Partagez
Aller en bas
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Jeu 27 Sep - 13:30

"Ma sœur est arrivée ce matin un peu chamboulée de sa journée d'hier mais visiblement très souriante malgré tout, elle prit le temps de me raconter l'arrivée de deux xaela qu’elle avait déjà croisée le soir de l'invasion. Une certaine complicité et discussion amusante s'échangea entre elles durant son service au comptoir. Sam' est intriguée par leur groupe et aura cherché à en savoir plus."


"Elle prit sa pause avec ces dernières à la plage dans des conversations plus complice et échange de confidence quant à leur passé bien que ma sœur reste encore très réservée. Il semblerait néanmoins qu'une certaine Saren aurait réussi à percée un peu sa carapace. Sam' me confiera que cette xaela est assez similaire à elle au niveau caractère et un vécu qui concorde avec le sien. Elle semble soulagée, ça me fait plaisir de la voir enfin s'ouvrir un peu et tenté de se faire des amis et des alliés."



"En fin de journée elle serait allée au Relai par curiosité, puis que Saren l'a invitée à se joindre à eux plus tôt dans la journée, elle lui aura même confié la linkperle de certaines personne du groupe. C'est au bord de la mer sur le ponton qu'elle finira par les trouver, se joignant à eux, observant un peu curieuse et amusée, son sourire lors du récit me fit chaud au cœur. Elle semble appréciée les jeux bon enfants et la complicité amical de ce petit clan des plus particulier, composés de raenne, de xaela, de miqo'te et même de lalafell."


"Dans la soirée, après sa discussion avec l'ainée du groupe, qui n'est pas pour autant la cheffe, elle fut acceptée et invitée à rejoindre tout le monde au Relai afin de discuter de la mission qu'ils entreprendront ce soir. Je suis un peu nerveuse et inquiète mais elle semble entouré de très bon combattant et la raison de leur intervention semble lui tenir à cœur, elle a pour une fois envie à nouveau de se joindre à un "clan" pour aider et ça me réchauffe le cœur de la voir moins seule et si enthousiaste."



"Elle me confia qu'en fin de soirée, sa nouvelle amie Saren fut prise de trouble digestif, elle restera néanmoins évasive sur le sujet, mais me confiera qu'elle s'est attendrie, le tout en ronchonnant, peu habituée depuis ces dernières années, à se soucier des autres, néanmoins, je l'a sens réellement désireuse de s'investir auprès d'eux et de cette nouvelle amitié naissante, son instinct maternel serait-il entrain de se réveiller à nouveau avec toutes ses nouvelles rencontres. Elle a visiblement emmené Saren avec elle pour la nuit, bien qu'elle n'ait pas dormi avec elle mais non loin, elle aurait veillée sur cette dernière avant de s’assoupir à son tour."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Ven 28 Sep - 16:34


« C’est au Tapas que les deux amies de ma sœur iront la cherchée en cette soirée, une demie heure avant leur départ pour Uldah et la taverne. Samga avait l’air aussi impatiente que nerveuse à cette première mission en groupe qui se profilait. »




« Le regroupement eu lieu à Uldah, un échange et une discussion amusante selon ma sœur, avant de finalement suivre Tsaku’ en direction de la sortie de la ville. A partir de là, ma sœur me conta le récit de cette folle nuit d’aventure aussi palpitante que dangereuse, et j’écris à mon tour, avec fierté les exploits du nouveau clan que ma sœur a enfin pu trouver. »



Alors que le jour s'éteint lentement au lointain. C'est une journée qui s'achève, quelques nuages soufflés par le vent qui soulève des grains venant se coller contre le groupe. Les Lames de Cuivres lançant des regards aux aventurier qui sortent en meute, cette fois-ci. Petit à petit, le ciel bleuté se voilant dans des nuances violines en cette vaste étendue qui fait face aux coéquipiers d’aventure.

La chaleur est douce, et une certaine fraicheur d'automne apparait, l'Hiver robuste du désert lentement progresse, et déjà, le groupe se sentira plus convenablement maintenant, se préparant à partir vers un long voyage en direction du nord.


Nhagi met sa visière. [Tsakuyi]- On part pour une bonne route !... Vu qu’on n’a pas encore de chocobo pour toute une petite horde d'aventurier. Il va falloir y réfléchir sérieusement un jour. Alors il nous manque qu'une chose avant de partir !
[sakiko]- C'est extrêmement onéreux à entretenir. Des bottes coutent bien moins cher
[sylune.]- Investissez dans mon aéronef. J'vous amèn'rai ou vous voulez.
[Moutah]- POUR LE GONDOR !

[Tsakuyi]- Les routes sont longues et ennuyeuses alors... Que quelqu'un se désigne pour faire le plus important qui soit pour des aventuriers.
[Samga]- Faire venir chevaux des steppes...<souriant en coin suivant sagement, elle retire sa gourde de sa ceinture pour boire un peu de temps à autre.>
[saren[- J'aime pas les piaf..
- Qui veut pousser la chansonnette sur la route ?!
- ...


Ainsi, débutera un long voyage. Sur le trajet petit à petit, la lueur du reste de la journée disparait pour être remplacée par la clarté d'innombrables étoiles qui lentement font surface sur l'étendue des cieux. Des lampadaires sont allumés par quelques personnes responsables de ceux-ci, le groupe croisant des Lames de cuivres baillant et autres voyageurs déambulant comme eux dans la région.

[saren]- Donc ça veut dire que si un jour je voie les animaux de la forêt ce tirer en courant c'est que tu seras sous la douche Samga ?
- ...
- < ricane >
- <ricane< non, nue sous cascade !
- Merde alors...je l’avais pas vu venir celle-là.


« Sur le trajet, trois bonnes heures se sont écoulées, samga me raconta comment Hael fut piquée par un insecte la rendant fiévreuse, le groupe et le soigneur étant néanmoins compétant ayant pu la soulagée au bout d’une heure. Elle m’expliqua la découverte de Kais et d’un masque de gobelin à grosse tête ainsi qu’une flèche avec un symbole étrange, les indices sur la route qui les menèrent à Ronce noir se faisait de plus en plus précis. »



« Elle perdit néanmoins son sourire, la gorge se nouant lorsqu’elle me raconta la découverte d’un corps d’enfant enterré, lui aussi avait un indice dans la main, un dessin enfantin d’une machine à la forme de scarabée. Elle dû se mettre en retrait pour reprendre un peu ses esprit, tiraillée par son passé et parce cette vue, difficile à soutenir pour une Iriq qui plus est en sa situation. Néanmoins, le groupe avait récolé durant le voyage plusieurs indices et découvert certains détail inquiétant pour la suite des évènements.»


Atteignant la gare de Roncenoire la fatigue gagnant petit à petit les membres pour les moins habitués. Le sable s’agglutinant sur les bottes, le groupe constatera certaine personne les saluant, fermiers et autre habitants. Puis sans raison, le hurlement d’une personne au passage d’Hael, fuyant en agitant les bras dans tous les sens, filant dans un champ de topinambourg.

Samga sera restée silencieuse avec beaucoup moins d'humour tout le reste du trajet, vigilante néanmoins.

[saren]- *viendra placez une main sur l'épaule de Sagmaa*
Kais sera bien moins gentil face aux Gobelins avec ce qui s'est passé.
Sakiko va finir le trajet les sourcils froncés. Une main reposant contre son ceinturon, l'autre pendant le long de son corps. Pas jouasse.

Visiblement, une des bâtisses a reçu un sacré coup, de la fumée en sort lentement. Les commerces sont encore rares ici, et le calme est présent. Le groupe pu entendre un prêtre passer en discutant de la valeur des dieux sur l'âme de ceux qui sont perdu. Deux lames de cuivres quant à eux, distribuant de l'eau à ceux qui étaient dans le besoin.

Kodjo sera resté silencieux, le visage fermé pendant tout le voyage.
La ville est en activité simple. Mais plutôt morose après avoir tant subit...

- On y est. On a vu que pas mal de chose sont trouble pendant le voyage... La question étant : Nous nous arrêtons là. Pour enquêter ? Ou nous poursuivons directement avec le Rendez-vous ? On a le temps, largement, pour un arrêt.

[Sylune] -Faut que je fois le forgeron du village. La marque sur la flèche, il la reconnaitra peut-être.
[saren]- On s'arrête un peu alors.. Le temps de reprendre un peu l'esprit.
[Kodjo]- Si vous enquêtez, je resterais en surveillance.

Le groupe se divisera alors en petit duo, ou trio, pour enquêter dans la gare de Roncenoire.
Samga restant auprès de Saren.


- J'ai enterrer l'enfant... je lui et donner mon collier que j'avais quand j'étais petite.. Je sait que ça le guidera dans un voyage sans risque..
- Si ça être en métal, arc et hache pas vraiment utile...<soupire la gorge encore un peu nouée, elle surveille les environs de l'autre entrée.>
- Même les plus grandes armure on leur point faible.. On l'aura.
- <hausse un sourcil dérivant les yeux sur saren> pourquoi avoir fait ça pour enfant que toi pas connaître ? pour collier je veux dire.
- Parce que ça aurai pu être nous. Je n'ai pas vraiment de raison particulière, j'ai juste fait ce que mon cœur me disait.
- hm..<hochant, d'un regard plus, doux possiblement touchée par le geste de la xaela envers l'enfant, mais surement trop fière pour le dire.>

Saren viendra placer ses deux mains sur son épaule appuyant d'un ton doux... et léger... sans trop l’aggresser...
Samgaa et Saren observent l'entrée Nord. Visiblement, il n'y a étrangement aucunes lames de Cuivre. Trois vagabonds sont installés à côté d'un feu. Dans les environs, il n'y a pas grand-chose, si ce n'est un jeune homme énergique avec un parchemin sur lui. Une sorte de crieur publique.

Samgaa se crispera une fraction de seconde surprise avant de se détendre, sans la repoussée pour autant.
Saren plisse le regard sur l'entrée un instant...
- Il n'y a plus de garde ici tu as vue...
- <dévie le regard sur le jeune homme énergique> lui avoir parchemin avec peut être information hm ?
- <hoche>
- Oui, c'est ce que je pensais.

Saren tentera de parler au crieur mais il lui sourit, fait un grand geste de mains, et regarde les environs, tout sourire, un peu neuneu. S'agitant à droite et à gauche. L'air heureux qu'on fasse attention à lui. Il a l'air un peu stupide.

- ... La ville est en ruine.. et lui il sourit..
- Lui avoir l'air faible d'esprit, toi taper sur tête, assommer et prendre parchemin...<souriant en coin, mesquinement.>
- Attend peut-être il sait un truc. Vos mieux évitez d'attirer des ennuis comme on nous a demandez.

Aucun résultat, un simple dessin d’une femme sublime et peu vêtue, fait d’une main d’enfant sur ledit parchemin, laissant les deux xaela dépitée, pour finalement rejoindre le reste du groupe au cœur de la Gare.



« Ils discutèrent sur le résultat de leur investigation, prenant l a décision de se séparer en deux groupe de cinq. Un groupe ira dans le campement non loin pour faire le ménage selon les dires de ma sœur, un sourire en coin se dessinant à cette mention d’un certain amusement. Le second et bien…elle en sait rien, elle avait du mal à tout comprendre il faut dire. »



La tenue sombre, couleur terre de samga, lui permettra de se faufiler entrer les rochers les hautes herbes, longeant les parois, elle jouera des ombrages de la nuit pour s'y dissimulée à pas feutré jusqu'à avoir une vue dégagée sur l'emplacement.>

Après sa reconnaissance, elle restera tapis dans l'ombre quelques minutes encore puis fera demi tour, tout aussi discrète et dissimulée dans les herbes, jouant des ombres de la falaise pour ne pas se faire voir.


- Alors ?
- dix hommes, surement de hm..truc enrhumé, parce que symbole à eux être homme avec goutte au nez...
- Dix.. uhm..
- un gobelin mort eux jouer avec <grimace> et autre dans cage très gros et chaine aux pieds.
- En cage ?
[sylune]- J'ai un plan, j'pense.
- <hoche>
-[saren]-Je crois que j'ai une idée de génie aussi...
- Oh ben honneur aux guerriers.
- Sylune, Tu connais l'expression, " L'ennemie de mon ennemie et mon ami " ?


Après le plan établi par le groupe, Kodjo contournera donc pour arriver face au campement, laissant Sylune se préparer.
Samga, quant à elle, de la même manière que précédemment, elle se faufile dans l'ombre jusqu'au campement, tapis dans un buisson non loin de la cage, elle observe le groupe d'hommes attendant le moment propice pour courir jusqu'à cette dernière discrètement. Elle attendra un moment d'inattention du groupe pour se faufiler encore jusqu'au rocher suivant à pas feutré et rapide, svelte, s'y dissimulant, à un mètre de la cage et de sa porte facile d'accès au vue de sa position, elle patiente encore.

C’est alors qu’un énorme bruit se fait entendre dans le nord. Il résonne, depuis le lointain, à travers les airs. Comme un énorme grondement de métal. Dans la ville, tout le monde s'arrête, et regardent dans les environs, en se demandant ce qu'il se passe...Visiblement, le facteur temps est en train lentement de faire tomber les derniers grains du sablier.

Samga continue sa progression, profitant de bruit sourd au loin, cette fois en rampant, son arc sur le dos toujours, elle viendra s'accroupir vers l'entrée de la cage pour capter l'attention du gobelin "pssshit toi venir ici, moi ouvrir et libérer toi pour toi aider nous et venger ami à toi mort hm ?"

Alors qu’elle discute avec le gobelin, les brigands... N’ont pas été détournés. Ils rigolent, discutent... et trois brigands se tournent vers Samgaa l'observent, se demandant surement ce qu'elle fout là...
Ils se levèrent en braillant pour donner l’alerte « intrus ». Tirant leurs épées. Le gobelin clignant des yeux en regardant Samga, visiblement gêné et inquiet...

Sam’ hausse un sourcil et grommelle, pas le temps d'attendre la réponse elle ouvre la cage et se jettera sur les chaines pour le libérer à l'aide de la balle de sylune qui fera péter le verrou, le tout en sifflant pour prévenir les autre que c'est la Marde !

Sylune bondit au signal que ça a merdé, et se met à courir en cercle autour du groupe d'adversaire, à bonne distance, tout en amorçant sa visée. Elle se placera ainsi pour attirer l'attention, et offrira à son groupe un angle de charge parfait... Puis le coup de feu qui fait "Pchhhht" et pas "PAN !", visant un random bandit. La balle sifflant en aveugle, trop de cohue.

Saren lâchera un gros taunt des familles " Hey tête de pioche on vous fou sur la tronche ce soir "
Trois brigand approche lentement de samga, l'encerclant alors qu’elle semble être coincée dans la cage brisée, étalée sur le gobelin. Deux d’entre eux s’intéressant à la xaela, malheureusement, quant aux autres, ils tenteront d’attaquer les compagnons de cette dernière. L’un deux viendra attraper le fils du forgeron, l’apprenti, une lame sous la gorge de ce dernier, hurlant pour que le groupe cesse l’assaut…c’est le chaos…

Kodjo attrape sa lance et se donne une impulsion qui l’élancera vers le campement, bondissant au dernier moment atterrissant au milieu de brigand dans une onde venteuse, envoyant l’un d’eux au sol, lui entaillant profondément la cuisse.

Saren viendra se ruer sur un des mecs qui s'approche le plus de Sagma venant profiter de l'impulsion de sa course pour faire balancer sa hache vers son adversaire afin de la planter dans son ventre et le propulser dans les airs plus loin.

Haela viendra quant à elle tenter de lancer un sort de Verfoudre, malheureusement, il fait comme Sylune, un petit pschiiit, Hael regarde sa lame, en tapotant son arme « J'aurai jamais dû l'acheter chez Tatie cette lame ! »

C’est alors qu’un brigand près de la cage tentera de planter une fourche dans la jambe de Samga, pendant que les autres se préparent à recevoir les guerriers sur la tronche. L’un d’eux fonce sur Kodjo pour s'écraser dedans. Le chef lui, attrape une corde, et essaie d'étrangler brusquement Sylune.

Sam’ n'a rien le temps de faire, c'est le foutoir, elle est assaillie et coincée dans la cage avec le gobelin libéré malgré tout de ses chaines, tentant de décrocher au moins une hachette à sa ceinture. Un cris suivant, son propre cris alors que la pointe vient faire écouler son sang à la cuisse, mais néanmoins, la fourche sera arrêtée à temps par la hache de saren qui vient littéralement trancher en deux le brigand, ce derniers effondrant au sol.

C'est le chaos, pour l'instant, Hael ne voit personne qui l'attaque, mais bien le brigand tenant le fils du forgeron par la gorge, en lui hurlant de lâcher son épée maintenant...

Kodjo repoussera le brigand qui lui fonce dessus de sa lance. Puis ripostera en faisant tournoyer sa lance au-dessus de lui, traçant un sillon sanglant sur le torse d'un brigand avant de l'envoyer au sol d'un coup de pied.

- RAAAAHH ?????? DE M...<Samga cille ensuite le voyant s'effondrer au coup de hache de Saren, sa jambe à morflée, un soupir de soulagement suivant avant de tentée de se redresser, pas douillette pour autant et poussera au cul le gobelin de sa jambe valide> BOUGE !

Saren ne se faisant pas attaquer elle viendra alors continuer son Massacre Sanglant, venant attaquer un second bandit, venant faire tournoyer sa hache autours d'elle anticipant les mouvements d'un des bandits venant trancher sa jambe nette et rabattre sa hache par la suite sur son buste le tuant sur le coup.

Le gobelin sort finalement de la cage en vitesse, plusieurs brigands essayent de l'encercler rapidement, malgré la présence de Saren, essayant de dépasser le groupe par le nombre. Un brigand bondit, derrière Kodjo, et essaie de l'attraper.

Sylune roule de côté, souple... Et ignore le chef. Elle se tourne, usant de la petite dizaine de seconde pour essayer de tenir sa promesse. Vise, marquant celui qui tient l'apprenti en otage. Comme à l'entrainement. Une faille, la moindre faille. La moindre trajectoire, fut-ce par ricochet... Elle tirera que si le coup touche. Elle veut le sauver, ce petit.

Samga sort de la cage en boitillant décrochant son arc, elle avise la situation, se mettant à l'écart dans l'ombre, pour encocher une flèche, elle semble viser en direction du type qui tien l'apprenti pour aider Hael, elle prendra le temps d'analyser le sens du vent avant de décocher une flèche dans la tête du bandit.

Alors que celui tenant l'apprenti du forgeron, s'approchait d’Hael... Il se prend un tir en pleine tête, s'effondrant au sol. Le fils du Forgeron tombe sur les deux genoux, regardant dans tous les sens, paniqué...

Saren viendra attraper un des bandits venant couper sa jambe d'appuis et rabattre sa hache sur son torse le tuant sur le coup, elle attrapera ensuite ce dernier par le cou et le fera passer par-dessus son épaule rabattant sa hache, tandis qu'un autres essayant de l'attraper à nouveau, se verra percuter d’un magistrale coup de hache dans une danse tournoyante de la guerrière, la gorge tranchée.

Hael lève la jambe, étant en jupe, cela peut décontenancer l'adversaire, un coup bas ? peut-être, le petit fromage blanc accueil le briguant avec son pied et le repousse en arrière, préparant la suite !


Lentement, les brigands commencent à vouloir s'échapper. La plupart sont étalés au sol mort, n'en laissant que trois debout, certains blessés par terre... Leur chef reste ici, en hurlant de revenir. Le gobelin est avec le groupe ainsi que le fils du forgeron, saint et sauf. Néanmoins, l’énorme bruit de la machine raisonne au loin.

Kodjo trace un arc de cercle dans les airs, une lame de vent envoyant valser ceux trop proche. Pour Hael cette fois, la magie marche, elle vient alors courir vers un de ses ennemis, puis dans un rire mauvais, elle vient aspirer son éther, le vidant de son énergie, un des pauvres bandits restant, sa main ayant attrapé la tête du bandit > GNIHAAHAHAHA !

Saren viendra achever les restants et les rattraper en leur courant après avec sa hache [Here is Johnny !!!]

Sylune s'approche du chef, vu qu'il n'a pas r'attaqué.. Et dégainera sa clef de 16 pour tâcher de lui en filer un bon coup à l'arrière du crâne.

Le chef des brigands laisse tomber, et commence à partir rapidement... en se tenant le crâne, du sang coulant le long de celui-ci. Il commence à partir, ainsi que deux brigands survivant. Tout ceux au sol sont morts. C'est le chaos, par ici... Le fils du Forgeron tousse, installé par terre. Le Gobelin massif regarde ici et là, décontenancé... alors qu’un nouveau son effrayant de machinerie retenti au loin.

Samga reste en retrait suivant le tout du regard, prête à tirer une autre flèche pour couvrir ses camarades au besoin. Elle viendra encocher une lèche voyant la fuite du chef, visant sa cuisse, l’impact fera mouche.

saren voie la flèche la frôler en mode Niooooon. Sylune quant à elle tirera dans les miches, de ce dernier. Kodjo s'avance vers le gobelin, rangeant sa lance en laissant les femelles se défouler.

- Tu me comprends?
Le chef est étalé par terre, totalement vaincu. Une flèche dans la jambe, saignante de quelques filets de sang, et une dans les miches. Il parlera comme une dame, regardant le groupe, les yeux en larmes.

- [Le gobelin observe Kodjo, l'air sombre] : ... C'est trop tard. J'entends la machine qui va tout ravager. L'Inrien... à volé les miens... et il va voler vos vies aussi... Il faudrait pouvoir... être téléportés là-bas, pour que je puisse prévenir les miens... sans ça... c'est ... trop tard... - Même moi, je trouve ça cruelle.
[Saren]- Je ne veux pas être chiante, mais y'a des bruits de machine bizarre et j'pense que nos potes ont besoin de nous et très vite !

Samga grogne encore, un peu essoufflée et range son arme une fois la situation contrôlée approchant des filles pour s'assurer que tout le monde va bien.

- <tique et avise Kodjo aux dires du gobelin> Hael pouvoir téléporter ...
- *souffle par le nez*Tu saurais arrêter cette machine>?
- Pas faux on a quelqu'un qui peut nous téléporter.
- Trois c'est pas mal, mais je ne sais pas si je vais pouvoir téléporter tout le groupe quand même ...
- Bah faudra forcer un peu héhé.
- Alors prend le gobelin et que tu veux avec toi. Les autres iront à pied.
- Prend sylune avec toi
- C'est le gobelin qui importe, pour arrêter la machine.
- Elle a des explosifs, ce sera utile.
- Moi pas...pouvoir courir...<grimace, les traits tirés par la douleur lancinante à la jambe, sans broncher pour autant.>
- Bien, je vais faire ce que je peux. Et il faut soigner Sam en attendant.
Saren viendra venir soulever Samga et venir la portez sans un mots.



- [Gobelin] : Si nous y allons... je dirais aux miens d'arrêter... la plupart de leurs canons cesseront de tirer... et vous aurez juste à la frapper jusqu'à la détruire... Il FAUT la détruire... user de vos armes, brisez-la...]

Un énorme bruit se fait entendre, terrifiant, qui résonne jusqu'à Roncenoire, à en faire trembler le sol...


« Samga eu la gorge nouée au récit sur le combat, elle semblait également très fière et épatée par le courage des combattants qui l’accompagnait, néanmoins faire tomber cette machine fut très compliqué, elle eut un regard plus triste à la mention de Kais qu’elle a cru mort, elle reprit son récit au moment où la machine était sur le point d’en écraser certain en pivotant sur elle-même. Kais était allongé au sol, inconscient avec une balle dans le torse, elle n’a pas hésité, son instinct d’Iriq protectrice ayant pris le dessus sur la combattante. »


- Hey bébé chat toi entendre...moi ? <Grommelle, le soulevant pour l'entrainer avec elle plus loin>
- HAEL ! ICI POUR TES SORTS !

Kodjo se prend un coup de pince dans le bas du dos, grondant quand la pointe vient ouvrir son dôgi et la chair dessous, une tâche écarlate se faisant voir sur le jaune de sa tenue.

Nhagi allait de nouveau visé, puis prend un tir dans l'épaule qui l'envoie en arrière de plusieurs pas, l'épaule en sang.
Samga mettra le blesser à l'abris derrière un rocher, s'agenouillant pour déchirer le tissu de son torse, cherchant la blessure et la gravité, le souffle court, c’est l’hécatombe ses camarades hurlant, parfois de haine et de courage, puis de douleur, elle tente de restée concentrée, le cœur battant, le miqo’te inerte contre elle.

- Kais !! toi réveiller !! aller…<lui collant une tarte, tout en dégageant ses vêtements pour chercher la blessure.> - Moutah... Revigore moi. Je dois... y aller...

Nhagi encoche une flèche et tire, mais avec sa blessure le tir manque de force, aucun effet n'entoure la flèche, et celle-ci ricoche piteusement contre une des pinces.

Moutah incante toujours et l'éther commence à se rassembler. Le corps du Lalafell s'élève doucement à quelques centimètres au-dessus du sol alors qu'il incante toujours.

Kodjo se retourne dans un grondement furieux, venant frapper de sa lance la pince, la pliant sous l'impact, alors qu'une frappe flamboyant vient ensuite percuter le flanc de la machine. Il semble furieux et ça n'est sans doute pas dût qu'à ses blessures.
Samgaa déchire le tissu du miqo'te et viendra faire pression sur la plaie, elle est toute aussi ensanglantée que lui pour le coup.

- Mais elle est dingue ?!

Des explosions se font voir un peu partout dans la machine. Des fracas se font observer, des morceaux d'aciers volent ici et là, alors que le canon supérieur se met brutalement à être en charge. Les aventuriers réalisant que l’interrompre le ferait exploser tuant tout le monde, mais s’il tire, une bonne partie pourrai s’en sortir.

Saren viendra se mettre de face à Hael venant écarter les bras imposant de son corps, la hache dans le dos... Les balles viendront siffler sur sa hache et son épaulière néanmoins une viendra toucher légèrement le bassin de Saren et une autres sur son bras... blessant aussi légèrement Hael.

Samgaa est impuissante, les larmes aux yeux, tentant de contenir l'hémorragie au mieux, elle est pas médecin, n'a rien sur elle pouvant réparer un torse troué.
- Saren !
- ça va.. je sens pas la douleur t'a oubliée..
[samga]- CHAMAN !!!! <Gueulant derrière le rocher vers le groupe, sachant pas trop ce qui se passe de pire là-bas d'ailleurs.>
[Tsukayui]- LA MACHINE VA TIRER...!
- ICI !! KAIS MOURIR !!!<Cille, elle grommelle et décale encore Kais, s'allongeant sur lui derrière le rocher pour le protéger à l'annonce du tire.>

Saren viendra se tourner néanmoins pour le coup. Elle sentira sa bête intérieur prendre doucement le dessus et d'une rage puissante elle viendra prendre sa hache et la balancer dans la gueule de la machine visant un point assez faible de toutes ses forces et sa musculature.

Sakiko regarde la machine... Le canon qui s'apprête à tirer, les bombes... Elle fait un choix : elle reste dessus. Levant son sabre au-dessus de sa tête, la lame vers le bas et.... Se laissera tomber à genoux, mettant tout son poids sur son arme dirigée contre l’ensemble de câblage. Elle ne connaît pas la puissance des bombes de la Miqo'te, mais est consciente que si le canon tire, tout le monde va y rester. Son choix est fait, elle restera là.

Moutah finit son incantation et relâche enfin son sort. Trois vagues d'éther parcours tout le groupe faisant passer les blessures "graves" en blessures "légères", les saignements s'arrête et pour la plupart la douleur s'estompera ou disparaitra.
Kais ne saigne plus grâce à la vague de p'tite buche, son pouls se stabilise.

Nhagi encoche une flèche en serrant les dents, la flèche s'entoure d'un vent fort, elle tire, cette dernière passant juste à côté de sakiko et la balance au passage avant d'aller éclater au loin.

Samgaa, sa jambe ne lui fait plus mal, sa petite entaille soignée, haletante elle se redresse un peu pour observer le miqo'te soulagée bien qu'encore inquiète, lui mettant une petite claque ou deux.
- Hey....Kais...réveil-toi !! <Toujours planquée derrière le rocher.>

Des explosions apparaissent alors ici et là, dans des grands fracas. Des munitions sautent, quand les vents tournoient. Cependant, le canon allait tirer... le canon allait faire feu... puis d'un coup... le canon se transforme en cristal petit à petit. Ceux ayant connu l'effet Mhor Dohna comprennent alors ce qu'il se passe. Le canon, et son intérieur, sont à présent des cristaux, le groupe est à nouveau en sécurité. La hache de saren étant plantée à l'intérieur de la carlingue de la machine, au milieu, pas loin de la tête aura empêché le tire fatal sur la bande d’aventurier. Des étincelles volant dans tous les sens. C’est l’assaut final, la machine étant sur le point d’être vaincue, les guerriers uniront alors leur force.

Samgaa garde le miqo'te contre elle, lorgnant sur le côté du rocher pour voir ce qui se passe, le souffle haletant, vérifiant les constantes du miqo'te de temps à autre.

Hael incante alors, venant fermer les yeux, ses mots se perdant dans le vent, tandis qu'elle passe sa main sur le plat de sa lame, elle la pointe alors vers la machine, un Verfoudre fuse vers le monstre métallique, venant le percuter durement, cherchant à faciliter l'accès et permettre aux autres d'agir à la suite ...

Tsakuyi fonce brusquement avec Sakiko, en tirant... Son autre épée, une sorte de lueur blanche éclatante apparait, tournoyant autours de la lame, alors qu'elle frappe l'intérieur de celle-ci, dans une onde de lumière, elle émet un cri et vient pour profiter du passage de Sakiko, pour soulever la carcasse, et la mettre en direction du ciel...
- Sakiko, tes bras..!

Sakiko offre ses bras à Tsakuyi, joignant ses mains pour lui faire une prise pour ses pieds, une courte échelle improvisée. Tsakuyi tournoie alors et bondit vers sa sœur pour essayer de sauter par-dessus, elle bondit, abandonnant son épée... tendant la main vers Kodjo dans les airs, l'invitant à l’attraper pour voler encore plus haut et ainsi avoir accès direct à la blessure provoqué par les Kosenjobi.

Nhagi tire en l'air rapidement et plusieurs fois, mais au lieux de voir retomber quelques flèches, c'est une nuée de flèche de vent qui viennes retomber sur la carlingue avec fracas, pliant un peu plus la carlingue pour l'attaque qui suis.

Moutah positionne ses deux mains autour de son globe, il se met à lévité pendant que de l'éther se rassemble au-dessus de la machine, après un mot de pouvoir il écartera les bras, le globe s'élevant pendant que l'éther s'écrasera sur la machine, en une petite explosion, puis il tira deux cartes : La flèche et la balance, et finalement les lance pour qu'elles se dissipent vers Saren, rendant cette dernière plus rapide et plus forte encore pour son attaque.

Saren viendra finalement prendre appuie sur ses deux jambes et ses griffes, venant ce donner une très forte impulsion, ses yeux brillant d'une allure anormale grognant férocement comme une bête sauvage, elle dégagera Hael qui est sur le passage dans les buissons comme Curious Gorge qui ce fait gicler par Dorgono venant s'agripper à la structure pour récupérer sa hache, la faisant tournoyer au-dessus de sa tête elle viendra la fracasser contre la structure créant une lourde onde de choc mettant à terre une bonne fois pour toute cette machine infernale.

Samgaa se redressera en portant le miqo'te avec elle, le trainant jusqu'au groupe en boitillant, bien que finalement vachement moins blessée que certain.
- Oh non ...
- hm ?


Sam dérivant les yeux, derrière eux, à l'entrée du gouffre. Un homme habillé d'une tenue blanche, cerclé de contours dorés. Celui-ci se tient face au aventuriers, il porte une longue lame dans sa main, qui semble... étrange. Il est comme, affecté par une couleur violine, ce qui ressemble à un cristal est visible à l'intérieur. L'homme semble fier, de noble stature, et se tenant bien droit. Les cheveux balancés en arrière, noué en une queue de cheval sévère. A ses côtés, se tient un homme. Portant une tenue sombre, obscure. Et cerclé de mauve, une capuche rabaissée sur son visage. Les mains jointes devant lui, portant un grimoire dans ses bras, ouvert. Il hoche la tête doucement.

- Son livre parle clairement que le processus est achevé sur ce point. Mais... Il est encore instable, c'est une mauvaise idée de... - Pire qu'un cafard. Seriez-vous l'empereur des cafard Inrien ?

Nhagi reste sur ses gardes, une flèche dans la main droite.
- [L'Inrien] : J'ai fait mon choix ! Trop tard ! ... Vous avez ruiner l'un de mes plans les plus ambitieux. Tout est à refaire ! Et vous pensez, pauvre dégénérés d'Eorzéen, pouvoir croire que je vais rester les bras croisés ? Un an, pour en arriver là. Et il ne reste que de la poussière dans ma conquête de Roncenoire...

[moutah]- Blah Blah Blah... Qui s'en fout ? *lève la main*

[L'Inrien] : Ne vous détrompez pas. Thanalan ne mérite pas de Sultan. Thanalan ne mérite que moi. Nhagi tente de nouveau de concentrer le vent autour de sa flèche, mais rien ne se passe.

Kodjo lève la main aussi à la question de moutah tant qu’à faire.

Samgaa délaissera le miqo'te à l'abris derrière le rocher, tentant de filer vers la paroi rocheuse pour récupérer son arc, discrètement.

[L'Inrien] : Je vous laisse donc un choix. Grossières créatures... Rendez-vous, et offrez-vous à moi... ou mourrez pour votre crime...
- JE TE DEFIE EN DUEL ! <hurla Hael la téméraire Dotharl.>

[???] : Cher ami. Vous... Vous ne devriez vraiment pas... Je sais que j'ai longtemps travailler. Mais les ouvrages de Shigma ne peuvent pas être étudier aussi rapidement...

Kodjo se lève et envoie brusquement sa lance, celle-ci se plantant dans le sol en laissant éclater une onde venteuse en direction du duo.
[L'Inrien] : Trop tard, j'ai fait mon choix... Et pour eux. C'est la mort.
- merde ... *en regardant sa flèche*

L’onde de vent de Kodjo fonce sur le duo... et disparait, comme si elle était aspirée. Il a quelque chose de malsain qui apparait, d'obscure. Notamment à cause de la simple présence de l'épée. L'occultiste remue la tête, et se recul de plusieurs pas, très inquiet... visiblement, il ne veut pas voir ce qu'il va se passer. Hector Spencer lui-même à peur... Alors que L'Inrien lève l'épée, et donne un grand coup...

Hael se contente pour le moment, de maitriser son éther, sa lame commence à briller d'une couleur rouge, l'enchantant.
Sakiko se place devant Kais, au cas où. Se mettant en garde avec une arme brisée. C'est toujours mieux que rien.
Moutah concentre un peu d'éther, et l'envoi sur Saren, la rendant plus légère.

Samgaa arc en main, accroupie, elle était sur le point de lancer une volée de flèches après l'attaque de Kodjo et se fige observant en direction de l'occultiste, cillant.


L'épée frappe... et une onde apparait quand le cristal se brise. Dans une énorme déflagration, qui fusa vers le groupe brusquement. L'onde noire fonçant dans leur direction, comme une marée qui allant les emporter. Les combattants n’y voyant plus rien, pendant un instant. Sylune et Kais sont aveuglés, mais pas touché par le tranchant de la vague ravageant le passage. Tout se fracasse, tremble, et même la pierre se brise un peu, ainsi que la machine derrière... Deux longues minutes d’aveuglement. Tout n'est que fracas, et pierres qui chutent. Des ravages, autour d’eux, terribles. Des pierres au sol brisés, et du bois fracassé. Certains s'en sont tirés mieux que d’autre. Les aventuriers goutèrent alors à tout autre pouvoir qui les attendra à l’avenir.

La vue recouvrée par ces dernier, plusieurs gobelins sont tombés des hauteurs et gisent autours des blessés. La victoire est votre... Et L'Inrien semble se faire des forces... inquiétantes. Samgaa se plaque contre la paroi rocheuse, n'y voyant plus rien, dans un râle à certaine écorchure sur son visage aux débris qui fusent, elle lâchera son arc pour se protéger la tête des éboulements de pierre, se jetant au sol.

Tsakuyi est étalée par terre, sur le dos. Respirant rapidement. Du sang glissant le long de son torse, du ventre à l'épaule. L'ancienne c'était refermée... la nouvelle fait vraiment mal... elle tousse.

Nhagi finira balancée contre un rocher, du sang coulant de l'arrière de sa tête, assommée.

Kodjo s’écrase au sol, plaçant ses bras devant lui pour se protéger, les débris venant percuter son dos et son épaule blessées, il reste au sol le temps de revoir, couvert de poussière et de sang.


« Samga me raconta l’arrivée des soigneurs ayant été alerté par saren avant qu’elle ne s’écroule épuisée, le rapatriement de tous au Relai après les soins vitaux de Moutah, aucune perte, bien que certain mettront plusieurs jours à s’en remettre. Elle me confia son admiration et sa détermination à vouloir rester dans ce groupe pour aider de nobles causes, appréciant leur unité et leur façon de combattre. Elle me confia également la peur qu’elle a ressentie et l’ingratitude du miqote gris, bien qu’elle ait renoncée à lui faire part du fait qu’elle lui a surement sauvé la vie, elle semble très agacée par l’attitude peu mature de ce dernier qui se met en danger. Elle aura aidé à ramener tout le monde avant de finalement se retirée seule au bord de l’eau pour se laver, elle et sa tenue de combat ayant gardé les traces de cette première mission palpitant et effrayante, elle aurait passé la nuit sur la plage et me confia qu’elle ira rendre visite à Saren et aux autres dans la matinée. Une lueur de crainte et d’appréhension lisible dans son regard quant à cette magie dont elle n’avait encore jamais vue la puissance. Elle semble néanmoins déterminée à apporter son aide, peu importe le danger à affronter. Je l’admire, elle a toujours été bien plus forte et courageuse que beaucoup de nos femmes Iriq dans le clan, ça me fait du bien de la revoir ainsi dans un nouvel élan d’espoir et de solidarité. »




Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Mar 27 Nov - 18:57

"Voilà deux lunes que Samga était partie. Après sa mission avec son groupe, ma sœur semblait légèrement ébranlée, songeuse, puis un appel linkperle, et ensuite un départ. Elle m'a parlé d'un voyage important qu'elle devait faire mais elle n'a donné aucun détail, il lui arrivait de m'écrire pour me rassurer durant ce laps de temps, et depuis son retour c'est le silence, elle refuse de parler de ce qui s'est passé ou du lieu ou elle s'est rendue durant tout ce temps. Je suis inquiète, bien qu'elle semble aller bien, elle est même plus, souriante et voir, même, sociable."



"Hier soir, à son retour très tardif, ne trouvant pas le sommeil, j'ai pu prendre le temps de discuter un peu avec elle de sa journée et de son retour auprès de ses amis. Elle me fit part de sa rencontre avec un xaela Ganbayar anciennement Orben, elle a su bien plus tard que c'était le frère de Golyn. Je me réjouis pour eux. En ces terres loin de chez nous, retrouver de la famille est toujours un grand moment de bonheur."



"Ganbayar venait de débarquer au port de Limsa, ne parlant pas la langue commune, elle l'emmena au Tapas, pour qu'elle puisse elle même se changée, sa matinée de pêche a Limsa achevée, elle souhaitait revoir les patrons pour tenter de récupérer son poste. Elle profita pour proposer au xaela, si il le souhaitait, d'utiliser le dortoir et la douche, après ce long voyage il ne refusa pas, appréciant l'aide de ma sœur. Il en fut même courtois, et galant, Samga semble un peu perplexe à cette mention. Il y a bien longtemps qu'elle n'avait pas croisé un xaela dans la région qui ne soit pas trop fier, trop sérieux ou trop viril, le sourire et la sympathie de ce dernier semble lui plaire."



"Samga l'emmena par la suite au Relai, connaissant les AoRa s'y trouvant, appréciant leur compagnie et sachant que certain pourrait comprendre Ganbayar, elle lui loua une chambre sur place pour une durée d'une semaine. Sur place, il fit la rencontre de certaines personnes, et on lui prêta même un livre traduit pour l'aider avec ses premiers mots en langue Eorzéenne."



"Elle le laissa sur place, retournant au Tapas, elle fut rejoins dans le bureau par Djin, et elle me raconta les nombreux changement. Djin gérant, Yunaia à présent patronne et tout deux en couple, fou amoureux. Elle semblait ravie pour son meilleur ami, bien qu'une petite lueure de tristesse dans le regard qu'elle ravisa très vite, possiblement qu'elle les enviait et je peux la comprendre. Elle a pu reprendre son poste de serveuse et semble déterminée à reprendre une vie un peu plus normal, en continuant à veiller sur moi et ma famille. Je reste inquiète quant à sa mystérieuse mission, mais je suis rassurée de voir que tout semble rentrer dans l'ordre, même si elle continue sa route seule, elle l'est bien moins depuis qu'elle peut partager certaines chose avec ce groupe d'amis du Relai."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Mar 27 Nov - 18:57

"Ce soir Samga m'a appelée, elle semblait pensive, elle était souriante mais, un peu étrange. J'ai vite senti qu'elle souhaitait parler un peu, sans trop s'atarder non plus. Elle m'informa de la visite de Ganbayar au Tapas. Elle l'aura ensuite emmener visiter un peu noscea, les falaises à la sortie de Brumée dans un premier temps."




"Puis elle a mentionnée Costa del Sol, un panier de crabe à déguster et elle nomme ce xaela "ventre sur patte" je n'ai pas bien saisi la raison, possiblement qu'il aime se trainer au sol, l'humour de ma sœur m’échappe parfois encore et pourtant ce n'est pas faute d'être gâtée moi-même avec V'vahyi."




"Elle l'emmena le long de la rivière, pour prendre une barque qui les ont mené jusqu'à dans la jungle, si j'ai bien compris. Elle mentionnait parfois de façon blasée, et amusée, qu'il avait tendance à râler tout en taquinant. Je crois qu'elle ne l'admettra pas mais elle apprécie son humour. C'est rare chez certain xaela qu'on a pu voir ici."



"Sur un ton un peu boudeur, elle mentionna le fait qu'elle ait fini dans la rivière, jetée par le xaela joueur. Elle semblait pas s'en plaindre réellement, bien qu'elle râlait sur cette mentalité d'enfant puéril, ses dires laissait tout de même percevoir qu'elle avait finalement passé une bonne petite après midi."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Mar 27 Nov - 18:58

« Ce soir-là, tardivement, j’ai reçu un appel de ma sœur plutôt remontée, à la fois excitée et impatiente et surtout ayant passé visiblement une journée bien chargée. »



« Elle aurait croisé Ganbayar sur la plage et ils seraient parti se baigner et découvrir un peu la région près du verger d’estival, elle mentionnera un dialogue intéressant et divertissant, son sourire en coin m’intriguait mais je ne pus rien lui faire dire de plus. Suite au départ du xaela, elle serait allée s’entrainer un peu et s’échauffer sur une falaise. Un xaela serait alors descendu de son cheval pour s’approcher, intrigué de la voir sur le lieu. La mention de son arc et ses grommellements en disaient long, l’échange n’a pas dû être courtois au départ, elle l’aurait même laissé planté en marchand jusqu’à brumée. Lui allant dans la même direction elle refusa de monter avec lui, et je ne suis pas surprise. »


« Elle prit son service au tapas une bonne heure plus tard et fut surprise de voir ledit xaela du nom de Sunji si je me souviens bien, entrer pour voir le lieu et demander une chambre, puisqu’il est de passage. Méfiante comme toujours, elle fit son travail et prit finalement le temps, de discuter avec lui, elle mentionnera le fait que c’est un Kha et qu’elle fut rapidement à l’aise en sa présence, appréciant aussi leur échange, même si elle grommelle encore en disant que c’était sa semaine xaela, à croire qu’ils ont tous décider de lui tomber dessus. »



« La seconde partie de son récit, elle le fit avec une joie et une tendresse perceptible dans la voix. Les retrouvailles de son amie Saren qui débarqua au tapas pour lui faire la surprise. Elle entra pas dans les détails, mais au vue de son humeur changeant rapidement à la mention du relai et de son ancien groupe, j’ai pu sentir une déception et une colère qui m’a profondément touché. Visiblement en deux lunes les choses avaient ben changée. Elle retrouvait son amie mais cette dernière avait quitter le groupe qu’elle espérait suivre, et aux dires de Saren, ma sœur fut cathégorique, elle resterait avec elle et son nouveau projet mis sur pied qui semble inspirer grandement ma frangine, j’étais émue et ravie de la voir si enjouée à cette idée, c’est si rare depuis son arrivée. »



« Le soir même, elle fut conviée avec Sunji, à une réunion du groupe d’aventurier afin d’en savoir plus sur leur fonctionnement, leur but et la prochaine mission. Sunji qui était là de façon fortuite ayant tout écouté du récit de Saren, il fut rapidement inspiré aussi et intéressé d’en savoir plus. Elle se retrouva donc dans cette salle avec des inconnus pour la majorité mais ça semblait lui plaire. Bon elle me mentionna aussi une raenne qu’elle va avoir du mal supporter mais fera l’effort qu’il faut, le but étant d’arriver à réussir leur mandat et à évoluer tous ensemble. J’ai presque cru qu’elle était endoctrinée vue sa passion pour le récit, elle semble déterminée à suivre saren jusqu’à la mort s’il faut, et ça faisait bien longtemps que je n’avais pas vue ma sœur aussi déterminée pour une cause depuis...ce qui lui ait arrivé. Elle finit par raccrocher, étant rejointe par son ami xaela récemment connu, j’ai hâte d’avoir des nouvelles de la suite. »
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Mar 27 Nov - 18:59

"Hier soir ma sœur est directement venue nous voir avant notre départ en vacance. Elle fut presque ravie de savoir qu'elle n'allait pas avoir besoin de veiller sur moi ses prochains jours. Elle a son projet de yourte en forêt en noscea extérieur qui semble lui tenir à cœur. Elle me conta ensuite sa journée mouvementée, elle semblait blessée, bien qu'elle n’est pas du genre à se plaindre ou à râler, on aurait dit une grand mère courbaturée."


"Elle résuma une petite altercation avec une Roe qu'elle n'apprécie pas, au Tapas, et elle dû quitter les lieux, relativement agacée, j'imagine qu'elle a préférer faire ainsi plutôt que de frapper quelqu'un au travail, bien qu'elle n'était pas en service. Quoi qu'il en soit elle fut rejoint par Ganbayar, Sunji, et la miqo'te rousse qui les suivait partout depuis un petit moment. Curieuse, essayant de comprendre l'aori elle semble surtout vouloir communiquer avec Gan et samga râlait à la mention de la tonne de traduction qu'elle dû faire. Néanmoins Ganbayar proposa une partie de chasse, pour calmer ma soeur, lui je l'aime bien il a vite cerner le caractère infernal de Samga et ce qu'il faut pour la calmer. "



"S'en suivi, d'après ses dires, une chasse au kobold en noscea extérieur, ma soeur voulait profiter de faire du nettoyage afin de sécuriser son futur lieu d'habitat puisqu'ils ont tendance à se déplacer. Elle fut évasive sur le combat, mais j'ai vaguement compris que ce fut un carnage, elle semblait impressionnée par les xaela l'accompagnant et ravie qu'ils soient de son entourage bientôt pour les missions avec saren, puis elle mentionna la mage rouge, la miqo'te était très douée aussi. Et finalement une falaise, de la boue et une chute mais elle semblait pas vouloir en dire plus surement pour ne pas m’inquiéter, néanmoins elle a neutraliser le chef et la région est à présent plus calme. "


"Elle termina son récit par le fait qu'elle avait prit le "risque" comme elle dit, d'emmener ses deux confrères à son radeau, visiblement elle leur devait au moins ça puisqu'il semblerait que tout d'eux l'ai sauvé de quelque chose qu'elle n'a pas voulu expliquer en détail. Ils auraient passé une bonne partie de la soirée à mangé du poisson grillé et à discuter avant de retourner au tapas et de finalement venir me voir pour raconter ce récit. Je suis soulagée de la voir bien entourée, même si le fait de voir ses deux mâles l'entourer m'inquiète un peu, ce n'est pas trop le moment pour elle à ce niveau là, je penses pas qu'elle soit prête à avoir un mâle xaela auprès d'elle à nouveau. L'avenir nous le dira."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Mar 27 Nov - 18:59

"Avant mon départ pour mes vacances j'ai reçu l'appel de Samga, elle semblait de très bonne humeur. D'après ses dires elle aurait prit pour la première fois, un vol en direction du Thanalan, accompagnée par Sunji pour guide."



"Elle mentionna l'architecture, la chaleur du lieu et le paysage qui semblait lui avoir vraiment plu durant la petite balade."



"Elle me fit rire, en précisant qu'elle avait tuer un cactuar, surprise par la plante qui bouge, n'ayant pas été prévenue, elle râlait mais on pouvait clairement sentir que ça l'amusait finalement. Elle a également apprécié l'immense tortue de terre qu'elle a pu observer."


"Le but du voyage était de se rendre au bazar à l'extérieur de la cité. Ma soeur apprécie les étoffes tribal et oriental, elle avait donc besoin d'acheter ses tapis, coussins et autre pour sa future yourte en cours de construction. Sunji l'y aidant et la guidant, elle semblait ravie de ce qu'elle a trouver et aurait hâte de me montrer ses nouveaux achats."



"Elle emmena alors Sunji au radeau pour décharger le tout et ranger dans ses caisses son matériel. Elle mentionna un moment sympa de discussion avec le xaela qu'elle semble apprécié, malgré tout son ton en était un peu étrange, possiblement inquiet ou du moins elle ne disait pas tout quand à son opinion le concernant. Mais je ne suis pas surprise, ma soeur ne donne que ce qu'elle estime important ou pas trop privé, concernant ses relations elle reste toujours très évasive. Moi ce qui m'intérêsse c'est de la voir heureuse et en ce moment c'est bien le cas."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Mar 27 Nov - 19:00

"Samga fut surprise d'avoir l'appel de Ganbayar au soir, tardivement. Ce dernier prenant des nouvelles et souhaitais partager avec elle le récit de son mandat effectué avec les membres du Relai. Elle fut surprise et intriguée lorsqu'il lui annonça qu'il avait également quelque chose à lui remettre."


"D'après ses dires, il lui aurait offert un nouvel arc et carquois. Ayant brisé le sien lors de sa mésaventure avec les kobold, elle était en recherche d'une nouvelle arme, ne souhaitant pas rester trop longtemps sans son arme de prédilection. Elle me fit un détaillé descriptif de l'arme."


Spoiler:


[L’arc décoré de plusieurs gravures semblables à des aigles le long du bois semble être de très bonne facture, un arc puissant et efficace pour la chasse semblant fait d’un mélange de bois, de tendons et de peaux pour atteindre ses performances. Ses ornements sont assez sobres bien que pouvant être rajoutés, les sculptures soignées, quelques plumes sont alors attachées sur les deux embouts de ce dernier.

Le carquois de cuir sombre semblant pouvoir être attaché dans le dos comme à la taille est de cuir blanchi, des motifs rehaussés de perles colorées se rajoutant dessus. Par-dessous, de nombreuses plumes sont fichées sur des fils de tresses, rendant la dernière touche au tout.]


"Elle fut très touchée et surprise. Bien que Ganbayar ait mentionné le souhait de lui rendre la pareil pour l'aide qu'elle lui a apporté, le geste en reste néanmoins appréciable qui plus est une arme bien plus apte à ce qu'elle recherchait ou avait pu trouver ici en Eorzéa. Elle précisa qu'il serait resté dormir sur la radeau vue l'heure tardive ne manquant pas de grommeler pour me préciser qu'ils ont juste dormi ! ce qui m'amusa beaucoup, j'ai hâte de découvrir tout ceci de mes yeux. Que ce soit sa futur yourte presque prête ou son nouvel attirail de combat. "
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Mar 27 Nov - 19:00

"Ma soeur pu enfin présenter Ganbayar a Saren, qui les auraient rejoint sur la plage de brumée, un échange amical, cette découvrant l'Orben. Partagent leurs histoires, il pourra ainsi découvrir les explications de cette dernière concernant son groupe et son organisation."



"En fin de journée, elle me conta son second voyage en aéronef, cette fois ci en direction de gridania. C'est Ganbayar qui l'a guida puisqu'il s' étais déjà rendu une première fois pour un mandat avec le groupe du Relai. Ils prirent ensuite le chemin jusqu'à la menuisierie."



"Après quelques négociation pour être livré au lac d'airain, ma soeur prit l'Ethérite avec Ganbayar en direction du lieu dit."



"Elle mentionna les sources chaudes durant leur attente, elle restera néanmoins évasive quant au discussion qu'ils ont pu avoir, néanmoins elle semblait des plus troublée, mais ayant apprécié de le connaître un peu plus. Je sens une certaine attirance et une méfiance envers se xaela mais bien évidemment, elle ne m'en fait pas par directement. Puis d'après ses dires, ils auraient chargé le radeau, et prit la route en direction des terres et de la forêt de l'autre côté du lac. Ils ne terminèrent pas le soir même l'aménagement, mais elle dormit avec lui sur place avant de rentrer en direction de brumée pour sa journée suivante. Elle semblait râleuse et curieuse à l'idée de rencontrer un xaela que Saren lui aurait demandé de guidé afin de visité les lieux de repos et publique du quartier résidentiel, dès demain, elle irait donc faire la "nounou" comme elle dit, sur un ton des plus blasée, surement pour la forme."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Mar 27 Nov - 19:01

"Le lendemain, comme prévu, c'est un xaela, bien qu'étrangement vêtu et maqué qui entra au tapas, surprenant un peu ma soeur. Il était accompagnée d'une chamane xaela également, connaissant elle aussi Saren et son groupe. "



"Elle prit le temps de manger avec eux, de leur faire visiter le tapas également. Discussion et échange finalement, plutôt amical. Ma soeur semblait apprécié l'humour et cette petite part de mystère entourant le masqué qui ne dévoile pas son visage à n'importe qui et n'importe quand. Elle râlera un peu en disant que c'est surement pour attisé les femelles ou l'attention des gens, puis d'un soupire, elle semblait surtout espérer que cela ne cacherais pas, un visage possiblement mutilé."



"Rejoint par Hael entre temps, le petit groupe visitera les bains de E'naya, du moins l'entrée, leur expliquant le lieu, puis ils sont allés à la libellule de cristal également, elle précisera et montrera la carte des épices et autre produit pouvant surtout intéressé la chamane, plantes et autre produits de soins aux vertus bénéfique pour la santé. De là elle les auraient ensuite guidé jusqu'au Dauphin cuirassé. Un petit groupe de miqo'te et d'autre chasseuse, dont l'ami de Ganbayar arrivant. Ma soeur grommela en m'expliquant qu'elle n'est toujours pas à l'aise avec les inconnus, bien que la majorité semblent faire partie de la prochaine mission prévue et du groupe de Saren, elle resta néanmoins un peu en retrait. L'arrivée de Ganbayar lui a fait plaisir, et c'est avec lui qu'elle resta lorsque tout le groupe pris la route pour la chasse, ne souhaitant pas participer pour cette fois."



"Le soir venu elle me fit un appel, visiblement ravie, son groupe aurait un accord avec le dauphin cuirassé qui en deviendrait leur lieu de QG sous certains arrangement qu'elle m'expliqua rapidement. Saren sortant de réunion, elle était au comptoir avec Gan, Ariuna et Hael discutant simplement. Un échange suivant elle aurait prit ensuite la route, tardivement dans la soirée, accompagnée du xaela, en direction de son radeau."



" Elle m'appela rapidement, assez tard mais bien trop excitée à l'idée de terminé sa yourte, le tout étant presque monté, elle n'avait plus qu'à aménager l'intérieur. Son appel ne dura pas longtemps, son ami toujours présente avec elle. J'ai hâte de voir cet endroit et de connaître la suite de sa soirée en cette si bonne compagnie. Il faudrait que j'envisage plus sérieusement de rencontre cet Orben."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Mar 27 Nov - 19:01

"Un appel de ma soeur ce matin, pour me raconter sa soirée d'hier, un mandat qu'elle dû faire avec son nouveau groupe et son amie Saren. Néanmoins elle resta évasive mais ravie de me dire qu'elle avait pu offrir un repas a Sunji chez elle, s'en suivant une discussion intérêssante, appréciant le connaître un peu mieux, avant de tout deux se rendre au soir à la réunion de briefing à leur nouveau QG au dauphin cuirassé"



"D'après ses dires la réunion fut intérêssante, Saren et certain membres près d'elle, dont le doc', donnant alors des information sur la mission, la créature qu'il fallait capturer vivante, pour extraire une pierre, je n'ai pas tout compris mais, étant relativement captivée par cette soirée, et agréablement surprise, elle fut cette fois bien plus précise, et entamant le récit."



Après donc de longues minutes de marche, ils arrivèrent à un campement. Sous la toile dressée tel une petite tente, plusieurs chaines en métal lourd, des cordes, des tonneaux en bois avec de l'eau à l'intérieure, 8 fioles de la taille d'un bocal à cornichon avec un liquide vert à l'intérieur, des pierres de quartz dans une caisse, des flèches à pointe harpons, des flèches à tête plate pour y attacher quelque chose dessus, des torches ainsi que des pioches cranté.

Le temps était calme, la nuit commençait petit à petit à tombée, cependant, tout démontrait que le matériel avait été préparé à l'avance, une légère lueurs rouge émanant de l'intérieur de la grotte non loin, sans doute ladite créature y résidant comme prévu.

- Antaresu: on prépare tout et on amène tout, car on devra se préparer au trois éventualités
- Kiht'a : bien sûr Lianie, faisons ça, ça nous avancera
-Antaresu : si pas trop lourd je peux monter dessus pour ça.
Julian Sintana grogne, hochant la tête.
Sunji Kha patiente, bras croisés, attendant que tout le petit monde se calme.

"Samga grogna un peu, disant que sur l'instant il y avait une bonne ambiance d'équipe et de respect, mais c'était visiblement un chao total pour s'organiser et se mettre d'accord, sans chef, puis que saren avait prévenu qu'elle ne serait que observatrice, c'était un joyeux foutoire devant la grotte, les minutes défilant durant la préparation."



- Antares toi rapide quand courir hm ?
- oh que oui
- nous préparons le matériel mais nous allons devoir faire les équipes
- courir sauter grimper fixer voilà en gros

[Ganbayar] *Il tousseras, prenant finalement une voix plus forte en avisant que tout le monde passe de son coté, clamant encore en aori* Il faut des volontaires pour le poison, des volontaires pour occuper la créature pendant que les deux xaleas l'attachent. Les archers, vous êtes les mieux placés pour la distraire, avec la magie aussi. Les plus agiles arroserons, ça vous vas ? Une fois le rôle choisit, merci de clamer votre prénom et votre rôle par la suite qu'on se mette au clair sur la stratégie suivante !

Lianie se mettra donc à l'œuvre, faisant extrêmement attention à ne pas toucher le produit, elle enduira les pierres comme elle peut, les recouvrant ensuite d'herbe arrachée afin de pouvoir les manipuler sans soucis.
- *Aori* Ensuite nous chercherons la marche à suivre et dans quel ordre.
- d'accord
- <sourit en coin, hochant pour ganbayar, le traduisant pour les autres.>
- question les poisons c'est dans l'eau ?
- Oui *Pour anta*
- Saren il as de la carapace tous le dos c'est ca ?
- Samga, archère, aider attacher lui. [Saren surveillant, suivant le tout du regard, silencieuse mais répondant aux questions.]- Il possède une surcouche de verre sur le rubis oui.
- Bien. *opine vers Samga* Sunji ?
- donc il ne sent pas si on grimpe ?
- C'est ça.

" Et malgré la tentative de Ganbayar pour ordonner les choses, la frontière de la langue étant en grande partie la raison. Sunji restant toujours silencieux et observateur, le désordre continuait encore plusieurs minutes jusqu'à que finalement Sunji en viennent à s'imposer, ma soeur ricana en précisant que beaucoup ont fermer leur bouche,et un certain calme fut enfin obtenu."


- Donnnnc. Je recommence, pour Anta'..
- laissez Sunji parlez Ariuna soupire, elle se masse le crâne.
- On entre. S’il dort. Les plus discret, armés de pioches, tenteront d'extraire la pierre. Les autres, en retrait, prêt à intervenir. Dans le cas où, il se réveil. Ou s'il est déjà réveillé... Samga et Julian, vous attirez son attention, nous permettant à Gan' et moi de d'user des chaînes pour l'immobiliser. Une fois la créature au sol et saucissonné, Lianie, Kiht'a et.. *tourne les yeux vers Ariuna*... Toi.. Vous vous occupez de l'arroser avec le liquide. Couplé à de l'eau. Afin que la peau l'absorbe.

- Hm bien..et qui sont discret pour étape une si lui dormir ? Ariuna se dirige vers les bocaux, en ouvre un et le renifle Ganbayar Orben soupire simplement, il esquisse un fin sourire, semblant ravit d'avoir un silence posé et ordonné. Kiht'a aquiesce il pense le résumé parfait concis et compréhensible

- J'pense être plutôt discrète

[Sunji reprenant] Et si tout se passe bien, on aura notre pierre. Si jamais ça tourne MAL! Je serai en première ligne. Les archers et lanceurs de sorts à l'arrière.

[saren] Hum hum ?
- Les autre, au milieu.
- Viens voir.
- Tu te fiche de moi..?
- <hoche pour Sunji à nouveau quant aux positionnements à avoir si ça tourne MAL.>
- Hum ?
- Il y a un problème Ariuna ? [Sunji] Je préfère savoir cette créature morte plutôt de perdre quelqu'un. Donc, si on a pas le choix, on l'abat. Saren fait un clin d'œil à Ariuna Kahkol.
- C'est clair?
- Bien...
[Lianie] ...Je vote pour nos deux dames Miqo'tes. Elles sont plus agiles que la plupart d'entre nous et gardent tout de même une force suffisante. Pour le reste je me tiendrais prête à intervenir en cas de nécessité. *Se tournant vers Sunji* Vous semblez diriger ce soir, ma lame est donc votre.



"Samga précisera donc qu'après la prise en charge de Sunji pour ramener l'ordre, Saren s'est éclipser un bref instant, revenant avec ladite pierre du Mandat qu'on était sensé récupérer sur l'animal, la déposant, elle se remettra en place sous le regard du groupe et dans l’incompréhension total pour certain, bien que pour ma soeur, le fait que le tout semblait être surtout un test, avait été plus ou moins clair pour elle."


Samga Iriq hausse un sourcil suivant saren du regard, elle ira regarder la pierre ensuite.
[Saren] - *ao'ri* 2h et 32 minute.
- ...
- pas de câlin à la bouse désolée Sunji
- <samga ricane en jouant avec la pierre dans sa main>
- *Ao'ri, esquissant un sourire en coin* J'attends avec impatience le débriefing et les solutions à apporter
[Samga]- Mission finie <grommele, frustrée>


[Saren] 2 heure, 32 minute et 24 seconde.
Lianie Scirna soupire, sans un mot, avant d'acquiescer en observant Saren.

- Je vais maintenant vous parlez honnêtement, je vous invite tous à vous regroupez et à vous assoir. Tout d'abord, je tiens à vous expliquer ce mandat, en réalité, ce mandat n'en est pas un, c'était un teste depuis le départ qui n'avais pas pour but de combattre un monstre ou autres, les descriptions que vous avez eues, proviens d'un ancien mandat que nous avons déjà accompli il y a un bout de temps. Le but de tout ça, était simplement de relever les différents problèmes de chacun. Et l'erreur la plus flagrante et... que vous ne vous écoutez pas entre vous, vous n'arrivez pas à vous structurez de façon à être efficace entre vous. Vous voyez un peu ce scénario ? Penser vous chacun que vous auriez eu autant de temps à réagir si nous étions déjà dans un scénario de combat ? Pensez-vous que l'ennemis, va vous laissez le temps, d'échanger entre vous, de discuter de façon conséquente avant d'attaquer ?
- jamais
Kiht'a dit non à Saren Qerel.


- Chacun d'entre vous, vous avez donnez vos idées, cependant, aucun d'entre vous n'a trier les informations, vous avez tous balancent vos idées et vous vous êtes mutuellement couper la parole, vous avez répéter exactement six fois les mêmes choses.

- <sourit en coin, écoutant saren, hochant, visiblement d'accord.>
- Pourtant nous avons bien fais un grand rapport avant de partir ? Alors pourquoi autant d'hésitation une fois sur place ? Chacun d'entre vous, avez de bonne idée, mais dans chaque groupe il y a un chef qui demande chacun à son tour les idées des uns et des autres et c'est à vous, avez le bref temps de parole que vous ayez, de donner une idée efficace. Vous m'entendez souvent dire ... Seul nous sommes faibles, mais ensemble nous sommes plus fort.

"Elle termina son récit sur les différents échanges et mise au point, une cohésion malgré tout et une bonne entente dans le groupe semble la rassurée et lui faire plaisir, à sa voie et son sourire je peux deviner qu'elle sent enfin intégrée dans un groupe qui lui convient y compris auprès des personnes l'entourant."



"Une partie du groupe se retrouvèrent au QG de l'auberge pour manger tous ensemble, ma soeur mentionnera pas mal de monde, du groupe et hors du groupe qui s’engouffra dans l'établissement au cours de la soirée. Elle aurait fait la rencontre d'un falafel blond, masseur et aurait sympathisée avec le doc' Khit'a, un miqo'te au pellage violet, ce qui semble l'amusé. Néanmoins se dernier devant faire un rapport médical sur l'état de santé mental et physique des membres du groupe, elle fut moyennement ravie de l'idée."



"Le jour suivant, elle se rendit à l'infirmerie pour parler avec le doc', comme elle l'appel, elle fut ravie de l'échange, l'ayant rassurée, de pouvoir également en apprendre un peu plus sur celui qui est sensé soigner ses blessures après ou lors des combats à venir."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Mar 27 Nov - 19:03


"C'est une Samga épuisée qui arriva chez nous en début d'après midi pour boire un café, elle semblait néanmoins souriante, légère et bien dans sa peau et dans sa tête, un changement que je vois au fil des jours se produire chez elle et qui me rassure. Elle me racontera sa soirée plutôt étrange à la plage."

"Son premier récit fut celui de deux miqo'tes qu'elle avait réellement envie de massacrer, ces dernières, avec leur livres semblaient vouloir étudier le groupe et leur comportement comme si ils étaient des animaux en observation, ce qui fit bondir ma soeur, de nature tout de même sanguine. Sunji et ses proche du groupe ayant tout de même réussi à faire en sorte que ça ne déborde pas."




"C'est autour d'un feu qu'ils s'installèrent, elle me fit part du lalafell blond masseur à nouveau présent, massant certains du groupe sans gêne et sans pudeur sur la plage. Elle mentionna également une Hyur qui souhaitait représenter Sunji, Samba et Ganbayar sur un dessin pour pouvoir les créer ensuite en figurine de verre, ma soeur accepta, je fut surprise, mais la création semblait réellement lui plaire."



"Au fil de la soirée, l'ambiance étant bon enfant et amical, le groupe faisant de nouvelles rencontres, samga, étonnemment fut assez sociable, en confiance puisque la majorité des personnes étaient des proches de son nouveau "clan". Jeux, course, baignades s'en suivi, elle avait un sourire en coin qui en disait long sur le fait qu'elle passa une bonne soirée, amusante et de détente. J'en fut la première surprise. Mais revoir ce sourire et se regard pétillant chez ma soeur était des plus rafraichissant pour moi."



"Elle mentionna à nouveau la soeur de Ganbayar et le Ejinn qui l'accompagne, ayant pu faire légèrement plus ample connaissance, dans un aquatique, entre rires et duel de force. Puis la soirée se serait terminé tardivement, retournant chacun chez soit et elle même dans sa yourte. Je suis ravie de voir l'évolution de ma soeur qui s’épanouit chaque jours entourée de personne qui semble réellement sincère et agréable en compagnie."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Mar 27 Nov - 19:03


"Ajourd'hui ma soeur m'a raconté une chose tellement, étrange ou incroyable, à l'entendre, que j'ai du mal à savoir si c'est vraiment réel, au vue de sa description, elle avait des étoiles dans les yeux, je ne l'ai que très rarement vue aussi émerveillée et excitée."



"Il semblerait qu'elle fut emmenée par son ami Sunji, dans un lieu en forêt, aux alentours de Gridania, le passage d'une grotte, puis, un autre monde, pas littéralement, mais c'est la sensation que décrivit Samga en nommant ce lieu, un petit havre de paix comme elle dit. Bien évidemment elle refusa de m'en dire plus, et encore moins le lieu exact."



"Elle fut impressionnée par les petites cascades un peu partout, par l'ambiance et la luminosité du lieu et les cristaux qui jaillissais du sol en certain endroit."



"Son sourire et son regard pétillant s'élargit lorsqu'elle commence à me raconter un défi qu'ils ont relevé ensemble, ça semblait l'amusée de me le raconter, visiblement elle semble beaucoup apprécié ce xaela, je devrais envisager ce qu'elle m'a conseillée, de le rencontrer et de voir ce qu'il pourrait apporté comme "éducation" de chez nous pour Cao Minh, comme j'aurais voulu pouvoir le faire en tout amitié avec Dayan. Peut être que ce Sunji, serait d'accord de m'aider un peu. Quoi qu'il en soit, elle semblait s'être bien amusée à ce moment précis de la journée."


- Prête? - DEPUIS UN MOMENT ! <ricanant, blblblbl, tousse et grogne mais garde sa prise, prête.>
- TOP! *Commencera à se hisser, assurant ses prises*

Samga entame la monter, assurant ses prises, elle est rapide, dans un éffort conséquent mais concentrée, jetant un œil sur le xaela à sa hauteur, visiblement tout aussi agile et rapide en cette première montée, le tout allant se jouer de très peu jusqu'au premier sommet.

Sunji quant à lui escaladait avec une certaine aisance. Laissant ses yeux trainer vers Samga pour surveiller sa progression. Un sourire amusé aux lèvres.

Elle grogna, une vrai acharnée, contre le courant, elle s'aidera de sa queue battante pour l'équilibre et se propulser, pour atteindre le dernier bout sur le sommet, s'y hissant dans un cris d'effort de petite guerrière, bien qu'affalée sur le ventre en rampant, l'eau venant s'écraser sur sa tronche sans ménagement. Sunji se hissant peu après elle d'un air amusé.

- Mh. *roule des épaules avant de les étirer* Tu es rapide. *sourit en coin*
- <ricane essoufflée se redressant fièrement, trempée, et fatiguée> Oui t'es pas mal non plus tu étais juste derrière moi. Mais...<haletante> putain ce n’est pas le bon jour pour ça je suis déjà pas en forme, mais je continue ! <lui souriant, déterminée, avant d'observer la suite du parcours sur les hauteurs.>

- *affiche un fin sourire en coin* Certaine? On peut remettre ces défis à plus tard, je ne voudrai profiter de cet avantage. *sourit en coin*
- Choisi, cascade gauche ou droite ? <ricanant>
- *souffle un rire* Gauche.

"Elle était toute fière de cette première partie gagnée sur le xaela, mais, un petit râle grognon néanmoins souriante, elle précisa qu'il gagna finalement à la seconde étape, elle n'avais pas prévu la mousse et les embuche le long de la falaise de son côté de la cascade et elle fut ralentie, néanmoins elle semblait avoir réellement adoré cette journée, ça m'a fait du bien de la revoir aussi enjouée."



"J'ai pu noté un nouveau bijou sur ma soeur, hormis ce fameux collier un peu étrange qu'elle porte depuis plusieurs jours, elle a également, à présent, un bracelet, un joli petit cristal s'y trouvant. A ma demande, elle resta relativement évasive avant de se redresser, elle devait bientôt rentrer. J'ai néanmoins su qu'il s'agissait d'un présent de Sunji, il aurait brisé un petit bout de ces cristaux sur place qu'elle aime tant et d'une ficelle noir aurait fait ce présent. Ma soeur semblait tout aussi touchée que embarassée, elle me regarda de ces jades perçante qui ne vous donne pas envie d'insister tout en me précisant "C'est un frère, un ami, rien de plus." Je hocha d'un tendre sourire, un peu taquine et sceptique tout de même, mais généralement quand elle est si catégorique c'est que c'est le cas, quoi qu'il en soit j'ai beaucoup apprécié sa visite et son récit."


Collier porté depuis quelques jours par Samga :
[Le collier se dévoile, fait d’un cuir fin, aux nombreuses décorations argumentant. Faisant le tour du cou, ce collier semblant quelque peu particulier et solidement attaché en arrière se voit néanmoins par le devant décoré de petites perles d’un bleu sombre violacées, reliées tant par de petits anneaux que des chaines serpentant le long de la peau qui la porteras. Un peu plus bas, solidement attachée à l’une des chainettes semblant faites d’or se dévoile un magnifique pendentif de tête de loup gravée par ces mêmes matériaux, les oreilles dépassants alors qu’en son nez est fixé un anneau, tel d’un appel à l’utiliser. Le tout pour l’œil avisé se verra possiblement étrange dans une pratique supposée mais le rendu d’élégance et de raffinement, d’une décoration de cou, se laisse pleinement porter sans crainte, dans une vue de tous ravissant la xalea.]
Spoiler:

Bracelet de Samga porté depuis peu au poignet droit :
Spoiler:
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Mar 27 Nov - 19:04
"Aujourd'hui, je fut invitée avec Cao minh pour une super balade chez ma soeur dans sa yourte, j'ai enfin pu découvrir cet endroit dont elle me parle tant depuis plusieurs jours. Je fut surprise de voir prôner sur une petite table en bois, une dent plutôt énorme, comme un fossile, elle mentionna un dragon et je m'installa près d’elle pour écouter son récit qui semblait l'amusée."




"Elle emmena Ganbayar en forêt en Noscea extérieur, cette zone semble réellement lui plaire, elle l'avait découverte lors de son arrivée avant de rejoindre la grande ville portuaire. L'idée était d'aller voir un lieu ou vivent parfois les coeurls selon la saison, la cascade des idiots était un lieu agréable pour se détendre, nager contre le courant et se défouler un peu. Ganbayar avait l'air ronchon ce soir là et elle souhaitait le soulager un peu de sa mauvaise journée. Néanmoins, ils s'arrêtèrent près d'une cabane abandonnée que me soeur utilise parfois lors de ses balades à la pêche dans la rivière. Au dessus d'eux, la carcasse d'un dragon, elle semble beaucoup aimer ce lieu y compris pour cette raison. "



"Elle ricana en roulant un peu des yeux, mentionnant alors le défi de son ami, il souhaitait monter pour aller récupérer une dent afin de la lui donnée. Idiote qu'elle était elle avait soulevé le souhait d'en avoir un petit trophée chez elle et le xaela ne manqua pas de la combler de son désire. Ils prirent le temps d'évaluer le meilleur passage pour escalader la falaise au dessus de l'eau dans un premier temps, la partie la plus délicate avant d'attendre les ossements. Le récit de cette montée était palpitante, elle avait l'avantage et son parcours semblait plus simple que celui de ganbayar qui suivait mais son poids rendant les roches plus hostiles, ils eurent quelque petite frayeur et au vue de la bouille à ma soeur sur la fin, elle précisera qu'il lui a sans doute sauvé la vie juste à temps. Elle resta évasive, surement trop fière pour dire ce qui s'est réellement passé mais elle semblait avoir le regard fuyant, touchée malgré tout de la prise de risque de son ami pour l'aider en sa maladresse au dernier instant de leur progression."



"Après un temps de repos, récupérant de leurs émotions fortes, l'adrénaline pulsant dans leur veines, à l'entendre cette aventure était palpitante, grisante, le tout dans un danger constant, le défi lui plaisait, se sentir à nouveau vivante dans cette expédition en compagnie d'un ami est une chose qu'elle avait longtemps oublié."



"Le reste de la progression jusqu'aux ossements se fit sans mal, puis ils longèrent le tout en direction de la tête, en vue de capturer cette fameuse dent. A vrai dire ma soeur n'en voulait qu'un fragment à l'origine de quoi juste pouvoir dire de quoi il s'agit, sans pour autant d’approprié le mérite d'avoir tuer une telle créature."



"Mais le Xaela ne semblait pas vouloir la contentée d'un fragment, mais bien de l'une des plus petites dents qui s'y trouverait, juste de quoi pouvoir la hisser sur son dos et le chocobo pour le trajet du retour. Ils atteignirent leur but, aidé d'un cordage d'un piolet chacun, ils descendirent près de la cabane en dessous de l'animal avec le butin."



" Ils durent écourter leur balade, bien que le but étant atteint, la pêche et la rivière attendra pour une prochaine fois, Ganbayar étant presque en retard à son mandat de la soirée. Ils l'invita à le rejoindre dans la soirée si elle le souhaite, une fois de retour de sa mission."



"Ce qu'elle fit plus tardivement dans la soirée, elle me raconta la grotte qu'elle lui avait montré il y a plusieurs jours en dehors de Limsa, l'ancienne qu'elle avait utilisée elle même un temps, bien que l'aménagement qu'il en a fait semblait lui avoir plu, il était installé là, et elle profita de rester y dormir, au vue de l'heure tardive, le retour à la yourte pouvait attendre. Je suis ravie et surprise à la fois de la voir s'attacher autant à ces deux xaela, et à son groupe, mais au vue de son attitude, je retrouve enfin ma soeur, telle qu'elle a été avant son drame, c'est un réel soulagement.



"Le lendemain elle fit découvrir le Thanalan a Ganbayar, le lieu même ou elle avait été avec Sunji, guidée par se dernier pour aller chercher des tapis et des étoffes. Ce qui était le cas également pour Ganbayar, résident depuis peu dans sa grotte."



"Ils profitèrent de la vue sur la mer et en haussant une épaule, de façon nonchalante et en dissimulant néanmoins, à moi, sa soeur la connaissant que trop bien, elle me précisa qu'il avait aimé le lieu sur la falaise et la vue et qu'il aimerait l'y invité une prochaine fois pour manger à deux. L'idée était "sympa" aura-t-elle dit faussement détachée, ce qui m'amusa beaucoup."



"Ils terminèrent alors leurs achats ensemble au bazar, avant de chacun retourner à ses occupations. Bien qu'elle ait fait un détour pour l'aider reposer le tout dans sa grotte sur les falaises de nosea, proche de limsa. "
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Dim 2 Déc - 13:12

"Il semblerait que ma soeur eu un nouveau trophée pour sa yourte, à ce rythme elle va devoir l'agrandir plus vite que prévu. Elle serait allée au cohertas avec son ami Sunji, dans le but de le conduire, à son tour dans un lieu qu'elle apprécie et qu'il devrai apprécié lui aussi."



"Néanmoins les choses se sont un peu...envenimée, des imprévu plutôt conséquent mais qui ne semble pas avoir gâché sa balade pour autant. Elle était même rayonnante en me contant son récit. Une fois dans la grotte lumineuse aux stalactites et stalagmites cristallisé. Sunji eu la sensation d'être suivi. Le chobo resté à l'entrée criant comme prit de panique, alerta ma soeur et son ami, qui prirent le chemin du retour pour sortir du lieu "sacré"qu'ils visitaient."



Une fois à l'entrée de la dite grotte, le chocobo avait disparu, le paquetage des deux xaela sur le sol, et des traces de sang semblait se diriger jusqu'à la rivière. J'en frémissait rien qu'à imaginé ce que ce serait, perdue dans un tel lieu avec une menace de tempête enneigée qui se profilait, et sans monture. Ma soeur et son ami décidèrent alors de suivre la trainée de sang qui suivait le chemin jusqu'à la rivière, dès lors qu'ils entendirent des cris, humain, les bourrasques de vent et la neige qui commençait à tomber n'avais pas l'air de les arrêté alors qu'ils auraient pu s'installer dans la grotte pour la nuit.



Sur le trajet ils retrouvèrent la carcasse du chocobo, ma soeur n'entra pas dans les détails, j'imagine que comme d'habitude elle me ménage avec ce genre de chose. Au loin, près du pont, son ami Sunji trouva un homme il semblait gravement blessé, là encore aucun détails mais il n'a pas survécu et il semblait paniqué. Ils étaient en pleine montagne, perdu loin des camps, ce type les avaient sans doute suivi, mais elle n'en ait pas certaine.



Quoi qu'il en soit ce fut le récit du Biast géant, au moins trois fois la taille normal, qui fut le plus palpitant, même si le combat dura très peu. J'étais amusée de voir un peu plus de passion dans le regard de ma soeur, et une certaine admiration pour le xaela, mais qu'elle admettra jamais. Néanmoins, elle n'a pas hésité à dire qu'il l'avais sauvé, elle serait surement en sale état, en ayant pris un petit Biast sur la tronche si Sunji ne l'avais pas dévier de sa trajectoire en fonçant dessus comme un acharné, après quoi il se serait attaqué directement sur le plus gros, souhaitant attirer son attention qui se portait en premier lieu sur l'archère. A deux ils arrivèrent à bout du Biast géant, le combat ne dura pas très longtemps cela dit, Sunji était un vrai guerrier avec sa hache et il a pu toucher juste. Les flèches de ma soeur l'y aidant, bien que selon ses dires, le xaela pouvait très bien s'en charger seule, elle aurait pu simplement regarder.



Là encore je n'ai aucun détail mais ce que je sais, c'est qu'il aurait arraché la tête de la créature au final pour l'offrir en trophée à ma soeur, il est entrain de s'en chargé pour la lui rapporté dans la yourte.



Ils on bravé la tempête, ma soeur portant le sac, son ami lui avait donné une partie en peau de son manteau pour qu'elle ait plus chaud et lui portait la tête du biast. Rien que d'y pensée j'ai la nausée.




Ma soeur avait repéré un abri de chasseur lors de l'allée, heureusement, bonne pisteuse et chasseuse qu'elle est, ils ont pu se mettre à l’abri pour la nuit, au cœur de la tempête elle pu restée en sécurité. J'ai eu beau la taquinée un peu pour en savoir plus, je n'ai eu que des grognements. J'ai hâte de retourner à sa yourte pour voir le squelette de ce fameux Biast géant.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Dim 2 Déc - 13:13

"Ce matin, je me suis rendue avec Cao Minh chez ma soeur, escortée par mon compagnon qui m'y a déposée. Elle n'était pas là, elle a surement dormi ailleurs. Je me suis installée un peu en attendant son retour. Puis une fois arrivée en fin de matinée, elle était surprise mais ravie de me voir. Elle se confia un peu à moi et me montra les tatouages non permanent qu'elle possède depuis hier dans le dos et sur l'avant du corps. Je fut surprise mais, au final elle le porte très bien, elle semblait ravie quant à elle, mais resta relativement évasive quant à qui en est l'auteur. Je doutes que ma soeur irait se dévêtir ainsi devant n'importe qui, ou alors un marchand professionnel dans le domaine qu'elle aurait surement menacé avant pour s'assurer qu'il reste correct. "



"Elle entama ensuite le récit de sa soirée d'hier, elle avait l'air un peu ronchon, j'ignore le lieu ou elle s'est rendue avec son ami Ganbayar, mais néanmoins elle me fit par de la tenue qu'elle portait et je fut très surprise, jusqu'à ce qu'elle mentionne brièvement, une mission d'infiltration."



"Elle resta évasive là encore mais elle semblait réellement dégoutée de ce qu'elle a pu constaté ce soir là. Elle me fit par du fait que ça lui avait au moins permis de comprendre plusieurs chose et que ce n'était pas un mal en soit. Mais là encore, elle resta discrète. J'ai eu l'impression que ça touchait un peu sa vie privé, je n'ai pas osé poser plus de question. "



"En fin de soirée elle se serait rendue avec son ami au Dauphin, retrouver son groupe pour un petit verre, là encore je n'ai pas posé de question et je ne sais toujours pas ou elle aurait passée la nuit."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Dim 2 Déc - 13:25

"Aujourd'hui j'ai appelé ma soeur pour un renseignement et elle semblait de très mauvaise humeur, bien que la connaissant, l'intonation de sa voix, me semblait surtout déçue, peinée, tourmentée, elle a vaguement parler d'une conversation avec Sunji, mais sans rentrer dans les détails. Tout me pousse, la connaissant, à pensé qu'il s'agit surement de quelque chose sentimental et qui la chagrine, bien qu'elle soit trop fière pour en parler."



"Le sujet changeant, elle avait l'air plus souriante, ravie de m'expliquer son petit moment avec son amie Saren. Elle aurait rejoint officiellement son groupe, s'engageant auprès de son amie surtout pour l'aider, la soutenir et participer à sa cause, elle semblait réellement motivée, à nouveau pleine de vie avec un objectif, ça me rassure de voir qu'elle va enfin de l'avant et qu'elle semble bien entourée."


Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Mar 4 Déc - 10:30

"Aujourd'hui c'était une journée relativement spéciale, ma soeur est venue me chercher, on a prit un café, on a discuté un peu et elle m'a fait part du fait qu'une Samourai, affiliée au groupe de Saren lui avait demandé de faire parti du groupe pour les mandat, un groupe constituer de quatre personnes, elle serait donc avec Sunji, Ganbayar et Lianie et ça semblait la réjouir, puisqu'elle n'a pas réellement encore confiance aux autres. Elle fut touchée par le fait que ce fut Sunji qui lui proposer Ganbayar et elle pour compléter leur duo."



"Le soir venu, elle m'a conduite au Tapas, j'ai laissé cao minh avec la nounou et elle me présenta Sunji. J'étais ravie de pouvoir enfin voir au moins l'un des deux xaela dont elle me parle régulièrement. Sachant que j'avais envie que cao grandisse avec une éducation de chez nous, un exemple xaela masculin, pouvant l'aider à devenir un xaela malgré qu'on ne soit pas sur nos terre. Sunji accepta de me rencontrer dans un premier temps, elle s'en alla peu de temps après et on prit le temps de manger et de faire connaissance dans un premier temps de façon basique, traditionnelle, sans rentrer dans les détails de nos vies, le lieu ne s'y prêtant pas."



"Après le repas, nous nous sommes rendu à la plage. J'ai pu lui expliquer ma situation, mon passé et répondre à ses questions. On a tenté d'être le plus transparent possible. Il y a longtemps que je ne m'étais pas confiée ainsi, mais samga m'a garantie que je ne risquais rien et qu'au contraire, plus il en saura, mieux ce sera pour notre protection et pour nos projets pour cao minh. Ce fut un moment intéressant, j'en avais besoin, je suis loin des miens depuis longtemps et le fait qu'il m'ait invité à me rendre parfois au dauphin cuirassé pour rencontrer son groupe et les autres xaela qui s'y trouve m'a vraiment fait plaisir, j'ai hâte de pouvoir renouer un peu avec mes racines."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Dim 9 Déc - 11:47

"Hier soir ma soeur m'a conduite au Dauphin cuirassé, j'ai peu y rencontrer certaines personnes de son groupe, ainsi que ganbayar et à nouveau sunji, j'étais ravie d'être plus entourée, bien qu'un peu déçue de n'avoir pas pu croiser plus de xaela ce soir là. Néanmoins ma soeur semble s'être réconciliée avec une xaela du nom de Jazz récemment arrivée et avec un mauvais départ entre elles. Elle est partie ensuite mangé avec Ganbayar au tapas."



"Quant à moi j'en ai profité pour me faire raccompagnée par Sunji, afin de lui montrer la ferme ou nous vivons pour l'instant, lui offrant un verre et un panier de légumes et de fruits pour sa yourte et pour le remercier, j'ai vraiment hâte qu'il vienne me chercher pour me conduire en forêt avec cao minh afin de découvrir son lieu. Ce fut une très bonne soirée, mon miqo'te me manques néanmoins mais au moins je suis bien moins seule."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Dim 9 Déc - 11:48

"J'ai reçu la visite de Sunji hier dans la matinée, ce fut une bonne surprise."



"Nous avons pris un vol pour gridania tous les trois, cao minh était ravi de la balade en plein air."



"Il me fit découvrir un lieu reculé de tout, le même lieu dont m'avait parlé samga et qui semblait l'avoir émerveillée."



"A la différence, qu'il y a construit sa yourte au cœur d'une clairière, il a commencé un champ non loin et j'ai été impressionnée par la quantité de baies s'y trouvant, un vrai plaisir. Nous avons pris le temps de manger un repas xaela que j'avais apporté et de discuté longuement. C'était une très agréable soirée. Puis il me raccompagna avec Cao à la ferme avant de repartir."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Dim 9 Déc - 11:48

"Depuis ce matin, Samga à une nouvelle arme. Un arc pouvant faire office de corps à corps au besoin d'un mécanisme ingénieux. Elle a passé une bonne partie de la journée à tenter de le manier et a apprendre avec Ganbayar. Ce soir ils ont une expédition et elle voudrait pouvoir s'en sortir un minimum puisqu'il s'agit de mines Kobold. Le tire à l'arc sera compliqué voir impossible, elle devra compter sur ses compagnons d'armes surtout, ce qui ne me rassure pas vraiment."



"En fin de journée je les ai rejoins au Dauphin, afin de leur apporté une spécialité sucré de chez nous, voir sunji et les encourager. Elle aurait vue saren plus tôt pour lui partager sa nouvelle arme, avoir des informations sur la mission et lui montrer les deux piolets qu'elle aura sur elle pour l'expédition, ainsi qu'une corde. Ma soeur semble avoir pensé à presque tout. Je lui ai néanmoins remise une petite invention ingénieuse de Vhayi, une lampe frontale si besoin, après tout dans les grottes ce n'est pas toujours bien éclairé. Je l'ai trouvé la tête dans des rapports pour lire les expéditions précédentes. J'ai failli rire, elle était ronchon, mais elle s'est appliquée à tout lire, afin d'être prête pour ce soir."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Dim 9 Déc - 11:49

"Ce matin je suis allée voir Samga à l'infirmerie du Dauphin cuirassé. Elle et d'autres compagnons dont ses deux "frère"-ami Ganbayar et Sunji ont été blessés, elle, étant la plus touchée, je lui ai apporté des vêtements de rechanges et des sucreries. je prendrais le temps d'écouter son récit et leur mission de la veille, pour l'écrire dans mon journal prochainement."



"Sunji est venu à la ferme hier soir pour se faire soigner aussi d'une belle entaille au torse. Je l'ai fait dormir sur le lit d'appoint, et il me contera surement le récit une fois qu'il ira mieux. Je souhaites garder des traces de leurs aventures aussi."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Dim 9 Déc - 11:49


"Ce soir là, avant le départ pour l'expédition. Le groupe se réuni, comme toujours dans la salle de conférence pour un briefing avant le départ. Saren aura préparé également une potion d'antidote et deux de soins par personne, voir trois pour les corps à corps de première ligne si j'ai bien compris. Mais également une ficelle avec un mécanisme et une attache pour qu'ils soient tous liés les uns aux autre mais dans une marge de manœuvre de plusieurs mètres pour pouvoir se déplacer, sans pour autant se perdre dans les galeries des mines."



"En partant de brumée sur des chocobo, préalablement préparés, ils prirent la direction de Noscéa extérieur pour rejoindre une mine kobold a l'écart. Le lieu était relativement macabre et délabré d'après ses dires, elle n'entra pas dans les détails ne voulant pas me choquer j'imagine."



"Ils ont du traverser le campement en extérieur, suivant une progression organisée, une "formation" comme elle dit, d'ailleurs elle m'a souvent dit des termes un peu militaire ou guerrier, j'admets avoir du mal."



"Ils se retrouvèrent devant une grande grille au sol, une barricade en bois donnant accès à la mine que Sunji aurait prit plaisir à défoncer. Elle avait un petit sourire amusée, visiblement elle aime bien voir son ami tout démonter c'est pas la première fois qu'elle vente ses mérites. Elle mentionnera aussi un cadavre kobold coincé sous la grille qui serait revenu à la vie pour attraper sa botte, mais ce serait Ganbayar qui veillait sur elle, qui fut le plus rapide et qui l’empala pour qu'il lâche prise. Aura-t-elle raconter en grognant mais son petit sourire trahissait qu'elle avait apprécié la protection du xaela malgré sa fierté."



"Mais c'est dans la première salle que la mauvaise surprise et le premier combat se fit. Son air était un peu plus grave à son récit et elle semblait contrariée. En ouvrant une machine Ganbayar libéra un kobold squelette, encore un mort vivant. Sa flèche aurait ralenti assez pour que le xaela puisse l'achever. Suite à quoi, elle me raconta qu'ils furent surpris par plusieurs kobold en armure, mais toujours mort et squelettique, surtout un, qui était plus gros que les autres. Ils jaillirent de grilles dans le sol et sortaient des machines. Une formation du groupe, une bonne organisation et une cohésion à pu arriver à bout de l'embuscade, bien que ma soeur ce soit prise une roche sur la tête,elle fut sonnée une bonne partie du combat, en revenant à elle, le ménage avait presque été fait, mais elle reprit son arc pour aider, se postant à nouveau sur un tuyau en hauteur et m'expliqua ce qu'elle voyait."


Ganbayar, bondissant sur le côté de la bête en prise avec Sunji, il profite du muret en hauteur pour appuyer son bond et se jeter dans un assaut par-dessus la créature, tentant de faire valser son arme enflammée dans une partie plus libre de l'armure pour la trancher.

Antaresu viendra alors tenter après le blocage du coup très semblable au sien de changer et de se tourner par sa droite, le côté gauche vers le Kobolt et de frapper l'épée dans son dos lame vers l'avant pour planter de Kobolt.
[Sunji]- Bordel, il en a dans le ventre! *le retenant*
Samga n'aura pas d'axe de tire sur Sunji, mais elle en aura auprès d’Antares, elle décoche sa flèche sur le kobold qui attaque, visant la tête.

[Antares] il en a dans les pattes bordel, je vais avoir des contractures au abdos-moi si ça continue.
Samga touche le Kobold en pleine tête, le coup d'épée de Antares l'ayant déjà fragilisé, elle va se loger dans le crâne et l'abattre.
- Merci !!
[saren]- Joliee Samga !
- <grommelle et hoche pour anta, venant encocher la flèche suivante observant autour>

Sunji voyant l'ouverture, il donnera de l'élan à sa hache pour tenter de percer sa défense pour le faucher violemment dans un râle de rage.

Le Kobold prendra de vitesse Sunji pour venir bloquer sa hache avant son élancement maximum pour la maintenir... choc de titan pour le coup.

Saren à son tour, viendra prendre un couteau de lancer à sa hanche pour le lancer droit dans le crâne du Kobold alors que Sunji grogne, les muscles bandés sous l’impact qu’il maintient.

Par chance, l’attaque de ganbayar ayant vraiment mis à mal le kobold, le couteau va se planter et le kobold va tituber en arrière, essayant de retirer le couteau, avant de s'écrouler au sol.

Peu après, tous les kobolds qui ont été tués vont se décomposer à vitesse grand V, libérant une fumée noire de leur corps avant qu'ils ne disparaissent totalement. Juste les plaques d'armures et les armes restant au sol.

[samga] NE RESPIREZ PLUS ! <A la fumée sortant pour ceux étant les plus proches.>

Ganbayar viendra valider le boulot, par prudence, par décapitation propre ... alors qu'ils se volatilisent juste après pendant que sa propre lame s’éteint, retirant cette lueur orangée pour ne laisser que celle de sa lampe.

[Ganbayar]- *Aori* Ce n'est pas ce que j'appelle un parasite mais plus un jeu macabre avec des cadavres.
[saren]- Vous comprenez maintenant la priorité de cette mission ? Et encore, la ça n'est que des Kobold... ça pourrais être bien pire.
[samga]- Oui...esquiver les cailloux...<grommelle et redescend se frottant la tête.>

Ganbayar refermera alors l'entrée des machines de coups secs, prenant s'il le faut des barres métalliques paumées pour bloquer les entrées.

- ça va Samga ?
[Sunji]- Mh. *hoche la tête*
[Ganbayar] *Aori* tu t'en sort Samga ? T'avais l'air sonnée
-Aller bien oui, juste migraine prochain jour et moi encore plus désagréable que d'habitude. <Souriant en coin>


"dans la première salle après le combat ils trouvèrent au moins une des trois pièces d'aéronef qu'ils ont besoin, ils reprennent tous leurs esprits, aucun blessé pour l'instant à part ma soeur un peu sonnée, et ils continueront d'explorer les galeries, cherchant d'autres caisses. Ils finirent par en trouver dans un coin d 'une grotte. Un cul de sac."


[saren]-Akame, essaye de voir pour les caisses. Si tu trouves quelque chose.

Samga surveille l'arrière et lorgne sur le plafond encore. Ganbayar resteras aux aguets, dos contre le mur.
Antares reste tourner en arrière vigilante si des lanceurs de cailloux ne vienne pas.

Akame soupire, puis vient armer son poing, avant de frapper lourdement la caisse, afin de la casser et de voir le contenue. Chacun fini par entendre un petit " Claque " durant l'impact.
Ganbayar souffle un bref rire qu'il retiendra.
- ...
- ...
- Ssss..
[Ganbayar]- *Aori* c'était la pièce ?
[samga] <pouffe de rire dans son coin>
- Aïe..
- c'était quoi ?
- C'était son poing surtout.
[sunji]- Akame? Situation?
- ça fait mal ?
Saren sent la vague d'insulte arriver.
[samga]- situation, moins une main. <souriant en coin> bourrine, elle bien s'entendre avec sunji.
[akame]- BORDEL DE MERDE DE CHIOTTE AU BRIQUE DE MAMIE FOUTRACIEL DE PUTAIN DE BORGNE ERRAFLLER AU SOLIUM DE TATI ! - Wow..
[sunji]- *Souffle un rire*
- sauf qu'elle a une main en moins là est la différence
Saren s'esclaffe devant Akame.
[samga]- Tiens...elle, jurer comme autre Elézenne qui s'endort...<rit>
[ganbayar]- *Aori* J'ai cru entendre un espèce de langage venant probablement d'un monstre des cavernes
- c'était Akame.


"Ils trouvèrent des cristaux, je n'ai pas très bien compris ce que samga m'a dit, je crois que même elle n'a pas compris à quoi ils servaient mais pour résumé, c'était surement des âmes qu'une créature auraient avaler pour se former, en soit, ils étaient davantage sur leur garde il y avait peut être une créature vraiment puissante tapis dans les mines."

Samga s'avance et toc trois fois sur la porte, on sait jamais, les légendes après tout..
- quelqu'un dedans ?
[saren]- Sunji, tu peux me porter ?
- hm..c'était trop facile...
- Mh. *hoche la tête*
- Merci mon grand.
- Moi, mal imaginer kobold porter autre kobold pour ouvrir porte. <ricane>

Sunji plie le genou et passe ses bras autour de ses cuisses, la soulevant pour lui donner un maximum de hauteur.
[ganbayar]- Anta, Samga, rester prudence ?

Saren pour le coup, viendra inspecter alors le mécanisme principal avec l'aide de Sunji. Elle semble étudier le mécanisme, étant forgeronne elle devrait bien pouvoir comprendre un peu le système. Elle l'étudie longuement et inspecte.
Samga surveille les accès, gauche et droite du tunnel.

[Saren]- Hum... Je vois, y'a quelque chose qui c'est enfoncé dans le mécanisme. Je ne peux pas le retirer c'est complétement broyé mais....
Sunji aurait aimer la situation si son fessier n'était fait de métal.
- Je vais utilisé une technique fait maison très pratique.
[samga]- <sourit en coin> toi dire des mots d'amour à la porte ?
Saren tentera de glisser un couteau sur le côté pour faire dégager la plaque de métal, cependant, il semble bien coincer le connard… méthode 1 échec..
- ....

Saren applique alors la méthode Qerel, elle viendra simplement armée ses deux poings avec le renforcement de ses gants et venir donner un coup très violent dans le mécanisme et on entendra un gros CHLACKKK BLOOOOMM avant que les deux ouvertures ouvre d'un coup et s'éclate puis tombe au sol.

- Toi pas cheffe pour rien..<souriant en coin>
- M'voilà.. méthode Qerel ça marche toujours, c'est ouvert ♪



"Derrière la porte, ce fut une très mauvaise surprise, la créature était là, tout le monde a battu en retraite dans la grand salle pour une meilleure manœuvre de combat si j'ai bien compris. Sunji forçant le monstre à le suivre en dernier. C'est là que les choses sont devenu vraiment dangereuse et le combat dura longtemps, plusieurs blessés s'en suivirent mais une partie de la mission fut réussie. Je ne vais écrire que la finalité du combat pour ne pas m'éterniser."



Le squelette viendra envoyer bouler Akame au loin, cette drenière faisant plusieurs roulades avant de se cogner la tête contre la machinerie... inconsciente. Puis, il viendra pour le coup braquer son épée sur le côté, laissant échaper une aura tout autour de son corps, il faisait la taille de Ganbayar en un peu plus grand. Puis de venir donner une impulsion très rapide, D'une fappe brise armure sur Antares afin de lui retirer son bouclier, il réussira a lui entailler la main, toujours de son aura.
Mais il ne s'arrêta pas là, il se tournera vers Sunji dans une charge d'épaule très lourde pour briser sa défense. Après quoi, le guerrier squelettique viendra alors retirer une de ses propres cotes avant de la lancer droit sur Ganbayar comme une flèche puis une seconde en direction de Samga.

Mais sunji n’esquivera pas il préfère encaisser le coup. Antares ne tiendra pas quant à elle et lâchera le bouclier, d’un couinement strident pour sa main qui finit entaillée .
- merci l'armure encore... j'ai ma main toujours accrocher au moins *dit-elle en grommelant*

Ganbayar, tentera de bondir sur le côté, il se prends une cotoflèche traversant son bras gauche de part en part, le rendant totalement inapte dans un hurlement de douleur raisonnant dans la pièce par la chair s'arrachant.

Samga cille observant l'action rapide et enchainé du mort vivant, voyant une autre cotoflèche projetée en sa direction elle tentera d'esquiver, raté, elle se fera empalée au niveau du flanc droit lâchant son arme en hurlant, tombant au sol.

Ganbayar passe son regard vif vers l'autre cri, direction Samga dans un grognement, étant amoindri par sa blessure pour le reste du combat.

[Anta]- merde.. samga ..
[Saren]- Elle est solide, restez concentrés !

Antares va tenter de glisser sur le côté reprendre son bouclier même si ça lui fait mal et va droit devant pointe de lame en avant pour tenter de lui rentrer ça dans le bec.

[Gangayar]- *Aori* Je vais ... *il souffle par le nez dans une rage certaine, concentré sur le combat mais son regard reste de temps à autre sur Samga*

La lame d’Antares va traverser le crâne oui... néanmoins... sa lame va rester bloquer et le bestiaux va pas mourir pour autant... comme l'avais dit Ganbayar... Il est protégé par un charme.

Samga geint, jure et grogne rampant au sol une main sur son ventre pour tenter de choper son arc, hargneuse, sans retirer la cotoflèche pour autant, histoire de pas se vider de son sang.
[Antares] oh oh ...

Antares plante la lame mais hésite à rester accrocher ou non, elle va mine de rien la lâcher et se mettre en position derrière son bouclier.

- Méfiez-vous du retour ...

Sunji, viendra armer sa hache, celui-ci déjà manchot d'un bras, il tentera de sectionner le second en le fauchant avec violence. Sa hache viendra alors, littéralement envoyer balader le bras un peu plus loin dans un râle de rage du Xaela.

Après que son bras soit tombé au sol... le chevalier de la mort restera figé... petit à petit... Il viendra à avancer... avant de disparaître dans une fumée violette sombre... Disparaissant totalement et ne laissant que ses armes au sol et son armure... Y compris La clé, que les aventuriers convoitait pour la suite de l'exploration.

Ganbayar bras en moins, voyant le monstre croupir, il bondit d'un éther de vent sur ses pieds, le bras ballant, pour aller en direction de Samga, il ouvre une sacoche de soins minimums, à portée de tous, regardant l'état.

Saren passe la main sur sa linkperle, passant l'appel au QG pour que les médecins s'organisent à accueillir les blessés.
Antares ramassera son arme et la clef au passage alors que Sunji pose le haut de sa hache au sol, s'appuyant sur le manche en reprenant son souffle.

- <affalée, haletante elle tient son arc d'une main, l'autre faisant pression sur son ventre, le visage crispé en louchant sur ganbayar qui approche> dis-moi qu'il a crevé...

Ganba ouvre alors une de ses fioles de soin, quitte à atténuer la douleur, n'arrachant surtout pas la cotoflèche pour donner le bibi à Samga d'une main aglouaglouaglou, reprenant en Aori.
- Plus de bras plus de combats.

Saren regardera à droite à gauche... avant de sortir quelque chose de son sac... venant prendre un grand tissu propre.

- Met ça sur sa blessure et garde bien appuyer.


"Ils furent tous conduit a l'infirmerie du dauphin, là ou des médecins attendaient pour venir en aide. Kith'a semblait mal en point aussi mais présent et aux dires de samga qui semblait surtout ronchonner, elle lui en veux. Je n'ai pas bien saisi la raison mais elle dira qu'il a pas su mettre priorité sur l'Aube, allant aider d'autre personnes, sachant que eux même étaient en mission dangereuse, puis il se fit blesser, résultat il n'était pas apte à les soigneux eux au retour de la mission, elle semblait dépitée et déçue d'une telle logique."


[Antares]- dites-vous, docteur assistant, si elle se réveil et que je la tien vous êtes responsable de ses réactions hein.
- Pour l'instant j'en suis à vérifier si l'os colle à ses entrailles... Parce que si c'est le cas, on va éviter de tirer comme un bourrin.
- Vous lui faite des dégâts vous allez m'entendre
- Vous continuez de me menacer je la laisse à vos soins.
- ...
[saren]- Antares, tu veux bien te taire ? Et laisser cette homme travailler ? Sauf si tu tiens à prendre un nouvel avertissement ?
- Ça reste Samga que je tiens.
[Doc']- Vous avez affronté quoi pour avoir ça dans le corps ?
-Un réincarné, c'est un gardien des morts. C'est une sorte d'invocation utilisée pour protéger des objets importants.


"Le lendemain à son réveil, elle trouva ganbayar près d'elle pour l'aider, je lui ai apporté, comme déjà écrit plus haut, des affaires et je fut soulagée de voir que la cohésion de leur groupe était tout de même réussie, ça aurait pu finir bien plus mal."
Contenu sponsorisé

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum