Partagez
Aller en bas
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Chapitre 2 : Enfin libre ?

le Dim 28 Oct - 11:04


Installée au bureau de mon fiancé, je m'attarde sur ses lignes puisque ma vie est sur le point de prendre un tournant radical. Sur le point d'accouchée, ne sachant pas si j'y survivrais ou si ma situation ne va pas s'empirer d'ici là, j'ai songé à écrire une partie de mon histoire vécu jusqu'ici depuis cette dernière année chargée en émotions, surprises et souffrances.

Pour que vous compreniez, il me faudra donc commencer par le début. Les détails, sont connu de mes proches, mais je vous offre un résumé, néanmoins important, qui sait ou je serais d'ici quelques jours.

Mon arrivée à Brumée, fut décidée par mon père adoptif, un homme relativement puissant dans le commerce Uldien, un marchand réputé et aisé. Promise à un mariage arrangé, il décida avant la date fatidique de me laisser découvrir la vie hors du manoir. Un manoir que je n'avais encore jamais quitté depuis l'âge de mes cinq ans. J'entrepris de trouver un travail dans une fumerie, peu à peu me liant d'amitié, découvrant le relationnels, mes études à domicile en gestions, commerce et autre m'ont été des plus utiles, me hissant alors au rang de gérante rapidement.


J'y ai fait une belle rencontre G'Atoh, un miqo'te chaleureux, joueur, protecteur, un réconfort et un soutien dans mes découvertes, à ses côtés, je me suis laissée allée à une romance malgré les interdits de ma situation. Promise à un autre dans un an, il me fallait donc restée discrète pour ne pas attiser la colère de mon père et de mon futur époux. Avant d'avoir pu consommer notre amour naissant, il me fut enlever. Héroïquement, son devoir pris le dessus lors d'un sauvetage ou il perdit la vie. Je fut alors, confrontée pour la première fois au deuil.


En ce processus, je fus bien entourée, par un ami et mon entraineur au combat, C'shan, puis son clan, de nouveaux amis et confidents.


Ma meilleure amie Judy, fut un soutien et l'une des plus belles rencontres de cette sombre époque également, "papillon" le surnom qu'elle me donna, non pas pour des raisons de papillonnage mais, pour une raison que je tairais dans ce récit.


Le temps me semblait interminable tant mon chagrin était intense, je songeais à retourner au manoir, la vie en extérieur, les sentiments, les déceptions, je peinais à en voir le bout, mais lorsque j'appris que mon père avait des ennuis d'ordre légal, je pris mon courage à deux mains pour poursuivre ma propre vie. Suite à de nombreux ennuis au sein du clan des G à mon travail, je pris la décision d'aider Judy dans son projet, une association, dont je fut rapidement placée comme gérante à nouveau.

Puis peu de temps après, des hommes semblant vouloir s'en prendre à mon père, il me fit savoir que ma vie pouvait être en danger, c'est ainsi que je fis la rencontre de Rokan'to Nogan, mon fiancé et l'amour de ma vie. Lui même récemment arrivé au sein du clan de C'shan, notre amitié, malgré une forte différence d'âge, il accepta d'assurer ma protection, chose qu'il poursuit encore aujourd'hui. Cette relation évolua aux fils de long mois, en un amour intense, unique et sincère mais secrète. Aux yeux de tous il n'était que mon employé et ami. A la dernière fête des étoiles, il demanda ma main, secrètement, j’accepta alors même que j'ignorais le fait que je portais déjà en moi son enfant.

Au jour d'aujourd'hui, après une enquête et l'aide de mes amis pour tenter de contrer les plans de mon père et ses affaires afin de se débarrasser de la menace qui pèse sur ma tête, quant à savoir si je dois épouser un homme que je ne connais pas ou non. Mon père semble avoir disparu, il prit la fuite, les documents révélés et mis à jour que Rokan'to et C'shan ont trouvés, nous a fait gagner un temps considérable. Je dois mettre au monde un enfant, dans cette situation j'ignore ce qu'il adviendra. La date de l'échéance approche et bien que mon père ne soit plus là pour m'y obligée, cet inconnu, ce futur époux risque de venir réclamer son dû à tout moment.

Nous l'attendons de pied ferme, nous ne cachons plus notre amour aux yeux des autres et je suis sur le point d'emménager dans une ravissante maison de La Coupe. Notre enfant est dors et déjà aimé et choyé. Suis-je enfin libre ? je l'ignore, l'avenir nous le dira...
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Enfin libre ?

le Dim 28 Oct - 11:05


- *attrape sa promise par la taille* J'pense qu'tu peux ouvrir les yeux maintenant ma belle... *dépose un baiser dans son cou*
- <se tortillant les doigts nerveusement, elle dresse son unique oreille avant d'ouvrir un oeil, puis l'autre...élargissant un sourire à la vue du jardin> Oh...c'est...c'est vraiment notre jardin ?

- Yep...C'est chez nous!
- C'est magnifique chéri...je suis tellement émue que je crois que je vais finalement perdre les eaux...<souffle un rire, la gorge nouée sous l'émotion, les mains sur son Énorme ventre qu'elle caresse doucement.>
- Attend de voir le reste au moins... Histoire que j'ai pas fait ça pour rien!*ricane légèrement*
- Oui pardon...et puis c'est plus drôle si je perds les eaux sur notre carrelage non ? <souriant en coin>
- Regarde dans quoi tu vas pouvoir te détendre?



- <frétille d'une oreille, battant des cils, elle se pince les lèvres> ou accoucher...mince il me faut mon maillot je vais y passer tout le reste de la journée mon amour, tu en as conscience n'est-ce pas ?
- Pourquoi tu crois que j'ai peaufiné cette partie? *la regarde amoureusement et semble comblé de la voir si heureuse et émue.* - C'est un...bain hingashien ?
- en effeeeet...*s'étire*
- Ah je vois Monsieur à sa place pour lézarder hm...<amusée>
- *saute sur ses pieds en souriant a pleine dents.* Tu vas pouvoir te dorer au soleil ici*
- Ah non...je serais dans l'eau sous ta bonne garde...<souriant en coin>
- Bah tient... des envies de massages? héhé...
- Aller je veux voir la suite....<prend sa main et le tire avec elle en direction de la maison, comme une gamine obèse impatiente et qui marche comme un canard.> Oui !! toujours pour les massages !
- impatiente... *sourit*
- Oh une couverture là à l'ombre près des bambous j'adores l'idée d'avoir planter ça ! J'ai chaud surtout je veux enfiler un maillot, tu as déjà emmené tous nos vêtements ici ? <sourit doucement observant la pièce qu'elle connait déjà par contre, mais n'attendra pas pour aller en direction du sous-sol, néanmoins prudente dans les escaliers.>


- Yep! Surpriiiiise...
- bon ...là je...je crois que je vais pleurer...<main sur sa bouche, figée sur place.>
- Bienvenue chez nous!
- Je..je suis désolée je suis ...<souffle un peu larmes aux yeux> trop émue, tu...tu as vraiment travailler comme un acharné et...le résultat est incroyable...
-*vient la prendre dans ses bras et l'embrasser tendrement* T'as pas besoin de te cacher ou te retenir ici. Laisse tes sentiments filer.*caresse ses cheveux puis son ventre*
- Oh non je...ce sont mes hormones t'en fais pas...<souffle un rire toute mimi après avoir rendu le baiser en douceur> j'ai..du mal à y croire encore...je me dis que tout ça c'est...trop beau pour être vrai.


- *montre l'espace a sa droite, la chambre du futur bébé, histoire de l'achever* Si c'est pas vrai, j'en ai méchamment bavé pour rien alors!
- <rit doucement se mordillant la lèvre elle ira dans la chambre d'un petit pas lent et fébrile> chéri c'est...vraiment trop d'émotion...je vais..hm..<s'assied sur la chaise du petit> je vais me reposer deux minutes je veux pas accoucher ici. <ricane> Tu as vraiment du talent, moi qui voulait engager une décoratrice...<rit doucement> je vais en épouser un. <vient doucement caresser sa joue d'une infime tendresse, le dévorant des yeux amoureusement, comblée et toujours aussi émue. Son oreille basse en arrière.>
- C'pas mal comme carrière pour un aventurier retraité. *rigole doucement*


- C'est pas tout... Vient voir. Tu vois les tonneaux...? Ceux immergés contient des savons parfumés que tu pourras mélanger directement à l'eau... Ceux du haut sont des rafraichissements! Et les flacons ici sont des huiles essentielles d'Uldah.
- Oh ...mince alors c'est le grand luxe !
- Bah j'sais qu'tu peux passer ta vie dans un bain, alors autant le rendre encore plus ludique? *sourit a pleine dents* Je suis gâtée, et j'ai hâte d'inaugurer ça dans tes bras, et hm...surtout une fois que je ne ressemblerais plus à une baleine. <une moue suivant, amusée et dépitée.> <hoche d'un tendre sourire, se hissant à ses épaules dans une étreinte délicate mais encombrée, soufflant un rire, elle vient lui dérober un baiser> je suis la femme la plus comblée de tout Eorzéea, et au-delà. Merci mon amour.
- T'es la maman la plus sexy qu'je connaisse... Et crois-le ... Ton ventre ne te rend pas moins désirable... *laisse filer un grondement satisfait audible*
- <frétille de son oreille droite à ses dires, touchée et amusée, elle frémit à son grondement qu'elle aime tant> On a plus qu'à en profiter et toi à te reposer maintenant, et quand notre enfant sera là je prendrais le relais, je m'occuperais de toi autant que de lui.
- J'vais pas m'tourner les pouces non plus hein...

- Je sais mais... jusqu'à l'arrivée du petit on va se prélasser. <souriant en coin> Et j'ai vraiment un tas de chose à te raconter, de nouveaux projets et j'aimerais que tu m'emmènes à brumée, on doit voir quelqu'un prochainement. <souriant en coin> tu...vas être surpris des changement, tu n'as pas eu le temps d'aller à ton bureau ces derniers temps avec tout ça et hm... Tant fait pas tout va bien et tout est en place, mais j'ai peut-être un nouveau petit boulot pour nous deux si tu veux profiter de ta petite retraite avec moi.peut être même que ton ancien boulot serait utile quand même si tu as envie de retourner un peu à l'aventure.

- Et bien... Je suis curieux maintenant. *caresse la hanche de sa promise, visiblement heureux et serein*
- <ricane> alors change toi et rejoins-moi dehors dans le bassin, tu pourras me câliner en discutant. Et une fois rafraichi je regarderais avec mon amie si on peut passer à brumée.


- *laisse filer un soupir de bien etre.*
- Je vais rester ici toute la journée je crois...<rit doucement>
- Tu voulais pas bouger? *rigole doucement* La capture d'écran a été enregistrée.
- On verra, mais...<se laissant glissée jusqu'à lui, pour venir contre lui en amazone, histoire de pas l'encombrer de son bidou> pour l'instant je veux profiter un peu de l'eau et de toi. Et puis, on peut aller manger au Tapas, en passant par le lieu où je voudrais t'emmener.
- perspective intéressante.
- En fait, l'association de Judy, est restée à port aux vins, et sa maison n'était plus très utile alors elle l'a loue à une jeune femme.
- Ce programme me plait...
- Tant mieux ! Et donc, cette jeune femme a repris la maison mais ton bureau s'y trouve toujours, c'est une herboristerie avec petit salon de thé au sous-sol, j'aimerais y travailler dès que le petit sera là, et toi tu as le droit de garder ton lieu de travail également tout est arrangé. Et figure toi qu’ils ne vendent aussi pas mal de chose, dont des reliques ou des poteries alors, si tu veux en mettre en vente, ou aller en chercher, tu pourrais passer par eux pour vendre et partager les gains moyennant un accord et un pourcentage.

- *laisse ses mains caresser la peau de sa douce, jouant avec l'étoffe de son maillot l'air comblé*
- Je vais y réfléchir, certaines reliques ne devraient pas être vendues.
- Oui je sais mais tu as surement parfois d'autre trouvailles simple et intéressante comme de vieille poterie ou autre que tu trouves dans des ruines non ?
- Oh ca oui.
- *vient embrasser son cou et fait couler un peu d'eau sur la nuque de sa belle*
- Hé bien ils peuvent en vendre pour nous, enfin pour toi, bref, il faudrait lui demander ça c'est juste une idée qui me trotte dans la tête. <soufflant un rire.>
- Et toi tu vendrais des fleurs alors?
- <sourit en coin, elle penche la tête lui cédant son cou dans un frisson, se laissant pleinement câlinée dans un ronron audible> hé bien, oui enfin pas seulement, ils servent le thé aussi, des pâtisseries, des épices, des peluches, c'est un peu comme une herboristerie-brocante- salon de thé. <ricane> oh et ils ont des bijoux magnifique ! <battant des cils, rêveuse> et des produits de soins en tout genre, je vais les dévaliser je crois bien.


- Le job revé pour toi. *lui sourit a pleine dents et poursuit ses caresses*
- Oui mais…fin' je me suis dit que ce serait aussi pas trop mal pour toi, de tenir la boutique avec moi de temps à autre, ça nous occuperais, c'est calme reposant pour tes veux os. <souriant en coin malicieuse> on ferait de nouvelle rencontres et puis je peux prendre le bébé avec moi, on pourrait juste installé un petit lit dans ton bureau pour ses siestes et un petit appareil qu'une amie m'a montré dernièrement, je vais le commander à son compagnon, on pourra entendre le petit pleurer dedans sans être dans la même pièce. <agitant l'oreille, ravie de l'invention>

- Une linkperle ferais le même effet. *rigole doucement* Mais oui, cette perspective me plait! *caresse le ventre de sa douce et laisse ses mains voyager sur son corps comme un courant d’eau. *
- tu veux mettre une linkperle dans l'oreille du nourrisson chéri ? <cille surprise et amusée>
- Non, sur le berceau, elle se déclencherait si il fait du bruit.
- <étire un sourire en coin à ses caresses, frissonnante> il n'y pas que cette perspective qui te plait visiblement <soufflant un rire, hochant ensuite> oui bon alors bonne idée, c'est surement moins cher, même si l'argent n'est pas encore le soucis. <soupire un peu inquiète>

- Maintenant que la maison est terminée, on n'a pas besoin d'un train de vie abusif tu sais, je ne suis pas pauvre non plus. Et la perspective de te faire plaisir ne me déplait pas en effet. Dans un tout autre registre. *rigole doucement*
- <sourit doucement, agitant l'oreille> Je sais et hm...je ne suis pas contre mais je ...je suis encombrante là et je suis sensé accouchée dans quelques jours, ça ne risque pas de tout activé si...on batifole un peu ? <aussi envieuse qu'inquiète, le dévorant des yeux tendrement.>
- J'suis pas plus expérimenté que toi sur le sujet ma belle...


Le couple passera le reste de la journée à flemmarder dans leur nouveau jardin, tendresse et caresses échange de sourires, de jeux et de discussion, profitant pleinement, se reposant avant l'arrivé de leur petit trésor.


Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Enfin libre ?

le Dim 28 Oct - 11:05


-ça a... Vachement changé.
- Oh bonjour ! *Souriante, elle installe le présentoir et les objets en vente*
- Un gros changement oui...<soufflant un rire, elle sursaute à la jeune femme qu'elle n'avait pas vue.> Oh...bonjour Maloys...<amusée, toujours bedonnante, elle est à terme d'une grossesse et semble
- Comment vous portez-vous aujourd'hui ?
- Elle sait s'fondre dans l'décor...
- Un plaisir de vous revoir…comment vous portez-vous depuis la dernière fois ?
- <rit doucement> Chéri je te présentes donc Maloys Vecinbeil, et voici mon fiancé, Rokan'to Nogan.
- Plaisir partagé, dame Ambre !
- Si elle arrête de bouger ou pourrait la prendre pour une composition florale... *plisse les yeux* J'me fais pas surprendre d'habitude...
- Enchantée, vous êtes le futur papa ? Félicitations !
- Merci, mais pour l'coup, c'est elle qui fait tout le boulot!
- <sourit en coin amusée> c'est un charmant compliment que voilà, rassure-toi hein, tu as déjà l'accord pour ton bureau. <taquine.>
- Il ment, il est trop modeste, il doit me supporter et il a travaillé des mois pour aménager notre maison, on vient de s'installer à La Coupe. Vous souriez tendrement à Rokan'to Nogan.
- Que je l'ai ou pas, certaine chose sont dangereuses dedans alors autant éviter d'faire perdre un bras au déménageurs si je dois les faire déplacer.
- Oh c'est loin ça dis donc !
- Un peu oui, mais entre les vols et les Ethérites ça va encore. Bien que vue mon état je penses que c'est la dernière balade avant que nous ne soyons trois.
- Si vous avez besoin d'aide, je peux vous proposer des produits anesthésiants pour calmer les contractions.
- Nous venions donc nous présenter, enfin lui surtout, vous remercier pour le fait qu'il puisse garder sa pièce et hm...pour discuter éventuellement autour d'un thé, d'un éventuel poste pour moi. Oh…alors là je ne vais pas dire non !
- Bien sûr ! Je vous invite à me suivre en bas pour le thé.
- Je suis un peu angoissée en ce moment et hm…j'ai vue vos produits et je crois que je vais vous dévaliser pour les soins corporels entre autre. Ambre hoche et gardera sa main dans celle du miqo'te, prête à suivre.


- Pas de soucis, je peux vous proposer des tas de choses !
- J'espere que vous avez du stock... *laisse échapper un soupir faussement résigné*
- <ricane>
- Installez-vous, rien n'est encore totalement fini, désolée... *Souffle un rire*
- C'est bien agencé en tout cas.
- C'est déjà très charmant, comme dans mon souvenir <sourit doucement> les cartons et les déménageurs en moins. <amusée, s'installant donc soigneusement, mains sur son bidou.>
- Merci !
- Je vous apporte quel parfum pour le thé ? *Souriant aux deux*
- Noir s'il vous plait. Pas de fioritures.
- Hé bien, si vous avez jasmin ?
- Bien ! Je ramène tout cela.

Ambre affiche une moue toute choupi souriant tendrement à son mâle qu'elle trouve bien trop loin d'elle. Son oreille mi-basses, la seconde tombante comme toujours. Ambre à en effet une oreille brisée qui retombe mignonnement sur le côté.

Maloys prépare trois tasses de thé, un noir, un au jasmin, et un à la menthe poivrée pour elle-même.
- Combien de sucres ? *Parlant plus fort*
- Deux pour moi ! Je vous remercie.
- Bien ! *Ajoutera donc deux sucres pour le thé de Ambre, trois dans son propre thé à elle*
- Rien pour moi! Rokan'to Nogan continu d'étudier les lieux, curieux.
- Okay ! *Apportera les deux premières tasses, puis revient plus tard avec sa tasse à elle, un joli ensemble de vaisselle en porcelaine avec des peintures de fleurs très discrètes*
- <étire un sourire en coin> serais-tu devenu un adepte de la décoration chéri ? une reconversion pour ta retraite ? <amusée, le voyant observer.>
- Voilà pour vous !
- Merci Demoiselle <douce d'un radieux sourire toujours courtoise et élégante.>
- Pas forcément, mais l'aménagement, c'fait l'ambiance d'un lieu. Si tu bois un thé dans une salle de torture... S'pas pareil niveau détente...<ricane.>
- J'admets que je me sens bien ici aussi, cette reconversion du lieu me plait beaucoup, Judy sera ravie à son retour de voir ce que vous en avez fait.
- Merci pour l'thé.


- Ambre t'as parlé un peu d'moi?
- Je n'ai pas osé en dire trop chéri, c'est pour ça que je voulais te la présenter.
- Mmh pas dans mes souvenirs, juste que vous aviez un bureau que vous teniez à garder. Ce qui ne me pose aucun souci.
- A l'base j'suis un récupérateur de relique.
- Oh ? *Hausse les sourcils de surprise*

Ambre écoute l'échange mais, son regard de futur maman gourmande semble rivé vers les cuisine et les pâtisseries exposées, sirotant son thé.

Maloys semble remarquer ce regard gourmand, elle-même l'est, et sourit, amusée.
- Ouais... J'essaye d'bien paraitre là... mais en général j'suis couvert de poussière ou d'fluides étranges...
- Vous voulez déguster une pâtisserie ?
- Ensuite il s'est improvisé mon garde du corps avant de devenir mon fiancé <souriant en coin tendrement, le dévorant des yeux, mode groupie On, leur différence d'âge semble en rien entacher leur amour c'est certain.>
- Ah, d'accord. *Rit*
- Oh je ne vais pas dire non, si vous avez quelque chose au chocolat...<se pinçant les lèvres avec gourmandise et mignonnerie, bien qu'elle garde contenance et élégance.>


Après une bonne heure de discussion pour faire connaissance, Rokan’to proposa de monter visiter le bureau. Maloys découvrant alors l’antre du chercheur de relique.

- Ca fait un bail qu'j'ai pas remi les pieds ici...
- <sourit en coin> moi si, la preuve, pas de poussière. <amusée>
- livres ce n'est pas ce qui manquent ici, il adore ça. <souriant en douceur>
- Tout ça j'l'ai sorti de ruines Nymienne ou Syldiennes.
- Je vois, très intéressant ! Ça n'a pas dû être simple de se procurer tout ça.
- L'travail d'une vie.

Rokan'to est un miqo'te aillant approchant la cinquantaine, bien entretenu, il ne semble pas affecter par de quelconque blessure, mais il semble taillé pour la course... ou la fuite?

- Vous pouvez lire s'que vous voulez ici. Vous trouverez des herbiers ou traités d'alchimie anciens.
- Oh super !
- Ici aussi... Et quelques traités sur la technologie magiteck...
- Ah, ça m'intéresse moins ça. *Grimaçant légèrement*
- La par contre, c'est mon atelier d'armement... Et de conception de gadget.
- suivez-le vous ne risquez rien. <amusée>
- Je suis juste peu intrusive... *Amusée*
- Fait comme chez toi.
- Merci. *Sourit*
- Le p'tit gars derrière moi a enclenché les sécurités donc t'as pas a t'en faire. C'est un archiviste...
- Si vous le dites, je ne suis pas très "technologie", j'aime les vieilles techniques.
- Faut pas croire... J'ai juste optimisé les vieilles techniques des bibliothécaires pour lui bourrer les circuits...
- <souffle un rire agitant l'oreille>
- Il est aussi aigri qu'un vieux libraire poussiéreux... *vient se faire botter le mollet par la sphère.*
- <rit encore> je confirme. Maloys ne comprends pas trop son charabia, mais hausse simplement une épaule.

Ambre ira s'asseoir un peu pour patienter durant l'échange, c'est pas pour dire mais elle en peu plus la grosse.
- Autrement dit... Maintenant que j'l'ai réglé. Vous ne craignez rien ici.
- D'accord...
- tu l'as encore vexé chéri...<avisant la sphère botter contre le miqo'te à ses dires.>
- ça lui passera quand j'aurais trainé a changé ses batteries... *plisse les yeux en regardant la sphère qui file se poser sur sa base dans l'atelier*

Le couple finira par quitter les lieux peu de temps après la visite, ambre épuisée, les jambes lourdes, elle finira sa journée dans les bras de son fiancé à se dorer la peau au soleil dans le bassin de leur tout nouveau jardin.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Enfin libre ?

le Dim 28 Oct - 11:06


Rokan'to entre et s'appuie sur le comptoir, reniflant l'air puis posant le regard sur sa belle.
- Ca m'a l'air appétissant tout ça...

Une odeur sucrée de pancakes plane dans la maison, des fruits rouges accompagnant le tout dans un plat bien rempli à partager à deux, elle continue les dernières cuissons.

- Tu as faim ? tu as l'air tout décontracté <agitant son oreille>
- J'étais parti tirer un peu... La sensation commençait à me manquer. Et oui, tu sais qu'j'ai toujours faim!
- Tu...veux qu'on en discute un peu ? <douce et navrée, voir inquiète, reposant les derniers pancakes dans le plat.>
Rokan'to dresse les oreilles l'air surpris.

- Il n'y a aucun souci avec moi ma belle! Rassure-toi! *lui sourit à pleine dents*
- Oui mais...fin'...tu dis que tirer te manque alors...je veux dire, t'es certain d'être prêt pour cette retraite ? t'es pas si vieux hein. <soufflant un rire.> Et tu es encore bien conserver...<souriant en coin, se mordillant la lèvre en venant caresser son torse tendrement.>
- Si j'ai mis ça d'coté, c'était car la maison était le plus urgent. Maintenant qu'j'ai fini, je peux reprendre un peux. *sourit en coin* Merci pour l'compliment jolie maman... J'fais c'qu'il faut pour par décrépir.
- Même décrépie je t'aimerais toujours, tu le sais hm ? <Se penchant un peu, en quête de ses lèvres pour un baiser.>
Rokan'to vient prendre le menton de son amante entre ses doigts et vient lui offrir un baiser suave. Ambre rendant le baiser tout aussi tendre dans un petit soupire d'aise en tirant un peu sur sa chemise pour le garde contre son bidon.
- Il faut manger ça va être froid, et hm...pour ta reprise tu...envisage quoi alors ?


Rokan'to laisse filer un soupir d'aise en la regardant s'enfuir.
- J'sais pas trop encore... J'ai d'quoi m'occuper! Entre l'artisanat, les fouilles de ruines et la fabrication de gadgets magitek...
Ambre repose le tout glissant vers lui les plats d'un doux sourire oreille mi- basse.
- Et toi et le futur bébé!
- <hoche doucement> qu'est-ce que tu veux boire ?
- Tu crois vraiment qu'j'vais m'ennuyer?
- <sourit tendrement, hochant> non mais...fin' les fouilles ?
- Rien de dangereux... Simple archéologie j'pense... Finies les conneries en grappins
- Et sur plusieurs jours non, je doute que ça se fasse en un jour. <sourit doucement reposant les bouteilles et les pichets d'eau avec les verres.>
- Si, les principaux sites de fouilles sont proches d'étherite maintenant. J'compte pas partir plusieurs jours de suite.
- mais les principaux sites de fouilles sont surement déjà fouillés non ?
- Yep, mais ça permet aussi d'former les jeunes.
- <hoche doucement rassurée d'un sourire filant et se sert un jus de fruit, entamant son plat soigneusement mais avec gourmandise comme toujours.>
- Histoire qu'ils tournent pas forcément en vulgaire pillards, leur apprendre le respect d'l'histoire.
- Tu veux donner des cours ? <souriant en coin> c'est une chouette retraite ça, enseigner ce que tu appris ses trente dernières années, voire plus.
- C'est ça... J'ai pas vraiment eu l'occasion d'creuser ça avec le refuge. Et ça m'fatiguera pas trop... *rigole doucement* J'pourrais encore plus profiter de vous.
- Oui mais l'association pourrait quand même te donner un lieu pour les cours au verger peut être, ou alors il faudrait trouver une école, il y en avait une un temps l'arcane sans nom je crois, mais elle a déménagé de lieu. Sinon pourquoi pas transformer mon ancien appartement en salle de cours ? privé, avec un ou plusieurs élèves, tu te mettrais à ton propre compte.


Ambre a déjà terminé son plat, juste un seul pancakes, son appétit est minime depuis quelques jours.
- Pour ce genre de cours, vaut mieux être sur l'terrain. *rigole sincèrement. *
Rokan'to la dévorais des yeux et commence seulement à manger.
- Oui mais il y aura bien des session théorique, et des petits examen ou autre pour voir si tes enseignements de terrain ou autre ont été retenus non ?
- J'ai... Jamais passé d'exams moi... En y r'pensant...
- Oui mais là tu es enseignant donc tu dois t'assurer que tes élèves seront de bon explorateur. <souriant en coin> un avantage que tu n'as pas eu au départ ce qui fait que tu as appris seul et cela te rend que plus compétent pour enseigner. Rokan'to pique ses pancake l'air pensif et en pleine réflexions.
- J'avais pas pensé à ça... *grommelle*
- <souffle un rire agitant l'oreille, c'est elle qui le dévore des yeux tendrement amusée> je suis là pour ça, je pense et tu agis.
- C'est clair... Une salle de cours hein... Rokan'to englouti le plat, il avait faim.
- J'ai vu une vieille bâtisse un peu plus haut dans l'quartier...
- Ah ? tu veux l'acheter ? on a mon ancien appartement à brumée tu sais, au pire on peut en prendre un ici à la place de ce dernier.
- J'vais y réfléchie, faut qu'je sache c'que j'peux en faire.


- <hoche doucement> pour l'organisation, décoration et autre je pourrais m'en charger avec bébé sous le bras <rit doucement agitant l'oreille>
- On verra l'temps venu, tu sais qu't'aura déjà du boulot a l'herboristerie. *lui sourit, la regardant amoureusement*
- Oui fin organiser tout ça par écrit pour l'aménagement avec ce que j'ai en tête oh mais...
- Non c'est vrai, tu es devenu expert en décoration et aménagement, pardon grand chef, je te laisserais donc cette charge pour ta salle de classe.

Le couple ira se reposer après le petit déjeuné, la futur maman s'épuisant rapidement, elle se fera câlinée par son fiancé avant de s'assoupire dans ses bras.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Enfin libre ?

le Dim 28 Oct - 11:06


- Si t'as besoin d'quelque chose... *semble inquiet mais ce veut rassurant, c'est une première pour lui aussi.*
- <souffle, inspirant expirant de temps à autre profitant du bain chaud l'air inquiète, bien qu'elle étire un sourire envers son fiancé> non je...juste, j'espère qu'elle arrive bientôt.
- J'pense qu'elle devrait plus tarder... *jette des regards répété vers l'étage*
Isha toque à la porte d'entrée.
- Entrez! On en bas !
- Oh...c'est surement elle vas-y chéri...et détend toi <soufflant un rire bien que le visage crispé.>
- <grimace et agite une oreille aux cris, ricanant, continuant d'inspirer et d'expirer.> tu...étais pas forcé de crier par contre...
- Bonsoir !
- D'solé... 'soir.

Ambre est installée dans le bain chaud, avec uniquement un haut pour la décence, enceinte jusqu'au dent évidement, elle semble contrôler sa respiration au mieux.

- Alors alors ça y'est un ptit bout qui pointe le bout de son nez?
- Bonsoir docteur...vous...vous avez trouvez facilement ? oui je...fin' ..du moins il en a envie depuis cette fin de journée.
- Ça va, merci. Quand est-ce que vous avez perdu les eaux?

Rokan'to semble un peu perdu, ne sachant pas vraiment quoi faire de ses dix doigts... il caresse la main de sa compagne.

- Il y a environ une demie heure je dirais, un peu plus et...hmpf...<s'arrêtant, une nouvelle contraction sans doute. >

Ambre a la tête froide pour une jeune nouvelle maman, elle semble pas trop mal gérer elle, mise à part les douleurs.
- Bon...! On va commencer à préparer un endroit où faire naitre ce bébé ! Ambre applique les exercices de respiration comme elle a sagement appris.
- J'vais vous aider.
- Il faudrait des coussins, plusieurs coussins, et des serviettes pour protéger la zone Rokan'to saute prestement.
- Le lit ça irait?
- chéri...<souffle un rire> ne cours pas partout je...je vais bien...<crispée, d'un mince sourire pour le rassurer, oui c'est le monde à l'envers.> - Oui, j'vais le protéger. *sort un grand drap et des serviettes.
- Les contractions sont espacées de combien?
- Navrée on dirait que c'est lui qui va accoucher.


Rokan'to se met deux grandes gifles sur les joues pour se ressaisir. « Vieux con... »
- Hm je dirais tous les dix minutes environ ?
- C'est normal, vous en faites pas, les pères aussi ont besoin de se préparer à ce moment. C'est leur manière de le faire. Bon...On a encore un peu de temps dans ce cas ! Il va me falloir un peu d'eau chaude. Mais pas bouillante surtout
- J'vous apporte ça, le lit est prêt... J'dois faire une tisane à partir de certaines herbes pour l'aider a ce détendre? On est plutôt équipés sur l'sujet. L'eau j'vous la descend

- Ne te brûle pas, amour, on a le temps elle a dit...
- La tisane n'agira pas assez vite et elle m'a l'air très détendue ! Buvez là vous même plutôt !
- T'inquiète pas pour moi, je gère.
- C'est un bon réflexe de vous être mis dans l'eau ça apaise les douleurs Rokan'to se sert un rhum, c'est sa tisane... et prépare l'eau à chauffer.
- Oh oui je...je suis rodées en théorie, j'ai dévorer un tas de livre pour m'y préparer.
- Qu'est-ce qu't'es con... *gronde légèrement* ça affronte des ruines et ça perds tous ses moyens au pire moment...<Rokan pestant sur lui-même à l’étage.>

Ambre reste douce d'un mince sourire sincère mais toujours endoloris, contrôlant sa respiration au mieux, on peut lire néanmoins l'inquiétude sur ses traits, l'appréhension de la nouvelle maman.

- Vous en fais pas, tout va bien se passer. On va attendre que monsieur revienne avec l'eau et on ira vous installer, voir où le travail en est Rokan'to prend la bassine et fait attention à ne pas en perdre.
- J'vous installe ça où?
- <hoche doucement, soupirant de soulagement elle semble quand même plus détendue depuis l'arrivée du médecin.> Merci oui...je...<se crispant encore, une autre, elle se penche un peu en arrière pour profiter de flotter dans l'eau durant la douleur.>
- Près du lit. Les contractions se rapprochent?
- Ca va aller ma belle..
- je crois oui...<glissant un regard sur la petite montre au bord du bassin> deux minutes de moins.
- Bon...C'est encore correct, on va pouvoir vous amener tranquillement sur le lit. Vous pouvez l'aider? Je ne peux pas entrer dans le bassin avec mes chaussures.


- Oui oui, il faut que vous soyez semi allongée de toute façon, pas entièrement
- Merci...et fait moi un sourire mon amour on va enfin voir notre merveille, on dirait que tu vas t'évanouir...<soufflant un rire, douce toujours, et plus sereine que lui.>
- Certains pères qui y assistent s'évanouissent...
- <hoche pour la doc' elle semble bien confortable et soupire d'aise, l'oreille mi-basse.> Vous souriez tendrement à Ishaya Myrtel.
- Oh...vraiment ? tu restes avec moi hm ? tu ne dois pas rater son premier cri et sa bouille toute dégoutante...<ricanant>
- ça va aller... J'vais pas la lâcher...
- Ça arrive. Le stress, le sang, les cris, ce genre de choses ! Rokan'to lui sourit amoureusement, il semble s'être un peu ressaisit.
- Les cris je...je sais pas trop si je suis capable de crier à vrai dire...<est la douceur et l'élégance incarnée, ça se voit, surement une petite nobliotte de quelque part.> mais si c'est le cas je vous pries d'avance de m'excuser.
- Oh croyez-moi, vous allez crier !
- Tu pourras m'broyer la main si ça t'aide... *vient prendre la main de sa femme dans la sienne*
- Et ne vous excusez pas, c'est naturel
- ah bien...<souffle un peu à nouveau.> Merci chéri mais tu en as besoin, au pire donne-moi ta queue velue comme déstressant. <Malicieuse avant de laisser échapper un nouveau couinement plaintif, mains sur son ventre, puis respiration à nouveau.> Rokan'to viendra le chatouiller le nez une fois avec ladite queue... Taquin.

- Bon...Voyons où ça en est. *prends les jambes de la miqo'te, les repliant en les écartant légèrement.

Elle ouvre sa sacoche puis sort de celle-ci une petite lampe ainsi qu'un petit instrument de métal. Elle se penche alors, venant observer l'intérieur de la jeune femme pour voir où en est la dilatation de son col de l'utérus.

- Oulà, c'est un ptit rapide ! je vois déjà la tête ! Est-ce que vous commencez à ressentir l'envie de pousser?

Ambre crispe sa main sur celle du futur papa, les contractions sont espacées de trois minutes à présents, elle souffle encore, tentant de jauger sa respiration alors qu'elle transpire légèrement.

- Oh euh..oui depuis un petit moment mais...fin...pardon mais j'ai pensé que c'était mieux pas ou que j'avais peut être une autre envie moins...élégante....<dit-elle essoufflée et rougissante.>

Ishaya prends vite dans sa sacoche une paire de gants neufs et change ceux qu'elle porte actuellement
- Et ben... *dégluti un peu avec peine mais tient le coup, venant joindre sa deuxième a la sienne en signe d'encouragement.
- Alors on va bientôt commencer à pousser ! *Elle se place un peu mieux, les mains près de l’antre de la jeune femme* A 3 vous poussez ! 1... 2... 3...Poussez !
- <cille, écoutant, elle hoche puis se crispe et pousse, dans un râle un peu rageur mais mignon, serrant la main du papa de toute ses forces.>


Ishaya fait, en même temps passer un peu d'ether dans le bassin de la jeune femme afin de pouvoir mesurer les battements du cœur du bébé, vérifier que tout va bien pour lui.

- C'est bien, c'est très bien ! Respirez bien fort !
Rokan'to l'accompagne dans sa respiration, pur réflex physiologique surement.
- Et on repousse !
- pour--pourquoi tu respires chéri...<pouffe de rire le regardant et obéis au médecin, elle souffle, se contracte et poussera dans un cri plus prononcé mais pas exagérer comme dans les films au ciné.>
- raaah...bon sang c'est...<souffle et souffle encore, puis relâche pour respirer normalement.>
- J'sais pas... *se sent un peu con...*
Ishaya sourit au papa, comme pour le rassurer, puis s'adresse à la mère.
- C'est bien, il progresse bien aller, encore quelques efforts et vous pourrez le câliner très fort !
- Courage ma belle...
- Allez y, poussez !

Ambre cille en agitant les oreilles, elle fixe la doc' elle dit le mot clé, le câliner, elle en rêve depuis des mois, puis fermera les yeux broyant surement les doigts de Rokan' to, le pauvre, et poussera encore avec rage dans un cris bien moins glamour et déterminé.
Rokan'to affiche un sourire crispé, retenant un juron bien senti.

-La tête, en partie couverte de sang, du bébé commence à sortir, là, même le père pourrait la voir.] Je tiens sa tête ! Aller, un dernier petit effort !
- Vas-y ma puce! J'veux qu'tu vois ça, c'est... *n'a pas de mot mais semble ému*
- <souffle, inspire et expire, elle marque un temps pour reprendre son souffle un regard tendre sur Rokan, un sourire crispé puis s'y remettra de la même volonté et de la même hargne dans un cri étouffé par l'effort.>

<Le bébé finit par sortir, presque d'un coup une fois les épaules passées. Isha l'attrape délicatement, l'accompagnant doucement dans sa sortie alors qu'il se met à pousser son premier cri.> Voilà ! Ça y'est ! C'est une magnifique petite fille ! Vous voulez couper le cordon?


Ambre retombe sur le dos, soufflant, reprenant son souffle avant d'agité une oreille à l'annonce, elle sanglote, riant, un mélange d'un peu de tout en tentant de baisser le regard pour la voir, le visage rougit de l'effort et de l'émotion.

- Oh..j'ai...chéri..on a une fille ?!...<soufflant un rire, toujours entre larmes et sourire.>
Rokan'to laissera filer un son particulièrement ridicule a cette nouvelle... Un mélange de grondement satisfait, de couinement de surprise et de quelques mots incompréhensibles.
- Oui... Oui j'vais l'faire! *se déplace sur le lit* J'vais pas lui faire mal hein...

Ishaya sourit aussi, ce n'est pas la première fois mais cela semble tout de même émouvant et source de joie pour la médecin.
- Non non ! Il faut juste couper le cordon ombilical. C'est ce qui lui permettait de "manger" quand elle était dans le ventre de votre compagne. Regardez, coupez entre là et là ! *a pris le cordon à une main, l'autre tenant le bébé, pinçant le cordon en forme de boucle pour la présenter au père, pour qu'il coupe à cet endroit* Les ciseaux sont dans ma sacoche.

- Je vous l'amène dans une minute. Elle est en parfaite santé ! Vous voulez la prendre? Rokan'to lui tendra les bras.
- Un peu qu'je veux!
Ambre étire un sourire, suivant le tout du regard, gorge nouée mais apaisée et fera sa petite toilette rapidement.
- Vous etes adorables tous les trois !

Ambre récupère la petite dans un souffle presque coupé, les larmes aux yeux, la jeune maman semble sur un petit nuage, tout autant que son vieux fiancé de 20 ans de plus qu'elle soit dite en passant, la berçant légèrement.

- Je...crois qu'elle a nos cheveux, mais...je n'arrives pas à voir à qui elle ressemble encore.
- Laisse lui l'temps d'grandir.
- Profites-en pour la pouponner, elle est tout à toi, t'as enfin une descendance...<douce d'un sourire émue toujours.> Merci docteur....vous...j'ai pas confiance en grand monde mais alors vous, je vous assure que je reviens chez vous, je ne veux pas d'autres médecins. <soufflant un rire.>

Rokan'to la prend dans ses bras et se cale dans les coussins la déposant sur torse... Il vient caresser les cheveux de la petite avec le bout de sa queue.

- Eh bien...Ça me fait plaisir de l'entendre...!

Rokan'to si son regard devait briller plus fort qu'à cet instant lorsqu'il regarde sa fille, ce serait lorsqu'il regardera sa femme porter sa fille...

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Enfin libre ?

le Dim 28 Oct - 11:10


Ambre sort, fermant soigneusement derrière elle d'une main, tenant un petit plateau dans l'autre contenant des cocktails de fruits exotiques.
-Un rafraichissement Monsieur Nogan ?
- J'sais pas s'qui m'ébloui le plus...Le soleil ou ma femme...
- Volontiers ma chère.
- Je t'ai préparé un cocktail avec et un sans alcool pour moi...la petite dort enfin, je dois refaire le plein je suis vidée <soufflant un rire agitant son oreille, parlant surement de ses mamelles ouais, elle reposa le petit plateau sur le rocher.>

- Salut Papillon, Salut l'vieux
- Merci ma belle!
- ....
- Oh! Regarde qui voilà...
- Oh jud-...<cille, dressant l'oreille avant de rire> Judy ?!!! mais...ou sont tes cheveux violets ?
- Mes cheveux... je n’ai pas trop eu le temps de m'en occuper.... Ça fait bizarre hein


- Tu passe partout au moins. *ricane légèrement
- Tu es magnifique comme ça aussi, ne l'écoute pas t'as rien d'une passe partout ! <Venant l'enlacer en douceur, mais pas trop parce que les boobs coince un peu, faut le dire.>
- <Prend Ambre dans ses bras, souriante> Merci papillon ! le vieux est juste jaloux de ma jeunesse de toute façon. Comme vous allez vous deux ?
- J'l'ai vécu à fond! J'regrette rien! Et j'ai le droit à une deuxième jeunesse, j'vais pas m'plaindre!
- <ricane> ah ça...tu le verras depuis qu'il est papa il a perdu plus de dix ans...<soufflant un rire en la relâchant.> je vais te préparer un cocktail tu as soif ? oh et te faire visiter la maison !
- Je dt jamais non à un verre !
- Ou alors c'est Monsieur qui fait le guide après tout s’est lui qui a tout fait !
- Va y toi! J'verrais si t'as bien appris la leçon! J'vous suis!
- Elle n’a pas changée à ce niveau-là par contre...<ricane et reprend le plateau> si tu veux ton verre chéri tu vas devoir suivre.
- S’il me fait la visite, qu'il me montre sa réserve de Rhum.
- Rêve.
- Bon sang je vais avoir trois gosses à la maison là...<rit doucement>


- Bienvenue chez nous
- C'est mignon ici, ta vraiment tout fait lvieux ,
- Yep.
- Bien donc à votre droite mademoiselle judy, le petit salon cheminé pour manger ou boire, ou...<ricane> je m'arrêterais là. Oh ça lui a pris toute la grossesse alors oui crois moi il a tout fait.
- Oui, j’vais plus vouloir m'assoir sur le fauteuil moi après.
- A votre gauche le coin cuisine et petit bar avec vue sur une partie de l'océan, mais derrière une vitre <amusée, pointant du pouce l'aquarium>
- rassure toi pas grand-chose à par le lit n'a été inaugurer encore...j'étais enceinte comme une baleine on était très limité.
- Si tu part de s'principe, tu t'assiéra plus nul par ici. *ricane*
- ....
- Trop d'image dans ma tête
- Maiiiis dit pas ça !
- bon en bas il faut faire doucement, elle dort...
- Tu me connais, je suis aussi silencieuse qu'une tombe de nature...
- <bas pour judy> j'essaie de le convaincre pour des choses un peu plus roses de princesse mais il est borné comme une bourrique.
- sauf quand tu as bu...


Ambre viendra découvrir la petite en douceur pour la dévoilée à la hyur, une boule de poil qui ressemble vraiment, vraiment beaucoup à Ambre. Elle dort sur le ventre la queue entortillée.

- <Bas pour ne pas réveiller la petite> Regardez-moi cette toute petite puce.
- tata judy, je te présente Sohalia. <d'un murmure, toute émue>
- Elle est magnifique comme ça maman. Rokan'to regarde la scène de son perchoir, un sourire paternel non contenu sur ses lèvres.
- Oui, espérons qu'elle ait aussi le caractère <rit doucement, dans un souffle et la recouvre soigneusement.> Merci je crois qu'on a bien travailler sans le savoir...ce n’était pas prévu et j'avais ma tisane contraceptive...<haussant une épaule amusée> Et papa est complètement gaga...
- Elle sera le meilleur des enfants avec des parents comme ça je m'en fait pas.
- Et avec une super tata elle sera pas toujours sage donc on ne s’ennuira pas...et tu lui apprendras à se défendre, tu es talentueuse.
- Ouais... Alors je m'excusé déjà pour toutes les fois ou elle va répéter des bêtises comme ça c'est fait Judy laisse échapper un petit ricanement discret pour ne pas réveiller la petite.
- <souffle un rire agitant l'oreille> tu es pardonnée !
- bon voilà, c’est notre coin plus privé en bas comme tu peux le voir.
- J'reviens les filles!
- Je ne vais plus jamais me séparer de se lit...
- C'est douillet tout ça
- Elle est née ici, à domicile, c'était...magique et tu aurais vue Rokan à paniquer au début il a mis une demie heure avant de reprendre le contrôle et encore j'étais calme et je ne souffrais pas trop et puis...
- tout a été assez vite, j'ai eu de la chance.
- c'est génial que ça se soit bien passer. Je suis contente pour vous deux.
- Je te remercie, et tu m'as vraiment manqué il faut qu'on se voit plus souvent, tu restes dans la région un peu plus longtemps cette fois ? <L’invitant à monter avec elle.>


- Installe toi je te fais ton cocktail...
- Toi aussi tu m’as manquée, et oui je reste... je n’ai pas de voyage prévue, pas de raison donc de partir.
- C'est une très bonne nouvelle ! on va enfin pouvoir en profiter et profiter de tout ce qu'on a raté en neuf mois. <Amusée>
- Je vais même installer une tente dans votre jardin comme ça je peux voir la petite tous les jours
- <cille et souffle un rire> pourquoi une tente, tu viens quand tu veux, et on a un divan, qui je t'assures n'a pas été souillé !
- <repos la mixture devant la demoiselle, tout sourire avant de la rejoindre avec son propre verre>
- J'aime bien la belle étoile
- t'es au courant qu'il y en a plus d'une hm ? Judy Attrape son verre et regarde attentivement le liquide
- raconte-moi alors tu...fin'...ça s'est bien passé ? oh et tu sais pour l'herboristerie dans ta maison, ça marche plutôt bien on va y travailler un peu avec Rokan.
- J'ai toujours ma chambre là-bas, la maison a vraiment bien changée, c'est du beau travail.

Les petites discussion entre fille se termineront deux heures plus tard, Judy retournera en brumée, Ambre et Rokan'to auprès de leur petite princesse pour une soirée en famille, ravi d'avoir revu Tata Judy enfin de retour en Eorzéa.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 2 : Enfin libre ?

le Dim 28 Oct - 11:10


- Et bien et bien... Madame c'est fait jolie? *sourit en coin.*
- <souffle un rire, elle agite son oreille surprise en parcourant la tenue de son fiancé de ses yeux ambrés> tu...tu as une sacrée dégaine chérie. Très, peut-être même trop séduisant pour sortir sans moi avec ça sur le dos.<ricanant en plissant les yeux mignonnement jalouse la lunaire.>
- Tu sais que je ne suis le terrain de chasse que d'une miqo'te. *lui sourit à pleine dents. *

- <souffle un rire> et j’adore le chasser...tu...tu m'emmènes ou alors ? <Un brin inquiète> la nounou est en bas et Sohalia dort déjà. <L’oreille s'abaissant, la miqo'te semble ravie de sortir à deux, et à la fois très angoissée de laisser le bébé pour la première fois.>

- *il s'approche d'elle et vient lui voler un baiser à la hauteur de la température de la pièce. * Au.... Tapas... Et... nous balader ensuite. *ponctuant de baisers*

- <cille, ayant à peine terminer sa phrase, un petit rire soufflé dans un soupire d'aise suivant en rendant le baiser brûlant que son mâle lui impose. L'oreille tombant en arrière docilement.> Oh ! chouette j'ai toujours voulu goûté leur menu et pas uniquement les glaces...<ricane, restant coincée dans son étreinte>

- Et bien en route alors? *lui sourit en coin avant d'ouvrir la marche d'une démarche félinement virile. *


- Oh euh...attends ! <cours en bas, avant qu'il l'en empêche>
- Mais! Elle va bien enfin! *ne peut s'empêcher de laisser filer un rire amusé*

La jeune maman ne peut s'empêcher de venir border la mini ambre endormie, se penchant pour câliner, un baiser sur sa chevelure, un petit soupire toute angoissée et prendra son courage à deux mains pour remonter.

- <bas> désolée...c'est bon je...je suis prête...fin' je crois...
- Va falloir que je t'emporte sur l'épaule? *sourit en coin*


- *l'attrape par la taille pour leur dernier bond.* Et maintenant à table? *semble de très bonne humeur*
- <souffle un rire une fois arrivée> tu avais peur que je puisse m'échapper dans le flux Ethéré mon loup ?
- Ouais... Que tu retournes à la maison héhé.
- hmpf...<soupire une moue suivant amusée malgré tout< oui hé bien pardon si c'est difficile de laissé notre fille à la nounou pour la première fois, j'ai l'impression qui me manque une partie de mon corps.
Rokan' s'appuie contre la porte et vient se pencher sur elle pour l'embrasser.
- Ce soir c'est toi et moi... Notre puce est entre les meilleures mains que je connaisse après les tiennent. Ambre sourit en coin amusée en agitant l'oreille rendant le baiser, il a le don de lui rendre le moral rapidement.
- c'est vrai, après tout elle m'a élevée je sais bien qu'elle fera ce qu'il faut mais...oui t'as raison aller profitons !


Rokan'to lui ouvre la porte.
- la déco a changée encore. *sourit en coin*
- Oh oui c'est très joli...et festif...j'aime mieux comme ça...<souriante, ravie> par contre personne au comptoir, ils doivent être en bas.
- Allons voir.
- Oye! *salut gaiement de la main*
- Bonsoir...<d'un doux sourire vers Daniel qui accueil comme il se doit.>
- La dame ici présente à un mois de gourmandise à rattraper sans aucun scrupule! -[Bonsoir Monsieur, Madame,bienvenue au Tapas. <soufflant un rire courtois, il hochera> une table pour deux donc ?
- ... j'ai perdue toutes rondeurs superflue mon cher je suis à nouveau sublime et je compte bien le rester, et donc je vais quand même m'empiffrer !


- *rigole sincèrement, cette soirée va leur fait le plus grand bien*
- Je mérites une correction je l'admets. <pouffe doucement, discrète.>
-J'me rappel pas t'avoir dit que je t'aimais ce soir je crois si?
- Je ne me souviens pas l'avoir entendu non, même si ton regard me fait vibrer et qu'il parle à la place de tes mots.
- Et bien miss futur Nogan, j'vous aime.

Ambre se mordille la lèvre et rougit un peu, une oreille tiquant elle peine à décrocher son regard d'ambre de son miqo'te à ses mots, puis tique à Ed' et les plats qu'il repose, lui aussi rougit d'être arrivé pile à ce moment-là, bafouillant un "bo-bon appétit."

- <souffle un rire, remerciant Ed' avant de revenir à son fiancé> Je vous aime encore plus mon loup. Et bon appétit.


- *éclate du rire franc qui le caractérise et vient gentiment taper l'épaule du serveur* Dur métier hein?
- [ou-oui, fin' non je...j'veux dire, c'est...toujours mignon, c'est mieux ça que les bagarres M'sieur.]
- <rit doucement, entamant soigneusement son plat.>
- *lui donnera un bon pourboire* Et passe une bonne soirée toi aussi. Hey! t'as pris de l'avance là! *sourit à sa belle avant de picorer son plat* - [Oh m-merci M'sieur, bonne soirée à vous et votre jolie dame. <rougit et file en cuisine avec son pourboire, ravi.]



Les deux jeunes fiancés termineront leur repas, entre échange langoureux, sourire, rires et gourmandise, puis se rendront ensuite à Costa del Sol. Là, Monsieur Nogan avait tout prévu, un petit coin avec une tente pour se changer, leurs affaires à l’intérieur, il paiera la gardienne d’un sourire, la remerciant.

- Tu veux courir un peu? *sourit en coin*
- Oui !! maintenant je peux ! tricheur !! <riant>

Rokan sifflote gaiement en s'installant dans le sable prêt du feu. Un lieu reculer près d’une crique le long de la côte. Il avait visiblement prévu le coup, louant le petit coin à la femme qui les saluera en prenant le paiement avant de filer.

- *il aura pris soin d'étaler leurs affaires prêt de la cabane*
- tu...tu as loué l'emplacement à cette femme ?
- Coupable!
- <souffle un rire et viendra s'installer près de lui dans le sable> tu disais vrai quand tu as dit avoir préparé la soirée depuis un petit moment, je suis ...surprise et très touchée.
- Il faut au moins ça pour mon amour...*viendra la prendre dans ses bras pour l'embrasser dans le cou*



La lunaire frissonnera, le poil s'hérissant, elle souffle un rire, un frisson parcourant son échine alors qu'elle penchera la tête pour lui céder son cou, un petit soupire d'aise suivant en fermant son regard.

- Alors... tu te sens comment?
- <étire un doux sourire, le souffle légèrement plus court> détendue, à nouveau moi-même et heureuse de retrouver mon futur mari, sans les pleures derrière nous. <d'un murmure tendre et amusée, une main grattouillant la nuque de son miqo'te du bout des ongles.> Merci pour cette soirée mon amour.
Contenu sponsorisé

Re: Chapitre 2 : Enfin libre ?

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum