Partagez
Aller en bas
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 16:54

"La vie est si différente ici, je n'aurais pas cru devoir changer de cité si vite. La perte de mon travail, l'arrivée de cette Borlaaq en ville. Je suis las de devoir fuir. Mon fils mérite cette sécurité et d'avoir une vie normal, je me dois de continuer mais chaque jours qui passent devient de plus en plus compliqué. La frontière de la langue n'aidant pas. J'ai eu le temps d'apprendre à m'exprimer basiquement au moins, espérons que les gens soient plus accueillant dans la cité marchande, j'aurais peut être un meilleur emploi, pour l'heure, me voilà en plein vol au dessus des nuages, j'ignores ce qui m'attends et la fin de journée approche. Cao Minh dort paisiblement, lui aussi épuisé par notre départ précipité."




"Je me suis rendue au marché, à peine arrivée, la foule, la chaleur, les bousculades, Cao Minh sur mon dos semblait émerveiller, ça l'amusait lui, de voir les marchands hurler pour attirer les clients. Je me suis contentée de fouiner un peu, d'acheter à manger et de chercher une auberge. Puis lorsque je prenais la direction de cette dernière, une conversation non loin m'a interpelée, je n'en déchiffrais qu’en partie, mais, le lieu dont ils discutaient semblait plus calme, à l'écart de la folie en ville. La Coupe, c'est ce que j'ai retenu et n'est cessé de demander comme unique mot à chaque passant jusqu'à ce qu'on m'oriente à l'entrée du quartier.

Mes pas m'ont finalement mené dans un jardin, un lieu dit publique parait-il, L'Antique café, je m'y suis installée à l'ombre d'un arbre épuisée et y ait fait quelques rencontres brève, les gens semblent si...indifférent à ma situation, portant mon enfant dans le dos, mon paquetage. Une miqo'te m'a donné des pièces je n'ai pas saisie directement la raison, mais le geste était au moins là."




"Tard dans la nuit, je n'ai trouvé aucun abris, la soirée se fait fraiche et je décide de m'installer proche d'un immeuble locatif. Là je nourris Cao Minh, qui peine à ne pas pleurer entre chaque tétée, je suis épuisée, mais je ne me découragerais pas, demain nous dormirons au chaud. Puis une voix raisonne, non loin, un Xaela aux allures inquiétantes s'approchant, il fini par me sourire, je suis méfiante et surprise mais ravie de voir l'intérêt d'un confrère, encore faut-il qui ne soit pas d'un clan ennemie, me dis-je. Un échange de mots rassurant, miraculeusement Assan, de son prénom, me laissera dormir au chaud dans son appartement. Il semble chercher à le louer puisqu'il a quitter le quartier avec sa compagne. Comment refuser un abris sécurisé pour mon fils et moi ? de plus il semble rien attendre en échange et quittera le lieu peu de temps après pour rejoindre sa femme. Ce soir je m'endors dans un lit, dans un semblant de chez nous, mon fils contre moi et l'espoir d'une nouvelle vie, ici. "

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 16:56

"Voilà plus d'une semaine que je suis dans le quartier, je m'habitues aux personnes, au climat peu à peu, d'agréable rencontre, d'autre un peu plus étrange. Je peine à m'exprimer mais je suis impressionnée de constatée la quantité de Xaela présent, ou de Raen, ici en Eorzéa, en soit je me sens presque chez moi. La rencontre avec Rakan, m'a permis d'avoir une nouvelle opportunité, un logement avec sa sœur à Brumée, un travail éventuel sur place également. Je réfléchi encore à cette offre, cela reviendrait, à nouveau, de devoir tout quitter, Cao Minh semble ravi, moins fatigué de notre voyage il s'adapte aussi, souriant et joueur, mon petit soleil, est un vrai bonheur au quotidien, il m’aide à tenir chaque adversité, parce qu'après tout, c'est pour lui ...que je suis ici."


"La semaine suivante je fais la rencontre d'un miqo'te roux des plus charmant et sympathique, un peu étrange et son regard sur moi m'intrigue mais il semble apprécier Cao Minh, sous ses allures de tombeur, frimeur, il semble avoir le cœur à jouer et à fondre sous le charme de mon fils et j'admets que cela me rassure et m'amuse grandement. Il vit actuellement à brumée et me propose une sortie en sa compagnie pour découvrir la plage que je n'ai pas pu visiter lors de mon premier passage. Il m'a fallu quelques jours pour me décider, pour mieux le connaître et avoir un semblant de confiance avant d'accepter. Je dois bien admettre que cette journée fut des plus agréable et amusante. Les mâles sont tellement différent ici, les miqo'tes m'intrigue et je ne peux résister à leurs petites oreilles amusantes. Si Khal me voyait il serait enragé, mais qu'il est doux de voir qu'un mâle peut être attentionné, amusant et respectueux, cela me conforte dans l'idée que mon fils sera bien mieux ici, heureux et épanoui."


Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 16:56


"Je n'ai pas eu le temps d'écrire ces dernières semaines, tellement de chose à dire, de changement. Suite à un accident de la compagne d'Assan, j'ai dû rendre l'appartement, N'ayant presque plus de nouvelle de Rakan, apprenant que sa sœur ne pouvait plus m’accueillir, c'est mon ami V'vahyi qui m'a accueilli chez lui, à brumée. J'ai également fait la rencontre de la compagne d'Assan, une fois cette dernière sortie de son coma, la mise en place d'une glacerie et d'un bar m'a permis de postuler en tant que cuisinière. Je devrais prendre du service sous peu. Entre temps, mon attachement à ce miqo'te qui prend soin de moi et de Cao Minh comme personne ne l'a jamais fait, évolue de jour en jour. C'est un homme à femme comme il se plaisait à dire, néanmoins je crois qu'il se contenterait bien uniquement de moi. Sa tendresse, ses gestes, ses mots sont si..différent de la brutalité que j'ai connu auparavant, comment pourrais-je me refuser à lui. Je découvre une autre vie, de nouvelles sensations, des objectifs."


"Une nouvelle maison, rien qu'à nous, je peine encore à y croire, l'occasion était trop belle pour que je refuses à nouveau, cette affiche était faite pour moi. Nous sommes allés visiter le lieu tous les trois. Nous nous sommes senti comme chez nous dès la porte franchie. Une location, un atelier pour Vhayi, une chambre pour Cao Minh, bientôt un nouveau travail, jamais je n'aurais songé que la vie puisse être finalement si agréable sur ses terres."


Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 16:57

"Ce matin j'ai pris du service nerveusement, en compagnie des propriétaires non loin, attendant l'arrivée ce soir de Monsieur Daevios, j'ai eu le plaisir d'acceuilir un charmant couple de lunaire, puis un miqo'te un peu étrange mais agréable avant de faire la rencontre de Nash, je fus rassurée de sa présence imposante durant le service. Cao Minh sur mon dos ou parfois dans un petit couffin derrière le comptoir, on m'a autorisé à l'installer près de moi lorsqu'il dormira, c'est agréable de pouvoir servir les clients sans délaissé mon petit rayon de soleil."




"Je prends une pause, tout le monde est parti et je profites pour écrire ses quelques lignes. Cao MInh endormi après son repas, je suis impatiente de mon après midi. La rencontre d'un xaela m'ayant proposer une visite de la basse noscea en journée, fut une excellente surprise, j'ai hâte de sortir un peu et de connaître autre chose que les quartiers résidentiels des capitales, sous bonne garde et protection, je sais déjà que Cao Minh et moi seront ravi de la balade auprès de Dayan."




"Ti'any est arrivée en début d'après midi, très jolie raenne et gentille également, je suis curieuse de travailler avec elle."



Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 16:59


"Il est très tard à présent lorsque j'écris ses lignes, la journée se termine enfin, mes deux hommes dorment tranquillement mais je peine à trouver le sommeil, ma sortie en noscéa avec Dayan fut des plus palpitante, ainsi que tous ce qui suivi, les dialogues, certaine confidences du passé."



"Visiter le chantier naval fut amusant, la vue  magnifique, une pluie nous a soudainement surpris en pleine conversation, certain de ses mots raisonnant encore dans mon esprit. Ce xaela est bien différent de celui que j'ai connu, j'ignores pourquoi mais la confiance c'est installé rapidement, j'ai un grand respect pour lui et son contact avec Cao Minh semble naturel, comme un protecteur vis à vis de nous." [ « Les gens d'ici sont stupides. Le fait que tu ais un enfant doit insinuer que tu es réservée et de ce fait, peu intéressante. Ou alors le fait que tu ne parles pas la langue commune te rend timide et effaçable. » ] Ses mots m'ont sembler si cruellement juste.[ « J'ai pris l'habitude d'aider les xaelas qui sont arrivés ici. » ] Au fil de la discussion, je me sens que plus à l'aise et rassurée."



"Installée au sec, patientant pour que la pluie cesse, Cao Minh dans les bras de Dayan, semble curieux, joueur et apprécie la présence du mâle, l'une de ses cornes surtout, essayant d'y grimper, l'air blasé de Dayan m'a fortement amusé, je suis parfois encore nerveuse en sa présence, au vue de mon passé, mais il sait me mettre à l'aise malgré ses airs sérieux, neutre, j’arrive à ressentir les émotions qui semblent pourtant bloquer chez lui, j'ignore comme expliquer ce phénomène."


"Nous avons finalement décidé d'affronter la pluie dans une course, quittant le chantier naval, Dayan protégeant Cao minh contre lui des rafales, nous nous sommes engouffré dans un lieu de repos des ouvriers non loin, allumant un feu, un nouvel échange amical de dialogue alors que mon fils semble s'être endormi pour sa sieste devant un feu que j'ai pris soin de rallumer."


"J'étais si nerveuse de retour au Tapas, j'ai su que Daevios notre patron et formateur en cuisine serait présent, mais finalement c'est un hyur fort sympathique et gentil, et un fin cuisinier, il nous a fait des tapas que nous avons dégusté avec Dayan, curieux de connaître un autre aliment encore. Dayan m'ayant offert trois petit pot de légume simple pour Cao Minh, il m'a conseillé de commencer à le nourrir autrement qu'avec du lait, j'admets que cela m'angoisse un peu, puis finalement ce fut un moment amusant de le voir découvrir ses saveurs. Une fois Daevios reparti, un dernier échange amical avec Dayan m'a fait comprendre son intérêt soudain et rapide et son attachement envers moi, il souhaite m'aider, me faire visiter certains lieu, je ne ressens pas le besoin d'être méfiante pour autant, étrangement, et lorsqu'il mentionnera une bribe de son passé, je réalise alors la raison qui le pousse à agir ainsi envers moi. Acceptant volontiers ses propositions, et services qu'il souhaite m'apporter, ne souhaitant pas le heurter et puis finalement sa compagnie est si agréable, cela me fait du bien de renouer avec une partie de moi délaissée à l'autre bout du continent."



"Je ne refuse donc pas non plus, sa visite dans la yourte qu'il a installé hors de la cité. Mon cœur semblait vouloir sortir de ma poitrine, une fois sur les lieux, les senteurs, les peaux et tout ce qui s'y trouvait me ramenait à mes contrées, l'émotion me fit presque perdre une larme que je contenais par fierté sans doute. Après une présentation avec sa buse pour qu'elle ne m'attaque pas lors de mes prochaines visites, j’accepte à nouveau de venir de temps à autre, il me laissera l'accès à ses notes d'aventures, et ce qu'il a apprit et découvert sur ces terres, un accès à ce lieu de refuge au besoin, en échange je proposes de lui cuisiner des plats de chez nous parfois et de faire le ménage lorsqu'il sera absent en voyage. Le sommeil me gagne enfin, je vais tenter de m'allonger et laisser mes songes dériver après cette incroyable journée."


Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 17:00



"La visite de Rakan au Tapas fut très plaisante, cela faisait plusieurs semaines que nous ne nous étions pas vu et la virée à la plage pour manger une glace fut une très bonne occasion pour discuter longuement et apprendre un peu mieux à se connaître."



"Sa présence et son affection me fait du bien, je ne m'étais jamais senti autant en sécurité auprès d'un mâle Xaela jusqu'ici, je découvre une autre facette que celle que j'ai connu."

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 17:01

"Ce soir là le Tapas est relativement calme et durant la sieste de Cao Minh je peux prendre le temps d'un mieux connaître un Hyurgoth fort sympathique et courtois, je m'attendais à me heurter à un sauvage ou barbare grincheux et au contraire son éducation particulière à fait que nous pouvions même plaisanter. J'en apprends chaque jours d'avantage sur les Ethnies qui m'entourent et c'est fascinant."


"La journée se termina en douceur dans les bras que mon Miqo'te après une discussion, prenant enfin le temps de lui raconter toutes mes rencontres et balade dans la région. Nous profitons pleinement de notre nouvelle maison, Cao minh semble réellement s'y plaire et commence à prendre ses marques dans sa toute première chambre d'enfant."

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 17:02


- « ... Si cette yourte est ici, c'est que je l'ai monté. Si je l'ai monté, ça veut dire que cet endroit est sécurisé. Et de ce fait, ça fait cet endroit mon territoire. Tu viens, armée, tu me menaces chez moi et tu exiges plus que nécessaire. » *gronde soudainement, irritatiooooon...* « De nous deux, celle qui devrait se présenter et montrer du respect ici, c'est toi. » Dayan Adarkim n'a clairement pas l'air "sympathique" pour le coup, disons qu'il se contient au mieux...

- <Cille un instant et grommelle, elle soupire, et abaisse son arc, le gardant en main pour l'instant> " Samga, Je suis arrivée il y a quatre jours à Limsa et j'ai fuis ce port marchand et ce village bruyant." "Je ne crois pas être rentrée dans ton territoire, je suis restée à la lisière, par respect."

- « Bien. Dayan, des Adarkim. » *il pivote et se dirige vers sa yourte, s'il montre son dos, c'est... sans doute parce qu'elle n'est plus une menace.*

-<soupire le suivant du regard, elle remet son arc sur le dos, retourne vers le fourré pour prendre son paquetage, accroché à ce dernier, deux lapins récemment tués, suspendu tête en bas. Une épée, fine lame accrocher à son barda. Elle s'approchera un peu, soulagée que ce ne soit pas un Dortharl, elle reste néanmoins un peu en retrait, elle n'a pas été invitée pour autant, puis observe les alentours et la yourte, encore dépitée.>

La buse reprend son envol et son rôle. En haut, aux aguets.
-« ... Qu'est-ce que tu fais en Eorzea ? »



Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 17:02

"Mon travail au Tapas ce passe bien, je fait d'agréable rencontre amusante aussi, une xaela qui parle Aori m'a même proposer son aide pour apprendre la langue commune, j'ai hâte. Nous avons chaque soir de la visite et des clients qui viennent en curieux, repartant des étoiles dans les yeux, je suis si fière de pouvoir faire partie de ce projet."



"Monsieur Aezen vient très souvent, j’apprécie beaucoup sa compagnie et nos discussions, il est vraiment gentil et amusant."


"Mon cœur n'a fait qu'un bon lorsque V'vhayi est entré avec Cao Minh en début de soirée, quelle bonne surprise, mes deux hommes me rendaient visite, venant me chercher à la fin de mon service. Je n'avais qu'une hâte rentrer chez nous, non sans emporter quelques glaces que je prendrais le temps de déguster dans les bras de mon miqo'te."



"Mais..alors que nous nous préparions pour notre tête à tête glacée, des coups ont retenti contre la porte d'entrée, j'ai laissé V'vahyi ouvrir, j'étais inquiète et surprise au vue de l'heure tardive mais, mon souffle se coupa lorsque j’aperçus ma sœur Samga, j'avais été prévenue de son arrivée par des personnes au tapas, et je suis partie à sa recherche dans le quartier sachant qu'elle n'irai pas loin, la nuit précédente fut longue à me demander quand est-ce qu'elle trouverait mon adresse, il ne lui a pas fallu bien longtemps, elle était là, grincheuse, avec son paquetage. Nous avons échangé quelque mots, des étreintes, les présentations avec mon mâle étaient un peu houleuse, ma sœur n'étant pas ravie de me voir avec un miqo'te. Néanmoins elle reparti aussi vite, avec la promesse de revenir demain matin pour discuter avec moi. Khal semble parti à ma recherche avec ma sœur ainée, je suis terriblement angoissée à cette idée, mais confiante envers les amis que mon séjour ici m'a permis de rencontrer, je ne serais pas seul pour les affronter."





"V'vhayi su comment me rassurer et m'épauler après le départ de ma sœur, je réalise à quel point j'ai la chance de l'avoir rencontrer, sa protection et sa détermination à travailler dans son atelier pour assurer notre sécurité me touche profondément, aucun mâle n'avait fait autant pour moi, je suis à la fois inquiète, découvrant ses grisantes sensations d'être aimée, mais même si mon cœur souhaite le rejoindre, je ne peux ignorer mes origines, ni ce qui se profile, il va me falloir régler au plus vite ceci pour pouvoir avancer."

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 17:08



"Je me suis rendue dans la yourte de Dayan aujourd'hui, mon panier en main, des bandages et un baume pour se soins, ainsi que des cookies que j'ai appris à cuisiner, c'était sans savoir qu'il n'aimait que le salé... La conversation fut par moment relativement houleuse, me confronter à un mâle xaela ce n'est pas dans ma nature mais son amitié est importante, je le vois relativement méfiant et meurtri bien que sa force d'esprit soit impressionnante, il est digne de devenir un Khan, et pourtant je voudrais tellement pouvoir le débarrasser de ses déceptions. Je l'admire et à la fois j'en ai peur."


"Ses mots raisonnent encore dans mon esprit, ne pas oublié mes origines, c'est si facile à dire quand on ignore les détails de mon vécu. Cette nouvelle vie qui s'offre à moi, bien loin de nos traditions oui mais qu'est-ce qui est le plus important au final, Cao Minh serait sédentarisé avec le temps, mais en sécurité, je comptes bien lui transmettre ce que nous sommes, mais d'une manière différente, il y a t'-il un mal à cela ? Je suis amoureuse d'un miqo'te solaire, à ses yeux ce n'est pas une bonne idée, son vécu lui a montrer que ce n'est pas une race fiable, mais moi je n'ai rien à reprocher à V'vhayi, lui même ayant renoncer aux plaisirs de la chairs avec d'autre pour se consacrer à moi, un peu rapide ? oui c'est vrai, mais après tout l'amour ça ne se conditionne pas, si ? je n'en sais rien. Je m'isole sur la plage, songeant à l'échange, au bien que je ressens lorsque je suis prêt de ce xaela, me sentant comme chez moi, ça me manque, mais pour autant je ne peux pas rester entièrement une xaela hors de mes terres. Restée comme Samga, sauvage, en extérieur ne pas m'intégrer, je ne peux pas, je ne suis pas comme ça et Cao Minh mérite mieux que ça. Je suis confuse....Est-ce que je fais les bons choix ? la sécurité près d'un mâle xaela ne serait-elle pas la meilleure option pour mon fils ? restée seule, sans mâle, peut-être également, après tout je me suis débrouillée seule jusqu'ici, je n'ai besoin de personne moi non plus ! De toute manière il est trop tard pour envisager quoi que ce soit d'autre, j'ai choisi cette voie, mon cœur est épris, j'ai un travail qui me plait et des amis, je ne suis..peut être plus vraiment une xaela finalement...."


"Dayan m'a rapporté une tenue de chez nous lors de son dernier voyage et de charmantes tenues pour Cao Minh, mon coeur se serre lorsque je m'admire dans le miroir de ma salle de bain, partagée entre deux mondes, l'amour me tiraille d'un côté, la raison et mes traditions de l'autre..."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 18:21



"Quelle agréable surprise en journée d'enfin faire la rencontre de Xayah, la sœur de mon ami Rakan, l'échange fut très agréable, j'ai hâte de la revoir et de pouvoir mieux la connaître. Nous avons été un peu interrompu à l'arrivée de ma cheffe Yunaia, qui visiblement connaissait Xayah aussi, je les ai laissé se retrouvée."


"Ce soir c'était la première fois que tout le monde arrivait pour manger d'un coup, je suis ravie de voir la salle se remplir mais c'était également très stressant, heureusement Ed' et M'idinette ont pu m'aider."




"Yunaia a fait une brève apparition, je n'ai pas voulu la dérangée, elle avait l'air de gérer un problème privé avec la visite d'une amie à elle, elles sont restée à l'étage, je ne lui en veut pas et puis après tout ça m'a permis d'avoir un aperçu du travail à fournir aux heures de pointes."

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 18:22

La luciole Ambrée à Lavandière, c'est un lieu que je ne connaissais pas malgré le fait que j'ai travaillé non loin. J'ai attendue cette soirée toute la semaine, ma première sortie dans un bain de foule avec mon compagnon,j'étais impatiente et à la fois très nerveuse.




Je fus réellement conquise une fois sur place par l'ambiance, toujours nerveuse, Vhayi a su me rassurée rapidement. Un visage amical présent. Aezen était également un facteur pour me mettre rapidement à l'aise. J'ai été envoutée par la chanteuse, et ses danses, mon regard n'arrivais pas à quitter la scène, je me suis réellement amusée à découvrir ce genre de rencontre Eorzéenne.



Néanmoins, nous quitterons la soirée un peu avant son terme, le brouha étant un peu difficile pour moi, je souhaites profiter de cette première soirée uniquement à deux avec mon miqo'te et il décide de m'emmener en Noscéa extérieur, désireux de me faire connaître certain lieu magique durant la nuit.
La encore je fus émerveillée, telle une enfant, mon émotion était palpable et je passais mon temps à l'étreindre et à l'embrasser, reconnaissante de cette virée en amoureux.





Nous avons récupérer Cao Minh très tardivement en début de nuit, après avoir profiter de notre moment à deux, enlacé et amoureux, chez nous, loin de tout. Mon enfant, mon amour, je n'ai cessez de pensé à lui à chaque instant, malgré l'ivresse des moments. C'était la première fois que je le laissais sous bonne garde. J'ai ainsi pu me noyer dans son regard, sous le ciel étoilé, m'émouvoir. Vhayi mon amour, merci pour cette soirée, merci pour cette nuit.


Dans un livre j'ai trouvé ce poème, ma lecture s'améliore avec son aide, malgré mes difficultés j'ai su ressentir ses mots, et à lui j'ai immédiatement pensé.

Un bonjour à ton corps émergeant de la nuit,
À ta peau sur laquelle ma main se répand,
À tes lèvres, à tes seins, à ton parfum flottant,
Un bonjour délicat, amoureux et sans bruit !

Ma langue en appétit débute le parcours,
Mes lèvres confirment mon désir matinal,
Pour te dire à la fois mon envie, mon amour,
Dans un toucher subtil, insolite et brutal.

Et tandis que je sens d'un frisson, les prémices
Que tu exprimes par quelques légers soupirs,
Tu te cabres soudain et tu deviens complice
De mon obsession à mettre au jour ton plaisir !

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 18:22


"Aujourd'hui je me suis rendue chez Dayan, j'avais envie de le voir mais, étant absent j'ai finalement fait comme convenu. Nourrir les poissons d'élevage venant de sa pêche, un peu de ménage."



" J'ai pris le temps également de parcourir ses notes et cahiers d'aventure ecrit en Aori, un vrai plaisir de prendre connaissance ainsi de certaine coutume, de découvrir des paysages ou des cultures au travers de ses yeux et de ses aventures. J'envie parfois de ne pas avoir pu vivre de telle chose, ma vie ici à présent est très différente, je me sens toujours plus tiraillée entre ce que je suis de nature et ce que Eorzéa fait de moi."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 18:23


"La visite habituelle de ma sœur à la maison aujourd'hui avait une différence notable, non seulement de part ses vêtements qu'elle rechigne pourtant à porter. N'ayant pas réellement le choix, puisqu'elle ne peut acheter des tenues comme les nôtres pour l'instant, m'emprunter des tenues commence à lui plaire finalement, elle ne l’admettra surement jamais, pour elle, elle n'a pas le choix. Devant subir bien souvent, le regard des Eorzéen sur elle, qu'elle croise lors de ses chasses et lorsqu’elle s'installe dans un campement en pleine nature. La solitude ne semble pas la gênée et je suis rassurée en un sens de la savoir non loin de moi quelque part."



"Elle a fait la rencontre avec un miqo'te, d'après ce qu'elle dit c'est mon nouveau collègue au Tapas, étant en congé depuis quelques jours je ne l'ai pas encore croisé, mais il a eu le don d'agacer ma sœur et de la troublé un peu, elle le surnomme "l'enfant sourire" elle pense qu'un homme si enfantin ayant un sourire constamment, cache forcément quelque chose de bien plus triste et profond, elle grommelle en disant qu'il a réussi à la faire rire, et semble autant exaspérée par les miqo'tes. Je vois bien qu'elle fuit Vhayi et qu'elle m'en veut un peu de ne pas être avec xaela, mais je crois qu'elle comprend aussi ce qui me plait dans cette ethnie aussi."



"Je fut surprise d'apprendre qu'il a même réussi à l'emmener dans son appartement, pour lui faire visiter, elle mentionne un bain qu'elle aurait prit et qu'elle aurait cuisiner dans une cuisine Eorzéenne, elle semblait aussi agacée que curieuse et semble avoir passé une bonne soirée malgré tout, elle dit en avoir appris un peu plus sur les Miqo'tes et sur Djin. Elle semblait touchée, chose très rare chez elle, je suis inquiète en un sens, elle semble tellement tenir à nos traditions et racines, je n'a pas envie qu'elle s'égare sur ces terres et regrette certains choix que moi je n'ai pas eu le choix de faire."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 18:23


"La soirée était bien remplie, de nouvelles visites au Tapas et de nouvelle rencontre intérêssante comme toujours. Je fais la connaissance de mon nouveau collègue Djin, il semble très sympathique, j'ai hâte de pouvoir travailler avec lui, il ne manque pas d'humour."



"J'ai rencontrer ce qu'on appel un modèle, un jeune homme Elezéen qui porte des vêtements pour présenter des créations, il est payer pour ça, un bien étrange métier mais fort intéressant, et surement très amusant, il pense même que j'aurais toutes mes chance dans une telle carrière, mais je ne suis pas vraiment à l'aise à l'idée que les gens me regarde porter des tenues."



"Mon miqo'te est venu au travail me faire la surprise, j'aime quand il me surprend de la sorte, je décides donc de mettre Cao Minh à garder auprès de Yunaia chez elle, le temps d'une balade à deux pour pouvoir profiter un peu de la plage."



"Demain j'ai rendez-vous avec Dayan à sa yourte, il me tarde de le voir, depuis peu j'ai eu vent de certaine chose qui m'inquiète un peu, je voudrais pouvoir en parler avec lui, espérons qu'il saura me rassurer. Samga m’accompagnera, elle veut chasser dans la région en attendant la fin de ma visite auprès de mon ami. "



"Je suis restée contre mon homme une petite partie de la soirée, tendresse et échange, cela me fait du bien parfois un peu d'intimité sans Cao Minh mais j'ai encore beaucoup de mal à me détacher de lui."




Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 18:24


"Arrivée en forêt, je repères rapidement Dayan près de la rivière, m'installant près de lui, néanmoins d'une certaine distance, j'ai le cœur lourd rien qu'à l'idée de devoir lui faire par de certaine chose le concernant qui m'ont effrayée, mais il mérite que je sois sincère."



"J’apprécie toujours autant son franc parlé et ses précisions, il a su me rassurer relativement rapidement, tout me paraissais si logique et incohérent à la fois, j'en ai profité pour tester, poser certaine questions, sur sa vision des choses concernant, la femme, la famille, j'ai décidé de m'approcher un peu plus, à nouveau en confiance."


"L'échange en est devenu plus amical et sincère, il a même étirer un faible sourire, chose très rare. Nous avons parlé de Cao Minh de son futur, j'ai très envie que Dayan en fasse parti, il a besoin d'un mâle xaela dans son entourage ça me semble important. J'ai hâte de voir le collier que Dayan est en train de lui faire, il doit retourner chercher certaine pierre sur nos terres. Nous avons pu parler à cœur ouvert sur pas mal de chose concernant son passé, ou le mien, ce fut très agréable. J'ai hâte de notre prochaine rencontre à la rivière, cette fois, j'emmènerais Cao Minh, avec cette chaleur cela lui fera du bien."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 18:24

" Ma sœur à encore mentionné Djin ce matin, il semblerait avoir eu un coup de cœur pour la sauvage qu'elle est, elle ne me donne aucun détail, mais ce que je sais c'est qu'il est venu s'incruster dans le bain dehors dans le jardin lorsqu'elle s'y trouvait. Je suis inquiète, plus pour lui qu'autre chose, je doute que ma sœur soit ravie de son intrusion. Et...pourtant elle ne semble pas vouloir le dépecer non plus, et ça c'est que plus étrange encore."


Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 18:25


" Le rendez-vous avec Dayan, sensé être agréable en Lavandière avec Cao Minh à changé en cours de route. J'ai su écouter et entendre l'avis de Dayan, mais également celui de mon compagnon, qui selon moi doit primer. Vhayi souhaitait savoir à qui il avait à faire dans mon entourage, et je ne peux pas lui en vouloir, alors j'ai accepté qu'il m'accompagne. J'espérais naïvement qu'ils pourraient s'entendre pour le bien de Cao Minh et mon amitié avec Dayan mais ce dernier est plus borné encore que je ne l'aurais cru. J'ai un choix à faire, je ne peux pas tourner le dos à mon Miqo'te, et à la fois j'ai besoin de garder nos racines pour le bien de mon fils. Il me faudra sans doute rencontrer d'autre xaela, homme ou femme, afin de me lier d'amitié, nous verrons ce que la suite nous réservera. En attendant, je n'oses même plus joindre Dayan ou aller le voir, il semblait m'en vouloir, se sentant piéger et je ne pourrais pas lui faire comprendre mon point de vue ou le faire changer d'avis. Je m'en veux terriblement de ne pas pouvoir tenir parole et de devoir lui tourner le dos à mon tour comme la plupart de son entourage l'ont eu fait auparavant."

"La confrontation n'aura duré que quelques minutes avant que Dayan ne finisse par s'en aller, j'ai passée la journée en famille, cherchant du réconfort dans une après midi tendre, amusante, au soleil et dans le bain du jardin, enlacée dans les bras de mon homme là ou finalement, je me sens le mieux et en sécurité."



"Je suis un peu inquiète encore pour Samga, elle semble s'attacher un peu a Djin, elle reste évasive sur le sujet, elle a mentionné aucune relation pour autant, mais ils sont souvent vu ensemble, surtout en soirée, et elle se rend chez lui. Mais ma sœur est toujours aussi catégorique, un peu contradictoire, elle souhaites aucune relation encore moins avec une autre race, elle voudrait trouver un Xaela, elle dit vouloir n'être qu'une femme porteuse pour engendrer, peu importe si l'amour et inexistant, elle souhaite rester fidèle à nos racines, repartir aux steppes le jour ou elle n'aura plus à veiller sur moi, son passé la hante encore, elle n'arrive pas à avancer et je n'arrives pas à l'y aider."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 18:27


"Ce soir je n'étais pas sensé travaillée, néanmoins l'appel d'Ed' m'a sortie de ma tranquillité, j'ai pris Cao Minh et je suis partie au Tapas, visiblement une petite foule d'insomniaque gourmand étaient arrivé proche de l'heure de la fermeture. J'imagine que la chaleur en ce moment en est la raison, moi-même je peine à dormir sereinement."



"J'ai été ravie de revoir Thiev' bien que je n'ai pas réellement eu le temps de discuter avec lui, j'ai apprécié qu'il ressorte un instant pour me saluer ne voulant pas rater l'occasion. Néanmoins, sur le départ, je resta dehors avec un Xaela du nom de Ogodei Iriq."



"Cet Iriq était fort sympathique, il avait même de l'humour, mais avec le sourire, c'est relativement rare chez nos mâles, peut-être est-il en Eorzéa depuis un peu trop longtemps. Quoi qu'il en soit nous avons partagé un peu nos passés respectifs et je fus agréablement surprise de constater que nous avions des points en commun. Lui même étant fils d'une borlaaq élevé par les Iriq, il proposa son aide pour ma situation. Je ne cache pas que je fus aussi surprise que touchée par son intention, mais également méfiante. Après tout, il est préférable de lier une certaine confiance et amitié avant, du moins c'est que la vie ici m'a apprise. J'espère le revoir, avoir "perdu" Dayan, du moins n'ayant plus de nouvelles et n'osant pas moi-même lui en donner, je ne serais pas contre d'avoir un autre ami et confident qui vienne de nos terres, l'avenir nous le dira..."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 18:27


"Les jours et les semaines défilent, Cao toujours plus attaché à son "papa" il évolu bien ici en Eorzéa, souriant et s'adaptant à sa nouvelle vie et sa nouvelle maison. J'ai pris plusieurs jours de congés ces derniers temps, souvent occupée au jardin avec le petit, ou avec Vhayi dans des virées plages et détentes afin de profiter de l'été qui va toucher peu à peu à sa fin. Je m’épanouis et je suis toujours plus amoureuse. Je ne regrettes pas mon choix ici, j'aime mon travail et ma vie de famille. Les soucis quant à mon ex-mari et ma tribu semble s'être estompé pour l'instant. Ma sœur toujours dans les environs mais en retrait, veillant, enquêtant au besoin pour s'assurer que personne n'est à ma recherche. Elle passe parfois certaine soirées avec nous pour manger, appréciant de voir grandir son neveu et semble aussi bien plus amicale et sociable avec Vhayi. Je reprend le travail aujourd'hui, surtout en journée, j'évite les soirées pour rester avec ma famille, parfois Yuna garde le petit pour que nous puissions en profiter en amoureux ou des sorties à deux. Je n'ai pas réellement d'amis, ni aucune nouvelle de Daya, et je n'ai pas revu l'Iriq non plus mais mon travail et ma famille c'est pour l'instant le plus importante et prioritaire pour moi, et j'ai hâte de reprendre du service pour connaître les nouveaux arrivants et de nouveaux clients."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 18:28


"Ma sœur est entrée dans le jardin en trombe aujourd'hui, elle semblait de très bonne humeur, la connaissant bien, malgré ses effort pour ne rien laisser paraître j'ai finalement réussie à la faire parler.. Son ami Djin est revenu la voir, après une longue absence, s'étant éloigner d'elle, et elle même s'étant éloigner de lui dès lors qu'elle a su qu'il avait une compagne, elle fut surtout occupée en mission d'enquête durant se laps de temps.

Elle pensait ne plus revoir le miqo'te qui avait surement passé à autre chose et c'est le cas, néanmoins une amitié est envisageable et bizarrement elle n'a pas refusé, après tout, ces derniers temps elle semble s'adapter à la vie ici, portant même des tenues sédentaires de temps à autre. A vrai dire, elle ne l'a pas admis mais j'ai rapidement compris qu'elle attendait, en espérant que cet idiot de miqo'te finisse par revenir la voir pour discuter, elle n'aime pas les choses au goût d'inachevé. Elle me parlera ensuite de la partie de chasse qu'elle conte organiser pour emmener Djin et se divertir un peu. Elle aura quitter le jardin en grommelant boudeuse quant au fait que j'avais réussi à lui soutirer toutes informations, responsables de sa bonne humeur journalière."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 18:28

Aujourd'hui ma sœur set arrivée en soirée, souriante et ravie, je l'ai rarement vue aussi...épanouie. Vhayi n'était pas présent alors c'est déjà plus courant qu'elle soit différente avec moi qu'avec les autres. Quoi qu'il en soit, nous nous sommes installée dans le jardin avec Cao-Min, et avons pris le temps de discuter, elle me partagea sa journée chasse avec son ami Djin.


- Salut Sam'.
- Salut ! toi avoir trouver facilement ?
- Ouai, ça va. *sourit en coin* J'ai même trouvé un arc! bon je sais pas ce qu'il vaut mais..
- Tu as choisi arc, bon choix hm...ici région que moi aimer, joli vue et lapin très gros, bonne chasse, facile pour première fois avec moi. hm...nous essayer arc, et moi montrer à toi comment faire, ou tu sais utiliser ?
- *Hoche la tête en souriant* Je sens qu'on va bien s'amuser! Hem.. Non.. Je ne sais pas l'utiliser.. Fin je te cache pas que j'ai testé dans le jardin avant de venir, mais c'était pas glorieux... *amusé*
- <ricane, souriante, en fait elle est clairement bien moins fermée, sérieuse qu'à son arrivée en Eorzéa, du moins avec Djin.>
- Tant que toi pas tirer dans cul à moi avec flèche, oui nous s'amuser...viens...<prenant le pas> nous marcher dans la forêt, lieu pas proche d'ici mais pas loin non plus, monture trop bruyante, pieds c'est mieux.
- J'te suis! promis, si je te tire dans les fesses! J'en prendrai soin pour me faire pardonner. *amusé*
- ...

Ils s'engouffrèrent alors dans la broussaille durant une bonne demie heure de marche, à discuter de tout et de rien, Samga n’étant pas en mode chasse pour l’instant elle semble l'emmener vers une nature plus sombre isolée proche de grandes falaises, le lieu est calme, plutôt très joli, la faune la flore pas de créatures mais surement du gibier.



- Ici pas danger, venue deux fois, calme et bon lapin, mais nous essayer tirer d'abord arc, et moi montrer vue à toi. Tu as peur te perdre dans nature avec moi ? <étirant un sourire en coin>
- Fiou... Ah ouais...
- Moi aimer endroit château dans le ciel !
- C'est magnifique.
- Oui, coin romantique ou amener femme à toi...<haussant une épaule> mais prévenir moi parce que, ici être refuge un peu, moi aimer forêt falaise et vue sur lac. Changer de mer, mais tout aussi joli.


La chasse ne s’entamera pas tout de suite, elle le fera s’entrainer plusieurs fois en deux lieux différents sur des planches en bois de vieille ruine délaissées.

- Là, ruine en bois...oui. Moi observer toi, j'aime ça...<soufflant un rire croisant les bras> posture, toi réfléchir aussi, viser et tirer.
- Bidon... *se pince les lèvres, absolument pas confiant. Il vient décroche son arc, tirant un peu sur la corde pour tester sa flexibilité*
- Hm...
- Tu te moque pas hein..? *une moue aux lèvres*

- Laisse moi vérifier arme, si elle pas dangereuse pour toi si pas bien faite ou cassée...<lui retirant doucement des mains, elle vérifira la corde, l'état du bois, la flexibilité du tout.> pourquoi moi moquer ? c'est idiot de moquer un apprenti, toi apprendre, erreur normal. Hm..faire bon choix, et si toi sage et doué, toi pouvoir tirer avec mon arc expert.

- Hanw, c'est motivant ça. *amusé*
- Prend ton temps, respiration calme, tirer seulement si certain et prêt, pas avant, nous pas presser, journée entière.


- cible qui bouge pas, facile, si toi pas n’arriver tout de suite pas grave, mais cible mouvement compliqué encore pour nouveau.
- J'imagine oui..
- <s'arrête et récupère une pierre au sol, légèrement tranchante sur les bords. Puis grimpera sur la première planche et viendra créer un grand cercle au centre des deux planches croisées, puis un autre au milieu, dessinant une cible, grattant avec la pierre contre le bois avant de redescendre> là...Tirer d'ici....

[Pour appuyer le tout comme si le destin voulait aider, un cris plutôt étrange, animalier et assez flippant retenti dans la forêt au loin.]

- *Tique des oreilles*
- Moi surveiller, toi continuer....
- Hmpf.. D'accord..
- <Il continuera ses essais, bandant l'arc et relâchant la flèche. La flèche viendra se planter en plein milieu de la cible.> Oh!
- <décroche son arme à son tour silencieusement observant la petite prairie en face, et récupère une flèche au cas où, puis tique et avise la planche, souriant en coin> toi bon tireur quand avoir peur ou quand courage prendre arc à toi.
- J'ai imaginé une Sam' nue coursée par un cœur enragé et regarde le résultat! *amusé*
- ...<souffle un rire par les narines bien que les sourcils froncés fixant la forêt qui semble s'agiter au niveau des fourrés> Djin, toi cacher baisse toi.


La débandade d’animaux semblant fuir quelque chose effraya un peu ma sœur et son ami dans le buisson. Samga fut un peu trop curieuse pour prendre la décision rationnelle de quitter le lieu, le lièvre blessé, délaissé dans la clairière était une bonne proie facile pour son élève et c’est lorsque Djin le tua et qu’ils allèrent le chercher qu’ils furent encerclés par trois kobold.
Heureusement qu’elle avait eu la présence d’esprit d’aller poser son arc pour récupérer une arme plus lourde juste après la débandade, surprenant le miqo’te à la vue de la hache. Elle fut surprise à son tour le voyant jeter l’arc pour sortir une arme à feu. Le combat ne dura pas bien longtemps, tous deux acharné, elle viendra à bout d’un kobold juste avant qu’il ne saute sur le miqo’te et quant à lui il arrivera à terrasser le second d’une balle en plein poitrine lors de sa charge. Le troisième détalant à toute vitesse pour ne pas être le suivant.


Ils prirent alors la route rapidement en direction d’un nouveau lieu reculé. Cette fois ma sœur emmena son ami jusqu’à la rivière à ses dires, elle y aurait une petite embarcation et quelques vivres, un point d’eau et un lieu où dormir ou elle a stocké quelques affaires.


- Tu sais bien choisir tes lieux de vie.
- <sourit doucement, haussant une épaule> ici nature différente de steppes, moi apprendre, et choisir oui...mais...<soupire> si kobold ? trop dans environ moi devoir bouger endroit. <une moue suivant> eux juste passer parfois ou ...vivre ici ?
- Je ne sais pas, j'les connais pas bien... Je ne pourrais pas vraiment te renseigner sur eux... *grimaçant* Mais sois prudente tout de même...

- Hm...moi trouver et savoir, et si moi changer endroit, te prévenir.
- Ils sont toujours en groupe...*Hoche la tête en souriant*

Ils iront nager un peu pour se reposer et se rafraichir non loin du camp, dans une discussion se poursuivant.


- moi...pas prudente avec toi…<soupire d’un air navré> moi douter que créature faire fuir animaux, nous partir tout de suite mais lèvre facile à attraper. Ma faute, toi aurais pu être blessé si pas arme mieux qu’arc.
- T'en fais pas Sam', je suis plus résistant que j'en ai l’air. *lui fera un clin d'œil* Je m'en sort toujours.
- Hm...moi préférer être seule pour ça aussi, juste penser à ma vie, pas autre, pas responsable si accident, seule je peux...courir, cacher, monter arbre, utiliser nature.


L’échange se termina peu de temps après, elle me raconta leur discussion sur le radeau au coin du feu, alors que son ami semble avoir perdu la notion du temps laissant brûler le lapin.

Puis finalement ils iront au tapas pour manger un peu. Il l’emmènera ensuite chez lui pour visiter la maison qu’il possède avec sa compagne, mais elle est restée évasive quant à son ressenti sur sa compagne, et nous avons été interrompue par l’arrivée de vhayi, ce qui m’intrigue d’autant plus.

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 18:29
"Ma sœur à enfin accepter de me remplacer au Tapas de temps à autre, ce revirement me laisse perplexe, je crois qu'elle ne me dit pas tout. Elle n'aime pas la vie sédentaire mais s'y fais de plus en plus, elle veut apprendre, elle ronchonne mais je sens bien que l'idée ne lui déplaisait pas, je finirai par savoir ce qui l’intéresse tant là bas pour qu'elle acceptes d'y faire quelques heures à ma place de temps à autre."




- Après... Pour tout ce qui est composition, je serai présent... Mais tu seras peut-être sollicité pour au moins faire les boules de glace si on est blindé de monde. On travaillera à la chaîne.
- <hoche> moi demander à cuisinier en bas s’il faut aussi. Moi pas chaîne...<gronde un peu> pas esclave de vous !
- Mais non! <Ricane> Hm... Travailler à la chaîne ça veut dire hm… Tu commences la coupe avec les boules et je la termine. Un travail d'équipe! *sourit*
- hm...comme chasse en groupe, d'accord...<hochant rassurée en étirant un sourire> pas dire chaine alors, expression à vous bête.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 18:29

"Ma sœur semble se plaire au Tapas, que moyennement, le travail lui même et ses collègues lui plait relativement, les gens sont sympa, mais bizarre, et certain idiot, sacrément idiot avec leur question bête. Me dit-elle un peu agacée en rentrant après une grosse soirée. Elle a changée de coupe également et ça lui va bien, elle semble un peu plus épanouie malgré qu'elle râle pour tout ou qu'elle peste sur ce qu'elle découvre de vie civile."



"Elle fut dégoutée de voir une xaela lécher la joue de sa compagne. J'ai eu du mal à ne pas rire à cette mention en voyant sa tête écoeurée et blasée. Et elle m'informa qu'une d'elle était une chanteuse, d'une troupe et qu'ils sont entrain de négocier avec la patronne pour pouvoir faire certaine soirée musique au Tapas, la nouvelle m'a réjoui."



"Je fus inquiète ce matin, lorsqu'elle me raconta la visite d'une sorte de mort vivante au Tapas hier soir, je fus bien contente de ne pas être en service ce soir là. Occupée actuellement avec ma famille, nous sommes à la recherche d'un logement un peu moins couteux et grand dans la région de brumée toujours. La maison nécessite beaucoup d'entretien et entre mon travail et l'éducation de Cao, Vhayi et ses missions et son atelier, on espère trouver autre chose d'un peu plus abordable et remettre la maison à la location à une autre famille qui en aurait besoin."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

le Lun 24 Sep - 18:30

"Ma sœur est rentrée épuisée hier soir, elle aide au Tapas durant l'absence de Djin et de la gérante, et il semblerait que beaucoup de monde se soit rendu sur place pour manger en cette fin de soirée jusqu'à tardivement dans la nuit."


"Elle était seule avec Mindy et Ed' pour gérer le tout, je regrettes de n'avoir pas pu aller l'aider, mon emploi du temps et mon déménagement ainsi que nos projets avec Vhayi m'accapare et j'envisage de quitter mon poste au Tapas ne pouvant même pas être présente pour ma soeur ou pour mes amis, ou encore Yunaia qui semble passer par une phase plutôt difficile."



"Samgaa mentionna un groupe de xaela et de raenne accompagné de miqo'te, qui semble l'avoir intriguée, il formait comme un clan, mixte et j'ai pu noté un lueur d'intérêt dans son regard, je crois que l'unité d'un clan et d'une famille lui manque depuis qu'elle a quitté les steppes, elle n'e dira rien, bien trop fière pour l'envisager ici en Eorzéa avec des inconnus. Je vais essayer de la pousser un peu à en savoir plus sur eux, après tout ça lui ferait du bien, au lieu de restée constamment seule ou avec Djin, son unique ami."

Contenu sponsorisé

Re: Chapitre 1: Fuite en Eorzéa

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum