir hm ? <plissant les yeux, malicieuse en reprenant son souffle peu à peu.>
- Hmf... Non, non, rien à voir... *fit-il, l'air faussement détaché*
- <rit doucement> bah voyons...<retournant à leurs affaires pour se rhabiller> aller à la bouffe, ça aussi je sais que ça te motives.
- Je ne vois pas de quoi tu veux parler *dit-il, faussement noble et détaché en reprenant ses affaires*

Comme convenu, ils iront manger au restaurant, partageant sourires, rires et discussion dans une fin de soirée des plus agréable avant de rentrer chez la demoiselle ou il restera, cette nuit encore auprès d’elle.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:03


[Djin] - Salut salut Yu'.
- Coucou, Yuna

Yunaia entre un chiffon à la main, elle nettoyait les tables en extérieur, probablement, elle étire un sourire un peu fatiguée, et...courbaturée s'avançant vers le duo.

- Vous allez bien ?
- ça va ça va, et toi?
- <Hoche lentement> Remis de vos émotions ? <souriant en coin>
- Depuis longtemps...je travaille déjà sur de nouvelle composition <Sourit en coin>
- Oh ! super t'es motivée donc ça t'a plu c'est une bonne chose, on ne s'en plaindra pas. <ricane>
- Ouaiiiiiii
- Et je vais bien juste une petite séance entrainement hier, et j'ai beau avoir la forme physique qu'il faut je suis un peu courbaturée quand même. <soufflant un rire.>
Un livreur pousse la porte du Tapas et avise les présents, il sourit au petit groupe.
- Bonjour <Observant l'homme>
- Bonjour Yunaia Takami c'est ici ?! <la grosse voix raisonnant dans la bâtisse.>
Ti'any Pointe Yuna
- C'est moi même oui...bonjour <d'un sourire bien qu'intriguée, alla répondre, elle n'en pas le temps.>
-Parfait ! C'est bon les gars allez-y…<Trois balèze entre alors, laissant le collègue ouvrir les grands doubles portes pour s'engouffrer avec ce qui ressemble être un piano.> On dépose ça ou m'dame ?!
- ...
- Tu as prévue de transformé le Tapas...En cabaret?
- <souffle un rire et écarquille les yeux> Oh mince déjà ?! Super !! <Visiblement pas si surprise au final mais radieuse, elle pointera le sous-sol.>
- Non c'est…moi qui joue du piano ça me manquait et Eylion a fait une folie visiblement. <soupire amusée en voyant la taille du bahut.>
[Djin]-Hanw.. Y en a qui offre des fleurs, d'autres des piano. *amusé*
[Ti’any]- Tu joues du piano? <Souriante regardant sa cheffe comme une artiste, les yeux pétillant>

Yunaia Takami se décale alors laissant les types descendre et galérer à faire passer le piano en biais, quelques jurons, rire et autre fuseront dans les escaliers.

- Oui..<sourit doucement> j'en jouais à l'Antique de temps à autre juste pour les clients, jamais en soirée pour autant. J’arrive je vais les guider. - Ouais...des fleurs... moi me suis offerte une Linkperle...

[Djin]-C'est bien ça, j'vais pouvoir apprendre à en faire.. *souriant à plein dents* Ouais, Nash m'a dit, ça avait coupé en pleine conversation.* J'me suis inquiété d'ailleurs.
- Je chanterais toi tu joueras <Amusée>
- ça m'va. *sourit* Tête en l'air va... *agitant l'index, amusé*
- Ouais... suite à la prise de tête, j'ai été un peu vif dans mes déplacements et pouf, tombé
Xanthos entre donc, refermant tranquillement derrière lui, avant d'observer les lieux, calmement.
- Bonjour

A l'étage un autre livreur arrivera derrière le client Xan, avec une corbeille dans les bras recouvert d'un drap blanc. Observant le duo assis.
- Bonjour Yunaia Takami c'est ici?
Au sous sol on peut entendre des ouvriers et yunaia, visiblement ils installent quelque chose.
- Suivez les trois gros bras c'est en bas <Vers le livreur>
- Ouais c'est ici!


- Bonjour ! *cédant un sourire amical aux personnes présentes, bien que patientant que l'échange présent se termine* Djin relève les yeux vers Xanthos. [Ti’any]- Tu crois qu'il y en as beaucoup encore qui vont venir? >Vers Djin>
- Oh bonjour <d'un sourire pour le livreur au panier, intriguée puis courtois et charmante vers le client> Monsieur ? bienvenue au Tapas.
Xanthos se sentirait presque observé, mais se contente de sourire un peu plus, toujours amical, avant de répondre.
[Djin]- Bonjour! Bienvenue au Tapas ta Glace!
- Xan. Merci à vous.
- Installez-vous Monsieur j'arrives je réponds au livreur et…son panier et je suis à vous, navrée du brouha on installe un piano en bas. <soufflant un rire.>
- Oh merci Ti'any...
- C'est bon je m'en occupe j'ai encore un peu de temps <Vers YU> Djin observe le panier en question, perplexe.

Yunaia s'approche donc du livreur intrigué et récupère le panier après avoir signer le petit formulaire, ce dernier semble pressé et saluera les présents avant de filer.

Xanthos à toute l'allure d'un guerrier, que ce soit dans ses traits burinés par les épreuves ou la partie visible de son torse qui ne sembles pas avoir été mieux traitée avec les années. Il semble cela dit amical. Bien que l'approcher un peu suffirait à trahir une fine odeur d'alcool. Il ne semble pas ivre, cependant.
- J'espère ne m'imposer en rien. On m'a conseillé l'endroit et…j'avais du temps. *bref sourire*
- Non non! Installez-vous! On a juste des livraisons imprévues! *amusé* Mais nous sommes ouverts!
- Nullement, dite moi ? Vous souhaitez mangé? Je vous propose la carte des Tapas ou celle de nos glaces?

Yunaia jeta un œil au drap blanc, puis tique aux petits couinements. Un petit museau en sortit. En soulevant le linge, elle put voir la bouille d'un chiot hingashien. Un Mame Shiba qui la regardait de ses yeux ronds. Il avait un collier noir autour du cou avec un petit message attaché.


Xanthos prendra donc place, calmement, avant de céder, ayant pris un simple temps de réflexion
- Commençons par votre carte Djin se pince les lèvres en voyant la scène se dérouler devant ses yeux.
- Oh bon sang ! <cille et manque de lâcher le panier, mais s'agenouillera au sol, élargissant un sourire de gamine rêveuse, les larmes aux yeux, la gérante va pleurer oui, possible.> Mais il est fou !
- Voila pour vous <Ti’any servant le client avant d’écarquiller les yeux sur le chiot.>
Xanthos récupère donc la carte, entreprenant d'en lorgner le contenu. En tout cas, avant de voir son attention captivée par ce qui se déroule derrière lui. Il observera donc la scène, affichant rapidement un certain amusement.

Yunaira rit doucement et prend le petit chit contre elle, visiblement très émue, elle viendra lire le petit mot sur le médaillon avant de souffler un rire.

[Djin]- Hé beh… Il assure le ténébreux. *souriant en coin*
- Et bien...Eylion...est...très attaché visiblement <Amusée, revenant à Xan >
- Je vais devoir faire un appel Linkperle <ricanant elle vient gratouiller le chien, toute gaga mimi au sol en plein milieu du Tapas, oui et alors ?> comment je vais t'appeler toi tu...euh..<soulèvera le chiot pour vérifier si c'est un mâle ou non, surement.>

Xanthos retournera son attention plus ou moins en même temps, avant d'hocher brièvement. Il rendra un bref sourire avant de reporter son attention sur la carte.

Yunaia dans son petit monde-là, complètement déconnectée et gaga, se faisant lécher la tronche par le shiba en riant doucement.
[Djin]- Manque plus que le cheval.. *levant les yeux vers la porte, s'attendant à un livreur*
-Vous avez fait votre choix? <D'un regard bienveillant vers Xan>
- Oh ..c'est un mâle <soufflant un rire> bien euh..<repose le chiot dans le panier et soulève ce dernier.>
- Rohh ça va hein je vous entends vous deux..<amusée vers ses serveurs.>
Djin pouffe de rire.

Yunaia fouille le panier et sourit en coin au petit sac du fond qui continent tout ce qu'il faut, elle sortira la petite laisse pour l'attacher au meuble, ce dernier jouant et sautillant dans un couinement, frustré surement, déjà ligoté le pauvre.

- Vous avez reçu une bien brave bête. *amical*
- Navrée Monsieur..<soufflant un rire> je n'ai pas encore eu le plaisir de vous voir dans le coin si ? <douce et souriante, le regard pétillant encore de sa double surprise livrée.> Oui, c'est un Shiba, je suis hingashienne alors je dois bien admettre que je suis un peu émue, un peu trop même. <rit doucement>
- Effectivement. *calmement, inclinant paisiblement du chef, avant d'hocher brièvement*
[Djin]- Mh.. *plisse les yeux vers le piano* J'vais le dompter ce truc.
- Vous avez choisi une boisson avec votre menu Monsieur ? Oh pardon j'en oublie les convenance, Yunaia Takami, gérante du lien, enchantée.

Xanthos il pourrait être difficile de lui donner un âge précis, il est de ceux qui ont hérité des traits durs de leur parcours. Cela dit, on ne lui donnerait pas plus d'une trentaine bien entamée.
- Ne vous en faites pas. *amical, non sans une pointe d'amusement* Vous pouvez m'appeler Xan.

Yunaia jette un œil au shiba qui couine mignonnement en agitant la queue, son regard suppliant yunaia, elle craque et ira le prendre dans les bras, niveau hygiène ici ça risque rien, tout est sous frigo et autre.

- Et pour vous répondre, une sangria.
- Enchantée Xan et moi Yuna ou Yu' dans ce cas, tant qu'à faire. <soufflant un rire.>
- Mais je penses que votre camarade s'en occupe déjà
- Très bon choix ! avec cette chaleur, par contre ça monte rapidement à la tête mais le repas devrait palier à ça. <laissant Ti’any servir le client de sa commande.>


- Djin ?! Yunaia l’appelant du haut des marches, elle cherche son serveur, le chiot dans les bras.
- Je reviens Monsieur..<d'un sourire courtois.>
- Et bien, vous venez peut-être de gagner un client régulier *ricannant, avant d'hocher un bref instant*
- Bon appétit !! <dit-elle presque chantante et amusée en descendant les marches.> Merciii j'en suis ravie !! <riant> Qu'est-ce que tu fais ?

Yunaia repose le chiot mais le tiendra avec la petite laisse, évitons qu'il aille dans la salle du repas, même si les clients ne sont pas encore arrivés.
- Je fais un duel de regard vers le piano! J'vais dompter cette bête!
- tu veux apprendre ? <souriant en coin.>
- Ouai!
- Parfait je te donnerais des cours si tu veux maintenant j'ai le droit ! <ricanant l'air mi-blasée, mis amusée.>
- Hanw! C'est vrai. *battant des cils*
- Hé bien oui pourquoi pas, en journée ou le matin, client ou pas on peut faire ça ensemble, ils aiment bien écouter <ricane> par contre je vais aller chercher un banc cette après-midi et hm...on le laisse là tu crois ?
- Mh.. Ca me va. *sourit* Merci c'est super sympa de ta part. Après pour la place...mh... Bah... Si tu veux le mettre ailleurs... Va falloir repenser la disposition.
- oui non il est très bien là je vais mettre des décorations pour rendre la chose plus jolie qu'il n'ait pas l'air d'être planté là <ricane> Bref on y songera d'ici ce soir, je remontes.
- Ca marche. *sourit* - Oh..<souffle un rire voyant le chiot galérer avec les marches et le récupère dans ses bras> pardon mon gros, t'as les pattes trop courte. <amusée> Tout ce passe bien Monsieur ?

Xanthos gardera un fin sourire amusé à l'échange à sa droite, puis tournera le nez une fois sa gorgée avalée.


Yunaia s'installe et gardera le chiot sur ses genoux, ce dernier finissant par s'allonger en boule, fatigué de ses émotions matinales.
- Parfaitement. *hochant brièvement* Je vous remercie.

Yunaia caresse le chiot en douceur, une vraie gamine, à croire qu'elle en a toujours voulu hein et que c'est chose faite.
Xanthos n'a pas eu besoin d'en arriver là pour le comprendre, visiblement. La réaction ayant été en soi bien assez parlante. Pour l'instant, cependant, il se contente de continuer son repas, lançant simplement.

- Quand vous aurez le temps *le ton ne trahissant qu'une réelle sympathie* je reprendrai bien un peu de votre sangria.
- Oh ! <sortant de sa rêverie elle rit doucement> oui bien sûr, pardon...<remontant une main à son oreille> je ne suis pas débordée comme vous pouvez le voir. <amusée, puis lp> Ed', une autre sangria pour l'étage s'il te plait. <douce toujours y compris avec son personnel.>
- Loin de moi l'envie de vous tirer hors de votre bon plaisir actuel *dans un bref sourire*
- <souffle un rire et rougit doucement> hmpf...oui, il faut dire que cela fait 20 ans que je rêve d'avoir un chien, peu importe la race, mais là...je craque. <ricanant.>
- Rien de surprenant. Je comprends en tout cas bien mieux ce sentiment à celui de désirer un chat. Bien qu'ici, en Eorza, je crains que cette tirade ne soit pas la plus aisée à caser *humour maladroit, mais qui sembles le satisfaire*
- <souffle un rire glissant un regard sur le client> Vous faites allusion au fait qu'on soit envahi de Miqo'te ? <souriant en coin.>
- *hoche brièvement, un fin sourire en coin au bord des lèvres* J'ai moi-même passé beaucoup de temps en Orient. J'ai encore du mal à m'adapter sur certains points.
- J'avais deviné au vue de votre tenue <sourit doucement ravie> vous êtes le second hyurgoth qui apprécie le Tapas et qui vient d'orient <amusée> - ce n'est pas commun soit dit en passant, mais je me sens moins seule au moins.

La petite matinée se terminant pour la gérante, qui entamera une journée pétillante, souriante et aux anges, pour le plus grand plaisir des futurs clients.

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:03


- *Appel Linkperle*
- <lp> oui ?
- Ici Eylion, ça va?
- <souffle un rire surprise> Oui je...je vais bien oui et toi ?
- Je vais bien... Je venais aux nouvelles.
- <ricane> je me remets de mes émotions d'hier et j'ai hâte de te remercier face à face et pas au bout d'une fréquence, sinon ça va <soupire> bien que Djin a pris des vacances après une dispute avec Aly, j'ai ...
- pas encore réglé ça, j'en sais pas plus.
- Une dispute...?
- Il faut croire oui, elle l'a viré, payé la fin du mois pour la location de Djin et elle reprend son appartement du coup il est au dortoir, fin'…je crois. <Grimace, d'un mince sourire> et toi les nouvelles ?
- Hé beh... Hm, moi, rien de neuf, je suis au QG pour le moment, en train de bosser comme à mon habitude... Mais je peux passer au cas où.
- <étire un sourire en coin perceptible> tu veux dire que tu...penses à moi quand t'es au QG dans tes bouquins Eylion ? <Un peu taquine bien qu'elle soit touchée.>
- *Il grommela en retour* C'est si inhabituel que ça?
- hé bien...c'est la première fois oui...<douce d'un sourire ravie, de petits couinement de chien qui joue derrière elle ou du moins non loin> oh en fait je...voudrais te parler d’un souci que thay m'a confié, peut être que ton équipe pourrait aider.
- ... Un souci?
- Oui c'est...assez flippant en fait, ils veulent aller avec Naya et Wiloh vérifier un truc dans une grotte <soupire> je crois que c'est votre domaine si...les choses s'y trouvent ils ne vont jamais s'en sortir sans des pro, alors je...j'ai soulevé l'idée de vous en parler, je peux passer au QG si tu veux, c'est plus simple, dit moi quand t'as un moment.

- Eh bien, j'ai un moment-là... Ça dépend si tu es en service là ou non.
- Ah non je suis enfermée dans mes papiers au bureau <ricane> j’arrive...euh...<marque un temps, hésitante> je peux prendre le chiot avec moi avec sa laisse ou le met à l'appartement ?
- Hmm, c'est toi qui vois, je ne sais pas trop si la Brigade a des règles spécifiques à ce niveau par contre mais je peux demander?
- Oui demande volontiers je me prépare et j’arrive alors. Appel moi pour me dire si je le prends s'il te plait. À tout de suite.




Yunaia Takami toc trois coup sur la grosse porte avant de tenter de la pousser, si c'est faisable.
[La porte s'ouvrira comme une porte classique, le servant à l'entrée souhaitera la bienvenue]
Eylion attendait à proximité son arrivée. Il s'approcha avec un sourire.
- Oh ? Bien le bonsoir, Yunaia !
- Yunaia, sal... *Il remarqua alors la présence de Solid à proximité, son sourire reprenant*
Yunaia saluera d'un charmant sourire comme toujours avant d'entrer, appréciant de pouvoir y entrer sans être portée par un homme chien ou sous la précipitation cette fois.
- Sale ? non je suis propre merci...<soufflant un rire> Eylion lui jeta un oeil mi-blasé, mi-amusé
- <suivra le regard du miqo'te> Bonsoir Solid <douce d'un sourire également.>
- Hé bien vous êtes en manque d'action à ce point-là ? <amusée>
- J'allais dire salut... Ça tombe bien que tu sois là, Solid... Apparemment, Yuna a une affaire qui pourrait intéresser la Brigade.
- En manque d'action ? Il est bientôt minuit ! Et une affaire ? Eh bien je propose d'aller voir ça à l'étage.
- Non mais...fin vous semblez m'attendre sur le pied de guerre <ricanant> Je vous suis...<hochant pour les deux.>
- Oh, je lisais simplement un ouvrage à l'étage quand j'ai entendu la porte s'ouvrir... mais montons !


Solid récupère la fameuse bouteille de rhum, ainsi que du thé.
- Oh mince c'est joli ici, une partie que je n'ai pas vue, je me souviens uniquement du tapis ou je me suis écroulée <soufflant un rire< ou celui ou j'ai ramassé Eylion, aussi.
Eylion s'asseoit à ce qui devait être son emplacement de prédilection.
- Ravi que ça vous plaise... pour ce soir, c'est thé ou rhum !
Eylion roula de l'œil à la mention de la jeune femme.
Yunaia s'installe, au bol, que ce soit une place prédéfinie ou non elle n’y pense pas.
Solid pose le plateau avec le tout sur la table, avant de se flanquer dans le canapé.
- Thé, merci ça ira très bien.
- Tu connais mon poison de choix *dit-il avec un sourire*
- Comment vas-tu depuis...fin' on ne s'est pas revu du coup.
- Naturellement... mais fait gaffe quand même... Moi ? Oh, ça va, j'ai eu de quoi faire mais on est bien pour le moment, et vous...?
- Rhum pour toi? ... *Il grommela ensuite* Je ne me bourre pas la gueule systématiquement non plus
- Je vais bien...un nouveau piano et un petit chien, je suis ravie c'était la fête des étoiles avant l'heure au Tapas hier matin...<soufflant un rire> Les livreurs étaient sympa aussi, je me suis faite charriée par mes employés par contre mais ça c'est habituel.
- Au moins l'ambiance semble bonne !
Eylion eut un air blasé à la mention des employés
- On n’a pas tous les jours un admirateur secret...<étirant un sourire en coin fixant solid d'une pointe de malice dans le regard se retenant de rire.>
- Un admirateur secret ?
- On ne va pas exagérer non plus
- <rit doucement> un ténébreux oui, il parrait <un clin d'œil joueuse vers Eylion> pas si secret en fait. Eh bien je n’ai pas mentionné ton nom pour autant, ils ont déduit tout seul. <amusée> Eylion roula de l'œil avant de soupirer
- Bref je travaille une première partition du coup ça m'occupes quand il n'y a personne mais c'est pas le sujet de ma venue. Solid n'a pas tout compris, mais il pense qu'il s'agit d'une blague privée, et se contente de sourire.
- J'en déduis que tes autres amis ne t'offrent pas souvent des présents...
- Je...n'ai pas d'autres amis Eyl'...<douce d'un sourire filant en reposant les yeux sur lui>
- J'avoue être assez curieux de savoir ce qui vous amène ici, oui...
- Mais bon, si je commence à me soucier de ce que tes employés pensent, on n'en finit pas... Je disais donc, rhum? *demanda t-il à Solid avant de jeter un œil interloqué à Yunaia*
- Rien pour moi, ça ira merci.
- Oui pardon hm…alors par où commencer...<inspire doucement puis avise Eylion> non merci, thé pour moi mais je vais me servir t'en fais pas. <douce toujours, bien plus envers le miqo'te cela dit.>

Eylion servit un thé et un verre de rhum avant de le confier à Yunaia... Trop tard, le Miqo'te a déjà agi.
- y a quelques semaines C'thay, un ami, oui si on peut dire en un sens finalement, a eu un rêve vraiment atroce, étrange, on ignore d'ailleurs pourquoi, mais il était très mal pendant plusieurs jours, et puis finalement il s'est dit que ce n'était qu'un rêve. Oh…merci...
Eylion s'assit par la suite, son poison en main, pour le boire à petites doses.
Yunaia récupère la tasse soigneusement et reviens a Solid bien qu'elle avise Eylion de temps à autre, elle leur parle à tout deux.
Solid écoute attentivement, voyant de quoi il en retourne.

- Dans ce rêve des entités nommées Morween d'après K’enaya et ses recherches faites par la suite, ont envahi une grotte dans le désert, enfin soit c'est le cas, soit ça va être le cas...<soupire> ils sont très dangereux et puissants, dans le rêve très réaliste de thay, Naya finissait par mourir de manière atroce et la dernière image de ce dernier c'était Uldah en flamme. E'naya connait mieux les détails pour le reste il faudrait voir avec elle, parce qu'elle a été curieuse de chercher quand même et ils sembleraient que ça existe, le dessin correspond à ce que Thay à vue alors qu'il ignore complètement d'où ça a bien pu lui sortir. <reprend son souffle et sirote son thé, se taisant> Oh j'ai le dessin si vous voulez d'ailleurs <fouillant un pan de sa jupe de sa main libre pour en sortir un papier plié.>

- Mh... via un rêve... il est difficile de pouvoir se fier entièrement à un songe pour le coup... je ne pense pas que les Grandes Compagnies interviendront si ce n'est pas plus solide... mais voyons voir votre dessin oui !

Solid Shield cherche a regarder le dessin, essayant de voir si cela lui évoque quelque chose.


Après une bonne heure de discussion, organisation pour clarifier la situation, le trio conclu doucement la « réunion. »

- Je demanderai à Aether Selene de vous accompagner. Elle sera en mesure d'aider le groupe à y voir plus clair.
- Hm, Aether... *Il hocha la tête* Mais hm... Est-ce qu'elle se sentira à l'aise dans un groupe, elle?
- très bien, je peux la joindre et faire le lien entre tous si vous voulez, dans deux jours au soir, Thay est disponible je le sais déjà, il est en congé.
- Ce n'est pas une combattante, mais ses capacités d'analyse sont impressionnantes. Et c'est un membre d'Elite de la Brigade Rouge, douterais-tu de nos talents ? Ce serait donc Mercredi ?
- Je ne doute pas de son talent, loin de là... Hrm...
- Pour l'entretien tous ensemble au soir oui, et si tout le monde peu pourquoi pas partir le lendemain, Thay a dit qu'il fallait pas trop tarder, si c'est déjà dans la grotte en une semaine, si elles sortent ça peut faire des ravages. Et donc comment on peut joindre Aether ? On fixe le rendez-vous en quel lieu ?
- Je me charge de la prévenir, vous pouvez aussi demander une linkperle à l'accueil si vous préférez.
- Une linkperle pour le QG que je peux donner à Thay ?
- Cela m'a l'air d'être le plus simple pour cette histoire.
- Je... peux garder le dessin?
- <aquiesce doucement lui souriant> Merci, j'en prendrais une en partant dans ce cas. Oui, K’enaya en a d'autre dans un bouquin.
- Peut-être qu'on pourra trouver quelque chose avant, sait-on jamais !
- Je le montrerai à Aether
- Hé bien Thay est le seul à connaître le lieu, puisqu'il l'a vue, mais refuse de l'indiquer sinon naya foncerait seule tête baissée <roulant des yeux.>
- S'il l'a vu mourir, je peux comprendre la double réticence...
- Je peux comprendre, ce n'est pas plus mal d'ailleurs.
- Elle a parlé d'une soirée repérage pour évaluer le terrain dans un premier temps je crois mais même là, Thay n'est pas serein.
- Pour le lieu... J'ai mon chez moi mais... Je ne sais pas s'ils pourraient venir au QG?
- Oui, et de façon atroce j'ai rarement vue le doc' aussi mal durant plusieurs jours <soupire>
- Je ne vois aucun inconvénient à ce qu'il vienne, tant qu'il ne tente pas de nous étriper...

Solid finit par quitter les lieux, laissant Eylion et la demoiselle sur le départ.


- Ah, il faudrait peut-être que tu rencontres Tseren... d'ailleurs, c'est un des membres ici. Bon, je ne l'ai jamais croisé mais sa cuisine...
- Oh je le connais déjà...<puis tique et cille un instant> d'ici ? tu...fin'...c'est un.. ?
- Heu, non, c'est un Xaela qui vient des Steppes comme le reste de sa fratrie. Il y a un peu de tout dans le coin d'après ce que j'ai compris...
- Oh..<soupire presque soulagée bien qu'amusée> il était au buffet du tapas un soir je l'ai rapidement croisé, je crois qu'il a surtout sympathisé avec Cirina.
- Mais sa cuisine est divine... *dit-il, oui, clairement charmé facilement dès qu'il s'agissait de bouffe* Tu as eu plus de chance que moi alors.
- tu l'as dit deux fois, attention Eylion je vais finir par croire que j'ai un concurrent de taille qui rivalise dans ton estomac. Il aime celle du Tapas en tout cas. Eylion eut un sourire en coin avant de mimer le pénitent.
- Yunaia, tu sais à quel point je suis faible à ce niveau... *dit-il en joignant ses mains*

Yunaia l'observe un instant, soufflant un rire elle s'avance finalement.
- Hm hm...tant que tu ne fais que des infidélités à ma cuisine et pas à notre amitié je pourrais encaisser. <souriant finement, elle vient d'une infime doucement, presque "maternel" ajuster le petit bavoir élégant du miqo'te à son cou, et se penchera pour lui poser un baiser sur la joue, sans sommation, un sourire suivant> merci...pour le piano et le chiot, je tenais à te remercier en face. <douce à mi-voix sincère et visiblement touchée, rêveuse à la mention du canidé.>
- Je te l'ai déjà dit... Tant que tu veux que je reste, je ne te lâcherai pas *dit-il avec un faible sourire avant de grommeler "gentiment" au geste et de sourire à nouveau* Je suis heureux si ça te plaît... Namar t'a trop privé de tout et je suis sûr que ta musique ne demande qu'à s'exprimer... Et pour le chiot... *Il soupira* Bon, j'espère que je pourrai approcher de ce dernier sans me faire aboyer dessus, j'ai autant l'habitude des animaux que des enfants...

- <Souffle un rire> j'ai confiance, il a surement un sixième sens pour voir qui tu es vraiment, comme moi, comme Lila, il va t'adorer, et je dois lui trouver un nom <grimace amusée se détachant un peu> quant à ma musique j'ai déjà un premier morceau à te jouer. Comme promis je ne l'ai pas touché devant qui que ce soit d'autre, tu seras le premier.
- Hrm, on verra bien... Et pour le nom, ne me demande pas... Il finirait avec un nom comme "Bidule" ou "Beige Mouvant"... Sinon j'ai hâte d'écouter ton premier morceau *dit-il, ravi*
- <ricane> je finirais par en trouver un, je dois d'abord analyser son caractère pour que ça lui colle bien.
- ... Tant qu'il n'a pas le même caractère que moi, tout ira bien
- Et je vais rentrer dormir vue l'heure...on se verra quand tu seras moins occupé surtout avec ce qui se trame là. J'aimerais bien que ce soit le cas moi...<souriant en coin> comme ça t'es un peu plus avec moi même quand tu n'es pas là ! Par contre...
- J'ai toujours su que tu avais un petit côté masochiste *fit-il, taquin*
- il dort avec moi..<observant sa réaction amusée bien qu'elle tente de restée des plus sérieuse, mais bon il l'a connait bien et souffle un rire> surement oui.


- Hrm... Bon à noter ça... Je tiens à ne pas me faire bouffer. Hé, ça reste un chien quand même...!
- Mais...hannn t'es sérieux, tu cèderais cette place à un canidé aussi facilement ? <gonflant les joues faussement vexée>
- Canidé, Chat... Je me préserve comme je peux *fit-il, amusé*
- <ricane et roule des yeux> t'es infernal…non figure toi qu'il a un panier, il dort avec moi quand je suis seule mais...je compte bien le dresser, il saura que si je suis accompagnée il n'a pas le droit.

- ou alors au pied du lit, à la place nommée "wolkan".
- *Son sourire s'étira à cette mention* ... Je n'ai plus qu'à dire à Solid qu'il peut être fier de moi et que je fais partie de la famille avec ça *dit-il, taquin... et effectivement infernal* Je t'avoue que j'ai toujours autant de mal à imaginer ce dernier en train de dormir au pied de ton lit...
- <souffle un rire> moui, alors imagine ma tête à mon réveil hm ? <amusée> aller je te laisse aller dormir, je file, j'ai besoin de brumée, je suis allergique à la coupe..<grimace dans un frisson, trop de souvenirs surement.>
- Dommage que j'ai raté ça *dit-il, amusé* Dors bien... Je te tiens au courant, comme d'habitude.
- Oui en effet, mais je peux l'inviter si tu veux...<ricanant en partant.>
- Oui, bien sûr, je n'ose même pas imaginer ce que tes employés diraient...
- Bonne nuit Monsieur Grenn <d'un doux sourire, s'inclinant comme une dame pour ce dernier et rit doucement> je sais les brider mes employés, c'est moi qui commande ! Eylion secoua la tête mi-amusé, mi-dépité


Frozen la fiiiiiiiiiiiiiiiiiixe du regard. Avait-il tout entendu ?
Yunaia manque de rater une marche se figeant, elle s'agrippe à la rambarde, une main sur son cœur.
- Oh merde !!! <essoufflée avant de rire> faut...pas être cardiaque ici.
- . . . . .
- Bons-..soir ?
- . . . . . DES NOUVEAUX COPAINS !!! *fonce vers Yunaia... et se gamelle à la première marche*
- EYLION ?!!!!
- ...??
- ...
- ...aieuuuh...
- Non ça va je gère en fait...<sourit navrée> vous vous êtes fait mal ? Frozen se relève, frottant ses jambes.
- Je disais quoi déjà... ah oui, des copains !
- Erh...
-...t'es qui ?
- Je, hm, je ne crois pas que je vous ai croisé, vous...


Yunaia se sera rapidement décalée derrière le miqo'te quand il reprit le pas en montant les marches.

- Eylion Grenn, je "travaille" dans le coin, pas vraiment officiellement ici mais... presque. Vous êtes...?
- Ey...Eyl...
- Yunaia Takami une...amie.
- Eylianne ?
- Yuna...<faisant plus simple, défois qu'il soit attardé le pauvre et se pince les lèvres pour ne pas rire glissant un regard sur le miqo'te.>
- Hein ? Yu...yu...Yuuuuu...
- ... Eylianne? *Il cligna de l'oeil, perplexe et confus*
- Yukulélé ?
- Erh...
- C'est pas ça ? Je me suis encore trompé ?
- Vous êtes tombé sur la tête récemment...? *fit-il, perplexe*
- C'est pas ça, c'est ma tête !
- ...
- ...mais c'ets pas grave, ALLONS NOUS AMUSER !
- ... - Non je...fin...je dois aller dormir je travaille demain ...navrée.
- Toi aussi tu veux t'amuser ? - Oulà, à quoi on a affaire au juste...
- Mais pourquoi aller dormir, quand on peut aller s'amuser ?
- Et, hm... Je dois aller travailler de mon côté également...
- <bassement pour le miqo'te> aucune idée mais arrange toi pour que je puisse passer et fuir s'il te plait.
- ... *Il lui chuchota* Tu m'utiliserais en tant que bouclier... ??
- C'est pas juste...
- <sourit en coin> évidemment..<bassement et mesquine>
- Hrm... Et si on allait dans la cuisine? *fit-il, résigné* Il y a des... tas de choses à manger à la cuisine
- Puisque c'est comme ça, je m'en vais ! *se retourne, et se gamelle encore une fois, arrivant directement tout en bas*
Eylion regarda la chute, dépité


- ...Mfrr... J'aime pas les escaliers !
Eylion tendit la main à l'infortuné
Frozen regarde la main.
- Mais il n'y a rien dans ta main !
- <se retiens de rire néanmoins navrée.>
- ... C'est pour t'aider à te relever
- Ah ? - ...Oeil. T'es Œil.
- Bonne nuiiiiit !! <dit-elle chantante en se faufilant pour fuir, amusée, un petit bye de la main à Eylion l'ai compatissante ou pas "bonne chance".>
- ... C'est... quoi ton nom?
- Nuinuit !
Eylion regarda Yunaia, l'air blasé
- <sortira fermant derrière elle dans un petit gloussement, peste.>


Yunaia passera doucement, un sourire s'étirant, discrète en observant un bref instant Empty concentré sur sa danse une nouvelle fois, elle ne le dérangera pas. Empty Shield continue de danser, les yeux fermés.


Une fois au Tapas, ce dernier étant fermé, c'est une insomnie qui fera lever la gérante durant la nuit, elle s'installera au piano pour répéter encore la partition qu'elle travail en ce moment.

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:05

- <lp> Bonjour Djin <douce d'un petit sourire navré, perceptible> je ne dérange pas ?
- *LP* Salut Yu', nan tu me dérange pas.
- <lp> Très bien, comment vas-tu ? es-tu dans le coin pour qu'on puisse se voir un peu ?
- *Lp* Je suis en contrebas, face à la mer.
- <lp> oh alors hm...j'arrives, je prends une pause ça me fera du bien, tu...tu n'es pas occupé au moins sinon ça peut attendre hein.
- Nan nan, j'suis seule. Tu peux venir y a pas de soucis.
- <lp> j'arrive je suis plus très loin.



- Salut...
- Salut.
- Je ne savais pas si tu allais venir me voir ou non pour ton congé et..<soupire d'un doux sourire navrée> j'ignores ce qui c'est vraiment passé, Aly était trop instable pour que je puisses déchiffre, je n'ai pas envie de m'en mêler, mais je voulais que tu saches que tu es important pour nous et pour moi, je t'apprécies vraiment ta vie privé ne me regardes pas, néanmoins si t'as besoin d'en parler je suis là.

- Je sais Yu', t'en fais pas, mais j'te ferai pas chier avec ça. C'est ce qu'on s'était fait comprend non? *souriant en coin* Alysia a fait sa Alysia. Impulsive, sans chercher à comprendre. J'lui sers de souffre-douleur à mon avis. *hausse les épaules* C'est l'genre de nana qui veut pas se faire juger, qui veut qu'on lui foute la paix mais au finale, elle est ce qu'elle déteste. *hausse les épaules* Fin bref...
- T'en fais pas, j'compte pas partir, j'avais juste besoin de me changer les idées.
- <soupire doucement hochant> Je suis navrée, j'admets que je ne la connais pas plus que ça au final, juste...qu'elle a tendance à attirer les ennuis volontairement ou non <grimace> elle se tient loin du Tapas à cause de ça, entre autre.
- *souffle un rire* C'est mal barré vu qu'elle loge au-dessus. *lève les yeux au ciel*
- Je comprends, tu ...tu veux qu'on s'installe un peu à l'ombre tant qu'à faire j'ai apporté des granita cerise...<d'un sourire, elle lui en tend un> - Aller… *sourit et le prend*
- Oui mais renter uniquement pour dormir ça va, elle n'est pas souvent là sinon et puis c'et la fondatrice, elle est chez elle.
- Après toi.
- Qu'est-ce que tu veux dire par, "c'est ce qu'on s'était fait comprendre ?"
- Tu te souviens pas? *sourit en coin*
- Tu fais allusion au fait que je ne mêle pas ma vie privée avec les gens ? <douce d'un sourire toujours, sirotant son granita.>
- Je fais allusion à ta phrase assez cinglante que tu m'as sorti sur le faite que tu faisais pas chier les gens avec ta vie privée ouai... *amusé*
- Histoire de faire passer le message. *sourit en coin
- <souffle un rire et soupire> c'est vrai mais…pas mal de choses ont évolué depuis disons que, j'ai compris aussi qu'on est une équipe, je ne m'en mêlerais pas, mais je peux écouter et en tant que patronne, c'est aussi mon devoir de m'assurer que mes zouzou vont bien.
- C'est pas vraiment d'une patronne dont j'ai besoin la.. Mais d'une amie.
- <sourit en coin et marque un temps l'observant> certain dise que je suis pas trop mal dans ce rôle, j'ai juste besoin de connaître un peu mieux les gens avant je dirais et de voir si je peux compter sur eux, et t'as démontré que c'était le cas, ne serait-ce que pour la soirée ou t'as été vraiment génial. Alors, si tu ne m'en veux pas trop et que tu n'as pas changé d'avis on peut tenter d'aller dans cette direction, j'en serais ravie.
- *Hoche doucement la tête*


- <sirote sa granita et sourit en coin, rassurée bien que peinée de le voir dans cet état, puis tique à un appel linkperle, soupirant> excuses-moi.
- <pivote se redressant et parlera bassement avant de couper> Navrée on va devoir reporter ce moment <soupire doucement> tu restes dans le coin durant ton congé ? tu as prévu combien de jours, que je puisse m'organiser.
- J'prends pas vraiment congé nan... Mais j'loge à la coupe maintenant.
- J'préfère séparer mon lieu de travail et mon lieu de vie... Ça apporte que des emmerdes...
- <sourit en coin> ce n’est pas tout à fait faux et puis c'est pas plus mal pour faire de nouvelles rencontres, tu as raison, dans ce cas, je te dis à plus tard. Je t'appel dès que j'ai un créneau et on aura qu'à aller boire un verre au dauphin cuirassé pour discuter ça te va ? - Ouaip, si je suis pas occupé, pas de soucis. *hoche la tête*
- <sourit doucement> je file, bonne journée Djin.
- A plus tard...
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:05

- Tu n'as qu'à t'amuser avec Eklah, si elle a envie de s'entrainer, moi j'ai mon propre entraineur.
Yunaia remonte une main à sa linkperle.
Empty lâche un énorme soupir et vient chuchoter à l'oreille d'Elka. Eklahona se crispe un peu à cause de la proximité, n'a pas l'air habituée.
- Ah bon? Et me parler de cet endroit c'est me prendre par les sentiments avec la mer...
- Tu vois ? Allez, faut convaincre la blonde de lâcher son poste une petite heure maintenant.
- On prends en otage le Gigot au pire...
- Oh, excellente idée !
- Non merci, je ne bouges pas d'ici. <retirant sa main de son oreille, agacée par empty.>
- Je vais te kidnapper pour de bon en fait...
- T'avise pas de toucher mon chien...<gardant le chiot sur ses genoux.> D'abord explique moi ce que tu veux faire et où tu veux aller ? et t'avise pas de m'enlever encore une fois non plus. <agacée toujours, plus sèche>
- Je suis sensé faire quoi là ?
- Un habitué des enlèvements? Quoique... Je la vois souvent aussi se faire enlevé...
- Pas contre mon gré Eklah quand on m'invite si c'est un ami je suis volontiers.
- Mettons-lui une robe, ça sera la princesse a secourir idéale, non ?
- Vas te faire foutre !
- Je ne suis pas ton ami ?!
- Il faudra un Eylion chevauchant un chocobo pour la sauver dans ce cas.
- Non, et tu le sais très bien, je te tolère tout au plus, pour les raisons que tu connais.
- Ah oui, tiens !
- <soupire blasée de voir Eklah jouer le jeu de l'abruti et repose son granita pour récupérer son livre cette fois, autant les ignorer.>
- Quoique, si je mets la robe a Eylion et que je le kidnappe, c'est Yunaia qui va voler à son secours ! Je veux voir Eylion porter une robe... Ce doit être ridiculement drôle...



Eylion ouvrit la porte sans vraiment de subtilité, dans un claquement sonore. Il semble avoir couru pour arriver là. Yunaia repose les yeux sur l'entrée, son livre en main, son chiot sur les genoux et soupire, clairement soulagée.
- Ah ! Parfait !
- Bordel, qu'est-ce qu'il se passe ENCORE?!
- Hé bien je vous propose de lui demander directement puisqu'il est derrière toi Eklah.
- Mais c'est génial! <Eklahona récupère sa hache au passage en souriant.>
Eylion regarda tour à tour Empty et Eklahona, d'un œil à la fois suspicieux et blasé.
- Désolé Eylion, mais t'es la demoiselle en détresse à secourir !
- ... Pardon?
- Et Yunaia viendra te sauver.
- EMPTY !! putain !!
- ... PARDON? *Ce dernier ne voudra pas se laisser faire, tâchant de faire un bond sur le côté*
- Hop il faudra venir le sauver à la Costa Del Sol très cher preux chevalière!
- Eklah, qu'est-ce qui te prend ? t'as pas à t'en mêler c'est entre lui et moi.
- ...?! PUTAIN, tu as intérêt à me lâcher ou je te jure que...! *beugla le Miqo'te, ses jambes tâchant de taper son kidnappeur ou du moins, essayer*
- Allez allez, c'est pour la bonne cause ! Direction Costa del Sol ! Faut choper une robe au passage!
- Mais je n'ai aucune foutue envie d'aller à Costa putain !! vous savez pas respecter le choix des gens non ?! Une-.... Empty sort avec le paquet.


- Raaaah vous faites chier ! C'est pour ton bien!
- T'inquiète ! Yunaia sortira pour suivre le kidnapping.
- C'est bon pose-le ! Eylion tenta de le mordre à l'épaule... Tant qu'à y faire...
Empty lâche le miqo'te qui veut le bouffer !
Yunaia fonce sur Empty et tentera de choper sa dague à la ceinture arrière.
- Parfait alors, en route pour Costa del Sol ! Eylion retomba donc à terre, de très mauvais poil .
- Non mais ça ne va pas oui?!
Empty voit sa dague se faire dérober, reculant vivement.
- *Le chiot suffit de son côté, l'air intrigué par ce qui se passe... Pourquoi tous ces gens crient, au juste?*
- Bien, on est quatre pour aller à Costa alors, en avant !
- Attends, attends, c'est... quoi ce bordel au juste? Tu essayes de faire QUOI encore?!
- Et attention Yunaia, ça coupe ce genre d'objet !
- Vas te faire foutre ! j'en ai marre qu'on m'impose des choses bordel, j'ai dit non !
[Eklah]- On essaie de la sortir du Tapas.
- En gros, ouais.
- De me forer à l'entrainement, et pourtant je lui ai dit que tu t'en chargeais et qu'on avait commencé.
- *Le chiot alla jusqu'à la Roegadyn, se mettant à la renifler... Autant faire le tour des présents pour savoir à qui il avait affaire*


Eylion se mit une main à son propre visage, dépité
- NOn mais toi déjà tu y foutera plus un pied !
- Et une fois que nos deux râleurs de services auront arrêté de râler, ils seront contents de cet entrainement !
- de quoi je me mêle, j'ai ma vie et je fais ce que je veux, et je sors de mon Tapas figure toi !
- On a effectivement commencé l'entraînement, pour se bouger... Elle bouge, vous n'avez pas besoin d'en rajouter... Eklahona plisse les yeux.
- Si c'est ce que tu souhaites...
- C'est un entrainement bien différent... et nécessaire !

[Le Chiot dressa des oreilles quand sa maîtresse se mit à crier... Est-ce que... Est-ce qu'elle était entourée d'ennemis? Il se mit à aboyer pour faire comprendre qui c'était le garde du corps, ici! ]

- Ouais, quand une cliente participe à du forçage sur quelqu'un qu'elle est sensée connaitre contre elle avec un inconnu qui veut l'enlever oui, la cliente est plus la bienvenue, pardon pour la logique !
- Je crois que c'est peine perdue pour cet "entrainement".
- Un entraînement... différent...? Bon, c'est possible de se CALMER et de discuter calmement sans qu'on en vienne à tenter d'embarquer des gens ici?!

Yunaia se penche et ramasse le chiot pour le calmer, le gardant dans les bras bien qu'elle tient toujours la dague du xaela dans la main.

- On devrait pourtant y arriver ! Allez les deux grincheux, venez quoi ! Eklahona lâche un soupir, reprenant son air dur habituel, ne cherchant plus a rire pour le coup.

[Le Chiot aboyait de toute la force de ses petits poumons, encore plus vis à vis d'Empty... Il y avait quelque chose chez le "Xaela" qui le perturbait visiblement alors qu'il était coincé entre les bras de sa maîtresse.]

- J'ai... posé une question, Empty...
- Moi je laisse tomber, puis tu as entendu la maîtresse des lieux, je ne suis plus la bienvenue.
- Ca sera moins drôle si on en parle avant ! Attend deux second toi aussi !
- Sur ce, tu diras à Djin qu'il ne pourra pas avoir sa glace. Pour le coup, j'ai perdue tout envie de rire "Empty" Yunaia ignore Eklahona et continue de câliner son chiot pour le faire taire elle finira par le poser dedans le tapas et de fermer la porte.
[Light se pointe à l’entrée du jardin.]
...eh ?
- ... Oulà, oulà, on peut freiner sur le conflit? *fit-il en jetant un œil à Eklahona, puis Empty, s'adressant ensuite à ce dernier* Je t'avais dit que Yunaia n'était pas encore en confiance vis à vis de toi.
- Vous n'êtes pas en maillot encore ?
- Salut Light...<d'un plus doux bien que filant sourire envers lui, agacée et remontée la demoiselle.>
- Je suis sûr qu'elle t'aurait bien suivi mais là... Tu oublies qu'elle est en serv...
- ...
- Maillots ?
- *On pouvait entendre derrière la porte les grattements du Chiot et ses glapissements*
[Light]- Empty devait vous prévenir... on vous invite à aller aux Feux de la Mort.

[Mindy emmènera le chiot jusqu'à l'appartement de Yunaia vue qu'il ne se calme pas.]
- Et tu viens de tuer tout l'effet de surprise, merci Light...

Eklahona lâche un soupire et entama la marche pour sortir de la propriété.
- Aux... *Il soupira* Oui, bon... Je vois mieux maintenant...
- Hey…C'est contre moi qu'elle est énervée, pas toi.
- Imbécile ! <Balancera la dague rageusement au sol à ses pieds avant d'entrer dans le Tapas, furaxe.>
- ...


Eylion ouvrit la porte de l'appartement, sachant bien que la jeune femme s'était réfugiée là
- Yunaia...?
Yunaia dévie son regard humide sur le miqo'te essuyant sa joue d'une main avant de revenir à l'âtre et ses braises chaudes mais sans flammes.
- hm ?
- Oh merde...
Eylion s'assit en posant une main sur l'épaule de la jeune femme.

[Le chiot remue la queue, couché au sol près de la jeune femme en voyant le miqo'te.]
- Hé, je sais que ça ne fait pas mal d'émotion... Mais Empty et Eklahona ne pensaient pas à mal... Ils ont juste été... maladroits.
- Je le déteste...<soupire la gorge nouée> il me dégoute, il me...met hors de moi, me fait tourner en bourrique, me ridiculise devant mes clients, me force la main.... maladroit ?
- *Il hocha la tête* Maladroit, compte tenu de ses précédentes actions

- C'est pas être maladroit de voir que je vais mal que je supportes pas que je refuses, elle est idiote si elle a pas compris dès le départ que j'avais un soucis avec Empty, elle s'est bien foutue de ma gueule et de la tienne aussi soit dit en passant. <soupire> il aime me voir enragée c'est tout, dès son entrée, avant même qu'il ait cette idée de génie d'enlèvement ou d'entrainement, il me cherchait et se foutait de moi.

- *Il soupira* ... Ils ont juste agi comme si vous étiez tous amis depuis toujours, ce qui n'est pas simple... Si c'était moi ou Rhian qui avaient essayé de t'enlever comme ça, je suis sûr que tu n'aurais pas réagi de la même façon.


Eylion avait gardé la main sur l'épaule de Yunaia, caressant le côté ensuite du bras dans un geste se voulant réconfortant - Evidemment que je n’aurais pas réagis la même chose, Eylion, il veut me forcer, on arrive à rien comme ça. Pourquoi il me fou pas tout simplement la paix hm ? je croyais qu'il avait compris et qu'il viendrait plus c'est ce qu'il avait dit.

- L'intention ici n'était pas la même... Il voulait te surprendre et te changer les idées sauf que... Il n'a pas eu la bonne méthode, c'est tout... Je crois que c'est à cause de moi *dit-il avec un faible sourire navré*
- Me changer les idées ? mais...je veux pas de son amitié, je vais très bien, j'ai ma vie et mes proches et mon travail...est-ce que...<soupire inquiète, douce toujours malgré son état> est-ce que pour les gens dehors je passe pour la gérante coincée et enfermée chez elle ou au travail ? de toi ? <cille un instant> pourquoi ?

- ... Disons que j'ai admis aux Shields que je les considérai comme... s'ils étaient la famille que je n'ai jamais eu... et non, tu ne donnes pas cette impression.
- J'ai demandé à Empty d'être moins trou du cul
- ...
- Je crois que cette surprise de Costa avec Light... C'était sa façon de tenter de le faire...
- <soupire> hé bien c'est raté, et je ne vois pas le rapport avec le fait que tu sois de leur famille et moi. Je ne suis pas de leur famille moi.
- Oui mais je tiens à toi... et Empty le sait

- <soupire> je fais un effort avec lui aussi tu sais, et je le fais aussi pour toi. Mais tant qu'il fera des trucs comme ça, je ne peux pas...maladroit ou pas j'y arrives pas. Il est détestable, mal poli, m’humilié en taquinant ça ne fonctionne pas, m'imposer des choses non plus, j'ai assez subi à ce niveau-là merci. Je crois surtout qu'il s’ennuyait et que me torturer lui fait plaisir, j'ai du mal à voir autre chose jusqu'à maintenant.

- Je sais bien mais... Essaye de voir les choses sous un autre point de vue... Ce n'était pas dans l'objectif de te forcer à un entraînement ou mettre à l'épreuve ta réactivité... C'était juste pour t'inviter à passer un moment à profiter des événements de l'été.


Empty toque a toutes les portes.
- ...? Heu, attends Eylion se releva, lâchant le côté du bras de la jeune femme pour aller jusqu'à la porte qu'il entrouvrit - Eylion, tu n'étais pas là <douce une moue suivant> il a jamais dit ça, il parlait enlèvement, entrainement intensif et différent, il a même ligué Eklah contre moi.
[Le chiot reprendra ses aboiements intensifs.]
- Bon...
- <fronce les sourcil le voyant faire> qu'est-ce qu'il y a ?
- Ah tiens, Empty... Hm, j'essaye de calmer les choses avec Yunaia pour le moment...
- ...
- Plutôt que de rester encore ici, pourquoi ne pas aller en discuter à ces fameux feux de la Mort. Ici ou là-bas, ça change quoi maintenant ?
- Hé bien, déjà, ce serait plus agréable qu'elle choisisse de venir d'elle-même, tu ne crois pas?
- Tu viendrais aussi ? <Visiblement elle a aucune envie de suivre Empty sans le miqo'te et s'en cache pas.>
- ... Si Empty me le demande, oui *dit-il en hochant la tête vis à vis de la jeune femme*
- J'ai du mal à y faire, voilà tout !
- Je sais bien... C'est pour ça que j'essaye d'expliquer les choses... *fit-il en revenant à l'entité avant d'être finalement déconcentré par les aboiements du chiot*
- <soupire et se redresse avec le chiot dans les bras jusqu'à la chambre plus loin.>
- Bon sang, il est vraiment remué
- Ils ont un sixième sens les animaux, il doit sentir Empty et ce qu'il est.
- tu restes ! <pointant le chiot autoritaire alors qu'il s'assied sur le lit, obéissant mais couinant encore, remué et grognon.>
- Yunaia... me ferais-tu l'honneur de m'accompagner pour les Feux de la Mort ?
- <cille un instant fouillant dans sa commode> Moi toute seule ? Avec toi ? genre...virée entre amis ? rencart ? <agacée>

Eylion ne put s'empêcher d'avoir un léger sourire amusé à la façon dont Empty avait formulé sa demande, comme à une cavalière de bal.

- Non, avec lui aussi là.
Eylion était bien heureux de faire dos à Yunaia
- Et Light, et Eklahona qui n'a pas demandé à se faire jeter de la sorte.
- Je serai presque jaloux, je n'ai pas eu une demande aussi ampoulée *dit-il, amusé*
- Sort, je prends mes affaires et je vous rejoins en bas, et pour Eklah je pouvais pas deviner qu'elle savait ton plan foireux, pour moi elle s'est juste liguée contre moi avec un inconnu qui voulait m'enlever en soit ma réaction est logique je crois non ? ou c'est moi la cinglée ?
- J'espère que tu vas me choisir pour le défi en tout cas toi !
- ...<grommelle à la touche d'humour du miqo'te et prend ses affaires.>
- Ah, les femmes...
- Erh... On verra pour, erh, le défi... J'y réfléchis encore

Yunaia prend le temps de se changer, enfilant son maillot sous ses fringues, puis récupère le panier et une serviette, deux serviettes de plages.
- Il faudrait que tu t'expliques avec Eklahona
- Je sais oui...<soupire> mais elle m'agace quand même et elle s'est bien foutue de toi aussi dans ton dos, ça je ne tolère pas.
- Le coup de la robe...?

Yunaia récupère le chiot et ira le poser dans son panier, il commence à s'habitué au fait que lorsqu'elle le fait c'est qu'il reste à l'appartement seul.

- Entre autre...
- T'as un maillot au moins ?
- J'ai vaguement compris que c'était de l'humour... Si ça avait été sérieux, en revanche... Par contre, je n'ai pas d'affaires de plage... Il faudra que j'en achète et que je me change sur place...
- Je n'ai pas d'humour dans un moment pareil, elle aurait pu voir que Empty était clairement pas quelqu'un avec qui j'ai envie de plaisanter ou d'aller me promener, elle est idiote c'est tout. Yunaia récupère un maillot neuf noir, encore emballé.
- j'ai pris une serviette pour toi déjà.
- Je pense surtout qu'elle ne savait pas...
- Alors quand on ne sait pas on est intelligent et on s'en mêle pas, ou on défend la personne qui se fait "enlever " non ? Yunaia range le maillot du miqo'te dans son sac de plage.
- et j'ai un maillot neuf pour toi aussi.
- En général, oui... Sauf quand on sait que la surprise est bénigne.
Eylion dressa une oreille, surpris
- Hein?
- <soupire> tu ne comprends pas, ça avait commencé bien avant qu'elle le sache et elle s'en amusait et me ridiculisait quand même. Mais bonnnn j'imagine que c'est à moi de pardonner, après tout c'est moi la gentille petite Yuna qui courbe l'échine hm ? <ouvrant la porte>

- Malheureusement, je n'étais pas là... Difficile à dire...
- <hoche et le laissera passer devant.>
- Ecoute, si ça part déjà comme ça... Ça ne va pas aller
- <soupire> je ferais l'effort, je ne suis pas rancunière pour autant, je lui dirais qu'elle est la bienvenue, mais je ne lui ferais plus confiance pour autant. Désolée.

Eylion secoua la tête avant d'aller poser une main sur le côté du bras de la jeune femme.
- Tu devrais rester ici, souffler, te reposer un peu... et t'expliquer avec Eklahona plus tard
- ... mais...je viens de dire oui à Empty.<soupire doucement> vous allez me rendre dingue au final...je fais quoi alors ? je dois faire des efforts ou pas ?
- <douce toujours, en rien agressive avec le miqo'te pour autant.<
- ... *Il repensa alors à certaines choses et il finit par soupirer, fermant brièvement l'œil* L'ambiance va être super... *fit-il, maussade*
- Autant régler tout maintenant...
- <hoche doucement baissant les yeux> si tu veux...

Une fois les explications faites, excuses et remise à zéro dans le jardin du Tapas, le groupe part en direction de Costa del Sol.


- Désolée pour le retard.
- <étire un mince sourire pour empty mais au moins elle le fait> on te suis...on s'installe ou ?
- S'installer ?
- Tu pourrais me donner le maillot? Il va falloir que je trouve un coin où me changer..

Ils finissent par rejoindre les activités estivales, entamant la petite course sur les plates forcmes. Yunaia relativement à l’aise avec ce genre d’exercice malgré la hauteur.

- EMPTY t'as pas plus compliqué ?!! <riant>
- Ce n'est pas fini!
- Oui, faire la course contre moi !
- raaah ce truc de flotte j'aime pas j'ai failli me rater à l'atterrissage. <grimace>
- *Le Miqo'te commençait déjà à montrer des signes d'essoufflements légers de son côté*
- C'est ça que d'être un poid plume !
- Les poids plumes... vous emmerdent. Cordialement.
-Ekla ? Eylion ? Ça tiens ?
- Et dire que tu dois l'entraîner...
- Mais elle a plus d'endurance que toi...
- Evidemment...! *maugréa t'il, Fier comme un pou*
- Comprend pas pourquoi t'es si peu endurant.
- *Il fusilla la Roegadyn du regard* Yunaia court sur empty et lui saute sur le dos.
- Je suis un sprinteur... Pas un coureur
- <ricane, en koala> on va voir si t'y arrives aussi comme ça hm ?
- Au pire des cas je te porterais pendant que Empty à l'air de porter Yuna'.
- ... *sera quelque peu surpris, ne sachant que dire tant il fut surpris par la scène*


Cet idiot d’Empty décidera donc de faire le parcourt avec la demoiselle sur le dos, mais yeux clos, cette dernière riant finalement le guidant avec ses directives. Ils finiront par tomber à l’eau deux fois avant de réussir à terminer le parcours.


Yunaia terminera dernière pour monter le mur a escalader, mais toujours prudente et habile, Eylion l'aidant à se hisser sur la fin, ils iront au bord de l'ultime plongeoir qui annonce la fin du parcours.


- <Elle patiente au bord mais à l'envers, un sourire en coin, surement prête à se jetée en arrière.>
- Allons plutôt sauter, comme ça on finit sur une note positive !
- Tu dis que je n'en suis pas capable, c'est ça? *fit-il, sa Fierté piquée au vif*
- Aller saute la blonde!
- Ne le défis pas on est foutu sinon <ricane>
- Je demande à voir...
- EYLION VIENT AU SOLEIL AVEC MOI !!! <riant doucement, elle tente de l'appâter oui.>
- Attends, Empty vient de me lancer un défi, là *fit-il, remonté à bloc le Miqo'te*

Et c’est Eklahona qui mettra fin à ce blabla, elle empoigna le miqo’te qui pestait bien évidement contre elle puis le balança dans vide. Yunia plongeant rapidement à sa suite, inquiète malgré tout, mais rapidement rassurée en entendant les jurons du grincheux. Ils rejoignirent la petite île non loin pour se reposer un peu sur le sable.




-*Il secoua la tête pour se détremper quelque peu, sa queue en faisant de même...*
... Je sais rebondir sur mes "pattes" aussi *maugréa t'il*
- Alors pourquoi tu t'énerves ? c'était amusant, et tu es habile.
- *Il la fusilla de l'oeil* Depuis quand un Homme se fait porter par une Femme...? *dit-il, essayant de tempérer, difficilement, sa colère*

[Les deux Shields reviendront finalement vers le groupe avec les affaires, au sec, et danseront tous les deux un moment, avant de plus tard retourner s'amuser... oups, pardon, s'entrainer]

- Hé bien...Elkah est une Roe ...une femme oui mais...il n’y a pas de honte à se faire soulever Eyl', elle peut soulever n'importe quel mâle à mon avis.
- Tu sais si a chaque fois on doit faire la jeune femme frêle et fragile on serait toute aux fourneaux à juste ne rien faire et se contenter de satisfaire un mâle. Je suis contre cette image, nous sommes votre égal.
- ... Vous ne pouvez pas comprendre *pesta t'il, Fierté piquée au vif avant d'aller s'asseoir... presque "bouder" dans un coin*
- <grimace et avis Eklah qui en rajoute lui faisant un petit non de la tête amusée mais dépitée. Puis étire un sourire en coin et le suivra. Venant parler bassement à son oreille.>
- *Son oeil fut alors attiré par la danse des deux frères non loin*
-tu veux un massage aux épaule en prélude au prochain, pour te détendre ou il y a trop de monde qui pourrait nous voir ? ou tu es trop en colère pour l'apprécié. <douce d'un sourire.>
- *Il était un peu surpris de découvrir cette facette des deux*
- <hausse un sourcil amusée mais pas surprise, elle.>
- tu n'as jamais vue Empty danser ?
- Hrm... *Il haussa les épaules pour dire visiblement qu'il s'en fichait en retour au murmure de la jeune femme*Non...


Yunaia étire un sourire ravie et se glisse à genoux derrière lui, observant un peu la danse elle aussi, elle viendra reposer ses mains sur les épaules du miqo'te en douceur, vue qu'elle n'a pas d'huile elle sera prudente pour ne pas brusquer ou irriter sa peau.

- *Il restait quelque peu fasciné par la danse du duo... Voilà qui parvenait à distraire la colère du Miqo'te au moins! puis tilta un peu au contact même s'il ne la repoussa pas. Il eut un peu de mal à s'habituer au début, ça se voyait qu'il était tendu*
-<glisse un œil sur le duo encore de temps à autre bien que concentrée sur son massage à la nuque et à la base du crâne du miqo'te.>
- ... Mrr... *Il eut du mal finalement à résister au massage, se prenant presque à ronronner au bout d'un moment même si ses épaules devaient paraître comme des briques tant elles étaient tendues*

Eklahona se relève pour aller nager un peu dans son coin.
- <étire un sourire en coin observant le grincheux, ravie de l'effet.>
- *Il finit par cligner de l'œil, une fois, deux fois. Il ne se rendait même pas compte qu'il était dans un état de semi-ronronnement pas dormir...* Mrr... *Les mouvements d'Empty et de Light semblaient tracer des lignes bleues et rouges dans les airs*
- <bassement amusée> dois-je m'attendre à t'entendre ronfler durant le massage que je te dois prochainement ? <Amusée, bien qu'elle reste douce mi-voix pour ne pas le brusquer dans sa somnolence.>
- *Quelques gémissements de contentement avant qu'il ne se réveilla légèrement à la question* Ronfler...? Moi...? *fit-il, fier* Jamais
- <hausse un sourcil, attire par les lumières colorées, souriant davantage> hm hm, je te rappel que je dors avec toi, parfois. <taquine.>
- ... Je... ronfle vraiment? *fit-il, plus inquiet, tâchant de modérer des gémissements plutôt embarrassants dû au massage*
-Hm… c’est plus de l’ordre du mignon, comme un ronronnement léger et une respiration apaisante et paisible. <souriant en coin puis avise Eklah au loin> on devrait lui trouver un homme...ou une femme…<ricane>

-Pardon?
- A Eklah, je la vois souvent seule, ou alors une femme peut être, vue qu'elle a eu une liaison avec Solid un temps...<haussant une épaule>
- Solid... Solid Bride?
-<ricane> oui Solid Bride, elle a lâché cette info pour me dire de me méfier c'est pas un secret elle l'a fait en plein tapas, il parait que Solid prétexte des entrainements pour emmener avec elle des femmes, elle le faisait à l'antique.
- <ll grimaça à cette énonciation avant de hausser les épaules> Trouver son Absolu est une chose que seule Nymeia et les rencontres peuvent décider...
-<souffle un rire> Je sais, c'était plus une sorte de souhait si tu préfères, elle me fait de la peine toute seule. <Haussant une épaule, empathique oui.> ça semble la pesée.
- La Solitude pèse... Quand on y fait attention * dit-il en hochant la tête avant de pousser un léger gémissement de contentement à un passage* Mais il vaut mieux être seul que mal accompagné selon mon avis...
-Je suis d’accord...<sourit doucement travaillant toujours son épaule droite de ses deux mains, ayant terminé de détendre la gauche bien qu'elle soit limitée sans huile pour ne pas le brusquer, elle s'arrête lentement et se réinstallera près de lui.>
-< L'Arcaniste semblait comblé alors que la jeune femme arrêtait son massage... à son plus grand regret> ... Merci... <dit-il, plus embarrassé.>
-C'était qu'un aperçu ça, je ferais mieux une prochaine fois. <Lui souriant amusée>
-Tu veux me tuer de pl... Hrm... <Il ne parvint pas à poursuivre, embarrassé avant de se passer une main sur la nuque.>
- <souffle un rire> te tuer non mais te faire plaisir oui, et puis c'était ton pari, assume <ricanant, haussant une épaule>
-Je suis rarement inspiré pour les gains de paris... Mais c'est toujours mieux quand il y a quelque chose à gagner, je trouve...
-<dodeline malicieuse en avisant la mer et les abrutis qui tombent du haut du parcours> surtout quand c'est avec moi, oui je comprends...<faussement vaniteuse>
-Modeste à ce que je vois <dit-il, amusé>
-<ricane> Bon aller, ta soirée réunion arrive et moi je dois filer travailler un peu aussi <lui posant un bec sur la joue avant de se redresser> et...il pleut c'est le moment de courir !


<lp> Eyl' ? Tu dors ? <murmurant>
Hrm...? < bâillement> Yunaia...?
Oui pardon <souffle un rire chuchotté> juste...merci d avoir volé a mon secours.
Tu sais très bien que si tu appelles, j'accours - fit-il, amusé -
<rit doucement> oui mais je n'avais jamais eu l’occasion de te voir faire réellement.
C'est chose faite maintenant - dit-il, toujours amusé - ... Ça va aller?
Oui je...j’ai une boule de poil qui me lèche la bouille il dort pas non plus. <amusée> et j’ai passé une un bon moment avec vous ce soir, merci d’avoir su me calmer comme toujours. < chuchotant tendrement>
Boule de poil qui n'a toujours pas de nom? ... Hé... A quoi je sers sinon si je ne peux même pas faire le minimum pour toi?
Toujours pas <ricane> empty a proposé "gigot" ... tu fais plus que le minimum.
Subtilité et Tact... Moi qui pensais que j'en manquais déjà - dit-il avec un léger rire - Hmm... Tu as besoin de quelque chose avant qu'on s'endorme?
Non, merci et toi ? Oh j'ai lila ici jusqu a demain, hesite pas a passer si tu veux la voir. <douce souriant finement>
Oh, hm... Je passerai peut-être un coup alors, vers le matin
<Ne dira pas qu’elle voulait entendre sa voix avant de dormir, c’est un truc typique de nana débile qu' elle n’assume pas>
D’accord bonne nuit Eylion <mimera des bisous nunuche et mignon, sonore. Amusée>
- Il fit mine de toussoter, un brin surpris et embarrassé par les mimiques - Erh, oui, bonne nuit, Yunaia...
<rira avant de couper>
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:06


- Bonjour <souriante, de bonne humeur, en rangeant la machine a granita toute propre.> Bienvenue au Tapas ta Glace Demoiselle.
- Bonjour
- *observe la jeune femme de haut en bain, souriant en coin* Et bien tout le monde derrière ce comptoir est mignon *ricanant*
- <souffle un rire > Je suis la gérante, Yunaia Takami, enchantée et merci pour le compliment.
- Le minet blanc n'est pas la ?
- Djin, non il a pris une pause, vous souhaitez lui laisser un mot ?
- Oh!!! ravie de vous connaitre Yunaia, je suis Lounea. Nan nan du tout je venais pour l'embêter un peu dommage *haussant les épaules*
- Enchantée Lounea, Oh vous étiez une pensionnaire d'une chambre pour deux jours je crois me souvenir, sur le registre c'est bien ça ? <rit doucement> il vit à La Coupe à présent, avec sa compagne mais il travaille toujours ici je vous rassures.
- Et oui j'ai fait deux chambres pour essayer les lits…Une compagne déjà ? une miqo'te je parie ? hum dommage.
- Qu'est-ce que je vous sers ? vous souhaitez la carte quand même ? même si je ne suis pas une minette blanche. <ricane>
- Hum je préférais plutôt vous *riant* je voulais vous parler.
- <rit doucement> je crois que c'est une miqo'te oui . <amusée> et déjà oui, c'est souvent le cas ici vous savez les gens perdent pas de temps à fricoter et se mettre en couple au bout de deux jours. <dépitée sans jugement pour autant, ça l'amuse>
- Moi ? oh euh…très bien, mais on peut discuter en buvant quelque chose ça n'empêche pas. <rit doucement> qu'est-ce que je peux faire pour vous ? - Mouais façon de voir les choses.... et bien je vous laisse me surprendre *lui fait un clin d'œil malicieuse*
- Djin m'a dit que je pourrais éventuellement trouver du travail ici, alors me voilà.
- Pour la boisson ? <cille, pas certaine de comprendre> et autant être franche tout de suite, je ne suis pas attirée par les femmes. Oh c'est pour postuler donc, très bien, nous avons besoin de serveur surtout, vous avez déjà une expérience dans le domaine ? vous souhaitiez proposer autre chose ? Yunaia prépare un thé thaï au lait concentré et glace pillé. <repose le verre sur le comptoir lui souriant.>
- *rit* oui pour la boisson et vous venez de me briser le cœur *faussement peinée* je sais mais j'aime bien taquiner les jeunes femmes aussi jolies que vous…Si cela vous dérange j'arrête.
- De l'expérience comme serveuse ? hum non mais je suis volontaire et j'apprends très vite.
- Cela me déranges en effet, encore plus si je deviens votre patronne <soufflant un rire.>
- *rit* ça marche je vous embête plus vous avez ma parole.
- Parfait dans ce cas, on peut faire deux semaines à l'essai, vous pourrez apprendre auprès de Djin mais également Mindy derrière moi dans son triage, et nos employés présents selon leurs horaires. Vous pourriez commencer à partir de quand ? Et bien... dans une semaine cela vous convient ? j'ai plusieurs choses à régler suite à la mort de mon père adoptif.
- Mes condoléances pour votre père <d’un doux sourire sincère, notant dans le registre> Jour pour jour ? vendredi prochain ? <allant chercher de quoi écrire.> J'ai besoin de votre nom et prénom complet, et un lieu où vous joindre oh et je vous donne ma linkperle également..<douce d'un sourire.>


- Bonjour.
- Mademoiselle Maloys, bonjour...<souriante, de bonne humeur visiblement> bienvenue.
- Comment allez-vous ? Je ne vous dérange pas ? *Regardant les deux femmes tour à tour*
- *défait sa perle venant l'harmoniser avec celle de la blondinette* Lounéa Shen, après on peut me dire Lou ou Shen, j'ai pas vraiment de lieu ou me trouver je vagabonde. Salut *souriant détaillant la rouquine*
- Vous ne dérangez jamais, je vais bien merci et vous ?
- Bonsoir. Très bien, je viens de discuter du partenariat avec un autre établissement, et je venais pour le vôtre ! Je suis en balade aujourd'hui, pas trop dans ma boutique, j'en profite pour faire un tour partout !
- Merci Lounéa...<notant le tout soigneusement> on se dit à dans une semaine dans ce cas et en ce qui concerne la tenue, vous êtes libre, mais rien de trop provoquant, tout en élégance, légèreté ou à l'aise, c'est autorisé. <rit doucement> parfait, on va monter au bureau dans ce cas, je vous sers quelque chose ?
- Bien et Samedi ou dimanche pour le début si cela vous convient.
- Je crois que mon apprentie Momoko, qui vient d'arriver justement, voudrait bien une glace. *Rit*


- tu attends pas ton adorable apprentie ?
- Pardon, je prenais un peu d'avance !
- Oh mince pardon Momoko je ne vous ai pas vue <souffle un rire navrée et glisse la carte devant maloys> prenez le temps de commander et on va monter ensuite.
- ça me convient, vous pourrez venir à l'heure qui vous conviendra je serais là et je dirais à Djin d'être présent aussi <d'un sourire pour Lou'.> Maloys glisse la carte à Momoko, n'a pas faim pour sa part.
- ce n’est pas bien de se moquer des petits.
- ça marche blondie *souriant* je vous laisse à très bientôt.
- Oh je ne me moque pas de vous, mais de mon étourderie.
- pour la peine j'ai le droit à deux glaces.
- A bientôt, bonne fin de journée Mademoiselle Lounéa.
- Si tu veux !
- <rit doucement> elle est terrible en négociation.
- Oui, je l'ai bien choisi.
- Je vous laisse regarder la carte et commander, et on mangera en haut, au bureau on sera tranquille.
- no mais comme tu m'a pas vu c'est moitié prix pour moi
- <rit document> moitié prix à cause de la taille ? <cille> je vais être riche avec les Roe et les Hyurgoth alors. <ricanant>
- non parce que tu as été méchante.
- Moi méchante ? <cille haussant un sourcil> c'est bien la première fois qu'on me dit ça mademoiselle. Je crois surtout que vous êtes susceptible et peut être un peu parano sur votre taille à cause des crétins qui ne vous respectent pas, ce qui n'est pas mon cas, j'ai juste un comptoir bien trop haut pour moi...<tapotant ce dernier, amusée>

- bah oui. Je reconnais les gens méchants car ils ne me font pas de câlin.
- ... Maloys souffle un rire, elle ne réagit pas spécialement, elle a l'habitude avec Momoko.
- Vous...vous voulez que je vous fasses un câlin ? <souffle un rire>
- bien sûr et une peluche aussi mais je me contenterai d'un seul des deux.
- <hausse un sourcil et se pince les lèvres, elle rit doucement> Demoiselle Maloys, c'est dans les termes du futur contrat ça aussi ?
- je sais pas mais au moins pour aujourd'hui.
- Ah non, ça ne concerne pas mon établissement ça !
- mais je suis la jolie mascotte.
- <sourit en coin et roule des yeux> bien dans ce cas ce sera le câlin, mais vous êtes dans les privilégiés, je n'en fais pas à n'importe qui normalement.



- mais je suis pas n'importe qui. Je suis Momoko Moko
Yunaia se penche et l'enlace comme une adorable choupette, elle semble amusée et pas gênée, un clin d'œil pour Maloys ensuite.
Maloys imite un "Désolée" muet avec les lèvres, discrète, pour Yunaia.
- bon maintenant je suis plus fâchée on peut faire affaire.
- Tu ne commande pas de glace ?
- Super ! d'abord passez commande, c'est moi qui offre et suivez moi au bureau Mindy nous l'apportera.
- tu veux dire mes glaces. 2 banana split pour moi.
- Oh rien pour moi ça ira très bien !
- Très bien, sacré appétit, en taille normal ou adaptée à votre estomac ? <taquine pour le coup, fallait pas lui demander un câlin.>
- Mindy merci, je te laisse t'en charger et monter tout ça au bureau.
- adapté à un estomac de Roe.
- Par ici mesdemoiselles...
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:07

[Sous le bureau un petit chiot Shiba se lève de son panier et s'étire à l'arrivée des jeunes femmes, il viendra remuer la queue et se planquer derrière les jambes de la blondinette.]

- Je vous en pries installez-vous <désignant le petit salon vert, avant de rire au chiot.>
- un chien !
- Il est mignon ! Merci de l'accueil !
- Oui on me l'a offert il y a peu...<amusée> tout va bien mon gros, retourne à ta place. <d'un sourire toujours.>
- Je vous en pries ça me fait plaisir, installons-nous. Oh je suis distraite, je vais chercher le document que je vous ai préparé.
- il ressemble à sa maitresse je trouve.

[Mindy entrera, souriante et mignonne comme toujours et ira poser les deux glaces devant Momoko, un petit clin d’œil mignon suivra avant qu'elle ne s'en aille.]

- Voilà ce dont on aurait besoin régulièrement, si cela vous conviendrait. Yunaia retournera s'asseoir avec de quoi écrire au besoin.
- pas sûr que ça me suffise *attaque le première glace* Maloys prend le papier et le lit lentement, prenant le temps.
- enchaite il y qwa dans le conshtrat ?
- D'accord, on devrait pouvoir vous en faire un prix baissé régulièrement.
- Des épices pour nos cuisiniers essentiellement.
- On va fournir en épices pour ici.
- et pour nous ?
- Hé bien disons que si j'ai une réduction sur ce qu’on achète chez vous, vous en aurez sur nos services également ?
-Vous avez le choix à vrai dire, j'ai deux jours à vous proposer.
- je veux des banana gratuit
- Soit une réduction sur les consommations de votre personnel, soit mettre vos noms sur une liste VIP pour nos futures soirées, pour que vous soyez informez avant les autres. Et donc entrée gratuite pour vous, puisque ce sera des soirées privées.
- Pourquoi pas, ce serait intéressant les soirées !
- mouais...


-on aura le droit à des glaces spécial ?
- C'est à vous de me dire ce que vous préférez, Momoko peu avoir les réductions, et vous par contre l'accès VIp c'est égal.
- c'est dommage pas les deux. Mais je vais suivre le choix de Mamalys.
- A chaque soirée, il y a des menus spéciaux à vrai dire, dessert et autre qu'il n'y a pas sur les cartes, autrement, non l'offre concerne ce qu'on a sur la carte, ce serait beaucoup de trop de travail de personnaliser pour tous nos partenaires.
- bah je me suis dit que vendre une glace rousse et l'appelez la glace libellule ça aurait été une chouette idée.
- Donc, pour en venir au contrat, souhaitez-vous que je m'en charge ? c'est juste un petit parchemin avec les clauses et des signatures je peux vous apporter ça la semaine prochaine. Oh, vous voulez une création qui fait de la publicité à votre établissement vous voulez dire ?
- Mignon comme idée.
- bah vous avez pensez a quoi ?
- Je ne sais pas et l'idée n'est pas mauvaise mais, à vrai dire j'avais autre chose à vous proposer même si c'est un projet pour quelques semaines.



L'échange durera une bonne demie heure, partage d'idée et organisation.

- bah je rentre en premier
- Bonne fin de journée Momoko, un plaisir de vous revoir !
- Tout est parfait alors, merci pour votre temps !
- Merci à vous Maloys, j'ai hâte qu'on puisse organiser tout ça ensemble. Une bonne fin de journée à vous et bonne balade. <rit doucement>
- Moi de même. Merci, et bonne fin de journée à vous !

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:09

-<lp> Eylion, bonsoir , je ne te dérange pas ? <d'un large sourire, visiblement de très bonne humeur.>
-Hm...? Heu, non, pourquoi?
-<lp> hé bien, rassure toi tu n'as pas besoin de voler à mon secours cette fois. <soufflant un rire> juste, hm..aurais-tu une soirée à me consacrer ? j'ai un tas de chose à te partager, des projets, des idées, et puis il y a le morceau de piano et le massage que je te dois. <douce et amusée>
-Sacré programme... que je n'ai pas oublié [dit-il avec un certain amusement.] Juste, j'ai pris un peu de retard sur mes recherches... J'essaye de les rattraper pour le moment. [ Un soupir. ] Dès que je commence à être saoulé par ces dernières, si tu veux, je passe pour ma "pause"?
-Ça me convient très bien, il n’y a rien d’urgent pour autant mais je tenais à te faire l'invitation quand même. <rit doucement> courage, pour la suite, à bientôt dans ce cas. Et hm. J’ai su que tu passais dans le coin ce soir, alors si tu veux faire un détour, passe par la porte cette fois, elle sera ouverte. <ricane>
-Hé bien, je suis honoré, Dame. [dit-il, un sourire perceptible dans le ton de sa voix. ] Hm, c'est Thay qui t'a dit ça?
-Oui je l'ai croisé tout à l'heure il hésitait à annuler parce qu'il a un souci, son élève Xynia a disparu <soupire> il a eu a visite de quelqu'un qui l'a cherchait, il parait qu'elle n'est pas rentrée après son premier cours. Il est inquiet, mais si tu n'es pas au courant c'est qu'il n'a pas annulé j'imagine.
-Son élève...?
-Oui il a une assistante Xynia, pour l'aider avec des patients, elle est passée il y a deux jours. Elle tiens un Bazard hm...je sais plus trop ou.
- Hm... Il n'a rien dit... Je suppose que je verrai ça avec lui tout à l'heure... Je ne sais pas quand j'en aurai fini mais je te tiens au courant si je peux passer ou non, d'accord?
-Ne te fatigue pas à m'appeler <rit doucement> tu entre ou non, tu es chez toi ici <sourit doucement> bonne soirée Eylion, bon courage.
- Hm, je sais mais je ne voudrais pas que tu t'inquiètes... Je te passerai un appel malgré tout, enfin... Pas trop tard, pour que tu saches où j'en suis
-<étire un sourire perceptible, marquant un temps avant de répondre> Bien Monsieur Grenn.
- A tout à l'heure... Et si quoique ce soit arrive, n'hésite pas à m'appeler, d'accord?
-<lp> j'ai le droit de t'appeler quand tout va bien aussi ? <Soufflant un rire> mais oui promis, je n’hésiterais pas.
- Bien sûr, j'espère d'ailleurs que tout va bien [dit-il, amusé.]
-tout va très bien même, justement je te raconterais aller retourne à tes bouquins <amusée> je rêve ou tu as du mal à couper ?
- ...[Il grommela en retour. ] Oui, oui, j'y retourne [dit-il, juste avant de couper, ronchon. ]
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:10


Yunaia Takami pousse la porte de l'immeuble, la petite miqo'te endormie dans ses bras, le sac de ses affaires sur l'épaule.
- Tu comprends pourquoi j'hésite à lui en parler *dit-il en grimaçant*

Yuna soupire doucement navrée, observant le duo, surprise de la présence d'Empty, elle tire pas la tronche pour autant, même un mince sourire.
- Les histoires de cœurs, c'est pas avec moi qu'il faut en parler, va voir Light !
- Mince...empty tu es blessé ?
- Light est bien la dernière personne que j'ai envie d'emm...
- Eylion ? tu n'as rien ?
- Hrm... Non... Empty a pris tous les coups...
- En effet, mais qui sait, la prochaine tu auras peut-être plus de chance et tu me verras mort, qui sait ?
- Tu as une mise affreuse...<souriant en coin tendrement navrée> j'imagine que tu ne peux pas le soigner davantage ?
- J'ai fait mon maximum et ne dis pas de connerie, Empty...!
- Dit pas de connerie, ne me fais pas regretter le fait que je sois sur le point de te proposer mes soins. Idiot !
- ça saigne même plus, je vais me démerder.
- <souffle un rire à l'insulte similaire se croisant> bien en route, tout le monde chez moi. Oh bien fait ton fier si tu veux...tant pis !
- Après vous, Princesse *dit-il, tentant l'humour même si ça se voyait qu'il était énervé, agaçé, nerveux*
- Mais il faut AUSSI aller chez elle ? Le plus grand danger ici, c'est moi, c'est ironique ! *un brin amusé*
- Super alors je suis là pour te surveiller, on va dire...
- brrrr je crèves de peur...<souriant en coin>
Eylion soupira
- Mais bien sûr... Eylion se passa une main sur le dessus de sa tête, toujours aussi énervé, incapable de se calmer.
- Mais par ou tu passes ? On ne va pas se farcir tout Brumée là, si ?
- marcher va vous détendre un peu, seulement si tu te tais... Eylion restait en retrait de son côté, l'air d'une tombe grincheuse.
- Mais ça se voit pas que je suis détendu là ?
- Et tu peux rentrer Empty, si tu ne veux pas de mes soins, pas la peine de suivre <douce en rien agressive elle.>
- Je m'en voudrais que tu te fasses agresser par un courant d'air... Il en a besoin *maugréa t'il*
- ça va aller, j'ai pu corriger un peu le tir avec l'Ethérite.


Empty dépose tout le bazar... non, pas sur la table, trop classique... le canapé, oui, bien mieux...
Yunaia repose la petite endormie contre le mur sur le lit puis retire ses sandalles.
- <souffle un rire> on attend sur moi on dirait hm ? Eylion hocha la tête
- Je me sentirai mieux s'il avait des bandages
- Installe toi sur le divan j'arrive avec ce qu'il faut pour te soigner.
- Je vais rentrer, Light ne laissera aucune marque.
- C'est prévu oui...douterais-tu de moi ? je suis une bonne infirmière, j'ai été celle d'un miqo'te tueur d'élite <roulant des yeux.>
- Je... peux vous laisser...? Je pense que j'ai besoin d'air. Un connard élite, tu veux dire...
Yunaia met l'eau à chauffer et grimace mais ne répondra pas.
- ...
Yunaia récupère la trousse de soin dans un placard.
- Empty, tu me promets que tu ne la kidnapperas pas pour ce soir...?
- Empty, installe toi ...
- Joker !
- Ce n'est pas une réponse...
- Pff... je n’ai pas la tête a ça...
-Retire ta tenue...je dois vraiment tout te dire ? <agacée>


Eylion hocha la tête avant de ne pas se faire prier pour sortir d'un pas plutôt vif Empty lâcha un énième soupir, avant de commencer à se défaire.
- redresse toi un peu s'il te plait...<en rien agressive pour autant, juste relativement détachée.>
- ...<soupire aussi et soulève son bras, voir s’il le maintien en l'air pour qu'elle ait accès au flanc, le relâchant ensuite souriant en coin.>
Empty garde le bras en l'air, y mettant tout de même un peu du sien. C'est que ça pique.
- J'ignorai que tu savais jouer les infirmières.
Yunaia viendra alors désinfecter la plaie ouverte soigneusement avec les compresses et le liquide un peu froid à base de plante.
- Tu ignores beaucoup de chose à mon sujet...<bassement, concentrée sur sa tâche.>
Empty prendra une grande inspiration, se retenant d'hurler.
- Et moi j'ignorais qu'une ...que vous pouviez être blessé. <soupire>
Yunaia le désinfectant n'est pas agréable oui mais yunaia est très délicate, appliquée s'assurant de ne pas le brusquer, bizarrement.
- Si j'étais un Dieu, on ne se serait même pas croisé je crois.
- Dommage...<étirant un sourire de garce aux coins des lèvres, puis retourne à la trousse de soins pour récupérer un baume.>
- En effet... *baissant la tête, fermant les yeux, profitant de ce moment de répit après la désinfection*
- En fait, je pige pas ce que tu fous ici.
- Je suis chez moi...<décalant un peu son bras en reposant sa main sur son biceps, délicate toujours, le fait qu'elle ne l'apprécie que moyennement ne fait pas d'elle un être inhumain pour autant, puis viendra appliquer un peu le baume de sa propre main, une senteur de plantes émanant dans la pièce.>
- Je voulais parler de ton activité... je veux dire... on dirait une servante, non ? Empty se laisse faire sans trop ronchonner tant que ça ne pique pas. - <hausse un sourcil> tu rêves je ne te sers pas, je me rends utile, j'aide l'ami d'un ami et un homme blessé <roulant des yeux agacés.>
- M-mais non pas moi ! Je parle du Tapas ! Tu sers les clients, tu leur donne à manger... c'est... dégradant...
- <cille rehaussant finalement les yeux sur lui et souffle un rire> dégradant ? vraiment ? et le fait que tu rapplique pour aider au combat comme un petit chien dès qu'on appelle ça ne l'est pas ?
- Justement, je sais que je n’ai pas la meilleure application du monde.
- Et pourtant t'as surement été utile à sauver des gens ce soir non ? sinon tu ne serais pas blessé...<soupire et revient à l'application du bandage> moi je nourris les gens, je leur donne un sourire, du divertissement, de la discussion, je l’aide à ne plus penser à leur salle journée passée, j'ai un poste à responsabilité, c'est enrichissant et valorisant, des gens comptes sur moi, j'aime mon travail.


Empty se rhabille. En faisant un chouilla attention tout de même.
- Montre-moi le contraire dans ce cas...<finissant de préparer son thé> jusqu'ici je n'ai rien vu de tel.
- Waouh... va falloir que je prouve que j'ai un cœur... je crois que je ferai mieux de m'ouvrir la poitrine, ça sera plus rapide.
- Bonne idée mais pas ici, le sang s'incruste dans le bois au sol. <roulant des yeux>
- Quel dommage, mais à force, tu finiras bien par me voir mort, ne perd pas espoir !
- <hausse une épaule gardant sa mire sur lui> c'est toi qui chouine en pensant que je te vois sans cœur, moi je demande à voir le contraire si c'est le cas, c'est tout. Tu passes ton temps à te moquer des gens, à les rabaisser, à paraitre détaché, froid, insensible à ce qui les touches ou les affectes, et quand tu fais un effort c'est surement avec un intérêt derrière, il est ou le cœur là-dedans hm ? tu n’es même pas capable d'aimer ton frère, on neveu...bref ta propre famille, je me demande encore pourquoi toi tu es là et pourquoi tu continues à obéir et à aider.

- Bah... j'pense bien qu'il doit en rester un petit bout encore plus ou moins intacte, mais on en a tellement écrasé que je préfère le mettre bien à l'abri et me protéger tant que je le peux encore.
- qui t'as écrasé ton coeur ?
- Bah, rien que ma "famille", si on peut appeler ça ainsi. C'est chouette de voir qu'un de tes oncles veut te tuer, que l'autre branle rien et que ton père ne bouge même pas le petit doigt.
- <soupire> et ça se plaint encore, et toi tu fais quoi pour eux ? et pourquoi tu restes avec eux dans ce cas ? t'es grand non tu peux pas...aller faire ta vie ailleurs ?
- ... C'est trop compliqué et il est tard, de toute manière.
- C'est ça, défile toi...t'es encore qu'un gamin qui ne fait que geindre sur son pauvre sort. <soupire retournant à la cuisine, sans agressivité pour autant, juste franche> bonne nuit empty.


Empty commence à partir. Yunaia récupère sa tasse de thé, passant un regard par-dessus son épaule, le suivant des yeux.
- ...c'est... c'est juste que les sentiments... sont une faiblesse. Et c'est quelque chose que je ne peux pas me permettre.
- N'importe quoi !
- A chacun sa vision... je te prends deux bières au passage.
- C'est ce qui rend plus fort...<roulant des yeux> il n’y a rien de plus fort que l'amour pour un proche Empty, ça te rend courageux, ça te rend déterminé. On a pas de bière c'est une glacerie pas un bar <ricane>
- Et quand tu exposes tes sentiments et qu'on te les éclate, alors on devient plus vulnérables que jamais !
- Il faut bien choisir à qui ont les donnes, c'est avec tes échecs que tu apprends justement. <d'un léger sourire, plus doux s'étirant>
Yunaia soupire et retire une gorgée de son thé, s'appuyant contre le plan de travail.
- Ouais bah ça... j'verrai plus tard... oublie pour les bières et tâche de pas trop mal dormir.
- Je dors très bien merci de t'en inquièter...bonne nuit.
Empty hochera silencieusement la tête, avant de filer.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:10


- Yo, salut ici !
- Oh bonjour..euh..Tseren c'est bien ça ? <sourit en coin amusée> mince alors on a la même coupe de cheveux.
- On dirait bien, ouais... et oui, c'est bien Tseren ! Ça va bien depuis la dernière fois ?
- ça fait plaisir, on ne vous a pas revu depuis l'autre fois, oh et j'ai cru comprendre que vous êtes le compagnon de Light, c'est ça ? - Ouhlà depuis la dernière fois pas mal d'agitation et de changements mais je vais bien oui merci, et toi ?
- ça va, merci. Et en fait, c'est mon frère qui est avec Light, pour être plus exact.
- Oh mince j'ai encore rien compris moi. <Soufflant un rire> Je te sers quelque chose ? <Prenant une carte en main, lui souriant toujours.>
- J'voulais vous voir par rapport à un concours qui va avoir lieu la semaine prochaine ! Et j'veux bien un granité, ouais !
- Un concours ? <curieuse, elle hoche> quelle saveur le granita ?
- Ce que vous voulez pour la saveur !
- Orange, menthe, cerise, kiwi, fraise...
- Et oui, un concours de cuisine, pour être plus exact ! D'où ma venue ici, la cuisine était cool la dernière fois.


- Oh ! vraiment ? <écarquille ses jolies prunelles bleue, pétillant soudainement à la mention de cuisine.> Oh euh oui, vous voulez emprunter nos cuisiniers ? <soufflant un rire.>
- J'vais vous expliquer. Ça se situera juste à côté d'ici, en Basse Noscea.
Tseren récupère le granité, sourire aux lèvres, découvrant le parfum.Le but du concours est tenu secret jusqu'au jour de l'épreuve ! Vous pouvez faire une équipe de un.
- <s'installe intriguée et à l'écoute, bien qu'elle peine à voir ou il veut en venir> Je vois oui fin'...je crois, mais quel rapport avec le Tapas ? je ne comprends pas ton invitation, désolée.
- On a déjà une équipe d'inscrite, et on se demandait si le Tapas voudrait s'inscrire, ça vous ferait un peu de pub en plus.
- Bah... il y a des cuisiniers ici ?
- Hé bien oui mais hm..Cirina avec sa famille ça va être compliqué, Daevios n'est pas souvent disponible <soupire> Ed'...trop timide, il voudra jamais participer, et hm...je suis bien en étude de cuisine mais je n'ai peut-être pas le niveau encore et puis seule, je vois mal comment je pourrais rivaliser contre des groupes entier. <soufflant un rire.>

- Quoi, aucun de vos cuisiniers seraient apte à passer un petit concours ? Je vous aurais surestimé ?
- Apte niveau connaissance oui, mais...niveau possibilité, déplacement et vie privé en dehors de leur service...<sourit doucement> je vais leur en parler et au pire je viendrais, avec quelqu'un d'autre au moins à deux on devrait y arriver. <ricanant> le défi me plait bien mais...en quoi cela consiste ?on aura des directives qu'une fois sur place sur ce qu'il faut cuisiner et ensuite un jury détermine le meilleur plat ?

- Une personne seule pourrait tout à fait y arriver, la créativité sera la clé de la victoire ! Mais c'est l'idée, oui, un jury sera sollicité pour évaluer les plats. Et même seule, vous avez autant de chance qu'un autre. Il n'y a qu’une équipe composée de deux personnes pour le moment.


- <sourit en coin> bien dans ce cas que je vienne seule ou non, inscrivez le Tapas. Les notes sont sur la saveur et la présentation aussi j'imagine ?
- La présentation influent souvent sur un jury aussi, oui.
- <hoche doucement et dodeline> c'est pour quand ?
- Samedi prochain ! Tenez, j'ai une affiche que je peux vous laisser si vous voulez.
- Volontier, vous voulez que j'en parles aux clients ? <d'un sourire> je vais l'afficher sur notre panneau.
- Ce serait gentil, oui ! Je vous inscrit dans une équipe ? Ou vous souhaitez y réfléchir encore un peu ?
- Une équipe je penses que je vais trouver pour venir accompagnée <lui souriant, elle affiche l'annonce.>
- Nous savons le lieu exact déjà ou ça nous sera indiqué plus tard ?
- Les festivités commenceront à la Métairies du Coq Rouge... c'est vraiment à côté donc !
- Je ne connais pas mais j'irais faire un tour, ça me fera une balade..<d'un sourire toujours> Merci d'avoir pensé à nous en tout cas.
- Je vous en prie ! Ah, dernier détail, vous pouvez choisir la couleur de votre équipe. Il reste Bleu; Rouge, ou Vert !
- Bleu !
- Je crois que c'est logique..<lui désignant sa tenue, amusée> Oh non en fait...Rouge ! comme nos affiches du Tapas <ricane> c'est plus logique en fait.
- Héhé... ça aurait pu être Rouge, comme le Tapas *montre le comptoir* Ah bah, vous m'avez dévancé !
- Oui rouge donc ! Tseren Buduga rit de vous.
- Bien, Equipe Rouge... c'est noté ! - Est-ce que vous voulez d'autres informations ?
- Merci ! j'ai hâte, d'ailleurs, les gagnants remporteront quelque chose j'imagine ? <souriant en coin, curieuse et compétitive oui.> - Il y a en effet une petite somme sympathique de 50.000 gils pour l'équipe vainqueur.
- Oh intéressant ça, bon petit lot ! <souriant en coin> pas très utile pour nous au pire on la donnera à une œuvre de charité.
- ça peut être un très bon choix. Jouer pour la gloire, c'est bien aussi !


[Djin]- Salut. *souriant en coin*
[Ti’any]- Bonjour Yuna, monsieur
- J'ai hâte de voir le Tapas en action pour ce concours en tout cas !
- Salut vous deux ! <d'un sourire pour le duo> vous allez bien ?
- ça va bien ouais, et toi? *sourit*
- Oui, le Tapas va participer à un concours de cuisine la semaine prochaine <souriant en coin>
- On fait aller oui <Sourit à moitié
- Oh?
- Oh ? Mauvaise nuit ?
- <pointe le panneau derrière elle contre le mur>
- Comment ça participer? *d'un air curieux*
- Un concours en Basse-Noscea, qui mettra à l'épreuve votre créativité !
- Courage Ti'any, hésite pas si t'as besoin de quelque chose <d'un doux sourire>
- Et bah si j'participe, ça risque d'être une catastrophe... *ricane*
- Oui je vais voir avec l'équipe des cuisines si ils veulent participer, on peut tous participer, vous pouvez venir même si vous n'êtes pas cuistots.
- <Elle sourit simplement au deux, sans rien ajouter>
- Viens pour nous encourager alors ! - Même les débutants sont acceptés !
- Ouaaaaai. Bah après ça ne me dérange pas de participer hein. *hausse les épaules* Mais c'est pour vous que j'dis ça. *ricane* Vous êtes prévenus!
- Hé bien tu seras sous ma supervision, celle de Ed' aussi, je penses que lui viendra donc plus ou est de fou, mieux c'est !
- Ca marche. *sourit en coin*
- Je vais vous notez aussi, du coup !
- <Malgré que la jeune femme, adore cuisiné, elle ne semble pas plus s'intéresser a la discussion, ses pensées un peu ailleurs, bien qu'elle écoute tout de même>
- Faudra mettre un décolleté Yu'. *agitant l'index* Faut se mettre ceux qui goute dans la poche!
- Ti'any par contre avec les odeurs de repas, ça va aller ? enfin si tu comptes venir juste au moins pour voir la soirée, dans le cas contraire je comprendrais.
- Héhé... attention, car je fais partie du jury !
- Hein ? pourquoi le décolleté ?
- Pour les séduire! *ricane*
- N'importe quoi ! je préfère qu'ils soient attirés par mon talent culinaire que par mes atouts <ricane>
- Et vous jeune demoiselle ? Ça vous tente ?
- Oui, ca devrait aller. Et pour l'instant je ne sais pas, j'ai pas spécialement envie de sortir.
- Pfeuh... On a perdu d’avance... *levant les yeux au ciel, ironique et taquin dans sa voix*
- Mais ! tu as déjà goûté ma nourriture au moins ? <souriant en coin.>


L'échange durera encore quelques minutes, avant que tout le monde ne quitte le Tapas, laissant yunaia à sa paperasse et préparatif pour la soirée.

Spoiler:
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:11


- Il m'est assez compliqué de vous cerner. Je n'aime pas cela.
- Me cerner ? <Sourit en coin> à quoi cela vous servirait-il ?
- La plupart des gens sont plus complexés que complexes. Mais ce n'est pas votre cas. Vous faîtes preuve d'une fausse superficialité. C'est déstabilisant.
Nymelia replacera discrètement son masque du bout des doigts.
- Comme si je n'étais pas la seule à masquer la vérité.
- <cille et rit doucement> une fausse superficialité ? c'est la première fois qu'on me dit une telle chose, je suis intriguée à mon tour. J'ai la réputation d'être généralement sincère, entière et franche, et je le suis avec vous également, néanmoins...
- Je ressens votre profonde volonté de me le montrer, oui.
- Je suis aussi, réservée, sur ma vie privée, sur mon passé, je ne donne pas facilement ma confiance, j'émets une réserve avec quiconque que je croise, et je reste prudente.
- Certes, je le conçois aisément. Je ne suis une menace pour personne. Et je suis fondamentalement bienveillante.
- Et pour être franche, je ne sais pas si c'était un compliment ou non...<soufflant un rire>
- Vous n'avez aucune raison d'émettre une quelconque réserve, en somme.
- <sourit en coin, hochant> je vais tenter de vous croire sur parole, mais vous ne seriez pas la première personne à vouloir me le faire croire pour m'avoir sous son emprise.
- Oh... *Détournera le regard pensivement, avant de revenir sur toi*
- Les mots s'évadent, les actes restent, j'attends de voir pour y croire.
- Les gens me trouvent généralement désagréable. Ne vous vexez pas de mes mots, ou de mes réactions. Et ne croyez pas que je me sente obligée de vous prouver ce que je viens de vous dire. *Petit soupir amusé* Reste que vous m'êtes sympathique. Vous n'êtes pas une coquille vide, comme j'ai pu en croiser... mais il est clair qu'il y a une coquille.
- <hausse un sourcil surprise, souriant toujours sincèrement> vous ne l'êtes pas je vous ai trouvé super dès le premier jour, étrange, distinguée, vous imposez le respect, il y a une aura d'autorité mais une douceur également, si j'avais eu une mauvaise impression, je ne me serais pas attardée à parler avec vous. <Étire un plus faible sourire, hochant encore> il y en a bien une, en effet. Nymelia posera son regard sur le sol, pensivement à nouveau, puis reviendra sur la jeune femme.
- Vous me flattez.
- Vous m'êtes sympathique également <rit ensuite> flatterie ? non c'est une perte de temps, seul les idiots sont sensibles à la flatterie, et vous ne l'êtes pas.


Nymelia viendra chercher sa perle à son oreille gauche.
- Evidemment que je le suis. <tendra sa perle dans sa direction.>
- Si vous avez un souci…Prévenez-moi.
- <rit doucement puis tique la suivant du regard, elle retire la sienne pour synchroniser> un soucis ? ais-je l'air du genre de personne à en avoir ? <souriant finement> Merci Dame Nymelia. <plus douce.>
- Pour être franche, oui.
- <rit doucement et soupire> pour être franche, vous avez vue juste sur ce point, bien que ce ne soit jamais de mon fait. Néanmoins... vous proposez une aide mais j'ignore dans quel domaine je pourrais en bénéficier au besoin. <souriant en à nouveau.>
- Nyme Rem Sirus, jadis Lux Sirus. Je suis une soigneuse, si vous préférez. Enfin… qu'importe le souci, ou le besoin, prévenez-moi.
- Oh hé bien là ce serait efficace avec ma bande d'ami téméraire dont je vous ai brièvement parlé, un médecin sous la main c'est toujours utile, je vous remercies et je n'y manquerais pas.
- A présent, veuillez m'excuser.. Les rolanbaies n'attendent pas…

La discussion courtoise bien qu’un peu étrange se terminera au départ de la Dame. Une seconde visite auprès de la gérante qui semble la laissée songeuse. Elle se redressera pour admirer les feux de la mort de Costa en direction de la mer, l’air songeuse, une lueur d’angoisse perceptible également. Ce soir, Eylion étant en chasse pour aider Wolkan, la demoiselle devra faire alors bonne figure tout le reste de la soirée, mettant à l’écart son appréhension quant à la finalité de cette mission.

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:12


- Installez-vous au petit salon vert, je vous en prie, je récupère de quoi noter rapidement.
- Entendu.
- Comment allez-vous ? dans un premier temps.
- Fort bien, comme toujours. *étire son sourire en inclinant la tête* Et vous-même? Vous semblez dans de meilleures dispositions que la dernière fois où je vous ai aperçu.
- Oh oui j'allais y venir...<soupire doucement navrée> j'ai adoré votre soirée conte, j'étais comme une enfant, fascinée par vos animations et votre récit, mais en effet, on a eu un imprévu peu agréable sur le chemin non loin, une entité était présente et une équipe d'amis à moi, dont c'est le métier l'ont rapidement détecté <soupire et roule des yeux> ils n'ont pas résisté et ça a failli mal tourner. Je n'ai pas pu rester jusqu'à la fin.

[Mindy toque et sans réponse négative, elle entre, venant déposer des petits gâteaux et du thé au besoin, leur souriant avant de filer après les remerciements souriant et discret de la gérante.]

Maguelone aura incliné la tête au passage de Mindy, puis revient à Yunaia.
- Rien n'est venu troublé le calme et la convivialité de la soirée. *sourit doucement*
- Nous avons tenté de l'emmener le plus loin possible pour qu'elle ne vienne pas à gâcher la soirée, bien que beaucoup de monde se sont arrêté ou on tenter d'intervenir <soupire> je suis ravie si la fin a pu donc se faire au calme, me voilà rassurée. Et j'ai hâte de la prochaine cette fois j'espère ne pas devoir me lever, j'étais très emballée par l'ambiance.
- La soirée en elle-même ne risquait rien de toute manière. *avec un drôle de petit sourire en coin, puis elle incline la tête avec grâce* J'aurai plaisir à vous voir à la prochaine, en tous cas.
- <hoche doucement, amusée par le petit rictus mystérieux> Bien, alors entrons dans le vif du sujet.
- Vous avez toute mon attention.
- Je suis sur le point d'organiser une nouvelle soirée privée, avec pour thème la chasse, le slogan "Qui part à la chasse, gagne sa place" <ricanant> je serais ravie, si vous souhaitez un peu animer la soirée avec vos partitions.


L’échange professionnel mais amical durera encore une bonne demie heure avant que les jeunes femmes ne descendent pour partager une glace ensemble, discutant un peu avant l’arrivée de plusieurs clients qui rappelleront à l’ordre la hyuroise devant reprendre du service.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:12
[size=150]Quelque part en ....[/size]



-Dépêchez-vous...le village ce trouve derrière cette porte

Les bruits de pas foulant la terre sèche raisonne dans la pénombre, le vent faisant bruisser le feuillage les hommes s'empressent au rythme des souffles haletants.


- Tenez la bien, elle dort toujours ?
- Oui, elle va bien, elle dort...
L'homme tourna le regard derrière lui, le souffle court le cœur serrer.
-On a pas pu emmener sa mère, elle est toujours là bas, c'était trop risqué.
-Nous avons été payé pour la petite de toute manière, ramenons là vers le vieillard et attendons les ordres suivants.


Le groupe entre dans le village endormi, seule une petite lueur dans l'une des bâtisses resta allumée cette nuit là. Les rideaux de bambou dissimulant l'échange discret à l'intérieur durant plusieurs heures.


Le vieil homme quitte la pièce principale pour la petite chambre, un regard, une caresse sur la joue de la petite huyroise endormie, il soupira avant d'être rejoint par une jeune femme.


-Baohu-san, on doit vraiment l'emmenée loin d'ici ?
-Oui, elle n'est pas en sécurité tu le sais bien.
-Mais...on pourrait la cachée...je...je n'ai qu'à dire que c'est ma fille et non pas celle de ma sœur.
-Son père a péri pour qu'on l'emmène Yamika, tu sais bien, elle est...spéciale, c'est mon devoir de la protéger, toutes ses...-la gorge nouée, le vieil homme toussotant- expériences sur sa mère...


Il se redressa, emmenant la jeune femme à l'extérieur ne souhaitant pas réveillé l'enfant.

-Je t'en supplie, il y a surement une autre solution...
-Non mon enfant, une famille prendra soin d'elle, les hommes partent sous peu, va préparer de quoi les nourrir durant le voyage et une couverture sèche pour Erity, la route sera éprouvante pour une enfant d'à peine trois ans.

Une voix murmurante retenti
Tu grandira à Kugane, et tu t'appelleras Yunaia Takami.



Le souffle court, le soleil ayant à peine percé la fenêtre de la chambre, Yunaia ouvrant les yeux, elle caresse son chiot d'une main, fixant le plafond dans un soupire.

- Erity...celle qui est spéciale.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:13


L'entrainement à l'aube :

La matinée commence dès l’aube, la jeune femme passant du temps avec son chien sur la plage, entrainement, course et échauffement. Elle en profite pour faire des jeux d’entrainement et de dressage avec Bao. Le moral n’est pas au beau fixe au vue de sa nuit agitée, elle peine à se concentrée et tentera toute la journée d’avoir le plus d’activité possible pour ne pas y songer, ou encore s’inquièter pour Eylion et la brigade rouge, dont elle n’a toujours pas de nouvelles.


Puis durant son temps de détente et baignade, le soleil à présent bien levé au dessus de la mer, Yunaia sera abordée par un miqo'te de passage sur la plage.


Yunaia Takami hausse un sourcil et dévie le regard sur le miqo'te qui s'installe, dans l'eau, habillé et si près d'elle, fronçant les sourcils, méfiante sans doute.

- Oui ? <penchant la tête, curieuse en scrutant le miqo'te, son petit chiot shiba, une vrai boule de poil est installé sur les genoux de la hyuroise.>
- Oh bonsoir ! je me suis permis de venir m'installer à coté de vous ! *sourit* ça vous dérange pas..?
- Oui ça j'ai remarqué...une raison précise à ça ? <soupire doucement, elle regard la mer à nouveau de son regard légèrement rougit et fatigué, bien qu'elle reste méfiante> un peu tard pour demander. <étirant un fin sourire en coin> la plage est publique.
- Oh… juste que j'ai vu une belle petite blonde *rit*… je me suis permis de venir vous rejoindre voilà tout ! *sourit à la jeune femme*
- Hm...<soupire doucement> un de plus un de moins, je commence à être habituée, navrée je ne suis pas de très bonne compagnie, surtout quand on m'aborde parce que je suis jolie <roulant des yeux, elle reste douce malgré tout, puis dérive les yeux sur lui à nouveau> je ne crois pas vous avoir déjà croisé dans le coin, si ?

- Oh, non je suis nouveau ! je viens tout juste d'arrivé ! et désolé si je fais comme la moitié des hommes qui viens vous draguer ou autres...
- <souffle un rire, las> c'est le cas mais je ne vous en veux pas, après tout, la vie est trop courte, il faut toujours tenter sa chance. <Haussant une épaule> bienvenue dans ce cas.
- *sourit*C'est bien vrai ! Mais merci encore jolie petite blondinette *rit* !
- Yunaia, pas jolie petite blondinette...<reposant les yeux sur le miqo'te> Akisada, c'est pas commun pour un nom de miqo'te solaire.

L’échange se poursuivra une petite heure, plus ou moins agréable malgré l’état de la jeune femme en cette matinée ensoleillée.


Elle s'enfermera deux petites heures au bureau, paperasse, organisation puis une petite réunion avec certain des fournisseurs du Tapas.


Elle fera ensuite un petit détour chez son voisin, Ogodei pour demander un accord étrange, celle de pouvoir continuer à monter sur son toit pour se détendre et observer la vue tout en gardant un œil sur l'arrivée des clients, chose qu'elle faisait lorsque la maison était en vente et inhabitée. Le xaela fut amusé, surpris mais accorda la faveur, Yunaia proposant une réduction pour se dernier sur le buffet du Tapas pour le remercier.


L'invitation :

Un appel linkperle viendra alors l'interrompre et c'est à La Coupe qu'elle se rendra sous l'invitation de Djin et sa compagne pour un petit café.

- Ah. *agite les oreilles*
- Bon vas y, je m'en occupe.
- Sauvé par la gong! *ricane* Djin vient ouvrir la porte en grand, un grand sourire aux lèvres.
- Salut saluuut!
- <sort la génoise cuite et la place au frais, puis continue sa préparation>
- Bonjour..<d'un doux sourire filant mais sincère, entrant> navrée j'ai fait au plus vite, tu as de la chance j'ai pas une journée chargée.
- Hanw. *amusé* Et bah bienvenue chez vous! *refermant la porte* Ouais j'ai cru comprendre. Tout va bien?
- ça va...<ne s'attardant pas trop, elle dévie le regard pour observer la pièce> c'est charmant, vous avez finalement eu une maison au lieu de la location d'appartement ?
- <Passe la tête par-dessus le comptoir, une odeur chocolatée et sucrée flotte dans les airs> Bonjour bonjour.
- C'est ça. *sourit* On s'est dit autant directement viser une maison... *amusé*
- Bonjour Lihya...merci pour l'invitation <leur souriant> ça me touche beaucoup et vous allez me manquer, surtout toi avec tes âneries! <pointant le miqo'te>


Une visite guidée de la maison s'en suivi, avant de s'installer à la table pour profiter d'un café et du gâteau chocolaté. Echange amical, discussion sur le talent de la jeune photographe Lili' avant que cette dernière ne finisse par inviter Thiev' après un appel linkperle.

- D'ailleurs, j'y pense..
-Oh...j'ai oublié Thiev, je vais l'appeler
- <hoche doucement puis remerciera Djin, prenant son café noir en y ajoutant deux sucres.> hm ?
- T'aimerai qu'on te ramène un truc de labas? Vu que c'est ton chez toi, y a peut-être quelque chose qui te ferait plaisir? *souriant en coin*
- C'est gentil mais ça ira...<tique un instant, songeuse, observant le miqo'te> vous savez déjà les lieux que vous allez visiter ?
- <Lp> M'sieur l'elf qui pose nue? tu es la?
- Absolument pas. *amusé* On y va un peu à l'aventure tu vois... *fronce le nez*
- <Lp> Tu veux passer à la maison voit tes photos? Et je crois que tu as déjà une admiratrice.
- Hm alors...je dirais simplement, si vous pouvez m'apporter des informations ou des livres peut être qui parlerais de la région de Namai, je ne serais pas contre.

- Namai! *hoche la tête* ça marche... On essaiera de te trouver ça.
- <Lp> Tu veras, rejoins nous secteur 11 au 56.
- C'est un village en Othard. <Sourit doucement> merci, mais ne chamboulez rien à cause de ma demande hein, c'est uniquement si l'occasion se présente.
- Othard.. *hochant la tête* Va falloir apprendre les noms des villes et des villages... *pouffe de rire*
- Hé bien, il est rapide <étirant un mince bien que doux sourire amusé>
- Ah bah...C'est du rapide... vive les éthérites <Allant ouvrir>
- C'est une région hors de kugane, il y a pas mal de rizière j'en sais pas plus.
- Bonjour bonjour...
- B'jour !
- Des rizières..? Hanw.. Ca peut-être sympa comme décor ça..
Thievnaix entre, les vêtements d'une fraîcheur... Discutable.
- Salut Thiev'!
- Oui fin', on dit que c'est pas mal envahi par les tigres aussi, soyez prudent.
- Je t'en prie entre, installe toi,
- Bonjour Thiev' - Z'allez bien ?
- Je viens prendre un petit café avant leur départ en voyage, je sors de réunion, je suis un peu fatiguée et toi ? tu vas bien ?
- Ouais, ç'va !
- Aller, pose tes fesses. *souriant en coin*
- Et, euh, nan, rien merci.


De retour en après midi au Tapas, la journée bien entamée, la jeune femme s'installera à une table avec son livre avant d'être, à nouveau, interrompue par l'arrivée d'un nouveau Miqo'te "cornu", s'installant près d'elle sans un mot, encore. L'échange finalement fut des plus agréable, les deux s'installant à l'intérieur pour discuter et siroter des granitas, le miqo'te sympathique et intriguant fut des plus courtois, voir amusant, rendant un semblant de sourire à la jeune femme.



La journée se termine doucement, les employés s'activent en cuisine, le tapas prend l'ambiance d'un début de soirée sympa. La visite d'Eklah et l'échange de confidence entre fille, fera perdurer le sourire de la jeune femme, appréciant une légère complicité naissante avec la Roe malgré leur début un peu difficile.


Yunaia était loin, très loin de s'imaginer la suite des évènements de la soirée qui s'enchaineront et qui marqueront, surement, un tournant au sein de son groupe d'amis ou de sa relation avec Eylion....
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:14

Eylion entra, accompagné visiblement de deux Xaelas.
- Mince c'est le débarquement. <sourit un peu, mais clairement soulagée en posant les yeux sur Eylion, le scrutant pour voir son état.> [Eklahona]- Eh bah voilà de quoi en rassurer une!
Nukh et Light Shield entrent dans le bâtiment en suivant Eylion.
- Salut la compagnie !
- *Il semble parfaitement en forme à voir son air et son état*
- Bonsoir !
- Bonsoir... *fit-il en avisant les "clients" avec un brin de réserve avant d'accorder un sourire plus chaleureux à la gérante*
- tu n'as rien ? <était morte d'inquiètude MAIS ne le montrera pas, ou peu, ou presque pas.> Bonsoir Light, contente de te voir aussi.
- Erh, non, rien que Light n'ait su gérer *dit-il en indiquant le concerné du pouce*
- Et ton ami également, bienvenue.
- Merci bien ! Eklahona se redresse et pose sa hache contre le comptoir.
- Je vous sert quelque chose pendant qu'elle s'occupe du grincheux ténébreux?
- Et toi... Comment ça va...? *fit-il en observant cette dernière*
- Vous avez de la viande ? J'ai faium... mais genre...FAIM ! Nukh affiche un large sourire face à Eklahona.
- *Il jeta un œil perplexe à Eklahona au terme de "grincheux ténébreux"*

Yunaia semble fatiguée, son moral va mieux depuis ce soir mais malgré son soulagement, si on la connait assez, il y a clairement un léger changement dans son sourire ou ses mimiques, bien qu'elle s'éforcera au travail de parraitre toujours aussi charmante.

- *Il sembla soucieux quand il fit ce constat*
- ça va...<douce d'un sourire, qui en dit long, elle sait pas et n'aime pas mentir mais n'ajoutera rien> je suis soulagée de te voir entier. <Ça c'est sincère et véridique.>
- Hm... Il est possible de mettre ce qu'ils commandent sur ma note...?


Les clients commencèrent à arriver de plus en plus, un peu comme chaque soirée à l'heure du repas, Eklah aidant bénévolement la blondinette. Eylion attendant un instant de répis de la gérante pour tenter de lui parler. Puis l'arrivée de Wolkan, néanmoins, sous sa forme de Lupin, à la grande surprise de tous. Aucune panique à déplorer pour autant et il restera même pour manger et discuter avec les clients et les shields.



L'arrivée d'une femme étrange en armure et en rien courtoise viendra interrompre le petit monde un bref instant, elle semblait chercher une Dotharl dans la région, cette dernière restera même dehors du Tapas, durant un certain temps, surveillée par les employés et Eklah.


Eylion fronça de son sourcil à la réponse. L'instant d'après, il attrapa le poignet de Yunaia pour la traîner jusqu'à son propre appartement. Yunaia Takami avise l'arrivant aveugle du coin de l'oeil par dessus son épaule, souriant en voyant Kudoi gérer, et se fera donc trainée à l’étage ...


[Le chiot suivra en paniquant un peu "m'enlève pas ma maman toi"]
Eylion la relâcha une fois à l'intérieur, claquant la porte... après le passage du chiot, fort heureusement.
- <cille et souffle un rire> ma porte, elle t'a rien fait hein..
- ... Non mais tu sais à quel point ça me défrise quand tu dis que ce n'est rien de grave quand je vois TRES bien que ça l'est.
- <sourit doucement et soupire navrée> vient, j'ai quelque chose à te montrer.
Yunaia lui désignera le tableau contre le mur.
Eylion la suivit, l'air à la fois contrarié et interrogateur
- Mon amie de Kugane m'a offert ce tableau je l'ai reçu hier soir.
- Hm... C'est... un village?
- Il s'agit d'un village du nom de Namai. En Othard. <douce, la gorge un peu nouée> Je..crois que je viens de là bas.
- Vraiment...?
- <Soupire, ça semble pas facile pour elle et file à la cuisine pour prendre un rhum, et un pour lui> installe toi. Eylion prit place, des myriades de questions s'affichant sur ses traits
- Je crois que ce village à réveillé des souvenirs, et j'ai fait un rêve, étrange mais très réaliste, ça avait du sens dans mon coeur si je peux dire.
- ... Comme un souvenir?
- Je crois que ...je m'appel Erity...chez nous ça veut dire "celle qui est spéciale" <dégluti doucement retirant une gorgée, elle hoche à sa question.>
- Erity... ... Que se passait-il dans ce Rêve...?
- J'ai vue le visage d'un vieil homme qui m'a semblé familié...Baohu-san. Et j'étais emmenée dans son village par des hommes qui m'ont sorti d'un camp gardlemald je crois. <grimace>
- Hm... Tu sais... Ta chevelure blonde... L'Esprit qui te protège, ton don inné... Je ne dois pas dire que ça me surprenne qu'il y ait une histoire derrière tout ça
- J'ai...d'ailleur appeler le chiot Bao <sourit doucement, émue, elle boit encore cherchant ses mots> ça veut dire "protecteur" et je dois la vie à ce vieil homme, j'avais que trois ans environ, c'est lui a fait qu'on m'emmène à Kugane pour ma sécurité, du moins c'est ce qui s’est passé dans le rêve.
- <sourit doucement, hochant en haussant une épaule> j'ai peur Eylion, que mon passer me rattrape et de ce que je pourrais découvrir.
- Ah, ton nom, c'est Bao alors...? *Le Chiot le regarda, interrogateur en penchant la tête sur le côté*
-Hm... Jusqu'ici, personne n'est venu frapper à la porte du Tapas donc je doute que quelqu'un de ton passé sait que tu es ici mais...Tout dépend si toi, tu as envie de savoir *dit-il en posant une main sur le côté de son bras, avec un sourire soucieux*


- Je vais pas avoir le choix je crois <sourit navrée, voir honteuse> dans mon rêve, j'ai entendu l'homme parler de ma mère, d'expérience faite sur elle, peut être même lorsqu'elle me portait en elle. et..si ce don, comme tu dis n'étais pas inné et ...<dégluti> et si j'étais qu'une sorte de création, une chose bizarre, un sujet d'expérience. <son souffle s'accélérant un peu sous l'angoisse.>
- ... Je... *Il sembla quelque peu réticent un instant* Je suppose que tu as du mal à te souvenir...?
-Je me souviens de rien, mais...juste des sensations étranges comme le fait que j'étais aimée, choyée, protégée comme un bien précieux, je ne pense pas être dangereuse mais comme tu l'as dit ce don je dois apprendre à le gérer et justement j'y viens...<soupire> Je t'ai parlé d'un bouclier la première fois qu'on s'est parlé et que tu m'as, analysé, mais ce que j'ai su faire une ou deux fois sous une très forte tension et crainte ou pour protéger un enfant, ce n'est pas ça.

Eylion la laissa poursuivre, l'air inquiet
- Je...déplace les choses...<se tortillant les doigts> par la pensée Eylion. <grimace> ou..alors peut être cette chose qui me suit, je sais pas, mais j'y penses et ça se produit, je n'arrives pas à le faire là tout de suite sous commande par contre et si j'ai voulu arrêté de me battre et d'apprendre c'est à cause de ça. <soupire reposant son verre sur le comptoir.> parce que ...j'ai maladroitement tuer quelqu'un, je voulais..le protéger, en écrasant un homme avec un énorme baril mais je n'ai pas maitrisé ma pensée ni mon geste et ...<dégluti et fini par se taire, fixant le sol>
- *Son air inquiet s'accentua, sa main se resserrant un peu sur le bras de la jeune femme* ... C'est pour ça que j'ai cherché aussi frénétiquement quelqu'un pour t'apprendre... Si ce que tu dis à propos de tes souvenirs, de ta mère, est vrai... Il y a peut-être chose de pas net...Mais ne dis pas que tu es une chose bizarre, d'accord? C'est tout sauf le cas.

- <hoche> Je sais..<d'un souffle, se crispant un peu sous son emprise, sans broncher, sans oser le regarder pour autant.> d'accord...
- Que tu sois Erity ou Yunaia, tu es toi avant tout...Quelqu'un qui aime son travail, qui fait de son mieux, la grande gérante du Tapas *dit-il avec un sourire se voulant rassurant* ça va aller... Qu'importe ce qu'on découvre à ce niveau... et si ta mère est emprisonnée quelque part, on va la sortir de là, d'accord?
- hm..<étire un mince sourire, hochant> je suis quelqu'un de bon oui..<comme voulant s'en convaincre elle même> et...si j'apprends à m'en servir, ce sera pour le bien. <rehaussant son regard humide sur lui> je te le promets Eylion.
- *Il eut un faible sourire désabusé* Tu n'as pas besoin de le dire. Je le sais
- N'est...pas peur de moi d'accord ? <dégluti encore, inquiète>
Eylion eut un léger rire
- Non parce que...fin' avec ce qui t'es arrivé, je ne veux pas que tu me fuis, ou que tu pense que tu vas devoir m'aider moi aussi et que je suis peut-être un monstre ...ou...<souffle un peu, angoissée>
- Tu dis ça à quelqu'un qui est entouré d'entités qui pourraient bouffer mon Ether, d'un semi-lupin qui peut entrer dans une rage à faire pâlir certains Primordiaux... Là où je suis moi-même un homme.
- ...<se pince les lèvres essuyant une larme du coin de l'oeil, elle souffle un rire> oui bon dit comme ça, le fait d'envoyer valser un objet, j'ai l'air ridicule du coup. <roulant des yeux, mais au moins ça l'a calmée un peu.>
- ... ça va aller, tu n'es pas un monstre ou quoique ce soit


Eylion hésita un peu avant de se lever et de la prendre dans ses bras, dans une étreinte se voulant réconfortante.
- <hoche doucement et soupire soulagée, l'enlaçant par la taille, reposant son front contre son ventre en douceur> Je suis...désolée de te n’avoir pas dit la chose telle qu'elle était, mais on se connaissait pas et depuis, je n'ai pas osé et je pensais pouvoir étouffer tout ça et avoir une vie normale.
- Et bien, maintenant, on se connaît... Il n'y a rien à s'excuser...
- Moui, fin j'aurais dû te dire tout ça avant, dès lors qu'on a commencé cette histoire d'entrainement, et le soir ou t'as mimé d'être étranglé, on a eu de la chance d'être sur un place sans rien à projetter sur Empty parce que je l'ai senti monter en moi.
- De toutes façons, je prévoyais de partir bientôt vers l'Est... pour voyager un peu... ça pourrait être une occasion, d'enquêter sur ce qui s'est passé et comment ça se fait que tu ais été dans les rues si des gens t'ont aidé à t'échapper
- Alors j'ai préférer lui foncer dessus avant que ce soit les parasols de la plage plus loin <grimace> Eylion eut un léger sourire amusé
- Quelle vision, ça aurait été
- <relâche doucement le miqo'te> tu t'en vas ? En orient ?
- ... Pas tout de suite... C'est un projet que je voulais vous exposer... à toi, Solid et Tibarn... Mais avec ce qu'il s'est passé quand tu as appris ce qu'étaient les Shields...
- <cille et étire un sourire> tu veux qu'on y aille tous ? Oh je suis partante ! et je serais venue de toute manière, qu'il y ait mon histoire ou pas.
- *Il hocha la tête* Je ne me suis jamais harmonisé avec les éthérites de là-bas donc... Ce serait un véritable périple. J'hésitais à t'en parler car... ça pourrait être dangereux
- Hé bien juste quelques semaines de voyage en mer <souriant en coin> je viendrais avec toi, je préfère que l'Ethérite de toute manière, j'espère que tu n’as pas la nausée, au pire il y a un vol aussi, moins long mais tout aussi risqué et éprouvant, c'est pas la porte à côté. Je m'en fiche du danger je dépasse doucement ce stade tu sais <douce d'un sourire toujours> et puis tu es là. <souriant en coin> et d'ici là j'aurais peut être progressé.


- On verra... Pour le moment, j'ai quelques affaires encore à régler et... Hm, pour tes souvenirs, j'ai éventuellement... un moyen peut-être d'obtenir des réponses.
- Je vais...accepter l'aide des Shields, pour...ce don, mais pas empty si possible <une moue suivant> Ah ?
- Mais je ne garantis pas que se serait sans risque... Et ce qu'on pourrait découvrir... pourrait peut-être te heurter... S'il y a vraiment quelque chose de sombre que tu as essayé d'oublier...
- Tu veux entrer dans ma tête c'est ça ? <haussant un sourcil> quel genre de danger ?
- *Il hocha la tête* Le Refuge Mental... L'un des sorts de ma création... Il lit deux Esprits et les plonge dans le sommeil où il tisse deux Paysages mentaux qu'il relie. Permettant ainsi leur exploration. Mais plus on s'enfonce dans l'Esprit de quelqu'un... Plus l'Inconscient cherche, en général, à se défendre... ça dépend des cas mais...
- Mais.. ?
- Il y a toujours un risque. De toutes façons, dès lors qu'on explore l'Esprit de quelqu'un, tout devient "possible" C'est à toi de voir si tu te sens prête... à ce genre de chose
- <sourit en coin> t'es déjà constamment dans ma tête, je penses pas que mon esprit s'opposera à ta présence, j'ai rien à caché tu me connais mieux que personne Eylion, et on est déjà lié d'une certaine manière non ? Je suis plutôt confiante, je connais aussi ce que tu as enduré.
- Hrm... *Il sembla embarrassé avant de hocher la tête. Il la regarda, soucieux, comme s'il avait le cœur lourd* Donc... Tu souhaites en savoir plus...?
- Qu'est-ce qu'il y a ? tu...tu ne me dis pas tout, ça t'inquiète ?
- Non, c'est juste que... J'ai... Je ne sais pas qu'est-ce qu'on pourrait trouver dans tes souvenirs, je ne voudrais pas... Mais en même temps, si la vie de ta mère est en jeu... *Il soupira* Cependant, il faudra me faire une promesse, si on le fait... *dit-il en portant une main sur le côté du visage de la jeune femme* De ne jamais aller du côté de mon Paysage Mental.

-je n'avais que trois ans tu sais j'ai pas vécu grand chose j'imagine, je sais que mon père est mort, je l'ai su dans le rêve, il s'est sacrifié pour que les hommes puissent me sortir de ce village gardé. Pour ma mère, je ne nourris pas l'espoir de la retrouvée tu sais. <hausse un sourcil et hoche doucement> j'ai du mal à comprendre encore de quoi il s'agit, je serais dans mon décors, toi dans le tien et je ne dois pas t'y rejoindre c'est ça ? et...on va pouvoir voir mes souvenirs, et les tiens ou ..c'est juste toi qui explore le mien ?

- Peut-être mais s'il y a un espoir, même infime, il faut la prendre... Je n'ai jamais su qui étaient mes parents. Si j'avais l'occasion d'en savoir plus, je pense... que je voudrais la saisir. Ce sera juste... "Moi" qui explorera les tiens... Le sort tisse des passages entre les Paysages. Il me suffira d'en trouver un pour rejoindre le tien.
- <hoche doucement, d'un doux sourire> je dois le faire oui, mais il faut que je sois prête et...je te le promets, je ne franchirais rien de ton côté dans ce cas, ça m'arranges même. <grimace un peu>
- Tu..tu as assez confiance en moi pour faire ça ?
- C'est plutôt à moi de dire ça... C'est de ton Esprit dont il est sujet après tout...
- Je n'ai rien à caché Eylion et même si des choses doivent être su, que je le vive sans toi ou avec toi de toute manière je te dis toujours tout. <soufflant un rire> tu seras définitivement celui qui me connaitra entièrement, presque dans toutes les facettes de ce que je suis. <haussant une épaule, confiante.>
Eylion se mit à rougir légèrement au propos, l'air embarrassé.
- <sourit en coin> qu'est-ce que j'ai dis encore ? tu...tu es certain que tout va bien, je te trouve bizarre ? quelque chose que tu ne me dis pas ? il y a eu un souci hier soir ?
- Hrm... Si tu... es sûre de toi... *Il eut ensuite un air douloureux, comme à une pensée avant de prendre sur lui. Il réajusta une mèche blonde machinalement* Tout ça... attendra déjà qu'on en sache plus sur ton passé et ton don.
- Je vais finir par m'inquièter tu sais, j'ai...encore une fois du mal à cerner ce ressenti <soupire doucement> pourquoi attendre ?
- ... Parce que nous n'avons pas besoin de ça. Pas maintenant, pas avec ce qui t'arrive
-Là tu fais pire que mieux, pas besoin de quoi ? écoute-je...je suis prête à tout entendre tu le sais bien, je sais très bien que s’est compliqué avec toi et là tu en as trop dit, ça va m'angoissée <sourit doucement inquiète> je peux peut-être t'aider en plus, ne me mets pas à l'écart. s'il te plait.
- Ne dis pas des choses comme "te mettre à l'écart", c'est bien la dernière chose que je souhaite. Je... Je veux juste éviter... Je veux juste qu'on passe une bonne soirée, pour une fois...
- C'est ce que tu fais <souriant en coin> tu ne me dis pas tout pour me préserver à cause de ce que je t'ai confier, sans quoi tu m'aurais parlé non ? alors fait le...<tique et hoche doucement, elle soupire finalement et capitule> très bien, si tu penses que je peux gâcher la soirée, je vais faire ce qu'il faut pour que vous en profitiez, je suis contente que vous alliez tous bien.
- ... *Il fronça son sourcil* Arrête de dire ce genre de conneries...! Tu ne pourrais jamais gâcher les choses... Il n'y aurait que MOI actuellement pour le faire... Tu n'es pas le problème...
Eylion soupira lourdement, tiraillé
- C'est rien...laisse <sourit doucement caressant sa main de la sienne> la mienne est déjà gâchée Eylion, je ne vais pas arrêter d'y penser, mais je saurais faire fit de tout ça, comme toujours pour que tout aille bien ce soir.
Eylion trembla sous l'effet de la frustration et de la colère
- Les autres sont surement entrain de manger en salle, on peu descendre si tu veux, merci pour ton écoute <douce toujours, puis tique et se contracte doucement, inquiète> pardon...je...je t'ai mis en colère ?


- *Il souffla à nouveau lourdement* ... Très bien... Si tu veux savoir... *dit-il, le coeur lourd* Je suis attiré actuellement par deux personnes et ça fait des semaines que je me terre dans ma putain de Tour pour fuir la Réalité...
- Oh ! <cille un instant> quoi c'est...c'est tout ? <étirant un sourire, gardant sa main dans la sienne> c'est..une bonne chose en un sens Eylion. <douce toujours, presque soulagée> je veux dire, fin ...<grimace> oui non pour toi c'est un gros problème oui je veux bien te croire, mais ça veut au moins dire que tu es capable d'aimer ou du moins d'être attiré à nouveau, voyons la chose positivement.
- J'ai franchement du mal à la voir de manière positive... Putain, tu n'imagines même pas... à quel point, je... *Il n'arrivait pas à poursuivre*
- <soupire et se redresse, elle l'enlacera contre elle tendrement, comme une amie le ferait> calme-toi, oui je sais que vue ton principe d'absolu...c'est compliqué. <d'un murmure tendre, attentive> c'est ..cruel même, mais...tu es dans ta tour et..tu as raison d'y rester tant que tu en as besoin. Je ne forcerais pas à en descendre tu le sais, et j'espère qu'elle non plus.
- ... Lui *dit-il d'une voix sourde, tremblant légèrement*
- <cille et se fige, bien qu'elle le garde contre elle, dans un souffle coupé> Lui...hm. Là c'est...bizarre par contre. <douce toujours, songeuse, elle le relâche en douceur pour lui sourire, elle est clairement dans la peau de son amie uniquement faisant fit de ses propres sentiments ou ressenti, inquiète pour lui> je suis curieuse de savoir ce qui a pu ce passer, c'est pas...fin' c'est pas ton penchant normalement, si ?
- Pas DU ToUT *dit-il entre ses canines* Mais visiblement, mes ressentis n'ont rien à faire du genre...
Eylion serra des poings
- <se pince les lèvres, souriant en coin> hé bien...mon cher et précieux ami, je crois qu'il va falloir envisager une petite thérapie là. <douce et navrée> je veux dire, Thay pourrait t'aider à comprendre j'en suis certaine, il y a certainement une raison, un lien, qui fait que que tu as, cette attirance et peut être que ça n'a rien à avoir avec ce qu'on croit...tu ...compenses peut être un manque paternel ou <soupire> tu ne peux pas rester comme ça, c'est interminable Eylion si tu ne fais rien pour clarifier ça tu ne descendra jamais de ta tour.
- Solid est au courant. Et maintenant tu l'es aussi. Et oui, je sais que ça ne peut pas durer. Et non, je ne sais pas du TOUT où je vais, ce que je fais, ni ce que je ressens *dit-il entre ses canines avec une colère froide, presque meurtrière mais elle ne semblait pas tournée vis à vis de la jeune femme*
- <tique et hausse un sourcil> oh mais...tu n'y ai donc pas monter à cause de moi en fait ? <Ça semble soudainement plus clair, lui enlevant clairement un fardeau pour le coup.>
- J'y suis monté parce que je ne voulais pas perdre le PEU que j'ai, MERDE... Parce que je ne voulais pas foutre le BORDEL
- <sourit doucement, venant à son tour ajuster une de ses mèches> Eyl', je t'aime, peu importe ces mots et leur interprétation, il y a différente façon d'aimer, et à partir de là, peu importe ce que tu feras, décideras, ou autre ça ne changera pas, tu ne me perdras pas, notre amitié est acquise, soudée, inébranlable, je te l'ai déjà dit, pour moi c'est une certitude et ce n'est pas encore la tienne, mais si tu pouvais comprendre ça, tu aurais moins la pression. Et si...cette personne le sait, le comprend et t'aime comme moi, ou à sa façon, il n'y a aucune raison que tu la perde non plus.

Eylion regarda la jeune femme, la gorge nouée.
- A la base... On voulait t'en parler... quand on aurait un moment de tranquilité...
- Ce ne serait pas de l'amour, ni de l'amitié, si on e venait tout deux à te tourner le dos ou à t'en vouloir d'avoir ce dilemme.
- On ? je le connais ?
- ... Putain, je ne vous mérite pas... *dit-il en baissant l'oeil*... C'est Solid... *dit-il d'une voix sourde, vidée*
- <sourit doucement, brièvement surprise> hm...hé bien dans ce cas parlons-en <haussant une épaule> si ça peu t'aider. Il y a un lien entre vous oui, je l'ai senti, mais peut être que ce n'est pas ce qu'on croit ou ce qu'on pense, il ressent quoi pour toi, lui ?
- ... Il dit qu'il désire avant tout me rendre heureux... Que malgré mes réticences en matière de... Il dit qu'il existe différentes sortes d'amour mais... Bref, c'est Solid, quoi, illisible comme à son habitude. Et que pour le moment, il faut attendre, oui, de t'en parler
- Il a raison et tu te compliques la vie, pourquoi tu ne pourrais pas nous aimer tous les deux d'une manière différente hm ? tu as le droit Eylion, d'autant plus qu'il n'est pas une femme, tu n'es pas obligé d'aller dans une relation de couple ni avec lui, ni avec moi, mais t'as le droit d'avoir des sentiments, et de poser tes limites avec l'un comme avec l'autre selon ce que tu as envie et besoin.
- ... *Il serra la jeune femme contre lui, vidé émotionnellement, plantant sa tête contre son épaule*  Yunaia soupire doucement, paisible et l'enlacera autant qu'il en a besoin, le berçant légèrement contre elle.
- ça va aller, et tu es idiot d'avoir garder ça pour toi si longtemps Eylion <d'un murmure tendre> je suis aussi là pour ça, sinon je serais une piètre amie. <souriant en coin> On ira discuter, tous les trois quand tu voudras. <reposant un baiser sur sa chevelure, esquivant l'oreille, évidemment.>
- *Il sembla se calmer peu à peu* ... Je ne me complique pas la vie... Je... pense avant tout à vous... Moi, ça n'a aucune, putain, d'importance...
- Hé bien nous on va très bien et tout ira bien peu importe l'issu de cette complication, on en rira même surement. <Légèrement amusée> et si ça t'affectes autant, c'est important Eylion, tu comptes, tes envies comptes, tes désires comptes, te souffrances comptes, on est ta famille non ? on est là pour les partager et les surmonter avec toi. Eylion hocha faiblement la tête, quelque peu angoissé encore
- Moi je te lâcherai pas, peu importe ce qui arrivera et Solid surement qu'il en fera de même, tu comptes pour lui et ton bien être est important, tout comme il l'est pour moi.
- ... Merci... Yunaia ne le relâchera pas tant qu'il ne le fera pas, c'est pas elle qui se plaindra d'une étreinte.
- Merci à toi...de me l'avoir enfin dit. Tu t'attendais à ce que je fasses un drama de gonzesse avoue ? <soufflant un rire>
- ... Tu aurais eu toutes les raisons du monde...
- Moui surement mais je ne suis pas comme tout le monde <dodeline, souriant finement> et mes sentiments sont assez fort pour surmonter tout ça, notre amitié compte plus que tout Eylion, le reste est enchainé et si ce doit être définitivement le cas, je le ferais, pour nous préserver, je te le promets. Tu as envie de faire quoi ? on descend ou..tu veux aller prendre l'air un peu seul peut être ?
- ... Je ne veux pas inquiéter Light et le reste... Je t'avoue que j'aimerai bien toutefois régler ça... Prévenir Solid... Mais... *Il soupira* Je ne sais pas ce qui est le plus raisonnable ou pas... Je ne suis plus en état de réfléchir
- Fait, j'ai tout mon temps moi <haussant une épaule>
- ... *Il la regarda, comme pour jauger comment elle allait ou ce qu'elle pouvait bien penser, une main sur le bras de cette dernière*
- Alors, on descend, tu t'installes au comptoir je te sers à boire, et je vais voir ou sont les autres et prendre la température, je prendrais sur moi ton état en disant que j'ai eu une nouvelle à te dire et que c'est compliqué. En soit c'est pas mentir c'est vraiment le cas.

Yunaia est toujours fidèle à elle même, calme, souriante, tendre et sincère, elle semble soulagée, aussi. En soit, elle va même mieux qu'à l'arrivée du miqo'te finalement.


Yunaia descendra alors voir les clients, s'assurer que tout va bien et aider à déplacer des tables pour ses dernières, l'ambiance en bas est plus festive, amical et chaleureuse. Elle patientera jusqu'à l'arrivée de Solid, suite à l'appel du miqo'te.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:15



Yunaia ouvre la porte laissant Solid entrer.
- je vous sers quelque chose ?
- Non merci ! *arrivant dans la pièce*
- <hochera simplement pour le refus de Solid qui ne souhaite rien boire et l'invitera d'un geste à s'installer, souriante toujours.>
Eylion avait Bao sur les jambes. Visiblement, la petite bête avait réussi à asservir l'Arcaniste qui était de corvée de "papouilles ventre"
- Merci... Solid se demande à quelle sauce il va être mangé.
- *Toutefois, à l'approche de l'Entité, le chiot se dégagea de l'étreinte pour s'interposer entre lui et sa maîtresse*
- Il t'a adopté on dirait bien <souriant tendrement en voyant le chiot papouillé puis ricane et le prend contre elle> tout va bien Bao, c'est un ami, va falloir t'y faire.
Eylion hocha la tête, l'air plutôt mal à l'aise tout en se massant le poignet machinalement
- Hrm... Alors...
- <hoche d'un sourire pour Solid> Je vais m'excuser pour le dérangement, même si c'est important pour notre ami commun.
Solid se doute qu'il n'est pas ici pour parler d'animal de compagnie.
- S'il y a quelqu'un qui doit des excuses, c'est moi...
- Ce n'est rien...
- ... Je me dis que j'aurai mieux fait de me la boucler... et de m'enterrer avec ça...
- Venons-en au fait...
- Et ça t'aurais rongé.
- Exactement.
- Et si tu vas mal, on l'aurai su, on l'aurait vu et on aurait été mal aussi.
- ... Peut-être mais... On n'en serait pas à cette putain de situation inconfortable...
- C'est comme quand tu dois te faire arracher une dent, ça ! Ça fera mal sur le coup, mais faut le faire !
Yunaia ne dira rien, les laissant parler, attentive, semble pas réellement inconfortable, elle.
- ... *Il regarda l'Entité, perplexe au dernier degré*
- <ricane> j'aime bien l'exemple moi.
- Du coup... de quoi faut-il parler ?
- Bon, quand il faut y aller... On sait globalement que je suis attiré par vous deux... et à partir de là... Néant, zéro, je ne sais pas quoi en penser hormis une belle bataille mentale entre mes Principes et mes Désirs.
Yunaia gratouille le chiot qui fini par se détendre couchée sur ses cuisses, le ventre à l'air.
- *Solid lève légèrement la main* Moi, ça me va.
- <cille un instant> c'est...à dire ?
- La situation dans laquelle Eylion se trouve ne me dérange pas, si je puis dire. S'il aime deux personnes, ça me va, du moment qu'il est heureux.
- Hrm...
- Oui je...je suis d'accord avec ça puisque c'est un amour différent et que le genre est différent mais ce n'est pas facile pour lui Solid, il doit ..faire un choix en un sens, au vue de ses principes, de ce qu'il est, mais il doit comprendre certaine chose avant. Je veux dire, tu partages ce sentiment aussi envers lui <douce d'un sourire toujours>
- Que doit-il comprendre ? En effet, oui, nous en avons parlé durant la nuit.
- *Son oeil passait de l'un à l'autre. Lui était paumé de base alors exprimer le moindre avis...*
- Hé bien comprendre le fait qu'il ne soit, techniquement pas attiré par un homme et qu'il peine à définir ce qui vous lie, comme ce qui le lie à moi également.
- Hrm, nuance, Yunaia...
- J'ai tendance a préférer le contenu d'un livre plutôt que sa couverture.
- Il y a certaines choses que je ne me vois pas capable de faire...
- <sourit en coin> je suis d'accord, c'est mon cas aussi, pour les autres je suis attachée à un adolescent, mais moi je vois au delà égalemetn. Oui, c'est de ça qu'il faut parler justement. Si Solid partage ton attachement, et ton désire, et qu'il envisage plus, et que toi tu n'es pas capable de lui donner, c'est bien ce qui rend la chose compliquée.
- Nous en avons déjà parlé également.
- ça je n'en sais rien moi...<souriant en coin>
- Ah... hm... c'est vrai que je ne sais pas sur quoi vous avez échangé, au final.
- Tu me vois vraiment déblatérer sur ce genre de sujet?? *fit-il, embarrassé*
- J'ai partagé votre avis Solid, il a le droit de nous aimer tous les deux, d'une manière différente, en mettant des limites, celle qu'il souhaite, avec l'un comme avec l'autre pour son confort et selon ses désires, c'est que comme ça qu'il sera heureux non ?
- Selon ses désirs, en effet. Je veux qu'il puisse faire les choix qui le rendront heureux.
- Il n'est pas obliger de choisir, ni même d'entrer dans une relation de couple avec l'un ou l'autre n'est-ce pas ? ou vous souhaiteriez que ce soit le cas de votre côté ?
- Bien donc j'extrapole un peu en élargissant les horizons...
Eylion se frotta le bras, inconfortable de son côté
- Le soucis des humains est que vous avez tendance a vouloir poser des mots sur tout...
- il pourrait par exemple avoir du charnel avec moi, en tant que femme si c'est son choix au vue de ses sentiments ou des miens, si un jour en arrive à là, et avec vous c'est une autre sorte de relation et d'attachement, puisqu'il ne peut pas, accepter un acte telle avec un homme.
- Malheureusement, on a ce besoin, oui... Ou on ne sait pas où on va... Ce qu'on fait et ce qui pourrait blesser ou non...
- C'est vrai Solid, mais là c'est à vous de faire l’effort de comprendre ce qu'on est et comment on fonctionne.
- Je ne suis pas tombé de la dernière pluie...
- Je sais <rit doucement>mais j'essaie de comprendre ce que vous pouvez lui offrir de confortable vous, de votre côté.
- Je crois que... Il y a un truc que vous ne comprenez pas... Je le désire également physiquement... Enfin, je crois? Enfin, merde quoi, il a réussi à me faire de l'effet si j'arrive à employer le terme attirer. Mais je ne me sens juste pas... capable de certaines choses... Si je dis que je n'ai pas envie de boiter le lendemain, j'espère que je n'ai pas besoin de faire un dessin...!!
- <hausse un sourcil> hé bien dans ce cas...met tes limites, quels sont ses choses ? Ah oui ...<grimace navrée> Hé envisager une relation alors sans ça ?
- Et c'est le genre de choses que je ne ferai jamais à qui que ce soit, pas même une femme...
- Je suis quelqu'un qui suit capable d'aimer plusieurs personnes en même temps... polyamoureux, comme certains disent. Si je suis avec quelqu'un qui en aime également une autre, cela ne me gène pas, sinon je serai bien égoïste. Pour ce qui est du reste...
- Bon alors...si le désire est tout autant charnel que sentimental pour les deux, on est en effet dans la merde.
- Pourquoi tu crois que je crise...
- <hoche pour Solide, d'un mince sourire> ce n'est pas mon cas, par contre, je suis incapable d'aimer deux personne à la fois, ou alors d'un amour différent mais, même si c'était le cas, je ferais qu'un choix et je me donnerais corps et âme à cette personne là, uniquement.
- Ce que je veux n'est pas des actes sexuels ou autres forme de récompense. Ce que je recherche avant tout est le bonheur d'Eylion. Le voir dans cet état est la dernière chose que je lui souhaite. L'inverse m'aurait étonné.


- <hoche> on a tous envie de le voir heureux, mais on ne peut pas lui donner la même chose, c'est à lui de voir ce qu'il a besoin, ce qu'il veut, ce qu'il est et ce qu'il ressent là on pourra uniquement accepter.
- Le soucis étant que peux importe qui il choisira, il ne sera pas heureux...
- Mais encore une fois Eylion...peu importe ce qui se passera, je doutes que tu perdes Solid, et tu ne me perdra pas non plus, je suis ton amie avant tout, ça c'est unique ce qu'on a.
- ... Pour mon cas, je ne me suis toujours donné à une seule personne... Mais j'ai déjà été témoin d'amours multiples... Forcément, ça me rend confus... Même si j'ai du mal à y croire également ... *Il sembla quelque peu rassuré*
- C'est bien la dernière chose que je souhaite... Vous perdre...

- Solid, ça crainte qui l'empêche de choisir c'est de perrdre l'un ou l'autre. J'ai tenté de le rassurer me concernant <sourit doucement> et vous ? Et, je crois sincèrement que peu importe le choix qu'il fera, si l'autre personne est toujours près de lui, il sera heureux, et pourra s'épanouir, apprendre et déveloper son amour avec la personne qu'il aura choisi, aucuen raison qu'il soit malheureux, c'est mon avis du moins.

- Comme je l'ai dit, je ne veux que son bonheur. Je respecterai le choix d'Eylion. Ce qui me semble le plus judicieux, maitnenant que toutes les parties sont au courant, serait de lui laisser le temps de la réflexion.
- ... *Il déglutit quelque peu*
- <hoche doucement> Il a le temps <haussant une épaule> rien ne presse si ce n'est son mal être actuel, mais on peu pas en faire plus pour l'instant.
- Génial... Et moi qui méprisait Wiloh quand elle hésitait entre Fred et Thay...
- je pense que ça devrait un peu se calmer dans sa tête, s'il n'a plus les craintes de notre réaction.
- ce n'est pas la même chose Eylion, c'et une entité, un homme et je suis une femme, c'est bien plus complexe.
- J'ai l'impression que Nymeia s'est décidée à me mettre des briques dans la gueule pour tout ce que j'ai pu dire et faire depuis ma disciple jusqu'à Wiloh...
- Nyméia est une sacrée farceuse, oui...
- C'est comme ça qu'on grandit et qu'on apprend Eylion.
- ... Qu'est-ce que tu entends par "complexe" de ton côté...?
- Si vous ne voyez à chaque fois que ma nature et non ce que je suis, ça ne marchera jamais en tout cas...
- Aimer deux personne du même sexe, c'est plus...tordu, je ne juge pas mais je comprends que tu puisses le voir d'un mauvais oeil, là ce qui te concerne c'est un contexte différent, un attachement différent, un désire présent mais aussi freiné. Ce n’est pas vraiment comparable.

- Non c'est pas ce que je dis Solid <sourit doucement> j'ai bien compris qu'il aime ce que vous êtes, mais l'enveloppe charnel pour nous ça comptes, on peu pas faire abstraction. Vous seriez une femme peut être que ça l'aiderait à faire un choix <haussant une épaule>
- parlais surtout du terme "entité".
- ...?
- Oh..hé bien dans ce domaine oui pardon je suis novice et un peu maladroite encore.
- Moi même je ne vous connais pas. Vous avez cet avantage, vous êtes éternel, comme lui, et ça doit aussi faire pencher la balance j'imagine hm ?
- Le plus simple reste de me considérer comme un homme... normal.
- *C'était typiquemen le genre de sujet qu'il n'aimait pas aborder et ça se lisait sur ses traits*
- Pour ce qui est de ce point... nous n'en avons pas vraiment parlé.
- ...
- Je me doutes, sa tête actuelle le confime...<souriant en coin l'air navrée> et pourtant il le faut aussi, tu ne crois pas. Tu me connais Eylion je vois toujours les choses positivement, laisse moi te présenter une situation, je peux ?
Eylion hocha la tête
- Ce qui m'énerve, c'est que cette conversation semble nous mener droit dans le mur... *cherchant une solution, concentré*
- En l'état, il me serait difficile de dire quoique ce soit *dit-il d'une voix sourde*
- <hoche doucement puis avise Solid> non je crois que ça l'aide en réalité, même si c'est pas plaisant à supporter.


- Concrètement, d'un côté tu as, un homme, qui t'aime et que tu aimes d'une certaine manière, un désire est présent, il apporte la sécurité de pouvoir finir tes jours à ses côtés et voir le monde défiler, vos proches humain mourir. Il t'apporte quelque chose dont tu as besoin, mais à la fois il te force à enfreindre des principes, il a des principes que tu n'as pas, et tu te dis surement que si il est poliamoureux qui te dis qu'il ne tomberas pas un jour amoureux d'un autre, c'est un risque à prendre à envisager, tout comme ça peu arriver pour moi, qui sait on peu pas savoir l'avenir à ce niveau là.< sourit doucement> c'est quelqu'un qui te fais du bien et qui te comprends et te soutiens.

Eylion la laissa développer, en silence pour le moment

- de l'autre côté tu as, ta meilleure amie, un lien unique et différent aussi, des sentiments, des principes, des désires similaire au sien, mais elle, elle est mortelle, et tu dois te dire que la voir mourir un jour doit être une souffrance insoutenable, et c'est le cas. Néanmoins elle prendrait le risque de cette aventure d'une vie quand même, et puis, elle peut t'offrir une famille, peut être, que ce soit de sang ou non, et tu es éternel oui, mais ta descendance aussi, c'est une chance en un sens, de pouvoir voir grandir, ses enfants, petit enfants, petit petit enfants, toutes ses générations que tu pourrais aider, enseigner, ta souffrance avec le temps passera, et ils resteront toujours en toi, indéfiniment, et cette femme aura été en chacun d'eux, à chaque fois. C'est une vision moins dramatique, celle ci, à mon sens. C’est foncièrement, deux vie entièrement différente, mais bonne et positive pour toi.

Eylion déglutit, ses poings se serrant
- tu dois juste savoir ce que tu veux pour ton avenir. Voilà.
- Pour avoir vu grandir Little Shield... je sais déjà que c'est un chemin de souffrance.
- ... Il y a quelque chose que tu te trompes sur le terme polyamoureux... Polyamoureux n'a rien à voir avec la notion de fidélité. Tout comme l'hétérosexualité... ou même l'homosexualité n'a rien à voir avec celle-ci...
- J'ai connu un homme... qui était fidèle à ses deux femmes... et vis à vis d'Adam, Taziel et Benedict... Je doute et je les vois mal aller courir à tout azimut...
- Peut-être, c'est votre avis, pas le mien, je ne peux pas aimer deux personne de la même manière ou les désirer tout deux de la même façon, je ne suis pas comme ça, je ne l'ai jamais été.
- Être polyamoureux n'est pas du libertinage.
- Mais oui, il y a le libertin... Hrm...
- C'est pas du libertinage non parce que l'amour est sincère, mais elle est pas unique et j'ai du  mal avec cette notion, je veux pouvoir aimer qu'une seule personne jusqu'à la fin de mes jours. C’est un choix personnel et je respecte le votre je ne le juges pas. Je ne suis pas de nature jalouse, mais...si je me donne entièrement à une personne, j’attends la même chose en retour et la partager me serait insupportable.
- C'est votre point de vue, oui. Mais j'ai plusieurs personnes à aimer. Mes frères, mon neveu, mes fils, Eylion. Quoi qu'il en soit... cette discussion... est simplement stérile.
- ... Basiquement, je dois faire un Choix
- C'est un amour différent ça, les enfants, la famille et une âme sœur, ce n'est pas comparable pour nous en tant qu'humain.
- Quelle est la différence ?
- Elle n'est pas stérile je penses que ça à servi. <haussant une épaule.>
- Hé bien, vous avez envie de coucher avec vos enfants ? - L'amour paternel, fraternel, n'est pas le même amour que pour une personne avec qui on veut coucher, ou fonder une famille.
- Hrm... C'est un fait
- J'aime pas uniquement Eylion, j'aime d'autre personne, mais la façon dont je l'aime est unique et personne pourrait prendre sa place.
- Les désirs charnels pour vous ?
- ...?
- <hoche> on ne couche pas avec nos proches, ou notre famille, on couche avec notre époux, notre compagnon.
- Je vais l'expliquer différemment...
Eylion lança un oeil interrogateur à Solid
- Si vous devez choisir entre sauver votre moitié ou votre famille, qu'est-ce qui vous ferez choisir ?
- définissez famille ? un enfant ?
- Un enfant ou frère, une mère...
- La chair de ma chair, mon sang primerait sur mon compagnon, tout comme ce serait, normalement son cas aussi s’il avait un choix à faire. Un enfant peu grandir aimer par un seul parent. Quant à ma mère ou mon père. C'est mon compagnon qui prime. Pourquoi ? parce qu'il est mon avenir, il est celui qui me donnera ma propre famille, c'est le cycle de la vie, les parents ont eu la leur, si elle doit se finir tôt c'est un drame, mais je sais que moi en tant que mère je le comprendrais, je voudrai que mon enfant ai sa propre vie, sa propre famille avec a personne qu'elle aime.

Eylion regarda, choqué, Yunaia
- ...je ne sais pas comment vous ferez pour choisir... ce choix me serait impossible...
- Je ne serai pas capable de faire un choix... Même si je devais y perdre la vie... Je tenterai, de toutes mes forces, de tous les sauver...
- Oui c'est aussi une solution, j'imagine que si l'amour pour le conjoint et son enfants est tellement forte, que je préférais mourir pour eux également, ou avec eux.
- Hrm...
- ... Eylion semblait sur la réserve, pour le coup
- Je pense que cette discussion n'aidera pas Eylion a ce décider ce soir...
- C'est, mon avis, ça reste une théorie, on ne peut pas savoir réellement ce qu'on ressent et ce qu'on est capable avant d'y être confronté. - Ce n’était pas le but qu'il se décide ce soir, le but c'était de le soulager et de l'aider un peu.
- Nous n'avons pas l'air de l'aider, juste de l'enfoncer.
- C'est le cas Eylion ?
- ... Tant que vous n'êtes pas mal à l'aise... Ou mal... Pour moi, c'est le plus important
- Je ne le suis pas. Mal pour toi, si un peu c'est normal, on tient à toi on apprécie pas te voir dans un tel dilemme.
Solid répond pas à cette question.



- *Une larme de sang se mit à couler alors de son bandeau, chose dont il ne sembla pas s'apercevoir* ... Un dilemne que je n'aurai pas aimé avoir... *dit-il en serrant des canines*
- T-ton oeil...!
- qu'est-ce qu'il a ?
- Mais oui... En parler me fait... *Il regarda Solid juste avant d'avoir l'air de recevoir un choc* ...! *Presque comme s'il venait de se recevoir un coup de poing dans le ventre*
- Eylion !
- Gh...
- Eylion ?!
- ...
- *Une autre larme, puis une autre... Ce fut un vrai filet de sang qui se dégageait du cache-oeil. Sa respiration s'écourta*
- L'Ecorcheuse...Montre-toi ! *d'une voix forte*
- *Il arracha celui-ci comme s'il le brûlait... révélant la pierre sombre... qui était désormais ornée d'une pupille sous la forme d'un cercle rouge*
- Quoi ?! mais...
- Eylion, accroche-toi !
- *Le cercle semblait indépendant de l'azur sous le choc, passant de Solid à Yunaia avec des mouvements presque surnaturels*
- C'est quoi ce truc ?!! elle...elle nous observe ?
- Arh...! *Il se prit le buste*
- Elle va le tuer pour qu'il n'ait pas à choisir, vous ne pouvez rien faire Solid ?! Solid prit sa linkperle. "Light ! rejoint nous à l'appartement, immédiatement !"

- S-Sa... lope... *dit-il, à l'agonie*
- Saleté d'Ecorcheuse !
- Comment elle fait pour avoir encore une emprise sur lui ?!! allongez-le !
- Light ! - Yunaia, reculez !
- Hein ?! <cille et se dégagera alors>
- E-Eylion, tiens bon !

Il était raide comme un piquet, incapable de résister ou de faire quoique ce soit à part tenter de prendre son souffle... Le cercle était véritablement erratique, regardant dans toutes les directions.

Light sort son sceptre, libérant simplement de la lumière dans un premier temps, voyant comment réagissait la chose étant dans Eylion.
La Chose, que Yunaia ne pouvait pas voir, ou du moins l'aura noirâtre se replia quelque peu sous le sort de Lumière.
- Lumière purificatrice... illumine !
- Encore !
Eylion perdit connaissance de son côté pendant que le cercle s'immobilisait sur Light
Light Shield essaya de renforcer la lumière... avant de se figer sur place.
- Light ?! C’est pas vrai...
- Quoi ?
- *Seul l’œil de la pierre était ouvert, le cercle fixé sur Light* Light Shield remua la tête, relançant un nouveau sort, plus puissant. - par les quatre éléments, je t'appelle... Tétragramme !
Le cercle disparut même si le Miqo'te se mit à convulser pendant de longues minutes. La paupière de la pierre se referma.
Yunaia angoissée, les larmes aux yeux, elle se retient d'approcher en observant le miqo'te.
- Tiens bon !
Il fallut plusieurs instants avant qu'il ne cessa tout mouvement... Il respirait mais faiblement. Sa joue était maculée de son propre sang.
- Light... peux-tu lui faire une bénédiction ?
- Je...je lui en ai déjà fait une hier soir...
- Tss... fait chier...
- Et ? on ne peut pas en faire deux ?
- la puissance de ce sort n'est pas anodine... il faut laisser un "refroidir", si je puis dire.
- <soupire> bon alors hm...il lui faut quoi ? de l'Ether ? je peux appeler Thay  si il faut, il vit pas loin.
- Terre nourricière... Vent bienfaiteur... Eau de la vie... apportez votre protection a cet enfant...
- Non... ce n’est pas ça... putain, il est possédé ! L'Ecorcheuse... je sais que c'est toi... montre-toi... -a moins...
- à moins que quoi ?
-ce n’est peut-être pas elle, mais c'est bien une figure du passé qui refait surface si je ne me trompe pas !
- tu...tu n'étais pas au courant ? t'as l'air surpris <inquiète> c'est une possession, en lui tout ce temps, on peu pas la sortir ça va le tuer.
- Dans ce cas, on va au moins lui donner l'envie de nous laisser en paix pour ce soir !
Eylion semblait toujours inconscient, sa respiration faible.


Light charge de l'éther, avant de libérer en véritable déluge de lumière au dessus de lui.
- ...
- <cille à nouveau observant le tout> est-ce que c'est en lien avec le manoir peut être ?
- Peut-être...
- Quelqu'un d'autre de là bas ?
Eylion se mit à tousser brutalement quand le déluge le frappa avant de hurler de douleur comme si Light venait de le brûler.
- N-non !
- C'est normal ça ?
- Je ne voulais pas...
- Bon... Eylion finit par entrouvrir l'azur après un moment, suite à son hurlement
- Gh...
- redresse-le si il tousse pour respirer... Eylion ?
Solid allait poser sa main sur la tête d'Eylion, avant qu'il ne bouge.
Eylion tenta de chercher d'où venait la voix de Yunaia, incapable de bouger
- Yu... M-merde...
- Eylion, on est ici !
- Je suis là oui...<douce d'un sourire, la gorge nouée, caressant sa chevelure d'une main>
Eylion chercha Solid de l'oeil... On dirait qu'il a du mal à distinguer les formes
- ...
- On est là...Solid aussi, et Light t'as ...aidé...sauvé surement, même. Tu nous vois pas ?
- ... On dirait... que je l'ai vraiment... mise en rage... cette fois... *dit-il avec un rictus douloureux* Light ne bougeait pas, perdu dans ses pensées...
- J'ai du mal...
- <soupire et repose son front contre le sien, crispée> je suis....désolée...
- Elle est encore en toi ?
- ... *Il toussa* C'est... Cet oeil... Pierre... Elle me lie à elle... Ce truc a des racines... dans tout mon corps...
- Je suis désolé pour ce que je m'apprête à faire...
- J'avais coupé le lien... et pitié... arrête de faire... cette tête... Yunaia... Je ne la vois pas... mais... putain... je la devine...... Elle voulait... juste me signifier... sa rage... Sa façon... *Il eut un rire désagréable* de participer à la conversation...
- <souffle un rire et dégluti, continuant à gratouiller sa tignasse du bout des ongles> tu l'as vois pas non, tais toi, idiot. <tendre et dépitée> Mais...Eyl'...si tu...fais un choix, elle va...<soupire> tu...elle pourrait te tuer pour se venger ?
- ... Je ne sais... pas... Je ne crois pas... mais vous tuer... ça... oui...
- Qu'est-ce que tu vas faire ?
- Je suis un chasseur de démon... alors je vais faire mon travail...
- Nous tuer ? elle pourrait le faire au travers de toi tu veux dire ?
- Elle ne... peut pas me contrôler... Juste...
- Arrête tu sais pas à quoi on a affaire Solid, cette pierre est liée à tout son corps ça peu le tuer si tu y touche.
- Me parler... et me faire souffrir...
- qu'est-ce qu'elle t'a dit ?
- Je ne parle pas de retirer cette pierre...
- pourquoi tu n'as rien fait avant, il ne t'en avait pas parlé ?
- Que je suis un putain... de coureur... de jupons... *dit-il avec un rire désagréable*
- ...Salope...<gromelle, s'adressant à l'autre oeil pour le coup>
- ... Elle aurait déjà fait... quelque chose à mon ancienne... Femme si elle... le pouvait...
- ...voilà qu'il y a une troisième personne dans l'équation...
- Et elle tuait... torturait... tous ceux du Manoir qui m'approchaient...
- Mais tout ce qu'elle peut... faire... c'est me faire... chier... Merde...
- Elle a bien réussi son coup alors...
- Oui... Là, je l'ai... senti passer...
- te faire chier mais pas te tuer ? c'était limite là quand même. <dégluti doucement, songeuse en observant le miqo'te>
- Je crois... qu'elle ne pige pas... vraiment... L'a jamais pigé... pour elle, toutes personnes proches... C'est comme si je les... avais séduite... Même sans... réciprocité... Ou réel... Lien...
- ...il va falloir qu'on aille lui rendre une petite visite...
- Elle... *Il toussa* me veut... pour elle Seule... Rien de nouveau...Dangereux...
- On doit...se retirer de l'équation Solid...temporairement, sinon ... <soupire> je refuses de le voir souffrir comme ça encore une fois.
- Ce n'est pas une question de se retirer ou non, qu'importe ce qu'on fera, elle sera toujours là ! *fulminant* Il faut l'en libérer, de manière définitive !
- ... Dangereux... Merde... Veut pas... qu'il arr...
- ...
- On va le laisser se reposer il nous expliquera en temps voulu une fois qu'il a récupérer.
- On ne fait rien de plus ce soir. Light essaie malgré tout un petit sort, un simple Soin, pour voir comment le miqo'te réagit.
- Elle nous entend encore, elle...en fait elle est là tout le temps peu importe ce que tu dis ou fait avec qui tu es ?
- Elle est tenace, si c'est le cas...
- ...?! Light se prend la tête à deux mains.
- ... Elle vous entend... Par périodes, je crois...
- Light ?!
- En fonction de tes ressentis ou de tes sentiments, j'imagine <soupire> la pression était trop grande, elle s'est pointée.
- Elle avait l'air de savoir des trucs...? - Light ? ça va ?
- *Le sort de Soin ne semble pas vraiment l'affecter cette fois*
- J'en sais rien, moi j'ai rien vue.
- ...ma...tête... *plissant les yeux*
- Assied toi...
- Solid aide le non ?
- Light...? Il se... passe quoi...? Light se tient les cornes, les cornes, criant pour couvrir un bruit que lui seul semblait entendre.
- IL Y A TROP DE BRUIT, JE NE VOUS ENTEND PAS !
- ...?? Light Shield recommence à le soigner, cherchant a faire fi de ce qu'il entendait.
- Solid fait quelque chose ?
- *Les soins semblent inutiles* - Mais arrête Light ! ça te fais du mal pour rien !
- QUOI ? ATTENDEZ PERE !...ça... ça s'est calmé......"Je n'oublie pas, je ne pardonne... fils du manque, du vide..."
- tu me vois ou pas ? <douce vers Eyion, observant son état> tu veux boire quelque chose ? tenté de te redresser ?
- ...c'est ce que j'ai entendu...
- ...?? *Il tenta de regarder Yunaia* Je vois mieux ta... bouille... Si ça ne te dérange pas... Je ne vais pas essayer de bouger... de suite...J'ai l'impression qu'on m'a planté des aiguilles dans tous les muscles...
- Fils du vide...?
- ... Elle... t'a parlé, Light...?
- O-oui...
- <hoche pour Eylion> je ne bouges pas alors...<elle évite de le toucher, sa main s'étant stoper dans a chevelure>
- ..."Je n'oublie pas, je ne pardonne... fils du manque, du vide..." C'est ce qu'elle m'a dit.
- C'est... étrange... Elle n'a jamais... réussi à parler... à quelqu'un... en dehors de moi...
- super...c'est vachement rassurant. <une moue suivant.>


Le tout se solda par un Light en fuite, un Eylion restabiliser dans la nature. Solid inquiet de vouloir anticiper quelque chose, Yunaia suivra ce dernier dans le quartier, cherchant les deux, espérant tomber sur d'un d'eux au moins. Elle finira par trouver Eylion, perché sur un toit non loin.

...


Dernière édition par Admin le Mar 18 Sep - 10:18, édité 1 fois
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:17




Le Miqo'te se trouve sur un toit, les jambes repliées contre lui, bras croisés sur le dessus, fixant l'horizon avec un oeil sombre. Il semble chantonner d'une voix faible, à peine audible, en boucle, le même Chant mais d'une façon aussi lugubre que son œil. Presque comme quand quelqu'un rumine et répète les mêmes paroles pour se dévier de ses propres pensées. Il resta dans cette posture, enfermé dans cette routine.
Yunaia rejoignant le miqo’te en silence le laissant faire. Elle sera rejoint peu de temps après par Empty.

- ...? Tss... Yunaia fait un signe de "chuuut" a Empty et qu'il approche doucement.
Empty Shield approche, sans faire trop de bruit...Il n'y aura pas de réaction même après trois minutes.

Le Miqo'te semble enfermé dans cette routine, routine dont il se dégagera probablement après un moment mais sans doute pas après trois minutes.
- *une fois le délai expiré... il prit une grande respiration, avant de crier* C'EST BON OUI ?! T'AS PAS BIENTÔT FINI ?!
- ...!!!! Em... pty... Yunaia...? Putain, vous... foutez quoi... ici...?
- Non, tu as dû te tromper, on est les saint de Nyméia, on vient donner des cadeaux en passant par la cheminée !
- ...
- Je…sais pas...avec Solid on cherchait Light, puis toi...et j'ai pensé aux toits <douce d'un soupire navrée> il avait l'air inquiet, il voulait anticiper quelque chose, alors hors de question, cette fois que j'aille me coucher sans savoir, sans aider et sans rien faire.
- Light... a encore filé...
- Oui, Solid était inquiet pour vous deux, et pour lui surtout, mais j'ai pas compris pourquoi il voulait pas en parler tout de suite, j'ai..juste suivi pour aider la recherche. Vous affichez un sourire navré face à Eylion Grenn.
- ... Il y a des... trucs que tu ne sais pas... Oui... Mais...
Empty fusilla de ses deux yeux Yunaia. Lui aussi sait faire feux !
- Merde...
- mais...qu'est-ce que j'ai fait ? <cille en voyant empty.>
- Il faut le trouver...
- Mais non voyons, t'as rien fait !
- Je ne demande pas à tout savoir non plus...<soupire navrée> je veux juste aider...
- ...
- bien alors allons le chercher, quelqu'un sait ou il va quand il va mal ?
- Je sais que ce n'est pas la peine de le chercher.
Eylion regarda Empty... l'oeil aussi vide que la signification du nom de ce dernier
- ... Comment il va?
- hmpf...<s'installe donc, fatiguée>
- Peu importe ! *sur les nerfs, encore plus que d'habitude*
- ... Tu le sentirais, si quelque chose lui arrivait...?
- Toi, tu vas ou tu veux, mais tu vas pas chanter sur des toits en plein milieu de la nuit pour commencer !
- ...
- Je sais pas, dis un truc toi aussi !
- *Il n'y avait aucune expression sur les traits du Miqo'te*
- quoi ? je ne comprends plus rien moi...et je vais pas le forcer, je...je sais pas le calmer quand il est comme ça il m'écoute pas, le forcer sert à rien...
- ...
- il m'a planté à la maison avec mon état, qui est dérisoire en comparaison au sien, je ne suis pas très utile désolée.
- *Il s'apprêtait à dire quelque chose avant de se taire au propos de Yunaia*
- Bon... étape numéro un, ne pas péter un câble... ça... c'est a peu près fait...
- Je m'assure juste qu’il ne fait rien de débile et dangereux <soupire> une présence rassurante aide peut être...ou pas.
- Oui, là il risque juste de finir à l'asile si des gens viennent se plaindre...
- Je n'ai pas seize ans *fit-il d'une voix ferme, voire froide*
- Oui voilà..tu vois...<soupire, blasée> il était entrain de tenter de se calmer non ? chanter ça le calme. non ?
- ... *Il regarda ensuite Yunaia avant de lui offrir un sourire* Exactement, ce qui est le cas Yunaia hausse un sourcil, elle analyse son dit sourire.
- Par-fait alors. ... ! Empty Shield disparait.
- *Son sourire était assez indéfinissable. Difficile de mettre une émotion de joie ou de tristesse ou d'ironie*
- C'est vraiment le cas ? <fixant son unique oeil, sachant qu'il ne ment jamais.>
- Oui... Tu ferais mieux de rentrer...
- Tu es, calmé ? après cette soirée infernale, cette souffrance, ce dilemme, la réapparition d'Elle ?
- ça ne sert à rien d'en rajouter...
- je n’en crois pas un mot <soupire> tu...tu veux vraiment que je rentre ? <douce toujours, elle est calme, elle.>
- *Il la fixa dans les yeux* Oui.
- Tu n'es..plus seul Eylion, des gens t'aime...essaie juste...de penser à nous, avant de faire quelque chose d'idiot, tes choix, et tes actes peuvent nous affectez aussi. Et tu le sais déjà ça. Solid sauta en prenant le maximum d'élan... l'agilité, c’est pas son truc.
- ... *Sa mâchoire se crispa à ces dires*
- <d'un mince mais doux sourire> si tu veux que je rentre, je rentre, mais ne me dis plus jamais, que tu ne me mets pas à l'écart quand tu vas mal. <Caressant sa main de la sienne> tu sais ou me trouver au besoin.


Yunaia avise Solid, les larmes aux yeux.
Solid réussi a atteidnre le toit... mais la tuile sur laquelle il atterrit glissa, faisant tomber Solid du toit dans un joyeux fracas.
- ... *Il baissa la tête et serra des poings*
- ...?
- ARGH !
- C'est toi...qui sait et qui peux gérer ça...je te le laisse. Je rentres. SOlid ? Tu t'es fait mal ?
- Tout...tout va bien...ouille...
- ...!
- <pouffe de rire finalement>
- Je...
- mais...t'es sérieux ! t'es quoi pour une entité qui se vautre depuis un toit. <retenant encore un rire>
- Je ne suis pas un poid plume comme vous !
Eylion semblait partagé entre son inquiétude et autre chose, d'assez indéfinissable
- ...bref ! Qu'est-ce qui s'est passé ?
- oui...bref...bonne nuit à vous deux..<d'un mine sourire pivotant pour descendre du toit plus loin> prend soin de lui... rien il chantait..
- ... Rien, je chantais *fit-il en reprenant les paroles de Yunaia avec un ton laconique*
- et il sourit...bizarrement, mais touuut va bien selon lui, il va mieux..<roulant des yeux>
- ...
Eylion jeta un oeil à Yunaia... Cette fois, contrarié
Solid regarda le miqo'te, cherchant à comprendre.
Yunaia soutient son regard, meurtrie quant à elle, avant de sauter du toit.
- ...


De retour devant le tapas en début de nuit, des clients toujours présents en extérieur du moins, ça discute tranquillement, la jeune femme pas en état de travailler, le tapas devant être fermé déjà depuis normalement au moins deux heures, elle s'arrêtera auprès d'un étrange personnage, un hyur à l’accent étrange qui tentait de mettre un document dans la boite à lettre. Un échange étrange, amusant et ridicule s'en suivi avec ce "phénomène" avant que la jeune femme ne finisse par entrer pour louer une chambre à l'une des clientes, c'est dans son appartement, une fois au calme après cette longue, très longue journée, qu'elle finira par laisser éclater ses sanglots, loin des regards indiscret.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:19



- ... Yunaia...?

Yunaia a vidé une bonne partie des livres et tentais d'ouvrir quelque chose dans le fond de la biblio, elle se fige.
- o-oui ? <Retenant ses sanglots, elle s'asseye et essuie son visage, discrètement, ou pas.>
- ... *Il parut intrigué par ce qu'elle faisait* Qu'est-ce... *Il s'aperçut alors qu'elle pleurait, ce qui le fit grimacer de douleur* Je suis désolé... *dit-il en posant une main sur son épaule*

Yunaia se crispe un peu à son approche en remettant des livres en place maladroitement, sans oser reposer les yeux sur lui.
- je sais...
Solid regarda tout ça a distance, un air étrangement satisfait.
- ... Tout ça... C'était trop... Trop à concevoir... Trop... J'étais presque prêt à en finir... pour de bon...
- <hoche> je sais oui...<d'un murmure fébrile, douce toujours et sincère, elle semble pas lui en vouloir.>
- Et je me disais... qu'en te blessant, peut-être que ça te... ça te libérerait d'une certaine façon...
- <soupire et glisse un regard rougit et humide sur lui> tu n'arriveras pas à me repousser Eylion, même après ta mort ça ne changerais rien.
- *Voir les yeux rougis de la jeune femme semblait le plonger dans un abîme de culpabilité*
- En finir...tu...voulais vraiment faire ça ?
- ... *Il hocha faiblement la tête*
Solid préfère garder le silence, les laissant discuter.
- <soupire et retombe doucement sur son charmant séant, elle n'a même pas vue Solid en fait. Restera silencieuse à fixer les livres, tenant de calmer un peu sa respiration.>
Eylion semblait chercher ses mots de son côté.
Yunaia le sait, habituée et se tait pour qu'il y parvienne comme d'hab.
- ... Je suis désolé...
- De quoi ? <glissant un regard sur lui à nouveau du coin de l’œil>
- Je ne voulais pas vous inquiéter... C'est juste... après avoir vu Light comme ça... Tu n'as pas dû comprendre pourquoi je réagissais comme ça... J'ai eu l'impression que j'avais échoué à le rassurer... Et en te voyant dans cet état...
- Non, en effet, généralement je ne comprends pas grand chose si on m'explique pas. <sourit en coin faiblement> tu sais pourquoi je suis dans cet état au moins ? <Serrant un peu l'une de ses mains sur le tapis, reposant les yeux sur lui>
- Ce n'est pas à ma place de dire ces choses là... C'est à Light et... à lui seul... de le dire s'il... veut en parler...
- <hoche>
- ... Tu... craignais que je prenne mes distances après cette conversation...
[Solid]- Le soucis de Light n'est pas le plus important... disons qu'il est... comme un enfant un crise d'adolescence...
- <cille à la voix de solid, puis avise Eylion, pas gênée par sa présence> vraiment ? tu crois sincèrement que ma petite personne là tout de suite, avait peur de ta décision ? tu crois VRAIMENT Eylion que c'est la cause de mon état ? <Blasée pour le coup, blessée même, sans agressivité pour autant, juste un peu plus ferme>
- ... Je ne suis pas vraiment en état... de réfléchir ou quoique ce soit, Yunaia... Pas après tout ça *dit-il en secouant la tête* Alors s'il te plaît... explique moi... Fais moi comprendre...
- J'ai cru que tu allais mourir Eylion ! sous mes yeux ! tu peux comprendre deux secondes, ce que j'ai ressenti ? est-ce que...tu y as pensé ? <soupire> je le sais que t'es pas en état et j'ai pris sur moi, encore, et je ne t'en veux pas, et ...je suis venue te chercher parce que j'étais inquiète pour toi, pas une seule fois je pense à ma tronche dans des cas comme ça, mais je restes humaine Eylion, j'ai...<la gorge nouée elle souffle un coup> j'ai eu la trouille de ma vie.
- ... Eylion la prit dans ses bras, dans un geste se voulant réconfortant
- Tu...tu es parti derrière Light, et tu cours partout pour les shields, et tu rappliques pour moi aussi au besoin mais...<cille un peu le laissant faire et se tait, visiblement crispée>
- Je suis désolé...
Eylion le répéta encore quelque fois, à voix basse

Yunaia lâche prise finalement et enfoui son visage dans le manteau du miqo'te, sanglotant, elle contient encore surement honteuse, pas du genre à s'afficher de la sorte alors que la bibliothèque semble légèrement vibrer, décalant quelques livres qui semblent bouger tout seul.

Eylion caressa le dos de celle-ci, ne pouvant que répéter à voix basse "Je suis désolé..."
[Solid] ...?!
- Je ne voulais pas... craquer comme ça... *Il ne semblait pas remarquer les livres de son côté*

Sa respiration se calme doucement bien qu'elle reste agrippée à son manteau toujours planquée dedans contre son torse, cherchant à se calmer, la bibliothèque se calme aussi d'ailleurs.

- Les livres... *surpris*
- Hm? *Il jeta un œil à Solid*
- Je...sais..<insistant sur les mots, elle soupire et se détache un peu pour débarbouiller sa bouille> c'est pas...de ta faute c'est juste que...

Eylion regarda les livres, inertes maintenant.
- Ils...ont bougé ?
- je me sens impuissante c'est..frustrant et...tu tentes de me protéger mais c'est pire.
- ... Bou... *Il sembla alors capter* Ce n'est rien, Solid...
- ...<hausse un sourcil sur ses livres et se pince les lèvres, reposant sa tête contre le miqo'te, dépitée>
Solid fixe Yunaia sous un œil nouveau, désormais.

- *Il la garda contre lui, tentant de la réconforter de son mieux* ... Tu n'es pas impuissante...
- J'ai...juste eu peur...désolée..<d'un murmure étouffé>
- Je suis désolé... Je ne ferai rien... Je resterai...
- Vous êtes tous...compliqué, dans vos secrets, dans votre monde et moi je..je dois encaisser, vous voir souffrir ou autre et je peux rien faire. - Je... vais essayer d'assumer tout ça...
- <relève les yeux sur lui> J'espère bien que tu restes <plus ferme> tu me l'as promis bordel, tu as dit que tu ne me lâcherais pas, la mort ça compte aussi hein gros bêta !
Eylion esquissa un pâle sourire
- Oui, je suis parfois con, je l'admets... Ce... n'est pas une excuse mais... Je suis loin d'être... totalement sain d'esprit
- Tu...tu te rends compte dans quel état on serait si tu t'en vas, lâchement comme ça, sans même penser à nous...tu…fin' ça ne te ferais rien ? <inquiète> ah oui ça c'est certain..<souriant en coin, un petit coup sur son torse, sans le brusquer> mais on t'aime comme ça, t'as juste...pas le droit de nous faire ce coup là d'accord ? t'as qu'à..je sais pas moi aller cramer quelqu'un, t'en prendre aux méchants de la ville, les faire voler, mais tu ne te fais rien, tu promets ?
- ... Promis... Et désolé encore...
- hm...<hochant, épuisée elle reste un peu affalée contre lui> Merci...<glissant un regard sur l'entité derrière, c'était visé pour lui visiblement.>
Eylion resta silencieux, la laissant se remettre de ses émotions peu à peu
- ... Tu... as besoin de quelque chose?
- dormir...si j'y arrives..<soupire se redressant un peu pour ranger les derniers livres.>
- ... ... J'ai pensé à vous, que vous le sachiez...Même si je n'étais pas... dans un état... *Il soupira* J'y ai pensé... Sinon j'aurai déjà tenté... quelque chose...
- Vraiment ? <douce à nouveau d'un mince sourire> et si je ne t'avais pas retrouvé sur ce toit ? et si Solid avait pas réussi à te calmer ?
- ... Je ne sais pas ce qu'il se serait passé *admit-il*
- On ne le saura pas, mais ce n'est pas arrivé, et c'est le principal.
- hm..<hochant> alors je ne regrettes rien, je suis las de restée ici chaque fois que vous courrez partout pour tes états ou autre, je veux plus rester à l'écart, je...je suis pas du genre à m'angoisser, j'arrivais faire abstraction avant, là je peux plus, vous..vous êtes aussi un peu une famille pour moi maintenant.
Eylion eut un air surpris
- j'ai passé une journée merdique...<grimace> à me demander si vous étiez écartelés par wolkan...et à devoir faire bonne figure pour le travail. Je déteste ça.
- ... C'est un peu, malheureusement, notre lot... *dit-il, l'air navré, les oreilles baissées*
- ...alors il ne tient qu'a toi de changer cela.
- Et toi arrête de vouloir me protéger en pensant qu'il vaut mieux me laisser dans mon petit confort de gérante, je suis...plus que ça, j'ai encore beaucoup à découvrir.


- hé bien c'est mon lot aussi, et je change Solid, et j'ai bien l'intention de continuer, mais ne me mettez pas à l'écart.
- ... *Il la regarda, allant de surprise en surprise*
- Si vous avez besoin d'aide pour changez, vous savez où on est.
- Je... pensais que tu voulais d'une vie normale...
- C'était avant de tombée amoureuse de toi...<sourcil froncés> et...d'avoir de l'affection pour tes amis, et puis...ma vie serait chiante sans vous, et..je suis "spéciale" il parait non ? alors autant que ça serve pour une bonne cause, je vais pas rester endormie avec un don, égoïstement. <Déterminée, fixant le miqo'te.>
Eylion cligna de l’œil
- quoi encore ? <haussant le sourcil en voyant son œil partir en vrille>
- Hrm... *Il mit du temps à procéder les diverses informations. Aujourd'hui, c'était décidément le jour des surprises pour le Miqo'te, ce dernier se demandant s'il n'allait pas devenir cardiaque avec tout ce qu'il se passait* Non, je... C'est juste que ça me surprend... à plus d'un titre
- Oui hé bien va falloir t'y faire..<souriant en coin se redressant finalement>  Et toi aussi...
- Si... c'est vraiment ton Choix alors... Je ne peux que le respecter même si je sais... que ça va être dur pour ma part... protectrice de ne pas s'empêcher de se faire du souci
- Mais pour empty...laissez-moi du temps..<grimace et soupire.>
- Je ne suis pas son père, vous savez ?
- Empty, c'est Empty, on ne va pas te blâmer, il est... ce qu'il est...
- on se protégeras mutuellement, mais pour ça je dois apprendre et ils vont m'aider <pointant Solid du menton.>
- ... Et je t'aiderai *dit-il en plissant de l’œil*
- On devrait y arriver !
- Oui avec les dagues mais pour le reste...oh quoi que...ça peu être amusant, tu fais voler des choses toi aussi après tout.
- Avec le Vent, ce n'est pas vraiment la même chose
- Non <haussant une épaule> mais j'ai déjà de idées amusante en tête.
- ... *Il se demandait s'il ne devait pas commencer à avoir peur...*
- <ricane> aller, filez dormir, je vais prendre un thé calmant et me coucher.
- On va avoir le temps de regarder tout ça je pense...
- Hrm, tu es sûre que ça va aller...?
- ça ira mieux demain je...je veux juste que cette soirée se termine...
Eylion hocha la tête, jetant un œil à Solid avant de revenir à Yunaia
- Elle est sur le point de l'être, rassure-toi ! Et demain... sera un autre jour.
- Je passerai demain, la mienne n'est pas encore terminée, j'ai des choses à mettre au point.

Yunaia se sert sa tasse de thé de mamie, spécial calmante pour soirée merdique, habituée, un achat bien rentabilisé.
- t'as intérêt, j'ai un massage et un morceau de piano à te faire...<souriant finement.>

Eylion eut un faible sourire à cette mention et hocha la tête même si elle ne pouvait pas le faire
- Je prends note...
- <retire une gorgée de son thé les observant> quoi ? aller oust !! <agitant une main vers la fenêtre, souriant en coin> me regardez pas comme ça.
- Ahah, on te laisse alors... bonne fin de soirée !
- Bonne nuit...
- bonne nuit oui.

Eylion passa par la fenêtre, parce que les portes, ce n'est pas swag. Une fois à terre, il regarda vers la fenêtre... réfléchissant pas mal de son côté, un peu frustré avant de poursuivre son chemin, ne pouvant rien faire pour le moment.


Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:20


Eylion entra par la fenêtre comme à son habitude
- ... Yunaia?
- Je crois que c'est moi...<soufflant un rire, elle range et nettoie la cuisine visiblement ça sent bon la viande et la table est dressée.>
Eylion regarda la table, surpris
- W... oh, tu t'es surpassée
- <souffle un rire> meuh non !
- Je viens tout juste de finir ma visite chez le patient... Je ne pensais pas que tu aurais prévu que je revienne maintenant?
- Le reste de la journée c'est bien passé ?
- Hé bien au pire ça finissait dans une boite pour plus tard.<soufflant un rire>
- *Il soupira* Il s'est attiré l'attention de la mauvaise personne et ça a été une galère pour traiter son cas... Sans parler qu'il n'arrêtait pas de parler de TOUT SAUF du sujet concerné...

Eylion était impressionné par l'installation. Il eut un instant d'hésitation avant de prendre les baguettes et de se servir. La première bouchée sembla visiblement le conquérir car il eut un air comblé comme si le plat l'envoyait directement en Hingashi.


-C'est moi ou tu t'es améliorée...? Si c'est encore possible
- C'est peut-être le cas oui, je lis, j’expérimente, je mets ma petite touche personnelle et d'ailleurs...Tseren est passé me voir il y a deux jours. <entamant par la suite son propre plat>

La discussion amicale se poursuivi calmement autour du repas.
Eylion se mit à observer la jeune femme par la suite, attentif.
- Je ne crois pas, il n'a pas mentionné ce fait, il y a pour l'instant juste un autre duo d'inscrit <servant le rhum pour lui et du vin pour elle, lui souriant en douceur bien qu'elle tique un peu à son observation, sans relever.>
- ... *Après qu'elle ait tiqué, il sembla arrêter son observation alors qu'il prenait son verre pour en prendre une gorgée* Hm... Il a précisé quel duo?
- Non, mais il m'a fait choisir la couleur et j'ai pris rouge vue qu'elle était encore disponible <rit doucement terminant une brochette, elle peine à continuer et prendra une petit pause plus détendue, sirotant son vin en gardant les yeux sur le miqo'te, elle.> Et sinon j'ai entamé l'organisation de la prochaine soirée Tapas.

- Ah? Elle sera sur quel thème?
- La chasse, le slogan c'est Oh attend je te montre <soufflant un rire, se redressant pour filer dans sa chambre> c'est un premier jet.  <lui tend le petit parchemin enroulé.>

Échange d’idée d’opinion, dégustant les plats, les deux amis partageant un moment agréable et détendu. Yunaia semblait tout à fait détendue, un sourire aux lèvres ravie de pouvoir parler, et elle s'en donnait à cœur joie, oubliant presque de manger en jouant un peu d'une fourchette sur la viande, alors que Eylion continuait d'observer la jeune femme de son côté, marquant un instant de silence.


Yunaia se redressa après une longue discussion variée, lui ayant partagé ses projets, sa journée et ses nouvelles rencontres de ses deux derniers jours. Elle se dirigea à  la cuisine, en vue d’apporter le dessert.

- Hrm... *Il garda le silence, l'air quelque peu soucieux pour la jeune femme et son manque d’appétit.*
- Je te préviens ce n'est rien de gourmand, de calorique ou autre, mais si tu restes sur ton envie il me reste des pâtisseries en bas en glacerie. <Se penchant pour sortir du four un petit plateau, elle déversera le contenu dans un panier, le tout étant tiède est croustillant, presque froid, mais les petits biscuits hingashien se mange ainsi.>  Et arrête de culpabiliser, je vois ta bouille d'ici sans même me retourner, je vais bien <douce souriant finement.>
- ... S'il y a bien une chose que tu ne peux pas me demander, c'est bien ça *dit-il en soupirant* Et avec ce que je viens de manger, ne t'inquiète pas, c'est même un très bon choix, un dessert léger
- Léger et amusant...

Yunaia repose le panier devant eux sur la table et s'installe près de lui. Eylion la suivit de l'œil, intrigué
- Qu'est-ce que c'est?
- Ils sont spéciaux, ce sont des biscuits hingashien, il faut les casser, pour sortir un papier avec une note, c'est souvent des dictons, des pensées, des paroles de sagesses. Certain portent chance, la rumeur dit que certains sont même prophétique <rit doucement> je te rassure je ne les ai pas écrits, j'ai fait les biscuits, j'ai acheté les petits papiers à un marchand hingashien, boulangé qui vit à Limsa.

L’ouverture des petits biscuits se passe calmement, échange de rire, de discussion, d’opinion toujours sur les phrases philosophique…


-*La troisième note plongea le Miqo'te dans un abîme de perplexité* "C'est par le bien-faire que se crée le bien-être."...
- <sourit doucement à son dicton> c'est très vrai, quand je fais le bien, je me sens bien. Le mien est...très vrai aussi je trouve. "Entre époux, pas d'inimité qui passe la nuit."
- Hm... Il est un peu flou celui-ci... Ou c'est moi qui ai du mal à voir le message derrière
- Inimité, c'est l'antipathie, les hostilités, en gros ça veut dire qu'avec ton conjoint, peu importe la discorde qu'il y aurait pu avoir, elle ne doit pas dépasser la nuit, il faut se pardonner et passer au jour suivant avec la paix dans le cœur, du moins...c'est comme ça que je le conçoit et le comprend.
- J'avais compris pour le mot... C'est juste le reste qui me paraissait un peu flou... Hm, "il faut se pardonner"... *Il eut un sourire désabusé à ce terme avant de terminer son troisième biscuit*
- <hoche> le manque de pardon est un poison qui nous ronge <hochant, elle prend son dernier biscuit.>
- Je crois que je suis trop rancunier pour pardonner facilement... Que ce soit les autres ou moi-même  "La femme la mieux louée est celle dont on ne parle pas."
- Quand on aime vraiment quelqu'un on le fait, tu le fais bien avec moi..<haussant une épaule elle déplie le papier, et éclate de rire à son papier> non ! t'as vraiment eu ça ? <se penche pour regarder, riant encore.> mais c'est horrible... <glousse encore, ça l'amuse, bien qu'elle soit dépitée et lis le sien, elle cille un instant, puis coule un regard sur bao plus loin avant d'éclater de rire encore une fois.>
- Non mais c'est quoi ces biscuits? *fit-il, à moitié surpris et à moitié amusé* ... Et je n'ai jamais eu quelque chose à te pardonner... Enfin, tu n'as jamais rien fait qui puisse me porter préjudice ou porter préjudice à d'autres. Hm...?
- <tentera de le lire, riant encore> "Lorsqu'on prend un gourdin pour appeler un chien, il ne vient pas." j'ai ...bien fait de préciser...que ce n'était pas mes créations. <riant encore> Eylion ne put s'empêcher, malgré lui, d'avoir un rire.
- Tu es sûre que tu n'as pas d'autres dons à part le fait de déplacer des objets ??
- Et...je sais oui mais quand on a eu notre premier petit accrochage, ou si parfois je suis un peu agaçante, ou contrariante, tu ne m'en tiens pas rigueur, même si sur l'instant t'es grincheux ou contrarié, c'est aussi une forme de pardon. Qui sait... Mais je n’ai pas de gourdin, promis ! <levant les mains avant de rire encore.>

Ils descendirent ensuite dans le restaurant du Tapas,croisant rapidement deux clientes à la glacerie, c'est au piano que la demoiselle ira s'installer, suivie du miqo'te.


Eylion semblait satisfait de voir ce que donnait le piano dans une pièce du Tapas à voir son air Yunaia s'installe soigneusement au piano, non sans un doux sourire s'étirant lorsqu'elle ouvrit le capot de ce dernier avec précaution et d'une douceur passionnée.
- On dirait que je n'ai pas fait un trop mauvais choix au niveau du style...
- Il est parfait, lui et moi c'est déjà le grand amour, tu verras. <soufflant un rire> Prêt ?


Il sembla avoir envie de lancer une taquinerie à voir son sourire mais il finit par se contenir. Il acquiesça par la suite, prêt à entendre le morceau. Yunaia entamant quelques notes douces pour s'échauffer un peu avant d'entamer la mélodie, que le miqo'te reconnaitra rapidement. Le miqo’te fut quelque peu surpris alors que la jeune femme étirait un sourire son corps commençant doucement à se mouvoir au rythme alors que son sourire s'élargit, la version plus entrainante de la jeune femme semble la faire rayonner. Il reconnut assez rapidement la mélodie après les premières notes avant de secouer la tête avec un faible sourire désabusé.

Les doigts de la hyur doigts parcourant les touches du clavecin avec précision, naturelle, spontanée, elle ne fait qu'un avec son instrument, son corps suivant chaque notes dans une petite danse enjouée et amusée. Eylion profitant de la musique. Il semblait être tenté de chanter mais sans vraiment oser le faire.

Aux notes plus poussée du refrain, elle glissera un regard tendre et malicieuse sur le miqo'te, sans regarder ses doigts, pour revenir à une douceur légère, se balançant au gré des derniers notes approchant, plus délicate sur la fin, elle garde son sourire dans un souffle légèrement plus court. Sur la fin, il applaudit discrètement.

- Merci Monsieur Grenn <incline du chef, théâtrale et amusée>
- Je vois que tu as repris facilement la main *dit-il avec un sourire appréciateur* Tu devrais faire des concerts.

- C'est prévu <soufflant un rire>
-Même devant une foule d'invités, je suis sûr que tu y arriverais *dit-il en hochant la tête* Tu as assuré au concert de Ti'any.
- Merci et tais-toi tu vas me faire rougir <roulant des yeux, elle avise le piano> J'ai...envie d'une dernière, parce qu'elle raconte une histoire et j'avais envie de te la jouer.
- Hrm... Tu sais à quel point ça me fait plaisir quand je parviens à ce rare exploit *dit-il, taquin puis il eut un air intrigué par la suite, l'invitant d'un regard à se lancer*
- <souffle un rire, et bingo, elle rougit et grommelle ensuite, croisant les bras en le fixant, amusée> L'histoire avant, sinon tu ne vas pas ressentir la chose comme il se doit.


Le morceau de musique suite à l’histoire fut un succès, le miqo’te trop fier néanmoins pour admettre qu’il en avait été touché, yunaia le taquinant sans ménagement sur ce fait….Puis..

-Hé bien... Je t'avais promis de chanter pendant que tu jouais, non...? Bon, le truc, c'est que je ne connais pas beaucoup de chansons qui vont avec un piano...
- Oh vraiment mais...là tout de suite avec l'entrée en haut ouverte ? Hé bien on improvise tu chantes et je te suis, je vais rapidement capter les notes t'en fais pas...
- Il est tard, ça m'étonnerait que quelqu'un se ramène... *Il vint s'asseoir à ses côtés, un peu embarrassé toutefois malgré ses dires bravaches*
- Je suis prête, fait quelques premières vocalises, je ne touche à rien, puis reprend une fois et je commencerais.
- ... *Il finit par se décider, entamant déjà quelques vocalises sans paroles pour échauffer sa voix... Sa voix ajustée, il lança quelques paroles, fermant l'œil pour pouvoir se concentrer pleinement sur celle-ci, indiquant le rythme par quelques claquements de doigt*



Yunaia étire un sourire amusée et surprise mais ravie et entamera le rythme, le suivant, parfois un peu maladroite, le temps d'ajuster et de connaitre l'entièreté des répliques et de la partition qui peut Eylion dut se reprendre sans doute à trois reprises avant que la jeune femme puisse connaître et interpréter la musique à sa manière... Ce ne fut que là qu'il se lâcha entièrement, son Chant envahissant la bâtisse, démontrant un certain coffre malgré sa petite carrure.

Yunaia souffle un rire glissant un regard sur lui de temps à autre, elle commence doucement à prendre la main, son corps se mouvant, c'est bon signe, plus à l'aise. Ses doigts parcourant vivement les notes, elle se laisse allée à son tour, ricanant en venant par moment taper son épaule contre la sienne durant son mouvement, entièrement synchro.

Les paroles semblaient des plus significatives... et ironiquement bien adaptées à la situation pour certains passages. Il esquissa un sourire au tapotement complice, y répondant par quelques ajustements de rythme traîtres, histoire de mettre la pianiste en difficulté. Le tout avec un œil malicieux. Yuna cille et grimace, il a réussi mais reprendra de plus belle par la suite en plissant le regard sur lui, le défiant, tout aussi malicieuse, retenant un rire dans une respiration haletante sous la fougue de ses doigts dansant contre les touches du clavecin.


- Hm, pas mal, Madame Takami *fit-il, amusé* Yunaia Takami poursuit plus doucement mais toujours vivement les notes en souriant en coin l'air de dire "bah alors on fatigue ? pas moi."
- Je sais oui, merci..<faussement prétentieuse, donnant les dernières notes avant de rire et de reprendre son souffle> vous étiez pas mal non plus Monsieur Grenn.
- *Il répondit par un air faussement de "C'est ça, c'est ça, cause toujours"*
- Au moins on sait qu'on est doué pour l'impro !
- Oui, enfin, ne compte pas sur moi pour me produire devant un quelconque public...
- Oh je sais ça, t'en fais pas ! <ricane> on va monter et tu vas voir qu'en fait tous les clients sont planté dans la salle discrètement. <amusée>
- Ne dis pas des trucs pareils *maugréa t'il quelque peu*


- Tu as soif j'imagine, rhum ou eau ?
- Alors, heu... Je dois faire quoi...? Eau, tiens, pour changer...
-Retirer ton haut uniquement et t’allonger sur le ventre <d’un doux sourire allant chercher l’huile de massage à l’amande.>

La soirée se prolongea chez la jeune femme, ou elle entreprit comme promis, son massage sur le miqo'te, lui faisant découvrir de toutes nouvelles sensations, grisantes et à la fois étrange, il n'en fut pas insensible bien évidemment, l'échange fut tendre mais toujours dans la retenue, discussions, rires étaient toujours présentes durant ce laps de temps affectif et complice.


Surprise, elle ne refusa pas la demande du miqo'te quant à avoir, elle aussi un massage, s'installant alors, redécouvrant tout autant un panel de sensation et d'affection qu'elle n'a plus eu depuis longtemps, voir possiblement jamais à vrai dire. Les discussions se poursuivant dans la même ambiance apaisante, complice et d'une légère tension d'attirance palpable mais retenue par les deux amis. Jusqu'à ce que le miqo'te s'osa, à la grande surprise de la jeune femme, à un compliment des plus charmant, touchant.

- Superbe c'est...<soupire doucement visiblement émue à nouveau rougissant un peu en fermant les yeux> plus pure, sincère et plus fort aussi. <d'un murmure toujours> je te remercies.
-… *Il se mit alors à masser la paume pour remonter jusqu'à chacun des doigts, s'attardant ensuite sur ladite paume, se doutant que les mains de la jeune femme avaient pas mal travaillé*
- Tu n'as pas à me remercier... Tu sais que je dis ce que je pense...
- Oui mais tu n'es pas forcé de le faire et c'est la première fois alors...j’apprécie, c'est normal de remercier un geste ou un mot affectif et sincère.
- Et quant à la fausse superficialité... Je ne suis pas d'accord avec les termes... C'est vrai que tu as... comme une espèce de façade... Une façade de douceur qui est en même temps sincère... Si la douceur pour elle, c'est la superficialité... *Il roula de l'oeil*


- ... ... *Il mit un peu de temps à capter où était le problème exactement* Yunaia... *fit-il, soucieux* Arrête de penser à mon "bien-être" ou à ce qui pourrait me heurter ou pas... Si je me sens contrarié, c'est parce que cette femme méprise les gens et t'a méprisé aussi quelque part malgré sa tentative de te faire des compliments, je suis fâché pour toi mais ça ne veut pas dire que ça va m'empoisonner l'existence. Actuellement, la seule chose qui me soucie vraiment, c'est de te faire passer un bon moment, pour rattraper un peu la tension des derniers jours, vu que, de toutes façons, on a décidé qu'on prendrait le Temps.

Eylion passa une main sur le côté d'une mèche blonde.
- hm..<gardant sa mire sur lui, elle tentera à son tour de comprendre, hochant finalement, étirant un sourire en coin> Et c'est réussi mais...si là tout de suite je pouvais avoir un de tes fameux sourire qui me fait craquer et dont tu as le secret, je ne serais pas contre. <plissant le regard mignonnement puis à son geste, elle bougera légèrement son visage pour venir le faire glisser d'une caresse contre sa main passagère sans le quitter des yeux.>
- ... Un sourire qui te fait craquer? *reprit-il, ne semblant pas comprendre*
- Oui <rit doucement à sa bouille> je crois que je l'ai vue qu'une fois, un sourire carrément franc, entier. Oh et il y a le sourire désabusé il me plait aussi, et celui malicieux et joueur, en fait, je les aime tous, choisi, peu importe mais fait moi un sourire s'il te plait. <Papillonnant des cils mignonnement, sur jouant la mignonnerie.>
- *Il fut quelque peu confus, ayant du mal à comprendre l'intérêt de son côté. Il fut également perturbé par l'expression "mignonne" de la jeune femme et le ton sur joué* Heu... *Il tenta de sourire, ce qui donna un sourire à la fois gêné et maladroit*
- Je ne suis pas très doué pour sourire à la demande... *Son sourire se fit plus désolé*
- <pouffe doucement et se penche un peu pour reposer un baiser tendre sur le dos de sa main> Je vois ça oui, ce n'est rien, c'était marrant, je m'en contenterais. <lui souriant à nouveau< tu ne sais pas ce que ça veut dire "faire craquer" ?


Eylion frissonna un peu au baiser sur sa main
- ... Je ne sais pas trop... Est-ce que c'est la même chose que séduire...?
Yunaia secoue doucement la tête souriant et pivote sur le dos, toujours recouverte du drap.
- Non c'est...hm...<cherchant ses mots.>
- ...?
- Quand la personne que tu aimes bien ou que tu trouves mignonne, ou belle, fait quelque chose, et là tu ressens, parfois un frémissement, le cœur qui s'emballe un peu, tu as l'impression de fondre sur place et de pouvoir lui céder tout ce qu'elle te demandera <soufflant un rire.>
Eylion se gratta le côté de la tempe de sa main libre, perplexe
- Roh bon sang Eylion ! <rit doucement dépitée> il y a donc rien chez moi par exemple qui te fais craquer, un truc que je pourrais faire ou dire et qui te plait ou qui ressemble à ce ressenti ? ou te dits "moooh qu'elle et chouki, ou bébête mais adorable, ou mignonne" je sais pas quelque chose qui te plait quoi. <amusée>
- ... J'allais dire que tu es largement plus douée que moi pour ça... *Il eut l'air plus embarrassé* Oui, ça m'est... déjà arrivé de le penser mais...Je ne vois pas ce que je pourrai faire de mon côté... Je n'ai jamais eu à "demander"... Enfin, si, ça m'est déjà arrivé de jouer la comédie parfois pour obtenir ce que je veux dans certains cas... Mais bon...
- Non mais...<rit doucement> je n'ai jamais dit que c'était un faux semblant ou une comédie, il y a parfois des choses, des mimiques ou autre qui font craquer, naturellement, des trucs propres à la personne sans qu'elle ait à l'accentuer. <sourit doucement>  Bon moi je suis pas rationnelle j'aime même quand tu maugréer ou tes rictus, je les connais par cœur. <ricane doucement.>
- ... *Il se mit à réfléchir même s'il avait apparemment du mal à se projeter avant de lui jeter un Neil blasé à son dernier propos* Je ne maugréé pas tant que ça... *fit-il, un brin vexé*
- Ah ! <pointant son visage, elle manque de lâcher le draps et se ravise, riant doucement> ton regard blasé, il me fait craquer aussi. Si Monsieur Grenn, c'est une seconde nature chez vous. <hochant gravement la tête, faussement sérieuse et taquine>
- Hrm... Visiblement, j'ai réussi à te faire "craquer" alors demande tenue... je suppose...
- <souffle un rire> tu triches mais oui...<roulant des yeux en ramenant une main sur le flanc du miqo'te pour le pincer un peu des ongles bien que brièvement, taquine>


Rires, chatouilles et une étreinte du miqo’te un bref instant suivi cet échange de jeu et de discussion amusantes avant qu’il ne décide, finalement, de rester auprès d’elle cette nuit encore. L’enlaçant inconsciemment durant la nuit.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:24


Eylion Grenn entra, tâchant de garder un air de contenance pour le moment
Yunaia bouqine affalée sur son gros coussin, couverte d'une petite couverture, façon mamie relaxe oui.
- On est là...
- Bonsoir.
- Je vois ça...
- C'est si grave que ça ? <d'un doux sourire pour les deux, inquiète, bien que restant douce et contenue aussi.>
- *Il regarda la petite installation de cette dernière, enroulée dans sa couverture... Il faillit esquisser un sourire mais en fut incapable au final* Grave, non...
- Vous voulez boire quelque chose ?
- Hm... je pense que ce ne serait pas mal, oui.
- Moi, non... Je préfère éviter... - Je vois...<soupire doucement, d'un mince sourire et se relève pour solid du coup> un rhum Solid. Je n’ai pas plus fort désolé.
- *L'oeil du Miqo'te était rougi et légèrement gonflé*
- Oui, ça ira, merci.
- Bon aller...raconte tout à tata yuna <souriant en coin s'installant près de lui en voyant sa mine> il s'est passé quoi encore ?
- ... Par Azeyma... Tata... J'ai du mal à te voir de la sorte... *dit-il, tentant d'alléger le ton autant que possible... ou de repousser le sujet*
- <sourit en coin et hausse une épaule.>
-Hm... C'est juste que... je ne peux plus vivre comme ça... A tenter de trouver l'équilibre, à repousser le fait d'avoir un Choix à faire, à tenter de trouver le juste milieu pour rester correct vis à vis de vous deux, pour ne blesser ni l'un, ni l'autre...
- ...
- <hausse un sourcil et étire un mince sourire navrée, hochant> Je sais oui, tu voulais prendre du recul pour y penser loin de nous, tu as changé d'avis ? <douce toujours, attentive.>
- J'y songeais, oui... Mais je ne peux pas réfuter que je ressens quelque chose pour Solid...
- ça aussi je le sais...<étirant un léger sourire toujours>
- J'en ai discuté longuement avec ce dernier... Et je ne peux plus me voiler la face... Combien même, je ressens quelque chose pour toi, tu as tes convictions et je me dois... de les respecter Yunaia dévie le regard sur Solid et sourit en coin, tendrement.
- ça va Solid, je ne vais pas m'effondrer en larmes, je suis contente pour vous deux...<le voyant dévier le regard gêné, puis reviens au miqo'te, hochant> Je sais...oui et je te remercie.
- Je suis navré Yunaia. Il n'y avait aucun choix ou nous serions gagnant.
Eylion hocha la tête. Lui, par contre, s'effondrer en larmes, il avait l'air prêt à le refaire mais il tâchait de se contenir
- Peu importe d'être gagnant ou non, si Eylion se sent mieux ainsi, c'est ce qu'il faut, si c'est son choix j'ai pas à m'y opposer, tu ne l'aurais pas fait non plus. <d'un doux sourire, la gorge nouée ça elle peut pas le cacher non plus mais semble sincère malgré tout.>
- ... *Il essaya de dire quelque chose mais il en était incapable*
- Je... comprend... mais...

Solid semblait bien galérer pour exprimer son ressenti également.
- Eylion ...c'est...<dégluti doucement, davantage en voyant l'état du miqot'e> pourquoi t'es dans cet état si c'est ce que tu veux, tu devrais...être soulagé pas torturé ou triste. <avise Solid ensuite> il s'est passé quelque chose qui fait qu'il ait changé du jour au lendemain ?
- ... Soulagé...? Je... Non, écoute, je ne peux pas mentir, Yunaia mais je n'ai pas le droit d'en rajouter non plus...
- ...rien de spécial je dirai.
- Comment ça ? ...je ne comprends pas Eylion, je veux dire...après notre soirée d'hier, et ... ta décision pour partir réfléchir, il y a bien quelque chose qui a fait que tu tranches soudainement, non ? <douce, cherchant à comprendre> Tu n'as pas le droit ? c’est-à-dire ?
- ... Ce n'est pas si soudain que ça... ça fait des semaines que j'y réfléchis... Des semaines... Et, au final, il a fallu que je regarde les choses en face, que je n'assumais pas pouvoir aimer quelqu'un au-delà de son genre, malgré tous les freins... Quant au fait de ne pas avoir le droit, je... Si je dois couper les choses proprement, je n'ai pas le droit de m'étendre davantage
- Couper les choses ? Attends-tu...fin'...ton choix pour lui implique que tu dois couper quelque chose avec moi ?
- Non, mais nous ne savions pas comment tu réagirais. Un cœur amoureux n'est pas toujours prévisible.
- Pas... Oh bordel... *Il amorça un geste comme s'il voulait prendre la main de la jeune femme avant de se raviser* Juste...
- Je veux dire...on a quand même notre amitié, ce n’est pas rien, je te l'avais dit, c'est le plus important pour moi. <sourit doucement à son geste et prendra sa main>
- Je ne veux pas la perdre cette amitié... Mais je devrai faire... le deuil de mes sentiments pour toi... et trouver le courage de te laisser.
- Tu n'es pas le premier Eylion, à être attirer par moi et à ne pas tomber amoureux, c'est peut-être ça ma malédiction qui sait <rit doucement> l'amour ça...se contrôle pas.
- ... Je le suis... *dit-il en soupirant* Mais... Je n'en ai pas ce droit
- Tes sentiments ont surement été faussés un temps…et...par ton égarement, j'ai succomber aussi. <soupire> je m'y attendais pas tu sais...
- Hein ? Mais de quoi tu parles ? Tu es amoureux de moi mais tu n’as pas le droit alors tu choisi Solid ?
- Non... Ce n'est pas ça... Je suis attaché à VOUS DEUX mais pitié, s'il te plaît, Yunaia, ne nous étendons pas sur le sujet.
- On pourrait m'expliquer parce que ...là j'ai du mal je veux bien encaisser la choses et faire avec, si encore tu m'avais dit ne rien ressentir pour moi, mais là...<soupire et dégluti relâchant sa main> c'est cruel...


- ... Tu ne peux être attachée à une seule personne... J'en suis attaché à deux
- Tu nous aimes tous les deux très bien au moins ça c'est clair maintenant mais...dans ce cas, qu'est-ce qui t'as poussé à choisir Solid ? j'ai...j'ai fait quelque chose qui ne fallait pas, ou c'est parce que je ne suis pas immortel ? Je vois...<soupire> donc...ce sont mes principe d'absolu finalement qui fait que tu as tranché hm ? <douce d'un mince sourire à l'hironie du sort.>
- ... *Il hocha la tête*
- Et...tu seras heureux comme ça ? <douce d'un sourire> ou...tu dois t'éloigner de moi pour espérer que ses sentiments s'effacent ? c'est que tu es en train de faire ?
- Comment je pourrai prétendre être avec toi alors que je ne corresponds à cet idéal? Enfin... Non, si possible, je n'aimerai pas mettre de distance... C'est la dernière chose que je désire
- Le fait que tu ne me dises que tu m'aime me suffirait...Eylion.
- Eylion aimerait sincèrement rester proche de toi, mais seulement s'il est bien certain que tu n'en souffriras pas.
- Je ne serais pas humaine si j'en souffrirais pas, mais là j'ai un autre dilemmes. Parce que c'est clairement nous deux qu'il veut et dont il a besoin, et le seul frein à ça, si je comprends bien c'est le fait que je ne suis pas "partageuse" à la base, c'est ça ? j'ai bien résumé non ?
- Ecoute, non... Ce n'est pas une route viable... Il n'y a pas de dilemme à avoir
- <avise Solid> et toi t'en penses quoi ? si j'acceptes ? ça ne te déranges vraiment pas ? qu'il ait une relation amoureuse avec toi et avec moi dans le même temps ? <douce toujours.>
- Yunaia *dit-il en secouant la tête, lui prenant la main* Ce n'est... pas une route... viable... Quelqu'un finira par être blessé et pas qu'un peu.
- Eylion à raison. Un principe comme ça ne peut pas se briser si facilement. Si sur le coup cela ira, sur le temps...
- Non je ne crois pas...Eylion, réfléchi, tu m'aurais dit " je ne t'aime pas, ou je l'aime plus que toi" ça aurait été différent je m'y serais plié mais...si il t'aime, autant que je t'aimes et que toi tu nous aimes tous les deux pourquoi, pour ne devrais-je alors pas avoir le droit de t'apporter ça moi aussi ? J'ai le choix oui ou non ? vous me mettez à l'écart de ça ou c'est à moi de décider si je veux tenter ce genre de relation ? <Pour les deux visiblement très sérieuse.> Regarde toi Eylion, tu avais les mêmes principes que moi et pourtant...<sourit doucement> regarde ou tu en es, pourquoi je n'aurais pas le droit d'essayer moi aussi, je t’aime assez pour le faire.

- Je ne pense pas que ce soit vraiment ce que tu ressentes, mais simplement la passion qui t'anime envers Eylion qui te fait réagir ainsi.
[Shield]-Ce n'est pas la même chose que tu nous avis dit la dernière fois. Pour ce soir, tu l'envisages, mais qu'en serait-il dans une semaine ? Une mois ? Un an ?
- ... Tu essayes de te convaincre mais ça te fera du mal à terme... De mon côté, oui, je partage le même Principe... et tu ne sais pas la Blessure que ça fait quand tu t'aperçois que ta conviction est mise à mal. Parce que si je suis attaché à vous deux... Entre vous, ce n'est pas la même chose...
- Non <pour les deux, soupirant> je m'attendais à ce qu'il me dise qu'il ne m'aimait pas, là c'est clairement différent, s’il m'aime pourquoi je devrais accepter de ne rien tenter ?

- Parce que ce sera une bonheur de bonheur pour un océan de tristesse, si on part ainsi.
- <sourit en coin> vous parlez comme si vous étiez dans mon cœur et dans ma tête, vous n'e savez rien ce que je suis capable ou non d'endurer, j'ai déjà assez subi, tout ce que je sais..<douce toujours> c'est que c'est une chose que je peux envisager, sachant que tu m'aimes également.
- Je suis actuellement à la pire place possible et je ne veux que le meilleur pour vous deux... en dépit de mes désirs ou de ce que je peux souhaiter
- Le meilleur pour moi c'est toi... ça aussi je le sais, tu es mon unique, et si, pour te renre heureux et l'être aussi, je dois accepter que tu aimes quelqu'un d'autre en même temps que moi, je t'aime assez pour y arriver, crois le ou non, mais si tu ne veux pas, alors, je plierais à ce que tu décideras. Et si tu veux qu'on...continue comme ça en oubliant une partie de tout ce qui c'est passé, pour retrouver notre amitié et qu'on puisse effacer nos sentiments je peux tenter de le faire aussi.

- ... J'aimerai surtout savoir ce qu'il en pense... Lui a plus d'expérience... et certainement plus de bon sens que moi...
- Mais...on a trop ..vécu Eylion, ces derniers temps notre lien était bien plus fort et tu le sais, et je peux pas faire abstraction de ça, je ne trouverais personne qui me correspondent autant et je n'en ai pas envie. <avisant Solid ensuite.>
- J'aimerai croire que cela va marcher, mais comparé à la discussion qu'on a eu avant qu'Eylion ne se fasse agresser l'autre soir... je ne pense pas que cela ira dans la bonne direction, c'est la passion qui te fait parler Yunaia. Nous savions qu'Eylion avait des sentiments pour nous deux, mais il était pour toi impossible à envisager que l'on fonctionne aussi, d'où ce choix. Ce revirement de situation de ce soir ne me rassure vraiment pas, car sitôt que cet état d'esprit sera passé......nous serons en plein enfer.

- Tu ne me connais pas Solid <sourit doucement> je comprends ton point de vue, mais ce n'est pas ce que je ressens, et là aussi il y a un petit revirement de ta part non ? tu as été le premier à dire " moi ça me va " pourquoi ce ne serait plus le cas ? tu sais que je l’aime, et que je peux lui apporter des choses qui sont bien pour lui que tu ne peux pas lui apporter, des choses différentes, ça devrait aussi t'aider à vouloir son bien non ? Je ne suis pas une femme qui vit en plein enfer Solid <douce toujours> je ne suis pas de nature jalouse, ou possessive à la base... le fait de vouloir un homme unique et qu'il ne souhaites que moi c'est normal, mais dans le cas d'Eylion, de toutes cette situation du fait que toi tu es différent aussi, tout ça, rien n'est normal. <souriant en coin> Je dois faire avec, et je le fais depuis le début et je ne suis pas malheureuse pour autant.

- Je regrette Yunaia...
- Tu regrettes ? c'est à dire ?
- Mais à ce stade, je n'ai plus confiance.
- ... *Il baissa la tête*
- <hausse un sourcil puis avise Eylion> alors...quoi ? c'est lui qui décide ? il ne me connait pas, Eylion, toi oui.
- ... Justement, je ne suis pas en l'état de faire des décisions... rationnelles, Yunaia... *dit-il en se prenant la tête* Je... dois complètement omettre tout ce que je ressens, rien que pour tenter d'avoir un peu de Raison...!!: Et justement parce que je te connais... Mieux que quiconque...Je me dis que tu ne serais pas heureuse... Pire encore, si quelqu'un venait à se présenter, ton homme idéal... Là... Je ne serai même pas ce que je ferai à ce stade... Tu ne sais pas COMMENT je peux être quand la Rage ou la Jalousie me consument. Non, je ne veux pas me défaire... Juste... Oui, si je m'écoutais, je voudrais autant de toi que de lui MAIS... je sais que c'est les sentiments qui parlent, des sentiments qui aveuglent.

- Je pensais sincèrement qu'il doutait de qui il aimait vraiment, je ne savais pas qu'il m'aimait, il a toujours parlé de sentiments, de désire et d'attirance. Pour moi son cœur devait pencher pour l'un ou pour l'autre... et là oui j'aurais accepté son choix. Sauf que, là il nous aime tous les deux Solid, ça change la donne, et je dois revoir mes propres principes et mes propres sentiments. tu comprends la différence ?
- ... Parce que tu crois que c'est FACILE pour moi de mettre des putains de mots sur quelque chose qui détruit basiquement ce en quoi j'ai cru pendant DES ANNEeS?!
- Hé bien ne m'en veut pas, d'avoir mal compris si tu as été maladroit, et moi j'ai été surement idiote aussi. <soupire et dégluti, douce toujours> j'ai rien demandé moi... Eylion serra des canines, presque à se les briser, préférant se taire pour ne pas éclater.

- j'étais...ta meilleure amie, j'étais là pour toi et quand t'es devenu kristina j'ai continué à te voir comme mon meilleur ami en faisant fit, surement, de certain sentiment, et puis...tu m'as embrasée...et le restes... et là, tout a été déclenché, je n'ai fait qui répondre.
-...
-Maintenant, ton choix est fait, mais à mon sens il est ...guidé par de mauvaise raisons. <douce toujours> et là encore je ferais avec, parce que je tiens à toi, et à notre amitié. Oui vous feriez mieux de partir...vous savez ou me trouvez quand il ira mieux je serais toujours là. <d'un mince sourire filant> Je n'ai...pas envie de vous perdre pour autant...et j'étais sincère quand j'ai dit que je suis heureuse pour vous, mais comprend moi que de te laisser partir sachant que tu m'aimes aussi c'est une chose différente, c'est...plus difficile.

- ...voilà pourquoi j'ai dit qu'il n'y aurait que des perdants.
- <la gorge nouée> mais c'est ton choix, et comme promis je m'y plierais, je veux...justes que tu sois heureux si c'est ce que tu veux ainsi.
- ... Ce n'est pas un tribunal, Yunaia, ça n'a jamais eu pour vocation d'en être un *dit-il, douloureusement* C'est juste... Moi qui devait t'exprimer la Vérité, sans fard, aussi difficile qu'elle soit. Et c'est aussi difficile pour moi, là, actuellement...
- Elle l'est, parce que ce qui t'éloigne de moi est un injuste, et même en essayant de proposer quelque chose ensemble en acceptant, tu ne me laisse pas le choix ni même tenter la chose, ça c'est...le plus difficile à gérer. C’est difficile à gérer d'autant plus que ce n’est ni ton choix, ni le mien, mais celui de Solid, parce qu'il n'a pas confiance en moi, et ça c'est injuste aussi.

- ... *Il s'approcha, lui prenant le côté des bras* C'est facile de dire "tenter"... J'ai souvent vu des personnes qui parlaient de tenter comme s'il n'y aurait aucune conséquence au bout... Et c'est parce que je veux ton Bonheur, par-dessus tout, que je me refuse à t'imposer une telle relation.
- Mon bonheur c'est toi <sourit doucement> c'est ça que tu ne comprends pas...et...tu continues de me comparer avec ton passé et les gens que tu as connu, je ne suis pas eux Eylion, je ne l'ai jamais été. <douce la gorge nouée, elle laissera finalement une larme perler.>
- ... *La vue de la larme lui fit crisper la mâchoire et l’essuya la larme du pouce, baissant la tête*
- Tu devrais aller te reposer ...<tendre d'un sourire> t'as une mine affreuse.
- ... *Il hocha faiblement la tête. C'était trop pour lui, il n'avait plus la force de lutter*
Eylion lui offrit une courte étreinte avant de se diriger vers la sortie
- ça ira mieux demain...<elle viendra reposer un simple baiser sur sa joue, durant l'étreinte.> Eylion resta silencieux, sortant de la pièce
- ...bonne nuit Yunaia.
- bonne nuit Solid.

...
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:24


Thay restera attentif à tout le récit de la jeune femme, il semble surtout impressionné de son calme, tentant d’analyser si c’est réellement une sérénité ou si elle est davantage en mode « bombe à retardement. Un doux sourire compatissant, puis parfois surpris et curieux, il est là, à l’écoute en tant qu’ami et psy, pour tenter d’aider son amie à comprendre, se calmer, analyser posément la situation. Néanmoins, il lui fallut connaître toute l’histoire. Tenu au secret médical puisque la jeune femme à demander une séance. Yunaia terminera ses mots, les larmes aux yeux malgré un sourire qui se décide envers son ami, un sourire doux, mais cruellement douloureux.

-Je vois c’est compliqué <soupire doucement> et étrange en effet, cruel aussi oui en un sens, mais, Yu’, c’est aussi une magnifique preuve d’amour tu ne crois pas ?
-<Penche doucement la tête> Comment ça ? de sacrifier un amour pour un autre tu trouves que c’est une belle preuve ? <douce>
-Eh bien, Eylion te connait mieux que personne, tu l’as dit non ? et il te libère en un sens, pour que tu puisses avoir une vie saine, avec des choses que lui ne peux pas t’offrir.
-<soupire et grommelle> faut arrêter avec ça, c’est avec lui que je me sens bien.
-Hm...je m’explique..<se redressant il ira s’asseoir sur le divan face à elle.>


-Je veux bien ton avis ou autre oui…une explication d’une personne extérieure à tout ce foutoir me ferais du bien. <douce d’un minima sourire s’étirant.>

-<Hoche lui souriant navré> Eylion et Solid, viennent d’un monde différent du tien, en un sens, du moins ils vivent, constamment dans une certaine noirceur si je comprends bien. Entourer de chose parfois dangereuse, obscure. Tous deux, sont condamnés à une vie interminable, à voir défiler les gens, de voir mourir leur proche….

-<soupire> Thay je sais ça…mais…je crois pas qu’il aurait choisi Solid juste à cause de ça si ?

-Non, laisse-moi terminé petite tête blonde…<doux, souriant en coin.>Ce que je veux dire, c’est que l’amour qu’il te porte justement, le pousse à te laisser vivre une vie différente, tu l’as dit toi-même, il avait le choix entre deux vies, mais toi aussi au final, celle de pouvoir avoir une vie normal, avec un homme normal, avec ton travail, il sait ce qu’il est, il sait qu’il peut être un ami, un protecteur, il l’a prouvé, il en est capable, mais il t’aime au point où il ne veut pas te faire souffrir et t’imposer une vie qui finalement ne correspond justement à pas à ce que tu es. C’est du moins ce que m’inspire ton récit, c’est mon interprétation Yu’ je peux me tromper.

-Hm…<songeuse, elle dégluti baissant les yeux, les dérivants non loin dans la pièce.>

-C’est justement parce qu’il te connait, et qu’il se connait qu’il a fait ce choix, parce qu’au final, il est fatalement plus compatible avec Solid, parce qu’ils sont dans le même univers, un univers difficile, dont toi tu es la petite colombe blanche qu’il tente de préserver. Et comme tu l’as dit vous avez votre amitié, c’est déjà une richesse.

-Oui mais, tu crois sincèrement qu’on ne s’aimera plus, il y a forcément, toutes ses choses qui vont rester. <Grimace une moue suivant>


-Oui mais avec le temps se sera moins douloureux j’imagine, votre fidélité l’un à l’autre, le fait d’être là l’un pour l’autre de vous soutenir, c’est ça qu’il faut garder, il aura sa vie éternelle avec Solid, et toi tu finiras par trouver un type bien Yu’ <souriant en coin> ce ne sera pas la vie que tu voulais, ni la personne, mais ce sera une vie sans doute mieux selon ce que tu es réellement. Du moins c’est ce qu’il pense.

-Hm…<hoche doucement d’un mince sourire, elle cogite fixant le doc’> je crois que je vois ou tu veux en venir oui. Mais, je ne veux pas changer d’avis sur mes projets, je veux les aider, je ne serais pas que la petite gérante du Tapas, j’ai envie de plus de rester auprès d’eux c’est…ma famille tu sais en quelques semaines tout s’est enchainé et j’ai découvert tout ça sur mon don et ma mère, Eylion…voudra toujours m’aider tu crois ?

-Je doute qu’il soit du genre à t’abandonner pour autant, d’extérieur, et de ce que tu me dis, je pense qu’il vous faut juste du temps pour digérer cette épreuve traversée, et ensuite reprendre vos projets, entrainements et autre, en espérant qu’il arrivera à passer au-dessus de tout ça, parce que, Yu’, au final, c’est vraiment lui qui souffre le plus, crois-moi. <doux et navré.>


-Je sais…c’est ce qui me rend dingue. Mais…Merci Thay, je me sens…un peu mieux, plus légère.

-Mais,<soupire l’air navré de la suite> garde à l’idée qu’il se peut que ce soit trop dur pour lui, ou même pour Solid qui sait, que tu sois avec eux, que tu gravite autour d’un homme qui t’aime ou même qui t’as aimé un temps, ça peut-être difficile à gérer pour l’un ou l’autre, peut-être pas pour toi, mais penses-y, envisage qu’il voudra peut être plus te mêler à leur mission ou autre, ou à t’entrainer, peut-être même qu’en un sens il a peur aussi, de ce que tu pourrais devenir, il est peut-être dans un idéal de la charmante serveuse sans histoire et heureuse qu’il a connu et qu’il se sent coupable de ce qu’il est et de ce qu’il t’apporte dans la vie, de parfois négatif, ou douloureux ou éprouvant. Il se peut qu’il se protège du coup lui-même aussi.

-Hm <hoche doucement> mais… si tu as raison Thay, à ce niveau-là, je le vivrais comme un abandon, il m’a promis qu’il ne le fera pas. <Fronçant les sourcils, une angoisse naissante en sa gorge à cette idée> que des choses changent oui dans nos attitudes, mais dans nos projets, ce serait injuste. <Secoue la tête et sourit doucement> non ça…il ne le fera pas, il me lâchera pas, je vais…juste attendre que tout ça ce calme, je vais reprendre mon travail dès demain et attendre qu’il revienne me voir quand il ira mieux.

-<Acquiesce d’un sourire amical mais satisfait> Oui, tu fais bien, courage ma grande, t’es une nana pleine de ressource, émotionnellement et psychologiquement <ricane> je t’ai toujours trouvé très forte, regarde d’où tu viens et où tu en es, et tu l’as fait seule. Qui a besoin d’un mec quand t’es comme tu es hein ?! <Taquin surtout>

-<Pouffe doucement> Mouais…aller je file, merci Thay…et tu marques un point là, oui, j’ai besoin d’aucun homme dans ma vie pour la réussir, c’est certain. <Un clin d’œil suivant avant de quitter la pièce.>
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:25


- Yu'...? *fit-il en s'approchant, les deux boissons dans ses mains*
Rhian tendit le granita avec un sourire
- Rhian ? mais...<étire un sourire, surprise et ravie bien qu'elle ne puisse pas réprimer, la montée de larmes, elle la contient> salut...tu avais peur que je me dessèche ? <souriant en coin, voyant les boissons.>
Yunaia récupère le sien, le suivant du regard intriguée.
- qu'est-ce qui...t'amènes ?
[Bao joue dans les vagues tout mouillé il vient renifler la botte du hyur "tiens, lui je le connais pas."]

- Evidemment, avec ce soleil...! *dit-il en lui faisant un clin d'oeil, ayant bien remarqué son état mais semblant vouloir faire en sorte d'apaiser son moral* Qui d'autre pourrait me ramener? Héé, salut, toi *fit-il en saluant le Chiot de la main*
- <ricane> tu parles du quel, ma tignasse blonde ou celui qui nous crame la peau ? Rhian se posa une main sur son cœur, l'air exagéré.

[Bao agite la queue, observant le hyur puis sa maitresse avant de venir mordiller le bout de sa botte, joueur.]
- Mais voyons, la tienne...! On sait tous qui est le véritable soleil de Brumée...!
- Héé, ma botte *fit-il en riant vis à vis du Chiot, se penchant pour attraper ce dernier, sans complexe* Moi, c'est Rhian et toi?
- hm...<souffle un rire déviant les yeux sur la mer> Le soleil à une grosse éclipse en ce moment..<soupire> j'attends qu'elle passe pour briller à nouveau. Bao non ! <douce mais ferme, glissant un regard sur le chiot du coin de l'œil, celui-ci retournera jouer plus loin.>

[bao ne s'est pas laissé attraper, trop fougueux ou un peu méfiant encore.]
- ... Mindy m'a dit... Enfin, je sais certaines choses mais visiblement, il a dû se passer un truc Rhian fit un petit geste de main vis à vis du chiot comme pour lui faire "coucou"
- Si...tu n'es pas au courant, ce n'est pas à moi de t'en parler, tu devrais aller voir Eylion.
- *Il soupira* Je le ferai... J'aurai peut-être dû l'enlever comme je le prévoyais
- Il va avoir besoin de toi aussi, peut-être, j'imagine, bien que si tu n'es pas au courant de ses plus gros tracas alors qu'avant c'était le cas, c'est que finalement il t'as peut être lâché...un autre ami confident. <soupire dans une grimace un peu amer et inquiète> peut-être que c'est aussi le sort qu'il me réserve.


- Hmm... Si ça s'est passé récemment, ça m'étonnerait qu'il ait pu me mettre au courant... Et lâcher... Toi?... Attends... Je vais peut-être faire une boulette... mais... Il t'a dit ce qu'il ressentait?
- ça fait des semaines qu'il tourmenter...avec un choix...<sourit doucement navrée> il a tranché hier, et pas en ma faveur, je l'aime Rhian, et j’accepte son choix, aussi cruel soit-il, c'est lui qui va vraiment mal tu sais, moi...ça passera avec le temps, mon ami psy m'a aidé à comprendre un peu mieux et peut être que finalement Eylion à fait ce qu'il fallait par amour pour moi, mais...ce qui m'inquiète c'est de savoir ce qui restera de notre amitié après tout ça.

- Il m'a dit ce qu'il ressentait oui il y a un petit moment, mais je...l'ai mal compris, ou peut être que je voulais pas trop y croire pour ne pas souffrir, je sais pas trop <soupire> t'es visiblement au courant en partie, il a choisi Solid.
- *Il soupira* ... Je sais, pour le Choix... *dit-il en secouant la tête* J'ai essayé de l'aider, en un sens... *Il prit ensuite le temps de réfléchir à ce qu'elle disait avant de hocher la tête* Oui, ça ressemble bien à Eyl'... et je pense que ton psy a raison sur ce qu'il l'a poussé à trancher.

- Je suis pas certaine qu'on puisse vraiment l'aider, même quand on essaie Eylion...bah c'est Eylion, il s'enfonce tout seul, se tourmente, ou on le tourmente sans le vouloir, c'est un poid qu'il porte constamment. <douce la gorge nouée> Solid, c'est la personne qui lui faut, pour gérer tout ça. Tout...ce qu'il est, moi, je veux juste pouvoir rester son amie et retrouver ce qu'on avait. Si c'est encore possible.
- Hmm... Ce n'est pas évident... Si toi, tu vas pouvoir peut-être faire enfin l'impasse, lui devra faire son deuil...
- Je ne suis jamais tombée amoureuse...<ricane doucement reposant les yeux sur lui> même avec mon ex, c'était un amour, malsain, né de manière...bref...ce que j'ai pour Eylion c'est unique. Un ami m'a dit un jour "une âme sœur ce n’est pas que dans un sens, c'est à deux." je comprends mieux, pour moi Eylion était le mien, mais possiblement que je me suis trompée, puis que ce n'est pas réciproque. Rhian eut un sourire navré en posant une main sur l'épaule de la jeune femme.

- Je sais, je lui laisserais le temps qu'il faudra pour se deuil, et j'appréhende la prochaine visite, même si je doute qu'elle soit proche. Je vais me concentrer sur mon travail et mes projets de vie, même si j'ai besoin de lui dans certain domaine, je verrais bien, quand il ira mieux s’il me revient ou non.
Yunaia étire un sourire au geste, mais viendra se décaler pour venir contre lui, naturellement, elle sait qu'il n'y a pas de réticence avec lui au moins.
- Il te reviendra... ça, malheureusement, je n'ai aucun doute à ce sujet *dit-il, quelque part, désapprobateur* Rhian passa son bras derrière le dos de la jeune femme, dans un geste réconfortant.

- Tu crois ? il ne va pas faire comme sa disciple et disparaitre de sa vie ?
- Sa disciple, ce n'est pas la même chose... Il se souciait d'elle comme de sa fille pour ce qu'il m'en a dit... Il ne pouvait pas rester auprès d'elle car il savait qu'il ne lui donnerait que des faux espoirs en restant tel qu'il était et il ne pouvait pas non plus être un connard insensible s'il lui arrivait des pépins. Là, ce qui change la donne... C'est qu'il est amoureux de toi, assez pour faire le choix de te libérer. Et vu comme je le connais.
- et ça fait un bail, crois moi , je le vois malheureusement assez bien faire le choix de veiller sur ton bonheur. Et ça, ça m'inquiète en fait .

- J'ai du mal à comprendre ce concept, quand on aime quelqu'un on le veut, on ne le repousse pas c'est du moins ce qu'on m'a enseigner, mais avec lui tout est différent et compliqué <ricane et soupire, tiquant> qu'il veille sur mon bonheur t'inquiète ? pourquoi ? Mais, tu crois vraiment que je serais malheureuse avec lui ? pour moi c'est lui mon bonheur, il m'impose une vie que je n’ai pas le droit de choisir en un sens, c'est...c'est de l'amour ça ? <douce toujours, visiblement l'avis du hyur l’intéresse.>


- ... Oui mais lui, c'est typiquement le genre de romantique à être capable de sacrifier son bonheur si ça signifie que ceux qu'il aime le soient *dit-il avec un sourire désabusé, un peu comme s'il avait du mal à capter le concept* Et justement, ça m'inquiète qu'il se fasse mal comme ça...
- Ah ça, non... Mais on parle quand même d'amour multiple et là... *Il secoua la main* Bon, je ne vis pas dans le même carcan mais j'ai déjà des problèmes avec mes amies de Nuit... Enfin, j'ai eu aussi des retours d'amis qui ont déjà été dans ce registre là

- Hm...j'ai proposé qu'il nous garde tous les deux parce que moi aussi je l'aime assez pour renoncer à mes principes ou à tenter de le partager, mais le "tenter" lui fait peur et oui je pense qu'il s'attache à ce qu'il a vu, entendu, vécu et il a peur, alors que moi je suis du genre à foncé pour vivre la chose à fond, si c'est ce qui pourrait le rendre heureux, mais en même temps, avoir deux personne, serait contradictoire avec ce qu'il est aussi. Mais... ce qui m'inquiète moi, c'est que Solid pourrait tomber amoureux d'un autre un jour, et comment Eylion va-t-il réagir ? je veux dire, il m'a dit qu'il était jaloux et que je pourrais en souffrir, alors pourquoi ne le serait-il pas avec Solid ?

- Hm... *Il se mit à réfléchir* C'est ça toute la difficulté des relations amoureuses... Pourquoi tu crois que je ne m'engage pas...? Bon, après... Qu'est-ce qui te fait dire que Solid pourrait tomber amoureux d'un autre? Et il en pense quoi, lui, de tout ça?

- Bah, je sais pas trop, fin' il a dit qu'il était du genre poliamoureux je crois que c'est le terme, donc aimer deux personne ne le déranges pas, mais si ça arrive, Eylion l'encaisser tu crois ? j'en doutes moi. Après...oui peut être que son polyamour passera s’il aime vraiment Eylion, je veux juste...qu'il soit heureux, si Solid lui brise le cœur Rhian, je te jure, je vais tuer ce démon moi-même. Et...pour les relations amoureuses, je crois que je suis condamnée à rester seule <rit doucement, une moue suivant> J’arrive mieux à te comprendre en un sens. Ça t'évites des souffrances. Là je sais plus trop quoi penser, ou envisager...je suis trop...instable, je me dis que...

- *Il eut un sourire en la voyant aussi remontée* Ah ça, je n'en doute pas... Personne ne pourrait résister au soleil de Brumée! Mais sinon... Hmm, c'est vrai que ça pourrait arriver... Eyl' n'a jamais été avec un homme et je doute qu'il soit capable, un jour, de faire certaines pratiques. Je ne trouverais jamais celui qu'il me faut...pour moi c'était lui, alors est-ce que je dois rester seule, ou avoir un ami "sexe" pour au moins palier à la tendresse et aux besoins, ou ...finir vieille fille avec mon chien...<souriant en coin observant ce dernier qui fait le débile dans le sable.>

- Si ce Solid est porté sur les hommes... tout comme Eyl' est plus porté sur les femmes, ça montre déjà la paire d'obstacles à franchir.
- Oui mais visiblement il arrive certaine chose et ça doit lui suffire, et puis Solid n'est pas humain...je me suis même demandé s’ils feront réellement quelque chose de physique et non pas peut être plus au niveau spirituel, ou bizarre ou je sais pas mais solid lui fait de l'effet alors...<haussant une épaule.>
- Arrête de dire des choses pareilles, toi, Yu', ne trouver personne ?! Attends, je suis sûr que si on demandait à ceux qui étaient intéressés de venir au Tapas en même temps, je suis sûr qu'on aurait une ligne d'attente de la bâtisse jusqu'à la plage...!


- M'en parle pas c'est un sacré foutoir oui, je me dis qu'avec moi, il aurait eu, une part de lumière, une sorte de vie plus simple, plus normal, plus belle, je pouvais lui offrir des choses, des sensations qu'il connait pas, comme le massage que j'ai peu lui faire, un semblant de vie humaine qui aurait pu le sortir de ce mal être et de ses tortures constantes, et l'aider à affronter tout ça quand il le faut, là j'ai l'impression qu'avec solid, en un sens, il prend la décision de masserer dans cet univers, et il sait que c'est néfaste en un sens, et il me laisse pas entrer pour me préserver, je l'ai bien compris. <souffle un rire> oui j'ai pas mal de prétendant homme ou femme, mais... rien de profond pourrait naître, les gens ici sont...superficiel, c'est soit physique soit des relations qui commencent en deux jours..<grimace> rien qui soit construit, vécu, sur la durée, aucun courtisage...qui permet aux deux de se connaitre, fin'…tu vois ce que je veux dire ?

Rhian Vance hocha la tête
- Mais tu aimes Eyl' pour le moment et vous avez un lien qui remonte à des mois...
- Oui, et je l'aimerais toujours, ça va...simplement s'étouffer sous une forte amitié si il me laisse le faire, et puis j'aurais surement, peut être un mari et des enfants un jour, mais ce ne sera pas pour autant la vie que j'ai choisi, alors de là à savoir si je serais heureuse quand même. <soupire>
- Je ne sais pas... Peut-être plus heureuse, sans doute, qu'une relation bizarre et hors norme...? Je veux dire... J'ai eu des amis qui étaient dans ce carcan et ce n'était pas simple pour ce que j'en ai entendu parler... C'est déjà compliqué pour deux personnes de s'entendre alors trois?

- J'allais pas avoir une relation avec Solid moi, c'était pas un trio que je proposais <ricane> juste que Eylion puisse voir des moments avec moi, comme il a envie et besoin, tendresse, sexe, confidence, jeux, rires, et qu'il puisse aussi avoir ce qu'il a besoin avec Solid...c'est tout, un peu comme deux familles, deux vies en une et je sais que j'aurais pu y arriver, je suis pas jalouse vue cette situation particulière et le fait que ce soit un homme. Il aurait été heureux avec moi comme avec lui, mais torutré par le fait de ne pas suivre ses principes et de bafouer les miens, et il est resté là dessus, sans envisager le reste, peut être.

- Oui, je sais, il n'existe pas qu'un seul type d'amour multiple... C'est toujours plus facile pour celui qui est au milieu mais moins pour ceux qui l'entourent.

- Tout comme je sais que tu es quelqu'un de forte, Yu'... Mais il ne faut pas oublier qu'il y a une troisième personne dans l'équation. C'est déjà bien si vous avez pu en discuter... Pas mal de types n'auraient rien fait ou, pire, auraient profité de la situation
- Je sais..<hoche doucement d'un sourire> et j'élude pas Solid de l'équation mais je ne le connais pas, je juges pas pour autant et je sais qu'il prend soin d'Eylion. Et je suis forte oui, ça c'est ce qui m'a sauvé plus d'une fois <souriant en coin> j'y arriverais cette fois ci aussi. Et puis je t'ai toi..<ricane lui collant un bec sur la joue>

- *Il eut un sourire, toujours tout content quand il a son bec* Ah, tu ne le connais pas? *demanda t'il, peu au courant sur la question* - Non <ricane> très peu, juste croisé parfois. C'est bien là le souci, c'est un peu comme si je lâchais Eylion à quelqu'un sans savoir vraiment si c'est une bonne chose, du peu que j'ai vue Solid semble lui apporter ce qu'ilf aut et savoir gérer les cas "difficile" ou bizarre qui entoure Eylion, c'est un atout qu'il a que je n'ai pas.

- C'est vrai que je ne l'ai jamais croisé de mon côté... *dit-il, pensif* Il va falloir que je débarque à la Brigade, voir un peu qui il est exactement... J'espère juste que ce n'est pas une Nitrischa bis...
- C'est ce qui fait que ce soit lui le mieux placer pour gérer ce que j'ai appeler "le cas Eylion" ricane, et il l'aime, je penses à partir de là j'avais aucune chance <souriant en coin faiblement>
- Nitrischa ?
- ... Le nom de son ancienne Femme *dit-il avec un sourire navré* En tout cas, tu en sais plus que moi au sujet de ce type mais je me dis... Oui, s'il a été capable de l'aimer malgré son genre et malgré ce qu'il est... Mais je creuserai la question, je ne vais pas laisser Eyl' tomber cette fois.

- Tiens-moi au courant alors, même si je ferais rien pour autant, je me dis que si il y a anguille sous roche, qu'il a fait ce choix pour de mauvaise raison ou manipuler ou autre par Solid, parce que après tout on sait ce qu'il est hein c'est une possibilité, hé bien il finira bien par s'en rendre compte un jour, et si il me revient je serais là, parce qu'avant mes trente cinq ans au moins je coptes pas fonder quoi que ce soit avec qui que ce soit. <grimace> et encore même là...<soupire> j'en ai aucune envie. Je crois que je serais prête à attendre tout une vie s’il faut.
- ... Dis pas des choses pareilles, Yu' *dit-il en lui faisant un gros câlin*
- Rah, avec toi et lui, j'ai de quoi mourir trois fois d'inquiétude...!

L'échange entre les deux amis se poursuivra encore deux bonnes heures, entre rires, complicité et étreinte, jusqu'à ce que yu' retourne à son travail et à ses occupations journalière, le cœur plus léger malgré tout.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:26


Les matinées de la jeune femme se font plus détendues, elle n'a pas réellement le cœur à retourner faire ses entrainements pour l'instant, elle se contente de nager et de se balader avec Bao, son chien. Cette matinée là, installée dans le jardin avec son livre, peu de temps après son retour de la plage, elle entame sa journée, pleine de rencontre, d'échange et de surprise...

Ramja pose une main sur les rochers et se penche pour prendre de l'eau dans sa paume, la portant à sa bouche.

[Bao aboie et fonce sur Ramja avant de piler et d'observer le miqo'te, il jape comme un chiot quoi rien d'impressionnant.]

- Bao ?! Ramja lâchera un grognement a l'intention du chiot, continuant de boire.
- Oh...bonjour ? Vous savez on a à boire à l'intérieur...<souriant en coin amusée>
Ramja se redresse, tournant légèrement la tête sur le côté.
- Pas gils.. *dans un râle grognon*
- Ah c'est en effet un petit souci mais l'eau est gratuite vous savez. <douce d'un sourire courtois comme toujours.>
Ramja finira par lui faire face, sourcils froncés. Il humera un instant l'air, captant les odeurs.
- Vous n'êtes pas du coin vous...<tique> Oh, vous êtes Ramja, c'est bien ça ?


L'échange se poursuivi, faisant connaissance, Yuna' tentant de faire comprendre un peu la mentalité du lieu, les gens, essayant de comprendre le miqo'te tribal au mieux, toujours avec douceur mais fermeté.



- Libre d'aller où je veux. *fronce les sourcils* Appartenir nature avant d'être transformé par vous... *soufflant du nez* Pas agressif... Seulement si menace...Toi pas menace...
- Oui mais ici c'est chez moi, mon territoire, donc je pense que tout être, tribal ou non à la notion de territoire non ? <sourit doucement> donc respect, si tu veux rester sur mes terres.
Ramja fronce les sourcils.
- Toi bonne chef...
- Oh bonjour Wiloh <d'un sourire amicale> tu vas bien ? J'espère, du moins j'essaie, mais merci.
- Salut Yunaia. Ça peut aller, disons... *Hausse les épaules*
- C'est...un ami de Alysia, un peu tribal mais il nous comprend bien, il sait communiquer correctement il est juste un peu sauvage.
- Oh, j'étais comme lui avant, donc je peux aider.
- Oui j'ai cru comprendre, je suis contente si tu vas un peu mieux.
- Si on veut. *Hausse de nouveau les épaules*

Yuna observe le duel de regard un peu tribal entre wiloh et le miqo’te méfiant, leurs mimiques, tiques et attitude miqo’te, tout ça, ça lui échappe mais semble l’amusée, avant de tenter une diversion.

- Venez, on va entrer au frais, si vous voulez venir je vous paie quelque chose de frais <d'un sourire pour ramja.>


Une fois à l’intérieur, quelques échanges entre les trois, néanmoins wiloh semble peu à l’aise avec Ramja, une sorte de duel de force, rivalité, on ne sait pas trop. Puis Yunaia prendra le temps de faire plus ample connaissance avec un nouveau client présent Eloha, ce dernier semble l’intrigué, appréciant son humour et sa répartie qui a le don de remonter un peu le moral de la hyur après les derniers évènements sentimentaux qu’elle a endurés.


- Mon teint ? <Cille amusée, bien qu'intriguée> et je vous remercie, oui le lieu me plait bien mieux.
[Eloha Tabe] -Je savais pas trop quoi dire. Alors j'ai dit teint. Teint c'est pas mal.
- <souffle un rire> on a des chambres au dortoir pour la prochaine fois <taquine> mais dormir à la belle étoile oui c'est sympa, je l'ai fait qu'une fois cela dit.
- ''Hé, t'as un teint particulier'' Ce genre de trucs.
- <sourit en coin amusée, elle hochera doucement> disons qu'au moins c'est un compliment, je crois, original, vous êtes le premier à le relever, félicitation.
- C'est dommage. La belle étoile c'est vraiment bien. Si on fait abstraction des insectes. Souvent les gens qui ont vécu dans une maison ont terriblement de mal.
- Hey vous avez fini vous deux ?! dehors pour ce genre de chose s'il vous plait <douce bien que ferme vers les deux miqo’tes qui se grogne dessus
[Robyne.] -Ouais, je sors...
[Eloha]- Je suis perspicace. *revient là-dessus, toujours dans l'auto dérision*
- Et que faites-vous dans la vie Monsieur perspicace ?
- J'aime bien. Monsieur Perspicace.
Ramja lâchera un râle grognon mais un brin satisfait, portant de nouveau sa main sur un tapas pour venir le manger.
- Je chasse le mystère. Le faux mystère.
- Hm...bien dans ce cas j'attends la suite <souriant finement>
- Celui qui est mis en place. Les supercheries quoi.
- <hausse un sourcil> bravo, vous m'avez perdue en route. <rit doucement>
- Imaginons. Ici, si vous faites des rituels grâce à vos sucreries pour invoquer des démons. Je risque de venir. *amusé* Non, En fait, Attend. Eloha reboit une gorgée.
- Bon sang c'est terrifiant, pourquoi je ferais une telle chose ?
- On reprend.
- ...
- En fait, imaginons. Vous faites croire que vous invoquez des démons pour faire des friandises, pour dire ''Hé, venez ici, on a des friandises démoniaques'' Ben, là, c'est plutôt ça. Mais ça peut arriver que je me retrouve dans des situations où de la magie est vraiment à l'œuvre. C'est moins drôle.
- ...
- Vous êtes...bizarre, à croire que j’attire les gens étranges <soufflant un rire> je n'ai pas tout compris, êtes-vous plusieurs là-haut ? <Tapotant sa petite tempe, taquine toujours.>
- Je suis bien seul là-haut. Malheureusement cela dit. Le travail n'aide peut-être pas à garder un esprit ''saint''.
- On a ce point en commune dans ce cas...<d'un léger sourire filant> Et que fait Monsieur perspicace dans la vie alors ?
- Mais vous n’êtes pas la première à me trouver bizarre. Je le prends bien. Ah. Je dois répéter du coup ? *amusé*
- Vous le vivez bien aussi apparemment <souriant en coin> Oh euh...c'était tout ça la réponse ? <riant finalement> donc hm...si je résumes... vous êtes chasseurs de démons et de chose magiques étranges ?

Faisant connaissance un peu plus, échangeant des avis et des petites taquineries, yunaia viendra par la suite porter son attention par la suite sur wiloh, d'un doux sourire amical toujours.


- Dis, Thay m'a dit que je pourrais peut-être trouver du travail ici...
- Tu veux boire quelque chose ou manger un truc qui te change les idées ? <douce toujours, amicale.>
- Pas faim.
- Oh ?! évidemment, tu plaisantes je serais ravie ! <Élargit un sourire, le regard pétillant soudainement.> ça me manque de ne plus travailler avec toi comme à l'Antique.

Eloha passe une main dans ses cheveux, principalement pour dégager un peu le visage.

Wiloh cligne des yeux, un peu prise au dépourvu par cet élan de joie, dressant une oreille et baissant une autre.
- Ah bon...? - Evidemment ! tu...fin'...<sourit doucement un peu navrée de sa réaction, voir gênée> wiloh on a travaillé longtemps, et tu es considérée comme une amie pour moi, tu es la compagne d'un ami aussi et...je serais ravie de t'avoir avec nous ici.
Wiloh se gratte l'oreille, un peu surprise.

[Eloha]- C'est adorable. Les élans d'amours, d'amitiés. Punaise. C'est beau.
- Amie...? Oh. *Ne s'en était pas rendue compte, encore maladroite avec les relations humaines*
- ... Vous ne me cherchez pas...<pouffe doucement, glissant une œillade sur l'homme derrière elle.> Bon après si tu veux pas de mon amitié…<souriant en coin> mais le poste tu l'as, quand tu veux ! je te ferais un petit contrat en bon et de la forme, tu n'as qu'un mot à dire.
- Pour avertir tout élan, je ne compte pas dire que je veux trouver du travail ici. Qu'on soit directement d'accord. *amusé* Aie. Le cœur brisé de l'amitié. *se mordille le pouce droit*

- Euh, non c'est juste que je ne savais pas trop à quel moment on devient amis... *Sourit, un peu embarrassée* Et c'est quoi le mot à dire ? *Penche la tête*

Eloha se tait un peu, gardant un sourire et sort une petite bourse dans laquelle il met les canines.
- <souffle un rire écoutant Eloha, amusée mais attentive a Wiloh> Euh... le mot à dire pour quoi ? Oh !! Non c'est une façon parler, désolée, ce que je veux dire c'est que si tu veux postuler, dit moi oui ou non et je fais le document, tu me diras juste quand tu veux commencer, prend du temps pour toi un peu, tu viens de passer une épreuve, tu peux même commencer par une heure par ci par là quand t'as envie. Je préviendrais les autres.


- Super !
- Bonsoir.
- Faut que je fasse des efforts de toute façon, mais ouais, je veux bien postuler si tu as de la place libre pour une quiche comme moi. *Sourit doucement*
- Si tu serais pas si...ronchon et un peu à crans en ce moment je te ferais bien un câlin, ma nouvelle serveuse <amusée et ravie.>
- Hé.
- Oh Fhelo, bonjour <d'un radieux sourire, qui s'étire> décidément c'est une bonne journée.
[wiloh] - Owh, euh... *Sourit un peu embarrassée en se frottant la nuque*
- T'es une adorable quiche et une serveuse très efficace je le sais, je te ferais ton petit contrat sous peu alors. Wiloh sursaute et s'écarte en entendant quelqu'un derrière elle, sur ses gardes.

W'fhelo salut les autres clients.
- Oh, bonsoir...
- Vous allez bien ? <A Fhelo toujours, souriante>
Eloha se redresse en faisant attention être grand n'est pas toujours facile.
Wiloh établit une distance de sécurité d'espace personnel.
- Oui merci. Et vous-même ? Mieux ?
- Non...je dirais pire en un sens, mais mieux depuis quand même. <souriant faiblement, sincère malgré tout, elle aime pas les faux cul.>
- Du coup, je m'en vais faire un tour sur la plage ou là où je ne sais pas. L'improvisation me mène.

[Bao est à moitié endormi assis dans la salle à observer les gens, il vient de se lever.]

- Bien joué pour le job. J'aurai aimé que les choses soient si simples donc profite ! *amusé*
- Oh mince déjà ? j'aimais bien votre répartie <souriant en coin> j'ai été ravie de vous connaitre Eloha, au plaisir de vous revoir.
- Oh, hm merci. Je sais être convaincante.
- Navré de te briser le cœur.
- Vous cherchez un poste ? <ricane>
- J'ai l'esprit vagabond.
- Oh non ça c’est déjà fait...<d'un plus mince sourire bien qu'elle semble encaisser.>
[Eloha]- Oh. Je sais recoudre aussi. L'écoute c'est un peu la couture du cœur. Ouah.
- Dans ce cas bon vagabondage !
- Faut que je la note celle-là. Allez ! Salut !
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

le Mar 18 Sep - 10:27


Un cri, sinistre et puissant retenti alors le long de la plage. Yunaia !

La jeune femme ne répondra pas, un léger sursaut tout au plus, puis un soupire, reconnaissant la voix de l’entité, elle restera assise avec Bao sur son rocher, après tout il n’a qu’à se déplacer.

- Bonsoir Empty...
- Ah, tu préfères me faire déplacer plutôt que de répondre, je note.
- Note donc...<souriant en coin> pourquoi hurler alors qu'on peut simplement discuter si tu t'approches ? Comment vas-tu ? <douce comme toujours, plutôt sereine, même pas gênée par sa venue.>
- Enchanté, comme toujours... Bref, il y a Eylion qui est au Tapas.

[Bao laisse échapper des lapements ridicules envers l'entité avant d'avise le regard autoritaire de sa Maîtresse, il se taira en allant se cacher dans son peignoir sous ses jambes.]

- Ah, et ta bouffe était pas dégueu d'ailleurs. Mon oncle te remercie. Ah bah non, il est plus au Tapas.
- <hausse un sourcil> Je t'en pries pour la bouffe. <souriant finement> au Tapas ?
Eylion aperçut le duo non loin, serrant du poing et des canines
- Derrière toi maintenant.
Yunaia hausse un sourcil passant un second regard par-dessus son épaule, le déposant sur le miqo'te d'un doux sourire lui étant propre.


- Bonsoir Eylion... Eylion entreprit de s'approcher, mitigé, s'employant à observer Yunaia, puis Empty... Presque comme s'il craignait qu'Empty ait pu dire des choses.

[Bao sort de sous le peignoir de la hyur maintenant que le miqo'te est présent, moins craintif de l'entité bien que nerveux il ira faire une petite fête au miqo'te.]

- A Doma, ils cuisinent le chien, de souvenir...
- Hé... *dit-il en revenant à Yunaia, tâchant de garder sa contenance avant de regarder Bao. Il se pencha pour caresser ce dernier*
- Que me vaut ta visite escortée ? <souriant en coin, douce toujours, elle pivote un peu sur le rocher, pour ne pas leur tourner le dos.> Je t'en cuisinerais si tu veux, trouve moi un chien qui ne fuit pas à ta simple présence avant. <souriant en coin, un regard glissé sur Empty avant de revenir au miqo’te.>
- Un chien mort ne me fuira pas, pas vrai ?
- ... Je voulais juste que tu saches que... *Il sembla chercher ses mots, tâchant d'ignorer la conversation un peu décalée entre les deux* Je t'ai promis que je ne te lâcherai pas alors...

Yunaia coule un regard sur Empty, visiblement pas atteinte plus que ça par ses conneries.
Empty bifurqua son regard vers Eylion ensuite, et réprima un soupir.
- Je te remercies, j'avais besoin de l'entendre, mais j'étais relativement confiante <penchant la tête lui souriant en douceur> Rhian est passé me voir aussi, ça m'a aidé un peu les premiers jours.
- ... *La mention de Rhian l'attrista. Sans doute n'avait-il pas eu le Temps de parler à l'Uldien depuis le Temps* ... J'assume ce que j'ai fait et ce que j'ai dit
- ça aussi je le sais et je comprends, ce que tu as dit et pourquoi tu fais ce que tu fais. <hochant doucement> Empty se contentera d'écouter distraitement pour le moment.

- ... *Il marqua un instant de silence, sans doute qu'il réfléchissait à ce qu'il voulait dire... Peut-être savait-il déjà mais qu'il se demandait si c'était bien raisonnable de les énoncer*
- Je t'écoutes Eylion...<sourit doucement> je la connais cette bouille.


- ... *Il soupira* Je ne regrette pas mon Choix... Mais j'ai décidé d'arrêter aussi de me tourmenter et d'assumer le fait que j'ai des sentiments vis à vis de toi et Solid... Et ma décision, c'est que j'ai décidé de veiller sur vos bonheurs communs... Même si, dans notre cas, ce sera en tant qu'amis.

- <Hoche doucement> je l'ai compris oui et je t'en remercies.
- ... Et que je serai toujours à vos côtés, quoiqu'il arrive... *dit-il en se relevant* Tu trouveras certainement un Homme... et ce jour-là, je devrai l'accepter... Même si ça ne veut pas dire que je ne le tourmenterai pas s'il venait à te faire du mal.

- <Aquiesce doucement d'un doux sourire restant> Je ferais honneur à ce sacrifice Eylion, je te le promets, je serais heureuse malgré tout, seule ou non, et je serais toujours l'amie sur qui tu pourras compter aussi, nous avons au moins cet acquis. Eylion hocha la tête, avec un sourire empreint de tristesse.

- <souffle un rire> je suis certaine que tu vas le tourmenter même sans ça. <souriant en coin, plissant le regard> et ce n'est pas dans mes projets pour l'instant de toute manière.
- Hrm, je peux seulement te promettre de faire l'effort de ne pas... trop le faire sans Raisons...
- C'est déjà bien oui, mais...si je trouve un jour l'homme de vie, il le sera que s’il accepte réellement que tu fais partie de ma vie, que je t'aimerais toujours d'une certaine manière, il devra faire avec, et...<rit doucement> peu d'homme son capable d'une telle chose.


- *Son sourire devint désabusé* Ça ne va pas être évident, en effet mais... Je suis, malgré tout, heureux que... Malgré tout... ce qui s'est passé, je ne vous ai pas perdu...
Eylion tendit une main vers la jeune femme
- <sourit en coin> Je te l'avais dit pourtant, je préfère cette situation que de devoir me passer de toi et de tes maugréments. Et puis on a des projets au piano je te rappel, et des entrainements, tu crois que je vais te laisser tranquille si facilement ? <soufflant un rire, elle se penche un peu pour prendre sa main en douceur.>
- *Il hocha la tête* Ton don... et ton passé aussi à creuser... Je n'ai pas oublié.


Eylion l'incita à se relever pour l'entraîner dans une étreinte forte Yunaia ne résistera pas, évidement se redressant pour descendre et se blottir contre lui à son étreinte.

- ... Merci...
- On...va attendre pour le don, encore un peu si tu veux bien..<douce d'un sourire navrée> je crois...que ce n'est pas une bonne chose que tu entre dans mon esprit pour l'instant, non pas que j'ai des choses à cacher mais...on va attendre un peu, il y a des cicatrices à fermer, notre amitié à retrouver. <d'un murmure doux, restant contre lui encore un peu> Eylion hocha faiblement la tête
- <hoche doucement> Merci de ne pas me lâcher, j'ai conscience que tu es celui qui endure le plus.
- Je... comprends...... Pour moi, tant que vous êtes heureux... C'est l'essentiel... Je ne souhaite rien de plus *dit-il avec un faible sourire*
- Je vais essayer <hochant doucement> ça prendra du temps, mais je suis confiante, l'avenir est toujours plein de surprise inattendues.

Eylion profita un peu de l'étreinte avant de la relâcher doucement, ses mains maintenant les coudes de la jeune femme.
- <bassement amusée> pourquoi as-tu amené Empty, tu as peur de me voir seul ? <taquine surtout> Empty ne répondra pas de lui-même.
- <passe un regard sur ce dernier revenant au miqo'te> il est posté comme un garde du corps, rassure-moi tu ne lui as pas demandé de veiller sur moi hm ?
- *Il eut un sourire désabusé* Je ne ferai rien qui puisse heurter Solid ou sans qu'il ne soit au courant... Je n'ai suivi que son conseil d'ailleurs, sans doute se doutait-il que j'avais besoin... d'un soutien mais ne pouvant venir lui-même... Non, ce rôle, je ne le laisserai à personne *dit-il avec un faible sourire se voulant bravache*

- <hochant d'un doux sourire> je comprends, mais à partir de maintenant on doit donc avoir un chaperon chaque fois qu'on va se voir en tant qu'ami ? <cille, la question mêlant amusement et inquiétude.> Eylion secoua la tête
- <souffle un rire> tant mieux, me voilà rassurée, je préfère que tu le gardes en effet.
- Non, quand même... Mais il se peut que je vienne parfois avec la famille... Même si j'ai quelques petites choses à régler avec certains frères *dit-il en fusillant de l'oeil Empty*
[Empty]- Je rappelle que je ne suis ni un objet, ni sourd.
- J'espère bien que non *maugréa t'il*
- Je sais Empty que tu entends...<souriant en coin, puis hoche aux dires du miqot'e> ta famille est un peu la mienne aussi, que tu ne viennes pas seul à chaque fois ne me gêne pas, d'ailleurs, j'enverrais ma réponse demain matin pour l'épreuve de la brigade.
- Je en suis surement pas prête, mais j'essaierais, et j'ai choisi Empty.
- ... L'épreuve de... Tu n'avais pas déjà envoyé une réponse pour l'ordalie...? *fit-il, confus* - Moi, hein...
- Et c'est quoi cette histoire de choisir Empty...
- Je ne parles pas de l'ordalie ...J'ai reçu une missive ce matin. Soit disant répondant à ma candidature pour la brigade rouge. Eylion cligna de l'oeil
- Pardon?
- Empty sera celui qui va m'évaluer, il y avait une liste de nom à choisir <haussant une épaule> Je ne connais pas les autres, je n’ai pas confiance, et puis il m'agace tellement qu'avec lui je suis capable de me surpasser. <ricanant>
- Tu as vraiment cru que c'était une inscription pour l'Ordalie, hein ?
- ... Comment ça, une candidature pour la Brigade Rouge?! Depuis quand?! *fit-il en saisissant davantage les bras de Yunaia*


- Au vu des évènements récents, mon oncle a décidé qu'il serait intéressant pour Yunaia d'être inscrite à la Brigade Rouge, si toutefois elle s'en révèle capable. Cela n'a rien à voir avec l'Ordalie, qui est déjà validé.
- ... Il... ne m'a rien...
Eylion regarda le trio, plissant de l’œil, l'air contrarié de l'interruption
- Si c'est pour vendre de la camelote, vous pouvez repasser plus tard, j'ai déjà affaire avec la gérante *lança t'il, acide à souhait*
- Ah ! Il s'agit donc de la gérrrante...
- Hé bien je discute avec deux amis, déranger, oui et non je dirais <soufflant un rire.>
- Exactement, je vois qu'il y en a qui ont de la jugeote dans le tas *dit-il avec un sourire carnassier peu amène*
- J'ai quelques affaires à discuter avec vous, mes excuses de l'interruption.
[Empty]- Mesdames, le Tapas sera ouvert d'ici quelques instants, n'hésitez pas a vous y rendre ! Une glace, hein ? Entendu, préparons de quoi rafraichir ses corps exaltés...
Eylion regarda Empty, bouche bée à sa remarque
- mais du coup là je suis inquiète si c'est empty au comptoir <ricane, un soupire suivant>
- *Il finit, ENFIN, par relâcher Yunaia après un moment, se mettant aux côtés de la jeune femme, l'air sombre*

Après l’intervention étrange d’Empty qui prendra le pas en disant qu’il allait servir tout ce petit monde de glace, sceptique voir inquiète, la jeune femme, suivie d’Eylion et des filles prendront le pas quelques minutes plus tard en direction de la bâtisse. Eylion toujours avec son air fermé et grognon, possiblement même inquiet, n’ayant pas eu le temps de clarifier le tout avec la hyur concernant son adhésion à la brigade rouge.


Sur le trajet …
- tu crois vraiment que Empty est entrain de servir des glaces ? <soufflant un rire, inquiète néanmoins.>
- ... Pour le Tapas, je ne l'espère pas...
- Oh mince alors !!
- ... Eylion a un véritable BUG en voyant Empty Empty revient avec un plateau, sur lequel est déposé sept glaces, chacune avec un parfum différent, formant un cercle.
- Tu... as pris quelque chose avant de venir...? *fit-il, éberlué*
- .................
- Tu étais vraiment sérieux ? <cille et tourne autour de l'entité> c'est pas mal du tout, je suis impressionnée.
- Être près a tout est important... Eylion a du mal à se remettre du choc
- J'ai presque envie de t'engager...
- *Avec les Shields, le Miqo'te se demandait s'il n'allait pas devenir cardiaque*
- Vous venez ?! Eylion ferme la bouche tu vas gober des mouches !
- Trop tard, les clientes arrivent...



-Vous vouliez prendre un rendez-vous donc ?
-oui
- Une raison précise Demoiselle ? <l'invitant à venir s'installer devant elle si elle le souhaites, bien qu'elle patiente qu'elle termine sa conversation.>
- *Il s'apprêtait à dire quelque chose à Yunaia quand il entendit le terme "rendez-vous". Il changea alors d'avis et vint s'asseoir à proximité, tâchant de surveiller l'échange d'un œil attentif et suspicieux à la fois*
- Oui. Je reviens les filles ♪

Yunaia repose ses prunelles bleutées sur la miqo'te, patientant, souriante elle aussi.
[Rubis.]-Empty, le lunaire est un garde du corps ?
Eylion resta silencieux de son côté même s'il avait dû entendre la question
[Empty]- Il est un amie proche, mais veuillez excuser son comportement du jour. La lunaire est un peu lunatique aujourd'hui ♪
- <étire un sourire ravie> Je serais ravie de vous mettre à l'essai un temps oui, une de nos serveuse est partie il y a peu. Kali agite les oreilles à la conversation se déroulant à côté, sans se départir de son sourire.
- On fera un entretien au calme rassurez-vous, pas ici avec tout ce monde, fixons une date.
- Mais avec plaisirrr ♪
Yunaia ouvre son registre qu'elle parcourt rapidement.
- qu'avez-vous comme disponibilités, je suis relativement présente ici.
- Marrrdi ou Jeudi dans la journée ?
- <hoche notant après plusieurs vérifications> je serais là dans ce cas, si je ne suis pas au comptoir dite le à Mindy, la miqo'te serveuse, elle vous guidera au bureau.
- Parrrfait ♪



- Je vous laisse retourner à votre glace et vos amies, nous nous verrons mardi, quant au miqo'te grincheux, va falloir faire avec et vous entendre un minimum, il sera souvent présent.<souriant en coin.>
- Oh, je n'ai aucun prrroblème avec lui en ce qui me concerne, ne vous en faites pas ♪
- Je vous en pries, je vis ici de toute manière..<souriant en coin, elle repose ensuite les yeux sur Eylion, penchant un peu la tête.>
- ... Yunaia, tu ne devrais pas trop tarder à aller te reposer... Moi, je vais ramener "frangin" à la maison *dit-il, l'air contrarié*
- Oui papa ? <souriant en coin> je ne suis pas fatiguée ne t'en fais pas. <douce et amusée> et je ne vais pas virer mes clientes, mais tu peux y aller évidemment.
- Ca va aller...? *fit-il, plus soucieux*
- <soupire et se redresse doucement pour approcher du miqo'te>

- Il y a un soucis avec Empty hm ? <inquiète> il est pas dans son état normal c'est ça ? ou...tu es contrarié à cause de ma candidature ?


Eylion lui offrit un air blasé à son murmure, répondant d'une voix tout aussi basse

- A ton avis, tu trouves ça normal, Empty en uniforme de majordome...? Quant à ta candidature... C'est... juste que ça me surprend, surtout que...baissa un peu la tête, mitigé... Solid ne m'en a rien dit...


- <sourit en douceur> ce n'est peut-être pas lui qui l'a envoyé. <désignant empty du regard> il serait assez fourbe pour le faire en douce tu crois ?

- Hm... C'est... une éventualité...... Est-ce que les autres noms de la liste étaient barrés à part le sien?
- <souffle un rire> non.
- Alors ce n'est pas lui *dit-il, formel*


Eylion passa une main ensuite sur le bras de la jeune femme, dans un geste se voulant réconfortant, de haut en bas.

- <hoche d'un mince sourire navrée> va voir Solid, il a surement ses raisons.
- Je vais tirer les choses au clair, oui...
- Et oui, moi ça ira je vais aller dormir t'en fais pas. Merci d'être passé, on se voit demain de toute manière <souriant en coin>


Eylion hocha la tête avec un faible sourire

- Empty, tu es démi de tes fonctions pour la soirée, je te libères, je prends le relais..<lui souriant>
- Bien madame !

- Bonne chance pour le concours, je suis certain que tu peux tous les battre... Même si, tu te doutes, je tâcherai d'être impartial.
- je n’en attendais pas moins de toi, et oui, je pense que j'ai mes chances je vais m'appliquer ne serait-ce que pour satisfaire ta gourmandise. Eylion eut un léger sourire, sans doute anticipant…
Contenu sponsorisé

Re: Chapitre 2 : Retour en Eorzéa

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum