Partagez
Aller en bas
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 20:28

K'alysia Jin pousse la porte, souriant en coin, elle passe juste la tête pour observer l'intérieur...non sans avoir le cœur un peu serrer aux souvenirs.

- Bonjour mademoiselle, vous n'auriez pas un fraisier gelé ! <Élargissant un sourire de chieuse en posant tendrement les yeux sur sa grande sœur, passant le cadrant de la porte, elle porte un sac de voyage lourd sur le dos, un arc et un carquois.>

- *tourne la tête et manque de tomber à la renverse voyant cette frimousse qu'elle connait trop et bien et qui lui visiblement très manque* A-Aly ?


- <ricane> Alysia, mais ouais c'est moi ! <soufflant un rire> hey, tombe pas de ton tabouret j'vais m'en vouloir. T'attends quoi pour un câlin !! <tendant les bras.>
- ALY!!!!!! *lui fait un énorme, méga giga gargantuesque câlin*
K'alysia soupire d'aise, riant elle étreint sa sœur de toute ses forces comme une gamine, la gorge néanmoins nouée d'émotion.
- Je ne te quitterais plus jamais...pardon Naya....putain tu m'as manqué, la famille c'est sacré !!! plus jamais rien entre nous !! jure-le-moi !


- Tu es revenue, je viens juste d'avoir ta lettre *les yeux pissou elle se recule légèrement pour la regarder* tu n’es pas partie longtemps mais tu as changé ?! Plus jamais non en effet *amusée*
- revenue !! entière !! toujours la...même fin je crois...non en fait pas mal de chose ont changé, en bien je te rassures mais...j'ai choisi ma vie finalement et c'est ici près de toi, de mes amis, j'aurais ..jamais dû m'isoler, ça n'a rien résolu du tout au final. <d'une moue suivant> j'ai retrouvé une partie de...mes souvenirs pas tout encore mais je sais ce que je veux et ne veux pas maintenant et je suis bien moins torturée et cinglée ou  dévergondée, promis je serais sage !
- *Sourit* Arrête c'est pas grave n'y pense plus *toujours aussi douce pour sa petite sœur* Et y a intérêt que tu sois sage sinon au coin *faussement autoritaire, mais rayonnante de retrouver sa petite blondinette* mais reste pas debout tu veux boire quoi ?


- <souffle un rire> putain j'ai faim et ...je veux tout savoir de toi de tout ce que j'ai raté...mon appartement à l'étage est toujours dispo ?
-Non
- Ah merde..<ricane> ils en ont fait quoi  ?
- Yunaia la loué un mâle qui travaille ici Djinn il est sympa du peu que je sais *douce*
Djin pousse la porte et s'arrête net pour éviter de bousculer.
- au pire je prendrais une chambre ils ont fini le dortoir.<relâchant doucement sa sœur.>
[Djin] - Gnnh! Wouh! Salut salut. *souriant*
- Toi-même Wouh ! <ricane et passe un regard sur l'arrivant, dressant une oreille.>
- *génée* je ne sais pas trop je m'occupe pas trop du tapas, c'est Yunaia la boss depuis ton départ
- Oui je sais je lui ai filé les rennes en espérant qu'elle devienne gérante plus tard, Dae est là ?
- *hausse les épaules* Pas revu depuis un certain temps...
- Naaan mais Djin est là, c'est le principale! *souriant à pleine dents*
- Entre hein c'est ouvert ! désolée j'suis toujours encombrante.<souriant en coin> Djin ?
- Oh ..merde tu bosses ici ? <soufflant un rire>
- C'est lui qui pionce dans ton appartement
- Hé ouai. *amusé* Hanw, c'est ton appartement? *agitant les oreilles*
- Djin voici ma petite sœur *douce et rayonnante*
[Ti’any entre à son tour] - Bonjour bonjour <Vers les filles, puis hoches vers Djin>
- Mais.. *perplexe, regarde Naya puis Aly, a tour de rôle*
- Oh..bah..ouais..<ricane amusée> t'en fais pas va je vais pas te virer je trouverais un truc...je travaille plus ici et j'en ai pas envie en fait donc bon...
- Ah je me disais aussi!  ça me dérange pas de le partager! Y a d'la place!

K'alysia repose son bordel derrière sans gêne, parce que bon elle est quand même chez elle en fait.
- Salut Ti'.
- Salut !
- Bonjourrr Ti



K'alysia viens faire chier sa grande sœur, trop longtemps que c'était plus le cas et s'installe sur ses genoux comme un gros sac.
- Du coup, enchanté petite sœur de Naya. *hochant la tête*
- Ouais ! pour de bon cette fois ! Tu vas bien Ti’any ?
- *pouff de rire la laissant faire venant se venger en lui papouillant une oreille* Tu as pris du poids toi ou c'est moi ?
- Ouais pareil Djin ! et c'est Alysia pour moi !
- Aly'? Ca marche. *souriant en coin*
- Non Alysia...<ferme reposant les yeux sur le miqo'te pas agressive mais visiblement ça compte pour elle>
- Vous voulez quelque chose? *sortant la carte de sous le comptoir pour la poser devant les filles*
- Ou ysia, peu importe mais pas Aly ! c'est...l'ancienne moi Aly.
- C'est noté. *souriant en coin* Alysia.
- Merci, toi je t'aimes bien t'es docile...<souriant finement>
- <Ti’any regarde Djin amusée> Toi et tes petit nom...tu vas finir par avoir du monde sur le dos <Taquine>
- Ah la carte !
- Mais quoi! C'est affectueux! *agitant les oreilles*
K'alysia chope la carte, motivée, oui Aly est toujours, ou à nouveau une pile solaire jamais tranquille, au grand damn de sa soeur.
- Je vais prendre un granita cerise et hm..une coupe fraise le nacré, merci !
- Oh Enaya, il faudra qu'on parle dans les prochain jour, es que tu auras un peu de temps <Sourit en coin>
- Ah bah vous êtes pas sœurs pour rien.. *amusé*
- Nayaaaaa putain t'as perdu ta langue, t'es choquée à ce point là ?
- Hey mais non c'est a moi les granita cerise *rit*
- Oh t'as pas mis la marque de fabrique dessus ma grande J'AI fait la carte okay ?!!!
- Donc deux granita cerise et la coupe fraise!
- ET NON je n’ai pas pris de poids, je t'ai entendu grosse bufflonne !

Djin  sort les coupes, les verres, il est rôdé maintenant, préparant tout machinalement, sans pour autant laisser ses petites touches personnelles.
- Admet que mes insultes pourries t'on manquées hm ?
- Alors raconte-moi un peu tu as fait quoi tu a ete ou ? *vient lui chatouiller les flans*
- Oh bordel, on est encore là dans trois jours, j'ai été partout ! j'ai appris à chasser, à foutre sur la gueule des cons dans les tavernes <ricane> à ce niveau-là Assan et moi on faisait un carnage au final.
- Oui ce soir ou demain si tu veux Ti *douce* c'est à quelle sujet ?
K'alysia se tait pour laisser sa sœur conclure avec Ti' et lorgne le miqo'te blanc.
- Le cabinet <Simplement alors qu'elle plonge les yeux sur ses papier>
- D'accord *douce regardant l'Aora intriguée*
- Te coince pas une tresse dans la machine hein ce serait con ! et douloureux...<ricanant> K'alysia ne se tortillera pas aux chatouille bizarrement.
- Je suis un professio...! AH! ma tresse! *faisant mine d'être coincé!*
- <Alysia éclate de rire> Putain t'es naze j'y ai cru !
- Tu es plus chatouilleuse toi ?
- Et voilaaaa! *dépose les deux granita et la coupes* Pour vous les filles, fait avec amour. *battant des cils*
- Hm...oh si mais seulement quand je suis dans un état second ! <Souriant en coin observant la réaction de sa soeur>
- *lève un sourcil, se demandant a qui elle était, puis reprend* quand tu es ivres ? *amusée*
- Nannn je déconnes c'est parce que je porte une ceinture de chasteté, elle remonte jusqu'au flanx...<hoche gravement, observant toujours sa sœur.>
- Merci Djin *oreille vibrant en voyant le granita arriver, regardant sa sœur avant de se mettre à rire* et où est la clé ?
- Bon non d’accord, ce n’est pas ça non plus, je porte une sorte de gaine pour mon ventre bien gras ! Non bon la vraie version c'est que j'ai en effet un truc sur le flanc droit qui fait que t'as pas senti et que je sang pas ta chatouille <soufflant un rire, ça semble vrai cette fois.>
- *la fait alors danser sur ses genoux comme une enfant* a dada sur son *chantonne*

Spoiler:
Tatouage d'Aylisia à la hanche :

Djin  s'accoude au comptoir, posant son menton dans le creux de ses mains*
- Vraiment ? *arrêtant intriguée* tu me raconteras ca *souriant*
- J'ai un tatouage ! <souriant en coin> et j'en ai d'autre à faire prochainement ! tu veux le voir ?
- Moi aussi j'veux bien le voir.. *amusé*
- Oh un tatouage tu as osé en faire ?! moi j'aimerai bien me lancer mais les aiguilles ça me fait un peu peur *génée*  
Naya regarde Djin et lui lance un regard noir qui veux en dire beaucoup.
- Ouais !! aller alors... < retire son blouson, puis son petit haut.> PAS DE PANIQUE j'ai un maillot de bain en dessous ! <Pour sa sœur amusée> je te vois déjà venir !

Alysia ricane et ouvre sa ceinture et descendra juste un peu le tissu sur le côté, un tatouage est sous une fiche couche transparente un bandage mais on peut le voir.

[Djin]- Jolie..! *hochant la tête* Le tatouage aussi.. *se pince les lèvres*
- *plisse les yeux* oh c'est jolie et bien placé
- Je l'aime bien ce con, vous l'avez sorti d'ou ?!
- J'suis arrivé de nulle part! J'ai poussé les portes et hop. Yu' m'a embauchée!
- Ouais c'est petit hein fallait que je vois d'abord ce que ça fait..<ricane et remettra ses fringues ensuite.>
-Tu m’as manquée petite sœur !
- Tu m'as manqué aussi, plus jamais je me tire bon c'était...nécessaire je devais tenter de sauver mon couple mais…et puis j'ai appris plein de truc donc bon c'était une bonne expérience ! -Bon alors c'est ou qu'on s'amuse dans ce patelin, il y a du nouveau à par le Tapas ?
- Un truc oui mais j'y suis pas encore allée...sinon L'antique a fermé ses portes.....après je passe pouvant du temps à mon salon.
- Y a pas mal de trucs qui ont ouvert récemment. Mais de là à s'y éclater.. *perplexe*
- Oh ? aaaah putain tes massages me manquent aussi, et en faire aussi figure toi !
- Mais je vais réserver ça à mes amants ! <souriant en coin, garce, observant encore sa sœur.>
[Djin[- Mrw-mrw.. *amusé*
- tssss tu masses qui tu veux et si tu veux venir travailler au salon tu peux *semblant plus à l'aise ou indifférente sur ce sujet.*
- Merde t'es tombé sur la tête depuis ?! <riant finalement continuant de boire son granita> je déconnes !! l'ancienne Aly avait des amants, moi...c'est différent maintenant...et toi ronronne pas ! t'es un employé je suis la fondatrice on batifolera pas !
- *aspire son granita la regardant sa sœur* oh non j'ai juste fait un choix qui me rend bien service.
- Et pour ton cabinet non ! c'est ton bébé, ne t’en fais pas je vais me débrouiller trainer par-là, prendre un appartement juste en bas et un petit boulot quelque part.



Naya finira par repartir au boulot et Aly acceptera de s'installer chez elle sur le divan, ne voulant pas virer le pauvre Djin de son logement, du moins pour un temps, elle acceptera la colocation qu'il lui a proposé, bien que la blondinette sera plus souvent en vadrouille qu'autre chose, ne tenant, comme toujours, jamais bien longtemps sur place.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 20:30


- Quoi? Tu croyais que t'allais profiter de la plage toute seule? *amusé*
- Genre !! et toi t'as cru que tu pouvais t'incruster comme ça ?! <ricane et lui chope une serviette au passage> t'es sacrément gonflé ! tu t'en prends jamais une ? <amusée et dépitée.>
- Etrangement ce n’est pas encore arrivé! *amusé*
- Ouais...un miracle..<soufflant un rire> merde le quartier m'avait manqué !
- Et puis j't'aime bien, j'ai envie de te connaître!
- <ricane> ça non plus je suis pas surprise ! t'aurais surement mieux aimé l'ancienne Aly que la nouvelle…quoi que...j'ai même eu un coma entre deux <ricane> bénéfique d'ailleurs ce foutu coma.
- Sérieux? Un coma?
- Ouais j'ai survécu à une chute de plusieurs mètre d'une falaise avec un chocobo, lui par contre...<grimace>mais bon au moins il amorti ma chute !
- Hmpf.. Ça craint. Fin, content que t'ai rien du coup!
- Et non j'avais un grain déjà avant ça si tu te poses la question...<pouffe doucement> mais rien ce n’est pas le terme, il me manque des…bribes de souvenirs de certaines choses même si j'ai récupérer des trucs durant mon voyage. Quand tu frôle la mort de si prêt <soupire> ça te change la vie...littéralement.
- Un grain? J'trouve pas que t'as un grain, tu m'ressemble un peu donc ça m'rassure. J'croise que des gens déprimés ici! C'est... bah déprimant justement!
- <souffle un rire> ouais bon d'accord t'aurais pas aimé l'autre aly non plus en fait...
- Mais crois pas que je vais vider mon sac et ma vie à un inconnu et puis je ne vois pas l'intérêt, c'est un renouveau départ pour moi là. Le passé c'est le passé !
- J'crois rien du tout. *amusé* Et t'as raison, t'as un nouveau départ! Faut en profiter pour laisser toute la merde derrière. *hochant la tête* Un bien dans un mal!
- C'est ça ! t'es un futé toi ! et du coup je te demanderais pas ton histoire non plus ! parce que là aussi je vois pas l'intérêt, je comptes pas m'attarder sur les gens...<soupire souriant en coin> j'ai fait l'erreur, une fois, de belles rencontres mais aussi de sacrés merde, du coup je préfères restée assez solitaire et me contenté de mes amis présent, maiiis pour la déconne on se verra surement dans le coin.

- *Ricanne* Ça marche! On évitera les discussions dramatiques!
- Les gens c'est chiant, ça essaie de te changer, de t'aider, de te faire faire des trucs que t’arrive pas...<roulant des yeux> moins on en sait sur moi, moins on me juge et on m'emmerdes moins aussi. <ricane> Merci…décidément, je t'aimes bien toi !
- Bah.. D'un côté j'peux comprendre les gens. Essayer d'aider ses amis c'est naturel. Mais t-il au moins que la personne le souhaite. Ça s'plus compliqué. Après, ouais, le véritable souci c'est ceux qui veulent te faire rentrer dans un moule !
- C'est ça, t'es intelligent, ou alors t'as subi ça aussi, et je compatis du coup. <souriant en coin> Aller à la flotte !

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 20:30


- A au fait ! <souriant en coin prenant le pas pour le guider>
- Ouai?
- J'aime bien ton peignoir là....il font les mêmes pour hommes ?
- *ricanne* Bah moi j'l'aime bien!
- <souffle un rire> je l'aime bien aussi, tu crois qu'il m'irait ?
- Elle vient d'arriver et elle va déjà piquer mes fringues dans mon armoire! *pouffe de rire*
- <souffle un rire> tu rêves ! c'pas mon genre...et je suis mieux foutue que toi !
- ça, t'en sais rien! *amusé*



- <passe un regard sur la salle> bon alors il m'a dit ici, je le vois pas, on se prend un rhum en attendant, ou tu bois pas d'alcool ?
- Rhum ça m'va! *Fait genre c'est un bonhomme*
- ça c'était ridicule aussi, reste naturel t'es sympa comme ça mais pas trop près de moi hm..
- Hey salut Bad' oui ça fait longtemps, deux rhum et euh...t'as pas vue le coiffeur cinglé, il devait venir, j'ai rendez-vous ! <dit-elle fièrement>
- [ C'fait un baille Aly ouais <riant grassement> je l'ai croisé, il revient j'crois qu'il a dû oublier un truc, et je te sers ça. <glissant un regard sur le miqo'te souriant finement> une nouvelle de tes proies ?]
- Ho hé! j'suis pas un casse dalle! *amusé*
- Hey non dit pas ça je suis sage maintenant c'est un nouvel allié de déconne c'est tout ! et il bosse au Tapas, aussi..<ricane et paie les rhum qu'il dépose> merci mon gros !
- [Baderon éclate de rire et lève un pouce, retournant à son boulot.]
- On attend j'appel ma soeur ! <lp> Nayaaaa deviiiine quoiii ?!!
- "Couuucoouuu!" *fait son chieur*
- Je suis à Limsa ! taverne avec Djin ET j'ai rendez-vous au coiffeur !! tu me conseil quoi ?!


QUELQUES MINUTES PLUS TARD...



- Tadam !
- *Relève les yeux vers Alysia et ouvre la bouche à en gober des mouches, les yeux grand ouvert* Woooh.. T'es canon... *clignant des yeux, les pommettes rouges*
- Super c'est la réaction qui me fallait ! Merci pour le compliment Très cher !
- *sourit à pleine dents* Mais de rien!


Le duo retournera au Tapas pour profiter de la nourriture, des présents, ils seront rejoint peu de temps après par Naya mais, à la mention de Drey dans le quartier par cette dernière, Alysia, impatiente de revoir le chat "perché" filera pour le retrouver, une boite à Tapas dans les mains...Toujours fidèle à elle même, rien ni personne ne la retiens, cette fois néanmoins elle aura saluer les gens et mentionné qu'elle reviendra, chose exceptionnelle quand on a connu Aly, la fougueuse, capable de planter tout le monde sans un mot pour aller s'amuser ou se marrer plus loin. Quoi qu'il en soit, encore une fois, elle sort d'un pas presque dansant, ravie de retrouver un visage amical. C'était sans compter qu'il fallait en réalité, pouvoir le trouver...
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 20:31


QUELQUE PART DANS LE QUARTIER DE BRUMEE :

- DRRREYYYYY T'ES OU CHATONNNN NACRE AMI DE LA LUNE A MOI ?!! IL PLEUT BORDEL !! J'AI DES TAPAS !!
[Atsuko ]- QUI ÊTES-VOUS ET QUE VOULEZ-VOUS A CES TAPAS ? NE FAITES RIEN D’INSENSÉ !
- <RIT> JE SUIS LA FONDATRICE ALORS RIEN DE MAL JE CHERCHE QUELQU'UN VOUS AVEZ VUE UN MIQO'TE CINGLE AUX CHEVEUX BLANC ?!
- IL Y A BIEN MA GRAND-MAMAN QUI CORRESPOND A CETTE DESCRIPTION MAIS CE N'EST PAS UNE MIQO'TE, DONC CA NE DOIT PAS ÊTRE CELA!
- <éclate de rire continuant à fouiller le quartier> C'EST UN MÂLE ! Je vais te trouver Drey j'ai du flaire !
- ÊTES-VOUS SURE QUE LA BÊTE SE TERRE DANS LES ENVIRONS ? JE N'AI RIEN EN VUE A L'HORIZON !
- D’APRÈS MA SŒUR OUI ELLE L'A ABANDONNER SEUL AVEC LA LUNE, NE ME DEMANDEZ PAS LAQUELLE ! <RIANT> DREY M'OBLIGE PAS A MONTER SUR UN TOIT J'AI LE VERTIGE !
- VOUS N’ÊTES PAS OBLIGÉE D'EN ARRIVER A DE TELLES EXTRÉMITÉS ! DES GENS TIENNENT A VOUS !
- <ÉCLATE DE RIRE> VOUS ÊTES OU VOUS D'ABORD ?!
-EN HAUT ! J'OBSERVE AU LOIN, FIGUREZ-VOUS !
- <RIT> MERCI ! AH JE L'AI !! MERCI POUR RIEN MADAME !
- AU PLAISIR ! ALLEZ BIEN AU DIABLE CHÈRE MADAME !


- Alors toi ! t'as une ouïe à chier ! <Riant> qu'elle insolence, je suis outrée putain...<s'esclaffe> les voisins c'est plus ce que c'était hein.
- Hmmmm ? Wow ! T'as changé de trogne toi !
- Tu m'as déjà oublié ?
- Comment pourrais-je oublié notre rencontre si romantique à puer le chien mouillé ?
- et pas que..<ricane> plein de changement figure toi, tiens tu veux des tapas ? <tend une boite trempée mais c'est surement safe.>… Sérieux c'était à ce point-là ?

- Vas y ma grande, monte et j't'écoute ! <Il secoue la tête pour refuser les taps.> Bien sûr !
- Euh...tu veux pas descendre plutôt ? <Sourit en coin bien qu'elle baisse les oreilles.>
- Rooooh, mais j'aime les hauteurs ! <Il se retourne pour lui faire face.> Voilà ! Du coup j't'écoute ! Quand ta sœur m'a dit que tu t'étais barré avec ton mâle, j'pensais plus t'revoir avant un an ou deux.
- Je pensais pas non plus..<ricane et pose la boite, elle ouvre vite chope une friture et la lui tend en refermant, merci la foutu pluie> tu vas bien ?
- <Il baisse son masque et se penche trop en avant pour venir chiper la friture.> Toujours ! Et toi ?
- <sourit en coin la tenant pour lui glisser dans la bouche> Toujours ! Mieux carrément mieux on va dire...loin de la miqo'te que ta croisée, une partie de l'ancienne Aly avec Alysia de maintenant reconstruite en partie et ...fin toujours un peu cinglée, ou cinglée à nouveau mais avec des ...cases en moins réellement par contre. <ricane> me manque des bribes de souvenirs. <grimace>

K'alysia chipe une friture pour elle qu'elle engoufre rapidement.
- <Il penche la tête sur le côté.> Tu diras à ton mâle de frapper moins fort la prochaine fois, j'crois que tu t'enflammes trop vite. <amusé, restant dans sa position.>
- Je peux pas le lui dire, il est pas rentré avec moi..<sourit doucement baissant les oreilles> je l'ai quitté. M'enflammer ? <cille et dresse une oreille> comment ça ?

- <Il hausse un sourcil.> Pourquoi tu t'es barré sans lui ? <Il se penche légèrement.> T'as rencontré sa mère, c'est ça ? J'te sens renaitre.

-<ricane> nan ! C'est un peu ça ouais, j'ai eu une révélation. <hoche gravement la tête et agite les mains qu'en écarquillant les doigts devant elle mimant un soleil avant de rire> te moques pas c'est vrai ! J'ai frôler la mort, j'ai tenté de sauver mon couple, j'ai tenté d'être ce que je ne suis pas, j'ai abandonné ma famille et mes amis, et...je l'ai regretté, donc j'ai pris une partie du bon que j'ai appris et j'ai remis à zéro une partie de ce que je suis quand même, un mixte des deux on va dire ! Un mixte mais avec des blancs, mon coma à effacer des bouts, mais en voyage j'ai retrouvé une bonne partie et j'ai compris un tas de truc. Et me revoilà !

- <Il acquiesce lentement.> Je vois ! Et comment a réagi l'monsieur ? <Il vient lui piquer une friture.> Car perso', une bombe pareille qui m'largue, j'serai assez peu content.
- <hausse un sourcil au compliment soufflant un rire puis soupire> Comme n'importe qui après une rupture j'imagine. <haussant une épaule> J'ai…changé pour lui et je lui dois beaucoup je regrettes rien à ce niveau-là mais...je suis ce que je suis et...ça collais plus, c'est comme ça.
- Tu m'en dis pas assez là ma grande. <Il mange tranquillement.> Qu'est-ce qui collait plus ?

- <ricane> le passé c'est le passé, le ressasser c'est pas utile, les détails non plus, ce qui compte c'est que je suis bien comme ça maintenant, il me manque encore évidemment mais au final j'ai eu qu'un grand amour, je pensais avoir trouver le second après la mort du premier, ça à foiré alors voilà c'est comme ça. Et toi quoi de neuf ? ta petite vie ici ça se passe bien ?

Après quelques échanges, explications, nouvelles et déconnades, le sujet devint un brin plus sérieux, la miqo’te toujours aussi intriguée par l’énergumène comme au premier jour de leur rencontre.


- <souffle un rire et roule des yeux> ouais mais...pourquoi tu fais ça au juste ? ça te sers à quoi ?
- <Il étire un maigre sourire.> Pourquoi le vent souffle ?
- <sourit en coin> tu vas souffler sur moi aussi tu crois ?
- Haaaan. Disons que ta sœur, c'est en apprenant sa dépendance que j'ai décidé d'agir. Ta gérante, car j'y ai vu une plaie. Toi, c'est clairement parce que t'es bonne. <Il étire un grand sourire.> Eeeeet peut-être aussi car tu as été la première personne qui ici m'a accordé une conversation. Un verre. Et la première à qui j'ai dévoilé mon projet.
- Chez moi il y a rien à voir à part mes nibard visiblement ouais ça j'avais compris <ricane> je dois être flattée là du coup, ravie d'avoir été la première en quelque chose du coup, c'est pas souvent.
- <Il ricane.> Alors non. Y a aussi ta trogne, ton boule et tes cuisses. Mais si on sort d'l'aspect bonne. Y a la donzelle qui est dans l'corps. Ta sœur est l'océan. Toi, tu es le feu. La complexité et la contradiction à elle seule. La destruction et la renaissance.
- <sourit en coin> que de la gueule tout ça t'en sais rien de qui je suis à l'intérieur mon gr-...hmpf. <Baisse les oreilles et hausse un sourcil> bon d'accord j'ai rien dit...<soufflant un rire.>

Il finiront par aller nager un peu, continuant leurs discussions.



- <souffle un rire> mine de rien, tu sais cette seule fois où on s'est croisé, t'as déclenché un truc, mais c'est resté enfoui, c'est sorti plus tard. Je t'en remercie du coup, j'ai pas eu l'occase de le faire avant. T’as peur du feu ?
- <Il penche la tête sur le côté.> J'ai déclenché quoi ? <il étire un sourire.> Le feu est plus impressionnant avec le vent.
- Ta soif de liberté, celle que j'étais sur le point, ou que…j'avais déjà en partie abandonné. <sourit en coin> tu ne réponds pas à ma question ! as-tu peur du feu, avec ce qui t'es arrivé ?
- <Il opine.> Tu ne pouvais pas te priver ainsi. Je ne crains pas le feu. J'ai appris à connaitre ses léchouilles.
- <soupire gardant sa mire vairon sur le miqo'te> hm...comment on fait, quand on a une phobie à cause d'un traumatisme ? on doit...l'affronter ?
- <Il acquiesce.> Rien d'autre ne marche. C'est quoi ta phobie ?
- Les hauteurs...<soupire> et j'adorais ça avant...mais quand on passe en bas d'une falaise et que tu dois ta survie à un chocobo éclaffé qui a amorti ta chute...<grimace hérissant le poil> chaque fois que je me hissais sur un truc je revivais la scène de cette chute, les mètres les plus long de ma vie...quelques seconde qui m'ont paru une éternité, tu sais…cette légende qui dit qu'on voit toute sa vie défiler, bah c'est carrément vrai, c'est fou la vitesse à laquelle ton cerveau analyse le truc à ce moment-là.

- <Il opine légèrement.> Alors ça n'appartient qu'à toi de t'en défaire. Il n'y a pas d'autres moyens. Les gens pourront te sortir des beaux discours, mais ça ne changera rien. Tu dois te confronter. Apprendre à maitriser ta peur et non pas en être son esclave.


- <grimace et ricane> putain j'savais que t'allais me dire un truc du genre. Autant dire que je suis foutue, je n’oserais jamais monter sur un truc, je deviens ridicule, tétanisée sur place, une vraie gamine. C'est peut-être trop tôt...ça fait que deux mois après tout.
-<Il penche la tête sur le côté puis étire un sourire en s'approchant venant poser une main sur le dos de la jeune femme sous l'eau.> Alors laisse le vent venir apporter la tempête.
- <Hausse un sourcil et sourit au coin, elle réprime un frisson au léger contact dans son dos> Toi t'as une idée derrière la tête hm ?
- Hm hm. Mais tu ne sauras ni le lieu, ni l'heure, ni quand. La tempête est imprévisible ma belle ! <Il presse doucement sa main sur son dos pour en devenir le gouvernail, commençant alors à la faire dériver doucement, c'est la petite balade.>
- <souffle un rire et soupire> putain tu me fais flipper...<le laissant faire, songeuse> tu vas pas ...me forcer hm ? j'veux dire m'enlever pour me poser sur une hauteur et te tirer, un truc du genre <ricane>

- Si j'fais ça, j'empire ta merde et je te détruis. Donc non, mais tu verras, quand le moment sera venu !
- <étire un sourire et ouvre un œil, son unique turquoise, avisant le miqo'te> hm hm et pourquoi je te ferais confiance ?
- Parce que c'est ainsi. <Amusé.> Je suis le vent, tu es le feu. Pour t'enflammer, tu as besoin de mon souffle.
- Ah tu crois ça ? <Se redressant finalement souriant en coin> je ne crois pas que tu peux gérer une Alysia enflammer mon cher...


La soirée se terminera tardivement pour les deux miqo'tes, échangeant, point de vue, théories, jeux, complicité et rire, au vue de l'obscurité difficile à dire le rapprochement qu'il y aurait eu entre eux, après tout il s'agit bien d'Aly...a-t-elle réellement changée ?...


Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 20:32


- C'est ouvert ! K'alysia range ces affaires dans les tiroirs, et sort sa tenue pour ce soir, elle porte visiblement des fringues du boulot, sa fidèle ceinture à outils autour d'elle.
- *ouvre la porte les oreilles redressées en entendant la voie de sa sœur* Bonsoirrr
- Hey salut frangine !! tu peux plus te passer de moi ? <ricane> ça va ? j'allais me changer pour descendre manger un morceau.
- *rit* Bah quoi tu n'es de retour que depuis hier aussi...surtout que quand je suis arrivée pour te voir tu es partie en chasse *ricanant*
- <dresse les oreilles et souffle un rire> bah toi je t'avais déjà vu ! je voulais voir d'autres amis aussi hein, mais je suis là. <Souriant en coin> Hann génial je rentre encore dedans ! <ajustant sa robe> ça fait un moment que je l'ai pas enfilée celle-là.
- Drey a dû être aux anges voir deux Jin dans la même soirée.
- <étire un sourire en coin frétillant d'une oreille> surement ouais, et moi ça m'a fait du bien aussi, j'aime beaucoup sa mentalité sa vision de la vie et son côté un peu perché mais il n’est pas si idiot en fait.
- Moi je le trouve juste bizarre...... *haussant les épaules* me parler de vent.
- Tu veux qu'on s'installe un peu en bas à une table pour manger et discuter tranquillement ?
- <souffle un rire> ouais c'est surtout que t'es pas assez futée pour comprendre ses métaphores.
- Si je les comprends très bien ne t'en fait pas *tirant la langue*
- On va en bas Mindy pour le buffet !


- Salut Ed' ! Les Jin à ton buffet ! va falloir assurer... J’ai faim ! Hann on est loin attend je décale mon tabouret !
- *la regarde faire amusée*
- Bah quoi on a des trucs à se dire entre fille donc discrètement !
-Oh oui énormément *amusée* Alors heureuse d'être de retour ?
- Ouais mais ça tu sais déjà <ricane> j'attends làààà vas y raconte ! <Se servant au buffet, remplissant un plat avec appétit.>
- Moi tu sais je n’ai pas grand-chose à dire, tu as dû vivre plus de choses existante que moi *gênée*
- Ouais sauf que tu te doutes que j'ai pas envie d'en parler ni de m'en souvenir...<soupire, baissant les oreilles retournant à son plat, douce et navrée> je préfères savoir ce que tu...deviens ou tes idées, tes points de vue, ton évolution et désévolution. <ricane inventant des mots oui.>

Elles passeront un bon moment à discuter entre frangine avant de remonter pour le dessert auprès de Djin et des clients qui commence à affluer malgré la soirée déjà bien entamée.



Elle fait de nouvelle rencontre, revois d'ancienne également, puis finalement elle aidera Mindy et Djin au service, au vue de la foule qui fini par entrer avant l'heure de la fermeture, la jeune femme s'amusera à servir les clients avec son bagou habituel. L'arrivée de Cirina qui prendra le relais, lui permettra de redescendre au buffet plus tard pour prendre un peu de recule. Alysia ayant encore un peu de mal à se mêler à une trop grande quantité de clients, elle sera rejointe par Djin qui lui tiendra compagnie.




Elle finira par remonter tardivement, la salle de la glacerie toujours pleine, elle saluera poliment les présents avant de monter se coucher.


Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 20:33


Djin vient lui poser les lunettes sur les yeux amusé avant de les passer autour de sa tête.
- Ouh... Sexy... *se pinçant les lèvres pour contenir la moquerie puis enfile les siennes*
- cha m'écrasse le nez...<dit-elle dans une voix de canard avant de rire et l'ajuste>
- Accroche toi à mes épaules. Et prend ta respiration.
Alysia hausse un sourcil et ricane, l'idée lui plait, elle se jette sur lui comme une gamine et prend sa respiration, bonne nageuse, ça elle sait faire.



Le miqo’te prend sa respiration et plonge, l'embarquant donc avec lui. Il filera sous la surface de l'eau... il nagera un peu, filant de plus en plus dans les profondeurs avant de s’arrêter, devant un amas de rocher difforme dans le noir, difficile de distinguer vraiment la chose. Il restera un instant devant la pénombre. Faisant signe d'un geste de la main d'attendre tout en enchainant d'un pouce levé pour s'assurer qu'elle a encore de l'air.

Alyisa suivra concentrée et à l'aise se laissant portée jusqu'au profondeur, pas peureuse, elle marquera un petit recule de la tête à la chose difforme sombre, mais hoche et lève un pouce pour lui signifier que tout va bien, curieuse malgré tout.

Djin affiche un sourire en coin, oui, même sous l'eau. Puis il pointera l'amas de rocher... Au fur et à mesure que les secondes défilent, la pénombre se dissipe en même temps que le nuage dévoile la lune… Les rayon lunaire venant transpercer la surface de l'eau, créant de magnifique colonne de lumière... Dévoila un récif magnifique récif de corail, de toute les couleurs, ainsi que des poissons multicolores. Une vue qui peut sembler anodine en journée, mais sous la lumière de la lune, le spectacle est radicalement différent.

La miqo’te écarquille les yeux, ajustant ses lunettes d'une main, la seconde toujours à ses épaules, agrippée comme une huitre à son rocher, elle lâche un petit rire dans une volée de bulles alors que son regard pétille, émerveillée et surprise, elle sourit pleinement déviant le regard sur lui en levant le pouce encore, bien qu'elle gonfle les joues en lui faisant un signe de remonter pour l'oxygène.
- Pffouah!
- <Reprend une bouffée, riant en restant agrippée toujours, elle tente de reprendre son souffle> Encore ! on y retourne !!

Le miqo’te ricanne, reprenant sa respiration et plonge à nouveau, se dirigeant vers le récif, il viendra s'y infiltrer, nageant entre les différents coraux, les poissons s'écartant à leur passage.  Il s'arrêtera au milieu d'un cercle de roche, laissant une vue à 360° de coraux luisants.


Alysia finira par se détacher un peu pour nager à son tour voulant tout autant profiter de la vue et de pouvoir jouer avec les poissons colorés, ne tardant pas à venir taquiner le miqo'te aussi en grattouillant ses oreilles, nageant au-dessous de lui à l'horizontale, elle pivotera ensuite pour descendre encore jusqu'à un rocher plus profond, elle s’y planquera derrière, joueuse. Un rire soufflée du miqo’te sous l’eau laissera échapper des bulles, il viendra nager dans sa direction, la suivant, comme pour tenter d'attraper sa queue, joueur. Elle ricane dans une volée de bulle à son tour et se pousse des pieds sur la roche pour l'esquiver, remontant elle prendra de l'air en replongeant rapidement, elle semble réellement à l'aise dans l'eau, s'aidant de sa queue de miqo'te pour les pulsions et la navigation dans le même temps que ses jambes, elle est endurante, maitrisant sa respiration et son apnée, puis tentera de retourner nager avec les poissons, se dissimulant dans le banc comme pour s'y cacher du miqo'te la poursuivant.

Il remonte alors à la surface pour reprendre de l'air avant de plonger de nouveau. De son côté il nage bien, bien que ce ne soit pas son domaine de prédilection. Il regardera Alysia en souriant avant de pouffer de rire de nouveau. Une idée en tête. Il fondra sur elle tel un requin-chat-blanc, mimant un aileron dorsal avec sa main. La demoiselle écarquille les yeux et éclate de rire tout en battant des jambes pour rapidement remonter, son oxygène étant précaire elle vient reprendre son souffle et attendra qu'il approche pour replonger directement sur la charge du miqo'te, là encore elle s'agrippe sur son dos comme une monture, prête à se laisser emmener sous l'eau à nouveau.

Djin viendra plaquer ses bras contre ses cuisses et ondulera du corps, utilisant ses pieds comme la queue d'un dauphin. Arrivé vers les rochers, il tentera d'attraper les poissons téméraires s'approchant d'un peu trop prêt mais sans succès. Il s'arrêtera net et viendra pointer un rocher du doigt à Alysia, lui désignant une anguille s'échappant d'un trou dans la roche.

Elle gloussa doucement sans trop lâcher d'air quand il se prendra pour flipper ou une sirène, continuant d'observer autour, elle grimacera à la vue de l'anguille et lui mimera un geste qui veut surement dire "bon miam miam" oui elle pense à manger, amusée les oreilles s'agitant sous l'eau.
Djin viendra lui sourire, avant de gonfler les joue, signe que son air manque, il remontera doucement à la surface en battant des pieds. Arrivé vers la surface, il se stoppera, laissant les visages ressortir en douceur.



-Bon sang...c'est...merde alors pourquoi...je n’ai pas fait ça avant...c'est le pied ...<soufflant un rire haletante elle restera sur son dos c'est pratique il se fatigue tout seul à les maintenir comme ça.>
- Je me disais bien que ça te plairai. *amusé*
- J'ai découvert ça le premier jour où je suis venu à Brumée, les gens ont tendance à se contenter de l'horizon, alors que sous la surface, il y a des merveilles insoupçonnées.
- Tu plaisantes...c'est magique...on s'en lasse pas ... t'as un bon plan drague là, lâche pas l'idée...<soufflant un rire, elle se détache un peu encore essoufflée et fait la planche pour se détendre un peu>

- Ffffiuh... *reprenant doucement sa respiration*
- Merde...je crois que c'est une drogue <ricane> j'ai envie d'y retourner, encore et encore...<soupire fixant le ciel étoilé> c'est...comme un autre monde, on se sent léger, apaisé, personne qui t'emmerdes, les poissons caresses ta peau jouent avec toi, aucun ne peux te critiquer et t'emmerder, même l'autre là elle a sorti sa tête pour dire bonjour alors que mon voisin l'fait pas...<se marre.>

- *Ricane* C'est clair… J'ressent la même chose… Là-dessous, on est coupé du monde... On ne pense plus à rien… On s'évade…
- <soupire d'aise étirant un sourire, puis glisse un regard sur lui du coin de l'œil> t'es au courant de ce que ça veut dire hm ?
- Mh..? *tournant doucement la tête vers elle d'un air interrogateur lui rendant le sourire, même s'il ne voyait pas bien où elle voulait en venir.
- Que je vais jamais te rendre tes lunettes pour la flotte...<soufflant un rire, les ayant d'ailleurs remonté sur sa tête.>
- putain il flotte tout le temps a brumée*ricane* Tu peux les garder. Elles étaient pour toi de toute façon. Mais ce coin... Il doit rester secret... *sourit en coin*
- Merde je peux pas épater mes futures conquêtes avec ? <ricane et hausse un sourcil lorgnant sur lui encore> ça veut aussi dire que t'amèneras personne d'autre ici que moi ? - J'ai amené qu'une seule personne ici. Et c'est Ti'any, quand j'ai su qu'elle était enceinte, je voulais lui faire découvrir ce lieu... *sourit doucement* Mise à part elle, non. Personne.
- <hausse un sourcil et ricane> quel rapport avec ça et sa grossesse ? Putain Nash va te faire la peau s’il sait que t'as nagé dans un endroit aussi beau avec sa gonzesse sur le dos...<riant>

- Ouais... D'ailleurs si tu peux éviter de l'évoquer, ça m'arrangerai. *ricanne* Disons qu’on n’a pas mal discuté, on a pris le temps de se connaître. On se comprend plus qu'on ne l'imaginait. Du coup, j'ai voulu lui offrir ce cadeau.


-Hey… *viendra lui prendre doucement le poignet pour la tournée vers lui*  Tout va bien? *les oreille à moitié basse*
- ...<avise les marches et grimace, elle prendra le pas pour ne pas rester là non plus.> pas ici...<s'arrêtera dans son élan, dérivant les yeux sur lui, en haussant un sourcil.> Les fantômes du passé c'est une saloperie...<soufflant un rire, histoire de faire bonne figure.>
- Mh. Excuse-moi si mes propos t'ont fait remuer des trucs, ce n’était pas mon intention *relâchant son poigné*
- Tu sais...on peut pas savoir que ce qu'on dit est risqué ou non <douce d'un sourire navrée, elle lui en veut pas pour autant> tu connais pas ma vie je connais pas la tienne donc forcément on va foutre les pieds dans le plat, mais c'est pas un drame.
- *sourit en coin et hoche la tête* Ouais mais bon, ça casse la superbe découverte! *pouffe de rire*
- <sourit en coin attendrie par sa bouille et descend une marche pour lui coller un bec mignon et délicat sur la joue> t'as rien gâché du tout nigaud !
- Aller ramène toi!


- heyyyyy saluuuut !!
- Tien tien.. *sourit en coin*
- Bah alors on est en bonne compagnie petite cachotière...<ricanant, taquine et trempée.>
- Bonsoir ! *Aux deux arrivants. *

K'alysia se penche sur sa sœur et l'enlace se frottant à elle pour bien la mouillée secouant sa tignasse, une vraie emmerdeuse ouais.
- *regarde les deux miqo'tes* Bonsoir vous deux. On discutait après le massage *souriante elle réagit pas étant déjà mouillée à cause de la pluie* t'es infernal
- Raaah et toi t'es chiante t'es encore plus humide que moi..<bondi en arrière finalement riant, elle s'ébroue un peu en tendant sa queue de miqo'te hérissée, battant des oreilles, amusée comme d'hab.>
- Alors vous vous baigniez ensemble *amusée*
- Ouais ! je lui ai chouré son bandana et en échange il m'a montré un lieu secret <ricane jouant des sourcils, puis tique> va pas t'imaginer un truc tordu hein c'était vraiment un lieu. <souriant en coin, coquine oui.> -Moi je vais pas tarder du coup *souriant* je commence a fatiguer masser aun Aora c'est physique *ricanant*
- Moi je suis Ogodei, enchanté. *Amusé en avisant le Miqo'te, puis Alysia.*


- <ricane souriant en coin> j'frais pas de commentaire...<hochant gravement puis finalement> oh puis si, essaie de t'en taper un LA c'est physique ! <rit et se tire derrière Djin pour se planquer.>
- *vire au cramoisie observant sa sœur qui se planque, elle se fait craquer la nuque d'un mouvement de tête* Djin tu devrais t'écarter
- Pourquoi je sers de bouclier en fait..? Genre c'est normal t'sé..?
- AAAh non naya reste assise ! <Bondi sur le dos du miqo'te pour s'y accrocher en mode Koala> cours Djin cours !! on se tire !! bonne soiréeeeeeeeee.

C’était sans compter que Naya était du genre joueuse et appréciait se venger ou martyriser sa sœur à nouveau. La Miqo’te bondi et pourchasse le duo sur la plage.

- DJINNN COUILLON NOS AFFAIRES SONT DE L'AUTRE COTES !!!! <RIANT>
- Meeeerrrdde!!! *freine dans le sable et fait demi-touur* Chocobo blaaannnncc!! Elle nous poursuit! Tant pis on reste a poil!
- non c'est bonnn arrête toiiii !
- Nos vêtements..? Tu crois qu'elle va..? Oh merde..

Naya regarde ou son leur vêtement, les cherchant puis les voyant elle les récupère souriant vicieusement*
- NAYA TOUCHE PAS NOS AFFAIRES SALETE !!!
- Lâche se trench tout de suite! *d'un doigt menaçant*

Naya plisse les yeux les voyant arriver, elle prendre une posture que sa sœur reconnait très bien*
- NON ARRETE CA ! <Descendra du miqo'te du coup pour s'éloigner de lui, surement pour le protéger, elle se jette en pâture à sa grande sœur oui.> Oh je sais !! <fonce en direction du "client" de sa sœur.>



Un duel joueur s’entama alors entre Djin et Naya non loin, sous le regard de Ogodei et de la miqo’te blonde planquée derrière lui.

- *la regarde faire se demandant ce qu'elle va faire, puis regarde Djin* Tu es sur de toi ?
- Amène toi! *souriant en coin*

K'alysa jette un œil plus loin et hausse un sourcil voyant Djin en posture de combat, battant des cils en dressant les oreilles.

Djin se tient prêt à la réceptionner, ses sourcils se fronçant légèrement, concentré


Alysia continuant de faire connaissance avec le xaela en admirant l'échange plus loin.
- quoi tu crois que c'est que de la gueule ? <soufflant un rire> mon ex était un xaela.

Naya arrive au contact du matou son épaule en avant, s’il tente de la bloquer il aura l'impression de se prendre un mur la blondinette étant bien plus forte qu'elle laisse croire.



- En quoi être fringuée est un avantage ? le miqo'te est moins gêné par le tissu, et ma sœur est toute mouillée ça colle à la peau c'est chiant...<ricane>
- Je dirais que là, tout de suite, c'est surtout de la gueule, oui. *Son ton est provocateur, moins lorsqu'il répond. * Elle peut avoir caché une arme, et les coups du Miqo'te seront atténués, selon où il frappe.
- Hey mais elle va me l'habimé putain ! <se redressant derrière le xaela.>
- Tu as l'air moins confiante pour lui, d'un coup.

Djin attendra le dernière instant pour pivoter aux trois quarts, il viendra glisser son bras sous son aisselle, tirant pour la faire tourner. Son talon venant appuyer à l'arrière de son genou pour la faire basculer dans son élan tout en la faisant pivoté. Il viendra réceptionner son dos avec son autre bras avant de glisser le second derrière ses jambes. Il se redressera, l'ayant en princesse dans ses bras. Un geste calculé et précis.
 

- Je connais ma sœur ouais, lui je sais pas de quoi il est capable en fait je le connais que depuis quelques jours <ricane> Merde alors...il est pas que serveur au Tapas lui <éclate de rire.>

Naya bug et se retrouve comme une conne dans les bras du miqo'te en mode princesse n'ayant pas prévue cela se retrouvant bête pour le coup, devant rouge, mais d'un rouge, plus rouge tu peux pas, on pourrait même croire qu'elle surchauffe.


Djin repose délicatement Naya sur ses pieds.
- J'ai gagné le droit de récupérer nos vêtements...? *affichant un grand sourire


- <ricane> et merde elle va me foirer mon coup...<amusée mais ravie agitant les oreilles> je les vois bien ensemble non ? <amusée>
- Tu parles à quelqu'un qui n'a rien eu de sérieux depuis trop longtemps pour avoir une réponse intelligente. *Amusé en levant ses yeux sur elle.*  Et foirer ton coup ?
- Bah…c'est la règle, si un mec veut fricoter avec moi, il touche pas ma sœur, si il choisit de fréquenter ma sœur, bah il me touche pas, c'est l'une ou l'autre pas les deux et je le trouves à mon goût mais maintenant je suis sages, hélas, du coup ...comme je veux rien de sérieux, autant qu'il tente avec ma sœur, c'est un type bien qui cherche l'amour, moi pas.
-Je me demandes ce qu'elle baragouine, je te paris qu'elle est rouge pivoine, il fait sombre d'ici mais je le sais...<ricane mesquinement.>
- Si maintenant tu es sage, j'avais raison, c'était surtout de la gueule tout à l'heure. *Il rit en revenant
- <sourit en coin> non, parce que…on sait pas ce qui peut arriver mais avoir un ami "câlin" me déplairait pas <soupire< mon ex m'a rendu accro...
- C'était un Xaela de quelle tribu ?
- Un Kha
- Il y en a beaucoup qui sont venus, surtout pour en apprendre plus sur les cultures Eorzéennes, ils aiment bien intégrer ce qu'ils apprennent à leur tribu.
- C'est ça....

Une fois le jeu terminé, chacun retournant à leurs occupations, Aly aura pris le pas pour rentrer sans avoir réussi à négocier ses propres vêtements avec sa sœur, amusée par la soirée malgré tout et par cette nouvelle rencontre. Mais pour Aly la soirée était loin d'être terminée...  
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 20:37


- Je ne m'attendais pas à ce que ça soit encore ouvert, il se passe quelque chose ?
- hm ? bah il n’y a personne. <se faisant un granita> j'allais fermé Mindy m’a laissé la clé. <sourit doucement>
- je te sers un truc tant qu'à faire ?
- T'as l'air plus calme toi. *Amusé, puis il dépose les vêtements de la Miqo'te sur le comptoir. * Je t'ai récupéré ça au passage.
- Plus calme moui si on veut <sourit en coin et récupère ses fringues lui souriant> merci. Je te sers un truc tant qu'à faire ?

K'alysia verrouille la porte à clé,les employé ou habitants ayant leur propre clé.

- Non ça ira, je n'ai plus aucun gils sur moi, j'ai tout donné pour payer le massage.
- <souffle un rire> tu t'es ruiné pour un massage ? tu l'as pas dit à ma sœur ça hm ? sinon elle t'aurais pas pris tes derniers gils <ricane>
- Aller passe ta commande on s'en fou c'est fermé de toute et je suis une des patronnes après tout, autant que ça serves !
- Je ne sais plus ce qu'il y a comme parfum par contre, je n'ai pas appris ça par cœur. *Puis fera un signe de tête au Miqo'te.*
- Alors j'ai...pastèque, mûre...exotique, fraise, ou avec des bonbons à l'intérieur <ricane> han je vais prendre ça avec mon granita tiens.
- Pastèque ça ira. *Retrouve ce sourire qu'il garde habituellement. *
- c'est bizarre tu souris pas mal pour un xaela, t'es un Kha super sociable aussi toi ?
- Non, je ne suis pas un Kha, c'est si rare que ça ? *Il récupère la glace mais ira s'installer dans un fauteuil, plus à l'aise que sur un tabouret. *
- Ouais, j'ai trainé un temps à La Coupe et puis là-bas il y a pas mal de xaela, tous super sérieux, ténébreux, coincé. <ricane.>
- Tout dépend du caractère, moi je suis plutôt détendu en temps normal et ça me va comme ça.
- Oups...le minuteur ..<ricane la lumière s'estompant pour signaler que c'est fermé> désolée.
- Désolé pour ça ? Ce n'est rien, au pire on va vivre dans le noir. *D'un rire, venant commencer à manger la glace, oui, il croque dedans comme si c'était un gâteau. *
- Détendu, c'est sympa <sourit doucement sirotant son granita, mangeant sa glace de temps à autre> t'as l'air aussi plus posé, plus vieux peut-être ? ou plus expérimenté ? <Curieuse> ton fils est un ado déjà non ? <ricane> je suis miqo'te solaire, je vais me mettre la paille dans le nez si on reste dans le noir. <soufflant un rire.>
- Mon fils a dix huit ans, et j'ai la quarantaine comme on dit ici, mais comme nous sommes fait pour le combat, on reste conditionné plus longtemps pour ça. Il n'y a pas un endroit avec plus de lumière ?
- Merde alors tu les fais pas ...fin' c'est un compliment hein..<amusée> Ouais chez moi à l'étage mais je suis en coloc avec Djin et il est monté dormir, oh…par contre personne au dortoir je crois, on peut monter si tu veux. Il y a un petit salon.
- Je ne vais pas te frapper, t'en fait pas. *Ricane un peu, puis opine en se levant.* Allons là-bas alors.
- ....<putain de minuteur> bon on monte ouais ...<soufflant un rire.> Me frapper...<ricane> j'ai pas peur, j'ai l'air de me méfier ?
- De te méfier non, mais tu t'excuses souvent. *Il vient s'installer sur le banc.*


-Ah ? hm..<sourit doucement gênée pour le coup, il a pas tout tord> ouais c'est...<soupire>
- Ce n'est rien si la lumière s'éteint, la preuve, tu as trouvé une solution en très peu de temps.
- disons que je porte quelques fardeaux honteux, entre autre et que du coup j'ai tendance à me justifier <ricane> ou m'excuser ouais. Ouais fin'...n'importe qui aurait pu penser autrement ...<retournant à son granita>
- Tu fais comme tu veux, je ne vais pas t'emmerder avec ce que tu dois faire ou pas. *Il rit en terminant sa glace.*
- <hausse un sourcil et souffle un rire> ouais toi je vais t'appeler Monsieur Zen !
- Pas toujours Zen, mais je ne vais pas agresser les personnes qui n'ont rien demandé pour. *Levant un sourcil à la remarque.*
- <souffle un rire> t'es un peu à part toi aussi non ? <dressant une oreille> au moins t'es pas compliqué, c'est sympa de croiser quelqu'un qui te fais pas chier. Tu vis ou bosses dans le coin ?

Après un échange de conversation, de confidence, de plaisanterie et d’une certaine manière, de séduction discrète, amical et sans tabou, Aly semble toujours tourmenté par son passé, d’une manière différente, avec des acquis et un changement, tout de fois, depuis son retour elle semble devoir faire face à une remise en ordre de ce qu’elle est et pour une fois depuis son arrivé, la corne attentive de quelqu’un semble la soulagée un peu.


- Plus sérieusement <soupire doucement d'un petit sourire s'étirant> je suis désolée, pour ce que j'ai dis à la plage c'était pas correct ouais. J'ai…encore du mal à tenter d'ajuster l'ancienne moi, à la nouvelle <grimace doucement.>

- Je ne veux pas que tu te forces à être quelque chose ou autre chose, reste juste toi-même et arrête de t'excuser.
- c'est…compliqué…d'être moi-même, quand je le suis ça fait du mal autour de moi, si je le suis pas c'est à moi que je faisais du mal, et les choses ont fait qu'au final j'ai tenté de faire un mixte des deux trouver un équilibre c'est une bonne chose pour ne pas faire souffrir les gens qu'on aime non ?

- Je ne parlais pas de partout, je disais ça pour quand tu es avec moi, tu n'es pas obligée d'avoir un rôle pour plaire aux gens autour, là on n'est que deux. *Il rit un peu.* C'est ce que je voulais dire par là.

- Oui bah..<se pince les lèvres> justement là aussi c'est compliqué...parce que tu vois l'ancienne moi te sauterais surement dessus à cause du manque et parce que t'as l'air sympa et correct, et puis la moi d'après cette période, elle attendrait de mieux te connaitre pour voir si tu serais un bon amant avec une complicité ou même une amitié naissante, sans attache, et pour finir la Alysia qui est revenue depuis peu, elle, elle flippe, parce qu'elle veut être ni la première ni la deuxième, mais ça bouillonne, un peu comme une lutte entre les deux à savoir laquelle va sortir, parce que je peux pas envisager une relation sérieuse, ou l'amour, je m'en fou, j'y crois plus et cette fois pour de bon <ricane> donc il me reste quoi au final ?<soupire plissant le nez en l'observant.> Ouais tu vois le bordel qui me constitue et là encore t'as même pas un quart de ma vie de merde sous le nez <ricane>

- Tu as l'air de beaucoup réfléchir, ce sont des questions qu'on se pose tous à un moment donné, mais tu devrais plutôt te demander si ces choses-là ne peuvent pas venir au fur et à mesure, ou de le vivre plutôt que d'y réfléchir, ou tout simplement de continuer à tout ignorer en bloc, mais tu ne te fais pas du bien en cogitant tout ça tout ça. Après je ne connais ni ton vécu, ni tes motivations, mais ta vie est très loin d'être achevée alors profite-en plutôt que de la laisser filer en perdant ton temps à savoir comment tu dois être ou ne pas être.

- Si je prends la vie comme elle vient avec les hommes qu'elle m’apporte je serais une salope aux yeux des gens, si je me retiens, je vais imploser, et si je tente une histoire je suis tellement amochée et paniquée à l'idée de souffrir encore qu’Il n’y arrive pas donc...

- hm..<soupire baissant les oreilles> ça semble facile à t'entendre <soufflant un léger rire.>
- Un conseil est toujours facile à donner, pas toujours facile à recevoir et encore moins à en tirer des conclusions.

K'alysia Jin sourit en coin à sa finalité, la queue de miqo'te tapotant doucement comme un chat sur le banc alors qu'elle fixe les livres non loin, elle cogite encore ouais, en fait ça ne semble jamais s'arrêter chez elle, surement tout autant que son débit de paroles.

Ogodei donne actuellement une impression de calme, sa queue de son côté est posée sur le banc, elle bouge lentement, mais sans s'agiter, il la regarder cogiter sans ajouter quoi que ce soit, pour le moment.

- C'est le genre de moment ou...je voudrais pouvoir me noyer ou passer en bas d'une falaise encore une fois...<d'un murmure fatigué, un petit rire soufflé et dépité suivant.> ou alors boire un granita cul sec pour me geler le cerveau, ça arrêtera peut-être de fumer là-haut.
- <Ogodei rit.>

Après quelque rires et taquinerie suivant, la miqo’te torturée néanmoins souriante, semble se détendre un peu. Sous le regard observateur du xaela, un regard qu’elle connait bien, la jeune femme tiraillée, finira par se relevée, bafouillant quelques mots pour lui proposer une chambre et éviter qu’il n’ait à quitter le lieu aussi tard dans la nuit. Des échanges de regard et des sourires complices et amicaux, mais non sans une légère tension et attirance présente aussi, se font pressantes, mais c’est après une petite visite des chambres afin qu’il s’installe, que la miqo’te prendra le pas en direction de son appartement, légèrement frustrée et à la fois soulagée de n’avoir pas failli à ses résolutions, laissant, probablement le xaela dans le même état.

Ogodei viendra retirer ses affaires et s'allongera sur le lit, partagé entre le soulagement et la frustration, néanmoins, il n'aura rien fait que la jeune femme pourrait regretter. Un des nombreux points positifs de cette fin de soirée.



Allongée sur le tas de couverture et de coussin qu'elle aura mis devant la cheminée, épuisée et songeuse, la jeune femme cogitera, encore et toujours, des paroles bien précises, du xaela, aura eu l'effet d'une petite bombe dans sa tête blonde.


« Tes résolutions actuellement empiètent sur ce que tu voudrais par moment, tu ne pourras pas être un extrême ou un autre, ce que tu dois faire est de trouver plutôt un équilibre entre toutes les facettes de ce que tu es, sans essayer de rayer ton vécu. »
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 20:38

K'alysia Jin toc à la porte et tentera de passer sa bouille si c'est ouvert pour voir l'intérieur, les oreilles mi-basses.
- Nayah ?..<douce a mi-voix.>
- Bonjourrr Alysia *souriant* Comment vas-tu ? *elle pourra entendre de la musique zen venant de la salle de soin*
- <soupire doucement soulagée, une moue suivant, elle entre, fermera la porte et avancera d'un pas rapide vers sa sœur pour aller se blottir comme une gamine dans les bras de maman.>
- *surprise elle viendra enlacer sa sœur* Oulah que me fais tu toi ? *gênée* ça n'a pas l’air d'aller.
- Si mais...<soupire> raaaah, j'en peux plus de ce que je suis...ça va mieux mais...fin'...hier soir j'ai failli me taper ton client xaela. <grimace baissant les oreilles> il s'est rien passé hein, fin' rien de physique c'était...bizarre, une tension dans l'air une...bref, j'en ai marre. <ronchonne restant blottie contre elle.>
- *sourit* J'avoue qu'il est impressionnant surtout son regard jaune...ça m'a troublée pendant le massage... Rien de physique ? mais quelque chose de plus profond ?

- <tique et hausse un sourcil, elle ricane et soupire se retirant> plus profond je sais pas, il a quarante ans putain, non c'était…raaah...il a été super, il m'a dit des choses qui m'ont fait du bien, qui m'ont faite cogitée et calmée à la fois, il est souriant, il a de l'humour, il a l'air de me comprendre naturellement et de savoir quoi me dire, sans tabou. Un peu comme un sage...<ricane> sauf que ça rend l'attirance qu'on a eu encore plus bizarre, un peu comme si je voulais coucher avec mon tonton. <amusée et dépitée.> Bon ...faut dire qu'il me bouffait des yeux, mais ça j'ai l'habitude sauf que lui c'était…différent des autres... Ce n’était pas un regard du genre "t'es bonne, je te veux." <sourit en coin et s'installe sur le tabouret> mais plus comme si...il m'observait, qu'il me désirait tout en voulant sonder qui je suis vraiment.

- L’âge, la sagesse, la maturité, je vois oui c'est enivrant en effet...j'ai ressenti un peu pareil quand il m'a proposé de le regarder dans les yeux car je n'en avais jamais vue des comme ça... après j'arrivais plus à regarder *gênée* et qu'est ce qui te chiffonne dans tout ça *douce*
Raaaah merde il te plait !!! <soufflant un rire, dépitée> je m'en approche plus, promis, en plus...c'est peut-être même ce qui te faut tiens, un mec sage, mature, moi j'suis...bref. Il t'a dragouiller ou séduite ou tenté un truc ? <haussant un sourcil en relevant la tête vers sa sœur finalement.>

- *rit* Alors non t'en fait pas pour ça.
- Non parce que conne comme je suis je me suis peut être faite encore manipulée hier. <soupire>
- Il ne m'a pas dragué et a été très correct. *douce* S’il te plait fonce ma belle, parler ensemble, prenez le temps de vous connaitre avant de vouloir aller plus loin.

- Je suis revenue en me disant...QU'IL AILLE TOUS SE FAIRE FOUTRE je reste seule, qu'on me foute la paix ! et puis forcément Djin...puis Drey...et maintenant lui, en fait je devrais restée dans une grotte parce que putain j'ai rien fait là ! je suis peinarde, boulot dodo, je viens au tapas je papote avec des gens et même quand je me tire seule, ils arrivent à me trouver et débarque pour me connaître... tu sais quoi je vais bouffer comme une truie et devenir obèse on me laissera tranquille tu crois ?! <grommelle, agacée et dépitée.>

- *sourit* Laisse toi porter Alysia, comme on m’a dit ce matin y pas longtemps vie le moment présent comme il te plait sans te prendre la tête, Djin, Drey et Ogo sont tous les trois différent.
- Mais je ne veux pas le connaître je veux connaître personne moi...<grimace> pourquoi faire de toute manière ?
- Et quoi alors, je vais me taper les trois ? j'suis pas…je suis plus comme ça..<soupire> même si je dois trouver un "ami câlin" sans rien de plus, j'en veux qu'un, j'ai pas envie de retomber dans mon vice.
- J'en ai plus besoin en plus, je me sens bien mieux, je sais pas trop si le sexe serait encore une fuite ou pas, je penses pas mais, tu sais je me dis, "et si après la première fois que je m'y remets paf, tout s'enclenche et je redeviens accro pour fuir là-dedans." ? c'est flippant.
- Et je crois que c'est…Drey qui me plait le plus, il n’est pas souvent dans le coin, il voyage il est libre, j'apprécies chaque fois quand j'ai la chance de le voir, j'aime bien ce qu'il dégage et en plus avec lui pas de contrainte, personne pour me faire chier, il pense comme moi, il veut pas d'attache, ce serait le bon plan, câlin quand on a besoin et sinon chacun vie sa vie. <ricane>

- J'ai jamais dit ça mais tu peux apprendre a les connaitre en posant les limites avec dès le départ...C'est pour ça que je te conseil de prendre ton temps d'aller plus loin avant de passer au sexe *gênée* bref je sais pas si ce que je dis est bien au vue de ce que je pense de l'amour et de tout ça *gênée* Alysia tu es un femme bien et tu mérites d'être heureuse. Et bien si jamais cela devait arriver je jouerai mon rôle de grande sœur si tu me laisse faire, par moment on a besoin d'aide pour franchir certain obstacle de la vie pour avancer. Après je ne peux que te conseiller Alysia.



- <soupire écoutant sans la quitter des yeux, buvant les paroles de sa grande sœur, les oreilles basses et sourit en douceur> évidemment que je te laisserais faire, t'es tout ce qui me reste de plus précieux.

- Mais quoi que tu choisis je serai la pour t'écouter et t'épaule après pour les conseils *grimace*
- <ricane et hoche> ouais je sais...c'est marrant tout le monde me dit la même chose, laisser aller, prendre du temps, profiter, ne pas se brider...à croire qu'il y avait qu'Assan qui pensait l'inverse, et pourtant c'est...lui qui me fallait en un sens il m'a tellement apporté, j'ai changé grâce à lui en partie, mais il bridait une autre facette de moi et ça a fini par nous détruire. <la gorge nouée baissant les yeux> il me manque se con...même si j'apprécies cette liberté.

- Raaah merde ta musique là elle me déprime !! <amusée, glissant un regard vers l'autre pièce.>
- ...*baisse les oreilles* je n’ai pas voulu te poser la question car j'imagine le pire…*soupirant s'arrêtant la venant enlacer sa petite sœur après fait le tour du comptoir*

- *rit* c'était pour le massage Djin *amusée*
- Je l'ai quitté et je l'ai…surement anéanti, détruit <soupire> mais je pouvais plus...je n’arrivais pas restée moi-même, durant nos voyages ma mémoire est revenue en partie sur un tas de choses, ça à créer des doutes, des craintes, j'arrivais pas à mettre de l'ordre et être avec lui ça m'aidait pas non plus. <sourit doucement navrée, baissant les oreilles> il fallait que je lâche prise. T’as massé Djin ? <tique dressant l'oreille>
- Je comprends oui tu me vois désolé pour toi j'étais si heureuse pour toi...*soupirant* et oui ce matin il est passé m'a surprise en pyjama *virant au cramoisie*
- Du coup il l'a eue son massage gratuit et on a discuté un peu ensemble du coup.
- <ricane> je suis certaine qu'il s'en plaint pas ! pour le pyjama je veux dire. <malicieuse> t'as le temps de me faire un massage pour me détendre et après je file bosser.


...
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 20:38


-Faut dire, j'apprends encore à te connaître. Et... Bah c'est compliqué.
- Oui je…j'ai compris après coup <soupire amusée en un sens> en fait les vannes sont sensibles avec moi et ça dépend surtout de mon humeur, une vanne peu passer un certain jour dans un certain cas, et puis un autre jour, la même vanne va me faire péter un plomb je...je suis comme ça Djin, la tête en vrac. <douce et navrée> tu y es pour rien.
- Mh. Maintenant que je le sais... *sourit en coin* ça va changer la donne.

- <sourit en coin et baisse les oreilles> je suis compliquée oui, ma vie est compliqué, mon cerveau et atteint, c'était le cas avant mon accident et c'était un mal pour un bien mais..<soupire encore> tu sais... Je ne peux pas être jalouse Djin, c'est une notion que j'ai pas, même avec mon ex, même quand je l'ai aimé de tout mon être, je pouvais pas être jalouse, bon avec lui c'était différent, je l'aurais mal pris si allait voir ailleurs parce que c'était pas son genre ou autre bref je m'égards ce que je veux dire...

Djin l'écoute, la fixant sans aucune forme de jugement.

- c'est que pour être jalouse, il faut avoir un sens de la possessivité, de la propriété. Et autant je ne veux être la chose de personne ou sa propriété, autant je ne veux pas en avoir. Je n'ai aimé qu'un seul homme de toute ma vie et... je l'ai perdu, un amour ...unique, plus encore que mon ex xaela et pourtant c'était fort entre nous...alors...je peux plus ressentir ça, j'y arrives pas. Donc l'amour, les sentiments, la jalousie, la possession, tout ça ...ça me n’atteint pas. Je le sais maintenant je ne suis pas faite pour aimer, malheureusement, visiblement on arrive à m'aimer moi. <grimace> et ça me fait chier..<ricanant.>

- Mh.. *prend un temps de réflexion* C'est clair qu'on arrive à t'aimer. Et du coup, c'est compliqué quand c'est une peine perdu. *amusé* Ecoute... C'est clair que tu me plais. J'te l'ai pas caché. Et ça ne changera pas de sitôt je pense. Y a une petite Alysia qui trotte là-dedans. *tapotant sa tempe en souriant en coin* Mais j'comprends ta situation et j'te juge pas pour autant. C'est plus mon problème que le tien dans le sens où j'accepte ce que tu es et ce que tu souhaites être … J'dois faire avec et tant pis si ça mène à rien. Et essayer de me pousser vers ta sœur est peine perdue. *amusé* Ça ne marchera pas, tu l'as dis-toi même, c'est l'une ou l'autre et dans mon cas, j'ai déjà choisi avec laquelle j'espère quelque chose. Même si ce n’est pas réciproque. Alors, ne nous prenons pas la tête d'accord? On s'éclate bien tous les deux malgré tout. *sourit en coin* Même si on apprend encore à se connaitre, si y a des casseroles, moi ça me plait.

K'alysia Jin l'écoute attentivement, les oreilles dressées, elle penche la tête doucement au gré de ses mots, étirant un sourire en coin pour finalement souffler un rire au terme "casseroles", elle soupire et hoche, abaissant les oreilles.

- Très bien, d'accord je vais respecter ton choix aussi, et je te remercie Djin. Même si, je vais me sentir de mal sachant ce que tu ressens, je ne voudrais pas que tu en souffre pour autant. Je vais vivre ma vie, trouver mon équilibre, seule et ouais, mon entourage devra faire avec. Tu me plais carrément aussi tu sais physiquement putain surtout, je m'en caches pas...<soufflant un rire> et pour le reste on se marre bien oui, j'adores ta mentalité de gamin joueur et mature à la fois, ça me fait du bien nos virés, mais je ne peux pas donner plus.

- J'm'attend pas à ce que tu ressentes autre chose, j'l'ai bien compris. Et j'compte pas te changer. Et si un jour t'as l'impression que c'est ce que je fais, t'as l'autorisation de m'en mettre une. *ricane* Quoi qu'il en soit... J'espère qu’on... Fin... Vu que je te plais et que tu me plais... *se gratte la joue* Qu'avec le temps on finira par se connaître un peu mieux... Tu vois quoi... Car bon, j'pense que ça m'plairait grave... *ricane affichant un sourire malicieux et évocateur*.
- ...
- Ah bah... J'suis franc hein... *pouffe de rire*
- <cille et pouffe doucement> tu parles de cul là ? <Plissant les yeux, presque attendrie par la petite gêne du miqo'te.>
- Ouais... *amusé*


Alysia quittera le Tapas pour le boulot peu de temps après, un soupire et un dernier regard sur l'entrée, frustrée, perplexe et agacée, ses pensées se dispersant en son esprit torturé.


"Sérieux ma pauvre fille tu t'arranges pas, tu vas encore te faire avoir, c'est pas le premier qui te dit -je comprends je respect, j'attends rien, gna gna gna, mais je veux ton cul, parce que ça par contre ce serait fun- le dernier à l'avoir dit t'es devenu accro à lui bécasse, regarde le résultat ! putain Aly casse toi, fuit loin t'as meilleur temps."
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 22:37



K'alysia est plantée là dans l'herbe, fixant le muret et la falaise plus loin. Ogodei ne semble pas avoir remarqué la Miqo'te alors qu'il s'avance pour regarder l'Horizon, il ne sourit pas, simplement calme. La jeune femme tique de l’oreille qui frétillera à l'arrivé des pas alors qu'elle en faisant deux timidement elle s'arrête et se fige suivant du regard le xaela. Elle est mal barrée pour se concentrée et garder contenance pour le coup, elle reste figée les oreilles plaquées en arrière. Elle finit par dévier le regard à droite, fuite rapide ou... ? hésitante, elle soupire finalement et toussotera pour manifester sa présence.

Ogodei a l'air de regarder autour brièvement, puis il retrouve un léger sourire, et finit par tourner son regard en entendant le toussotement.

- Tiens, bonjour Alysia !
- Salut..<d'un petit sourire mignon en levant sa mimine rapidement>
- Comment tu te sens aujourd'hui ?
- <souffle un rire et soupire oreilles basses toujours> ça va...et toi ?
- Je vais bien, le contraire serait étonnant de ma part. *Puis remarque bien les oreilles. * Tu es sûre que tout va bien ?
- Oui je..je peux juste pas m'approcher de toi en fait..<ricane et soupire un peu honteuse, dérivant les yeux sur le muret et la vue, possiblement que ce ne soit pas lui le soucis.>
- J'ai quelque chose sur moi ? *Se regarde brièvement, bien qu'on voit clairement qu'il fait de l'humour*
- <souffle un rire et roule des yeux, elle croise les bras un peu boudeuse pour le coup.> hmpf..nan !
- Alors quoi ? Tu es intimidée aussi ?
- <s'humecte les lèvres, souriant en coin elle se mordille les lèvres> j'ai l'air du genre à être intimidée ? <elle rougit mais merci, trop loin pour la voir.> Non c'est...à cause du vide derrière toi. <soupire, admettant finalement sa petite honte.>

- Tu as peur du vide ? *Il se rapproche du coup.*
- <abaisse les oreilles le fixant, en guise d'unique réponse.>
- Et je pense qu'on peut tous être intimidé à un moment donné, et pas toujours dans la situation qu'on pense faite pour. *Il rit un peu, puis hausse les épaules.* Je ne suis plus au bord.
- <rit doucement et observe encore un peu> tu vas bousiller ma thérapie là et ma méthode si j'avance vers toi. <souriant en coin.>
- Ta thérapie de ne pas t'approcher du vide ? *Puis il hausse les épaules.* Tu as toujours le droit de t'en aller si je te dérange.


- Tu ne me déranges pas, tu comprends pas...<sourit doucement navrée> j'essaie...un peu tous les jours d'avancer jusqu'au bord, j'ai commencé il y a trois jours depuis le mur derrière moi.
- je me conditionne pour tenter d'y aller toute seule, là ta présence me rassure alors oui je vais avancer forcément mais du coup tu bousille mon parcours <ricane amusée>
- Tant qu'à avoir ses prévisions bousillées, avance vers moi ? *Il se décale un peu, son ton est toujours assuré, bien qu'il semble également confiant sur ses propos. * Vu que de toute façon, je ne compte pas partir, désolé pour tes plans. *Amusé.*
- <souffle un rire dépitée et s'avance vers lui, sans craintes.>
- Tu devais aller jusqu'à ou si je n'étais pas là ?
- Je te l'ai dit s’il y a quelqu'un j'oses avancer, le défi c'est quand je suis seule.

Ogodei opine et attendra la réponse à sa question ensuite, alternant son regard avec la rambarde de pierre par moments.
- J'en sais rien jusqu'où j'aurais fait deux trois petit pas, j'en fais chaque jour et le lendemain je reviens au point où j'étais le jour d'avant, c'est ma routine avant le boulot.
- Comment ça se fait que tu ais peur du vide ? TU es déjà tombée de haut ?
- J'ai...oui, je suis tombée d'une falaise avec un chocobo en pleine nuit, des chacals m'ont attaqué sur le trajet <soupire> et ...mon chocobo à amorti ma chute, j'ai fait deux semaines de coma. Je suis...une miraculée d'après mon doc'.
- Je comprends, je suis déjà tombé d'un Yol plus d'une fois, et la chute n'a pas toujours fait que du bien. *RIcane en y repensant.* Mais je n'ai pas été dans le coma alors j'ai du mal à savoir quoi te dire, mais au moins tu essaies d'avancer, c'est un début.
- Un Yol ? c'est pas un piaf ça ? <souriant en coin>
- Ce sont les montures qu'on utilise aux steppes. *Puis rit un peu.* On peut dire ça, ce sont nos chocobos à nous.

K'alysia se décale un peu et s'installe dans l'herbe, autant profiter un peu du soleil avant de filer au boulot.
- Je vois...<hochant elle soupire doucement> et malgré tes chutes t'es remonté à chaque fois ?
- A chaque fois, il le fallait bien, je n'avais pas de temps à perdre.
- Tu vas rester debout ? <souriant en coin, hochant à ses dires> ou c'est toi cette fois qui a peur d'être un peu trop près de moi ?


Ogodei rit plus franchement et viendra s'installer à côté.
- Non, je n'ai pas peur d'être à côté, je devrais ?
- Ouais désolée ma sœur qui n’a pas son cavalier pour ce soir...<ricane> et non tu ne devrais pas…<souriant finement> je suis curieuse de savoir dans quoi tu bosses pour être là à flâner en plein après-midi.
- Je bosse quand j'en ai envie. Ou lorsque j'en ai besoin, ce que je fais n'est pas très différent de mon fils, je vais à Limsa et j'essaie de voir là où on a besoin de moi dans les domaines où je sais faire.
- Ettttt c'est quoiiii le domaine ? t'as l'air de tenir ça secret. Je dois mériter d'avoir l'info ? <agitant les oreilles joueuse.>
- *Allait répondre, mais il s'abstient, trouvant l'idée de la Miqo'te rigolote finalement. * Pourquoi pas, j'y gagnerais quoi à te la donner ? *D'un air joueur. *
- <souffle un rire et baisse les oreilles, elle hausse une épaule> ce que tu veux, je suis joueuse j'aime les paris, ça peut-être un défi, un objet que tu convoites...soyons fou !
- Un objet... *Il lève les yeux au ciel, réfléchissant. * Ou un défi... ou plusieurs. *Il avise la Miqo’te. * Ce n'est pas facile car je ne sais pas où sont tes limites, ni tes compétences.
- Les limites à part si c'est pas en hauteur ça va <ricane> compétences, tout dépend le domaine.
- Si tu arrives à me rapporter un produit de chasse qui correspond à quelque chose qui ressemble à un Loup ou un Coeurl, j'accepterais de te donner un de mes domaines de compétence, ou alors, tu devrais monter à un arbre plutôt grand et à en descendre, en ma présence.
- VENDU ! je te ramène un chacal ! <Éclate de rire, agitant les oreilles, elle est sérieuse en plus>
- Noté, tu me ramènes ça avant la fin de la semaine prochaine.
- t'abuses tu imposes même le délai ? pourquoi ? tu repars ?
- Non, mais sinon c'est trop facile.
- <souffle un rire> hmpf...ça marche <lui tend la main, mais serre le poing, souriant en coin, surement pour qu'il tape contre.> Ogodei serre son poing et tape contre le sien.
- T'as une linkperle ?
- Oui, j'en ai une, mais il faut que je me souvienne où je l'ai mise...
- ...
- Elle n’est pas sur ta corne quelque part ? <se penche pour observer puis tique et se ravise rapidement, pas de proximité nonnn pas bonne idée.>

Ogodei viendra chercher au niveau de ses cornes en l'entendant, mais il ne semble pas l'avoir à ce niveau là. Elle souffle un rire le voyant faire et se pince les lèvres, l'observant à son tour discrètement, ou pas.

- Bon de toute manière d'ici là tu sais ou me trouver pour venir synchroniser.<souriante, puis s'empresse de préciser> les linkperles ! <se redressant ensuite un peu nerveusement elle ajuste sa ceinture pleine d'outils.> Ogodei continue de fouiller sur lui, mais non, rien à faire.
- De toute façon, ça semble foutu pour le moment, je ne l'ai pas sur moi, j'ai dû la laisser avec mon autre pantalon.
- Hin hin ou alors tu fais genre le mec qui a pas envie de filer sa fréquences hm ?
- Et toi tu insistes beaucoup, tu as des envies de me contacter en privé ? *D'un sourire en coin.*
- <baisse les oreilles et souffle un rire, elle rosit légèrement >beuh ? non, mais si je dois te prévenir pour la livraison de la bestiole c'est plus pratique tu crois pas ? parce que bon rester avec un chacal crevé des jours parce que j'arrives pas à te trouver ça ne me dit rien.

L'échange se poursuivra encore quelques minutes avant que la jeune femme ne prenne finalement pas en direction du quartier.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 22:38


K'alysia Jin descend la ruelle, depuis le tapas, ses sandales en main, filant en direction de la plage avant de s'arrêter sur les hauteurs et d'aviser le xaela en contre bas, surprise mais amusée.

- Salut ?!
Ogodei est en train de réfléchir, il observe le jardin, sous tous ses aspects, mais ça n'est pas forcément ni son fort, ni dans ses habitudes de gérer ces choses-là, fort heureusement, une voix le sort de cet enfer mental.

- Bonsoir ! *D'un signe de la main.*
- <observe autour, curieuse> tu...t'incruste chez les gens maintenant ?
- On peut dire ça, je suis en train de m'incruster chez moi. *Rit un peu à la question. *
- Chez toi ? vraiment ? <ricane> un peu vide...j'espère que c'est mieux à l'intérieur.
- *La regarde arriver.* Tu t'incrustes chez les gens maintenant ?


[Nayah]- Salut Djin hausse un sourcil.
- Salut salut
- Bonsoir ! *Aux deux, derrière.*
- Au moins tu... Salut vous deux..<ricane> décidemment, vous alliez à la plage aussi ?
[Djin]- On en reviens. *sourit en coin*
- On tournait en rond... *regardant sa sœur*
Ogodei semblait discuter, dans un jardin... tristement vide, pour le moment.
-*regarde Ogodei* on vous dérange ?
[Djin]- Bah bien sûr qu'on dérange.. *amusé*
- Moi j'y allais mais j'ai croisé une connaissance qui s'ennuie dans son jardin <ricane>
[Djin]- Aller, viens. *sourit en coin*
- Pas forcément, j'étais en train de me demander ce que j'allais faire ici.
- Comment ça ? vous trouvez qu'on a l'air occupé ?
- Mh. Vous venez d'acheter le terrain? K'alysia tiens ses sandales dans la main, profitant d'être pieds nus dans le gazon.
- Pas plus tard qu'hier soir, mais la bonne nouvelle, c'est qu'on m'a aidé pour meubler rapidement l'intérieur.
- Je vois. *souriant finement*
- Ah c'est une bonne nouvelle ouais heureusement, dormir dans une maison vide c'est la merde <ricane>
- Alysia quand tu auras du temps j'aimerai parler avec toi *douce*
- Ça ne me dérangerait pas, des fois, je dois me retrouver à dormir dans des endroits improbables, une maison vide n'en serait qu'un de plus.
- Pour ?
- C'est un sujet délicat *génée*
- C'est urgent ou c'est des histoires de cul ? <ricane>
- Des histoires de cul non pas vraiment...
[Djin]- Ouais bon, moi j'vous laisse. *s'étire* J'vais me pieuter!
- Bonne nuit Djin !
- Bonne nuit. *Adresse un signe de main pour saluer le Miqo'te.*
- Ouais bonne nuit! *sourit en coin*
- Tu es sûr Djin ? et bien bonne nuit.*douce*
- Bah là je suis occupée donc si ça peut attendre ouais, je passe te voir demain ?
- *soupir* Laisse tomber, Bonne soirée.
- A mon avis, elle n'aime pas trop ma présence. *Amusé en suivant la sœur de la Miqo'te s'éloigner.*
- Pourquoi ? Elle ne te connait même pas si ?
- Elle avait l'air surprise que Djin parte, mais elle est partie sans en parler devant moi, si elle aurait voulu qu'il parte aussi, elle n'aurait rien dit. *Puis désigne la porte.* Tu voulais visiter l'intérieur ?
- Je voulais rien du tout moi, c'est une invitation ? <souriant en coin> et pour ma sœur, ou Djin j'en sais rien et je m'en fou <soupire> j'ai dit à Djin que lui et moi on sera qu'ami, et visiblement il a déjà envie de passer du temps avec ma sœur donc bon. <haussant une épaule.>
- Déçue de sa décision ? *Le ton taquin, puis opine.* C'est une invitation, tu voulais voir si c'était mieux, je me trompe ?
- ...
- Pas déçue non, et pas surprise non plus, les mec sont tous les même, en rhute et quand ils ont pas la proie qu'ils veulent ils passent à la seconde. <blasée surtout> de toute manière je n'ai rien fait avec lui, alors il qu'à se taper ma sœur, peu m'importe ça me montre juste que j'ai bien cerner le personnage et que j'ai eu raison de refuser son intérêt pour moi. Et ouais je te suis. <sourit doucement, bien que les oreilles basses.>
Ogodei ne répondra pas de suite, mais il l'invitera à le suivre.


- Il y a des bons comme des cons, et ça ne changera pas, l'avantage que tu as va t'être utile pour ne pas tomber dans les pièges, tu as au moins cet avantage. *Puis il rit franchement. * La carrure aide mais ne fait pas tout, j'ai déjà aussi été manipulé mais quand on se déplace souvent, ça et l'expérience, on finit par faire avec. *Il rit de nouveau en la voyant galérer. *

- J'aime bien t'entendre rire, à chaque fois ça me surprend avec tes yeux flippants...< fini par s'avancer félinement, amusée toujours, elle aguiche pas pour autant, naturellement charmant en ses mouvements celà dit, allant s'installer un peu plus près de lui.> l'expérience ouais..<soupire blasé levant les yeux sur lui> en gros j'arrêterais de galérer à quarante ans, super, merci Ogodei je me sens carrément mieux.


- De rien, je suis là pour ça.
- Mince alors t'as de l'humour en plus ...<souriant finement> oh d'ailleurs pour ton idée de chasse je suis dans la merde t'as dit fin de semaine prochaine c'est ça ?
- Tu n'as choisi de souligner que ce qui t'arrange pour essayer de me faire chier, mais je suis certain que tu as aussi saisi ce que je voulais dire par là. *Souriant.* Fin de la semaine qui arrive.
- Moiiii ?!! <bat des cile une main sur sa poitrine> jamais voyons je suis outrée comment tu peux penser ça de moi ? <surjouant, elle rit doucement finalement et agite les oreilles> bon alors j'ai le temps...je dois...trouver quelqu'un avant.
- Trouver quelqu'un pour ?
-<plisse les yeux, le défiant un peu du regard, moins impressionné bien que ses pommettes rougissent, oui toujours légèrement attirée par le xaela> hé bien pour la chasse au chacal...


- *Remarque bien son regard et s'étale un peu pour pouvoir prendre une posture un peu plus décontractée, même si ça permet clairement de pouvoir l'admirer sous toutes ses coutures ou presque, une sorte de réponse à sa provocation ?* Pourquoi tu ne proposes pas à ta sœur ?
- <une oreille frétille à son changement de posture bien qu'elle se domine pour ne garder les yeux que sur sa bouille, elle n'a pas percuté directement à la question> hm ? oh euh...ma sœur ah non en fait...je t'ai piégé..<souriant en coin navrée mais amusée>
- Tu m'as piégé ? Explique-m’en quoi ? *Rit un peu.*

- hé bien, en fait j'avais déjà eu la proposition d'un ami d'aller m'aider à me venger pour tuer un chacal...<soufflant un rire> et quand t'as mentionné une bête...pouf ! j'ai sauté sur l'occasion, mais j'arrives pas à le joindre...<grimace> néanmoins, t'as jamais dit que je ne pouvais pas être aidée.
- J'ai demandé à ce que tu ramènes un chacal, pas que tu devais y aller seule, tu marques un point. *Il ne semble pas mal le prendre, mais il la regarde de haut en bas.* Tu ne te penses pas assez forte pour en ramener un ? *Sur le ton de la provocation. *
Evidemment...<ricane> j'ai l'air d'une combattante ? <souriant en coin> je suis masseuse, j'ai pas mal voyagé mais j'apprends encore et à chaque fois que j'ai dû chasser ou autre j'étais avec un mâle combattant donc bon...

- <rougit légèrement à son regard, les oreilles s'abaissant ce qui contraste clairement avec son attitude qui pourrait laisser penser qu'elle n'est pas genre à être intimidée mais surtout du genre à mener la danse du charme au lieu de la subir.>

- Tu dois savoir te débrouiller. *Il se met un peu plus de côté, quasiment allongé, appuyé sur son bras, tourné en sa direction, lui adressant un regard un peu plus... même plus insistant, mais toujours en lui souriant. * Tout s'apprend, ça m'étonne qu'aucun de ces mâles ne se soit donné la peine de t'aider.
- Je suis plus intéressante au lit qu'au combat pour eux faut croire.<souriant en coin à sa posture, elle se redresse un peu sur les genoux> retire ton haut...<d'un sourire taquin, soutenant son regard. Le ton se veut pas tout à fait un ordre bien qu'il soit malicieux, possiblement intriguant.>



Alysia fit profiter le xaela de son talent de masseuse en discutant une partie du reste de la soirée.
Les rumeurs du quartier, les petits curieux lève tôt diront que la jeune femme est sortie à l'aube de chez le xaela, suivi de ce dernier avant de se séparer allant chacun de leur côté pour entamer leur journée.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 23:49


K'alysia toc doucement et entre, elle patientera dans la salle au cas ou elle serait avec un client.
- Tiens salut Alysi *douce portant des serviettes dans les bras*
- Salut..et oui j'ai encore changée de tête <ricane et soupire> Je te déranges pas ?
- Non du tout je profitais que c'était calme pour faire du ménage *elle leve un coussin du canapé rond servant aussi de coffre y déposant les serviettes*
- Comment vas-tu ?
- ça va et toi ? tu voulais me voir..<douce d'un sourire, bien qu'intriguée> t'as des ennuis ?


- Oh non rien de grave *fermant le canapé* je n’ai jamais d'ennuis tu sais *douce* juste des interrogations. Tu veux boire quelque chose ? *fermant le coffre*
- Hé bien je suis là je t'écoutes...euh ouais ce que tu veux, peu importe, t'as l'air bizarre, tu me fais la tronche ?
- Non non t'en fait je suis juste préoccupée c'est tout..*prenant un vieux rhum de 30ans elle remplit un verre et le dépose devant sa sœur* Rhum ça te conviens ? En autre oui...mais pas que lui en faite...*génée* Pour faire simple malgré toutes mes efforts pour ne pas m'attacher à un mâle…et bin disons que mon cœur balance entre deux mâle...j'en ai parlé à Thay déjà…j'ai suivis son conseil mais au final un des deux mâles m'a un peu percée a jours....


- Tu fais exprès de ne pas me donner de nom ? <souriant en coin> Djin c'est ça ? Le truc va être vitre régler non, tu l'intéresse pas, et puis tu étais à fond sur l’autre, il s'est passé quoi entre deux ?

L’échange de confidence et de partage se poursuivi encore une bonne heure. Arrivant doucement à une conclusion.
- Alors fonce, vie ta vie frangine, profite et découvre enfin l'amour, je pense qu'avec lui t'as une chance sérieuse et stable.
- Hum je n’en sais rien, mais au premier abord le courant passe bien, en plus je l'ai vue gérer des problèmes à lavandière le soir de la luciole c'était impressionnant.
- Même si un jour ça se termine, dramatiquement ou autre, tu verras que tu ne regretteras pas, ça fait mal, très mal mais on se relève toujours et chaque moment vécu, te fait grandir, te changes et ils
- Des problèmes à Lavandière comment ça ? j'ai raté une baston ? <ricane>
- *ses oreilles se plaquent brusquement sur son crane* m'en parle pas s'il te plait....j'ai pas envie d'y penser...y a eue de l'animation j'ai pas tout compris mais Keitaro s'est battue avec un mâle d'un clan allié à celui de Touakami.... Touak avait peur pour un problème diplomatique... car Keitaro ne fait plus partie du clan de Touaka *oui oui ça semble brouillon* J'ai aussi croisé un lalafell qui a endormie. Ça été une soirée très riche en émotion...*gênée* tu n'as pas idée
- <souffle un rire> va pas te plaindre au moins tu t'ennui pas <ricane> j'espères que ça ira pour cette histoire de clan. <douce d'un sourire>
- Et surtout écrit moi hm ? raconte-moi tout une fois en orient, je veux les détails croustillant <souriant en coin> Oh et je parles du paysages aussi et de tout le reste hein <amusée>


-Hm…Naya… J'ai...un truc à te dire moi aussi.
- *cille semblant surprise* oui je t’écoute *légèrement inquiète*
- J'ai passé la nuit chez ogodei ...
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 23:49


Une dispute aurait éclaté en cette fin d’après-midi, au Tapas dans l’un des appartements. Alysia de retour chez elle, des témoins ou employés auront entendu les vocalises sans réellement savoir de quoi il s’agissait, puis la jeune miqo’te serait sortie en furie dans le quartier avec son granita, se réfugiant dans le jardin… du voisin.

Ogodei Iriq sort de chez lui, l'air en pleine forme, il se dirige vers un de ses nouveaux endroits favoris, le banc où il peut s'allonger pour glander paisiblement.

K'alysia est adosée au muret à l'ombre la tête reposée le poil hérissé et suit du regard le xaela qui sort s'allongé sans la voir.

- J'ai bien fait de ne pas m'assoir là-bas apparemment. Ogodei relève la tête et la remarque, levant la main.
- Bonjour, déjà de retour ? Si jamais tu as oublié quelque chose, tu peux aller le récupérer. *Souriant.*

K'alysia étire un mince sourire à son geste et repose sa tête contre le mur fermant les yeux.
- hm...non fin'…oui de retour, je me planques j'essaie de me calmer...et non je n'ai rien oublié.
- De te calmer ? *Il tourne la tête pour essayer de voir dans quel état elle est.*
- Je ne sais pas ce qu'il s'est passé, mais t'as la tête de quelqu'un qui vient de sprint pour avoir la dernière tenue à la mode d'un marché pour la louper sous ton nez. *Amusé.*
- <se pince les lèvres un léger rire souffle bien qu'elle grogne doucement, râleuse.> hmpf... j'aurais plutôt dit l'envie d'écorcher vif quelqu'un pour ma part.
- Tu vas m'expliquer ou tu aimes juste mon jardin ? *Puis un peu plus sérieux. * Qu'est-ce-qui t'a foutu dans cet état ? *Bien qu'il garde cet habituel sourire.*
- Je...je me sens bien ici c'est tout et ...désolée si je déranges je peux filer, de toute manière je dois voir un ami dans vingt minutes mais vue mon état...il fallait que je souffle un peu <grimace se redressant> J'ai viré Djin...de chez moi, finalement.


- Il est venu te dire que tu n'avais pas le droit d'être ici ? *Rit un peu.* Plus sérieusement, pourquoi ça ?
- <sourit en coin et roule des yeux, le voyant mêler son humour foireux et son sérieux, elle lui mord le ventre avec ses ongles dans une chatouille> il était en compagnie d'une miqo'te, une douche après la plage qu’il a dit, elle était vêtue et dehors mais... vue ce que ma sœur venait de me dire j'ai vue rouge. <soupire une moue suivant baissant les oreilles> il a osé dire en plus que c'est elle qui joue sur les deux tableaux, ma sœur quoi, c'est la pureté et sincérité incarner bordel je te jures que si il va dire ça ailleurs je lui coupe la langue moi-même. Quoi qu'il en soit, on s'est pris la tête <soupire> et ce con comprend même pas qu'au final c'est lui que j'essaie d'aider.

- *Rit un peu en la sentant faire, venant lui offrir un petit coup de jambe en retour.* Tu avais raison finalement, il va bien voir un peu partout pour se faire plaisir, c'est juste dommage qu'il ne soit pas franc avec lui-même.
- Je crois que je devrais revenir à la case départ...restée seule, me mêler de rien, plus d'ami, plus de famille, sauvage et antisociale tiens...j'avais la paix putain.

- Ça veut dire que c'est la dernière fois qu'on se parle ? J'espère au moins que j'aurais droit à une tape amicale avant ton départ.
- Non le pire c'est qu'il se tape personne, c'est...un mâle juste paumée, il cherche l'amour le vrai, fidèle mais il est dégouté de voir qu'autour de lui il y a que des nanas qui veulent pas ça <soupire> je peux comprendre mais il se rend pas compte que sa manière de s'y prendre fait qu'il passe pour un gigolo, les gens vont le juger direct <grimace la gorge nouée, ça sent le vécu.> hein ? <percute à ses dire, elle était dans son délire monologue> pourquoi la dernière fois ?

- Tu devrais le laisser faire ses propres expériences, s’il veut trouver l'amour, mais qu'il se précipite à la moindre occasion, c'est son erreur, et il devra apprendre de ses échecs, c'est comme ça qu'on devient plus mature. *Sourit.* Tu parlais de ne plus avoir personne, alors je me pose la question. *Tourne son regard amusé sur elle.*

- <soupire> oui mais..<baisse les oreilles gardant les yeux sur lui> ça fait mal Ogo' j'ai pas envie que mes proches subissent ça, ni ma sœur. Et puis quand je me confronte à lui il me donne une version, j'appelle ma sœur et elle me dit autre chose et c’est elle que je crois, tu te doutes bien du coup comment je peux lui faire confiance ? <grimace dépitée> même en amitié j'ai la poisse. Et...toi c'est différent..<étirant un sourire> t'es plus vieux, mature, pas compliqué, tu me fais pas chier et t'as pas une vie merdique ou une romance à chier non plus.

- Ce n'est le cas que si on a envie que sa vie soit merdique avec des romances ratées, j'ai simplement décidé de prendre un chemin moins décevant, tout ça ne dépend que des choix qu'on fait, si tu n'apprécies pas ta vie actuelle, c'est à toi de voir où tu comptes aller pour changer la donne.

- Hé bien je pensais l'avoir fait, mais les mecs s'accrochent à moi, en fait...je réalise que les plan cul ça marche bien si je trouve quelqu'un comme moi, mais pour le reste, même une amitié avec un mec c'est juste...impossible, ils finissent toujours par me saouler, me faire changer, m'imposer des truc. <soupire et passe un regard sur lui navrée> pardon je t'amènes mes emmerdes en partie avec mes coup de gueule désolée.

- Mais tu as raison, je dois plus intervenir les laisser faire leur choix et leur embrouilles ou échecs, ma sœur y compris...je l’écoute je conseils mais je ne ferais rien, les dramas ça me gave.
- Je note qu'on ne sera pas amis alors, ça t'évitera que je t'impose des choses ou que je t'emmerde. *Il rit de son côté, ne semblant pas du tout dérangé de la voir en crise.*


- ... <pouffe de rire glissant un regard sur lui du coin de l'œil, visiblement l'attitude du xaela fonctionne bien, elle descend doucement de sa fulminante> hmpf...ce n’est pas ce que je voulais dire non plus, si ...tu l'étais pas aussi un peu je serais pas là à te raconter mes misères. <sourit en coin et se hisse sur lui s'installant comme une gamine sur son ventre> j'ai l'impression que je te fais même pas chier...comment tu fais pour...resté aussi détendu, zen et détaché tout le temps, tout en étant adorable, compréhensif et à l'écoute...moi j'y arrives pas, j'ai le sang chaud je m'emballe rapidement.

- *Contracte son ventre, bien qu'il a l'air surpris sur le coup, souriant ensuite quand il comprend ce qu'il se passe.* Je suis assez confortable pour madame ? - Mouais pas trop mal, ça manque un peu de gras...<souriant finement en pouiquant son ventre.>
- J'ai connu pire, alors j'ai appris à éviter les crises et à les tempérer lorsqu'elles viennent malgré tout, même si cette attitude détachée ne donne pas toujours bonne impression. Peut-être dans quelques années, lorsque j'arrêterais d'aller à droite et à gauche, il y aura un ventre qui pointera son nez.

- Moi j'aime bien, ça me calme..<d'un plus doux sourire gardant les yeux sur lui> c'est...rassurant de me dire que tu peux pas t'emballer, ça me tempère au moins. <rit doucement> d'ici là tu seras vieux et fripé.
- Et tu t'en iras vers des hommes plus jeunes et plus performants. *Rit un peu, croisant ses bras derrière la tête en la regardant.*
- Si plus vieille je deviens comme toi ce serait le pied, je dois subir encore vingt ans de galère pour apprendre tu crois ? <soupire plus douce, oreilles basses toujours. Arrête de dire de la merde, j'ai eu que ça jusqu'à maintenant et regarde ou ça m'a mené <ricane> je l'aime bien mon papi moi.
- Ça dépend, on évolue tous différemment, je connais pas mal de Xaela qui sont plus vieux que moi et qui sont toujours très impulsif.
- Hm...<se penche un peu au-dessus de lui, main sur les côtés de sa tête, prenant garde au corne et lui sourit niaisement mignonne en louchant, voir sa réaction.> Ogodei rit plus franchement et viendra essayer de la chatouiller aux côtes pour la déstabiliser dans sa tentative, plissant le regard, joueur.

- <souffle un rire et se tortille un peu, bien qu'elle ne change pas sa posture, parlant bassement.> J'ai envie de t'embrasser, je peux ? ou...<glissant un regard autour> c'est mieux pas dans ton jardin ?

Ogodei viendra glisser un bras dans son dos et se redresse un peu pour l'embrasser, de son côté, il ne semble pas affecté par l'idée qu'on puisse le voir ou pas, après lui avoir adressé un sourire en coin.
K'alysia couche ses oreilles en arrière et ricane, rendant le baisé à son tour dans un petit ronron qui s'entame, très léger, qu'elle retient surement, rare de l'entendre ronronner la demoiselle.

- <murmure amusée par la suite en plissant le regard, restant semie allongée sur lui> ça veut dire ferme là hm ?
- Je reste un peu con par moments, il faut croire, pas trop déçue ? *D'un rire léger, tout en l'avisant.*
- Un peu con ? <cille et rit doucement> je crois que t'es bien le premier type qui au bout de trois quatre jours et visite, ne m'est pas encore déçu d'une manière ou d'une autre, en soit c'est un bon point. <souriant en coin, elle câlin son nez sur le sien et finira par se redresser un peu> maiiiis je dois filer voir mon ami chasseur pour le chacal ! désolée !

- File donc, avant d'arriver en retard et de devoir te justifier. Et ça va venir, personne n'est parfait et il y a forcément des traits chez moi qui vont te donner envie de m'écorcher vif. *Rit de nouveau et..Il viendra lui donner une tape discrète sur les fesses lorsqu'elle se redressera.*
- Non ça devrait aller, il est pas chiant lui non plus j'ai pas à me justifier <ricane puis tique> ce serait chiant si c'était pas le cas, et puis…au pire au règlera ça comme hier soir..<étirant un sourire malicieuse en agitant les oreilles> c'est surtout pour toi que je m'inquiètes je suis...une vraie calamité Ogodei...

La pluie aura raison de leur échange, la jeune femme partant en courant, en quête du miqo'te sauvage nacré.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 23:50


Quelque part dans le quartier…encore…

- Dreyyyy !!! achète toi une linkperle sérieux !!!! t'es où !!!?
[Ogodei] *La voix est amusé, bien qu'audible.* IL Y EN A QUI DORMENT !
[Drey]- J'suis innocent !
- <éclate de rire> mon cul! oh! trouvé!
- Toi et la discretion, hein !
- bah linkperle et j'aurais plus besoin de brailler !
- Gngngngngngngn. Prend en moi une !
- <ricane> vrai ?
- Génial ! merci, non parce que là c'est urgent j'ai besoin de toi ! Par contre...<soupire blasée, trempée> on va au sec ?
- Si tu y tiens tant. Après, j'a... <Il étire un sourire sous son masque.> Besoin d'moi ? Et bien, dit comme ça~ J'te suis ma belle.
- <souffle un rire> ouais non pas pour ça....autre chose, par contre chez moi du coup, même si t'aime pas ça je dois me changer.
- Avec grand plaisir ma belle~


- Et bien, plutôt sympa !
- ouais fin'...j'étais en coloc...je viens de le virer.
- Ah ? Pourquoi ça ?
- <soupire et avise son tas de fringues propre et semi plié, jetté sur le lit> disons que j'essaie d'aider comme une tarte et que c'est un con et ...bref… Tu te souviens de la virée pour tuer le chacal dont on a parlé ?
- Hm ? <Il penche la tête sur le côté.> Comme tu veux ma belle. <Il hausse un sourcil.> Ouep.

K'alysia se penche pour fouiller ses fringue, foutant le foutoir. Drey se penche sur le côté inverse.
- Bah…j'aurais besoin dans la semaine si tu peux...<tiquant, elle ricane et agite la queue en dandinant du cul> ça va la vue te plais ?
- ça va, un peu trop loin, mais ça va ! <Il ricane.> Hm... Jeudi ou vendredi, ça t'va ?
- Vendredi ! ouais comme ça c'est niquel merci mais...disons qu'un xaela m'a foutu un défi <ricane> manque de bol pour lui on avait déjà prévu et il n’a jamais préciser que je devais lui ramener l'animal en l'ayant tué toute seule. Du coup, j'ai galérer à te trouver. <Se change reposant ses fringues mouillées sur la commode.>
- <Il sourit derrière son masque, l'observant, sans gêne.> vendredi ? Tu veux partir chasser vendredi ? <Il se déplace, passant derrière elle.>


- Et...<galère à retirer une sandale en sautillant sur un pied, puis l'autre> du coup je me suis dis-...<s'arrête et passe un regard sur lui par-dessus son épaule.>
- <Il la regarde, levant une main en mode "Yo."> Et tu t'es dis ?
- Bah de faire d'une pierre deux coups...<soufflant un rire à son geste, elle semble légèrement coincée entre le meuble et lui, ce qui en soit n'est pas pratique pour poursuivre, elle reste donc avec sa chemise sèche en main.> Je dois savoir quoi prendre, et ce que tu envisages sur place, histoire de pas flipper les nuits prochaines à l'idée d'y retourner. <soupire d'un petit sourire en coin, inquiète.>

K'alysia remonte doucement ses mains pour abaisser le masque du miqo'te souriant finement blasée.
- <Son index suit le mouvement pour finir sur son ventre.> Sans traque, tu ne chasses pas. La bête ne va pas gentiment attendre que tu la butes. Du coup, il faut prédire ses déplacements. Du coup, on traque. <Il la laisse faire, dévoilant une canine, amusé.>
- Hm...<se recule doucement dos à la commode pour enfiler son haut> tu...pourras t'en charger si je balise ? tu me mettrais pas en danger hm ? <gardant ses vairons sur lui, après tout elle le connait peu et foutre sa vie entre ses mains c'est pas rien.>
- <Il étire un sourire amusé.> Je traque, tu chasses. Faisons comme ça ma belle. <Il remonte lentement son index jusqu'à son menton.> Et te mettre en danger, tu peux l'faire toute seule, j'pense !

- <ricane et roule des yeux le laissant faire, oreilles basses> oui mais ce que je veux dire c'est...tu me protègerais ou t'es du genre à te barrer si ça part en vrille ? Donc tu me ramènes la proie et je décoche pour la tuée tu veux dire ?
-<Il dodeline de la tête.> Je t'indique où elle est, je te la désigne et tu la chasse. Eeeet, ouais, j'assure tes arrières. Faut bien que j'en prenne soin. <il sourit, amusé, son index caressant sa mâchoire.> Donc…vendredi…
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 23:50


K'alysia observe le jardin haussant un sourcil derrière ses lunettes solaires. Elle fera rapidement demi-tour et vérifiera le numéro sur le panneau. Avant de constater la présence du xaela affalé dans son bassin au soleil.

- Oh !
- Bonjour ! *Lève sa main pour la saluer, mais il reste installé. *
- J'ai cru que je m'étais plantée de secteur <souriant finement> Tu t'emmerdes pas, c'est sympa ta déco jardin, t'as des ouvriers compétent. <ricane>
- Et non, c'est juste que les travaux et les préparatifs sont terminés pour le moment. *Amusé en l’avisant. * Tu allais encore vers la mer ?
- Non je venais te dire bonjour <haussant une épaule>
- Tu sais que...avec tout ce confort ici, surtout les points d'eau, tu risques d'avoir une blonde qui squatte souvent.
- Elle vient déjà quand elle est en colère, alors elle pourra bien venir si elle veut se détendre. *D'un sourire entendu, bien qu'il en rit un peu par la suite.*
- <se pince les lèvres baisant un peu les oreilles amusée mais honteuse> et je viens dire bonjour aussi, je viendrais pas que pour les mauvais moment promis.
K'alysia remonte ses lunettes et sourit en coin.
- Ça me va aussi, tu vas bien aujourd'hui ?
- pourquoi tu te marres ? <Se penche et retire ses sandales, puis ses bas, reposant une jambes sur la roche, elle se dessape oui et prendra tout son temps pour qu'il en profites, malicieuse.>
- Je vais bien oui...c'est plus calme on va dire...et j'ai pu voir mon ami pour la partie de chasse.
- Il a accepté de t'aider alors ? Parce que tu te justifies alors que je plaisante. *Sourit.*


K'alysia s'invite dans le bassin sans gêne et pas uniquement dans ce dernier mais viendra se hisser sur le xaela, lui souriant en douceur.

Ogodei ramène un bras pour le passer autour d'elle et hausse un sourcil en la regardant, toujours avec son sourire, un peu surpris mais pas indisposé non plus.

- Oui il va m'aider, il traque, il me l'indique et je chasse, et je dois aller voir un ami qui va me filer un gadget que je lui ai demandé. Il y a plus qu'à espérer que je ne sois pas trop flippée <soupire, inquiète.>
- Tu as le droit d'être flippée, mais ça ne doit pas te bloquer sur le moment, ou c'est là que tu risques de te mettre en danger.
- Justement...<une moue suivant, oreilles basses toujours> je vais me rendre sur le lieu de l'accident, c'est là-bas qu'il y a les chacals, j'espères juste que mon traumatisme n’est pas au point où je vais être tétanisée sur place, mais normalement Drey veillera sur moi.
- Tu as essayé d'y aller depuis ou tu comptes y aller au moment de la chasse ? Si tu as du temps d'ici là, tu peux déjà essayer de te rendre dans la zone sans aller directement à l'endroit dangereux.
- euh non c'est vrai que je n'ai pas pensée à y aller avant, tu crois que je devrais ?
- Pour réduire les chances de te voir immobilisée par la peur, oui.
- hm..<soupire songeuse, le poil s'hérissant rien qu'à l'idée d'y aller>
Ogodei viendra pour la distraire en la chatouillant un peu aux côtes.


- Je vais y aller oui, bonne idée <soufflant un rire à la chatouille se hissant un peu plus sur lui a califourchon> mais avant je préfères rester un peu au soleil ici avec toi, ça ne t'ennui pas ?
- Arrête de demander si ça me dérange ou pas, je te le dirais déjà d'avance si ça m'emmerdait. *Rit un peu et vient d'une main glisser son index distraitement sur son oreille. *


- <fuit, trotinant toute mouillée en agitant la queue> Ogodei se redresse et sort à son tour, remontant son maillot de bain, avant de tilter.
- Eh, pas sur mon fauteuil personnel ! Je le savais...
- Raaah le pied je bouges plus d'ici !
- Heureusement que j'avais prévu l'éventualité. *Il s'en va s'installer sur son banc plus loin, et s'allonge à son aise.*


- <joue avec ses lunettes qu'elle remonte et descend pour le faire rire, jouant des sourcils> oh pardon Monsieur, c'est chez vous ici ?...mais...Il y a de la place pour deuuuux hein !
- C'est censé l'être, mais je crois qu'une femme a décidé de m'envahir. *Rit en tournant son regard sur elle.*
- Promis, je le serais juste ce qu'il faut, pas trop...<rit doucement dans un soupire d'aise sous le soleil>
- Si tu l'es trop, je t'attrape par la jambe et je te lance dehors. *Amusé, alors qu'il se tourne pour profiter de l'air ambiant.*
- Ah oui ? tu sais que si tu me casses je pourrais plus être utile à grand-chose, t'as envie de te taper une étoile de mer ? <souriant en coin>
- Je saurais être actif pour deux. *Rit à nouveau. * Au mieux tu pourras toujours me regarder et jouer de ton regard. *Taquin.*

La journée s'achèvera sur la plage de brumée, discussion, nage et rires avant que la demoiselle s’évanouisse dans la nature une nouvelle fois, vaquant à ses occupations.

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 23:51


K'alysia Jin toquera à la porte, les oreilles basses. Ogodei est rentré il n'y a pas très longtemps, il était en train de se masser le poignet en avisant les poissons de son Aquarium, avant de se tourner et d'aller ouvrir la porte.

- Salut...<levant sa petite main, un peu penaude bien qu'un doux sourire s'étire, elle à la bouille de la gamine un peu boudeuse cela dit.>
K'alysia glisse un regard sur lui haussant un sourcil.
- tu te prépares pour un combat ?

- *Avise la Miqo'te, au début surpris, puis il lui sourit.* Je ne m'attendais pas à te voir arriver aussi vite. *Taquin.* Non, j'en reviens justement. Entre deux jours de bon temps, je dois quand même bouger ma carcasse pour aller gagner ma vie. *RIt un peu. *
- <rit doucement agitant une oreille> deux jours de bon temps ? je m'en souviens que d'un avec toi, il y a une autre veinarde ? <ricanant puis soupire navrée> pardon de déranger, je passes en coup de vent en fait, va pas croire que je peux plus me passer de toi.

- Je parlais de bon temps à ne rien faire, pas de ce genre de bon temps, je ne passe pas non plus mes journées dans le bras d'une femme. *Il rit plus franchement, bien qu'il ait tiqué quelques instants, puis la regarde. * Je vais finir par me le demander ! *Mais pour sa seconde phrase, le ton est bien sur l'humour, avant de reprendre son sérieux. * En coup de vent, tu voulais quelque chose ?
- <étire un sourire en coin, riant avec lui finalement> hmpf...non rien mais juste te dire que j'ai perdu le défi...mon ami a annulé, il ne pourra pas, et...donc pas de viande <souriant en coin, bien qu'elle baisse les oreilles> je vais pas aller chasser là-bas toute seule, mais je compte bien m'y rendre pour...évaluer si j'en suis capable.
- *Semble pensif en la regardant quelques instants. * Je ne peux pas t'accompagner, je vais devoir me rendre au bâtiment qui va nous servir de repaire pour mon prochain travail, mais je ne sais pas si c'est une bonne idée pour toi d'y aller seule, surtout s’il y a des chacals agressifs et que tu n'es pas habituée à la chasse.
- J'y vais en plein jour, j'essaie d'aller dans la région sur les routes sécurisés pour voir comment je réagis et j'ai des amis pêcheur à horizon le village je le connais bien, je fonce directement là-bas, le reste je ferais à pied pour retourner sur le lieu de l'accident. <sourit doucement amusée> je venais pas te demander ton aide, mais je suis correct et je viens admettre ma futur défaite de fin de semaine.

- Tu ne veux pas descendre te changer tu me fais de la peine là planté, tout rigide dans ton armure <ricanant>
- Vu que j'ai finalement gagné, il faudra voir quelle est ma récompense du coup. *Rit un peu, puis hausse les épaules. * Déjà, ça ne sera pas de la viande de chacal. *Puis finit par opiner à ses propos. * Si tu ne le sens plus, n'hésite pas à faire demi-tour, ça ne sert à rien de forcer si c'est pour te retrouver en danger.
- <hoche> promis je serais prudente ! et hm...la récompense c'est toi qui devait la trouver si je perdais. <plissant le regard, sa queue miqo'te battant doucement derrière elle.>
-Je vais y réfléchir, et nous verrons ça à ton retour, si j'ai bien suivi, tu ne vas pas rester longtemps, c'est ça ? *Puis rit un peu.* Ce n'est pas une grosse armure qui me dérange, comme tu peux le voir, c'est une tenue qui n'est pas aussi pesante qu'une armure lourde.


- Je faisais que passer oui, tu sais bien que si je m'attarde, je vais pas partir avant plusieurs heures <souriant en coin, frétillant d'une oreille sans le quitter des yeux> mais....<s'avance doucement> soulève-moi.

Ogodei vient l'attraper par les aisselles, tel Rafiki qui porte Symba et la soulève pour qu'elle se retrouve à sa hauteur, on pourrait presque entendre le thème du Disney en fond, ce qui est à la fois mignon, et peut-être un peu ridicule en même temps.
- Comme ça ?
- Mais...<éclate de rire et tentera de choper ses hanches de ses cuisses> contre toi nigaud ! Ogodei éclate de rire à son tour et viendra glisser son bras vers ses cuisse pour l'amener à lui.
- C'est mieux ? *Amusé.*
- Oui beaucoup mieux !! <étirant un sourire, pendue à son cour elle tardera pas à venir poser ses lèvres sur les siennes, riant encore légèrement bien qu'il soit étouffé, le baiser en est brulant, joueur et toujours empreint de cette sensualité lui étant propre.>
- *Lui rendra un sourire toujours amusé, puis il la laisse venir l'embrasser, ce à qui il répond d'une façon un peu plus sobre de son côté, mais pas moins direct, comme à son habitude, puis il ajoutera sur un ton mi-taquin, à voix basse.* Et ça, c'est censé être quelque chose qu'on échange avec une relation simplement charnelle ? *L'avisant en étirant un léger sourire joueur à son tour.*
- <cille et hausse un sourcil> Bah, j'sais pas...je m'en fou ? <haussant une épaule, amusée> j'allais pas repartir comme une connasse sans te faire un bec si ? et j'allais pas le faire sur la joue non plus, c'est ridicule...<baissant un peu les oreilles> ça...te déranges ?



- Non, mais vu ce que tu me disais la dernière fois que je t'ai offert des préliminaires, j'avais envie de t'embêter un peu… *D'un sourire en coin en venant mordre un peu sa lèvre. *
- hmpf...<ricane, lui cédant sa lèvre inférieure au mordillement sans le quitter de ses prunelles> cha va hein...<faussement vexée bien qu'elle câline sa nuque d'une main.> tu me reposes pour que je m'en aille ou c'était pour toi un préliminaire du coup ?
- *Il viendra la reposer, bien qu'elle ait pu voir une hésitation avant, reprenant ensuite.* Je t'aurais bien prise avec moi, mais je vais devoir repartir bientôt alors ça ne serait pas raisonnable. *Souriant.*
- <sourit en coin ajustant sa jupette et hausse un sourcil> prise avec toi ? ou ça ?
- En bas, dans mon lit. *D'un sourire plus entendu.*
- Tu pars combien de jour ? que je ne viennes pas toquer pour rien, ou que je ne garde pas ma fenêtre ouverte pour rien non plus <ricanant>
- Ah ! Non mais je dois filer aussi, de toute manière t'as ma linkperle, t'as qu'à...me filer un appel quand t'es dans le coin à nouveau ça te va ? Vous souriez tendrement à Ogodei Iriq.
- Je risque de ne pas revenir de suite, le temps qu'on s'installe et qu'on signe les contrats, mais dés que je serais revenu, je t'appelle.

- ça marche !! <Élargit un sourire complètement détachée, bien qu'elle reste tendre, difficile à dire s’il va lui manquer ou si elle est réellement indépendante au point de pouvoir attendre qu'il rentre tout simplement.> bah on se revoit ce moment-là dans ce cas, bonne chance pour la suite !

K'alysia pivote pour ouvrir la porte.
-ne te fais pas tuer hein ça me ferait bien chier...<ricane, sa façon à elle de lui dire qu'elle s'inquiète quand même et qu'elle tient à lui, sans doute.>
- Tu en trouveras d'autres, si je quitte ce monde ! *Mais ça semble surtout être taquin.* Et plus sérieusement, je ne compte pas mourir de sitôt, j'ai encore de belles années devant moi.
- <abaisse un peu les oreilles à ses premiers dires et lui fera un clin d'œil> Tu es unique Ogodei. <d'un plus doux sourire de peste, qu'il interprète comme il veut, tout en sortant> A bientôt ! <fermant derrière elle.>
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 23:52



C'est a horizon que la jeune femme arriva cette après midi là, par l'Ethérite, elle posa le pied au sol dans une angoisse dores et déjà présente, son estomac se nouant, elle avise les gens alentours, les marchands, cherchant un quelconque réconfort, une assurance, se disant qu'elle n'avait qu'à prendre la route et qu'au pire, au vue de l'activité en journée, tout irait bien et quelqu'un pourrait la récupérer ou l'aider. Elle prit le pas, son arc sur le dos, méfiante et à l'affut, s'enfonçant dans le petit désert en direction du lieu de l'accident.

Sa respiration s'accélérant, toujours plus au gré de sa marche la rapprochant du lieu fatidique et de sa chute. Aucun chacal à l’horizon, il est bien trop tôt, cela semble la rassurée, elle s'arrêtera devant le petit panneau du sentier avant de poursuivre en direction de la falaise, ses jambes se faisant de plus en plus lourdes, son cœur semblant vouloir sortir de sa poitrine, alors qu'elle même semble aussi se resserrer et l'étouffer. Alysia se masse la tempe, la douleur est perçante, elle prendra appui contre un arbre.



Chaque image de cet instant défile alors dans son esprit, les cris des chacals, raisonnent, pourtant il ne sont pas présent. Puis le vent qui vient parcourir sa chevelure blonde, c'est la chute, le vide, son corps semble percuter un rocher durant la chute puis le sol, les cris du chocobo semble si réelle que la jeune femme fini par s’agripper à l'arbre, la scène se déroulant dans son esprit d'un réalisme cruellement poignant, comme si elle venait à mourir avant même de toucher les graviers sous ses pieds. C'est lorsqu’un chacal, finira par réellement crier que la miqo'te viendra s’effondrer dans un fourré.

Plusieurs heures plus tard, juste avant la tombée de la nuit c'est une caravane de pêcheur avec leurs chiens qui finiront par trouver la jeune femme qu'ils connaissent déjà, l'emmenant alors jusqu'à leur village sur la côte, l'installant dans le cabanon. Celui là même ou elle avait eu son rendez-vous avec vahyi le soir du drame, un lieu sensé être réconfortant et rassurant un havre de paix qu'elle connait bien. Elle y passera la nuit, puis la suivante, et un jour encore, incapable de quitter les lieux, refusant toute aide pour être guidée, refusant d'appeler un proche, ou de mettre un pied dehors à la simple idée de devoir endurer, encore et encore, cette terrifiante chute qui aurait pu lui couter la vie.

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 23:52


Dressant les oreilles, Aylisa se fige aux bruits de pas qui semble provenir du toit de la baraque en bois. Comme-ci quelqu'un se déplaçait. Les bruits en questions se dirigeront alors vers une trappe. Le poil s’hérissant, elle lâcha sa salade de fruits qui s'étale sur la table et fonce vers son arc.

- Hey !! crétin je t'entends, montre-toi !
La grosse trappe s'ouvre. Laissant un courant d'air s'infiltrer dans la maison... Quelque seconde plus tard, un busard surgit de ladite trappe, fondant sur le sol inerte. Une seconde suivra, tombant sur l'autre, laissant du sang gicler sur le plancher.

- Putain mais...depuis quand ils m'apportent à bouffer comme ça.Oh je suis pas un animal hein !! <Agacée>
Le miqo'te finira par s'infiltrer dans la trappe, retombant habillement sur ses pieds, accroupit. Sa grande lance accrochée à son dos, du sang encore présent sur la pointe. Il ne semble pas avoir remarqué la miqo'te.


- NON MAIS T'ES SOURD ?! <le pointant de son arc, sourcil froncés>
- Frr… *tourne légèrement la tête sur le côté, son oreille s'agitant*
- <hausse un sourcil> super...un tribal...tu sors doux ? tu comprends ce que je dis au moins ?
D'un geste vif, il viendra dégainer sa lance tout en se tournant vers elle, la pointe dans sa direction. Dans l'attente.
- Qui es-tu...? *D'une voix déformée par le masque, sous le ton de l'énervement. Il se déplacera lentement sur le côté, un jeu de jambe lent, ne la quittant pas du regard, la lance toujours pointée vers elle*
- <Souffle doucement le poil hérissé, oreilles droites, elle fronce les sourcils inquiète, marquant un temps songeur, elle ne ferait clairement pas le poids et dégluti, son état est pas des plus positif non plus, elle a surement peu manger ces derniers jours, elle semble fatiguée et sa main finie par trembler sur son arc aux mots prononcés du miqo'te.> Alysia...<tentant de baisser son arc fébrilement> je...je venais souvent ici, les gens me connaissent. Tu...tu peux baisser ton arme ça me rend nerveuse, ou alors empale moi, rien à foutre. <soupire>


- *Prendra un temps, suivant son arc des yeux* Que fais-tu ici.. *lâchant un léger râle*
- Je suis coincée ici..<fronçant les sourcils, elle finit par reposer doucement son arc au sol puis son carquois sans le quitter des yeux, mais attentive à ses réactions, de gestes lents.> j'ai des amis ici et hm...on me louait le lieu un temps.
- Frrr.. *lâchant un soupire mêlé à un léger grognement de gorge. il finira par baisse sa lance*Est-ce les villageois qui t'ont permis de vivre ici..?


- Merci...<les oreilles en arrière, elle soupire, les jambes un peu vacillantes allant s'adosser au mur pour se laisser glisser au sol.> Oui...
- *La fixera, laissant un silence planer durant de longues secondes*Je vis ici... Du moins... Parfois...
- Désolée...<soupire, l'angoisse est palpable pour le coup, surement dû au fait qu'elle va devoir quitter les lieux> je venais aussi parfois...mais je suis partie en voyage et je n’étais pas sensée revenir. <étirant un fin et bref sourire navré.>
- *Il s'avancera vers elle avant de s'accroupir. Gardant sa lance à la main, l'extrémité posé au sol, comme une barre auquel il se tient. Il dressera sa main pour lui saisir la mâchoire. Il lui tournera la tête à droite puis à gauche, comme pour l'examiner*


- <hausse un sourcil, elle se crispe un peu à son approche, inquiète mais son regard restera fixe sur le miqo'te, las, possiblement une lueur de désespoir tel, qu'elle semble s'en foutre royalement de ce qui pourrait lui arriver, là tout de suite, à croire que sa vie à peu d'importance, elle le laissera faire sans broncher, les oreilles plaquées en arrières.> Les pêcheurs m'ont nourris un peu, mais ensuite ils sont partis pour la fin de semaine <soupire> ça doit faire trois jours que je manges pas trop, même si j'ai ce qu'il faut. <haussant une épaule.>

- Tssk... Tu dois manger... *il se redresse après avoir relâcher son bras. Il se dirigera vers ses busards fraîchement tués, posant sa lance contre le mur sur le chemin*
- qu'est-ce que ça peut te faire de toute manière...
- *Vient soulever un des busards*
- Et puis déjà tu pourrais retirer ton casque non ? ce n’est pas très courtois, t'as l'air pourtant de parler correctement...<grommelle, boudeuse, le suivant du regard.>
- *pose le busard sur la table, décroche son couteau de sa ceinture, il commencera à le dépiauter* Tu dois manger, reprendre des forces pour partir d'ici..


- <hoche doucement.> ça ne va pas se faire en un jour ça...Tu...tu vas pas me mettre dehors ?
- *il posera le couteau sur la table, délaissant le dépiautage*
- <dégluti doucement rabaissant ses oreilles en le suivant des yeux>
- *Il porte sa main à son masque, le retirant, ses yeux perçant fixeront la miqo'te*
- <cille un instant, elle étire un mince sourire, hochant, toujours les oreilles basses en soumission totale ouais.> merci...
- Non.. Je ne vais pas te mettre dehors... Mais je ne veux pas d'une miqo'te à moitié morte chez moi..
- <soupire et roule des yeux> ça va j'suis pas mourante non plus...je vais bien, et...je ferais l'effort de manger, je partirais dès que j'irais mieux. <hochant, elle baisse les yeux, surement pour cacher son angoisse ou son mensonge, ou encore, ce qu'elle ne dit pas.>
- Tu as des jambes. Et tu n'as pas l'air idiote. Tu pourrais déjà partir. *penchant la tête sur le côté, fronçant légèrement les sourcils* Il y a autre chose.
- ... <tentera de se redressée doucement et soupire> je ne peux pas partir, j'ai peur ...
- Peur..? *fronçant les sourcils* De quoi as-tu peur..? K'alysia récupère une bouteille de rhum pour se servir un verre.
- C'est bien, ça prouve que tu n'es pas bête. La région est dangereuse.
- j'ai...eu un accident ici il y a quelques mois, j'ai fait des semaines de coma, je...je suis revenue pour voir le lieu mais je pensais pas que mon traumatisme serait...au point de me paralyser, c'est les pêcheurs d'ici qui m'ont ramener.
- Tu es donc bloquée ici.. *tapotant son crâne*
- Je vais mieux depuis ce matin...j'ai osé sortir dans le petit village au moins mais chaque fois que j'envisage de partir pour au moins rejoindre l'Ethérite, je suis figée.
- ...Et hors de question que j'appelle mes proches, et puis de toute manière à part ma sœur j'ai pas grand monde, et elle est en orient.
- La peur est normale. Tout le monde a peur... Moi, j'ai peur… Les villageois ont peur… La peur est importante. Elle permet de survivre.



- Non toi tu fais peur, ce n’est pas pareil...<souriant en coin, le nez dans son verre.> et moi ça m'a pas permis de survivre, c'est justement la peur de mon abruti de chocobo qui fait qu'on a passé en bas la falaise. <Serrant doucement la mâchoire.>

- Frw.. *vient s'essuyer les mains pleines de sang avec un torchons* Tu dois apprendre à maitriser ta peur. Essayer de l'effacer est inutile...Ça marchera pas.
- Plus facile à dire qu'à faire...tu l'as déjà fait toi ?
- Oui. *pose le torchon sur la table et s'avance*C'est un contrôle de soi... *se tapote le torse* Un contrôle de ses émotions. Tu dois devenir maître. De toi… ici… *se tapote la tête* Et non esclave. Tu dois accepter la mort. Accepter que tu es éphémère. Alors à ce moment-là... *dresse sa main, posant le bout de son index sur le front de la miqo'te* Tu comprendras que tout n'est qu'illusion.

- T'es quoi toi une sorte de sage, un gourou, un chamane ? <Souriant en coin bien qu'elle tire des oreilles, toujours droites.> Qu'est-ce qui est illusion ? - Non… Juste un chasseur... *se détourne d'elle, retournant à son busard, il viendra découper la cuisse de celui-ci*
- Et puis...la mort je l'acceptes...<cille> fin' je crois...<soupire>
- Illusion de 'l’esprit oui..


- Ta peur, est une illusion. Une illusion que ton instinct de survie fabrique.
- hm...
- Pour contrer la peur de la mort, de n'être plus rien..
- <elle sirote son verre, bien qu'elle l'écoute attentivement>
- Ta sœur.Ta sœur est la preuve que tu as peur de la mort.*met la cuisse sur le feu*
- Oui bon donc si je suis ta logique, ce processus va pas se faire en un jour, suis coincée ici si j'ai la trouille...et comment je fais pour pas avoir peur, chaque fois je revis ma chute et mes douleurs comme si c'était en train de se passer, ou que ça s'était passé hier. <grimace un peu agacée par le dilemme> Ma sœur ?
- Oui.. Ta sœur.
- quel rapport avec ma sœur ? <grommelle encore.>
- Tout est en rapport. Les liens, l'attachement. Elle fait partie de tes craintes. La perdre. Ta sœur est la clé. *hoche la tête, il prendra Alysia par les hanches, la soulève légèrement au-dessus du sol et la repose sur le côté afin d'accéder à l'armoire*

- <cille, tenant son verre, elle se fait soulevée comme un poids plume et pouffe de rire se pinçant les lèvres ensuite sans broncher, observant le miqo'te> je pouvais bouger toute seule tu sais.
- *Vient chercher un autre pot d'herbe* Plus rapide de ne pas demander...*ouvrant les deux pots* Ta sœur est la seule susceptible de te faire passer ta peur. Elle seule pourra te faire avoir le déclic..
- N'importe quoi...<soupire>tu l'as connais pas, tu ne me connais pas non plus, ni ce qu'on vit ou qu'on a vécu...
- Peut-être..
- Et je veux bien demander son aide et elle le ferait surement mais ...<grimace, foutue fierté> elle est amoureuse, ces temps tu vois...
- Non.. Ce n'est pas de son aide que tu as besoin..
- le genre de moment débile ou tu papillonnes t'es heureuse, elle a rejoint son mâle...je vais pas tout gâcher, elle a le droit d'être heureuse elle.
- Elle seule est susceptible de te faire avoir un choque assez émotionnelle pour te faire franchir ta peur..
- Sinon.. Oui.. Ça prendra du temps..*mélange les herbes, il prendra un pilon pour venir les écraser puis observe le contenue, satisfait, il viendra tendre la main vers la bouteille de rhum* Donne-moi la bouteille.
- Je vois ou tu veux en venir mais je crois que c'est raté....
- Elle ne le fera pas. <soupire> et ça marchera pas non plus, je penses. Et pourquoi un choc, j'ai déjà du mal avec celui-là et tu veux m'en foutre un autre ?
- *hausse les épaules* Alors tu dois apprendre à maîtriser tes émotions.
- <lui tend la bouteille et avise encore ce qu'il fait> t'as besoin d'aide ? t'en qu'à faire ?
- Non.. *prend la bouteille, il l'ouvre et vient remplir le pot avec les herbes mélangées* Toi rentrer chez toi ce soir..
- <sourit en coin, haussant à son non> quoi tu ne veux pas d'aide d'une femme ? Ce soir ? je ne pourrais pas...mais j'irai dormir dans un autre cabanon si c'est si horrible pour toi d'avoir une femelle près de toi ! <roulant des yeux, allant chercher son arc>


- *souffle du nez* Rien a voir..Approches..*Vient vider le contenue du pot dans le verre*
- ça va hein j'ai compris, et puis t'es du genre pas très sociable apparemment, à croire que tu sors d'une grotte...<remplissant son sac de ses affaires.>
- J'ai du mal avec les gens..*lui tend le verre* Bois..
- Bah on a ce point en commun au moins...<grimace agacée, bien que les oreilles basses> je ne venais pas ici pour rien.
- C'est quoi ? je croyais que je devais manger. C'est bon te fatigue pas je quitte ta baraque j'ai dis.
- Bois.. *d'un air plus autoritaire et fronce doucement les sourcils*
- <soupire et attrape le bol> tu vas me faire quoi sinon ? me forcer ? me frapper ? <pas agressive mais agacée et méfiante, pas rassurée non plus>
- *il croise les bras, faisant un geste du menton pour lui faire comprendre de boire*
- <roule des yeux, mais bizarrement, là où elle aurait surement eu le geste de lui jeter à la gueule avant, elle finit par le boire, une grimace suivant, fermant les yeux, elle descend le tout d'une traite.>
- Mh. *hoche doucement la tête, satisfait*
- <lui tend le bol boudeuse sans le regarder, tendant le bras.> hmpf...de toute manière si c'est du foutu poison, t'abrège mes souffrances, j'ai pas peur de crever figure toi.
- Non, c'est un anesthésiant pour animaux. Tu vas t'endormir dans quelque minutes..
- Hein ?! tu plaisantes là tu...<cille un peu> tu sais si tu veux abuser de mon cul t'étais pas obligé d'en arriver là ! <fulmine>
- *lève les yeux au ciel*Je vais te ramener chez toi.
- <ricane et lutte contre ses paupières lourdes se tenant à l'étagère, le fusillant du regard, oreilles basses> crétin...tu ne sais même pas ou je vis...
- Uldah suffira, tu devrais être capable de t'orienter depuis là bas..*s'avance vers elle*
- Et..tu vas me poser dans une ruelle endormie...<tangue un peu ses jambes lâchant prise, elle résiste encore, caractérielle et bornée, puis à son approche elle finit par se laissée tombée.>
- *la soutient. Posant ses doigts à son cou pour vérifier son rythme cardiaque* Mh. *il sera satisfait*
Une fois à l’extérieur, il siffla au loin, la miqo’te sur son épaule en sac à patate.

[Un gardien du petit village qui termine de ranger les caisses de poissons avise le duo, et la jeune femme il court vers le miqo'te inquiet.> Hey mais...vous emmener Alysia ? elle est blessée ?]

- *Un Coeurl imposant vient rejoindre le miqo'te, il semble connu des habitants* Je l'a ramène chez elle..*Hisse la jeune miqo'te sur le Coeurl*
[Ah euh..c'est pas la porte à côté brumée, mais pourquoi elle dort ?]

- Elle parlait trop.. *sourit finement au gardien* Il y a un busard dans la maison.. Pour vous.*Se hisse sur le cœur par la suite et maintient fermement Alysia par la ceinture*
[...ah..euh..<hochant perplexe> bien merci ]


Arrivée à brumée, la miqo'te sur l'épaule à nouveau, celle ci entamant doucement son réveil douloureux. Il finira par marcher dans le quartier sans réellement savoir ou il doit aller et visiblement, découvrant le lieu pour la première fois.

- Frr..
- qu'est-ce que....hmpf...<s'agripant à la ceinture du miqo'te, elle agite faiblement les jambes, en coton toujours.>
- Arrête de gigoter petit asticot.. *gromelle*
- re.-repose moi...on..on est a brumée ? comment tu...
- Frrrm..
Ramja pose un genou au sol, la basculant doucement dans l'herbe.


- Le vieux du village..
- <elle s'observe rapidement, le regard vaseux avant de reposer les yeux sur le miqo'te les oreilles en arrière> tu m'as vraiment...juste ramené chez moi ?
- *penche la tête sur le côté* Je ne comprends pas ta question.
- <soupire> non rien...merci..<grimace boudeuse baissant les yeux> j'imagine, tu veux quoi en échange ?
- Rien.. *décroche la cuisse de busard et lui tend* Tien. Pour toi manger..
- <hausse un sourcil sur l'animal et souffle un rire agitant une oreille> Je vis dans un restaurant j'ai tout ce qu'il faut là bas, garde le pour toi ou ceux qui ont besoin. *fronce les sourcils et lui tend un peu plus, têtu*
- Pour toi manger..
- <roule des yeux et prend la bestiole> Merci...<puis tique dressant l'oreille> tu ne m'as pas donné ton nom.
- Prend le où je t'endors encore.. *gardant les sourcils froncés* Mon nom..?
- ça va ça va je l'ai ton truc...<soufflant un rire dépitée>
- Mh.. Ramja..


Une visite de brumée s'en suivie, de la plage du moins, ou elle lui expliquer les uses et coutumes de la région, les choses à faire à ne pas faire, qu'ici il y a des règles et des lois.


Elle l'emmènera même au Tapas, ou elle lui fera une visite guidée, découvrant là encore la réelle valeur des gils et non pas du troc, la nourriture à profusion étaler sur le buffet, et les poissons dans l'aquarium, non pas comme étant une réserve, mais bien une décoration, à sa grande surprise.


Ils montèrent alors chez Alysia, avec deux plats de Tapas, dévalisant le buffet pour l'appétit du miqo'te, une autre discussion et un échange se fera durant le repas. Puis une visite guidée de l'appartement, Ramja découvrant ce qu'il appelle "la cascade intérieur" le douche bien évidemment qui l'intrigua beaucoup.

K'alysia reste relativement silencieuse, songeuse en fixant son verre de jus de fruit, elle a très peu mangé.

- *Remplit une nouvelle fois son verre de jus, jetant un coup d'œil sur son assiette* Tu dois manger plus...
- <soupire> j'ai...pas faim, je vais vomir et avoir mal au ventre si je forces.
- Ce n'est pas normale. Trois jours sans manger et tu n'as toujours pas faim...Tu dois t'inquiéter ..Je te ramènerai des herbes pour soigner ton ventre.. *il redresse la tête la tournant vers la fenêtre. Il humera l'air*
- hm...
- pourquoi tu ferais ça ?
- Une odeur familière... *il tourne de nouveau la tête vers Alysia*
- <suivant son regard ensuite> quoi ? familière...ici ?
- *se redresse doucement* Toi reste dormir ici cette nuit. *de son air autoritaire* Je vais éloigner les prédateur autour de ta maison...
- ....Ramja...
- *récupère sa lance* Mrh..?
- il n’y a pas besoin hein, j'ai aucun prédateur, il y a des gardes ici c'est sécurisé...et pour mon ventre ça ira <soupire> je...j'ai juste eu un gros choc je dois juste m'en remettre trouver mes repères chez moi, mes amis et l'appétit va revenir. Mais je te remercie, je sais...pas trop pourquoi t'es si gentil, c'est bizarre par contre.

- Mrh.. Je n'ai pas beaucoup de compagnie mise à part mon frère... *hausse les épaules*
- <hoche doucement> tu n’aime pas les gens, fallait s'y attendre, j'en déduis que tu m'aimes bien ? <souriant en coin>
- bah tu sais où je vis t'as qu'à...passer quand tu veux, ou peux, mais parfois je traine ailleurs, plage ou bien en ville pour le travail.
- *Se contentera d'un léger râle grognon. Ne souhaitant pas l'avouer*Je te retrouverai, je connais ton odeur.
- ...super...c'est top glamour <ricane et hoche> bonne nuit Ramja.
- *penche la tête sur le côté, ne semblant pas comprendre le terme*
- Mrh.. Toi dormir, moi veiller... *il se dirige vers la fenêtre ouverte*
- Aller oust va dormir <ricane agitant une main.> Ramja escalade habilement le meuble et saute par la fenêtre.
-super j'ai un tribal comme garde du corps peau de colle...<grommelle bassement pour elle-même le voyant sortir.>

Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 23:53


K'alysia Jin étire un sourire en voyant Ramja, s'approchant pour voir un peu mieux vue la nuit tombée, reconnaissant sa silhouette et son arme.
Ramja Kri' tourne vivement la tête vers le feu d'artifice qui démarre, il bondira en arrière en sortant sa lance, paniqué.

- ... Ramja ?
- *Fixe le feu d'artifice, les oreilles baissés, montrant les crocs*
[Atsuko]- Ma parole ! Je n'y suis pour rien ! Enfin, je crois !
- Non c'et...normal, désolé il est un peu…sauvage. <souriant en coin>
Ramja se décale lentement vers sa droite, ne lâchant pas le feu d'artifice des yeux. - Hey ! salut ! <levant une main>
K'alysia s'interpose devant la lance, pour capter son attention.
- Frrr.. *il fronce les sourcils en voyant Alysia, il viendra la saisir par le bras pour la mettre derrière* Ne reste pas ici! Le ciel s'embrase!
- Je vois ! *tape du poing dans son autre paume* ça explique des choses !
- <cille et pouffe de rire se voyant décalée derrière le miqo'te> non c'est...des feux pour une fête. Tu ne risques rien et nous non plus..
- Une fête...?
- c'est comme...hm…des jeux dans le ciel, pour faire joli !
- Fachtras, il voit le 7e Fléau dans les cieux pendant les Feux de la mort !
- une décoration du ciel <hochant amusée, tiquant en utilisant le même mot que l'aquarium avec le gros poisson, voir s’il percute.>
- Mrh.. *il baissera sa lance*
- Je le connais que depuis deux jours il m'a...aidé dans une impasse, il sortait de nul part dans le thanalan. Il n’aime pas les gens ni la ville mais il est pas agressif si on l’emmerde pas.
- Je... le savais... *dit-il l'air de rien. Pas crédible*
- Je vois !
- hin hin..<ricane lui souriant dépité> c'est pour ça que tu brandis ta lance dans le vide hm ?
- Mrh.. *sursaute de nouveau, brandissant sa lance* Tssk..
- Arrête...<roule des yeux et abaisse la lance lui souriant en douceur> tu m'écoutes gros bêta...je viens de dire qu’on ne risquait rien.

L’échange se poursuivi sur la plage un instant entre les trois, puis Alysia ira nager un peu, après tout elle était là pour ça à la base.


Qu'est-ce que tu fou ?!!! tu devrais pas t'approcher autant...
- Tu vas te faire manger par les gros poissons... *croisant les bras*
- ça, je m'en doutais un peu.
- Vous devriez moins paniquer, Ramja. Les us sont un peu différents ici.
- Tu n'as pas de lance pour te défendre..
- Mais...il y a pas de gros poissons ici <ricane> et puis on s'en fou non ? tu t'improvise protecteur ?
- Frrhh.. *lâchant un râle grognon*
- Oui voilà écoute la dame, je suis une grande fille t'es pas ...obligé de veiller sur moi, en plus c'est toi qui m'a aidé ce serait à moi d'être redevable, pas l'inverse. <sourit en coin à son râle, pour réponse elle viendra l'arroser sans ménagement.>

- Cours..
Atsuko rit de Ramja Kri'.
- hm?...<cille et se marre, elle se tire mais plongera au lieu de courir.>
- *Viendra s'avancer vers l'eau profonde pour plonger*
- bah...elle est partie ? tu... t'as fait quoi pour qu'elle se tire ? tu nages habillé et avec ta lance ?
- Je l'ai ignoré... Elle a fini par partir... *hausse les épaule*
- <ricane> c'est ce que je faisais un temps aussi, mais tu sais au final, ce n’est pas très gentil, ignorer les cons oui, mais une pauvre nana sympa...c'est pas très correct.
- Je ne l'a connais pas… Elle peut-être néfaste..

- <sourit en coin est s'approche doucement, très, très prêt du miqo'te, collant presque sa peau à la sienne> moi non plus et pourtant t'es là, comme un bon samaritain collant, pourquoi ? <parlant plus bassement.> qui te dis que je suis pas néfaste moi aussi hm ?
- *La suit des yeux* Tu parles beaucoup.. J'aime bien... Je parle peu.
- hm...me voilà sacrément dans la merde alors, je vais m'ennuyer avec toi...et tu ne m'as pas répondu...qui te dis que je ne suis pas néfaste ?
- Mrh.. Je l'ai vu quand j'avais ma lance vers toi... Dans la cabane... Tu es tourmentée.. Pas néfaste...
- <dresse une oreille et puis l'abaisse à nouveau sans le quitter des yeux> aussi oui, mais je suis néfaste sur pas mal de point et t'as l'air sympa et simple, pas compliqué, t'as une vie sauvage tranquille, tu devrais y retourner. <d'un mince sourire néanmoins bien plus sérieuse.>

- La vie sauvage est loin d'être simple... *fronçant légèrement les sourcils* Je suis nomade… Je vais où je veux, quand je veux. Pas d'attache… Alors si je veux être ici, je suis ici... Après, si tu veux que je parte… *hausse les épaules* Alors je part...
- Hm...on va dire que ça dépend de la raison qui fait que tu veux rester ici...<souriant en coin, elle s'avance un peu plus encore pour tenter de se hisser à ses épaules, s’il ne l'empêche pas, remontant ses hanches sur les flancs du miqo'te.>
- Pour l'instant…La nourriture Tapas.. Et ta compagnie. *ses yeux suivront les gestes de la miqo'te, sans forcément le repoussé. Il reposera ses yeux sur elle*
- <souffle un rire> a une condition, pour ma compagnie, ne soit pas trop collant et protecteur, j'ai pas besoin d'un animal de compagnie ou d'un gardien, ça m'exaspère, si t'étais pas ...aussi différent, je t'aurais remercié pour ton aide et renvoyer chez toi pour que tu me foutes la paix. <soupire>


- Ce lieu attise ma curiosité... Mais l'appel de la nature et de la chasse reste présent en moi...
- Hm...<hochant doucement l'observant encore> tu restes vraiment pour les raisons que tu as dit ? juste le lieu ? <douce voir inquiète> L'appel de la nature sera toujours plus fort pour toi j'imagine ? c'est pour ça que tu n’as pas d'attache, ni de compagne ?
- Mrh.. Je reste pour le lieu oui.. Et aussi pour toi. Je t'aime bien.. Et oui, l'appel de la nature est un besoin.. Ça me prend ici.. *tapotte son pectoral gauche* Mais compagne.. C'est différent.. Les femelles ont tendance à être.. dans confort.. Si je trouve une femelle voulant partager mon mode de vie.. Alors.. Elle sera ma compagne.. Je sais faire.. mh.. *chercher ses mots* Concession.. *hochant la tête* Tant qu'elle comprend tout ça..


- <sourit doucement et hoche> je veux pas de mâle, que tu le saches, j'ai des amants, j'ai essayer un temps de changer ce que je suis pour être avec un xaela que j'aimais vraiment mais...ça n'a pas fonctionner, je suis néfaste Ramja, en un sens, il faut pas t'attacher, je peux être une maitresse, une amie, mais je suis aussi libre, comme toi en un sens, d'une autre manière, j'ai ma vie mon travail, des démons du passés, toujours présents qui font que…comme tu l'as dit je suis tourmentée, mais je veux pas d'aide, ou qu'on me force à quoi que ce soit, j'ai un sale caractère aussi parfois et je suis bizarre, et puis un jour je vais bien, je suis sympa et le lendemain, je veux qu'on me foute la paix. <soupire navrée> et les gens ne me comprennent pas, c'est pour ça que je suis assez seule aussi, et j'ai confiance en personne, et aux hommes encore moins, surtout dès qu'ils tombent amoureux, généralement ça foire <ricane blasé>

- *Plisse les yeux essayant de suivre le fil de ses paroles* Mrh..
- Je suis désolée pour ...l'étreinte et le baiser mais je voulais être certaine que ce n’est pas juste pour mon cul que t'es là, comme c'est souvent le cas, qu'on peut avoir un petit truc plus sympa et simple entre nous, et vue ta mentalité ça va peut-être marcher. <souriant en coin> je veux bien t'aider un peu, toi et ton frère, et pour le reste on verra bien. <sourit doucement, sincère>
- Tu n'es pas néfaste... Tu vis comme tu veux vivre... Ce sont ceux qui t'en empêcheront qui le sont...
- t'es pas comme les autres que j'ai connu, ça me plait bien, mais surtout je veux que tu gardes cette liberté, cette vie que tu mènes, ne te prives jamais, ne te force jamais pour quelqu'un d'accord ? <Élargit un sourire hochant> c'est tout à fait ça, on et au moins d'accord sur ça.
- Ne sois pas désolé... si j'avais voulu te repoussé, je l'aurai fait... *fronce les sourcils* Ne réfléchit pas... Vis juste comme tu l’entends. *hoche la tête*
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 23:53


Rhian se cherche visiblement une table, bien affamé, tout en regardant
- bien évidemment
- les jolies filles des alentours.
K'alysia repose la chope vers le Roe, souriant en coin, en le voyant ivre mort sous le regard blasé de sa femme, et s'éclipse les laissant se prendre la tête.
- Bonjour ? Bienvenue au Bismarck...<d'un charmant sourire agitant une oreille> vous cherchez une place ?
- Bonjour! *fit-il avec un sourire solaire et levant la main à l'approche de la Miqo'te* Hé bien, oui, même si vous êtes déjà en train de voler celle qui est dans mon cœur.
- ...<souffle un rire, battant des cils> Mon pauvre, vous n'avez pas idée, vous n’êtes ma première proie. Par ici je vous prie, soleil ou ombre ?
- Proie? *Il prit un air exagéré en levant les mains devant ses lèvres, dans une mimique apeurée* Ciel, serai-je donc tombé chez des cannibales? Est-ce que moi qui vais être au plat du jour? *Il lui fit ensuite un clin d'œil en mode "ravageur"* A l'ombre, j'ai déjà un soleil pour m'illuminer.


- <ricane agitant une oreille> Alors t-...<tiquant, elle est au boulot> vous, vous êtes un sacré numéro, mais ...je ne suis pas impressionnée...<tirant la chaise derrière elle, amusée> si vous voulez bien vous installer dans ce cas.
- *Il alla s'installer, pas démonté pour autant le bougre* Ah mais je me demande, qu'est-ce qui pourrait bien vous impressionner... K'alysia sourit en coin elle se penche à son oreille en poussant doucement la chaise lorsqu'il s'installe.
« Et je ne mange pas les clients, fin', du moins pas ici. » <Malicieuse, se décalant ensuite pour sortir de sa petite pochette à la ceinture, une carte pliée, la reposant devant le client.>
- *Il eut un sourire amusé, lui faisant un clin d'œil entendu* Dans ce cas, il n'y a rien de mal à au moins se présenter... Je suis Rhian Vance, médecin... spécialisé
- <étire un sourire en coin> Rhian, et spécialisé en quoi, en femme ? Moi c'est Aylisa, enchantée, fin' je crois. <grimace un peu amusée>
- *Il s'apprêtait à lancer une réplique à la question avant de tiquer au nom* Alysia... *Il regarda les oreilles blondes* Vous ne connaîtriez pas, par hasard, le Tapas?


- Si, et vous, vous ne connaîtriez pas, par hasard, une Yunaia ? <souriant en coin> Vous êtes radieuse devant Rhian Vance.
- Si, si, je suis un de ses amis *dit-il, radieux* Hé, sacrée coïncidence, elle me disait, pas plus tard que ce matin, que le Tapas était géré par vous.

- <ricane> je me doutais que vous étiez ce fameux médecin ouais, et je ne gères rien du tout, je suis la fondatrice, j'ai monté la chose, gérer la chose, et j'ai fourni le trésor dans les mains d'une femme bien plus digne que moi pour le gérer. <sourit doucement> j'étais pas sensée revenir en fait, du coup..fin' voilà, je suis quand même là, mais je m'occupes pas du Tapas, j'y vis seulement. Elle vous a parlé de moi ? <tique une oreille frétillante alors qu'elle plisse le nez> pourquoi ?
- Pas digne? Allons, pourquoi dire une chose pareille? Oh, hé bah, elle me disait qu'on s'entendrait bien... Je ne suis pas du genre à chercher l'attachement dans mes relations "intimes" *dit-il avec un sourire*
- <pouffe de rire> rah mais la peste ! quoi c'est tout, elle vous envoie ici pour me proposer un super plan ? <haussant un sourcil, surprise faut dire> je sais pas comment je dois le prendre en fait.
- *Il eut un rire* Yunaia? Non! Même si oui, je suis un super plan... *dit-il, pas modeste pour un sou* Mais je crois qu'on ne se résume pas qu'à notre libertinage, enfin, je l'espère *Il cligna de l'œil*
- Hm..<étire un petit sourire filant> moi non, mais on nous résume souvent qu'à ça ouais <pointant la carte> vous choisissez quelque chose ou mes prunelles vous suffisent ? <souriant en coin>

[L'autre serveuse grimace en lorgnant sa collègue qui papote pendant qu'elle court partout mais ne dira rien. Aly notera la chose mais visiblement elle s'en fou, restant attentive au client.]

- Je serai tenté de dire oui... Mais mon ventre dirait... *Il regarda la carte, prenant le temps de la parcourir avant de la redonner* que des brochettes "plat du jour" lui redonneraient des forces. Je vous rassure, je ne suis pas du genre à résumer ceux que je croise à ça. Je peux parfaitement maintenir une conversation agréable, courtoise ET chaste... Presque dans le genre multitâche *dit-il, le ton léger* Après, je ne dis jamais non quand je vois une ravissante créature comme vous.

- Va pour ça...<ricanant elle prend la carte, reposant les yeux sur lui> et si ...t'arrêtes tes phrases toute faites de tombeur, j'envisagerais, peut-être une discussion au moins ouais pourquoi pas, t'es un ami de Yuna' c'est pas rien, tu vaux surement la peine qu'on s'attarde un peux sur toi, façon de parler, pas ...bref...<soufflant un rire, puis soupire> juste, te fatigue pas avec ton blabla, ça m'emmerdes.

- *Il souffla un rire* D'accord même si c'était honnête. Et oui, je serai ravi de discuter un peu autour d'un verre... Même si j'espère que je pourrai l'offrir sans que ça t'emmerde aussi, ça m'embêterait de voir un minois renfrogné... Même si j'ai l'habitude
Oh mais tu peux m'offrir tout ce que tu veux, je ne suis pas du genre...à refuser un geste courtois, ou de galanterie pour autant <lui souriant> je reviens.


Rhian entama son plat, content de pouvoir se substanter.
- *Scronch, scronch* Tu finis ton service quand? K'alysia repose le verre et ira s'installer en face, l'observant, des petit frétillements d'oreilles, perceptible.
- là c'est ma petite pause et sinon d'ici une heure environ et demain je ne travaille pas.
- ... Ah, c'est parfait alors *dit-il, ravi* Si tu veux prendre quelque chose sur ma note, n'hésite pas!
- <sourit en coin> j'ai rien besoin de payer ici, ni au tapas. Mais merci.
- *Il hocha la tête* Hm, gérante et serveuse, ce n'est pas commun. Si tu me permets la remarque.
K'alysia s'accoude un peu à la table lui souriant et, scrutant le hyur toujours.
- Je ne suis pas gérante, je suis, la meilleure serveuse, des clients viennent juste pour me voir <roulant des yeux> et voir mon service, du coups, t'imagine bien que je suis déjà sur pas mal de note. T'es toujours aussi souriant ? <amusée, bien que clairement intriguée, elle semble jauger la sincérité du hyur, ou si possiblement elle aurait à faire qu'à une façade peut être.>
- Aah, pas étonnant *dit-il avec un sourire qui ne semble pas être de façade, à première vue avant d'avoir un léger rire* Bon, j'ai promis d'arrêter mon "blabla" mais je peux comprendre pourquoi on voudrait être sur la note. Hm, la plupart du temps, oui, pourquoi je ne le serai pas actuellement?
- <souffle un rire, haussant une épaule> je m'en caches pas, j'en profites, j'ai lutté un temps, et puis <soupire> j'ai fini par capitulé.
- Je sais pas, mais t'es un veinard... et donc, tu es médecin ? j'avais cru comprendre, spécialisé pour les femmes d'après yu'.
- Oui...! J'aime les Femmes en règle générale et je ne m'en cache pas alors forcément, j'ai trouvé un métier qui pourrait les aider.

Un échange amical se poursuivi, Alysia légèrement plus détendue et en confiance, l'ami de Yunaia, vaux surement la peine à ce qu'on s'attarde un peu pour mieux le connaître, leur point commun et certain dire du hyur, sa vision des choses similaire à la sienne, semble faire du bien à la jeune femme, tout autant qu'elle en est intriguée. Malgré ses airs de tombeur, il y a une légère profondeur dans ses dialogues de perceptible et ça lui plait bien.


- Mais, ami qui aide, veut dire ami qui s’initie dans ta vie, qui a son mot à dire, qui te fait la moral, qui te juges parfois aussi <soupire> je préfères m'en passer, comme ça je ne demande rien et je ne dois rien non plus.
- Bah, il suffit de trouver des amis qui t'aiment comme tu es alors. Tu sais, mon meilleur ami, ça doit être le Miqo'te le plus coincé de la terre et pourtant, je sais qu'il ne peut pas se passer de moi *dit-il avec un rire*

- Et le plus grincheux...<souriant en coin> je sais ouais, mais je n’ai pas eu la chance de tomber sur des gens comme ça, hormis, yu' et thay mais là encore c'est des gens bien alors j'en restes loin, je suis néfaste pour mon entourage, j'ai ma sœur par contre Naya, adorable et elle me soutient, elle me comprend un peu mieux, même si elle a mis du temps mais là aussi...<soupire> elle a sa vie, elle découvre l'amour en ce moment et je vais pas gâcher tout ça alors, je me débrouille, seule. J'ai un ami, xaela, de quarante ans <souriant en coin, d'une légère tendresse perceptible> lui, je crois que ça pourrait le faire pour une amitié sympa avec bonus nocturne, du moins pour l'instant en une semaine ça marche pas trop mal.

- Aah, Yu' t'a parlé de lui alors... En même temps, ouais, logique... Par contre, néfaste, parce que tu aimes te faire plaisir? *Il ne semblait pas trop comprendre* Bah, tu vois, tu n'es pas seule *dit-il avec un sourire*
- <sourit en coin> non pas à cause de ça uniquement, tout ne tourne pas autour de ma vie sexuelle hein <ricane> j'ai un bagage aussi, un passé, et je dois vivre avec. <haussant une épaule> je cherches encore l'équilibre qui me permettra de la faire, on va dire ça comme ça.

Ils se séparèrent à l'Ethérite, après le serveuce de la jeune femme et après une étreinte en mode gros câlin façon Rhian et malice de la blondinette, se promettant de se revoir pour un verre et papoter à nouveau au calme et non pas en plein restaurant.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 23:54


- Plus on est d'fous plus on rit ! Ça s'passe bien au Bismarck ?
- ça tombe bien, on me dit souvent que je ne suis pas seule dans ma tête du coup...on est pas que deux non plus <ricane>
Thievnaix se marre, manquant de renverser son verre.
- Et ouais ça se passe ...bah comme dans un restau quoi, pourquoi cette question bizarre ?
- J'sais pas, pour entretenir la conversation.
- Bon sang...mon pauvre... merde...mes sandales...<rit>
Thievnaix rit, retirant ses getas et son haut.
- Oui je mange ma glace dans l'eau ! <Plissant les yeux amusés> et avec moi je doute que t'ai besoin de meubler la conversation, tu vas même surement te taire parce que j'ai un débit trop élevé et tu ne verras pas le temps passer.
- Par-fait.
- ouais en fait c'est moi qui vais me faire chier si t'aligne deux syllabes à chaque fois !
- Oh, eh j'ai dit plus d'deux syllabes souvent, quand même.

K'alysia hausse un sourcil, elle percute seulement maintenant et penche la tête en reluquant le jeune homme, sans gêne.
- Merde alors, première fois que je vois un Elézen torse nu, ce n’est pas mal en fait...<rit doucement>
Thievnaix sourit, pas gêné pour un sou. C'est un peu son travail de se faire reluquer par des inconnus.
- Et encore, t'as pas l'reste !
- Le rest-...<éclate de rire.>
- Là je suis sur le cul, c'est le cas de le dire, t'as une bouille d'ange tellement innocent que je m’attendais pas à cette sortie-là. <riant encore, entamant ensuite sa glace, les oreilles frétillantes de bonne humeur.>

Thievnaix a le grand sourire de celui qui vient de sortir une grosse connerie et qui est ravi de son petit effet. Il choppe la paille entre ses lèvres et sirote doucement.

- Enfin, c'bizarre quand même, c'pas si rare qu'ça les elezens.
- Ouais mais... ce n’est pas très...<sourit en coin malicieuse> accessible on va dire. Pour une fille comme moi j'veux dire.
- Une fille comme toi ?
- Vous êtes généralement assez sérieux, distingués.
- Oh, pardon.
- Une libertine pour faire simple...même si je n’ai rien d'une fille facile pour autant et que je suis loin d'être simple aussi <ricane haussant une épaule.>
- de quoi pardon ?
Thievnaix raidit son dos et redresse le menton, prenant un air hautain, avec un geste méprisant de la main.

- Vous n'êtes pas assez bien pour moi, ma chèèèère. *avec un accent traînant aristocratique*
- attends que je finisse ma glace toi, tu vas finir sous l'eau...

Thievnaix la regarde du coin de l'œil, tenant une demi-seconde avant d'éclater de rire.
- Te marres pas hein mais c'est presque ça ouais, mais visiblement toi tu sors un peu du lot. <souffle un rire avec lui> tu vois même ça je l'ai pas vue souvent chez un Elé'.
- Boarf, j'fais pas exprès.
-Ta glace va fondre <souriant en coin elle se redresse ensuite.>
- Et du coup bah je vais nager sans toi <malicieuse> dommaaaage !


Thievnaix se marre, revenant poser le granité dans le sable, près de ses vêtements.
- Tu devrais venir la grande tige !!! Thiev’ envoie une rasade d’eau sur la miqo’te
- <toussotte et se marre> saleté c'était mon idée ça ! <Ouvre un œil faussement menaçant sur lui> t'as de la chance je suis dans un bon jour, sans quoi...<souriant en coin>
- Ah, ouais, t'f'rais quoi ?
- Bah, déjà je serais pas là...je me serais contentée d'un salut, au revoir <ricane>
- C'triste.
- hey gaffe toi je t'ai à l'œil ...<se redressant< ouais mais c'est comme ça, un jour ça va, un autre jour bah...ça va moins bien, je fais avec. Mais bon maintenant que je t’aime bien et que t'as pas l'air d'un con, et puisqu'un ami m'a mise de bonne humeur juste avant, t'as de la chance, je te saluerais la prochaine fois. <Malicieuse>
- Quel honneur, j'suis flatté !
- tu peux ! t'as vraiment eu du bol, crois moi ! bon et puis il y avait pas foule au Tapas, en fait j'ai eu pitié de toi <ricane, garce.>
- Genre !
- Tu sais faire le petit bâteau ? <rit doucement à sa réaction>
- C'quoi ?
- je fais la planche et toi tu fais le rameur esclave..<ricane, chieuse oui> tu me tire par les pieds ou me pousse pendant que je flotte pour me balader...
- T'as des délires chelous, quand même.
- et encore t'as rien vue, et puis là ils sont chastes...<étirant un fin sourire en coin.> mais bon moi qui pensait que t'étais joueur et un peu gamin, je me suis trompée faut croire, t'as quel âge au fait ?
- J'suis totalement joueur ! J'ai vingt-quatre. *lui choppant doucement les mollets*
- Et toi ?


Thievnaix la tire un peu vers le large.
- Merde t'es plus vieux que moi...<rit doucement ravie se laissant trainée> ah bah tu vois tu sais naviguer..
- vingt-et-un moi. T'as une bouille d'ado...<se pinçant les lèvres, taquine, mais sa bouche n'a aucun filtre ouais, elle le pense, elle le dit.>
- Ouais, j'sais, on m'dit souvent qu'j'fais plus jeune.
- tu m'emmènes où <haussant un sourcil amusé> va pas tenter de me noyer, non pas que j'ai peur de la mort, mais je veux mourir en baisant si possible. <pouffe doucement>
- Aucune idée ! Puis bon, c'serait dommage de noyer une si jolie créature.
- <éclate de rire, manquant de boire la tasse en se faisant toujours trainée> bbhbllbhmpf...<toussotant un peu, elle rit encore pour tenter de se redresser bien qu'il tienne ses mollets.>
- put-..tin, deux fois dans la même journée, je fais fort aujourd'hui...

Thievnaix lui lâche les mollets du coup, il a vraiment pas envie qu'elle se noit, ce serait emmerdant quand même.
- C'moi qui t'fait c't'effet-là ? *se marrant à moitié*
- Non c'est ton compliment en fait...on m'a déjà dit belle créature aujourd'hui, il y a même pas une heure. <ricane> comme quoi, vous êtes tous les même et puis c'est souvent que de la gueule en plus, j'suis pas DU TOUT sensible à ce genre de blabla de tombeur, t'es mal tombé. Les type qui parle trop à ce niveau-là, me font chier.
- Ah bah j't'avais prév'nu, c'mieux si c'toi qui fait la conversation !


K'alysia se redresse et s'étire, puis tique à la silhouette sur le rocher...
- Thiev' ?
- Ouais ?
- Il est là depuis longtemps le miqo'te sur le rocher ? <souriant en coin amusée et à la fois un peu inquiète en fait.>
- J'sais pas, j'pas fait gaffe. Tu l'connais ?
- Ouais, t'as déjà vue un miqo'te sauvage ? j'veux dire un vrai hein..
- J'crois pas. *intrigué*
- Viens je vais te le présenter, parce que...il veille un peu sur moi si on peut dire, qu'il sache que t'es pas un potentiel danger <ricane>
- Ah mais j'suis super dang'reux, j't'ai fait boire la tasse deux fois !
- pas faux ça...<riant> - Salut
- Frm... *baisse les oreilles, fixant Thiev', les sourcils froncés*
- Salut ! <lève une main, souriant> t'es là depuis longtemps ? C'est un...une connaissance, pas dangereuse, il est sympa t'en fais pas, il vient souvent au Tapas.
Thievnaix reste détendu. C'est pas des gros yeux qui vont l'inquiéter.
- avant que toi grand mâle aux oreilles pointues arrive..
- Oh merde sérieux ? je t'ai pas vu <ricane> pis tu peux causer niveau oreilles. <souriant en coin>
- Chasseur être discret... Ramja humera l'air en direction de Thiev'.
- *un poil moqueur* J'dois lui faire sentir mes mains ou un truc d'genre ?
- ...<souffle un rire>

L'échange se poursuivra encore un instant avant qu'Alyisa quitte la plage accompagnée de Ramja pour retourner chez elle, ce dernier envieux d'essayer la douche ou ce qu'il appel la "cascade intérieur".
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 23:54


Alysia,entre seule dans sa salle de bain, allumant la douche, elle s'y glissera dans un soupire, les oreilles basses, laissant Ramja manger sa glace au salon, elle fermera les yeux. L'image du xaela, de son regard de feu tendre et effrayant poser sur elle. Il était là, à la même place il y a encore quelques jours, à la taquiner comme il savait si bien le faire avec classe et douceur à la fois.


Elle dégluti, se souvenant de ses deux derniers jours ou elle s'était installée à la fenêtre se remémorant les moments ou s'était faufilé pour lui faire la surprise. La queue basse elle fini par se laisser tomber doucement dans son bain, sans un mot, le cœur serrer, pestant sur elle même de pouvoir ressenti ça alors qu'elle s'était jurée de ne plus s'attacher, ne serait-ce qu'un minimum envers un mâle.


Lui, il avait été différent avec elle, l'unique "papi" qui a sur lui plaire non pas seulement physiquement, mais de manière bien plus profonde, de simples échanges de mots, de rires, de taquinerie, toujours incapable de rester sérieux, il était infernal, mais bien que leur liaison n'ai durer qu'à peine plus d'une semaine, Ogodei, à marqué l'esprit de la miqo'te, même de part sa fierté, elle ne saurait le nier.



Elle en oublia qu'elle n'était pas seule, perdu dans ces pensées sous la cascade ruisselant sur sa peau, elle fut ramenée à la réalité par la voix près d'elle qui retenti.

Ramja s'accroupit, posant ses bras sur le bord de la baignoire, il la détaillera un instant.
- Tu es perturbée... *glissant sa main vers le planché, la relevant pour poser sa coupe sur le rebord, plantant sa cuillère dans cette dernière.>
- <les oreilles plaquées en arrière, elle hoche un peu, elle a aucune réplique marrante ou autre cette fois, silencieuse.>
- Mrh… *il reposera la coupe sur le planché avant de se redresser, enjambant le rebord de la baignoire pour la rejoindre, s'accroupissant dans l'eau*
- <étire un mince sourire, glissant un regard sur sa tenue, ça semble l'amusée qu'il soit entré tout habillé, mais ne relèvera pas pour autant.> désolée...il y a…des jours ou j’arrive pas à faire semblant longtemps.


- Mrh.. Pas t'excuser.. Si tu veux.. parler.. J'écoute.. Sinon.. Je reste ici.. A côté de toi.. Je ne vais pas te laisser seule. *fronçant légèrement les sourcils*

Alysia dégluti document, elle étire un mince sourire et hausse une épaule, puis soupire, reposant les yeux sur lui, marquant un temps de silence en l'observant, les larmes aux yeux, elle les lâchera pas pour autant. Alors que Ramja la fixera de ses yeux jaunes et penchera la tête sur le côté.

- Tu peux.. Tout lâcher.. Tu n'as personne à impressionner. Faire du bien.. parfois.. Lâcher prise..
- <soupire et hoche doucement> J'avais trouvé...quelqu'un qui me faisait enfin du bien correctement...<la gorge nouée> tu sais mon...amant xaela qui vivait à côté.
- Mrh.. *hoche la tête*

- Je suis pas amoureuse hein mais..je m'y attachais et puis, il était vraiment différent, c'est rare de...trouver quelqu'un comme ça. Je pensais avoir eu de la chance, mais il est reparti aux steppes, c'était prévu, pour le nadaam, une tradition là-bas, juste que... la nuit dernière c'était notre dernière nuit on s'est dit au revoir, c'est pas un adieu mais..il pense ne pas pouvoir revenir ici alors..<soupire> bref...je devrais avoir l'habitude de ne pas avoir de chance à ce niveau-là, tu comprends pourquoi je m'attache pas, même en amitié, ça fait mal à chaque fois. <Grommelle et jure doucement remettant sa tête sous l'eau de la cascade.>

- Mrh.. Je comprend ton mal.. C'est toujours difficile de s'ouvrir à quelqu'un.. Et une fois qu'on le fait.. Le voir partir mrh.. Faire mal..
- hmpf..j'aurais pas dû, j'ai...été idiote, encore une fois, et puis à la fois je regrettes rien, c'était sympa...mais...les gens ça vient, ça part, et je dois pas être faite pour réussir à encaisser les départs, quand on sait ce que j'ai vécu ça se comprend, je devrais peut être...retourner dans une grotte toute seule tiens, vivre comme toi et ton frère.
- Pas idiote.. *secoue la tête* Même si tu décides de ne pas avoir d'attache.. Parfois.. Ton cœur lui.. En décide autrement.

- Ouais mais...si je décides de pas l'écouter...
- C'est impossible de.. couper tout.. Tu auras toujours des sentiments..
- fin' tu sais c'est pas tant le fait de mon cœur ou autre, parce que comme j'ai dit je peux pas m'attacher comme ça c'est juste...
- Sentiment d'abandon..?

- une sensation d'injustice, un peu comme si le sort s'acharne, j'ai galérer à trouver un mâle qui me comprenne aussi bien que lui, il était bien plus vieux, mature et simple...et <soupire et dégluti, il a touché juste> moui, surement aussi un peu, c'est toute l'histoire de ma vie, accumulation d'abandon. <grimace> désolée, je ne devrais pas te dire tout ça, t'es année années-lumière de ses conneries, tu vois pourquoi t'es mieux dans ton coin perdu avec ton frère, reste pas dans mon sillage Ramja, je fais un carnage à chaque fois, sans faire gaffe.

- Je suis un chasseur.. Pas peur de ton carnage.. *un léger sourire s'affichera sur ses lèvres avant de disparaître* Tu pense que le sort s'acharne.. Mais c'est faux.. Il a tendance à tourner un jour où l'autre.. Tu as mal, la maintenant.. Mais.. Ça finira par s'effacer quand les choses tourneront à ton avantage..
- La roue tourne comme on dit hm ? <étirant un mince sourire reposant les yeux sur lui> la mienne est bloquée, il y a un foutu bâton dedans que j’arrive pas à retirer.
- La vie est longue. *hoche la tête*
- Pas toujours... Mais je comprends ce que tu veux dire, t'es mignon tout plein et c'est gentil merci. Vous souriez tendrement à Ramja Kri'.
- Peut-être que tu n'arrives pas à retirer le bâton parce que tu ne t'y prends pas comme il faudrait...?
- <cille et agite une oreille, elle souffle un rire> c'est foutrement vrai ouais, je ne fais jamais rien comme il faut, ça c'est pas nouveau. <ricane, un sourire amer s'étirant sur ses lèvres.>
- Mrh.. *sort sa main de l'eau et la présente à Alysia, paume vers le haut*
- <hausse un sourcil intriguée, elle elle tendra sa main pour la lui donner, sachant pas trop comment ni pourquoi, sans le quitter des yeux.>
- Tu dois te relever, Alysia. Tu laisses la vie te bouffer... *fronce les sourcils* C'est à toi de bouffer la vie. *il se redresse doucement, gardant sa main. *

Cette nuit là, Ramja partagea la couche de la jeune femme...au matin, elle s'en ira au bismarck, pour reprendre son travail et tenter de reprendre également son trin trin quotidien.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 23:55


- Hey, salut toi !

K'alysia dresse soudainement les oreilles, finissant de dresser la table et la nappe et passe un regard sur Thiev par-dessus son épaule.
- Hey, salut toi aussi..<ricane doucement, bien que la mine basse et très fatiguée, elle l'adorable bouille d'endormie ou de la nuit très courte.> Tu viens prendre un petite dej' avec ta serveur favorite ? <Malicieuse, plissant le regard, bien qu'elle soit intriguée de le voir.>
- Ou prêtre qu'j'ai envie d'prendre ma serveuse favorite pour l'petit dej' ♪ *lui faisant son grand sourire de la connerie finie*
- ... <souffle un rire, agitant une oreille> euh…tu peux définir "prendre" non parce que ça prête à confusion hein, je te savais pas si direct.
- J'suis surtout pas d'genre à louper une occasion d'sortir une conn'rie. *glousse*
- <ricane> tu sais quoi, t'as gagné, j'ai pas envie de bosser, j'ai des heures à prendre, j’arrive je vais me changer et aller lâcher mon patron pour la matinée. Bouge pas !

Cinq minutes plus tard, le patron du bismarck :
[MARTHA BOUGE TON GRAS, ON A UNE SERVEUSE EN MOINS !]
- ...
- Voilà...<se marre> Thievnaix se marre, l'attendant.
- Ah ouais, t'quitte l'taff comme ça, au calme ?
- <sourit en coin> Disons que j'ai des privilèges que les autres n'ont pas. <haussant une épaule>
- Tu veux aller où ?
- J'sais pas, t'veux aller où toi ?
- Il fait encore beau et chaud ! j'hésite entre une rivière, un cabanon dans la forêt ou costa <ricane> tant que c'est frais et que je peux me prélasser ça me va. J’ai pas d'énergie pour autre chose <baissant les oreilles. >

- Bah, en soi, on peut s'prélasser partout. Mais on pourrait aller la rivière d'Agelyss, s'tu veux ?
- Je ne connais pas, mais je te suis, j'suis pas contre de découvrir un nouveau lieu ou alors je connais le lieu et pas le nom <soufflant un rire> - Bah, c'la rivière près d'Estival, je suppose qu'tu connais, quand même ?
- Oh oui bonne idée ! ce n’est pas loin, j'ai la flemme aujourd’hui...<amusée>
- En route !
- Ouais t'as la tête d'la flemme.


Arrivée sur place, la journée se passera relativement calme, échange, rires, taquineries. Apprenant à se connaître un peu mieux, dans une simplicité amicale et une complicité naissante. Alysia découvrant certaine chose sur l’Elézen, surprise mais loin de ne pas être ravie car malgré leur différences d’opinion ou choix de vie, elle découvre une facette du jeune homme, finalement similaire à la sienne. Mais c’était sans compter son petit caractère, bel et bien toujours présent…


- ou tu m'as mené en bateau tout le long ?
- Qui sait ?
- Si...c'est le cas je crois que je vais mal le prendre parce que...je me suis confiée à toi moi, puisque tu l'avais fait. <les oreilles plaquée en arrières, s'hérissant.>
- *rit doucement, un peu désolé quand même* P'tain, t'as vraiment dû être super blessée pour douter d'tout comme ça.

La respiration de la miqo’te se fera légèrement plus courte, puis dressera l'oreille à sa remarque, surement cruellement juste, elle déglutissa un peu et tentera de s'extirper pour se redressée, sans un mot.

- *ne cherchera pas à la retenir de force, en tout cas, pas avec le moindre geste en tout cas* Vas-y, dis-le, j'suis sûr qu'tu l'as sur l'bout d'la langue. *sourire en coin*
- J'vais me séchée au soleil, avant d'être une mamie fripée...<grommelle et pivote en direction des rochers pour remonter.>

Thiev’ lève les yeux au ciel, lui laissant quelques minutes pour se calmer, pas assez suicidaire pour retourner à l'attaque directement. Il se lèvera finalement pour remonter sur la falaise, retournant auprès de la jeune femme.

- Hey, choupette, j'voulais pas être blessant. *lui adressant un sourire d'excuse*


Thiev’ fut l’un des rares à réussir à calmer la miqo’te relativement facilement, ou alors se serait-elle finalement adoucie un peu ? quoi qu’il en soit-il terminèrent cette après-midi ensoleillée dans un moment de rire, de défi d’une certaine douceur enivrante et de jeux, toujours dans les limites de la bienséance ou presque… C’était clair dans l’esprit de la jeune femme, il était hors de question de capituler, et se jeu qui finit par s’installer entre le duo semble lui plaire.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 23:55


Camouflé dans le feuillage du cerisier, le jeune miqo’te attendra que la femme descende, pour se laisser glisser, aussi discret qu'un serpent dans haute herbes, posant pied sur le muret, l'observant et la suivant.

Une fois cette dernière installée au soleil pour sa matinée bronzette, il se décidera à briser le silence.

- Femelle bizarre, pour faire tour aussi grand. <La voix rauque, les yeux la fixant derrière le transat>
- ... <ricane> oui je suis bizarre c'est pas nouveau, salut...tu....tu dois être le frère de Ramja hm ?
- <Hoche, ne bougeant pas >ouais... lui frère a moi… Lui me parler de toi
- Et je sais aussi que tu sais surement parler mieux que ça et faire l'effort non ? <d'un sourire, sympathique, c'est pas la douceur incarné comme yuna mais elle est gentille et charmante> approche je vais rien te faire, j'avais envie de te connaître justement. <sourit en coin, agitant une oreille> en bien j'espère.... Par contre j'ai pas ton nom...

- <Il la contourne gardant distance tout de même> Parler mieux, oui c'est possible... mais difficile. Raurige <Son nom sortant plus sèchement>
- Approche encore...<un petit signe de main tout mignon, lui souriant> regarde je suis pas armée...<levant les mains> Enchantée Raurige, et oui c'est difficile mais si tu apprends c'est une bonne chose, ça pourrait être utile un jour. T'as pas envie d'apprendre ? <penchant la tête, curieuse aussi, l'observant.>
- <Grogne légèrement et avise la jeune femme, sans doute plus méfiant que son frère> Ma vie libre est suffisante... J'apprends avec Ramja
- bon d'accord, comme tu voudras...<ricane remettant ses lunettes et s'affalant à nouveau.>


[Ramja]- Frm.. K'alysia frétille d'une oreille.
- <Plisse le regard en voyant son frère, humant son odeur >
Ramja fronce les soucils.
- Ah ça je reconnais par contre...<soufflant un rire, sans bouger, elle fait bronzette.>
- Tu fais connaissance avec mon frère...?
- Moui si on veut, il m'a suivi surtout...<souriant en coin.> J'ai peut-être encore ton odeur sur moi, il a dû me confondre...<ricanant>
- Frm.. *hume l'air en direction d'Alysia*
- Ramja, sentir l'amande également mais moins que toi
- Pas que mienne, odeur mâle aux grandes oreilles et cheveux de femelles.
- <souffle un rire> putain mais ...je me suis lavé pourtant hein depuis hier, vous arrivez encore à sentir ça ?
- Mrh.. Oui.
- Et oui j'ai surement un peu l'odeur de Thiev' sur moi...<ricane, levant les lunettes sur Ramja> mais pas de la même façon que toi.
- <Il s'approche et saute sur la barrière>
- Mrh.. J'ai remarqué..Oui.
- Donc...Raurige...on discutait sur le fait qu'il pouvait apprendre mais je crois qu'il s'en fou...
- Il est moins curieux que moi..
- <Penche la tête sur le coté> j'apprends avec le frère.


- Assez curieux pour me suivre...et me trouver bizarre. <ricane>
- Curieux de savoir pourquoi, lui te trouver différente... Ramja fronce les sourcils, lâchant un râle grognon.
- Différente de qui ? <haussant un sourcil, elle l'aime bien le petit frère qui balance, souriant finement en coin.>
- <Hausse les épaules> Je veux le découvrir aussi <Penchant la tête sur le coté>
- Bah finalement il est curieux aussi tu vois..<soufflant un rire, un sourire suivant pour Ramja>
- Mrh..

K'alysia s'agenouille à sa hauteur, agitant les oreilles, malicieuse et de bonne humeur malgré sa fatigue, elle viendra ensuite lui voler un baiser, bref mais toujours empreint de cette petite sensualité, elle s'y attarde un peu en fait mais rien de langoureux pour autant.

Raurige hausse un sourcil, observant la scène, plissant le nez
- Désolée pour hier j'ai eu une grosse journée, je suis rentrée tard...je me demandais si t'allais passer par la fenêtre ou non. <ricanant>
- *Aura frétillé un bref instant de l'oreille gauche au contact de ses lèvres, surveillant son frère du coin de l'œil* Pas grave… Tu fais ce que tu veux... Tu es libre.
- <dresse les oreilles et rit volontiers, un nouveau baiser reposer rapidement avant de se relever> très bonne réponse !


K'alysia retire ses lunettes qu'elle pose sur la marche avant de descendre et de plonger.
- <Raurige la suis du regard, portant son attention sur Ramja> Grrr..
- Quoi.. ? *lâchant un râle grognon*
- Elle belle...toi...GRRRR <sursaute, manquant de tomber de la rambarde une fois arrosé par Alysia, juste derrière lui.>


Le jeu dans l’eau se poursuivi, bon enfant, amusant, les deux frères moins méfiant. S’amusant à sauter du haut du ponton, ou à tomber lourdement en bousillant une lanterne suspendue. Merci Ramja qui mange sans doute déjà trop de Tapas selon son frère.


- Avant...tu as fait le tour. Entendu tes courages... Et finalement tu te perches... femelle C'est pas pareil là...ce n’est pas si haut, c'est pas une falaise ni un ravin...<soupire>

- Sous les pied, même si l'eau aide... C’est le vide aussi K'alysia fiiiixe raurige, songeuse pour le coup.
- Tu es bien plus forte dans ta tête... C'est tes yeux qui son aveugle. Tes yeux voire la peur, ta tête non
- Donc... pour plus avoir peur je devrais fermer les yeux ? <haussant un sourcil>
- Non, laisser ta tête parler et avancé, regarder devant toi. Tes yeux serve à voir le danger, ta tête à les contourner.
- <soupire> ouais bah c'est pas si facile hein...<retournant au sec sur le ponton.>


- <La suit pour le coup> Toi avoir confiance en Ramja?
K'alysia hoche doucement dérivant les yeux sur le concerné un instant avant de revenir à Rurige.

- <Monte et dépose son arc, puis lui tend la main> Alors accroche toi à mon dos Ramja fronce les sourcils.
- euh...à ton dos ?
- Oui, tu va sauter avec moi plus haut K'alysia avise Ramja comme pour avoir un "accord" peu rassurée en fait.
- Mauvaise idée… Elle pas prête à ça...
- Hein ?! ah non ! Non, oui je…je suis pas prête là.
- Elle est prête, mais aveuglé, par ce qui la tourmente.
Ramja sort de l'eau, se secouant jusqu'à la queue.
- Plus difficile pour elle que nous.. Elle devoir apprendre… Pas forcée..
- Non je force pas...c'est ta femelle.
- Frmh.. *lâche un grognement* Non...Pas femelle..
- Vous avez raison les de-....<cille et éclate de rire> ah non hein je suis pas sa femelle pour autant...<agitant les mains.>


- D'accord, vous juste jouez ensemble
- C'est ça !
- <Il sourit peut-être bien pour la première fois> Quand toi tu seras prête. Je te ferais sauter.


Le trio se rendra ensuite chez alysia,elle le fera déguster des tapas et des glaces aux deux frangins.

- D'accord <Observant la table posant ses doigts sur une friture, qu'il relâche surpris par la chaleur>

K'alysia étire un sourire en coin, la miqo'te est tactile, elle viendra gratouiller doucement le dos de Ramja du bout des ongles, de haut en bas, les laissant manger.

- <Il y retourne, une deuxième fois, le reprenant en main, l’observe, le hume, puis le porte à ses lèvres>

Ramja semble concentré sur la nourriture, enchaînant les tapas. bien qu'il laissera un léger râle de contente s'échapper à l'intention des grattouilles.

Raurige observe tantôt la table, tantôt le jeux des deux, préférant se concentrer sur la table, le regard bas.

- C'est ton frère...<d'un sourire pour Raurige> je te le prendrais pas.
- Homme libre, il fait ce qu'il veut < commençant à goutter un peu a tout> Tu as beaucoup de charme et bonne hotte <Avisant la table>
- Oui mais...tu as été seul avec lui longtemps, ce serait normal d'avoir peur de le perdre, surtout à cause d'une femelle <sourit navrée> ce sera pas le cas, c'est tout ce que je voulais dire, il t'aimera toujours et veillera sur toi et toi sur lui. Ça ne changera rien. hotte ? <cille et sourit en coin au compliment> Merci.
- Je le sais. Ramja être moitié de moi <Sourit a Alysia> Toi tu nous as ouverts la porte de ta cabane, avec beaucoup de nourriture. Oui bonne hotte.
Admin
Messages : 497
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://chroniquesdekiwi.forumactif.com

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

le Jeu 20 Sep - 23:56

Ramja entre par la fenêtre comme à son habitude.
- Mrh.. K'alysia étire un sourire, cuillère de glace en bouche, un gros bol devant elle.
- Tiens, tu ne dors pas dehors avec ton frère ce soir ?
Ramja s'approche d'Alysia pour s'accroupir à ses côtés, posant sa main sur son mollet qu'il viendra caresser doucement.
- Mrh.. Il s'est endormis. Je me suis éclipsé..

La miqo'te souria doucement au geste, une petite chair de poule passant sur sa jambe sans le quitter des yeux, ravie mais intriguée de le voir débarquer soufflant un rire ensuite elle hoche viendra lui tendre une cuillère de glace rhum raisin aux lèvres. Ramja viendra alors loucher sur la cuillère, agitant doucement les oreilles de contentement avant d'approcher son visage de celle-ci, ouvrant les lèvres pour capturer la glace.
- <sourit en coin, curieuse de sa réaction face au petit alcool présent.> tu aimes ?

Un échange de tendresse, de jeu et de discussion autour de la glace s’en suivi, puis installée dans les bras du miqo’te, dos contre son torse se dernier entreprit de tenter d’en savoir plus sur la jeune femme, voulant discuter, la laissant, si elle le souhaite se confier sur son passé.

- Oui mais quand...ce que je fais ou quand mon comportement est blessant ou autre, les gens finissent par m'en vouloir, ils comprennent pas que je fais pas exprès ou que c'est parce que j'ai mal là <tapote sa tête> et là..<tapotant son cœur.>

- Il n'y a pas de remède miracle pour problème de cœur et de tête que tu as.. Tu fais ce qu'il faut pour rester debout.. *hausse les épaules* Si gens pas comprendre ça.. Alors, eux pas mériter de te connaître. Si eux blessés, problème venir de eux.. Tu vis comme tu en as envie.. Si eux blessés, c'est qu'ils croient choses qui sont fausses. Tu es clair avec les gens, rien à te reprocher..

- <sourit en coin, elle repose sa glace et pivote, se hissant sur lui remontant ses bras à ses épaules qu'elle caresse jusqu'à sa nuque qu'elle grattouille du bout des ongles.> tu es bien futé pour un sauvageon, ton cœur est pur, j'aime ça...<douce d'un murmure, puis soupire un peu inquiète> je n’ai pas envie d'abimé ça, ne me laisse pas faire d'accord ? <Déglutissant un peu, elle hoche ensuite à ses dires qui se poursuivent> tu as raison mais c'est difficile quand les gens te jugent sans savoir.

- Hrm.. Cœur a moi solide.. Pas t'en faire, ça jamais arriver. Tu n'es pas seule à être jugée sans savoir. C'est pour ça.. Qu'on reste loin des villes... Les gens sont souvent méprisant. Jamais chercher à communiquer.. Juste.. *hausse les épaules* Fuir..
- <hoche doucement> je suis restée loin des villes souvent, mais avec des petits boulots pour des gils et manger parce que la chasse...<soupire> je suis partie assez jeune de ma tribu et j'avais pas la charge de la chasse encore. Je devrais peut être renoncer à ma vie merdique et redevenir comme toi et ton frère <souriant en coin, à croire qu'elle y songe sérieusement> être sédentaire c'est compliqué.

- Mrh.. Faire de toi une vraie chasseuse Kri'.. *esquissant un sourire*
- les animaux me comprennent mieux que les gens <ricane>
- Animaux avoir réaction simple.. Facile à comprendre.. Les gens sont.. Compliqués..
- pourquoi pas, on peut commencer par ça oui, même si je ne suis pas une Kri', et puis je pourrais pas l'être sinon tu devras me partager, et toi avoir d'autre femelles. <tiquant> d'ailleurs, tu es ...fin'...un peu comme moi ? tu peux avoir d'autre femelle ou tu aimes en avoir qu'une seule ?
- Kri' pas être clan.. Juste groupe de mon frère et moi.. si toi devenir Kri', tu seras égale à nous. Pas femelle... Juste miqo'te libre.

K'alysia dresse une oreille qu'elle agite, amusée.

- C'est...déjà plus plaisant dit comme ça oui.
- Pas besoin d'autres femelles, toi me suffire.
- ça par contre ça m'inquiète...fin'...si une autre te plait un jour, ne te prives pas d'accord ?
- Mrh. *hoche la tête* Pas eu de femelle durant plusieurs années. Alors, pas arriver de sitôt. Pas chercher... Mais trouvé toi...

Cette nuit encore, le sauvageon miqo’te restera devant l’âtre, assoupi avec la jeune femme dans ses bras après une nouvelle nuit chaude et passionnée. Alysia, fut surprise mais ravie de constater qu'il était capable de communiquer, d'avoir des discussions intenses et intéressantes, sérieuses et affectueuses, il semblait pouvoir la comprendre dû à sa vie simple et sauvage, une vie qu'elle a longtemps abandonné mais qui laisse naître un certain désirs d'isolement de temps à autre. Après tout, peut être qu'elle n'est pas faite pour la vie sédentaire. Peut-être qu'un nouveau clan, libre lui conviendrait mieux que la vie qu'elle mène aujourd'hui...
Contenu sponsorisé

Re: Chapitre 3 : Retour au bercail...

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum