Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 585
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1 : Uldah

le Mer 2 Jan - 16:34


- T'angoisse pas c'est pas...une maladie grave ...mais il y a un truc qui déconnes tu trouves pas ?
- Pour une fois que j'ai très faim et que j'ai des envies de câlin coquin...il y a un truc qui va pas...<Secoue la tête>Je comprendrais jamais les hommes
- <ricane> le petit dej' va pas s'enfuir, et les câlins non plus on y retourne dans quelques minutes ma Reine.
- .....<Renifle légèrement...> Il y a truc qui sent fort ici <S'en doute la seule à sentir>
[Thay]- Bonjour vous deux....alors on a une grosse faim demoiselle Ti'any ? <souriant en coin, taquin, mais toujours aussi doux et courtois.>
- Bonjour doc...<Se leve, mi figue...mi raisin> Qu'on en finisse..
- Ah c'est surement mes plantes et les fioles de soin ou désinfectant médicaux...<ricane puis avise Nash> elle a toujours eu un odorat comme ça ?
- <soupire la suivent et sourit a Thay> pas que je saches...
- Bien alors mademoiselle installe toi sur le lit médical s'il te plait et nash..ou tu veux...
- Je reste près d'elle...


Ti’any s'exécute, elle ne semble pas avoir envie de parler pour autant...vexé peut-être.

- Bien alors...<récupérant un document pour prendre des notes> ton odorat et toujours aussi fort ?
- Je ne sais pas, mais...chez vous il y a un truc qui sent fort<Affiche un sourire navré>
- C'est un cabinet donc oui c'est certain. <Notant amusé> des changements au niveau de ton corps ? des ressenti ? à part les envies je veux dire.
- Un peu ouais..<ricane et mime a Thay un geste équivoque de ses mains sur sa poitrine à lui.>
- <Hausse les sourcil, perplexe> C'est lui qui dit que j'ai la poitrine...ouais voilà < avisant Nash>
- C'est moi qui te les masses que je sache. <ricanant>
Ti’any se pinces l'arête du nez, gêné.
- <souffle un rire> bien alors Ti'any, tu ..n'as pas l'air d'avoir conscience des signes qui sont en train de se produire, je me trompes ? <doux toujours> pour toi, tout va bien, tout est normal hm ?
- Hum...<Réfléchis> Ben, mise à part que j'ai voulu nous faire plaisir avec un large petit déjeuner... et que Nash a l'air inquiet de manger du salé... oui je vais bien, qu'elle maux de ventre, mais très passager.
- Maux de ventre ? c'est à dire, tu peux décrire ?
- Non mais Ti', le salé je m'en fou mais c'est pas le petit dej' qu’on mange d'habitude t'as fait pour un régiment là.


- Ti'any...il y a beaucoup de signe qui laisse penser que tu es possiblement enceinte...si c'est pas le cas c'est possible que ce soit un petit soucis autre physique, ou hormonales.

Nash soupire écoutant, et se passe une main sur le visage, le mot à été lâché et le xaela commence doucement à s'angoisser finalement.

Ti'any ne dit rien baissant simplement le visage.

- Hey..doucement qu'est-ce qui ce passe...c'est rien de grave hm..je peux vérifier si tu veux, avec l'Ether et aller voir si il y a quelque chose et si tout va bien, si il n'y a pas aucune poche ou autre je le verrais. Tu..m'expliques Nash, son état là... ? <doux lui souriant navré>

Ti’any reste muette, intégrant l'information, prenant sur elle pour ne pas fondre complètement.

- <soupire et grommelle> déjà on a vérifier si c'est ça, avant de paniquer et de fondre en larmes non ? c'est peut être autre chose. <hochant il glisse un regard plus tendre sur Ti' malgré tout> ça va aller Ti'..
- Bien j'ai ton autorisation pour occulter ? Si c'est le cas allonge toi juste sur le dos et remonte ton pull, juste au niveau du ventre s'il te plait.


La consultation fut rapide et le diagnostic tout autant.



Thay étire un sourire, baissant un peu les oreilles et retire sa main.
- voilà c'est terminé...tu te sens bien ? parfois l'Ether comme ça donne une petite nausée.
- Hum..ca va...<D'une voix basse, elle se retourne sur la table calant sa tête entre ses bras, silencieuse>
- Tu peux te rhabiller...<retournant à ses papiers> on va devoir faire une première prise de sang pour confirmer et vérifier que tout va bien, mais vue vos réactions, dire «félicitation» ne serait peut-être pas une bonne idée, néanmoins, il y a bien une grossesse d'environ trois semaine je dirais, la prise de sang nous en dira plus.


Nash fixe toujours droit devant lui écoutant thay, il se fige un instant, sans répondre.
Ti’any sourit timidement, pas par envie mais par politesse, compressant alors le coton.

- Bon pour le suivi, que vous le gardiez ou non, tu veux me garder comme médecin ou je t'orientes à Uldah à l'hospice vers un spécaliste dans le domaine ?
- Ce sera plus simple de vous voir...enfin...je crois
- ça ne me gêne pas mais c'est pas mon domaine et il y a de très bon médecin avec qui je collabore, c'est une femme la gynécologue obstétricienne, elle est plus compétente pour la suite Ti', pourquoi pas ne pas aller la voir au moins une fois, et si tu vois que ça ne te conviens pas revenir ici hm ?
- Je vais en parler avec Nash tranquillement... pour l'instant c'est vous
- Je penses qu'il a raison...si on se sent on confiance un médecin dans le domaine c'est mieux...et sinon on reviendra ici, tu choisiras.

L’échange se poursuit encore quelques minutes, remplissant le dossier de la patiente pour un éventuel transfère. Le couple repartant chez eux, silencieux et visiblement avec un grand besoin de discuter.
avatar
Admin
Messages : 585
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1 : Uldah

le Mer 2 Jan - 16:34


Ti’any en arrivant elle s'installe au comptoir, complètement déboussoler.
- tu veux boire quelque chose ?
- je vais boire... mon chocolat
- <hoche doucement la laissant faire, sans la quitter des yeux> de quoi tu as peur ?
- Ce n'étais pas voulu Nash...<Basse> j'ai pas envie que tu penses que c'est arrivé pour e retenir <Au bord des larmes> c'est tôt...

- <étire un sourire en coin> Ti', je suis avec toi assez souvent pour voir que tu prenais ta tisane, c'est pas super fiable, et...c'est aussi ma faute, j'aurais dû faire ce qu'il faut, mais c'est pas évident <ricanant, il soupire navré> Et…c'est naturel, on peut pas aller contre dame nature Ti'. <Prenant doucement une de ses mains dans la sienne> tu as envie de faire quoi ? ton premier ressenti.

- C'est une décision à prendre à deux...bien sûr que je rêve d'une famille et je sais que tu t'y es déjà projeter...mais <Attrape son chocolat froid pour le coup, prenant une longue gorgée> Je pensais, que l'on prendrait la décision ensemble.

- Et si tu l'enlèves, tu le vivrais comment ? c'est une chose supportable pour toi, psychologiquement je veux dire. <doux toujours, à l'écoute.>
- Je sais pas... et toi?
- <soupire> J'ai assez pris de vie en si peu de temps, prendre celle qui constitue une partie de toi et de moi ça ne me dis rien non. <Étirant un doux sourire> la raison voudrait que vue notre situation...ce ne serait pas super prudent, ça m'angoisse je m'en caches pas mais...on peut gérer ça je crois, j'ai envie d'y croire et...ça peut nous rendre plus fort, plus soudé, on a une raison de plus pour se battre si un danger de nos passés arrive à se pointer à nouveau.

- <Elle semble emue> tu veux qu'on le garde?
- Oui...mais je ferais ce que toi tu veux Ti', c'est toi qui le porte, c'est ton corps.
- Hum... tu es prêt à fonder une famille avec moi?

- On verra bien...<ricane haussant une épaule> prêt non je ne le suis pas, mais c'est là...et cet enfant à le droit de vivre et d'avoir une chance, j'suis surement pas le super des papas, et je sais pas si j'ai un instinct dans ce domaine, mais toi tu seras une mère génial et aimante Ti', il sera heureux, je ferais de mon mieux, je peux rien promettre, ni même qu'il soit une priorité ou autre, l'aimer je peux le faire, mais à ma manière, en espérant que ça suffira.

- <Elle dégage un grand soulagement, souriante pour la première fois depuis la visite, c'est mot semble la toucher sincèrement> Ce n’est déjà pas mal <souffle un rire, nerveux sans doute> Dans ce cas demande au Doc... de nous mettre en relation avec l'autre médecin.

- <Un léger sourire en coin, attrapant un morceau de jambon qu'elle glisse dans sa bouche, accompagné d'un morceau de pancake>

- <acquiesce doucement d'un doux sourire restant, il se penche et vient reposer ses lèvres sur le siennes, d'une main agrippant sa nuque tendrement pour l'attirer vers lui> par contre...doucement hm ? laisse-moi le temps...de réaliser, commence pas avec des achats et tout ce bordel que font les femmes enceinte sur excitée, on…va attendre deux trois mois déjà pour voir que tout va bien, et ..qu'on s'y fasses, on se réjouira et on fera les préparatifs plus tard, j'ai peur de paniquer sinon.

- Oui... on va prendre le temps <Posant son front contre le sien>
- <sourit en coin câlinant son nez au sien.> ton appétit est revenu ? parce que lui il doit manger...donc si je dois te forcer, je le ferais, fait gaffe...
- Je t'aime Nash <Souriante, alors qu'elle prend quelque fruit>
- <souffle un rire> idem. Je vais appeler Thay, aller mange ! et après vient faire des câlins que je profite de tes courbes encore sublimes et qui vont se déformer. <ricanant>

Ti’any sourit, un peu surprise de sa réplique, mais ravie.
avatar
Admin
Messages : 585
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1 : Uldah

le Mer 2 Jan - 16:35

- Non c'est à moi !!
- Non à moi !! Lâche sa corne, tu vas le casser !
-Ouais mais toi t'es le préféré de toute façon c'est de l'a triche !
-PAPAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!

Les chamailleries des deux garçons pour un jouet raisonnaient dans l'appartement de brumée, l'odeur du petit déjeuné planait dans la pièce, alors que la charmante raenne, mère au foyer, dansait et chantait dans la cuisine, mi-nue dans un tablier rose.

- A taaaable !!!! <chantante toujours>
-J'ai pas faim ! je veux mon jouet !
-J'vais te le faire avaler moi ton jouet t'vas voir ! <tapant sur la tête de son frère avec son propre xaela en bois>

L'enfant s’interrompit en écarquillant les yeux, lorsqu'il se vit, lui et son frère, soulevé par le pyjama à plus de deux mètres de haut.

- Maman à dit à table ! Aller on y va !
- Maieuuuuuh papa !! c'd'la triche t'es le plus beau, le plus fort, le plus courageux, on peu pas lutter contre toi !



L'obscurité envahi alors la pièce soudainement, une petite comptine raisonne encore, l'image s'estompe et c'est une jolie petite famille qui dansent et se balade dans un décor dénoué de couleur et de forme, le tout au ralenti, la voix cristalline de Ti'any s'élevant à en faire péter les tympans...


...A tel point que le Xaela se réveilla en sursaut !


-Ti'anyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy appel le doc' !!!!!
- hein ?! mais pourquoi ? <depuis la cuisine sans doute.>
- JE VEUX SAVOIR COMBIEN TU EN AS DANS LE BIDE !
-...
avatar
Admin
Messages : 585
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1 : Uldah

le Mer 2 Jan - 16:36


- <Est installé sur le canapé, une grande assiette de friture sur les jambes, un magazine dans la main, dodelinant la tête, les cheveux humides, visiblement concentrée et plutot ...zen pour l'heure>

Nash coupe sa linkperle remerciant Thay, un peu essoufflé il repose les yeux sur sa belle d'un sourire en coin s'étirant, tendre et navré.

- Tu t'empifres ? sans moi ? <ricanant> Désolée ouais je suis en retard pour le repas, une merde avec une cargaison de poissons..<soupire>
- Ben ouais...j'avais pas faim mais lui oui <Pointant son ventre, amusée>
- <souffle un rire et roule des yeux allant dans la chambre pour se changer> ça y est les excuses bidon commencent <ricane> je me change avant ton bec je suis crado...
- Passée une bonne matinée ?
- Oui <croquant dans une friture, la bouche pleine> Me suis baigné, ça m’a fait du bien
- baignée ou ça ?
- Sur la plage. Et toi ta matinée?
- Le bordel...<grimace> ça te dis d'aller à Uldah, pour profiter de la piscine, ça te changerais de l'eau salée...par contre je penses qu'on va éviter les Ethérites hein !! <fort depuis la douche> je demanderais au doc' mais avec ta grossesse on sait jamais.
- Ouais on peu y aller...<soupire, s’empiffrant> Ouai... mais appel le vite alors, je vais pas passer neuf mois a marché <Amusée>
- Il y a des vols pour les capitales ma belle..<ricane et soupire remontant une main à sa linkperle, en se rhabillant de l'autre.>
- Vous avez ca ici? J'y ai jamais fais attention...j'ai toujours utilisé les etherite
- Evidemm-....<s'interrompt pour parler en linkperle puis ricane et soupire coupant ensuite> c'est mort ! on prend pas les Ethérites d'après lui c'est mieux. <haussant une épaule, il a pas chercher à en savoir plus non.>
- ...... <Elle depose l'assiette sur le comptoir laissant quelque friture>
-Trop généreux...<ricanant> je crois surtout que t'es tellement flipée que tu bouffes, va pas tombée malade d'une indigestion avant c'soir ma belle.
- Si je vomie...ce sera pas les fritures...je te l'assure


Nash il se penche finalement, remontant son menton d'un doigt, lui souriant d'une infime tendresse avant de lui voler un baiser gourmande mais délicat, bon il l'aguiche peut-être peu en se jouant de ses talents lascifs.

Ti'any lui attrape la main la posant sur son ventre, l'homme étant un peu distant avec cette partie-là. Elle lui répond avec tendresse.

Nash hausse un sourcil il se crispe un peu au geste, détachant ses lèvres doucement pour la toiser à nouveau, d'un plus mince sourire.
- Aller change toi on y va...
- Nash... tu sais-tu peu me toucher à cette endroit aussi
- Et évite de me parler de vomi juste avant que je t'embrasses..<soufflant un rire.>

Nashran Kha ne relèvera pas la remarque, il se contient déjà au vue du geste qu'il a peu apprécié.
- Nash je te parle...
- Moi j'mange...changes toi on a le temps de causer une fois à la piscine non ? <coulant un regard vers elle, une friture en bouche.>
- Je suis changé...
- Bien en route du coup...ça va aller la nausée dans les airs ? t'as déjà pris un vol ?
- ça met arriver deux trois fois à Hingashi avec mon frère.


Le voyage était calme vue la chaleur pas trop de courant ou de secousse heureusement, Nash aura été des plus attentif à la demoiselle, la gardant contre lui et profitant du paysage en bécotant sa douce devant une mamie blasée qui prenant le vol avec eux.

- Qu'est ce qui te gêne Nash? - me gêner ? rien, j'ai chaud putain je veux aller nager...<prenant sa main pour l'emmener à nouveau, accrochant la gourde à sa ceinture.>
- Tu ne me dira pas ce qui va pas avec mon ventre alors?
- On en a déjà parlé Ti', laisse-moi le temps de m'y faire, ça va ...<doux mais ferme>
- Bien...et sinon comme je te disais j'ai une idée de soirée pour toi et moi
- Ah ?
- C'est avec Djin que j'ai eu l'idée Nash retire une gorgée d'eau soufflant par les narines sous la chaleur et la lui tend ensuite.
- Hm ? Djin ? comment ça ?
- Un bain de minuit...juste toi et moi et les étoiles <prenant une gorgée> Nash s'arrête tenant toujours sa main et coule un regard plus sérieux qu'il repose sur elle.
- Comment une idée pareille a pu te venir en étant avec Djin pour commencer ? <doux bien qu'intrigué>


- L’autre soir je suis allé sur la plage, j'ai croisé un Djin complètement déprimé, lui ai proposé de m'accompagner... et en étant dans l'eau j'ai pensé à toi en me disant que ce serais tellement bien si tu étais avec moi.
- ....
- Ben ouai...Djin c'est pas toi..<Hausse les épaules>
- Mais…ce serait pas la première fois qu'on va à la plage les deux si ? <Cherchant dans sa mémoire du coup, prenant le pas.>
- Toi et moi pour un bain de minuit...si ce serais la première.


-<Elle l'observe et en fera de même>...ou alors ça te ferais des vacances <sachant pas si elle doit rire ou non de son auto blâme>

Nash sourit en coin il pivote brusquement et viendra la choper dans ses bras en princesse avant de courir vers l'eau et de sauter sans ménagement, heureusement elle est chaude vue la température de la région.

- AHHHHHHHHHHHHHHHH Malade!!!!
- Pardon tu disais ?
- <Secouant ses cheveux> Tu es pas possible <Le regarde en coin s'accrochant a son cou> JE t'aime
- <souffle un rire, câlinant son nez du sien, ses lèvres effleurant les siennes tout autant> Idem.


Le temps de baignade se prolonge en tendresse et en jeu de gamin, bon enfant, profitant de se détendre un peu à deux...



Jusqu'à ce que...


- Tu me fais presque oublié que se soir on me regarde
- C'est le but ma belle, et ce soir tu n'as qu'à te dire que je serais celui qui te regarde le plus, ils seront occupés avec le jeu du concours et la bouffe. <ricane, remontant une main pour caresser sa joue en douceur.>
- Dans ce cas tend bien ta corne se soir <Souriante>
- Je suis déjà envouté Ti'...<souriant en coin il vient enfouir son visage contre sa poitrine s'y frottant joueur et coquin embrassant la lisière de ses écailles qui descende le long de son cou.> Hm...d'ailleurs tu l'as dit à ton frère ? <Rehaussant les yeux sur elle d'un doux sourire, détendu et câlin le nash.>
- Non pas encore... je ne sais pas comment lui dire... et je pensais pas l'annoncé à qui que ce soit avant un ou deux mois... même si Djin l'a découvert. D'ailleurs je vais sortir avec lui au relai à la soirée du 20.
- Une soir- ...? <hausse un sourcil> comment ça, sortir avec lui ? <marquant un petit mouvement de recule.>
- Une soirée entre ami...rien de plus Nash
- C'est une blague hm ? alors on peut faire ça, genre je me fais une soirée dans un restaurant ou une soirée avec Nayah ça t'irais pour toi c'est normal ? <perplexe.>
- Je n'ai pas dit que tu pouvais pas venir avec <Sourit en coin> J’aime te voir jaloux.



- <souffle par les narines et se décale pour aller s'assoir> non tu l'as pas dit en effet et je ne suis pas jaloux j'ai...juste du mal à te suivre Ti'...je sais que je suis peu présent mais de là à te faire une virée avec un type. <Soupire, restant calme il prend énormément sur lui ce n’est pas le jour pour une dispute> qui a invité l'autre ?

- C'est une soirée dansante, je lui ai parlé de la soirée et lui ai proposé de sortir se changer les idées, il y a rien de mal, mais si tu veux pas d'accord <Hausse les épaules>
- Fait ce que tu veux...
- Nash..... <S'avance, manière Miqote, féline a lui> Boude pas...
- Va te trémousser sur une piste de danse avec un miqo'te ouais, après tout c'est tellement logique, moi je danses pas. <soupire>
- Je te fais confiance avec Enaya...fais-moi confiance aussi?
- T'as pensé un peu à moi ? à ce que penseront les gens "hey regardez c'est la nana de nash qui vient au bras d'un autre mâle et qui se trémousse sur la piste de danse." Ouais bah tu sais quoi, t'iras avec lui et j'irais avec Naya, pourquoi ne pas pousser le vis encore plus loin, changeons de cavalier comme ça on passera pour des échangistes aussi. <grondant un peu là c'est trop pour lui visiblement, ça reste un xaela fier.>

- Je peux dire quelque chose sans que tu le prennes mal s'il te plait...
- Trop tard mais vas-y au point où j'en suis.
- Non c'est bon...<Soupire; elle a pas envie de se prendre la tête> Je n'irai pas avec Djin, comme ca aucun souci <Douce et calme>
- Je vais faire mieux, je vais demander a Enaya de venir avec moi <sourit en coin>
- Ce serait une virée ami, un verre, une balade, une discussion.<soupire reposant les yeux sur elle> je ne dirais rien Ti', mais là on parle de se pavaner à une soirée dansante quoi. Je ne comprends pas putain si j'avais fait ça tu aurais surement bondi avec ta jalousie toi non ? Visiblement ça déranges que dans un sens et pas l'autre hm ?

- Nash encore une fois... je n'ai pas dit que j'irai seule avec lui... Et c'est une sortie entre ami... viens avec? - Ouais bah t'avais qu'à dir les choses clairement tout de suite, là j'en sais rien et ouais fait ça, va avec naya si tu veux ou Djin peu importe. C'est pas ce que t'as dit d'entrée Ti' me prend pas pour un con, il y a une différence entre "je vais sortir avec un mec à une soirée" et " on se fait une soirée entre amis au Relais?"

- Nash...prend pas tout au premier degré...j'ai pas envie de me disputé avec toi s'il te plait... C'est toi que j'aime.
- <souffle par les narines et dévi le regard> hm… désolé, je vais être ronchon jusqu'à ce soir je vais tenter de me calmer pour pas empirer les choses <se redressant>
- Nash!
Nash récupère ses affaires les enfilant peu à peu sourcils froncés.
- <Ramasse ses vêtements et les enfile.> Je rentre...
- hm...


Peu de temps après un appel Linkperle de Djin inquiètant lui fera quitter le quartier en direction de l'Aerodrome d'Uldah.

<lp> Ti' t'es là ? c'est Nash. Déconne pas répond. Djin vient de m'appeler, il dit que tu étais en appel avec lui et qu'ensuite après un gros bruit, ta ligne à coupé.


Aucune réponse, il arrive enfin à l'Aerodrome.


- Oh oui la petite blonde mignonne avec vous à votre arrivé tout à l'heure ? <glousse> hé bien elle vient de passer oui, mise à par sa maladresse et sa contrariété elle avait l'air d'allée bien Monsieur.
- Maladresse ... <soupire mi-blasé, mi-amusé> c'est à dire ?
- Oui <rit doucement navrée> elle s'est encoublée et a perdu sa linkperle qui est tombée en se brisant. Oh et je crois savoir que vous veniez de Limsa ? parce qu'elle a prit un vole Lavandière, mais comme elle avait l'air hm...un peu ailleurs, elle s'est peut être trompée ?
- <se masse l'arrête du nez et soupire> ouais...c'est surement le cas la connaissant, merci, donnez moi un billet pour Limsa. Merci.
avatar
Admin
Messages : 585
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1 : Uldah

le Mer 2 Jan - 16:36

[center]

Nash se chargera en début de soirée d’accueillir les invités, il sera ravi de constater la présence du fondateur, Daevios Astrea. A des années lumières de se douter de l'évolution de la soirée et de la surprise qui l'attendait.



C'est un xaela bien moins fier et taquin qui se tient au Tapas ce soir là. L'émotion et la fascination dans son regard, le vigile aura eu bien du mal à ne pas montrer son émoi face à sa sublime Ti'any sur scène.



Il le sera d'autant plus, la surprise se lisant sur son visage lorsque la demoiselle fera une dédicace, avant d'entamer une magnifique chanson ou les paroles elles-mêmes raisonneront dans le petit cœur du xaela. Peinant à ne pas montrer son émotion sur l'instant malgré les présents il ne quittera pas Ti'any du regard un seul instant.

Spoiler:
Tu avais toujours cette mauvaise habitude
De tout prendre sur toi en disant "Tout va bien".
Cette part de toi ne changera jamais…
Aujourd'hui encore, tu as silencieusement joint tes mains.

Même si tu es banni de ce monde
Je resterai à tes côtés,
Alors n'aie pas peur... Ouvre la porte.

Ton futur est le mien.
Tant que tu es là, je n'ai peur de rien.
Allons-y tous les deux, main dans la main,
En nous agrippant de toutes nos forces l'un à l'autre pour ne pas être séparés.

Plus gentil et plus fort que quiconque…
Plus fragile et plus faible que quiconque…
Tu as connu tant de douleur
Mais tu as ri, cachant ta tristesse.

En vérité, tu n'es pas fort.
Je suis la seule à le savoir.
Mais n'oublie pas, d'accord ? N'oublie pas que je suis là.

Crois en moi, moi qui crois en toi
Laisse-moi rester à tes côtés pour toujours.
Quand tu seras perdu, je brillerai gentiment
Telle une lumière qui t'enveloppera.

Un endroit différent, une époque différente, un monde différent – même si nous finissons par nous y perdre,
Je suis sûre que je te retrouverai et que je t'aimerai encore une fois,
Et ce même si je me réincarne…

Crois en moi, moi qui crois en toi
Laisse-moi rester à tes côtés pour toujours.
Quand tu seras perdu, je brillerai gentiment
Telle une lumière qui t'enveloppera.

Ton futur est le mien.
Tant que tu es là, je n'ai peur de rien.
Allons-y tous les deux, main dans la main,
En nous agrippant de toutes nos forces l'un à l'autre pour ne pas être séparés.
De mes mains, j'implore ce miracle qu'est l'amour.


La soirée battant son plein, c'est en extérieur qu'elle se terminera. Le xaela viendra lui même cette fois, surprendre sa demoiselle dans la dernière danse, l'enlaçant dans ses bras alors qu'elle pousse la chansonnette à nouveau pour clôturer la soirée dans une pointe de romantisme relativement rare chez ce grand gaillard.

avatar
Admin
Messages : 585
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1 : Uldah

le Mer 2 Jan - 17:07



- <lp> Boum bébé ! devine qui va rentrer avec un cadeau sous le bras ?! <ricane> Ti' ? t'es là ?
- <Lp> Bébé...tu es en forme mon loup, tu es déjà rentré? je suis sur la plage.
- Euh je suis dans le jardin du Tapas je viens d'arriver j'ai fait un détour par costa.
- Oh et bien rejoint moi alors.
- ça marche j'arrive !



- Bonsoir mademoiselle, vous semblez bien seule...<souriant en coin> ça ne me gênerais pas d'y remédier. <ricane, son paquet sous le bras>
- Oh et bien, installez-vous mais pas trop prêt, mon compagnon pourrait nous surprendre
- <souffle un rire> j'ai l'air d'avoir peur d'un freluquet ?!
- Reculez un peu... disons installez-vous à l'autre bout de la plage, se sera parfait. Je sais ... je sais. Tu es déjà impressionnant rien qu'avec ta carrure
- oups ...je suis un peu trop proche désolé, c'est l'attraction de votre corps...<dit-il e jouant d'une main sur ses lunettes pour les lever et abaisser.>
- Comment tu vas? tu as passé une bonne journée
- Ouais pas trop mal, du boulot, une virée en mer etttt j'ai fait un arrêt par costa..<souriant en coin lui tendant le paquet, bien qu'il penche un peu la tête observant sa belle> qu'est-ce qui va pas Ti' ? t'as même pas ris à mon jeu de lunette de tombeur des plages, à chier.


- Peu être par ce que c'étais à chier >taquine prenant le paquet> Et je vais très bien, j'étais dans mes pensé avant que tu n'arrives <Lui sourit> Un baiser m'aiderais peu être?
- <ricane> j'ai compris mon humour est plus à ton goût, surement tes hormones <souriant finement il se penche pour caresser sa joue d'une main, une caresse en relevant son menton avant de venir apposer ses lèvres sur les siennes d'une infime tendresse gourmande, le regard se fermant un instant.>
- Mieux ? <doux d'un sourire en ouvrant un œil, malicieux> je recommences si tu veux.
- <Elle ferme les yeux, souriante et lui rend le baiser avec tendresse > Ne dit pas ça Nash, c'est pas vrai <Hoche lentement> oui encore un, attend d'abord <Ouvre le paquet et observe la tenue> Oh c'est mignon ça, merci <Lui sourit et s'allonge sur le sable> Maintenant tu peux.
- <cille la voyant enchainé actes et parole, allant pour ajouter un truc il se marre et viendra s'allonger doucement au-dessus d'elle sans l'écrasée ou la brusquée pour autant, effleurant ses lèvres des siennes à nouveau> t'as tout l'attirail, sandales et lunettes on sera assorti, sauf...niveau couleur surement, j'ai hésité avec du noir, tu crois que je devrais garder le blanc ?
- Tes écaille sont déjà noire, le blanc te va très bien, et moi je trouve ce bleu très beau <Observant son haut et sortant les lunettes pour les mettre, alors qu'elle passe son bras à son cou> - <étire un sourire en coin hochant ravi de lui faire plaisir et passe une main sur sa hanche remontant vers le tissu, joueur et câlin> je t'aide à te changer si tu veux, j'ai très envie de te voir le porter.
- <rit doucement la voyant enfiler les lunettes> classe ! t'es une bombe de la plage maintenant, enfin...plus qu'avant je veux dire.
- Pas sur la plage, mais on peut rentrer <Lui sourit, lui prenant un baiser> J'ai toujours été une bombe
- Rentré ? en cette belle soirée ? <ricane boudeur> j'ai même pas nager, et puis...<avise autour taquin> il y a personne, je peux te cacher de mon corps..<dit-il se penchant pour venir dévorer son cou de baisers tout en restant sur elle, la recouvrant avec sa chemise ouverte.>
- Tu auras tout le loisir de te baigner se soir mais pas ici, on sort après.
- Ah ? on a un truc de prévu ce soir et je m'en souviens pas ?
- Surprise <Sourit en coin>
- Un mois et plus, c'est comme je l'intitule...ça fais moins officiel comme ça. Oui, d'ailleurs on va pouvoir se faire plaisir toi et moi >sourit>
- C'est à dire ? <curieux mais amusé> c'est pas déjà ce qu'on fait généralement ?
- J'ai vendu le cabinet sa y est
- Ah génial ! un autre médecin de la région qui s'installe du coup ? Il a de quoi piquer lui aussi ? <soufflant un rire>
- Non, une collocation, transformation en appartement. C'est Djin et une amie a lui qui l'on acheté.
- Ah ouais, pourquoi pas, bonne idée <sourit doucement glissant un regard sur elle>


Une fois de retour à l'appartement...

- Oui, juste toi moi les étoiles et une nuit en amoureux, oui mon loup et moi dans la nature. J'ai juste peur de mal faire les choses c'est tout.
- pourquoi tu ferais mal les choses ma belle <doux, reposant son verre il va s'installer et l'attirer debout contre lui> t'as une meilleure estime de toi normalement, un truc qui va pas ?
- Nash, j'ai peu de sortir, nos deux dernières sorties...ne se sont pas vraiment passé comme je l'espérais et j'ai un peu peur de dire quelque chose de travers <Baisse légèrement le regard>
- <hausse un sourcil et soupire venant caresser sa joue et remonter sa bouille vers lui> tu veux dire que…cette petite tension c'est pas les hormones hm ? c'est moi le souci ? <Visiblement navré> tu te retiens de dire quoi princesse ? Et je ne te prive pas de sortir quand je bosse ma belle, tu le sais quand même hm ?
- Je me retiens pas Nash, j'ai juste envie que cette soirée se passe bien avec toi, on se retrouve pas souvent dehors... et si c'est pour sortir et me prendre la tête avec toi... oui, j'en ai peur, j'ai peur que tu décide de me laisser Nash...<Les yeux globuleux, la voix basse, beaucoup d'émotion lui passe par la tête, peu être un peu les hormones aussi>

- Tu crois que je suis ce genre de type Ti' ? <sourit doucement bien que peiné> t'abandonner avec notre enfant ? je suis lié à toi maintenant et j'ai fait mon choix, je serais parti bien avant sinon, et c'est pas parce qu'on a des accrochages ou désaccord que je vais me tirer. J'ai...<soupire> conscience que je n’ai pas un caractère facile, et on voit pas toujours les choses de la même manière mais ces détails à ajuster ça. Et puis en un sens je t'avais dit, que tu méritais mieux, si tu dois être angoissée comme ça en ma présence ou pour une soirée c'est que t'es pas si heureuse. <soupire navré> Et si tu veux pas me froisser, quand on sort évite de me dire des truc qui fâchent mais là encore tu sais pas ce qui fâche on apprend encore à se connaître donc c'est normal qu'on soit maladroit, je le suis aussi.

- Là aujourd'hui c'est ma plus grande peur, te voir passer cette porte, pour une chose que je dis, qui, n’étais pas pensé a mal, cette enfant j'ai décidé de le gardé avec toi oui... alors...alors...<Renifle légèrement> Je veux pas te perdre Nash <Merci le cadeau elle baisse les lunettes pour cacher ses yeux qui perle légèrement>
- <soupire doucement retirant ses lunettes en douceur> Ti', passer cette porte en colère parfois, ça arrivera, je suis comme ça, le temps de me calmer, mais je reviens toujours tu l'as bien vu. Vous souriez tendrement à Ti'any Algom. Si un jour on doit tout arrêté, si je dois partir, te quitter on en discutera, je ne partirais jamais en te laissant plantée sans nouvelles, c'est une promesse. Tu m'entends ? <doux bien que ferme et sincère.>

- <hoche lentement> J'aime bien ce haut que tu m'as acheté <D'une petite voix> - <sourit doucement venant essuyer du pouce une larme sous l'œil de la demoiselle, reluquant son décolleté au passage oui, fidèle à lui-même.> j'aime bien aussi, ce n’est pas…un cadeau extravagant ou autre mais histoire de marquer le coup j'ai trouvé que c'était sympa. Tu aurais préféré un bijou ou autre peut être ?
- <Répond a son sourire> Non, je suis pas folle des bijoux... bien que j'aime bien les tiens, <Un brin taquine>
- ... ça c'était carrément déplacé Mademoiselle Algom la dévergondée...<ricane chopant ses hanches pour l'attirer contre lui davantage, venant enfouir son visage dans son décolleté pour y disperser des baisers joueurs.>


A suivre...
avatar
Admin
Messages : 585
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1 : Uldah

le Mer 2 Jan - 17:08



- t'as envie de patauger dans les sources avec ton mâle ? <souriant en coin, avisant autour.>
- Oh non... on va patauger ailleur mon loup -Le temps est agréable, le couché de soleil présent.

Le chocobo de trait sera conduis par un lalafell, eux deux assis à l'arrière sur ce qui ressemble à une carriole ouverte.
- Me..voilà de ...plus..en...plus...curieux...<dit-il amusé la boite toujours en main devant lui et secoué par la démarche du chocobo.>

Arrivé sur le ponton, Ti, glisse quelque gils au Skipper, lui souriant alors, Celui si souffle dans une flute, laissant alors un radeau sortir de derrière la colline, celui-ci est éclairé par de nombreuses bougies, bien plus jolie que le vieux radeau derrière le Skipper>
-On descend ici, mon loup
- Wow...un coin que je ne connaissais pas, je pensais pas que tu trouverais, c'est magnifique ce lac.
- Ce n’est pas fini.


Ils monteront sur le radeau pour traverser le lac. La traversé du lac sera fait par un Elezen, naviguant jusqu'à l'autre bout, une douce musique, que Nash pourra reconnaitre.

La barque est petite, mais assez grande pour les accueillir tous les deux et l'encombrant colis, elle le regard sur tous le trajet, l'orchestrions, rythmant l'étreinte dans les bras de Nash.

-<haussera un sourcil sur la dite boite à la musique qu'il reconnait oui, soufflant un rire charmé mais surpris.> alors ça...si j'avais su je l'aurais allumé avant tiens, on aurait eu le voyage en musique. <taquin.>

- Ca fait partie du charme <Souriante, alors qu'il arrive de l'autre côté, le gondolier, donnant a Ti'any, une fusée éclairante> Je te laisse les tirer avant de poursuivre.
- Hein tu veux que je tire la fusée ? <soufflant un rire> je me sens comme sur mon navire qui coule pour le coup. <amusé il prend la dite fusée>


- <Ils sont à quai, alors que la fusée, part éclairer le ciel> Encore deux mon loup.
- Oui m'dame...<curieux toujours souriant>

Au premier un autre attelage se présente à eux. Alors qu'il lance le second il peut entendre un grondement de loup, qui ne lui est pas inconnue. Au troisième il ne se passe rien.

- <hausse un sourcil suivant du regard l'attelage, riant volontiers et lance la seconde, enfin troisième> et là c'est un dragon qui vient nous chercher ?
- Non, on prend l'attelage la <Lui sourit>


Celui-ci ressemble d'avantage a une calèche, tirait par un chocobo noir et un chobo blanc.
- <ricane et l'aidera à se hisser, suivant sagement, saluant les présents> raaah les femmes, on les suit comme des petits chiens tellement elles sont surprenantes et désirables...
-Tu n’es pas possible -Sourit en coin, lui déposant de long baiser, pendant qu'un homme charge la calèche du colis> Nash profitera du paysage durant le trajet, la gardant contre elle en bisouillant son cou.
- <ricane> Sympa les cascades on a envie d'aller se fourrer dedans mais vue la puissance ton petit corps résisterait pas. <taquin>


Alors qu'il approche trois homme s'en vont du lieu, en arrivant, aucune hostilité, simplement un point d'eau éclaire par une quarantaine de petite bougie flottante.

- <cille à la vue du coin tranquille avec bougies flottantes et étire un plus franc sourire> je vois, t'as vraiment tout organiser je suis...impressionné.
- Oui, j'avais envie d'une soirée tranquille, c'était dur à mettre en place, mais ta troisième fusée a annoncé notre venue.
- Tu as fait une folie ma Reine, c'est superbe...
- Maintenant c'est toi qui travail, je te laisse apporté le colis prêt de l'eau et l'ouvrir ensuite.
-Bien...m'dame..<souriant finement intrigué encore, il récupère soigneusement la boite allant jusqu'au point d'eau.>
- <Elle s'installe au sol> ne le met pas dans l'eau par contre.
- <repose la boite comme demander et l'ouvrira soigneusement observant l'intérieur.> bah non tu me prends pour un con ? <Soufflant un rire.>
- Et voilà votre altesse, aurais-je droit à une récompense en bon larbin que j'ai été ? <malicieux>
- <Elle s'approche et viens lui déposer un tendre baiser, avec une main baladeuse vers son fessier>
- Et je crois qu'il y a un cadavre dedans...<pointant les peaux est coussin, joueur, se penchant ensuite pour rendre le baiser, serrant la musculature de ses fesses en ricanant sous son pelotage.>
- Hum...tu devrais le sortir et voir s’il est vivant. Au pire, on pose nos fesses dessus, ça va le calmer.
- <souffle un rire et hoche> aller pousse toi ma belle, j'installe tout ça soigneusement pour ton charmant séant qui me rend dingue.




- <sourit en coin et avise le plexi, curieux une fois avoir tout installé sur la roche pour faire un nid douillet> euh...je dois faire quoi avec ça ?
- Soulève-le <Lui sourit, le plexi est légèrement teinté difficile de vois en dessus>
- <Sous le plexi, c'est la corne d'abondance, l'oasis de la gourmandise>
-Raaah tant de mystère tu vas me tuer d'impatience !! <Soulève avec précaution le plexi, des fois qu'un truc lui saute à la gueule, il mime l'angoisse et la crainte en regardant en dessous de loin à bout de bras.>
- Oh ! à bouffé ! <riant> là tu vois je reconnais bien là la futur maman morfale que tu es. <haussant les yeux sur elle d'un large sourire taquin mais tendre.>
- <Des cookie cheese cake, une tarte à l'ananas et au rhum, des muffins a la myrtille, une carafe fermé, contenant du café glacé et une grande cruche de citronnade> Ah ben ce n’est pas une sortie, si je mange pas comme une bufflonne <Sourit en coin taquine puis s'installe sur la couverture, l'air ambiant est encore agréable, elle retirera le pantalon et les chaussures>
- <souffle un rire s'installant aussi, il retire ses armes qu'il pose près de lui et enlève sa tenue de cuir après avoir reposé le sac à dos sur son dos.>
- Bon ce n’est pas grand-chose, mais ça change du sable. Et quand il fera nuit, les plantes sont luminescentes.
- Je suis épaté Ti' et j'ai hâte de dégusté certaine de ses sucreries sur ta peau. <souriant finement bien que d'une infime tendresse.>


- J'en connais une qui a envie d'aller au chaud dans mes bras sous les peaux hm ? mais d'abord on mange, je n’ai pas terminé mon gâteau géant...<ricanant.>
- Je vais me mettre dans l'eau un peu avant.
- <reste songeur, mangeant en la suivant du regard> bonne idée ça va te détendre de ton ventre imposant. <taquin> t'as pris du cul aussi mais j'adores ça.
- Nash...non s'il te plait... c'est bon t’en a assez dit <Prend une légère moue boudeuse>
- Quoi ? tu te vexes à mes compliments ? <une moue suivant lui aussi.>
- Ouais...je ne veux pas devenir une grosse bufflonne...<Limite au bord des larmes, mais pas encore>
- Et tu vas le devenir mais uniquement ici..<reposant un baiser sur son ventre> techniquement et pour le reste tu seras que plus sublime Ti'any, je trouve pas un mal de prendre du poids, surtout pour cette raison.
- <Elle le regarde faire alors qu'il embrasse son ventre...étrangement surprise> Hum...d'accord, mais dit pas que je vais prendre du cul.
- ça me gênerait pas..<soufflant un rire, il tape sa fesse d'une main se redressant> aller va te détendre un peu je m'occupe du coin dodo.


-oh!! <Agite les bras> JE me demandais si tu allais venir.
- <une fois sorti il étire un doux sourire vers Ti'any et se penche pour choper son blouson en cuir, récupérant une seule dague.> évidemment que je viens...<passant un nouveau regard autour> Mais pas sans ça, on ne sait jamais...<jonglant d'une main avec la dague pour frimer>
- <Le vent se lève un peu, rien de bien important, le feuillage faisant de long bruit>
- Hum...sexy papa
- <manque de lâcher la dague à la mention de papa et la rattrapera à temp avant de la lancée près de Ti'any, avec précision pour qu'elle se pelante dans l'eau au sol, le manche dépassant.>
- Hum, fais attention avec ta dague <Amusée>
- Je sais viser...<souriant en coin s'installant il la soulève comme une plume, pour l'instant il peut encore et la fera se hissée sur lui en glissant ses mains sur ses fesses> tu ne trouves pas que c'est plus calme qu'à notre arrivée ?
- Tant mieu non? On m'a dit que c'est la période de reproduction des cœurs, que l'endroit est vide pendant cette saison
- Ah…et tu ne pouvais pas le dire avant histoire que j'm'angoisse pas trop ? <soufflant un rire>
- tu es toujours angoissé, et ça a un côté rassurant

Les plante commence à prendre une couleur rouge ardente, alors qu'elle lui caresse le visage.
- pourquoi ? parce que je peux veiller sur toi plus sérieusement quand je suis inquiet ? <souriant finement il vient la soulever un peu plus contre lui, glissant son visage dans son cou pour le parcourir de baisers brulant et câlin.>
- Non tu veille déjà sur moi de manière générale.
- <observe les fleurs rougeoyantes et sourit tendrement en se noyant dans le regard de Ti'any> dit moi que tu m'aimes...<d'un murmure en effleurant ses lèvres des siennes.>
-<Le feuillage bouge autour d'eux, alors que le vent cesse peu à peu, Ti'any prise dans un frisson> Mais oui. Je t'aime Nash <Le fixant>
- Idem..<élargit un sourire de gosse amusé et taquin> c'est juste un lieu magnifique pour le dire non ? autant en profiter.
- Alors dit moi le Nash?
- Je te remercie pour tes surprise, les friandises, tu t'es donnée à fond, je suis très touché par-...<cille un instant> je viens de te le dire ma Reine. A ma manière. Et j'étais en train de continuer...<souriant en coin>
- <Elle baisse légèrement le regard, sans rien dire d'autre, l'écoutant alors>
- Tu crois franchement que ce sont ses mots-là qui sont important hm ? <Levant doucement son menton d'une main, cherchant son regard du sien> ce sont que des mots Ti'any, il y a différente manière de montrer qu'on aime une personne, par des actes, tout comme tu viens de le faire ce soir, ou ce que je tente de faire pour toi pour que tu comprennes. Pourquoi c'est si important que tu les entendes ? tu penses que je ne suis pas sincère si je ne les prononce pas ? <doux a mi-voix toujours.>
- Non ce n’est pas ça... oui j'ai envie de les entendre une fois de ta bouche. Mais ce n’est pas toi ça... j'attendrais alors <Répondant sur le même ton>


Le vent cesse, mais quelque bruit d'herbe foulé se fait entendre, peu sonore mais présente.
-acquiesce doucement> mais tu sais que c'est le cas hm ? <tiquant d'une corne, il glisse sa main derrière lui sur la dague en douce, dans l'eau sans la quitter des yeux> shhht ne dit plus rien. <d'un murmure ultra léger, attentif aux pas et au lieu d'où ils proviennent.>

Le vent cesse, mais quelque bruit d'herbe foulé se fait entendre, peu sonore mais présente.
-acquiesce doucement> mais tu sais que c'est le cas hm ? <tiquant d'une corne, il glisse sa main derrière lui sur la dague en douce, dans l'eau sans la quitter des yeux> shhht ne dit plus rien. <d'un murmure ultra léger, attentif aux pas et au lieu d'où ils proviennent.>

Alors que le vent, a porté l'essence sucrée de leur festin, attirant des femelles coeurl, le feulement de la première se fait entendre à leur tente. Ti'any écarquille les yeux levant simplement son doigt vers leur campement. Alors que celle ci ne semble pas venir seule, d'autre Coeurl en approche, a vu de nez, ils sont en tout trois.

Nash retient vite le mouvement de bras de Ti' la fixant pour la garder contre lui dans un silence et un calme impassible, un petit non de la tête, sans un mot, visiblement il va attendre qu'elles dévalisent et s'en aillent, surveillant à l'ouïe qu'elle ne s'approche pas de l'eau.

Une seule des trois bêtes, s'approche du campement pour en extirpé le contenue sucrée, alors que les deux autres renifle, en approche, au bord de l'eau. Ti'any se blottit a Nash, silencieuse, laissant son regard observé.

- <sa respiration est lente, il la contrôle malgré une tension légèrement palpable, néanmoins il susurre à sa corne> n'est pas peur, elles vont le sentir, les roseaux nous dissimulent et je suis prêt si je gueule tu roule sur le côté et tu me laisse faire d'accord?
- <Répond sur le même ton> non je te laisse pas y aller seul...c'est hors de question, j'ai mon Katana au bord de l'eau
L'une des deux créatures fais demi-tour, s'occupant du festin sucré avec l'autre coeurl.

- Moi je ne suis pas enceinte Ti'any, mais comme tu voudras...je te ferais une ouverture jusqu'à ton katana.
- Je sais Nash, je ferais attention, ai juste confiance en moi. <hoche et repose un baiser discret et léger sur ses lèvres, d'un mouvement à peine perceptible.>

Les deux coeurl au buffet s'entrechoque, et commence à s'attaquer, détournant l'attention de l'autre coeurl qui rejoins le duo pour se joindre à leur feulement et leur bagarre gourmande.

- <sourit en coin> tant qu'elle s'entre tue on est tranquil.
- Faudrait qu'on arrive à contourner l'endroit et à se mettre un peu plus à l'écart.
- On ne bouge pas, ça va les attirer, je suis moins discret dans l'eau, je peux me dissimuler dans les ombres mais pas toi chérie.

Le combat des trois bêtes est violent, mâchoire au coup, en faisant tomber une alors que l'autre tente de s'emparer de la bouffe, mais les deux autres femelles ne sont pas si distraite, elle s'attaqua au coeurls fourbe, se roulant au sol.

Nash étant venue avec une de ses dagues, l'autre au campement, quand le coeurl se retrouvera au sol, celui-ci hurlera a la mort, la lame de Nash ayant traversé son sac, blessant le coeurl qui fuis.

- <sourit en coin écoutant d'une corne le raffut> c'est top glamour ça, j'ai presque envie de faire comme elle avec toi-....<hausse un sourcil, intrigué et pivote les yeux sur le campement tournant faiblement la tête pour se faire> là j'ai rien compris...
- Et moi je suis la Raen'arde et... <Regarde la scene perplexe>
- Qu'est-ce que tu vois que je ne vois pas ? <amusé>
- Je crois qu’elle n’a pas aimé ton sac…t'as mis du répulsif dedans ou quoi?
- <sourit finement> non il y a ma seconde dague juste à côté dans mon blouson en cuir et la ceinture, elle a dû tombée dessus.

Les deux coeurl restant, l'un feulant contre l'autre, marquant alors son autorité, l'une des coeurl se détache du campement s'approchant du point d'eau.


- Nash...derrière toi...exactement derrière toi en ligne droite... <Chuchote t'elle>
- <hoche> Elle va boire ? <Il se crispe un peu, fermant sa poigne sur le poignard déjà prêt à bondir ses jambes bougeant sous l'eau très lentement, de façon à pouvoir rapidement se mettre accroupi au besoin, il est discret ça il sait faire, mais gardera Ti' contre lui.>
- Je sais pas, je vois que ses antennes... si tu sais viser... c'est le moment...

Le coeurl reste pour l'instant devant le point d'eau, passant sa langue dans celle-ci, reniflant son reflet.
- <fera un non, très discret pour Ti'any, il ne fera rien visiblement attentif, se hissant sur ses pieds dans un léger mouvement d'eau, prêt à bondir ou à se retourner au besoin, mais visiblement il n'attaquera pas l'animal sans raison.>
Il le devra, la créature repère Ti'any et s'apprête à bondir sur les deux.

Nash ses cornes à l'affut, il manquera pas de sentir l'animal se raidir en se mettant en place pour attaquer, le xaela n'attendra donc pas, il pivote sur lui-même accroupi et viendra se jeter sur l'animal, mais en dessous, tournant sur lui-même dans l'eau quitte à se déchirer le dos sur les galets, il plante sa dague dans le ventre durant sa glissade dans le but de lui ouvrir la peau suffisamment pour le blesser, ou le tuer, bien que ce soit rigide il y met toute sa hargne et sa force.

Quel courage incroyable, Ti'any n'a pas le temps de réagir la seule chose qui s'offre à ses yeux a cette instant c'est le rouge prenant possession du point d'eau, se relevant alors. Le coeurl feulant, alors qu'il tombe au sol.

Le second coeurl, détourne le regard de la bouffe grognant se jetant sur Nash alors.

Nash a, à peine le temps de réagir à l'assaut du second coeurl sur le point de se relever pour se dépêtrer du premier cadavre, il tente de contrer l'animal en se dissimulant furtivement pour rouler dans l'eau, disparaissant comme par magie sous les yeux du coeurl, néanmoins il est clairement à porter et sa situation est précaire>
-Ti' ton katana !


Le second coeurl s'approche pour sauter sur Nash qui n'a pas eu le temps de s’éloigner, mais Ty'any, se laisse emporté, par la peur et la crainte, son aura rouge sortant de son corps, comme elle lui avait dit... elle ne contrôle rien.... Elle se précipite sur la bête de plein fouet sautant au même moment qu'elle, pour l'entrechoqué et la faire tomber au sol. D'un geste rapide elle dévie sur le côté ramassant le katana et le plantant dans le coeurl.

Nash cille et réapparait en voyant la boule furax rouge foncé sur l'animal, il ne restera pas sans rien faire, inquiet lui aussi, il se redresse rapidement d'un bon pour foncé sur l'animal, d'un pas rapide, se laissant glisser au sol près de sa gorge il viendra la tranchée de sa dague dans un geste net et précis, le tout dans le même temps que Ti'any, l’animal n’a eu aucune chance le pauvre.



- <Un genoux au sol, l'aura peine a se dissiper..., se cripant legerement>
-Ti' tu vas bien ? <Essoufflée, il a bien morflé au niveau du dos certaine écaille ayant amorti semblent bien égratigné, il n'ose pas approcher> Ti' ? tu m'entends ?
- LAISSE MOI.... T'APPROCHE PAS ! <Sa voix est légèrement écorchée, venant du plus profond d'elle, comme si elle en sortait pas de ses lèvres>
- <il se fige et ne bougera pas restant sur place, tentant de reprendre son souffle.<
- <Elle frappe a plusieurs reprise le sol, s'efforçant de se faire mal a elle même, pour ressentir une douleur, dans un craquement d'os au sol, alors que l'aura se dissipe> Haaa <Reprend a son tour son souffle, se tenant la main contre elle>
- Ti' ? <doux et inquiet, il patiente toujours>
- C'est...bon…C'est parti... désolé...Nash... <Sa voix est basse>
- <soupire soulagé et tardera pas à venir l'enlacer se plaçant derrière elle en reposant sa dague près de lui> putain...t'as l'air de morfler....
-<Elle se crispe légèrement, tournant sa main vers lui...le petit doit a morfler, il semble dire merde a tous les autres> Tu n'as rien?



- ça va...j'ai connu pire mon dos à ramasser un peu mais ça va, grâce à toi, merci petite furie rouge. <Il l'enlace encore et se penche pour prendre ses mains délicatement, captant son attention de son regard pour venir cueillir un baiser, puis d'un mouvement sec et brusque il remettra son petit doigt en place, sans prévenir.> - Ah putain Nash!! <Se crispe, ouais un gros mot, c'est pas commode dans sa bouche> - <souffle un rire volant ses lèvres à nouveau la gardant contre lui de son étreinte musclée> désolé, c'est mieux quand on ne s’y attend pas ma belle. Vient te reposer sur les peaux, je vais ranger cette foutoire qu'elles ont mises.
Ils échangèrent des soins sous la bash installer à l’abris, partageant leur craintes et un dialogue.


- normalement c'est carnivore ouais sauf si elles ont des petits, peut-être qu'elles veulent du sucré pour l'allaitement <ricane et vient appliquer le bandage soigneusement, délicat en ses gestes> comment tu te sens ? <Inquiet> et je ne parle pas de la blessure mais de la raenarde.

- Ca...Va je me sent bien... c'est la colère et la peur qui ont parlé.
- Hm...c'était impressionnant et flippant, tu n'étais plus toi-même n'est-ce pas ?
- j'veux dire c'est quoi une sorte d'entité qui prend possession de toi ? <soupire inquiet>
- Et encore...j'ai réussi à contenir un peu de cette aura <Hochant lentement>
- on aurait dit un truc que j'ai vu chez un maraudeur dans sa forme bestiale, mais en plus...bizarre.
- Je sais pas ce que je t'aurais fait sinon..
- <hausse un sourcil> attend, tu veux dire que tu peux t'en prendre à-moi si tu maitrise pas la chose ? C'est quoi au juste, un truc qui t'habite ?
- Mon ether qui est instable... C'est difficile a expliqué.
- Ce n’est pas une entité alors hm ? t'es pas genre possédée par un truc bizarre et dangereux ?
- Non, j'ai ça depuis toute petite je te l'avais dit.
- ouais mais qui nous dit que ce n’est pas...une créature bizarre ou un kamis familial ou j'sais pas moi.
Ecoute Ti' ça peut sembler être un don vue ta capacité, mais c'est aussi dangereux si tu dois la contrôlée, on fait quoi si tu n'y arrives pas à un jour, que tu t'en prends à moi, ou pire encore à notre enfant.
- Tu crois que le doc peut examiner ça?
- Je peux lui en parler si tu veux, mais il n’est pas calé dans le domaine...fin' des esprits ou autre entité, si on sait pas ce que c’est, il verra peut-être juste la même chose que les autres, un soucis d'Ether, mais si c'est autre chose vaudrait mieux savoir. <soupire d'un doux sourire inquiet caressant sa joue> t'imagines durant l'accouchement tu t'énerve, tu souffres et ce truc sort et fait un carnage <grimace> vaudrait mieux savoir la analyser avant ou savoir de quoi il s'agit.
- Oui, Yuna a peu être plus de chance de m'aider alors, elle a l'air d'avoir pas mal de connaissance... peu être qu'elle connais quelqu'un - Hé bien va la voir ouais, je pense que tu peux lui confier ce secret <sourit doucement, mais clairement pas serein, néanmoins il l'a garde contre lui tendrement>

Le couple retournera chez eux, une longue marche les attendais, jusqu'à l'Ethérite la plus proche. Un bain, des soins et bandages à nouveau et ils dormiront l'un contre l'autre, Nash ayant une nuit agité mais endormi, quant à Ti'any elle peinera à trouver le sommeil.
avatar
Admin
Messages : 585
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1 : Uldah

le Mer 2 Jan - 17:08


Depuis leur retour de cette fameuse soirée avec les coeurls, le couple peine à reprendre une vie normal, l'angoisse est présente, l'attente du rendez-vous médical chez la médecin gynécologue, et l'incertitude quant à cette aura chez Ti'any semble inquiéter les deux amants, chacun de leur côtés dans un premier temps.


Même au travail, durant son poste de garde au Tapas, le xaela semble des plus songeur, soucieux et peu concentré, puis il décida alors de prendre un congé, il ne se rend plus à la pêcherie depuis quelques jours déjà, il est temps de changer les idées à sa belle, qui elle semble tout aussi soucieuse que lui.



Il décida de passer les prochains jours ensemble jeux, baignades, soirée tendre et feux d'artifices, Nash s’évertue à changer les idées de sa belle le plus possible, tout autant que les siennes d'ailleurs.








Le jour J approchant, le couple est plus soudé, prêt à affronter la suite des évènements ensemble, plus détendu et serin du moins en partie, mais c'était sans compter la surprise à venir...
avatar
Admin
Messages : 585
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1 : Uldah

le Mer 2 Jan - 17:09


Nashrann Kha toc à la porte avant d'entrer, observant la salle d'attente, il tient doucement la main de la raenne dans la sienne.
- Entrez !
- <Entre à la suite de Nash, tenant sa main, observant le lieu, puis souriant, timidement a la femme> Bonsoir.
- C'est mign-...<tique et avise la femme, soufflant un amusement par les narines> pardon je vous avais pas vu...c'est fourbe, planquer là dans le coin.
- Oh, bonsoir ! C'est vous qui venez pour la consultation de grossesse j'imagine? Je vous attendais. Faut bien mettre le bureau quelque part
- Moi non mais elle oui...<souriant en coin, pointant sa compagne> Nash et Ti'any M'dame.
- C'est bien ça oui
- Je me doute oui ! Vous...Etes pas en état d'attendre un enfant je crois !
- <sourit en coin et avise Ti'any> Hélas, c'est elle qui doit porter et moi qui doit supporter.
- Il est capable de beaucoup de chose... <Légèrement taquine>
- ça c'est très vrai...<hochant, un rire soufflé ensuite, taquin>


- Asseyez vous je vous prie, et parlez moi un peu de cette grossesse. Le docteur C'thay m'a fait un bref rapport mais je préfère entendre votre "version" Ti'any s'avance donc prenant place, main croisé sur ses jambes, qui d’ailleurs est tremblante
- hmpf...<recule la chaise, il prend trop de place>
- Hum... il n’y a rien de particulier à dire... ça fait un mois et une semaine que je suis enceinte
- Moi j'ai des choses à dire...<lève une main, amusé>
- Vous avez souvent ces tremblements ou vous êtes juste nerveuse?
- Oui je suis chiante je sais, mais c'est normal visiblement <Tire la langue>
- Tout ce qu'elle aimait, elle aime plus, même les cerises...<hochant gravement, mimant le drame en écarquillant les yeux avec sa bouille d'amour de beau gosse.> Ouais non ma belle ça c'est habituel.<soufflant un rire.>
- <Se redresse> Nerveuse seulement
- Ah ça...Ça arrive souvent oui, les hormones de la grossesse changent l'odorat et le sens du gout d'une femme enceinte
- moi je les aime bien les hormones par moment, elle a ses chaleurs plus fréquentes...
- <Frappe Nash au bras> Hey
- <ricane et se frotte le bras> Merde alors, t'as plus de force aussi...stupéfiant !
- ...Ça aussi ça arrive souvent ! Enfin, c'est par cycle, il se peut que bientôt elle veuille même plus que vous la touchiez !
- Je ne suis pas là pour parler de notre vie sexuelle, qui me convient parfaitement <Roule des yeux et reporte son attention sur le médecin> Et oui maintenant je le frappe aussi et il aime ça
- Alors là j'en doutes...
- Hey, je te rappel que le petit est là GRACE à notre vie sexuelle hein..<pouffe doucement>
- Oui oui...ou la petite
- Non mais vous êtes sérieuse sur le désire qui va s'estomper ?

Ishaya sourit, amusée par le duo visiblement Nashrann semble faire le pitre pour détendre sa femme, surement, peut-être, ou pas, c'est petit con de toute manière.
- A certaines périodes de la grossesse ça peut oui. Mais d'une grossesse et d'une femme à l'autre ça peut être très différent alors je ne peux pas donner de certitudes
- Pour l'instant tu as de la chance <Roule des yeux>
- Cela dit, rassurez-vous, la vie sexuelle pendant la grossesse n'est absolument pas dangereuse pour l'enfant à naitre. Sauf en cas de complications.
- C'est noté, pourvu que ça dure <souriant en coin, hochant> et sinon en règle général elle va bien, on est juste inquiet et curieux de s'assurer plus précisément que tout va bien dans son bidou. Ouais justement vue qu'on est sportif, ça aussi on veut vérifier <ricane> que...fin' que tout est solide quoi.
- C'est surtout lui qui était inquiet de savoir qu'on attend peu être deux enfant .
- Des nausées et des vomissements?
- Oui, j'en ai quelques une, mais moins fréquentes
- Oh...Quelque chose vous a fait penser à ça? Des précédents dans vos familles peut-être?
- Un rêve ..<toussotte>
- deux non dans mon rêves il y en avait trois...
- L'instinct paternel?
- Te marres pas j'ai flipper ....
- J'en sais rien moi <ricane> et pour les antécédent aucune idée <haussant une épaule> j'ai plus de famille.
- Il faut savoir, que c'était pas prévue... pas encore... et que je prenais un contraceptif...mais visiblement pas fiable.
- Ouais mais le charlatant a eu ce qu'il méritait ...

La suite de la consultation aura lieu dans l'arrière salle au cabinet, plusieurs minutes après le blabla médical au bureau.



- Hum...Vous avez pris du poids. Un peu trop à mon gout pour juste 1 mois de grossesse. Faudra faire attention à l'alimentation
- <Hoche lentement> Voilà un homme ravis
- <sourit en coin> on va devoir déménager de la glacerie, elle a de la bouffe à gogo là-bas.
- Bon, on va voir si on peut confirmer l'intuition de monsieur
- <Ne relèvera pas, et préfère se taire, laissant ses doigts pianoter le vide>
- Allez-y, allongez vous

Nashrann soulève sa demoiselle pour la déposer comme une princesse. Vous prenez un air audacieux face à Ti'any Algom.
- Va pas te casser un bras avec la grosse bufflonne!
- Roooh chérie t'exagère.... tu veux que je te tiennes la main ma bufflonne d'amour ?
- <Regarde Nash et laisse sa main se balader vers le bord de la table, a lui de voir, elle, elle fixe le médecin>

Nashrann prend sa main, il et taquin mais pas débile et viendra la rassurée comme il peut, caressant doucement le dos de sa main de son pouce.
- je vais devoir vous toucher le ventre et la poitrine aussi. Désolée de la gêne que ça pourrait vous procurer. Pourriez-vous enlever votre haut?
- <Son front perle lentement, soufflant sur son visage>


Ishaya semble hausser un sourcil, perplexe
- Un truc qui va pas ?
- Vous aviez dit combien...?
- ...<cette fois c'est sa main qui se crispe sur celle de Ti'any.> trois...
- Oh... <sa respiration se fait plus rapide, imitant la respiration du chien>
- Vous...Devriez jouer à la loterie alors.
- ...
Ishaya sourit, se voulant rassurante et surtout ne voulant pas dramatiser la situation.
- <s'appui d'une main sur le lit penché un peu en avant, fixant la médecin> c'est une blague hm ? vous nous faites marcher ?

Ti'any relache la main de Nash, les posant sur son visage, silencieuse. Interceptant les données, comme une messagerie saturée.
- Hum...Non. J'ai clairement perçu trois êtres

Ishaya ne sait pas trop comment le leur présenter pour adoucir le choc, visiblement c'est pas commun pour elle.
- <fronce les sourcils, il déglutit un instant et repose les yeux sur Ti'any, inquiet, pour elle surtout.> son...corps peu encaisser trois petit ? j'veux dire...vous avez vu comme elle est faite, ce n’est pas un peu trop, trois ?

Ti'any a la respiration saccadée, cachant toujours son visage, dans de léger reniflement.
Nashrann soupire et se redressant contournant le lit pour aller chercher les souliers de Ti'any.
- La consultation est finie doc' ?

Nashrann viendra remettre les chaussures de la demoiselle soigneusement, sans la brusquer.
- ça va être à surveiller. Les grossesses multiples sont ce que les médecins qualifient de "grossesses à risques" même si ça se passe généralement très bien avec un bon suivi. Si c'est sa carrure qui vous inquiète, le corps s'adapte généralement très bien cela dit.



- <Se redresse, regardant Nash, les yeux gonflés, puis le médecin> il… Il me faut de l'eau
- Un risque pour qui, pour les petits ou pour la mère ? <finissant de mettre les soulier de Ti'any.>
- Je ne vais pas vous mentir. Les deux. Il arrive parfois qu'un des enfants ne survive pas.
Ti'any d'une main tremblante récupère le verre, le portant avec mal à ses lèvres, la remerciant d'un léger hochement
- Mais pour le moment tout va bien, aucun signe ne montre un quelconque problème. Ça serait prématuré de s'inquiéter maintenant.

L'échange fut bref et surtout entre Ti'any et la médecin, Nash attendant surtout de pouvoir quitter les lieux, silencieux, au petit soin pour sa compagne mais relativement fermé. Tout le trajet en vol jusqu'à Limsa aura été fait dans un silence pesant et inquiet...
avatar
Admin
Messages : 585
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1 : Uldah

le Mer 2 Jan - 19:56

Nashrann se dessape, silencieux et vient faire couler l'eau bain. Ti’any entrant après lui, toujours dans ce silence, elle déposera son regard sur la cheminée, silencieuse, tenant les cachets dans sa main, figé, terrifié, anxieuse.

Nash viendra alors s’installer au sol afin de lentement déshabiller la demoiselle, sans un mot toujours, bien qu'il soit délicat, déboutonnant sa chemise, retirant ses bretelles pour enlever le haut dans un premier temps si elle le laisse faire.

Elle regarde ensuite Nash levant sa main tremblante, sur sa joue, bien qu'une larme glisse sur son visage, tombant sur la main de l'homme.
Nash remonte une caresse sur sa joue à son tour, essuyant la larme de son pouce avant de se redresser en la tirant doucement contre lui. Il viendra retirer ses souliers cette fois, puis fera glisser lentement son bas, d'une caresse légère et attentionnée, la mettant à nue, avant de se redresser. Elle, semblait d’inquiété de leur avenir, de son avenir, de ce qui sommeille en elle.

Nash se penche alors et la soulève doucement pour la porter en princesse, direction la salle de bain, sans un mot, le visage fermé. La jeune femme se laissant faire tel un légumes, elle laisse Nash, éplucher son corps, sans aucune réelle réaction de sa part avant de se faire emmenée.

Le xaela la reposera soigneusement avant de retirer son bas et de s'installer avec elle dans la profondeur du bain, la récupérant dans ses bras, dos à elle. Ti’any détourna finalement le regard vers lui, l'analysant, avant de se laisser aller, pour passer une main a son épaule et déposer son visage dans son cou, a l'entré de son torse Un soupire s’échappe du jeune homme, la gardant contre lui, dans le réconfort de ses bras, déposant un baiser dans son cou, puis son menton en appui sur son épaule, du moins pas la pointe écailleuse pour ne pas la blessée.



- <Elle se décide a brisé le silence> ...On...vas faire quoi?
- Je sais pas....<d'un murmure rauque bien que doux, la gorge nouée> Là...je lutte pour ne pas faire une connerie, surtout....
- Nash... on peu tout arrété..
- <soupire, crispant sa mâchoire> je sais, ça aussi....mais c'est retirer trois vie, pas qu'une seule, c'était déjà...compliqué pour moi d'accepter d'ôter une vie, innocente alors trois. Mais... ce que je supporterais encore moins, c'est qu'il t'arrive quelque chose à cause de ça....te perdre toi, je supporterais pas...
- Et je ne veux pas que tu partes car trois c'est trop... à choisir, je préfère attendre que tu sois prêt
- je crois que je ne suis pas prêt à prendre le risque. Putain Ti' arrête avec ça, je ne vais pas me tirer, je l'aurais déjà fait, c'est pas le sujet, le sujet c'est leur vie et ta santé, on doit envisager que tu peux y rester ou qu'on peut en perdre un.
- De quelle connerie parlais-tu alors?
- Et franchement si je te perds à leur naissance, je ne suis pas certain de réussir à les aimer, c'est cruel, je suis peut-être un monstre ouais, mais tu comptes plus qu'eux pour moi, c'est comme ça pour l'instant. Du choix Ti'any, les garder ou pas. Prendre le risque ou non.

- Et comme elle l'as dit... tout peu bien se passer
- J'ai l'air du type qui a eu de la chance dans la vie, avant ta rencontre je veux dire. <grommelle.>
- Depuis c'est le cas, pourquoi ça devrait changer? et je ne compte pas t'abandonner
- J'en sais rien...<soupire> ouais je sais que tu vas pas m'abandonner...<crispe un peu sa mâchoire> parfois j'en ai envie...que tu te barres pour vivre une vie bien mieux que ce foutoir.

- Regarde nous Nash, on est différent et pourtant... même si c'est trois... c'est une réussite en soit...si on prend en compte... tous ceux qui n'y arrive pas. D’accord, c'est la merde la plus totale, les conséquences peuvent être désastreuse... mais tout peu être parfait aussi...
- Tu mérites mieux, et ...putain ça fait que deux mois, on sait même pas ce qui va se passer entre nous, et ...on a rien eu le temps de faire de vivre, en tant que couple, de régler nos emmerdes, et j'étais prêt à prendre le risque avec un bébé, mais trois.... Putain Ti' trois, trois vie à protégée, trois vie à nourrir... j'ai que vingt-et-un an.

- Une maison a acheté...
- j'y crois pas trop à la perfection... ... <cille, fixant le vide à la mention de la maison, s'imaginant déjà en mode papa poule au foyer et grimace, un soupire suivant, toujours songeur.>
- Moi j'essaye d'y croire...c'est pour ça que tu me vois d'ordinaire si pétillante... Mais si tu ne veux pas. Je comprendrais. Moi même je ne sais pas. Ma vie c'est avec toi que je veux le passé pas avec un autre.
- C'est ton corps pas le mien.
- C'est nos enfants...
- Tu sais ce que ça implique ? si tu les enlèves ? dans quel état de dépression que tu risques d'être, t'as envie d'être mère toi, et tu vas finir par me haïr si je te demandais de faire ça ou si tu le fais pour moi. Tu dois décider pour toi et pour eux avant tout.
- Ne me donne pas cette responsabilité a moi seule.

- Alors on est dans l'impasse...
- Ce n'est pas une impasse, cette décision doit être prise ensemble.
- Non parce que dans les deux cas, moi je l'ai dans le cul, donc à quoi bon donner mon avis Ti'.
- Pardon? Nash tu as pas le droit de dire ça. Tu es tout aussi impliquer que moi. Tu as ton mot à dire tout comme moi.
- Ouais, sauf quand dans les deux cas, je vais en chier...si on les fait passer, tu vas souffrir et moi je vais m'en vouloir et on va s'en vouloir mutuellement. si on les gardes, je vais m'angoisser, être insupportable, la peur au ventre de te perdre, de pas être un bon père, de pas pouvoir les nourrir, de pas les aimer, de pas les assumer...

- Dans ce cas, si tu es si terrifier, autant tout arrêté
- <soupire> Tu sais... dans ce rêve, il y avait une partie que t'aurais trouvé mignonne, digne de la petite famille parfaite avec ses bébés ... sauf que, dans le rêve c'était moi, mais moi je me sentais pas moi, un peu comme si j'étais hors de mon corps, j'ai paniqué, c'était pas mignon, pas attachant...juste…flippant.

- Nash...dans ce rêve, la seule chose que tu dois te demander...est ce que tu étais heureux?
- Le xaela qui y était ouais, mais pas celui qui regardait la scène. En l'occurrence, moi. <Reposant les yeux sur elle.>
- Bien... je vais prendre rendez-vous avec Thay <Détourne le regard, se levant>
- <souffle par les narines la suivant du regard, sans la retenir. >
- <Sort prenant une serviette, il est tard pour appeler le doc, elle enfilera simplement sa tenue de nuit>
- Tu fais quoi de ton instinct maternel ? j'veux dire...c'est tout ? tu vas tout arrêter comme ça ? Tu les veux Ti', tu vas me faire croire que tu me veux moi, plus que trois enfants ?
- Si je dois être heureuse, se sera avec toi et pas seule à élevé trois enfant, pendant que tu flipperas.
- Mais tu rends compte que tu prends une décision aussi grave, pour un type que tu connais que depuis deux mois environ et don t'ignore encore une chier de truc. ... Un type qui est même capable de te dire les mots que t'attends. - Un type qui met ta vie en danger et qui risque aussi d'y rester chaque fois qu'il part en mer... tu veux sacrifier trois enfants innocent pour ce type-là ?
- Et c'est enfant je ne les ai pas choisi, ils sont arrivé car on s'aime. Oui et tu crois que je vais élevé les enfant d'un "type" qui ne sera peu être pas un père pour eux? Je veux épargner a ses enfants de en pas avoir de père qui les aimes
- Tu raisonnes à l'envers...<grogne agacé> on s'en fou si je ne suis pas là ils t'auront toi, l'amour d'une mère qui aura voulu d'eux au moins. c'est ça le plus important.
- Mais Nash tu t'entend?
- C'est ridicule, épargner les enfants de leur père en les tuant ! Toi tu t'entends !? <soupire>
- Nash, je refuse d'élever des enfants seule.
- Bien, tu continues de me piéger et de faire ce que tu veux avec la vie de trois innocent <serrant la mâchoire> fait ce que tu veux.
- A te piéger? Vraiment? Nash tu me demande d'élever des enfants en leur donnant l'amour d'un père qui les aimera peu être pas.
- T'as raison, fait les passer, t'es pas une mère, tu seras pas une bonne mère....Une bonne mère saurait les aimer pour deux.
- Je suis peut-être comme toi alors!
- <froid> j'ai eu, une bonne mère, je sais ce que c'est, et dans nos tribus, on ne raisonne pas comme ça, t'as putain de famille a perverti ça chez toi apparemment. Ouais sauf que moi je ne fais pas genre d'être quelqu'un d'autre j'ai toujours dit que j'étais un connard....

- <Sort un pantalon qu'elle enfile> Oui t'as raison... J’aurais mieux fais de t'écouter au final
- Chez nous, une vie est importante, sacrée, on ne chipote pas en les tuants pour des conneries d'amour, de père ou autre, si un est capable d'aimer ça devrait être suffisant. Ouais ... c'est peut-être ça le souci aussi !
- <Grogne, laissant paraitre une légère aura rougeâtre avant de sortir et claqué la porte>

...
avatar
Admin
Messages : 585
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1 : Uldah

le Mer 2 Jan - 19:57


- <crispe la mâchoire en la voyant dans cet état, serrant les poings, les bras croisés> je m'en vais Ti'any...t'as gagné. Je crois qu'on s'est un peu tout dit ce soir, des vérités douloureuses, mais des vérités quand même.

- Toi qui disais...avoir peur de me perdre... tu sais ce qui me fait le plus peur à moi?
- Je suis un connard, un xaela, toi une raenne, on ne voit pas la même chose pour l'avenir de ses gosses, et je suis pas prêt, c'est comme ça, fatalement, on aurait dû faire les choses autrement dès le départ, j'aurais pas dû capituler, c'est ma faute. Quoi ?
- Ce n’est pas d'élever trois enfant qui me fait peur, n'y même de les aimés.... C’est de pas réussir a contrôler ce qui dort en moi... de m'en prendre a eux.

- Raison de plus, pour les enlever donc...ta trouille c'est la bonne excuse. <Soufflant par les narines> j'ai peur de ça aussi Ti'any, mais tu as ton frère, et de quoi gérer et apprendre. d'ici qu'ils viennent au monde tu peux très bien y arriver.
- Pas sans toi Nash...

- Mais putain Ti'any ! j'suis personne moi, je n’arrive pas à comprendre, t'y arrivais très bien sans moi avant non ? regarde tout ce que t'as fait seule, ta fuite, ton voyage, ton entrainement, ton cabinet...tu te rends compte un peu le poids que tu mets sur mes épaules là ? à croire que je suis un Dieu pour toi <fronce les sourcils> c'est flippant bordel, tu peux comprendre que moi je suis pas comme ça ? que j'ai jamais connu ça ? depuis que je te connais c'est pression, sous pression...contrainte, je me suis forcé, parce que je me suis attaché à toi, et tu m'as rendu dingue, et amoureux, ouais surement aussi, mais pas à ce point-là, pas avec tout ce bordel, j'ai que 21 ans JE....SUIS...PAS...PRÊT ! Et là je vais devoir vivre avec le poids d'avoir engendrer trois vie qu'on va tuer !

- Ouais tu as raisons. Va-t’en... part Nash... Et ne te retourne pas.
- Je suis un xaela encore une fois, fou toi ça dans le crâne, on est différent, on voit les choses différemment. <hausse un sourcil soufflant par les narines se crispant à nouveau, son sac sur le dos>

- Je les élèverais seule, ou quelqu'un s'en occupera si c'est moi qui part
-Je souffre aussi, crois-le ou non...<soupire doucement gardant les yeux sur elle> mais regarde...dans quel état tu es, je ne suis pas certain que ce soit normal et très saint tout ça...<d'un léger sourire navré> T'es trop dépendante, j’arrive pas Ti'any, tu me fais flipper je suis pas comme ça moi...je l'ai jamais été, c'est pas pour rien que je garde une réserve depuis le début, je suis paumé. J’arrive pas à comprendre qu'on puisse aimer à ce point-là, en si peu de temps, tu nous vois déjà maison, enfants et avenir...moi n’y arrive pas. Je préfère encore te libérer de ce foutoir pour que tu trouves un type bien qui te mérites. C'est vrai, mais moi en un sens tout le reste je l'ai pas choisi vraiment non plus, tout s'est bousculé et j'ai été stupide et aveuglé par le désire pour toi, par ta douceur, ton affection, ton amour exacerbé au bout de quelques semaines, j'ai voulu essayer, de toutes mes forces et je tiens à toi, mais là putain ça va trop loin. T’étais prête à tuer nos enfants pour ne pas me perdre moi, tu te rends compte ? <doux et cruellement blessé> il est ou ton amour de mère ?

- tout va trop vite... je ne réalise pas encore… je suis pas encore mère.
- Je ne peux pas, rester avec une femme comme ça, si un jour je suis prêt, ce sera avec une femme qui penses comme moi.
- Laisse-moi alors...Je suis assez bien pour garder nos enfants mais pas assez pour être ta femme
- J'en sais rien, ni pour l'un ni pour l'autre là franchement je sais plus, mais c'est surtout moi qui suit pas bien pour eux ni pour toi. Toi tu étais prête à être une bonne mère tu l'as dit devant la doc' non ? moi j'ai jamais prétendu ça. On m'a proposé une pêche de quatre ou cinq jours, j'avais refusé mais je pense que je vais accepter, ce serait...bien pour qu'on puisse réfléchir à tout ça séparément.
- <Elle hoche se retenant de pleurer, puis se redresse> Bien... Alors réfléchis
- hm..<hochant, la relâchant à nouveau.>
- Nash...Sache juste que peu importe ta décision...je t'aime... et ça tu ne pourras pas me l'enlever.
- Je sais, je comptes pas te l'enlever j'en ai pas le droit...j'aurais dû t’empêcher de m'aimer dès le départ comme j'avais prévu. <soupire la gorge nouée, serrant un poing.>

Ti’any plisse le regard, mais ne dira, rien, se sentant cruellement blessé, était-elle qu’un jeux au départ ?...
avatar
Admin
Messages : 585
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1 : Uldah

le Mer 2 Jan - 19:57


-Tu fais une grosse erreur mon garçon... mais c'est ta vie, avait-il dit son cœur paternel alourdit par le départ du xaela.
Elle t'aimait malgré tout, j'doutes que tu trouves une femme aussi aimante et dévouée un jour.

-Un peu trop, dévouée ...répliqua le xaela, le regard bas, honteux et douloureux. Elle mérite mieux, un homme qui lui rendra en retour, un homme qui élèvera ses enfants.

-Tes enfants Nash, tes enfants...d'un soupire suivant alors qu'il passe un regard sur le jeune homme meurtri qui se tient dans son dos.
- hm...peut-être bien...il serra les poings un bref instant. Je resterais peut-être un temps sur l'île de notre escale, le navire part tard dans la nuit, tu...non rien.... fit-il en récupérant son sac de voyage. Merci, pour ce que tu as fait pour moi et...je comptes bien revenir, elle a, juste besoin de temps et moi aussi. Peut-être que...un soupire se fit entendre à nouveau, plus rauque, plus douloureux. Peut-être que je pourrais faire partie de leur vie, à ses gosses, mais d'une autre manière. Je vais rapporter ce qu'il faut, elle sera à l'abri du besoin, elle et les enfants, mais pour ça...je dois partir, et ça prendra du temps.

-Fait ce que tu as à faire, fils. Il ne se retourna pas, c'était bien trop douloureux pour lui, connaissant les projets sombre du pêcheur qu'il avait presque élevé, la douleur qu'il ressentait, à l'idée d'y retourner.


Nash hissa son sac, qu'il délaissera plus loin contre les caisses prêtes à être embarquée sur le navire, il déboucha une bouteille, qu'il sirota, installé au sol devant le bâtiment qui lèverais l'ancre d'ici quelques heures, durant des heures, il erra dans ses souvenirs, ses pensées. C'était nécessaire, elle vivrait mieux sans lui, elle serait aimée de ses enfants, de l'homme qui voudra bien d'eux. Mais il ne la laissera pas sans aide et sans soutiens, mais comment ferait-elle sans argent ?..Il soupira, retirant d'autre rasade, les yeux rivés sur la ville au loin, le regard brumeux, troublé par l'ivresse. Ivre, peut-être que j'y arriverais, pensait-il en buvant son rhum, un regard sur l'entrée du navire. Tiraillé, il était incapable, pour l'heure de se lever, de partir. Faisait-il réellement le bon choix, devait-il revenir ? Il le fallait oui, mais pas les poches vides, ils allaient en avoir besoin. Il avait renoncé à son passé, et le voilà sur le point d'y retourner, après tout c'est la seule chose qu'il savait faire bien et qui pouvait rapporter gros. Chaque pensées, durant chaque actions iront vers elle, vers eux, dans l'espoir de revenir sur ces terres, avant qu'ils naissent, avec la fierté de pouvoir déposer suffisamment d'or et de gils sur la table pour subvenir à leurs besoins.


Mais qu'adviendra-t-il d'elle, d'ici là ? aura-t-elle fait le bon choix ? un époux ? un compagnon ? c'est tout le bonheur qu'il lui souhaitait alors qu'il se redressait fébrilement, les jambes alourdies par l'alcool, son sac en main, porté à bout de bras il s'avancera finalement jusqu'à l'entrée du navire, un dernier regard sur la ville portuaire.

Pardonne moi Ti'any...

Paroles traduites :

Spoiler:
Bien, tu tiens bon
Quand chacun d'entre-eux abandonne ou craque, dis-moi
Dans cette maison qui est mienne
Rien n'arrive jamais sans conséquence et sans un coût, dis-moi
Est-ce que les étoiles vont s'aligner?
Est-ce que le ciel interviendra? Cela nous sauvera-t-il de notre péché? Est-ce que ça arrivera?
Parce que cette maison qui est mienne reste solide

Voilà le prix que tu paies
Laisse ton chagrin derrière, le balancer
Juste un autre produit actuel
Plutôt être le chasseur que la proie
Et tu te tiens sur le fil, fais face tu es..

Un cœur de pierre qui bat
Tu dois être si froid
Pour y arriver dans ce monde
Ouais, tu as ça en toi
Vivant ta vie de façon impitoyable
Tu dois être si insensible
Ouais, tu as ça dans le sang

Est-ce que quelqu'un
Me laissera voir la lumière dans l'ombre sombre des arbres et
Ce qui arrive?
Regardant à travers le verre, trouver le mal dans le passé en sachant
Oh, que nous sommes la jeunesse
Faire appel à la bête, pas un mot sans la paix, en faisant face
À un peu de vérité, vérité

Au plus profond de moi, je disparais, disparais
J'ai fait un serment par le sang, je ne le briserai pas
Je peux le sentir, la fin est sur nous, je le jure
Je vais y arriver
Je vais y arriver



[size=150]A suivre...[/size]
Contenu sponsorisé

Re: Chapitre 1 : Uldah

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum